Bienvenue au Centre d'étude de la forêt

Le Centre d’étude de la forêt regroupe l’expertise scientifique de 75 chercheurs provenant de 11 universités québécoises. Ces chercheurs œuvrent dans les domaines de la biologie, de l’écologie et de l’aménagement forestier. Le CEF est le seul regroupement au Québec à avoir pour mission centrale la formation avancée et la recherche sur la forêt. Il s'agit d'un regroupement stratégique financé par le FRQNT . Pierre Drapeau en assure présentement la direction.

Publications récentes

  1. Bérubé, A.-J. (2021) La sélection d'habitat dépendante de la densité varie entre les mâles et les femelles chez l’éléphant d’Afrique (Loxodonta africana). Master's thesis, Université Laval. (URL  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )
  2. Thiffault, N., Raymond, P., Lussier, J.-M., Aubin, I., Royer-Tardif, S., D’Amato, A.W., Doyon, F., Lafleur, B., Perron, M., Bousquet, J. et al. (2021) Sylviculture d’adaptation aux changements climatiques : des concepts à la réalité Compte-rendu d’un colloque tenu au Carrefour Forêts 2019. The Forestry Chronicle, 97(01):28-42. (URL  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )

Toutes les publications récentes...


Nouvelles

*********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** Début de la section Quoi de neuf. Insérez vos nouvelles après ce bloc. *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** ************************************************************************************************************************

14 juin 2021
Cloner des arbres 
Une entrevue de Radio-Canada avec Valentina Butto
Un projet pilote de l'UQAC de cloner des arbres d'espèces nobles, pour maximiser leur valeur. Ces espèces sont entre autres utilisées pour fabriquer des instruments de musique. Karina Ouellet, Xiali Guo et Valentina Butto ont mis en place ce protocole expérimental. Découvrez leur travail.


14 juin 2021
Une alliance franco-canadienne à l’UQAT pour étudier les « forêts froides » 
Un article de Radio-Canada
L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a officialisé une entente avec deux universités et un centre de recherche scientifique en France pour un projet international sur les forêts froides. Avec Yves Bergeron.


14 juin 2021
Lutter contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette tout en protégeant les caribous 
Un article de Radio-Canada
Ceux qui prennent part à la bataille contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette doivent affronter de nouveaux défis cette année, dans l'Est-du-Québec. Parmi ceux-ci, celui de protéger les caribous montagnards du parc de la Gaspésie, un animal menacé de disparaître. Avec Martin-Hugues St-Laurent.


14 juin 2021

Nouveau docteur au CEF!
Félicitations à Dorian Gaboriau, nouveaux détenteur d'un doctorat sur mesure en sciences de l'environnement en cotutelle entre l'UQAT et l'Université de Montpellier! Sa thèse intitulée "Régimes des feux holocène, contemporain et futur aux Territoires du Nord-Ouest (Canada)" a été réalisée sous la direction de Hugo Asselin (UQAT) et Adam Ali de l'Université de Montpellier. Les autres membres du jury étaient Olivier Blarquez (examinateur), Thomas Curt (rapporteur), Jeannine-Marie St-Jaques (rapporteure), Martin Girardin (codirecteur) et Christelle Hély (codirectrice). Bonne continuation, Dorian!

14 juin 2021

Un communiqué de l'UQAT
Ici, comme ailleurs dans le monde, les populations d'insectes pollinisateurs sont en déclin alors qu'elles sont importantes pour maintenir la biodiversité des écosystèmes naturels et la productivité agricole. La professeure Marie Guittonny de l’Institut de recherche en mines et en environnement (IRME) de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), ainsi que Julia Mlynarek et Alessandro Dieni de l’Insectarium de Montréal – Espace pour la vie, ont reçu une subvention du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et de six autres partenaires du milieu pour étudier comment la végétalisation des sites miniers peut participer à restaurer des services écologiques.

14 juin 2021

Un communiqué de l'UQAT
Alors que des études récentes démontrent une augmentation du taux de mortalité et un déclin de la croissance des arbres dans les forêts du Canada en raison de la sécheresse et du gel dus au réchauffement climatique, des chercheuses et chercheurs de différents horizons s'unissent pour remédier à cette situation cruciale. C'est le cas du professeur Mebarek Lamara qui agira comme chercheur principal en collaboration avec des chercheuses et chercheurs de l'Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), de l'Université Laval et de la Direction de la recherche forestière (DRF) du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), dans le cadre d'un important projet intitulé « Intégration de la capacité d'adaptation aux stress environnementaux dans les modèles de transfert de l'épinette blanche ».

