Bienvenue au Centre d'étude de la forêt

Le Centre d’étude de la forêt réuni l’expertise scientifique de 75 chercheuses et chercheurs provenant de 11 universités québécoises. Ces scientifiques se spécialisent en biologie forestière, en écologie forestière et en aménagement forestier. Le CEF est le seul centre de recherche au Québec à avoir pour mission centrale la formation avancée et la recherche sur la forêt. Il s'agit d'un regroupement stratégique financé par le FRQNT  et dirigé par Pierre Drapeau.

En savoir plus sur le CEF...

Publications récentes

  1. Girardin, P., Valeria, O., Girard, F. (2022) Measuring Spatial and Temporal Gravelled Forest Road Degradation in the Boreal Forest. Remote Sensing, 14(3):457. (URL  | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )
  2. Augustin, F., Girardin, M.P., Terrier, A., Grondin, P., Lambert, M.-C., Leduc, A., Bergeron, Y. (2022) Projected changes in fire activity and severity feedback in the spruce–Feather moss forest of western Quebec, Canada. Trees, Forests and People, 8:100229. (URL  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )

Toutes les publications récentes...


Nouvelles

*********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** Début de la section Quoi de neuf. Insérez vos nouvelles après ce bloc. *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** ***********************************************************************************************************************

18 mai 2022

Décès de Pascal Bredin, collègue étudiant
C'est avec tristesse que nous annonçons le décès accidentel de Pascal Bredin, étudiant à la maîtrise à l'UQAM sous la direction d'Yves Bergeron et Mélanie Roy. Pascal a perdu la vie ce dimanche dans un accident qui s'est produit lors d'une formation de sauvetage en eau vive sur la rivière Mississippi (Ontario). L’enquête se poursuit pour tenter de comprendre les circonstances des événements. Il était franchement passionné par sa maîtrise sur l'érable à sucre; il avait un avenir prometteur devant lui. Le CEF désire témoigner ses sincères condoléances à tous les membres du CEF, les collègues de l'UQAM, les amis et amies et la famille du défunt. (Photo de Martin Trahan)

18 mai 2022
Allergies au pollen: saison plus longue, symptômes plus sévères 
Un article de Protégez-vous
Les changements climatiques font en sorte que la saison des allergies s’allonge au Québec et que la sévérité des symptômes augmente. Vous n’êtes pas allergique au pollen? Attention: cela pourrait changer.

Selon les dernières données québécoises datant de 2014-2015, environ un Québécois sur cinq est affecté par des allergies saisonnières au pollen, qu’on appelle aussi rhume des foins. Il n’existe pas encore de portrait plus récent, mais les spécialistes pensent que cette proportion a déjà augmenté. [..] Un projet de recherche mené depuis 2020 par une équipe du professeur Alain Paquette de l’UQAM pourrait éventuellement faciliter la vie des Québécois qui souffrent d’allergies au pollen. Les chercheurs ont installé 25 capteurs de pollen à Montréal l’an dernier et en disperseront une cinquantaine de plus cet été à Québec, Sherbrooke et Chicoutimi. «Notre but est de savoir quels types de pollen se trouvent à quels endroits et dans quelles concentrations, à l’échelle des quartiers», résume l’étudiante au doctorat en biologie Sarah Tardif.

18 mai 2022
Allergies printanières : comment mieux contrôler le problème? 
Un reportage de Radio-Canada
Depuis 1990, la saison des allergies s'est allongée de 20 jours en moyenne en Amérique du Nord. Environ un Montréalais sur cinq en souffre. Comment faire pour mieux contrôler le problème? C'est ce qu'essaient de découvrir des chercheurs en développant des cartes recensant les types d'arbres présents dans chaque quartier. Le but est de récolter le plus de données possibles sur les arbres en ville. Avec l'équipe d'Alain Paquette.
18 mai 2022
Plusieurs arbres morts dans les plantations de la Ville 
Une entrevue à l'émission Le 15-18 de Radio-Canada
C'est bien beau de planter des arbres, mais encore faut-il savoir comment le faire et comment les entretenir par la suite. La vérificatrice générale de Montréal critique la Ville pour son manque de suivi de sa Politique de l'arbre. Elle donne l'exemple du programme Un enfant, un arbre, à Montréal-Nord, dont 60 % des arbres qui ont été plantés sur le domaine public n'ont pas survécu en raison d'un manque d'arrosage. Pour le titulaire de la Chaire de recherche sur la forêt urbaine de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), Alain Paquette, il est impératif d'informer la population sur les méthodes de plantation. Il croit aussi que les arrondissements ont le devoir d'entretenir les arbres dans les espaces publics.
13 mai 2022
Colloque CIREQ interdisciplinaire des doctorants sur le changement climatique 
Nous avons le plaisir de vous inviter au 2e Colloque CIREQ interdisciplinaire annuel des doctorants sur le changement climatique. Le colloque aura lieu en format hybride : en ligne via Zoom et en personne à l'Espace 4 - Université Concordia à Montréal. Nous invitons les doctorants de toutes les disciplines à soumettre leurs résumés de 300 mots, via le formulaire de soumission en ligne  sur la page web du symposium. La date limite de soumission est le 16 mai 2022. Le programme du colloque comprend: des présentations de doctorants; des tables rondes sur la communication en matière de changement climatique et la transformation énergétique avec des universitaires et des experts du monde du travail; un atelier de communication scientifique; un événement de réseautage. Il n'y a pas de frais de soumission pour le colloque.
15-16 juin | En ligne et à Concordia, Montréal
13 mai 2022
Décès de Réjean Gagnon: la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean perd un chercheur de haut niveau 
Un article dans Le Quotidien
La direction du CEF offre ses condoléances à la famille de Réjean Gagnon, professeur retraité de l’UQAC, fondateur du Consortium de la recherche en forêt boréale à l’UQAC. Voici le texte hommage  que ses collègues de l'UQAC ont rédigé. | Avis de décès 


12 mai 2022

Nouvelle professionnelle de recherche en statistiques au CEF!
Bonjour à toutes et à tous !

À la fin de mon parcours comme étudiante de doctorat en sciences de l'environnement, je commence à travailler à l'UQAT pour les membres du CEF car je voudrais partager avec vous les compétences que j’ai acquises pendant mes études ! Nous avons tous passé des moments d'isolement, des moments où nous sommes restés coincés car nos analyses sur R ne marchaient plus, et on sait à quel point c'est frustrant. Mais vous n'êtes pas seuls ! Je suis là pour vous ! Bien que la quantité d'analyses statistiques dans les différents domaines soit trop grande pour tout maîtriser, je peux vous aider avec plusieurs types d'analyses ou vous aider à trouver les ressources (des livres, des liens clés, des cours disponibles, de l'aide avec des spécialistes, etc.) nécessaires pour trouver une solution à vos questions. À travers ses professionnels  comme moi, le Centre d'études de la forêt (CEF) offre un soutien pour que vous avanciez dans vos projets.

