Voyez aussi les articles parus récemment, en 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012 et de 2010 à 2006

Articles parus dans la section "Dans les médias" en 2011

Une revue non exhaustive des articles parus dans les médias qui traitent de la forêt et des travaux des membres du CEF.

Le CEF dans les médias

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Le CEF dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

21 décembre 2011
Un chercheur de l’UQAT à la tête d’une revue internationale 
Pour les trois prochaines années, le chercheur Hugo Asselin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en foresterie autochtone à l’UQAT, pilotera la destinée d’une prestigieuse revue internationale. (Abitibi Express)


16 décembre 2011
Pour un retour aux forêts 
Alors que leur Année internationale s’achève, les forêts sont-elles mieux protégées? La gestion durable a-t-elle dépassé le stade du beau slogan? 2011 était en effet l’Année internationale des forêts (en plus d’avoir été celle de la chimie). Au-delà de l’aspect médiatique, le bilan reste modeste, constatent nos trois invités cette semaine, dont Christian Messier et Luc Sirois du CEF. (Je vote pour la science)
14 décembre 2011
La forêt intensive abordée au bar des sciences à Carleton 
«Ça s'est bien déroulé. Il y avait beaucoup d'inscriptions. Ça a été tout un succès puisqu'il n'y avait pas moins d'une cinquantaine de personnes de différents horizons», affirme le biologiste chargé de la recherche et du transfert de connaissances pour le consortium en foresterie Gaspésie-Les-Îles, Dodick Gasser, qui voit dans cette activité une manière d'expliquer à la population cette nouvelle manière d'exploiter la forêt. «Il y avait trois invités. Guy Prégent, chercheur à la direction de la recherche forestière du ministère des Ressources naturelles; Alain Paquette, chercheur associé au Centre d'étude de la forêt et Nicolas Lecomte, président de Valeur Nature et vérificateur au renouvellement de la certification chez produit forestier Temrex, l'été dernier», continue Dodick Gasser. (La Voix du Restigouche)
5 décembre 2011
La production ligneuse intensive dans les forêts 
Le Consortium en foresterie Gaspésie-Les Îles invite la population a organisé une activité de transfert de connaissances intitulée: «L'intensification de la production ligneuse peut-elle contribuer à l'aménagement durable des forêts en Gaspésie?» Pour nous familiariser avec le sujet, voici une entrevue avec Alain Paquette, chercheur associé au Centre d'étude de la forêt qui regroupe une cinquantaine de chercheurs de l'Est du Canada. | Émission radio Au coeur du monde  (Radio-Canada)
1 décembre 2011
Subvention de 925 000$ d'Agriculture Agroalimentaire Canada à la Fiducie de recherche sur la forêt des Cantons-de-l'Est (FRFCE) 
Daniel Gagnon et ses partenaires de la Fiducie de recherche sur la forêt des Cantons-de-l'Est ont obtenu une subvention de 925 000$ d'Agriculture Agroalimentaire Canada pour les 4 prochaines années. Ceci implique notamment les collaborateurs Benoit Truax ainsi que l'étudiant postdoctoral au CEF, Julien Fortier.

Cette subvention de recherche vise, entre autres, à évaluer la façon dont les systèmes agroforestiers (plantations expérimentales de peupliers en friches et en bandes riveraines du sud du Québec) peuvent atténuer les émissions de gaz à effet de serre. Cette subvention a été octroyée dans le cadre du Programme de lutte contre les gaz à effet de serre en agriculture, d'Agriculture Agroalimentaire Canada.

28 novembre 2011
Le Plan Nord, des craintes énormes 
Ça ne m'arrive pas souvent, mais aujourd'hui, je fais un peu de politique. Jean Piuze, membre du Club des ornithologues de Québec (COQ), m'invite à signer la pétition Ne perdons pas le Nord! Et c'est ce que j'ai fait sur-le-champ; peut-être devriez-vous faire de même. Cette pétition est une initiative de Nature Québec (NQ) et de la section Québec de la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP Québec) à la suite de l'annonce en grande pompe du développement du Nord québécois.