11 juin 2021
La forêt du futur 
Le reportage intitulé "La forêt du futur" de l'émission La semaine verte fait partie des 10 finalistes au prix international Roberval dans la catégorie télévision. Ces prix récompensent des œuvres consacrées à l’explication de la technologie. Le reportage mets en vedette plusieurs membres et anciens membres du CEF: Louis DeGrandpré, Deepa Pureswaran , Eric Bauce, Evelyne Thiffault, Nicolas Bélanger, Simon Lebel Desrosiers, Olivier Blarquez, Christoforos Pappas et Daniel Kneeshaw.
11 juin 2021

Un communiqué de l'UQAT
Considérant leurs caractéristiques structurelles et fonctionnelles, les écosystèmes boréaux et montagnards sont particulièrement vulnérables aux changements climatiques et à l’impact des activités humaines, mettant notamment en péril la capacité des espèces à survivre dans des environnements en mutation. Plus encore, ces écosystèmes sont au cœur d’enjeux de connaissance et de gestion liés à la superficie qu’ils occupent, leur importance dans l’équilibre climatique de la planète, la densité des populations qui y vivent, les services écosystémiques et les ressources socioéconomiques associées. [..] Sous la direction de M. Yves Bergeron, professeur à l’Institut de recherche sur les forêts de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), et M. Adam Ali, professeur de l’Université de Montpellier à l’Institut des Sciences de l'Évolution de Montpellier, le principal objectif de ce projet est de caractériser, de reconstituer et de modéliser les principaux processus écologiques gouvernants ces écosystèmes afin de proposer des stratégies d'adaptation, de régulation, de gestion et de conservation en réponse aux changements globaux (climatiques et sociétaux). De nature interdisciplinaire, ces travaux de recherche allieront des concepts et des approches en lien avec l’écologie, la paléoécologie, la paléoclimatologie, la dendrochronologie, la génétique ainsi que la modélisation.

11 juin 2021

Une entrevue au 15-18 de la radio de Radio-Canada
En vue de préparer la mise sur pied d'une stratégie nationale d'urbanisme, sept organismes québécois dénoncent quelques-uns des pires exemples d'aménagement du territoire. « Notre plus grande richesse, c'est notre territoire », avance le professeur Jérôme Dupras qui invite à ne plus jamais reproduire ces « navets » de l'urbanisme. Intitulé La série noire de l'aménagement du territoire(Nouvelle fenêtre), ce document au ton satirique présente des exemples de développement à ne pas suivre. Il a été co-signé par des organismes comme Équiterre, Greenpeace et la Chaire de recherche du Canada en économie écologique. La construction en zone inondable, le culte du stationnement, le recul des écoles de quartier sont parmi les douze facteurs qui contribuent à dévitaliser un milieu de vie.

11 juin 2021

Une série lancée par Vivre en Ville
Des groupes environnementaux dévoilent aujourd'hui la Série noire de l'aménagement, 12 exemples frappants de mauvaises décisions pour nos collectivités. Au Québec, on en a assez de jouer dans le même mauvais film! Avec la contribution de Jérôme Dupras

11 juin 2021

Un article de La Presse
Une équipe de chercheurs tentera de contribuer à la lutte à la tordeuse des bourgeons de l’épinette, un insecte ravageur pour les forêts québécoises, en développant une nouvelle gamme d’insecticide biologique à partir de l’ADN de la tordeuse elle-même. Le projet dirigé par la chercheuse principale Annie Deslauriers, du Département des sciences fondamentales de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), se base sur les fragments d’ADN de la tordeuse qui ont un effet inhibiteur hautement sélectif sur les organismes possédant un ADN homologue, créant ainsi des dommages cellulaires.