Quelle que soit l'étape à laquelle tu te trouves dans ton projet, si tu as des questions sur le plan expérimental et le choix d'analyses statistiques pour ton proposé de recherche; pour avoir une organisation plus efficace de ta base de données; si tu es débutant en R et tu as besoin des outils clés pour apprendre à l'utiliser; quand tu restes coincé en R et tu ne sais pas pourquoi; si tu voudrais faire des belles figures de tes résultats plus facilement; etc. N'hésite pas à m'écrire pour un séance de consultation personnalisée sur demande en personne (aux différents campus de l'UQAT en Abitibi-Témiscamingue), ou à distance (par téléphone, courriel ou vidéoconférence). Vous pouvez m’écrire en français, en anglais ou en espagnol ! -Juanita Juanita.Rodriguez@uqat.ca | Page professionnelle.

New CFR Research Professional in Stats!
Hi everyone!

At the end of my journey as a PhD student in environmental sciences, I am starting to work at UQAT fof CFR members and I would like to share with you the skills I acquired during my studies! We all have experienced moments of isolation, moments when we get stuck because our analyses in R are not working well, and we know how frustrating it is. But you are not alone! I'm here for you! Although the amount of statistical analysis in different fields is too great to master it all, I can help you with several types of analysis or help you find the resources (books, key links, available courses, help with specialists) needed to find a solution to your questions! The Forest Research Center (CFR) professionals  like me can offer support for your projects!

No matter what stage of your project you are now, if you have questions about the experimental design and the choice of statistical analyses for your research proposal; to have a more efficient organization of your database; if you are a beginner in R and you need the key tools to learn how to use it; when you get stuck in R and you don't know why; if you would like to make nice figures of your results more easily; etc. Don't hesitate to write to me for a personalized consultation sessions upon request either in person (at the different UQAT campus in Abitibi-Témiscamingue), or remotely (by phone, email or videoconference). You can write to me in French, English or Spanish. -Juanita Juanita.Rodriguez@uqat.ca | Professional page.

12 mai 2022
All-IUFRO Conference 2022 - Call for abstracts 
IUFRO is pleased to announce that an in-person IUFRO event with hybrid participation will be held in Vienna, Austria, on 21-23 September 2022. The conference will explore the critical roles of research for the conservation and sustainable management of forests and trees under rapidly changing environmental, economic and social conditions. Open to all IUFRO Divisions, Task Forces and Special Programs and Projects, the conference will include a special focus on the importance of forests for meeting the Sustainable Development Goals. The global conference will include scientific plenaries in different formats, a poster session, a professional field trip (for the participants of the conference and of the preceding IUFRO Board meeting) as well as a conference dinner. Please mark your calendars for this important event! Deadline for abstracts is june 7th 2022.
12 mai 2022
Manifeste à propos des femmes en STIM - Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques 
Si vous aussi vous croyez que les femmes ont leur place en #STIM, n'oubliez pas de signer le Manifeste . Démontrer votre soutien ne prendra que 2 minutes! Et n'hésitez pas à partager le lien pour nous aider à récolter plus de signatures. MERCI!
11 mai 2022
Lancement du site web DREAM 
DREAM est un réseau canado-américain étudiant la migration assistée (une mesure d’adaptation des forêts aux changements climatiques). Le projet inclut plusieurs membres du CEF, dont Alison Munson qui est la chercheuse principale dans un projet Alliance en lien et Patricia Raymond du MFFP, qui est la responsable de l’expérience au Québec. Vous trouverez aussi un article de l'Actualité  qui a interviewé Emilie Champagne au sujet de la migration assistée et du dispositif DREAM-Qc. L’article résume le concept de migration assistée et les résultats publiés par Emilie et ses collaborateurs dans la revue Forest Ecology and Management. Bravo!
11 mai 2022
La professeure Maheu dirige une étude sur l’hydrologie du lac Beauchamp 
Un communiqué de l'UQO
La Ville de Gatineau a fait appel à l’expertise de l’Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT-UQO) pour un projet de recherche sur le lac Beauchamp. La professeure et directrice scientifique de l’ISFORT, Audrey Maheu, dirige une nouvelle étude hydrologique avec la collaboration de la professeure Marie Larocque, professeure au Département des sciences de la Terre et de l’atmosphère à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).


10 mai 2022
Les vidéos de l'événement printemps du CEF sont en ligne! 
Les vidéos du Colloque Legs des uns, avenir des autres  sont maintenant disponibles en ligne sur la chaîne YouTube CEF-TV. Sept conférences captivantes données par les nouveaux membres chercheurs et leurs "mentors". Ce sont vraiment des présentations originales, bien loin du style des conférences habituelles. Ne manquez pas ça!
10 mai 2022

Sanghyun Kim au World Forestry Congress en Corée du Sud
Texte et photos Sanghyun Kim et Daniel Lesieur

Sanghyun Kim, a participé au XVe Congrès forestier mondial en Corée du Sud où il a fièrement représenté le GREMA, l'IRF-UQAT, la Chaire AFD et le CEF! Il y a présenté une affiche intitulée : Can Partial Harvest Be a Next-generation Forest Management? Ce fût une occasion pour renouer avec la communauté scientifique en personne et une opportunité d'établir de nouveaux contacts à l'international. Le congrès a d'ailleurs accueilli plus de 15 000 participants! Suite du communiqué de la Chaire AFD .

9 mai 2022
Les arbres coupés, un véritable argument dans le dossier du tramway? 
Une entrevue à FM 93
À l'émission radio Que le Québec se lève, on demande l'avis de Alison Munson sur l'abattage des arbres en lien avec la construction du tramway à Québec.


9 mai 2022
Quels types de pollen provoquent vos allergies? 
Un reportage de Noovo
Picotements dans la gorge, éternuements, aggravation de l’asthme : pas de doute pour certaines personnes, c’est le retour des allergies saisonnières. Or, pour les contrer, encore faut-il connaître le type de pollen qui nous rend allergique. Dans ce reportage, Sarah Tardif présente son projet de recherche, sous la direction d'Alain Paquette, sur les pollens à Montréal.


9 mai 2022
Changements climatiques « La réponse du Québec n’est pas à la hauteur » 
Un article de La Presse
Un rapport d’experts recommande un moratoire sur les projets routiers - Québec doit donner un coup de barre s’il veut atteindre son objectif de carboneutralité d’ici 2050, prévient le comité d’experts chargé de conseiller le gouvernement en matière de changements climatiques. Dans un nouveau rapport, le groupe recommande deux moratoires au gouvernement Legault : stopper la destruction des milieux naturels et mettre sur pause à court terme toute autorisation à de nouveaux projets qui augmentent la capacité autoroutière. Dans un avis d’une quarantaine de pages qui sera rendu public ce lundi à 9 h, le Comité consultatif sur les changements climatiques lance une sérieuse mise en garde au gouvernement du Québec. L’électrification des transports ne sera pas suffisante pour faire face à l’urgence climatique. C’est tout l’aménagement du territoire qui doit être revu en profondeur dans les plus brefs délais. [..] Or, la destruction de ces milieux naturels a pour effet de relâcher le carbone qui y est stocké, en plus de faire disparaître ces puits de carbone essentiels, particulièrement en zone urbaine. « Le désavantage est alors double sans compter tous les autres bénéfices que nous perdons en plus des pertes de biodiversité », signale Jérôme Dupras, professeur au département des sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais et coauteur du rapport dévoilé lundi. Le comité suggère donc « un moratoire sur tout changement de zonage induisant une perte de milieux naturels », le temps entre autres que Québec se dote « d’objectifs clairs de conservation et de restauration des milieux naturels » et élabore le plan d’action pour atteindre la cible de 30 % d’aires protégées sur son territoire d’ici 2030.