Il y a des craintes sur la protection du territoire et ces organismes réclament du gouvernement une promesse que 50 % du territoire du Plan Nord soit à l'abri des activités industrielles d'ici 2035. Cette promesse semble-t-il avait été faite, mais elle se serait perdue en cours de route et on ne protégerait que 12 % du territoire. Pire encore, selon un document signé Louis Bélanger, de Nature Québec, le gouvernement du Québec reviendrait sur sa décision prise en 2000 et qui garantissait pour des raisons écologiques la protection de 100 000 km2.(Le Soleil)

28 novembre 2011
Un actif de 1 G$ à protéger 
La forêt urbaine de Montréal se porte bien, mais plusieurs problématiques, au centre-ville surtout, subsistent. La Ville a mis sur pied plusieurs projets, mais beaucoup reste à faire pour que les vertus des arbres de ville soient reconnues. «On reconnaît de plus en plus l’importance des arbres en ville», lance Christian Messier, professeur d’écologie forestière à l’UQAM et titulaire de la Chaire de recherche CSRNG–Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres. (Journal Métro)

Ne manquez pas un reportage de plusieurs pages sur l'arbre dans le Journal Métro du 28 novembre: Dossier Forêt 

25 novembre 2011
Médaille d'or du Gouverneur pour Caroline Trudeau 
Le président du conseil d’administration de l’UQAT, M. Roch Dubé, a remis à Mme Caroline Trudeau, nouvelle diplômée à la maîtrise en biologie (directeur : Louis Imbeau), la médaille d’or du Gouverneur général du Canada pour son dossier académique exceptionnel. Félicitations Caroline et bon succès à ton emploi au MRNF.
22 novembre 2011

Changements climatiques et forêt boréale Changhui Peng publie les résultats d'une recherche sur la forêt boréale dans Nature Climate Change.

Changhui Peng, professeur au Département des sciences biologiques et à l’Institut des sciences de l’environnement, est l’auteur principal d’un article publié le 20 novembre sur le site Web de la revue mensuelle Nature Climate Change. Intitulé «A drought-induced pervasive increase in tree mortality across Canada’s Boreal forests», l’article démontre les effets des changements climatiques et des sécheresses sur le taux de mortalité des arbres de la forêt boréale canadienne, une première mondiale. (UQAM nouvelles )