11 juin 2021

Un communiqué de l'UQAC
Avec plus de 13 millions d’hectares de forêts défoliées depuis 2010, la tordeuse des bourgeons de l’épinette ne donne pas de signe de répit aux forêts du Québec. Une équipe multidisciplinaire, impliquant quatre chercheurs dont la professeure Annie Deslauriers, du Département des sciences fondamentale et chercheuse principale pour ce projet, Eric Bauce et Ilga Porth du Centre d’étude de la forêt de l’Université Laval ainsi que Lionel Ripoll, professeur au Département des sciences fondamentales de l’UQAC, s’attardera à développer une nouvelle gamme d’insecticide biologique à partir de l’ADN de tordeuse. Ce projet de recherche intitulé « Combattre la tordeuse des bourgeons de l’épinette avec son propre ADN : développement de nouvelles méthodes de luttes aux ravageurs forestiers innovantes et inoffensives » a été financé par le FRQNT (via le programme Équipe) et le Ministère des forêts de la Faune et des Parcs du Québec. Ce projet se base sur les effets inhibiteurs, encore peu connus, de l’ADN extracellulaire conspécifique chez les insectes. En effet, les fragments d’ADN de l’espèce à contrôler (ici la tordeuse) ont un effet inhibiteur hautement sélectif sur les organismes possédant un ADN homologue, créant des dommages cellulaires.

9 juin 2021

Une entrevue à l'émission C'est encore mieux l'après-midi de Radio-Canada Québec
Une forêt intacte de 350 km2 dans le sud du Québec est protégée avec les Hurons nous raconte Louis Bélanger. | Communiqué de Nature Québec 

9 juin 2021

Un article de Magazine de Science
Depuis 2003, une équipe de recherche de l'UQAM (Réjean Deschênes, Pierre Drapeau, Philippe Cadieux) étudie les relations qu'entretiennent les oiseaux au sein d'un réseau complexe et fascinant d'excavateurs et d'usagers des cavités dans les arbres de la forêt boréale abitibienne. Incursion dans ce monde fabuleux, grâce à une caméra vidéo fixée à l'extrémité d'une perche télescopique. | L'article a aussi été repris dans la revue Québec Oiseaux vol. 32, numéro 4, été 2021.

8 juin 2021

Un article de Actualités UQAM
Le professeur du Département des sciences biologiques Alain Paquette et la diplômée Isabelle Laforest-Lapointe (Ph.D. biologie, 2017), professeure adjointe à l'Université de Sherbrooke, ont obtenu une subvention de 250 000 dollars du fonds Nouvelles frontières en recherche – Exploration pour leur projet intitulé «Do urban trees affect human respiratory health and autoimmune diseases through microbiomes, air contaminants, and allergens?». Leur projet de recherche figure parmi 117 projets retenus à travers le Canada. [..] Une demi-douzaine d'autres chercheuses et chercheurs collaborent à ce projet d'envergure, dont la professeure du Département de psychologie Janie Houle et le professeur du Département des sciences biologiques Steven Kembel.

8 juin 2021
Un nouveau Portrait de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue 
Une entrevue à l'émission Let's Go de CBC
Le Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue (CREAT) a dévoilé ce jeudi le Portrait de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue, édition 2020-2021, réalisé avec l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue. [..] Ça fait déjà plus de 20 ans que l’Observatoire poursuit sa mission fort importante, qui est d’améliorer la compréhension des réalités régionales pour, évidemment, une prise de décision éclairée pour un développement harmonieux. L’Observatoire, c’est un véritable carrefour de partage de connaissances sur la région, expose Hugo Asselin, directeur de l’Observatoire.


8 juin 2021

Deux chercheuses et un chercheur du CEF obtiennent une subvention du programme projet de recherche en équipe du FRQNT
Avec plus de 13 millions d’hectares défoliés depuis 2010, la tordeuse des bourgeons de l’épinette ne donne pas de signe de répit aux forêts du Québec. Une équipe multidisciplinaire, impliquant quatre chercheurs, Annie Deslauriers, Eric Bauce et Ilga Porth du CEF ainsi que Lionel Ripoll de l’UQAC, s’attardera à développer une nouvelle gamme d’insecticide biologique à partir de l’ADN de tordeuse. Ce projet de recherche intitulé « Combattre la tordeuse des bourgeons de l'épinette avec son propre ADN : développement de nouvelles méthodes de luttes aux ravageurs forestiers innovantes et inoffensives » à été financé par le FRQNT (via le programme Équipe) et le MFFP. Ce projet se base sur les effets inhibiteurs, encore peu connus, de l'ADN extracellulaire conspécifique chez les insectes. En effet, les fragments d'ADN de l'espèce à contrôler (ici la tordeuse) ont un effet inhibiteur hautement sélectif sur les organismes possédant un ADN homologue, créant des dommages cellulaires.