Le Comité consultatif sur les changements climatiques est un organisme permanent indépendant qui conseille le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il compte 12 membres et sa présidence est assurée par le professeur Alain Webster. Y siègent Alain Bourque, du consortium Ouranos, les professeurs et chercheurs Jérôme Dupras, Annie Levasseur, Catherine Morency, Pierre-Olivier Pineau, Catherine Potvin, Lota Dabio Tamini ainsi que Kim Thomassin, Charles Larochelle, Alain Lemaire et Hugo Séguin.

9 mai 2022
Comment va le Nord? 
Un reportage sur Tou.tv
Le deuxième épisode de "Comment ça va le Nord' comprend une section sur les travaux du groupe de recherche d'Oliver Sonnentag dans la toundra près d'Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest. S'exprimant au nom de nombreux étudiants, post doctorants et professionnels de la recherche, Gabriel Hould Gosselin fait un excellent travail en expliquant comment sont mesurés les échanges de gaz à effet de serre et comment ce travail inclut des partenaires autochtones, et en présentant certains de leurs résultats.


8 mai 2022
Protéger les forêts pour protéger le climat… et les caribous 
Un article paru dans Le Devoir
Plusieurs scientifiques québécois pressent le gouvernement d’utiliser des outils financiers qui ont déjà fait leurs preuves afin de protéger les forêts matures de la province. Dans une lettre envoyée au Devoir, les cosignataires proposent ainsi de « comptabiliser les bienfaits » de la protection de ces écosystèmes, qui permettent à la fois de lutter contre la crise climatique et de préserver les habitats essentiels à la survie du caribou forestier. [..] Professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi, Jean-François Boucher explique qu’une des options pour atteindre cet objectif serait de lancer des projets de « crédits carbone » sur les terres publiques recouvertes de forêts. [..] Pierre Drapeau estime que la nécessité de protéger les forêts matures impose un changement dans nos façons de faire « traditionnelles », qui se résument à couper toujours plus de forêts naturelles, toujours plus au nord. [..] Pour espérer sauver le caribou forestier, il est indispensable de préserver ce qui reste de forêts matures, qui constituent un habitat essentiel pour l’espèce. « Plus on fait des coupes forestières, plus les forêts matures [non touchées] sont importantes. Et si on veut avoir une marge de manœuvre pour éviter de perdre les caribous, il ne faut pas aller perturber ce qui ne l’est pas », explique Martin-Hugues St-Laurent, spécialiste du caribou et cosignataire de la lettre.
8 mai 2022
Sauver les caribous grâce au carbone forestier 
Un texte d'opinion paru dans Le Devoir
Pierre Drapeau est professeur à l’UQAM. Il cosigne ce texte avec 37 spécialistes membres du Centre d’étude de la forêt (CEF), un regroupement stratégique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT). - Le dossier du caribou forestier a fait les manchettes ces derniers temps et une décision sera bientôt prise à propos de sa protection. La communauté scientifique a proposé plusieurs solutions réalistes telles que la fermeture des routes après l’exploitation pour limiter l’accès aux prédateurs et le maintien des vieilles forêts nécessaires aux caribous — entre autres par plus de territoires protégés en grands massifs. Ces solutions sont souvent écartées par des arguments économiques. Pourtant, ces arguments pourraient facilement être contournés si on pouvait comptabiliser les bienfaits de ces pratiques sur des services écologiques autres que la production de matière ligneuse. Un de ces services est justement quantifiable et monnayable au Québec : la séquestration du carbone atmosphérique.
8 mai 2022
La longue et délicate marche vers l’équité dans nos universités 
Un texte d'opinion paru dans Le Devoir
Elise Filotas, professeure au Département science et technologie à l’Université TELUQ. L’autrice signe ce texte avec ces cinq professeures-chercheuses Eve Langelier (Chaire pour les femmes en sciences et en génie au Québec, Département de génie mécanique, Université de Sherbrooke) ; Tanya Handa (Département des sciences biologiques, UQAM) ; Nicole Fenton (Institut de recherche sur les forêts, UQAT) ; Isabelle Laforest-Lapointe (Département de biologie, Université de Sherbrooke) ; Sylvie Gauthier (Centre d’étude de la forêt, UQAM), au nom de plus de 70 membres d’établissements d’enseignement et de recherche en sciences biologiques et environnementales. - Le récent appel de candidatures réservé aux femmes, aux Autochtones, aux personnes en situation de handicap et aux minorités visibles pour une Chaire de recherche du Canada (CRC) en biologie à l’Université Laval a suscité de vives réactions dans les médias et dans la sphère politique. Nous nous réjouissons de voir émerger ces échanges sur ces questions fort importantes. Toutefois, certaines réalités du milieu universitaire, en particulier en sciences, technologies, ingénieries et mathématiques (STIM), semblent mal comprises, notamment la stratégie des embauches ciblées liées aux attributions de CRC.


6 mai 2022

Formation sur Forêt Ouverte
Le CEF est fier de s'associer à la Direction des inventaires forestiers pour vous offrir une formation sur la plateforme "Forêt Ouverte". La Direction des inventaires forestiers a mis en ligne en 2019 une cartographie interactive du nom de Forêt ouverte . Cette plateforme, supportée par la version 2 d’IGO (Infrastructure Géomatique Ouverte ), permet la visualisation et le téléchargement gratuit de couches liées au territoire forestier. Une formation est offerte afin de familiariser l’utilisateur avec la plateforme, de montrer son potentiel en recherche et d’échanger sur les besoins à des fins d’amélioration. Cette carte est en constante évolution, et nous avons beaucoup de nouveautés à vous présenter ! Ainsi, nous allons couvrir :

  • Les fonctionnalités (recherche, cartes prédéfinies, catalogue, outil de mesure, outil de dessin, importation/exportation, partage de carte, imprimer, outils avancés)
  • Les options de couches
  • L’interrogation des couches
  • Le téléchargement
  • L’intégration de Forêt ouverte dans un SIG (ArcGIS ou QGIS) via le Service de cartographie web
  • Survol des jeux de données disponibles

Tous les membres du CEF sont les bienvenus (50 places disponibles). Inscription obligatoire Formulaire d'inscription 
Mardi 10 mai | 13h30-15h00 | Via Teams

