Bienvenido al Centro de Investigaciones del Bosque

© Émilie Robert

Ver tadas las fotografías...

El Centro de Investigaciones del Bosque (CIB) es una nueva agrupación inter-universitaria única en Québec que reúne la experiencia científica de 70 investigadores provenientes de once establecimientos universitarios que trabajan en el bosque alrededor de una visión común que hace el vínculo entre la comprensión del rol funcional de los organismos y de los procesos dinámicos en los ecosistemas forestales y la concepción de alternativas innovadoras de manejo de los bosques. La dirección del Centro es asumida por los profesores Louis Bernier y Pierre Drapeau.

Publicaciónes recientes

  1. Lupi, C., Larocque, G.R., DesRochers, A., Labrecque, M., Mosseler, A., Major, J., Beaulieu, J., Tremblay, M.F., Gordon, A.M., Thomas, B.R., Vezina, A., Bouafif, H., Cormier, D., Sidders, D. and Krygier, R. (2017) Biomass from young hardwood stands on marginal lands: Allometric equations and sampling methods. Biomass and Bioenergy, 98:172 - 181. ( | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )
  2. Antonucci, S., Rossi, S., Deslauriers, A., Morin, H., Lombardi, F., Marchetti, M. and Tognetti, R. (2017) Large-scale estimation of xylem phenology in black spruce through remote sensing. Agricultural and Forest Meteorology, 233:92-100. (Scopus  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )

Todas las publicaciónes recientes...

Noticias del CIB (Francés únicamente)

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Quoi de neuf. Insérez vos nouvelles après ce bloc. ************************************************************************************************************************ *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** ***********************************************************************************************************************

20 février 2017
Le programme complet de R à Québec 2017 est maintenant en ligne 
Vous hésitez encore pour vous inscrire à R à Québec 2017? Consultez le programme complet  et vous serez convaincu. Ateliers d’introduction, ateliers avancées, simulation, biostatistique, analyses multivariée et bayésienne, apprentissage automatique, analyse spatiale, analyse de réseaux, Shiny, Rcpp; vous y trouverez certainement votre compte. Venez apprendre des meilleurs programmeurs R!

Dirk Eddelbuettel, personnalité très connue des utilisateurs de R et auteur du livre « Seamless R and C++ Integration with Rcpp », donnera la conférence principale intitulée : « Repousser les frontières de R avec le C++: motivation et exemples ».

R à Québec 2017 aura lieu les 25 et 26 mai 2017. L’inscription comprend les dîners et le cocktail dînatoire qui aura le jeudi soir.

17 février 2017

Il est temps de s'inscrire au Colloque du CEF!
Chers membres, et autres gens de la communauté scientifique et forestière, le temps est venu d'aller vous inscrire pour participer au 11e Colloque du CEF  qui se déroulera les 1 et 2 mai 2017 à l'UQAM. Nouveauté cette année, tous les participants doivent s'acquitter des frais d'inscription. Ne soyez donc pas surpris si on vous demande un paiement après avoir rempli le formulaire. Les frais reviennent à 50$ (pour les membres) et 100$ (pour les non-membres) par personne, incluant les deux repas du midi. Vous avez jusqu'au 31 mars pour vous inscrire. Venez en grand nombre, c'est toujours un événement à ne pas manquer!

17 février 2017

"Nouveau-Vieux" membre au CEF!
Alain Paquette, jadis chercheur postdoctoral au CEF, est maintenant parmi nous à titre de chercheur régulier depuis qu'il a obtenu son poste de professeur-chercheur à l'UQAM. Il s'intéresse toujours à tout ce qui a trait à l'écologie et la biodiversité des arbres. Que ce soit pour parler du projet IDENT, de foresterie urbaine, de traits fonctionnels, du Global Forest Biodiversity Initiative et j'en passe, sa porte de bureau et son courriel sont plus qu'ouverts! Re-bienvenue, Alain et bon succès!