Deux étudiants du CEF relèveront les défis scientifiques et techniques de produire de grandes quantités d’ADN de tordeuse pour déterminer la concentration létale et développer un produit qui peut être pulvérisé sur des plants et digéré par l’insecte. L'ADN extrait sera fragmenté et testé sur les larves afin de confirmer la formulation la plus efficace par la détermination de la LC50 (travaux de Loïc Soumila, étudiant au doctorat sous la codirection de Ilga Porth). Ensuite, Sirine Boubeker (maitrise en ressources renouvelables à l’UQAC sous la direction d’Annie Deslauriers et de Lionel Ripoll) mettra au point des microparticules de cellulose permettant d’encapsuler l’ADN. Les microparticules produites seront biocompatibles, biodégradables et nous testerons également leur permanence sur le feuillage et leur effet sur la tordeuse. Cette nouvelle stratégie de lutte contre les insectes pourrait représenter une avancée significative, car bien que cette recherche porte spécifiquement sur la tordeuse, les connaissances, concepts et approches développés seront applicables à de nombreux autres ravageurs forestiers ou même agricoles.

8 juin 2021
Urban damage by woodpeckers 
Une entrevue à l'émission Let's Go de CBC
Pierre Drapeau is invited at CBC radio to talk about the woodpecker situation and the NSERC Alliance-funded project on utility poles mostly with Hydro-Québec, Hydroméga services and Québec’s Forests, Wildlife and Parks ministry.


7 juin 2021

Marie-Laure Lusignan et Rosalie Champagne-Côté ont obtenu une bourse de 6000 $ des communautés autochtones en foresterie
Félicitations à Marie-Laure Lusignan et Rosalie Champagne-Côté qui ont obtenu une bourse de 6000$ des communautés autochtones en foresterie. Les deux étudiantes sont sous la supervision de Jean-Michel Beaudoin. Voici leurs projets de maîtrise en sciences forestières :

  • Rosalie Champagne-Côté - Mise en place d'un système de suivi des objectifs de conservation de la réserve de biodiversité projetée Akumunan
  • Marie-Laure Lusignan – Vers un aménagement des forêts du Nitaskinan qui respecte le mode de vie atikamekw

Découvrez le témoignage de Marie-Laure: « Un grand merci aux organismes qui m’ont fait confiance. La bourse des communautés autochtones en foresterie et le soutien de la Chaire de leadership en enseignement en foresterie autochtone ont rendu possible la réalisation de mes séjours terrain dans la communauté ainsi que le maintien de la collaboration tout au long du projet. De plus, l’accès au Programme Mitacs a permis de soutenir financièrement une étape de recherche additionnelle due au Covid et la production d’un premier article scientifique. Ce projet de maîtrise participe au développement d’une relation de confiance et d’ouverture à la discussion avec la communauté atikamekw de Wemotaci. C’est un soutien financier essentiel pour la continuité de mon projet visant à faciliter le dialogue entre les communautés autochtones et les représentants forestiers lors des consultations.»

7 juin 2021
Gel tardif à la Halte des Pèlerins : Des chercheurs sauvent la cuvée 
Un article de La Tribune
Qui aurait cru que des chaudrons à maïs, une coupe de friche et une rangée de véhicules immobiles étaient d’importants éléments pour réussir une guerre contre le gel? Marco Corbin et Geneviève Chabot, propriétaires du vignoble la Halte des Pèlerins, à Sherbrooke, ne s’en doutaient pas non plus. Mais les moyens qu’ils ont déployés, grâce à l’aide de chercheurs de l’Université de Sherbrooke, dont Richard Fournier ont évité la catastrophe entre les 27 et 30 mai. [..] Lui et sa conjointe ne peuvent que remercier la vie de leur avoir fait croiser la route de Vahid Ikani, un doctorant du département de géomatique appliquée de l’Université de Sherbrooke, qui est sous la direction du professeur Richard Fournier. "C’est une bien drôle d’aventure que celle-là ! On est qqfois impliqué dans des sujets de doctorat pour lesquels on est vraiment pas si familier. Toutefois, comme physicien, j’ai pu traiter les équations de transfert radiatif de cette thèse pour prouver que le système était bien adapté pour contrer le gel hâtif au Québec. Son utilisation la semaine dernière pour contrer les effets du gel a été un franc succès. Les propriétaires du vignoble de la Halte des Pellerins ne tarissent pas d’éloge pour Vahid Ikani qui les a sauvé d’une année désastreuse. Il y a de ces dossiers qui ressortent de temps en temps qui nous rendent heureux de voir comment nos travaux font une différence. ", selon Richard Fournier.
7 juin 2021
Une bourse B3X de 90 000$ est attribuée à Raphaël Chavardès 
Un communiqué de la Chaire AFD
Bravo à Raphaël Chavardès, UQAT qui a reçu la bourse B3X (bourse de recherche postdoctorale) du FRQNT pour deux ans (45 000$/an). Le projet s’intitule « Dynamiques et perturbations dans les forêts boréales en Amérique du Nord : Comment le climat et les épidémies d'insectes influencent-ils la croissance des arbres dans les peuplements d'espèces mixtes, et comment les cycles de feux ont-ils varié ? » Le directeur principal est Yves Bergeron et une collaboration est également prévue avec Fabio Gennaretti, professeur à l’UQAT. Félicitations!