6 mai 2022
“How Do Plants Breathe?” 
A ForestGEO video
This video is a complementary resource to the Science How webinar, “How Do Plants Breathe?” featuring Nidhi Vinod, former intern in the ForestGEO Ecosystems & Climate Lab. Climate change raises big ecological questions, and researchers from all around the world are studying them. In this short video, we explore how a global network of forest researchers approach their questions with standardized methods and large-scale, long-term forest research sites. This short, educational video produced in conjunction with the Smithsonian’s National Museum of Natural History. This video aims to help students in grades 3-8 to consider forests, climate change, & the power of standardized methods to address global questions. Original article in Journal of Ecology and Biogeography (2018) 
6 mai 2022
Les arbres meurent davantage dans les forêts diversifiées 
Un article dans Actualités UQAM
Une étude publiée dans la revue PNAS se penche sur ce paradoxe étonnant : Une plus grande biodiversité est associée à des probabilités plus élevées de mortalité dans les forêts boréales et tempérées d'Amérique du Nord. Voilà l'étonnante conclusion d'une étude publiée récemment dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), dont le premier auteur est le postdoctorant Eric Searle. Celui-ci a réalisé ses travaux dans le laboratoire du professeur du Département des sciences biologiques Alain Paquette, qui cosigne l'article. La conclusion de l’étude est en apparence surprenante, car en théorie, les arbres qui poussent au sein d'une forêt diversifiée sont moins en compétition, c'est-à-dire qu'ils n'utilisent pas les mêmes ressources, ou alors pas en même temps, explique Alain Paquette. «Et s'ils ne sont pas en compétition, il devrait y avoir moins de mortalité. Or, c'est exactement l'inverse que nous avons observé!» [..] Comment explique-t-on ce paradoxe? «L'hypothèse la plus probable est que les forêts plus diversifiées étant plus denses, elles produisent davantage et les arbres y meurent plus rapidement», avance le titulaire de la Chaire de recherche sur la forêt urbaine. | Article publié dans PNAS .
5 mai 2022

Mieux comprendre les grands feux
Tous les moyens sont bons pour détecter les années propices aux grands incendies forestiers (ici Extreme Wildfire Years) afin d'en minimiser les conséquences, notamment pour les communautés autochtones. Au cours de son doctorat et dans cet article publié dans Écoscience , Dorian Gaboriau et l'équipe de recherche composée de Hugo Asselin, Adam A. Ali, Christelle Hély et Martin Girardin ont déterminé les seuils de température et d'humidité du combustible qui prédisposent aux grands feux dans le nord-ouest du Canada. Ces seuils peuvent servir à mieux anticiper l'occurrence future de grands feux pour prévoir des mesures de mitigation et d'adaptation.

4 mai 2022
Communautés microbiennes + Érable à sucre = Publication dans Ecology 
Regional variation drives differences in microbial communities associated with sugar maple across a latitudinal range - "Along the latitudinal gradient, we (1) observed reductions in mycorrhizal diversity which can negatively impact maple establishment; (2) and revealed reductions in fungal leaf pathogens which can have opposite effects. Our results highlight the need for an integrated approach including the examination of various microbial taxa on different plant compartments to improve our understanding of plant range shifts and plant-microbe interactions."

Tonia De Bellis, Isabelle Laforest-Lapointe, Kevin Solarik, Dominique Gravel, Steven Kembel, Ecology DOI 

4 mai 2022
La valeur des arbres 
Un article dans La Presse+
Les adeptes de plein air constatent régulièrement l’importance des arbres. Même si ceux qui demandent d’être convaincus sont rares, il existe des outils qui démontrent sans aucun doute leur très grande valeur. Ce sont ces outils qu’a utilisés Habitat pour comptabiliser les services écosystémiques fournis par les arbres du parc Jean-Drapeau. « L’idée première, c’était d’informer les gens et de les sensibiliser au sujet des bénéfices que les arbres nous apportent », indique Fanny Maure, directrice des communications chez Habitat. « Ça semble assez évident dans notre paysage urbain, mais on ne s’en rend pas toujours compte. Si on a quelque chose à faire disparaître pour faire de la construction, ce sont les arbres qui vont sauter. Ce sont trois universitaires spécialisés dans les sciences naturelles, les professeurs Jérôme Dupras, Andrew Gonzalez et Christian Messier, qui ont fondé Habitat, en 2017, pour répondre à diverses requêtes de municipalités, d’institutions gouvernementales ou d’organisations sans but lucratif au sujet de la gestion et de la conservation des milieux naturels. C’est ainsi que le parc Jean-Drapeau a voulu connaître la valeur des services écosystémiques de ses arbres.


4 mai 2022
La drave : Voyager dans le passé pour prédire l'avenir 
Un article dans un cahier spécial du Journal Le Soleil
Reconstruire l’historique des perturbations naturelles et anthropiques (d’origine humaine) des forêts ainsi que leurs impacts est toujours un grand défi au niveau technique et scientifique. Les approches dendrochronologiques (étude des cernes de croissance) font partie des principaux outils utilisés pour reconstruire les régimes de perturbations naturelles et les interactions avec le vivant et le non-vivant du passé. [..] C’est dans ce contexte que l’équipe du Groupe de recherche en écologie de la MRC Abitibi (GREMA) commence cette année un projet de recherche qui vise à analyser plusieurs milliers d’échantillons de

bois de drave. Ceux-ci ont été prélevés sur des arbres submergés dans les cours d’eau de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Mauricie, deux régions fortement touchées par la drave.

Avec Miguel Montoro Girona, Julie-Pascale Labrecque-Foy, Amelie Bergeron, Cristiano Vieria, Marc-André Gemme, Fabio Gennaretti et Guillaume Grosbois.

4 mai 2022
La transformation des forêts depuis le 19e siècle, un savoir précieux pour préparer l'avenir 
Un article dans un cahier spécial du Journal Le Soleil
Les forêts québécoises ont été témoins des profonds changements qui ont bouleversé le monde au cours des derniers siècles. On sait que le climat a changé avec la transition d’une période relativement froide, le Petit Âge glaciaire, vers notre époque contemporaine caractérisée par un fort réchauffement des températures. En même temps, la période qui couvre les derniers siècles a aussi été celle de la colonisation

européenne et de l’industrialisation. [..] Ces recherches de Victor Danneyrolles et Dominique Arseneault ont montré que les forêts ont été principalement tranformées par l'exploitation forestière et les autres activités humaines alors que l'augmentation des températures depuis le 19e siècle n'a eu que peu d'effets.

3 mai 2022
En ville, les grands arbres sont indispensables 
Un article dans The Conservation
Un texte d'Anaïs Paré et d'Alison Munson - Les arbres sont des éléments importants de notre paysage urbain. Avec plus de 50 % de la population mondiale vivant en ville, il serait inimaginable de se passer des nombreux services écosystémiques (les bénéfices aux résidents) qu’ils nous rendent. Nous en avons bien eu la preuve dans les mois précédents lorsque les mesures sanitaires étaient des plus restrictives : les parcs urbains ont vu leur taux de fréquentation s’accentuer de façon faramineuse. Et ce n’est pas le fruit du hasard ! La présence d’arbres a pour effet de favoriser la santé physique et mentale des individus, et c’est entre autres ce qui peut expliquer le fait que les citadins ont senti le besoin de se retrouver dans des espaces verdoyants.


3 mai 2022
Les solutions pour sauver le caribou sont connues ? Oui. 
Un article de Science Presse
Les débats, les consultations, les rapports, se multiplient sur le sort du caribou au Québec. Tout cela peut donner l’impression d’une incertitude sur les mesures les plus efficaces et pourtant, les recommandations sont les mêmes depuis 20 ans, constate le Détecteur de rumeurs: diminuer l’exploitation forestière. Avec Martin-Hugues St-Laurent.


3 mai 2022

Formation-CEF ArcGIS Pro pour les Nuls
Le CEF offre une formation de deux jours sur ArcGIS Pro pour ses membres. Offerte par Mélanie Desrochers, la formation se déroulera les 24-25 mai 2022, en ligne via Zoom. Elle vise à vous introduire les concepts de base de géomatique et vous familiariser avec le nouveau logiciel ArcGIS Pro (et à finalement faire la transition de ArcMap vers Pro!). Un excellent atout à votre formation! Si vous hésitez, lisez ceci : 10 raisons de passer à ArcGIS Pro (billet du CEF du 5 mars 2021). Faites-vite, le nombre de places est limité!

