Bem venido ao Centro de Estudo de Floresta

O Centro de Estudo de Floresta (CEF em francês) juntos os conhecimentos científicos de 74 pesquisadores de 11 universidades de Quebec. Esses pesquisadores estão trabalhando nas áreas de biologia, ecologia e manejo florestal. O CEF é o único grupo em Quebec, cuja missão central é treinamento avançado e pesquisa na floresta.

O Centro é liderado pelos Professore Pierre Drapeau.

Publicações recentes

  1. Kachaka, E., Munson, A.D., Gelinas, N., Khasa, D. (2020) Adoption of an improved fallow practice using Acacia auriculiformison the Bateke Plateau in the Democratic Republic of the Congo. Agroforestry systems, 94(3):1047-1058. (Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )
  2. Thiffault, N., Elferjani, R., Hebert, F., Pare, D., Gagne, P. (2020) Intensive Mechanical Site Preparation to Establish Short Rotation Hybrid Poplar Plantations—A Case-Study in Québec, Canada. Forests, 11(7). (URL  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )

Publicações recentes...


Noticias de CEF (Francês únicamente)

*********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** Début de la section Quoi de neuf. Insérez vos nouvelles après ce bloc. *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** ***********************************************************************************************************************

7 août 2020
Are ash trees doomed? 
Un article dans Forest Monitor
By Marco Mina - Ash trees have been part of North American and European forest landscapes for millennia. Yet, they are now under threats because of invasive pests and pathogens such as the ash dieback in Europe and the emerald ash borer in North America. In this post I would like to give you some updated information on ash’s conservation status, to better understand if the next generations will be able to enjoy ash trees as part of our landscapes or if they are really set to extinction.
7 août 2020

La carte écoforestière originale du 5e IEQM maintenant disponible en Abitibi-Témiscamingue
La carte écoforestière originale  du 5e IEQM est maintenant disponible pour la majorité des unités d’aménagement (UA) de la région de l’Abitibi-Témiscamingue (R08) ainsi que pour les agences régionales de mise en valeur des forêts privées (A081 et A082) s’y retrouvant. De plus, une nouvelle version de la carte écoforestière avec perturbations  (carte à jour) est disponible pour tout le territoire de l’IEQM. Elle comprend les feux de forêt et les autres perturbations naturelles (p. ex., les épidémies) pour les années 2019 et antérieures, ainsi que les interventions forestières (récolte et reboisement) et les infrastructures en milieu forestier pour les années 2018 et antérieures. Finalement, les nouvelles placettes-échantillons du 5e IEQM sont aussi disponibles pour certaines régions PET  & PEP . Plus d'info sur le site de la Direction des inventaires forestiers et sur Forêt Ouverte.

7 août 2020

L'ESA 2022 se déroulera à Montréal
Le chapitre canadien de l'ESA (Ecological Society of America) est à la recherche de personnes intéressées à dynamiser la section. Qui plus est, comme le congrès annuel de 2022 se déroulera à Montréal, voilà une belle occasion de s'impliquer! Une réunion virtuelle sur Zoom est prévue le 12 août prochain à 15h. Détails ici

You are invited to a Zoom meeting.

When: Aug 12, 2020 03:00 PM Eastern Time (US and Canada)
Register in advance  for this meeting. After registering, you will receive a confirmation email containing information about joining the meeting.

7 août 2020

Rêvons notre Grand parc de l'Ouest de l'Île de Montréal
La consultation publique du Grand parc de l'Ouest se poursuit avec le sondage en ligne, d'une durée de quelques minutes. Les thèmes abordés : agriculture, territoire et biodiversité, paysage humanisé de L'Île-Bizard, activités récréatives. Participez au sondage en ligne!, jusqu'au 14 août 2020 

7 août 2020

La revue Invivo de l'ABQ cherche des collaborateurs.trices
La revue Invivo a besoin de votre collaboration pour nous soumettre des articles ponctuels sur tout sujet susceptible d'intéresser les biologistes de toutes disciplines. Peut-être même pourriez-vous envisager de tenir une nouvelle chronique ou rubrique, avec ou sans collaborateurs associés. Merci de votre collaboration.
Gaétane Boisseau, rédactrice en chef gboisseau06@sympatico.ca