7 juin 2021

Un article dans La Presse
Dans les quartiers Saint-Michel, Parc-Extension et Cartierville, dans le nord de Montréal, on compte actuellement 11 journées par année où la température dépasse les 30 °C. Dans 20 ans, ce nombre se situera entre 30 et 40 jours, selon les projections du consortium Ouranos. D’ici là, le projet Vert le nord espère bien avoir planté suffisamment d’arbres pour réduire les îlots de chaleur encore trop nombreux dans ce secteur de la ville. [..] Un citoyen qui souhaiterait contribuer à la lutte contre les îlots de chaleur en plantant un arbre sur son terrain devrait-il favoriser une espèce plutôt qu’une autre ? « Toute plantation va aider contre les îlots de chaleur », signale Michel Labrecque, conservateur et chef de division, recherche et développement scientifique au Jardin botanique. « Mais pour les arbres, il faut privilégier ceux qui font le plus d’ombre et qui se déploient à l’horizontale. »

7 juin 2021

Un article dans le 24 heures
Congestion nasale, nez et gorge qui piquent, difficulté à dormir: vos allergies vous donnent du fil à retordre? C’est normal, puisque la concentration de pollen dans l’air atteint des niveaux critiques cette année. Un phénomène qui pourrait gagner en intensité dans les années à venir, surtout à Montréal, prédisent des experts. [..] D’ailleurs, vous avez l’impression que vos symptômes s’éternisent cette année? C’est normal, puisque la saison a commencé bien plus tôt qu’à l’habitude. Les arbres ont en effet commencé à relâcher leur pollen très tôt, explique Rita Sousa-Silva, chercheuse au Paqlab de l’UQAM, un laboratoire visant à mieux comprendre la relation arbres-humains. «La saison de floraison a commencé trois semaines plus tôt qu’à la normale cette année. Au début du mois de mars, il y avait déjà des arbres qui fleurissaient», explique-t-elle.

4 juin 2021

Un communiqué de l'UQAM
Sensible et bien au fait des préoccupations de l’ensemble des intervenantes et intervenants du domaine forestier au Québec et au Canada, la Chaire en aménagement forestier durable (AFD) de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) entend continuer de jouer un rôle déterminant dans l’aménagement durable des forêts et le développement d’approches sylvicoles innovantes pour assurer la mise en valeur responsable des écosystèmes forestiers. C’est dans cet esprit que s’inscrit la programmation de recherche 2021-2022 qu’ont présenté les nouveaux cotitulaires de la Chaire, le professeur à l’Institut de recherche sur les forêts de l’UQAT, Osvaldo Valeria, et le professeur au Département des sciences biologiques et à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, Pierre Drapeau, lors de la rencontre annuelle du comité d’orientation de la Chaire AFD, tenue ce jeudi 3 juin.

3 juin 2021
Webinar: LiDAR based urban tree inventory permits a better evaluation of tree services: an example from Montréal Canada 
A Tree Fund Webinar
Last May, Daniel Kneeshaw was the invited speaker for the Tree Fund Webinars, now avaiable to watch when you wish. Enjoy!
3 juin 2021

Un article dans Le Devoir
Les personnes ayant l’impression que les allergies saisonnières sont intenses au printemps cette année ont raison : la saison a débuté trois semaines plus tôt et il y a davantage de pollen dans l’air, selon le professeur du Département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Alain Paquette. Des données fournies par les laboratoires Aerobiology Research citées par l’université indiquent que la quantité de pollen dans l’air à Montréal à certains moments aurait été quatre fois plus élevée le mois dernier qu’en mai 2020. | Article repris aussi dans Le Soleil 