3 mai 2022
Nouvelle application Arborescence 
Arborescence est une application mobile permettant à l’utilisateur d’identifier la plupart des conifères, des arbres feuillus, des lycopodes, des prêles et des fougères de la flore du Québec. Cet outil développé par la Société de biologie de Montréal est un ensemble de clés d’identification interactives originales. Afin d’identifier une espèce, l’utilisateur progresse en faisant des choix parmi des critères visuels représentés par des photographies. Pédagogique, dynamique et ludique, l’application comprend aussi un ensemble de fiches descriptives richement illustrées de chacune de espèces traitées. Chaque fiche comprend une description des différentes parties de la plante (tige, feuille, fleur, fruit), de son habitat, ainsi qu’une carte de son aire de répartition géographique.

Venez découvrir les clés visuelles de l’application mobile Arborescence en compagnie des deux autrices. Lors de la présentation, ces dernières feront une brève description de l’application et des raisons pédagogiques qui ont mené à sa création. Par la suite, les participants seront conviés à une séance d’identification dirigée d’espèces de plantes vasculaires à spores, d’arbres conifères et d’arbres feuillus de la flore québécoise. En prévision de l’activité, les participants sont invités à télécharger l’application, disponible gratuitement, sur App store et Google Play. C’est un rendez-vous en ligne, sur la plateforme Zoom. Cliquez ici pour vous inscrire. 
10 mai 2022 | 19h-20h30

30 avril 2022
L’alliance entre la littérature et les sciences naturelles se poursuit pour des étudiantes et étudiants de l’UQAT qui saluent ce projet inédit 
Un communiqué de l'UQAT
L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) annonçait en novembre dernier une collaboration entre le Groupe de recherche en écologie de la MRC Abitibi (GREMA) de l’UQAT et le Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) pour un projet des plus originaux. La première phase a eu lieu à l’automne lorsque les étudiantes et étudiants de l’UQAT en écologie forestière et ceux et celles de l’UQAM en littérature ont séjourné à la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet (FERLD) dans le but d’écrire des nouvelles inspirées des recherches en écologie forestière menées à l'UQAT. La semaine dernière, la collaboration entre ces deux secteurs universitaires s’est poursuivie. L’UQAM a ainsi accueilli en plein cœur de Montréal les étudiantes et étudiants de l’UQAT afin de continuer le travail d’écriture entamé à la FERLD. Jusqu’à maintenant, le travail entre sciences naturelles et littéraires avait donné lieu à divers textes, notamment à des récits de fiction, des contes, de la poésie et des essais.

Ce projet est mis en œuvre par une équipe de recherche interdisciplinaire, composée d’un professeur en écologie forestière à l’Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l’UQAT, soit Miguel Montoro Girona, et de trois professeures et professeurs en études littéraires à l’UQAM qui souhaitent contribuer à l’épanouissement scientifique et culturel du Québec.

UQAT : Avec la participation de Mélanie Arsenault, Hengyi Bai, Clémence Boivin, Jonathan Cazabonne, Michel Guimond, Samuel Robin et Jeanny Thivierge-Lampron, étudiantes et étudiants, ainsi que du professeur Miguel Montoro Girona.

UQAM : Avec la participation d’Alexandre Côté-Perras, Simon Dansereau-Laberge, Pierre-Olivier Gaumond, Erika Leblanc-Belval, Brigitte Léveillé et David Paquette-Bélanger, étudiantes et étudiants, ainsi que des professeures Cassie Berard et Catherine Cyr et du professeur Jonathan Hope.

29 avril 2022
Réécrire la forêt boréale 
Un article dans Actualités UQAM
Un projet original réunit un groupe de l'UQAM en études littéraires et un groupe de l'UQAT en écologie forestière.
Que se passe-t-il lorsque six chercheuses et chercheurs émergents en études littéraires à l'UQAM rencontrent leurs homologues en écologie forestière à l'UQAT? C'est l'idée originale qu'a voulu explorer le professeur du Département d'études littéraires Jonathan Hope, spécialiste en écocritique, en écopoétique et en humanités environnementales. «L'objectif était de repenser les projets de recherche de ces étudiantes et étudiants en écologie forestière avec notre sensibilité littéraire, explique-t-il. Cela peut donner lieu, par exemple, à des réécritures sous forme de mise en fiction, de récit à la première personne, d'essai ou de poésie.» Lui-même originaire de l'Abitibi, Jonathan Hope a été mis en relation avec le professeur en écologie forestière Miguel Montoro Girona, de l'UQAT, qui a accepté de participer au projet avec des étudiantes et étudiants de cycles supérieurs. [..] «Cet exercice permet de voir la perspective de gens ancrés dans deux mondes aux antipodes. Nous, les scientifiques, avons en général une vision très terre à terre et logique des choses tandis qu’en littérature, c’est beaucoup plus libre, il n’y a pas nécessairement de solution ou de méthode», constate la candidate à la maîtrise en écologie forestière Mélanie Arsenault (B.Sc. sciences, 2011), qui a obtenu son baccalauréat à l'UQAM. «J'ai toujours tenu un journal intime et ce projet m’amène à développer ma créativité. Il me fait pratiquer un style d’écriture qui a beaucoup plus d’âme qu’un article scientifique», ajoute-t-elle.
28 avril 2022
Le lichen, ce bel inconnu 
Un article dans Québec Science
Deux paires de bottes de randonnée et deux sacs à dos sont appuyés contre le bureau de Marc L’Italien, où trône un ordinateur rarement utilisé. Voilà plus de 30 ans que ce garde-parc naturaliste au parc national de la Gaspésie parcourt ce territoire pour mieux l’expliquer aux visiteurs. Les questions relatives aux caribous, aux saumons et aux roches intrigantes du parc, il les a toutes entendues. Mais il admet qu’au cours de ses séances d’interprétation dans les campings, «jamais personne ne se lève pour me dire: “Vous n’avez pas parlé des lichens !”» [..] Autre enjeu au Québec, et dans tout le Canada: dresser l’inventaire des espèces sur un territoire énorme. « Jean Gagnon [fonctionnaire au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec] a beaucoup fait dans le Grand Nord, mais on a moins de données sur le Moyen Nord », signale Nicole Fenton, professeure à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier.
28 avril 2022

Comprendre l’influence des microbes sur la santé et l’environnement. Quels rôles jouent les microbes sur le plan de la santé humaine et des écosystèmes terrestres? L’écologie microbienne, à la croisée de la microbiologie, de l’écologie, de la génomique et de la bio-informatique, fournit une compréhension mécanique unique des interactions hôtes-microbes. C’est aussi le champ d’expertise de la professeure Isabelle Laforest-Lapointe, titulaire de la nouvelle Chaire de recherche du Canada en écologie microbienne appliquée. Les travaux de cette étoile montante en recherche, à la tête d’une équipe de chercheuses et chercheurs de plusieurs disciplines et institutions universitaires, sont essentiels pour développer des outils de bio-ingénierie microbienne qui soutiendront la santé humaine et les fonctions des écosystèmes terrestres. La professeure s’intéresse particulièrement aux interactions hôtes-microbes sur le microbiote de l’intestin, dans les écosystèmes forestiers et dans les modèles humains et animaux. Elle est récompensée pour son dynamisme et son leadership dans un domaine de recherche en plein essor. Félicitations ! Exposé de sa passion sur YouTube 