17 février 2017
Appliquez sur la Bourse Wladimir-A.-Smirnoff 
La Bourse Wladimir-A.-Smirnoff est une initiative conjointe de la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) et de Ressources naturelles Canada - Service canadien des forêts (RNCan - SCF). Deux étudiants recevront chacun un montant de 5 000 $ s'ils poursuivent, au Québec, des études universitaires de deuxième ou de troisième cycle dans le domaine de la biologie et la gestion intégrée des ravageurs forestiers (insectes et maladies). Les étudiants ont jusqu’au 28 février de chaque année pour poser leur candidature.
17 février 2017

Forêt s'Adapter en action!
Le 13 février dernier, les chercheurs de l’équipe du programme de recherche Forêt s’Adapter (F. Doyon, S. Delagrange, P. Nolet, D. Rivest, A. Dupuch, F. Girard, I. Aubin, A. Cogliastro, Audrey Maheu) et leurs étudiants (Jean-François Bissonnette, Eva Masson, Julien Bellerose, Florence Tauc) ont rencontré leurs partenaires (la Coop Unifrontières, Ouranos, René Dulude Foresterie, l’Agence Forestière de la Montérégie, l’Agence Forestière des Bois-Francs, les MRCs de Vaudreuil-Soulanges et du Haut-St-Laurent, le MFFP, la Fédération des Producteurs Forestiers du Québec, la SCABRIC, l’UPA et l’IdT) pour présenter les projets de recherche terminés, ceux en cours, et ceux à venir. Des résultats préliminaires concernant la réponse des arbres à la sècheresse (croissance et mortalité) semblent indiquer que plusieurs facteurs interagissent ensemble. Les travaux se poursuivent pour mieux comprendre ces interactions. Une partie de la rencontre a aussi été réservée pour permettre aux partenaires de s’exprimer quant aux menaces des changements globaux au maintien de leurs activités de mise en valeur de la forêt.

16 février 2017
Christian Messier personnalité de l’année "Radio-Canada/Le Droit" en Santé, sciences et technologies 
Un communiqué de l'UQO
Christian Messier, professeur à l'UQAM et en sciences naturelles à l’UQO et directeur de l’Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT), est le lauréat de la Personnalité de l’année LeDroit/Radio-Canada 2016 dans la catégorie Santé, Sciences et Technologies. Le professeur Messier était parmi les finalistes au Gala Personnalité de l’année LeDroit/Radio-Canada, édition 2016, qui s’est déroulé le mercredi 15 février 2017, à l’UQO, dans la Grande salle du pavillon Alexandre-Taché. Ce gala réunit toutes les personnes qui ont reçu le titre de personnalité de la semaine au cours de l'année 2016. Le professeur Messier s’est pour sa part démarqué dans la catégorie sciences. Rappelons que monsieur Messier avait reçu, le 12 décembre 2016, le titre de personnalité de la semaine. Le directeur de l’ISFORT a été honoré après avoir reçu le prestigieux Prix Humboldt l’automne dernier. Le professeur est parmi les 100 chercheurs dans le monde à obtenir ce prix remis par la Fondation Alexander von Humboldt, en Allemagne. « Je suis surpris et ému, affirme Christian Messier. Je remercie tous mes étudiants et mes collègues qui ont grandement contribué à cette reconnaissance et j'aimerais dédier ce prix à la science et à la véracité des faits ! » | Article de Radio-Canada 
16 février 2017
Cinq partenariats stratégiques du CRSNG 
Un article dans Le Fil
Cinq professeurs de l’Université comptent au nombre des 94 chercheurs canadiens qui ont obtenu des subventions de partenariat stratégique pour les projets, attribuées par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Steven Cumming, du Département des sciences du bois et de la forêt, a reçu 684 000$ pour son projet portant sur la conservation des oiseaux dans les forêts aménagées.
16 février 2017
Un coup de pouce à la grive de Bicknell 
Un article dans Le Fil
L’Université Laval, la Fondation de la faune du Québec (FFQ) et le Séminaire de Québec ont paraphé aujourd’hui une entente visant la création d’un site de conservation pour la grive de Bicknell. D’une durée de 40 ans, cette entente prévoit que 40 hectares de forêts situées sur les terres du Séminaire de Québec, dans la Seigneurie de Beaupré, seront aménagés de façon à protéger l’habitat de cette espèce. En vertu de l’accord, la Fondation de la faune versera, au nom de l’Université, un loyer totalisant 40 000$ au Séminaire de Québec.
15 février 2017

In California’s Sierras and around the world, extreme drought and rising temperatures are killing trees and threatening the viability of forests. Some ecologists are saying that land managers now need to adopt radically new strategies. The problem extends far beyond California. Writing in Science magazine in 2015, ecologists Constance Millar of the U.S. Forest Service and Nathan Stephenson of the U.S. Geological Survey concluded that extreme drought, exacerbated by rising temperatures and other megadisturbances, is pushing temperate forests in Europe, South America, and Australia, as well as the American Southwest “toward and over resilience thresholds,” with little prospect of returning to conditions of the recent past. Merci à Alison Munson pour le lien