2 juin 2021
Special issue in Forests: Simulation models of the dynamics of forest ecosystems 
A Call for papers from Forests
The development of simulation models of the dynamics of forest ecosystems has been a very active area of research for the last few decades. A special issue on the topic is planned in the journal Forests. This special issue is a unique opportunity to assemble in a single publication scientific papers covering different subjects on simulation modelling of forest ecosystems, such as model development, application, or concepts. More info can be obtained through Guy.Larocque@Canada.ca
2 juin 2021

Formations sur la nouvelle réglementation des milieux humides et hydriques
Une série de formations offerte par le MELCC
Une nouvelle réglementation s’applique pour les travaux forestiers afin de mieux protéger les milieux humides et hydriques . Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques présentera les nouvelles conditions à respecter pour les travaux de récolte, de construction de chemins et de traverses de cours d’eau. Les formations sont gratuites et ouvertes à tous pendant le mois de juin. Voir calendrier 
16h00 - 17h00 | Pendant le mois de juin, selon les régions

2 juin 2021
Bulletin dans notre nature 
Un bulletin de la Sépaq
La Société des établissements de plein air du Québec lance l’édition 2021 du bulletin des parcs nationaux Dans notre nature. Cette nouvelle édition du bulletin offre une occasion de plus de s’évader en abordant la mission des parcs nationaux sous l’angle de trois thématiques : une cohabitation harmonieuse avec la faune, les dessous de l’aménagement dans les parcs, l’importance de bien s’entourer pour conserver la nature. Avec notamment Louis Bélanger (p. 39), Camille Bégin Marchand & Junior Tremblay (p. 59), Hubert Morin & Miguel Montoro Girona (p. 59), Martin-Hugues St-Laurent (p. 59) et les ex-membres Marie-Eve Deshaies (p. 22) et Marianne Cheveau (p. 59). Finalement, à la page 61 vous trouverez la liste des gens à contacter si vous désirez entreprendre un projet de recherche à l'intérieur des parcs nationaux de la Sépaq.
2 juin 2021

Roberto Silvestro obtient la bourse de doctorat FRQNT
Roberto Silvestro, étudiant au doctorat en biologie à l'UQAC, est le récipiendaire d’une bourse d'excellence pour étudiants étrangers (PBEEE) du Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT). Ces bourses s'adressent aux étudiants et aux chercheurs étrangers issus de tous les secteurs de recherche. Le candidat a démontré l'excellence de son dossier universitaire, une grande expérience et aptitude à la recherche en foresterie et son projet a été considéré de haute qualité scientifique. Supervisé par Sergio Rossi (UQAC) e Maurizio Mencuccini (ICREA-CREAF, Espagne), Roberto est impliqué dans un projet avec la Direction de la Recherche Forestière du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec coordonné par les chercheurs Jean-Daniel Sylvain et Guillaume Drolet portant sur le « Développement d’une approche de modélisation de la croissance basée sur les bilans énergétique, hydrologique et de carbone ».

Le projet de Roberto est de fournir une meilleure compréhension des relations entre les différentes échelles des écosystèmes forestiers et, en particulier, de quantifier la réponse du sapin baumier aux changements environnementaux à la Forêt Montmorency. Il travaille sur le l’écophysiologie des arbres à travers une mise à l’échelle des processus, de la cellule à l’écosystème, pour quantifier la dynamique de croissance de la forêt dans le contexte d’un changement climatique et son rôle dans le fonctionnement des biomes au niveau de l’hémisphère boréal.

Roberto vise à fournir une meilleure description des processus qui régulent l'absorption, l'allocation et le stockage du carbone à travers les différents organes des plantes. Les résultats de ce projet aideront à comprendre l'influence des événements de réchauffement planétaire en cours sur la croissance des arbres à travers les écosystèmes de l’hémisphère nordique. À plus grande échelle, les résultats seront utiles pour une meilleure connaissance des échanges entre forêt et atmosphère. L'exploration des relations entre les processus de croissance et les flux des écosystèmes a le potentiel de mettre en place des modèles de dynamique de la végétation, en particulier pour la prédiction de l’allocation du carbone atmosphérique sous forme de biomasse ligneuse. Congratulation Roberto pour l’obtention de la bourse!