6 aout 2020

La revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS) a publié un article  signé par un groupe de 49 chercheurs sur les facteurs impliqués dans la réactivation de la croissance du bois à travers l’hémisphère boréal. L’étude consiste en une méta-analyse des données issues de placettes permanentes mises en place à travers l’hémisphère boréal sur des forêts des zones subtropicales, méditerranéennes, tempérées et boréales. Vingt-et-une espèces de conifères ont été suivies pour déterminer le calendrier de croissance du bois et les facteurs impliqués dans sa réactivation printanière. La longueur du jour et la température ont été confirmées comme étant les facteurs les plus importants pour cette phase de croissance des arbres. De tels résultats orienteront les scientifiques vers une plus grande compréhension de effets du réchauffement climatique sur la dynamique de production du bois et sur la productivité des écosystèmes forestiers à l’échelle de la biosphère.

L’étude, coordonnée par Jian-Guo Huang, professeur à la Chinese Academy of Sciences de Guangzhou, Chine, est le résultat d’une collaboration internationale active depuis 15 ans. Cinq membres régulier du CEF ont cosigné l’article, Cornelia Krause, Annie Deslauriers, Hubert Morin, Yves Bergeron et Sergio Rossi. Plusieurs étudiants au doctorat ou stagiaires postdoctoraux inscrits au CEF ont contribué au travail. Serena Antonucci, Xiali Guo, Peter Prislan, Qiao Zeng, Joana Vieira et Shaokang Zhang, signataires de l’article, ont fait leur stage à l’UQAC sous la supervision de Sergio Rossi.