15 février 2017
The scientific link between Canada and Catalonia strengthens 
Un blogue du CTFC
Forestry scientists from Canada and Catalonia have been working together over the last three years in the framework of the Newforests project, which has focused on the international exchange of knowledge. About to finish the project, principal investigators from the institutions taking part have met in Montreal to explore new possibilities for the future. During the three-year project Newforests, more than fifty researchers have moved between the two continents in order to continue and enrich their researches. Fruit of this exchange, different strategies around sustainable forest management, biodiversity and dynamics of forests have been developed, and more than 30 articles in international journals have been published, as well as book chapters and international workshops. In the same line of reasoning, Pierre Drapeau, co-director of the CÉF emphasized the success of NEWFORESTS in developing a successful network of scientific collaborations between Quebec and Catalonia forest science researchers. However, Pierre Drapeau explains that “consolidation of such collaborations will require increased funding specifically aimed to support international initiatives such as Newforests by Quebec and Canadian research agencies”. The CÉF is willing to work in that direction in the coming years. In order to gather the main scientific results, CTFC has created an interactive report, available here .
15 février 2017
Fonds de bourse J.-André-Fortin 
Afin d’assurer la diffusion et la pérennité de mes idées sur la coopération dans les systèmes vivants, notamment sur la symbiose mycorhizienne, j’ai accepté l’invitation de La Fondation de l’Université Laval à mettre sur pied un fonds de bourse à mon nom. Ce fonds de bourse vise à reconnaître l’excellence du travail d’étudiants de 3e cycle de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval portant sur la recherche d'une symbiose mycorhizienne ou sur la mycologie en général. Pour qu'un tel fonds se perpétue, il faut à moyen terme constituer une dotation minimale de 50 000 $. En m’engageant pour un montant significatif de 10 000 $ cette année, j’ai fait un premier pas en espérant pouvoir contribuer à nouveau selon mes moyens au cours des années à venir. Connaissant votre intérêt marqué pour mes recherches, je vous propose donc de vous joindre à moi dans cette entreprise en donnant un montant de 100 $ ou par tout autre engagement qui vous convient. Ensemble, nous pourrons y arriver! Sachez que je serai honoré par toute contribution de votre part qui marquera votre volonté de pérenniser le Fonds J.-André-Fortin, mais surtout qui favorisera la création d’approches innovantes et l’avancement des connaissances en mycologie. Pour contribuez visitez cette page .
14 février 2017
La grive de Bicknell verra son territoire protégé à l’est de la Forêt Montmorency 
Un article de Gaïa Presse
L’Université Laval et le Séminaire de Québec ont signé hier une entente de 40 ans afin de préserver un habitat faunique pour la grive de Bicknell, un petit oiseau de la même famille que le merle d’Amérique, menacé de disparition en raison de la perte et de la modification de ses habitats. Cette entente est officialisée par la signature d’un bail de conservation d’une valeur de 40 000$, dont l’Université Laval accepte d’être le titulaire. Le projet sera financé par la Fondation de la faune du Québec, par l’entremise du Fonds pour l’habitat des oiseaux du Québec, créé conjointement avec QuébecOiseaux. Ce fonds soutient des projets de protection et d’aménagement d’habitats pour les oiseaux. Au cours des quatre prochaines décennies, l’Université Laval, en collaboration avec le Séminaire de Québec, pourra réaliser des projets de recherche sur ce territoire forestier protégé tout en s’assurant de la protection de l’habitat de la grive de Bicknell. « Cette initiative est le résultat d’un partenariat qui permettra de conserver dans le temps et dans l’espace un habitat adéquat au maintien des populations de cette espèce. L’habitat de la grive de Bicknell se caractérise, en milieux forestiers aménagés, par la présence de jeunes forêts denses en territoire montagneux. L’aire désignée va être appelée à se déplacer, dans le temps et dans l’espace. Au fur et à mesure que la forêt vieillira, le Séminaire de Québec pourra s’assurer de maintenir pour la grive de Bicknell 40 hectares d’habitats propices pour permettre la nidification de cet oiseau et perpétuer ainsi la présence de l’espèce sur la Seigneurie de Beaupré », a mentionné Éric Bauce.
14 février 2017

Un reportage à la Semaine Verte
Un chercheur a développé un outil original pour prédire le comportement des mammifères. Chaque hiver, il parcourt en raquettes des centaines de kilomètres avec des bénévoles afin de cartographier les traces d’animaux sur la neige. Ses résultats remettent en question certains dogmes enseignés en biologie.