2 juin 2021
La tordeuse des bourgeons de l'épinette, la mal-aimée des forêts 
Un article de Radio-Canada
Elle s’empiffre comme s’il n’y avait pas de lendemain, grignotant depuis quelques années des millions d’hectares de forêt au Québec. Manger, tant qu’elle le peut, c’est le seul objectif de la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Avec Hubert Morin.


2 juin 2021

Un article d'Actualités UQAM
Les personnes souffrant d'allergies saisonnières sont particulièrement éprouvées cette année. «La saison a débuté trois semaines plus tôt et il y a davantage de pollen dans l'air», note le professeur du Département des sciences biologiques Alain Paquette. La quantité de pollen dans l'air à Montréal à certains moments au mois de mai aurait été quatre fois plus élevée que l'an dernier, selon des données rapportées dans un reportage récent de la CBC et fournies par Aerobiology Research Laboratories, l’entreprise alimentant, entre autres, le site de MétéoMédia. [..] Postdoctorante au Département des sciences biologiques et au Centre d’étude de la forêt, Rita Sousa-Silva est la première autrice de l’article faisant état de ces résultats dans Scientific Reports. Alain Paquette et son collègue Daniel Kneeshaw figurent parmi les cosignataires.

2 juin 2021

Deux membres du CEF sont Lauréats des Bourses Smirnoff 2021
Un communiqué de RNCan
Le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, la Société d’entomologie du Québec et la Société de protection des plantes du Québec sont heureux de vous présenter les lauréats de l’édition 2021 des Bourses Wladimir-A.-Smirnoff. Les lauréats sont Nicolas Bédard et Marc-Antoine Leclerc. Nicolas Bédard a débuté une maîtrise à l’automne 2020, sous la direction de David Pothier (Université Laval) et de Christian Hébert (Centre de foresterie des Laurentides). Son projet porte sur la lutte contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette et l’impact de différents scénarios d'utilisation du Btk sur la biodiversité des insectes.

Quant à Marc-Antoine Leclerc, il a débuté un doctorat à l’automne 2018, sous la direction de Hubert Morin (UQAC), Olivier Blarquez (Université de Montréal) et Martin Simard (Université Laval). Son projet porte sur l’évaluation de la variabilité historique des épidémies de tordeuse des bourgeons de l'épinette, sur celles des feux de forêts et sur les interactions entre ces deux perturbations.

La qualité de leur dossier universitaire, la pertinence et l’originalité de leur projet ainsi que l’étendue de leur capacité de recherche ont impressionné les membres du comité d’évaluation. Nous espérons sincèrement que ce soutien financier saura encourager ces étudiants dans la réalisation et la réussite de leurs études graduées. Les deux lauréats présenteront leur projet de recherche via Zoom le 23 juin à 11h30. Si vous souhaitez vous joindre à nous, inscrivez-vous ici! 

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Nouvelles. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Toutes les nouvelles...

L'Agenda du CEF

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Agenda. Insérez vos évènements après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

15 juin 2021
Finale nationale de Ma thèse en 180 secondes 
Finale nationale où Léa Darquié représente le CEF, l'UQAT, la chaire AFD et l'IRF. Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorant-e-s de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant-e- doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche.
15 h 30 | en ligne sur la page Facebook de l'Acfas 
15-16 juin 2021
Northern Hardwood Conference 2021 
Under the theme Bridging Science and Management for the Future, this online & interactive event is for you! Initiated by a diverse group of professionals, this conference aims to facilitate collaboration across the

northern hardwood range and provide researchers and forest managers with a forum to learn, share and discuss cutting edge science and innovative management practices. Call for Poster Abstracts: Febrauary 15 - March 20 | Registration Opens: March 22.

16 juin 2021
Présentation orale de l'examen doctoral 
Toky Jeriniaina Rabearison présente "Quelle est la contribution du microbiome de la rhizosphère à la séquestration de carbone dans les sols et est-ce que ce rôle est appelé à changer avec les changements climatiques?", sous la direction de Annie DesRochers.
09h00 | Via Zoom 
17-18 juin 2021

Colloque CIREQ Interdisciplinaire sur les changements climatiques pour les étudiants au doctorat
Nous avons le plaisir de vous inviter au Colloque CIREQ interdisciplinaire sur les changements climatiques pour les étudiants au doctorat, qui aura lieu les 17 et 18 juin 2021 sur la plateforme Zoom. Inscriptions 