4 août 2020
Un imposant symbole de paix 
Un article dans Le Devoir
Depuis toujours, ils servent à bâtir autant qu’à rêver… Dans cette série estivale, Le Devoir tente de cerner de quel bois sont faits les arbres qui nous entourent. Aujourd’hui : le pin blanc. [..] Autrefois abondant au Québec, le pin blanc se fait aujourd’hui plus rare. La pratique des Autochtones consistant à provoquer des feux de forêt avait aussi pour objectif de favoriser la production de petits fruits et elle a bien servi le pin blanc, explique l’ingénieur forestier Christian Messier, professeur au Département des sciences biologiques de l’UQAM et à l’Université du Québec en Outaouais. « C’est une espèce qui apparaît après le feu parce que [le pin blanc] a besoin d’un sol minéral pour germer et de lumière pour se développer. Il ne peut pas pousser à l’ombre comme l’érable à sucre. Il doit grandir dans un milieu ouvert. »
3 août 2020
Les arbres, source d’ombre… et de pollen! 
Un article du Scientifique en chef
Si vous êtes allergique au pollen, vous devrez prendre votre mal en patience. Depuis 30 ans, la concentration de ces grains minuscules dans l’air augmente sans cesse, notamment en raison des bouleversements climatiques qui ont allongé la saison de croissance des végétaux. Pourtant, on manque toujours de données scientifiques claires sur le potentiel allergène de nombreuses plantes, souligne Rita Sousa Silva, postdoctorante en écologie forestière au Centre d’étude de la forêt de l’Université du Québec à Montréal, dans sa dernière étude réalisée en partenariat avec l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Un vide qu’elle entend bien combler.
3 août 2020
Urgent besoin de pouponnières à caribous 
Un article du Soleil
Un des sept caribous mis en enclos à Val-d’Or est mort il y a deux semaines. Pour les biologistes, cette perte vient démontrer l’urgence de mettre en place des pouponnières à caribou pour regarnir les hardes en péril, comme celle de Val-d’Or, mais aussi celle de Charlevoix. [..] Selon Martin-Hughes St-Laurent, un biologiste de l’Université du Québec à Rimouski spécialisé dans l’étude du caribou, il est important de penser dès maintenant à importer des caribous d’ailleurs, où les populations sont solides, pour diversifier la génétique et regarnir la harde.
29 juillet 2020
Orgue, harmonies et bryophytes 
Un article et une vidéo de La Fabrique culturelle
La passion de Marc-Frédéric Indorf, le musicien-biologiste, a connu une transition surprenante depuis les grandes orgues européennes pour glisser vers les immensités de la forêt boréale. L’observation des mousses bryophytes des marais de la baie James s’est ajoutée aux suites d’arpèges qui retenaient auparavant son attention. Né en Ohio, Marc-Frédéric Indorf a étudié la musique à Paris, pour ensuite poursuivre des études en biologie qui l'ont finalement mené à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), où il se passionne pour les milieux humides.  
26 juillet 2020
Les arbres, source de sécheresse? 
Un article de La Presse
Les arbres rafraîchissent les villes, mais quand ils croissent davantage que la normale, ils augmentent le risque de sécheresse estivale, selon une nouvelle étude européenne. Comme les arbres poussent de plus en plus tôt au printemps à cause du réchauffement climatique, ils seraient en partie responsables de l’augmentation de la fréquence des sécheresses. [..] Alison Munson, écologiste forestière à l’Université Laval, pense que le même phénomène a eu lieu aussi en 2012 dans l’ouest du Québec. « J’avais suivi les arbres du parc de la Gatineau, dit Mme Munson. Cette année-là, il n’y avait pas eu beaucoup de neige, on avait eu un printemps très tôt, plus chaud que la normale en avril et mai. Ensuite, les arbres ont vraiment souffert en juillet et août. Les arbres ont mis beaucoup d’énergie dans leur feuillage, ensuite ils n’ont pas été capables de maintenir cette biomasse. On a vu des arbres laisser tomber leurs feuilles vertes en juillet. On voit dans l’étude de Science Advances la différence entre le nord et le sud de l’Europe et entre les différents types de végétation. C’est frappant. »
25 juillet 2020
L'érable maudit - L’arbre emblématique du pays prend trop de place dans nos villes 
Un article dans Le Devoir
Depuis toujours, ils servent à bâtir autant qu’à rêver… Dans cette série estivale, Le Devoir tente de cerner de quel bois sont faits les arbres qui nous entourent. Aujourd’hui : l’envahissant érable de Norvège. Par contre, presque toutes ces espèces représentent chacune moins de 1 % du lot. Une poignée d’arbres, toujours les mêmes, dominent la forêt métropolitaine, selon les données recueillies par les chercheurs Alain Paquette et Christian Messier du Centre d’étude de la forêt de l’UQAM au cours des derniers mois : les frênes (14 %), maintenant menacés de disparition, le tilleul à petites feuilles (8 %) et deux variétés d’érable, celui de Norvège (Acer platanoides) et l’argenté (Acer saccharinum), avec dans chaque cas 17 % des places championnes. La diversité fait donc aussi cruellement défaut dans la forêt urbaine de Montréal. Les comptes ne sont décidément pas bons.
23 juillet 2020
La valeur économique des arbres 
Un article dans Le Journal Métro
Les 413 297 arbres publics géoréférencés sur l’île de Montréal offrent chaque année des services écologiques d’une valeur de 4,3 M$. Pour illustrer la valeur économique d’un seul arbre depuis qu’il a été planté, des pancartes ont ainsi été accrochées sur des dizaines d’entre-eux partout sur l’île. Explications. [..] La base des données de tous les arbres publics de Montréal donne de précieuses indications, notamment sur l’âge de l’arbre, sa taille, son essence et sa localisation. En intégrant ses données au logiciel i-Tree l’équipe de chercheurs pilotée par le biologiste Jérôme Dupras ont pu calculer que les arbres de Montréal effectuent chaque année pour 3,5M$ d’amélioration de la qualité de l’air, 290 935$ en stockage de carbone et 141 123$ en services de captation des eaux de ruissellement.
23 juillet 2020
Sondage - Adaptation aux changements climatiques 
Une publication de eco2urb
eco2urb, en collaboration avec la Fondation David Suzuki et l’Université du Québec en Outaouais (UQO), sondoe actuellement les individus et organismes œuvrant dans le domaine de l’adaptation aux changements climatiques des villes québécoises, afin de faire ressortir les sources de vulnérabilité, les objectifs d’adaptation face à celles-ci ainsi que les mesures et indicateurs à employer pour y répondre. Seriez-vous disposé(e) à répondre à ce questionnaire et le cas échéant le partager au sein de votre réseau afin que nous collections un maximum de réponses? Voici le lien vers le questionnaire . il vous prendra 10-15 minutes et vous avez jusqu'au 4 août. Merci!
23 juillet 2020
Le comité intersectoriel étudiant des FRQ recrute ! 
Une publication du scientifique en chef
Le comité intersectoriel étudiant (CIÉ) des Fonds de recherche du Québec (FRQ) est à la recherche de personnes prêtes à s’impliquer bénévolement quelques heures par semaine et dont les expériences et le dynamisme peuvent contribuer à ses travaux et à ses nombreuses activités. Le comité intersectoriel étudiant a pour mandat de conseiller le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, et les conseils d’administration des trois Fonds de recherche du Québec en identifiant des stratégies pour promouvoir l’accessibilité aux études supérieures, pour optimiser le potentiel de la relève et pour valoriser son rayonnement et ses impacts dans la société.
23 juillet 2020
Jean-Éric Tremblay, nouveau directeur de l'INQ 
Une publication de l'INQ, regroupement stratégique du FRQNT
L'équipe de l'Institut nordique du Québec (INQ) est heureuse d'accueillir à sa direction un chercheur aguerri et impliqué au sein de l'INQ depuis les débuts de l'organisation. Choisi au terme d'un appel à candidatures lancé en mars 2020 par l'Université Laval, Jean-Éric Tremblay possède de vastes connaissances sur les questions nordiques et arctiques.
23 juillet 2020
ESA 2020 Virtual Annual Meeting : dernière journée pour vous inscrire 
Une publication de l'Ecological Society of America
Sous le thème "Harnessing the ecological data revolution", du 3 au 6 août 2020, en ligne. Tous les détails ici 
21 juillet 2020
Un roi maladae mais debout 
Un article dans Le Devoir
Depuis toujours, ils servent à bâtir autant qu’à rêver… Dans cette série estivale, Le Devoir tente de cerner de quel bois sont faits les arbres qui nous entourent. Aujourd’hui : l’orme d’Amérique. [..] « Celui-là est chanceux : il a sûrement 200 ans, mais il n’a jamais été attaqué par la maladie. Il survit, même s’il est entouré de morts… » [..] Malgré les menaces évidentes, Louis Bernier, un professeur de foresterie qui tente de comprendre quels gènes d’Ophiostoma novo-ulmi font le plus de ravages, se dit optimiste. Le maintien d’un programme de lutte contre la MHO, combiné avec la recherche d’ormes résistants à la maladie — on en a trouvé quelques-uns en Ontario, note-t-il —, fera en sorte que les ormes devraient rester parmi nous.