13 février 2017
Plus que deux semaines pour profiter du tarif hâtif pour R à Québec 2017! Inscrivez-vous vite! 
Vous avez jusqu’au 28 février pour profiter du tarif d’inscription hâtif pour R à Québec 2017. Après cette date les tarifs seront majorés de 25%. Nous avons reçus des propositions de conférence très diversifiées, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Le programme complet  est maintenant disponible.
13 février 2017
Les inscriptions sont ouvertes pour ÉCOVÉG13 
La période d’inscription et de proposition de communication pour ÉCOVÉG13 (10–13 septembre 2017), congrès international francophone en écologie végétale, est ouverte. Le CEF est fier partenaire de l’évènement. Pour s’inscrire et proposer une communication orale ou par affiche, il suffit de remplir le formulaire , puis de l’expédier par courriel à . Nous vous conseillons fortement de vous inscrire le plus rapidement possible. La capacité d’accueil est limitée à la Forêt Montmorency (où aura lieu l’évènement) et l’engouement pour ÉCOVÉG13 est palpable, donc assurez votre place sans attendre pour participer à coup sûr à cet évènement exceptionnel. Le nombre de places pour des communications orales est aussi limité et seront attribuées au premier arrivé, premier servi, sous réserve bien sûr de leur acceptation formelle à la suite d’un processus d’évaluation de leur pertinence et qualité, comme pour toutes les communications proposées. Il sera donc préférable d’acheminer vos propositions bien avant la date limite (14 août).
10 février 2017

Un article dans Le Droit
L'art et la science peuvent cohabiter. La preuve vivante de cette affirmation, Jérôme Dupras, bassiste des Cowboys Fringants, fait régulièrement la navette entre Ripon et Montréal, afin d'assouvir ses deux passions : la musique et la recherche. La semaine, Jérôme Dupras est enseignant au Département des sciences naturelles de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) et chercheur à l'Institut des Sciences de la Forêt tempérée (ISFORT), à Ripon, où il dirige le laboratoire d'économie écologique. Sous son aile, on retrouve une vingtaine d'étudiants gradués et de stagiaires post-doctoraux. Les fins de semaine - et pas mal à tous moments lors des périodes de tournée plus intensives -, professeur Dupras va rejoindre ses acolytes des Cowboys Fringants pour fouler les planches et jouer devant des salles bondées, au Québec comme en France.

10 février 2017

Un article dans The Globe & Mail
Primates are now so threatened by human activity that the group is heading for “a major extinction event” by the middle of this century, scientists warn. The grim forecast comes from a global assessment of all known species of primates, the mammalian order to which humans belong and whose members are most like us in their biology and behaviour. Most primates are tree dwellers that live in tropical forests, and those environments are disappearing at an alarming pace, mainly to make room for agriculture, but also for logging, mining and other industrial activities. Colin Chapman, a primatologist at McGill University who was not involved in writing the report, agreed with its conclusions. “It really does paint a pretty dire picture and it stresses the need that we’re going to have to stop business as usual if we want to continue to have primates in our world,” he said. Dr. Chapman, who has worked extensively in Uganda, among other field locations, added that there are many examples where conservation efforts have succeeded at a local level once communities are on board. “We need to scale that up to a global level,” he said.

10 février 2017
Grève des professeurs à Sherbrooke 
Un communiqué de l'Université de Sherbrooke

Informations, mesures et consignes en lien avec la Grève des professeures et professeurs rattachés au SPPUS qui touche actuellement l'Université de Sherbrooke.