28 avril 2022
Une étude dirigée par Martin Girardin publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences USA! 
Publication d’un article dans Proceedings of the National Academy of Sciences USA par une équipe du Service Canadien des forêts et dirigée par Martin Girardin. Les auteurs ont exploré l'impact des risques liés au froid, comme l'exposition au gel, sur la croissance des arbres. La réduction de l'exposition au gel des arbres avec le réchauffement de l'hiver a des conséquences sur la séquestration du carbone par les forêts nordiques. La quantification de l'impact de ce changement sur la croissance des arbres est toutefois difficile à réaliser en raison de la variabilité de la tolérance au gel et des réponses phénologiques entre les espèces et au sein de celles-ci. Les chercheurs fournissent ici une évaluation approfondie de la réponse de la croissance des arbres à la fréquence des jours de gel pendant la saison froide en utilisant un vaste ensemble de données sur les cernes de croissance d’arbres couvrant les forêts du Canada. Leur étude démontre que les réponses de la croissance des arbres à l'exposition au gel varient en direction et en magnitude selon l'espèce, mais aussi selon la stratégie de débourrement, l'âge et la taille de l'arbre, et les facteurs environnementaux. Cette étude vise à soutenir les efforts visant à représenter les processus de croissance des arbres dans les modèles de végétation servant à projeter l’impact des changements climatiques sur la productivité forestière. Ce développement est nécessaire et urgent pour améliorer les outils d’atténuation des changements climatiques et d’adaptation.

PNAS is one of the world's most-cited and comprehensive multidisciplinary scientific journals Cold-season freeze frequency is a pervasive driver of subcontinental forest growth - Martin P. Girardin, Xiao Jing Guo, David Gervais, Juha Metsaranta, Elizabeth M. Campbell, André Arsenault, Miriam Isaac-Renton, and Edward H. Hogg. April 27, 2022 | 119 (18) e2117464119 | DOI 

27 avril 2022
ENJEUX DU SIÈCLE, DE LA VILLE ET DE L’UQAM 
Texte d'opinion paru dans La Presse+

Texte d'opinion de Magda Fusaro, rectrice de l'UQAM, dans le cadre du Jour de la terre - Le Jour de la Terre est un moment où l’appel à la mobilisation prend une envergure planétaire et où les enjeux au pluriel forcent une réflexion approfondie que la pandémie a d’ailleurs accélérée. Des enjeux comme la biodiversité, la justice sociale, l’agriculture urbaine, la mobilité durable et les changements climatiques ont été amplifiés par la crise sanitaire qui en a révélé toute l’importance. Alors que nous soulignons aujourd’hui le Jour de la Terre, il faut réfléchir collectivement à ces questions et agir en faveur de la transition écologique des villes, où les deux tiers de la population mondiale habiteront d’ici 2050. À cet égard, le Pôle sur la ville résiliente , créé par l’UQAM en 2021, rappelle les défis vécus et rencontrés en zone urbaine. [NDLR: Font partie du Pôle les chercheurs du CEF Christian Messier, Daniel Kneeshaw, Tanya Handa et Alain Paquette.]

26 avril 2022

De nombreux membres du CEF figurent parmi les scientifiques les plus influents du monde dans le domaine de l'écologie et de l'évolution. Yves Bergeron s’est classé au 72e rang des 1 000 meilleurs chercheurs au monde et 4e au Canada selon la récente classification de la plateforme académique de premier plan Research.com! Soulignons aussi les membres du CEF dans le top 50 au Canada: Mark Vellend 50e, Marie-Josée Fortin 34e, David Paré 34e (sciences de l'environnement), Mike Flannigan 32e, Christian Messier 25e, Changhui Peng 22e. Notons aussi Colin Chapman 50e au monde et 17e aux É.-U.

La liste des membres du CEF se trouve dans ce document PDF  | Classement canadien Écologie  | Classement mondial Écologie  | Classement mondial Sciences de l'environemment  | Classement canadien Sciences de l'environnement  | Classement établi à partir des données de l'indice h recueillies par Microsoft Academic et ne comprend que les scientifiques éminents ayant un indice h d'au moins 30. | Communiqué de l'UQAT 

26 avril 2022

Plusieurs scientifiques dénoncent depuis des années l’attitude et le déni du gouvernement du Québec, des gouvernements antérieurs et d’autres gouvernements au Canada relativement à la protection du caribou forestier, une espèce menacée au Canada depuis 2003 et vulnérable au Québec depuis 2005. Au-delà de son statut légal, cette espèce joue depuis toujours un rôle crucial pour les nations autochtones de la forêt boréale. Faisant fi des avis scientifiques, le gouvernement du Québec a permis l’aménagement forestier dans des habitats essentiels identifiés par des experts du caribou et des représentants autochtones.

Il nous paraît inconcevable qu’en 2022, on politise les efforts requis pour protéger une espèce menacée, alors que l’on tient depuis des décennies, tant au Québec qu’au Canada, un discours public favorable à la conservation de la biodiversité.

Marco Fiesta-Bianchet (Univesité de Sherbrooke), Alexis Achim (Université Laval), Jérôme Cimon-Morin (Université Laval), Steeve Côté (Université Laval), Pierre Drapeau (UQAM), Daniel Fortin (Université Laval), Fanie Pelletier (Université de Sherbrooke), Denis Réale (UQAM), Martin-Hugues St-Laurent (UQAR) et Jean-Pierre Tremblay (Université Laval)

26 avril 2022
Team work = Publication in Global Change Biology 
A group of CFR members just published a new paper in Global Change Biology (Open Access): Marco Mina, Christian Messier, Matthew J. Duveneck, Marie-Josée Fortin and Núria Aquilué. Title is Managing for the unexpected: Building resilient forest landscapes to cope with global change. Abstract and full paper . Congratulations!


26 avril 2022

Stage en métabolomique des lichens calicioïdes à l’Université de Genève
Texte et photos Philip Bell-Doyon
Les calicioïdes constituent un groupe diversifié de lichens et de champignons non lichénisés dont la plupart des espèces sont inféodées à des microhabitats spécifiques aux vieilles forêts. Dans le cadre du 3e chapitre de mon doctorat en biologie à l’Université Laval, je m’intéresse à la diversité des molécules produites par les lichens et les champignons calicioïdes récoltés dans les forêts intactes de l’aire protégée d’utilisation durable Ya’nienhonhndeh. À cet effet, j’ai effectué un stage à l’Université de Genève du 28 février au 30 mars 2022 dans le laboratoire du Prof. Jean Luc Wolfender, sous la supervision du Prof. Emerson Ferreira Queiroz et du Dr. Louis-Félix Nothias. J’ai ainsi eu l’opportunité de faire analyser mes échantillons sur un appareil de chromatographie liquide de ultra-haute performance couplé à un spectromètre de masse tandem (UHPLC-MS/MS). De plus, mon séjour m’a permis de me familiariser avec leur expertise de pointe en analyse de données métabolomiques, particulièrement en ce qui a trait aux techniques de réseautage moléculaire (‘molecular networking’). (Lire la suite...)