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Nouvelles. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Toutes les nouvelles...

O calendário de CEF (Francês únicamente)

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Agenda. Insérez vos évènements après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

10-20 août 2020
Forest Entomology Workshop 
For the eighth year, the New Jersey School of Conservation together with Montclair State University and with Rutgers University, is organizing a two-week workshop on forensic entomology; the workshop will be held at the NJSchool of Conservation, in Branchville, NJ, just about 1h from New York City. Forensic entomology is the study of insects associated with organic decomposition. Students will observe and analyze the small ecosystem which is created around and on decomposing carcasses, describe post-mortem phenomena, collect entomological evidence and perform lab analysis to help establish PMI (Post-Mortem Interval) or time of death. For those who are interested, included in the workshop is also a guided visit to the Newark morgue, where the participants will attend a lecture on common practices of legal medicine and on how law enforcement forces handle dead bodies after they are discovered; depending on availability, the participants will also have the

possibility to observe an autopsy. Information brochure 
Brancheville, NJ, USA

14-18 septembre 2020
L'International Network for Government Science Advice (INGSA) 
L'International Network for Government Science Advice (INGSA), dont notre scientifique en chef du Québec, Professeur Rémi Quirion, est le vice-président, organise la 4e Conférence internationale sur les avis scientifiques au gouvernement du lundi 14 septembre au vendredi 18 septembre 2020 au Palais des congrès de Montréal, sous la présidence de notre scientifique en chef du Québec. INGSA est une plate-forme collaborative de diverses organisations consultatives scientifiques nationales et mondiales qui offre aux décideurs politiques, aux praticiens, aux académies nationales, aux sociétés scientifiques et aux chercheurs des ateliers et/ou conférences pour partager leur expérience, renforcer leurs capacités et élaborer des approches théoriques et pratiques de l'utilisation des preuves scientifiques (données probantes) pour éclairer les politiques à tous les niveaux de gouvernement
Palais des congrès de Montréal, Montréal, QC

Tout l'Agenda...

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...