8 février 2017

Cours d'été de terrain à Anticosti
Cours de 3 crédits qui s'adresse aux étudiants de 2e et 3e cycles qui porte sur la thématique de prise de décision publique dans un contexte de controverse politique. On y traitera non seulement de la controverse entourant l'exploration d'hydrocarbures, la question de la protection du territoire et de la biodiversité, de propositions alternatives de mise en valeur de l'île (dans une perspective de développement régional et local), de revendications autochtones, etc. Bref de beaux enjeux compliqués sur lesquels un consensus est très difficile à atteindre, mais pour lesquels les décideurs publics doivent quand même prendre des décisions. L'objectif est de mettre les étudiant-e-s, individuellement, en situation de décideur public et d'aller à la rencontre des intervenants (communauté locale, promoteurs privés, fonctionnaires et élus, communauté autochtones, ONG, organisations de développement, etc.), après une série de séminaires pré-départ en classe, Le terrain durera une dizaine de jours, entre Montréal, Québec, la Côte-Nord et Anticosti.

7 février 2017

Un article dans Le Quotidien
Étudiant au doctorat en biologie à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) sous la direction d'Hubert Morin, l'espagnol Miguel Montoro Girona a à coeur la forêt boréale, pour laquelle il a eu un énorme coup de coeur lorsqu'il est arrivé dans la région. Il souhaite donc trouver une façon durable de l'exploiter, grâce à son projet de recherche intitulé Régénération, croissance et réponses écologiques des pessières noires soumises à différents systèmes de coupes progressives. Plus précisément, l'étudiant se penche sur les méthodes d'exploitation de l'épinette noire dans la forêt boréale. « C'est une espèce transcontinentale. Elle est également très intéressante du point de vue industriel pour les caractéristiques de son bois. Concrètement, 75 % du volume d'arbres coupés au Québec viennent de l'épinette noire. C'est la "star" ! », raconte-t-il.

7 février 2017
La nouvelle édition des prix d’excellence des professionnels de recherche est lancée 
Les prix ont été légèrement modifiés par rapport à l'année dernière, il y en a maintenant trois par Fonds. Les 1er, 2e et 3e récipiendaires de chaque Fonds se verront remettre 2500 $, 1500 $ et 1000 $ respectivement. Nous vous encourageons à participer en grand nombre. La date limite pour déposer un dossier est le 15 mars 2017 à 16 h.
3 février 2017

Le CEF accueille un nouveau membre régulier : Sergio Rossi
Sergio Rossi, nouveau professeur à l'UQAC se spécialise en Écophysiologie et dendrochronologie. Plus particulièrement sur la modélisation de la réponses complexe des plantes aux multiples facteurs environnementaux dans le but de prédire les adaptation phénologiques des arbres en lien avec les changements climatiques. Sergio a complété son PhD en Écologie forestière à Università di Padova (Italie). N'hésitez pas à le contacter pour d'éventuelles collaboration. Bienvenue au CEF, Sergio!

3 février 2017

SCEE: extension de la date limite pour la bourse de diversité et d'excellence en recherche au doctorat
La société d'écologie et d'évolution (SCEE) donne une extension de la date limite pour les nominations de la bourse de diversité et d'excellence en recherche au doctorat , soit le 20 février 2017. Le nouveau délai s'applique à toutes les candidatures au Canada et à l'extérieur du Canada. Les étudiants qui ont déjà soumis leurs candidatures peuvent resoumettre leur demande si le temps supplémentaire leur bénéficiait. Tous les autres critères et la liste des informations requises pour poser une candidature restent les mêmes.

3 février 2017

Nouveau docteur au CEF
Alors qu'il fut démontré que les arbres étaient interconnectés entre eux grâce à leur système racinaire, le doctorant en sciences de l'environnement à l'UQAT, Kokouvi Emmanuel Adonsou, a voulu mieux comprendre l'importance de ces liens racinaires, notamment en ce qui a trait à leur croissance. C'est en effet l'un des éléments étudiés par M. Adonsou et qui fut présenté lors de la soutenance de sa thèse intitulée "Système racinaire clonal et intégration physiologique du peuplier baumier". Lors de sa recherche sous la direction de Annie DesRochers et la codirection de Francine Tremblay, M. Adonsou a étudié le peuplier baumier sur six sites situés au Québec et en Alberta. Ses résultats ont ainsi démontré que près du quart des arbres étaient connectés par des racines parentales (racines qui sont à l'origine des arbres) alors que près de la moitié de ces essences était connectée par des greffes racinaires, soit des racines qui se sont fusionnées durant l'évolution du peuplement. Les autres membres du jury étaient David Pare, SCF-RNCAN (président), Hubert Morin, UQAC (évaluateur interne) et François Lorenzetti, UQO (évaluateur externe). Notons que Kokouvi travaille maintenant à Nairobi au Kenya pour un organisme des Nations Unies. Félicitations! | Communiqué de l'UQAT .