21 juin 2021
Virtual NAFEW 2021 
Register for Virtual North American Forest Ecology Workshop 2021 here . The virtual meeting will consist of keynote speakers and a panel discussion on hot topics in forest ecology and forest management. This year’s format was proposed as a way to keep the NAFEW community connected while waiting for the COVID situation to become more clear. NAFEW 2021 is free to all participants but registration is required to participate. All registered participants will receive email confirmation and a link to the meeting. The meeting will be held on June 21, 2021 from 13:00 to 16:00 EDT. We ask that you register by June 14, 2021, 24:00 EDT. We are looking forward to ‘seeing’ you all in June. We are pleased to introduce our presenters for the 2021 virtual conference, Dr. Mike Dockry, Dr. Linda Nagel, Dr. Cindy Prescott and Dr. Tarin Toledo Aceves! Bios and Abstracts for the keynotes can be found at NAFEW.org
21 juin 2021
Webinaire thématique 2RLQ - Valorisation des matières résiduelles fertilisantes (MRF) et séquestration du carbone dans les plantations forestières 
Dans ce webinaire, trois chercheurs présenteront les résultats de leurs récents travaux sur l'utilisation des matières résiduelles fertilisantes d'origines différentes pour accroître la croissance des arbres forestiers tout en contribuant à l'effort de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la séquestration de carbone. Venez nombreux! Inscriptions ici 
10h00 - 11h00
21-24 juin 2021
SER2021 World Conference 
The 9th World Conference on Ecological Restoration will focus on innovative and creative approaches to achieving the promise of the UN Decade on Ecosystem Restoration. The conference theme - A New Global Trajectory - encourages us to think broadly about the pathways we can take forward, the partnerships that will make this change possible, and the tools we have for success. As SER2021 goes virtual, there has never been a better time to bring together the international ecological restoration community - practitioners, researchers, policy makers, students, investors, artists, passionate supporters, land managers, problem solvers - to begin the process of global change.

Événement virtuel

22 juin 2021
Seminar: Why do some trees transplant better than others? A look at some new research on water uptake 
Nina Bassuk, PhD, Cornell University presents the talk. Registration will open approximately one month before the program date.
23 juin 2021
Présentation de la synthèse environnementale 
Nathan Chabaud présente "Quels sont les avantages, les inconvénients et les limites des diverses méthodes existantes pour déterminer la sélection des ressources chez les vertébrés terrestres, et comment les résultats de ces méthodes ou combinaisons de méthodes peuvent être transposées en modèles de qualité d'habitat à différentes échelles spatiales?", sous la direction de Louis Imbeau (UQAT) et la codirection de Pierre Drapeau (UQAM) et Marc Mazerolle (ULaval). Les autres membres du comité d'encadrement sont Marianne Cheveau (MFFP) et Pauline Suffice (AFFUT).
09h00 | Via Zoom 
23 juin 2021

Présentations des Lauréats des Bourses Smirnoff 2021
Un communiqué de RNCan
Le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, la Société d’entomologie du Québec et la Société de protection des plantes du Québec sont heureux de vous présenter les lauréats de l’édition 2021 des Bourses Wladimir-A.-Smirnoff. Les lauréats sont Nicolas Bédard et Marc-Antoine Leclerc. Nicolas Bédard a débuté une maîtrise à l’automne 2020, sous la direction de David Pothier (Université Laval) et de Christian Hébert (Centre de foresterie des Laurentides). Son projet porte sur la lutte contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette et l’impact de différents scénarios d'utilisation du Btk sur la biodiversité des insectes. Quant à Marc-Antoine Leclerc, il a débuté un doctorat à l’automne 2018, sous la direction de Hubert Morin (UQAC), Olivier Blarquez (Université de Montréal) et Martin Simard (Université Laval). Son projet porte sur l’évaluation de la variabilité historique des épidémies de tordeuse des bourgeons de l'épinette, sur celles des feux de forêts et sur les interactions entre ces deux perturbations.

Les deux lauréats présenteront leur projet de recherche via Zoom le 23 juin à 11h30.

Si vous souhaitez vous joindre à nous, inscrivez-vous ici! 

Tout l'Agenda...

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Le CEF est un
regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Colloque du CEF ****************** **********************************************************

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Formations et Écoles d'été

********************************************************** ***************** Pub - Chenilles espionnes ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Septembre 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

  • Voici une liste (clairement incomplète) des packages R axés sur l'écologie! N'hésitez pas à ajouter à la liste

Voir les autres...