26 avril 2022
Les paysages nord-finlandais à l’étude 
Un blog du Laboratoire International Forêts Froides
Les paysages nord-finlandais à l’étude dans le cadre d’une thèse réalisée en cotutelle à l’Université de Montpellier, en France et à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, au Québec. Mieux comprendre la dynamique des paysages nord-finlandais depuis la dernière déglaciation, c’est ce à quoi travaille Marion Lacand, étudiante au doctorat en écologie historique sous la supervision de Hugo Asselin (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, UQAT) et Adam A. Ali (Université de Montpellier, UM). Le but de ses recherches est d’étudier le fonctionnement naturel à long terme du paysage en fonction des fluctuations du climat, des incendies forestiers et de l’utilisation humaine du territoire, notamment le pastoralisme semi-nomade du peuple Sami.
25 avril 2022

Deux articles de vulgarisation sur les forêts du futur
Articles parus dans Le Progrès Forestier


25 avril 2022
Rappel École de printemps Drones et applications en foresterie 
Le CERFO et le département de géomatique appliquée de l’Université de Sherbrooke lancent la 3e édition de l’école de printemps Drones et applications en foresterie. L’École vise à fournir les bases théoriques et pratiques nécessaires pour traiter de l’imagerie acquise par drone pour des applications liées à la foresterie. Ces dernières incluent les modèles de hauteur de canopée, la classification du milieu forestier, le calcul de volumes et l’analyse de caractéristiques dendrométriques. L’École est principalement orientée vers la pratique et le traitement d’images. Le contenu théorique nécessaire est également présenté, en support aux aspects pratiques.

Dates: 25-26 mai 2022 | Format: à distance (TEAMS) | Nombre de participants: 20 personnes (possibilité d’ajouter une autre séance selon la demande)

25 avril 2022
La biodiversité québécoise en mal de protection 
Un article dans Le Devoir
La saga du caribou forestier est venue rappeler, encore une fois, les lacunes importantes en matière de protection de la biodiversité au Québec. Un constat d’échec qui illustre un manque de volonté politique et une vision dépassée du rôle crucial que jouent les milieux naturels. L’an dernier, le gouvernement Legault s’est opposé à la protection de l’habitat du chevalier cuivré, un poisson au seuil de l’extinction qu’on ne trouve qu’au Québec. Il a aussi autorisé la destruction d’un des derniers habitats de la rainette faux-grillon, malgré l’avis de ses scientifiques. Et à l’automne, il a reporté le plan de protection essentiel pour éviter la disparition des caribous forestiers, qui peuplent la forêt boréale depuis des milliers d’années. [..] Un point de vue que partage Pierre Drapeau, directeur du Centre d’étude de la forêt, qui regroupe des scientifiques de 11 universités québécoises. « Tant mieux s’il y a de grandes aires protégées au nord de la limite des forêts exploitables. Mais nous n’avons pas répondu adéquatement pour le sud, là où les territoires sont simplement concédés à la récolte. » Selon lui, les gouvernements successifs ont ainsi laissé l’industrie détruire les « vieilles forêts ». Celles-ci sont pourtant primordiales pour la santé des écosystèmes de la forêtboréale, qui couvre 551 000 km2 de territoire, soit 36 % du Québec, et qui abrite des dizaines d’espèces animales.

22 avril 2022
Colloque Legs et Avenir du CEF: ces titres ne pourront vous laisser indifférent! 
Les avant-midis des 5 et 6 mai, venez en apprendre davantage sur les chercheurs seniors qui partageront les moments les plus significatifs de leur carrière et les jeunes recrues qui présenteront leur programme de recherche.
  • Hubert Morin | Comment ça marche??? Ou le cheminement peu probable d’un petit curieux
  • Isabelle Laforest-Lapointe | Changements climatiques et interactions arbres-microbes
  • Yan Boulanger | It's getting' hot in here! - DJ Meteo nous parle de changements climatiques
  • Kaysandra Waldron | Les mains dans le sol et la tête en l’air: suivis post-perturbations, du microbiome au peuplement
  • Alison Munson | 33 ans, tout feu tout flamme!
  • Miguel Montoro Girona | Le défi boréal: aménagement forestier durable face aux changements climatiques
  • Yan Boucher | Dynamique, sylviculture et aménagement de la forêt boréale dans un contexte de changements climatiques

Consultez le programme et les résumés .

22 avril 2022
Report du Colloque Mycorhizes 2022 à ULaval 
Au vu du faible nombre d'inscriptions, le colloque Mycorhizes 2022, initialement prévu les 5 et 6 mai prochains est reporté à cet automne, soit le 21 octobre 2022. Pour ceux qui sont déjà inscrits et qui voudraient annuler leur inscription, veuillez communiquer avec le comité organisateur. Au plaisir de vous revoir nombreux à cet évènement cet automne.

Christine L.-Juge, J.A. Fortin, Véronique Cloutier, Félix-Antoine Deschênes-Picard
Le Comité Organisateur de Mycorhizes 2022

22 avril 2022
Vidéo gagnante du concours Ma thèse en 180 secondes de l'UQAT 
Une vidéo sur YouTube
Lucie Barbier, candidate au doctorat sur mesure en écophysiologie forestière à l'UQAT, a remporté la finale locale du concours Ma thèse en 180 secondes avec sa présentation intitulée "Intégration de la xylogénèse dans les projections du bilan carbone dans les forêts boréales". Félicitations pour ce bel exercice de vulgarisation!

20 avril 2022
Face aux changements climatiques Il faut mieux aménager nos villes et villages 
Un texte d'opinion dans La Presse
À l’heure où le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) met de l’avant les conséquences « cataclysmiques » des changements climatiques et expose le rôle prédominant des villes dans la lutte contre ces changements, il est plus que jamais nécessaire de transformer l’aménagement de nos villes et de nos villages. Un texte de 15 auteurs et autrices, dont Jérôme Dupras

19 avril 2022
Journal of Ecology Publication for 3 CFR members! 
Research finds that cyanobacterial biomass & nitrogen fixation in feather mosses were controlled by contrasting environmental drivers in a boreal forest. Some metals are particularly important for this symbiosis. By Marie Renaudin, Charlotte Blasi, Robert L. Bradley, Jean-Philippe Bellenger . doi 


19 avril 2022
Deux récipiendaires des bourses d’excellence et d’implication de la Fondation de l’UQAT 
Akib Hasan , étudiant à la maîtrise en écologie et Judicaël Olaloudé Osse, étudiant au doctorat sur mesure, ont reçu la bourse du Fonds Jean-Jacques et Fernand Cossette, au montant de 3000 $ chacun. Ils sont dirigés par Guillaume Grosbois, Philippe Marchand et Miguel Montoro Girona. Félicitations!


19 avril 2022
Les forêts, des alliées naturelles dans la lutte contre le réchauffement climatique 
Un article dans Le Devoir
Les forêts jouent un rôle significatif dans la lutte contre les changements climatiques, mais elles en subissent également les effets. Deux récentes études menées au Québec aident à mieux comprendre ces dynamiques. [..] Les forêts sont par ailleurs elles-mêmes déjà affectées par les changements climatiques. Emmanuel Amoah Boakye, doctorant de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, s’est intéressé de près à l’impact des variations climatiques sur la forêt boréale mixte, qui représente une zone de transition entre la forêt tempérée du sud-est du Canada et la forêt boréale du nord.