3 février 2017

Humour (noir) du vendredi: An important new paper: Journal of Alternative Facts 
Scientistonce, Iwas A. (2017). We have all the best climates, really, they’re great. #JournalOfAlternativeFacts 1(1).
The research presented in this paper is really the best research you will ever see. We have method, the best methods, and we used them to study climate. As you may already know, the Earth, led by America, has all the best climates. In this paper we refute prior work by out-of-touch scientists who insist that the climate is changing – why would it change, when it’s so great already? It is not getting warmer. In fact, our findings show that you were cold at least one day last year. Our (really fantastic) data also reveals that America has all the best CO2 levels, really great levels. In our discussion, we reveal that there is no reason to believe a bunch of scientists who spent all their time learning and studying “facts” instead of being out in the real world making jobs. Our alternative facts definitely prove that scientists are losers. Finally, we had peer reviews, by all the best people, our people, because politicians know the most about science, the very best things about science.

1 février 2017
Appel aux auteurs: RHQ 2017 - La recherche en hydrologie au Québec 
Les personnes dont les travaux s’intéressent à l’un ou à plusieurs thèmes du colloque sont invités à soumettre un résumé. Le résumé doit compter moins de 450 mots, donner une description des objectifs, méthodes, résultats et principales conclusions de leurs travaux. Le dépôt de résumé est permis jusqu'au 17 février 2017, 23h59. Cet appel de proposition est ouvert à tous (chercheurs, étudiants, consultants, experts d’agences gouvernementales, de ministères ou du secteur municipal) dont les intérêts professionnels touchent à l’une ou l’autre des formes du risque hydrologique. La soumission d’études de cas est donc fortement encouragée. Le colloque se veut une occasion d’échanges et de discussions autour des expériences acquises par diverses organisations (consultants, ministères, municipalités) sur la gestion du risque hydrologique. Les organisateurs espèrent que ce colloque permettra d’identifier les enjeux opérationnels du risque hydrologique dans différents secteurs et d’amorcer ou de consolider un dialogue entre chercheurs et praticiens.

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Nouvelles. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Toutes les nouvelles...

El calendario del CIB (Francés únicamente)

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Agenda. Insérez vos évènements après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

21 février 2017
23e symposium du Groupe de recherche en écologie des tourbières 
Le Groupe de recherche en écologie des tourbières (GRET) est heureux de vous inviter à son 23 e symposium qui se déroulera à l’Université Laval . Le symposium portera sur les derniers développements réalisés dans le cadre des projets de recherche en restauration et aménagement des tourbières. Plus d’une vingtaine de communications sont au programme . Les présentations se feront en anglais.
8h à 17h | Salle 1334 (Jean-Paul-Tardif) | Pavillon La Laurentienne | Université Laval
20-24 février 2017
Multivariate Analysis in Community Ecology with PC-ORD 
Announcing a live online software training and multivariate analysis short course to be held daily Monday-Friday 20-24 February 10:00-12:00 + 13:00-15:00 EST daily (UTC -5). These short-courses provide an introduction to the multivariate analysis process for ecological datasets when using the PC-ORD software. Tools will be explained and demonstrated using sample datasets and participants will practice analyses on their own computers. Tools include: Weighted Averaging, Polar ordination, Canonical Correspondence Analysis, Redundancy Analysis, Fuzzy Set Ordination, Principal Components Analysis, Nonmetric Multidimensional Scaling, Cluster analysis, MRPP, PerMANOVA, Mantel Test, Fourth Corner Analysis, Indicator Species Analysis. More info 
22 février 2017
Data Analysis in Ecology with R and Python 
Julie Faure-Lacroix (ULaval), Pier-Luc St-Onge (McGill) and Daniel Stubbs (UdeM) of Calcul Québec wil present a one-day workshop on data analysis in ecology with R and Python at UQAM. Registration is free and open to faculty, post-docs and graduate students but space is limited so sign-up early.

8h à 18h | UQAM

22 février 2017

CIF-IFC e-Lecture
Tim Keddy and Derek Sidders from the Canadian Wood Fibre Centre will present on “Innovative Silviculture and Wood Biomass Applications”. To register and learn more about how to join please write to: electures@cif-ifc.org. Check in regularly for upcoming sessions .
1:30 pm - 2:30 pm | Online

22 février 2017
Formation « L’écriture d’un article de vulgarisation scientifique »  
L’objectif de cette formation est de donner aux participants les bases et les techniques nécessaires à l’écriture d’un article de vulgarisation scientifique. Elle s’adresse à ceux qui débutent en journalisme ou en communication scientifique ainsi qu’à ceux qui veulent se préparer pour participer à la bourse Fernand-Seguin . Cette formation sera donnée par Pascal Lapointe, rédacteur en chef de l’Agence Science-Presse. Cette formation sera webdiffusée. Les tarifs sont de 12 $ (étudiants) et 20 $ (réguliers)
18 h à 20 h | Centre Urbanisation Culture Société, 385, rue Sherbrooke Est, Montréal (Québec) H2X 1E3
23 février 2017

Conférence du CFL : Approches génomiques appliquées à la détection d’espèces exotiques envahissantes
Michel Cusson, chercheur scientifique, RNCan, SCF-CFGL, présente Approches génomiques appliquées à la détection d’espèces exotiques envahissantes. Les colloques sont diffusés en région. Pour information sur la présentation à distance, veuillez contacter Mme Guyta Mercier de Partenariat innovation forêt au 418-648-5828 avant le mardi 12 h précédant le colloque.
10h30 à 12h | salle Lionel-Daviault | Centre de foresterie des Laurentides du Service canadien des forêts | 1055, rue du P.E.P.S., Québec

27-28 février 2017
Colloque 2017 de l’AF2R: « Aménagement durable des forêts : solutions et outils pratiques »  
Au programme : des présentations et séances de discussions avec les conférenciers, ainsi que des ateliers pratiques qui s’articulent autour des six grands défis de la Stratégie d’aménagement durable des forêts du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec. L’objectif de ce colloque est de présenter, mais surtout de réfléchir sur différentes visions, différentes méthodes pour tendre vers un aménagement durable des forêts, afin d’inspirer les professionnels de la foresterie dans leur travail quotidien.
8h00| Grand Salon | Pavillon Desjardins-Pollack | Université Laval
28 février 2017

Table ronde : S’adapter aux changements climatiques : le cas des aires protégées
Organisée par l’Institut EDS et Ouranos. Cette table ronde est organisée par l'Institut EDS, en collaboration avec Ouranos et la Chaire de recherche du Canada en droit de l'environnement, avec Louis Bélanger, professeur titulaire à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval, François Brassard, ingénieur forestier à la Direction des aires protégées du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, et Claude Samson, spécialiste de la surveillance écologique à la Direction de la conservation des ressources naturelles de Parcs Canada. Entrée libre. Elle sera diffusée en direct sur le Web .
16h30 | Salle 2320-2330 | Pavillon Gene-H. Kruger | Université Laval

Tout l'Agenda...

********************************************************** ***************** Colloque du CEF ************************ **********************************************************

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF,
suivez-nous sur

et

et lisez les blogues
de nos membres!

********************************************************** ***************** Formation CEF **************************** **********************************************************

CEF-Formation

Introduction aux systèmes d'information géographique avec QGIS
20-22 mars 2017 | Univ. Laval

********************************************************** ***************** Cours du CEF **************************** **********************************************************

Cours du CEF

Analyse des pistes et modélisation par équations structurelles pour écologistes 
1–5 mai 2017 | Université de Sherbrooke
Path analysis and structural equation modelling for ecologists 
May 1–5 2017 | Université de Sherbrooke
Cours d'été: Terrain avancé en environnement (GÉO 6041) 
Cours aux cycles supérieurs de 3 crédits offert par François Girard, du 2 au 7 juillet 2017 à la Forêt Montmorency non loin de Québec.
Cours d’été en statistiques bayésiennes – Summer school in Bayesian statistics 
École d’été en statistiques bayésiennes. Maximum de 20 participants.
14 au 18 août | Orford Musique (à 30 minutes de Sherbrooke)
Cours sur la complexité 
24-29 septembre 2017, Toscane, Italie

********************************************************** ***************** Maudite pub - Budworm ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Maudite pub - Colibri **************************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Maudite pub - NewForest **************************** **********************************************************

********************************************************** ********** Maudite pub 6 - Au coeur de l'arbre *********** **********************************************************

...Une exposition
virtuelle sur l'arbre!

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...