Il a analysé les données de croissance de deux variétés d’arbres, soit le pin gris et le peuplier faux-tremble, qui portent sur près de deux siècles. Cela lui a permis de constater que le peuplier faux-tremble grandissait plus rapidement en raison du réchauffement de la température moyenne, alors que la croissance du pin gris, un arbre plus habitué aux températures basses, n’en souffre pas trop, mais n’en profite pas non plus. « La recherche a démontré que l’effet des variations climatiques diffère d’une essence d’arbre à l’autre, mais surtout que la croissance est très influencée par les conditions locales dans lesquelles poussent les arbres, comme l’humidité, le degré de compétition avec d’autres arbres ou des facteurs de perturbation, comme la présence d’insectes ravageurs », souligne le chercheur.

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Nouvelles. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Toutes les nouvelles...

L'Agenda du CEF

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Agenda. Insérez vos évènements après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

15-21 mai 2022
École d'été en sciences du climat édition 2022 
L’Institut National de la Recherche Scientifique (INRS) et l’École de Technologue Supérieure (ETS) sont heureux de vous annoncer la tenue de la 4e édition de l’École d’été Sciences du climat et des changements climatiques. D’une durée de six jours, cette école s’adresse aux étudiantes et étudiants universitaires de 2e et 3e cycles dont les travaux de recherche portent sur des questions relatives aux changements climatiques et qui désirent parfaire leurs connaissances en matière de sciences du climat et sur les questions relatives aux impacts et d’adaptation aux changements climatiques. Enfin, il est important de noter que l’École se déroulera en présentiel uniquement. Si les conditions sanitaires devaient se dégrader d’ici la tenue de l’événement et qu’il s’avérait impossible de le tenir en présentiel, celui-ci sera annulé et les personnes inscrites seront remboursées.
Domaine Forget à St-Irénée dans la région de Charlevoix
19 mai 2022
Webinar: Advancing Science Capabilities with Data Harmonization - NASA's Harmonized Landsat Sentinel-2 (HLS) Products 
Join us for an introduction to HLS data, services, and tools. We will show you how to find resources to work with the data; visualize, search for, and access the data through NASA Worldview and Earthdata Search; and demonstrate how to use the Fire Information for Resource Management System (FIRMS) tool to visualize HLS data to monitor fires and floods. Register HERE 
14h00-15h30 | Online
19 mai 2022
Webinaire "Cold tolerance and adaptation" 
Organisé par la Scandinavian Plant Physiology Society (SPPS) et le journal scientifique Physiologia Plantarum, le séminaire va couvrir différents aspects de la résistance au froid des plantes, avec un accent particulier pour les aspects physiologiques et les implications dans un contexte de changement climatique. En cette occasion, l'étudiant au doctorat et membre du CEF Claudio Mura (UQAC) présente les résultats de son 1er chapitre, axé sur les effets du gel printanier du 2021 dans une plantation expérimentale d'épinette noire au Québec. Les présentations enregistrées (en anglais) sont déjà en ligne sur la plateforme web du webinaire , la discussion sera le 19 mai. La participation est gratuite, il faut seulement s'inscrire sur la plateforme .
24-25 mai 2022

Formation-CEF ArcGIS Pro pour les Nuls
Le CEF offre une formation de deux jours sur ArcGIS Pro pour ses membres. Offerte par Mélanie Desrochers, la formation se déroulera les 24-25 mai 2022, en ligne via Zoom. Elle vise à vous introduire les concepts de base de géomatique et vous familiariser avec le nouveau logiciel ArcGIS Pro (et à finalement faire la transition de ArcMap vers Pro!). Un excellent atout à votre formation! Si vous hésitez, lisez ceci : 10 raisons de passer à ArcGIS Pro (blog du CEF du 5 mars 2021). Faites-vite, le nombre de places est limité!
En ligne | Inscription nécessaire

25-26 mai 2022
École de printemps Drones et applications en foresterie 
Le CERFO et le département de géomatique appliquée de l’Université de Sherbrooke lancent la 3e édition de l’école de printemps Drones et applications en foresterie. L’École vise à fournir les bases théoriques et pratiques nécessaires pour traiter de l’imagerie acquise par drone pour des applications liées à la foresterie. Ces dernières incluent les modèles de hauteur de canopée, la classification du milieu forestier, le calcul de volumes et l’analyse de caractéristiques dendrométriques. L’École est principalement orientée vers la pratique et le traitement d’images. Le contenu théorique nécessaire est également présenté, en support aux aspects pratiques.

Format : à distance (TEAMS) | Nombre de participants : 15 personnes (possibilité d’ajouter une autre séance selon la demande)

23-27 mai 2022 & 6-10 juin 2022
Fire & Climate 2022 Conference 
Welcome to the International Association of Wildland Fire (IAWF) Fire & Climate 2022 Conference Call for Presentations. During these conferences, participants will discuss the latest scientific advances, explore how scientific information is being put to practical use in the field and utilized to inform public policy, as well as consider gaps and limits in our current understanding. Submission deadline : January 15 & 31.
Pasadena, California on May 23- 27, 2022 and in Melbourne, Australia on June 6-10, 2022.

Rapide-Danseur, Quebec, Canada

  • Aire de jeux et divers exposants du milieu forestier seront présents pour vous accueillir.
  • Accès gratuit!
  • N’hésitez pas à transmettre cette invitation à votre entourage!
    Amos, chemin de la Pépinière
31 mai - 3 juin 2022
Changing Microbiomes Symposium 
On behalf of the Microbiome Center at the Pennsylvania State University, we invite you to join us for The Changing Microbiomes Symposium (https://web.cvent.com/event/a56d208e-95a8-419c-a431-80aad460a379/summary). The Symposium will be held in person, but may change to a virtual delivery if necessary. The Conference will be held at the Mountain View Country Club and Wyndham Garden Inn in Boalsburg, PA.
Pennsylvania, USA
5 juin 2022
FestiForêt 
L'Association forestière des deux rives (AF2R) présente le premier FestiForêt, une belle fête grand public gratuite organisée avec plusieurs partenaires. Événement Facebook 
10h-16h | Au centre de plein airLe Saisonnier de Lac-Beauport

Tout l'Agenda...

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Le CEF est un
regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

**********************************************************

***************** Formations et Écoles d'été ****************** **********************************************************

Formations et Écoles d'été

Drones et applications en foresterie 
25 et 26 mai 2022, Sherbrooke mais à distance

********************************************************** ***************** Pub - Legs et avenir ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Colloque du CEF ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Colloque NAFEW ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Colloque NAFEW ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - NADEF 2022 ****************** **********************************************************

15 au 25 Juin à la FERLD
Inscriptions ouvertes 

********************************************************** *************** Pub - Colloque Mycorhize ***************** **********************************************************

********************************************************** ********* Mémoire CEF Changements Climatiques ************ **********************************************************

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

  • Voici une liste (clairement incomplète) des packages R axés sur l'écologie! N'hésitez pas à ajouter à la liste

Voir les autres...