21 novembre 2011
5 étudiants du CEF reçoivent une bourse d'excellence de l'UQAM 
Nouha Dhari (Nicolas Belanger), Cynthia Patry (Christian Messier, Aurelie Terrier (Martin Girardin), Johan Housset (Yves Bergeron), Océane Barth (Daniel Kneeshaw) et Justine Schoeb (Daniel Gagnon) sont les heureux méritants de bourses de 5000$ au niveau maîtrise et de 6000$ au niveau doctorat. Félicitations!
18 novembre 2011
Géomatique: des outils modernes et en constante évolution 
Imaginez l'ingénieur forestier capable de dresser le portrait dans tous ses paramètres d'une aire boisée en vue de la récolte la plus adéquate possible : mesure de croissance sans faille, diamètre exact des arbres, topographie du sol, délimitation exacte des zones à protéger, etc. Dans le domaine de la forêt comme plusieurs autres secteurs, les outils modernes et en constante évolution de la géomatique permettent d'améliorer le travail d'une foule de professionnels. Et dans le cadre de la Journée internationale de la géomatique soulignée mercredi à l'Université de Sherbrooke, c'est ce que le professeur Richard Fournier et le chercheur Patrick Cliche se sont appliqué à démontrer à une vingtaine de participants. (La Tribune)
17 novembre 2011
Le caribou forestier de Val-d’Or au bout du rouleau 
Le troupeau ne compte plus qu’une vingtaine d’individus. «Elle est rendue au bout du rouleau, mais il est encore possible de renverser la vapeur.» C’est en ces termes que Marcel Paré a décrit l’état de la harde de caribous forestiers de Val-d’Or, la plus méridionale de ce type au Québec. Biologiste au bureau régional du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), M. Paré a pris la parole devant des chercheurs et des étudiants en foresterie de l’UQAT et du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le 15 novembre. Le portrait qu’il a brossé de la situation du troupeau valdorien n’avait rien de rassurant, même s’il y a encore de l’espoir. (Abitibi Express)
5 novembre 2011
La Révolution verte en forêt 
Pour renaître et prospérer, l'industrie forestière mise sur un virage vert en Mauricie, où le géant AbitibiBowater a adopté les principes de la gestion écosystémique, avec l'appui d'une équipe d'universitaires. L'expérience à grande échelle que mènent AbitibiBowater et ses partenaires en Mauricie est le fruit du travail scientifique de Christian Messier, de l'UQAM, et de ses collègues du Centre d'étude de la forêt (CEF). Ce regroupement réunit l'expertise de 10 établissements universitaires. C'est sur la base de leurs recherches qu'AbitibiBowater a décidé de révolutionner sa manière de faire la foresterie, en pleine crise forestière.
Avec aussi Louis Belanger et Yves Bergeron (La Presse)
5 novembre 2011
Pénurie de travailleurs en forêt? 
L'École de forestière de La Tuque n'a jamais eu autant d'élèves, mais ils se précipitent dans les spécialités qui permettent de sortir de la forêt. «De plus en plus la foresterie, c'est décider ce qu'on va laisser en forêt, pas ce qu'on va couper», ajoute de son côté Christian Messier, de l'UQAM. (La Presse)
3 novembre 2011
Vers une deuxième erreur boréale? 
Lettre ouverte de Louis Belanger : Alors que le gouvernement s'est engagé à conserver 50 % de la superficie du Plan Nord en le mettant à l'abri du développement industriel, minier et énergétique, l'inquiétude est de mise. Un recul important de la conservation de la forêt boréale nordique est en train de se dessiner, en toute discrétion : passer outre la «limite nordique des forêts attribuables». Cela ouvrirait la forêt boréale nordique, exempte de toute exploitation forestière, à cette industrie. Ainsi, l'ensemble de la forêt boréale continue deviendrait commerciale et exploitable. En route vers une deuxième erreur boréale! (Le Droit)
2 novembre 2011
Reportage sur le bois mort au Code Chastenay 
L'équipe du Code Chastenay vous propose un reportage les travaux de recherche de l'équipe de Pierre Drapeau portant sur le bois mort et sa faune associée, filmé à la Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet. Entrevue avec Pierre Drapeau, Philippe Cadieux et Simon Bedard. (Télé-Québec)
1 novembre 2011
La forêt boréale de l'Abitibi-Témiscamingue intéresse des chercheurs européens 
L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) vient d'inaugurer un nouveau laboratoire en écologie forestière, qui sera exploité en collaboration avec le Centre national de recherche scientifique en France. Le laboratoire est situé dans la forêt de recherche et d'enseignement du lac Duparquet, préservée de l'action humaine. Les travaux menés dans cette forêt permettront, entre autres, d'améliorer les techniques de sylviculture. Le professeur-chercheur à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Yves Bergeron, croit qu'il s'agit d'un territoire idéal pour les scientifiques étrangers. (Radio-Canada)
31 octobre 2011
Le Plan Nord : vers une deuxième erreur boréale? 
Lettre ouverte de Louis Belanger : Alors que le gouvernement s'est engagé à conserver 50 % de la superficie du Plan Nord en le mettant à l'abri du développement industriel, minier et énergétique, l'inquiétude est de mise. Un recul important de la conservation de la forêt boréale nordique est en train de se dessiner, en toute discrétion : passer outre la «limite nordique des forêts attribuables». Cela ouvrirait la forêt boréale nordique, exempte de toute exploitation forestière, à cette industrie. Ainsi, l'ensemble de la forêt boréale continue deviendrait commerciale et exploitable. En route vers une deuxième erreur boréale! (Le Soleil)
27 octobre 2011
La foresterie autochtone à l'UQAT 
Entrevue de Yannick Villedieu des Années Lumières avec Hugo Asselin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en foresterie autochtone à l'UQAT (Radio-Canada à la minute 26:45)
27 octobre 2011
Hydro-Québec et l'UQAM - Arbres, tourbières et autres écosystèmes 
Les arbres embellissent les milieux de vie, donnent de la valeur aux maisons et fournissent plusieurs services écologiques. En même temps, les arbres causent plusieurs problèmes aux structures humaines. La Chaire Hydro-Québec sur la maîtrise de la croissance des arbres tente de trouver des façons d'améliorer la cohabitation entre les arbres et les structures humaines. Si Montréal a tant de problèmes avec les arbres, c'est parce que la ville connaît énormément d'épisodes de verglas. L'hiver dernier, l'équipe de Christian Messier, titulaire de la chaire, a enduit des arbres de verglas artificiel. «Nous regardions en temps réel ce qui se produisait sur la biomécanique des arbres lorsque la glace s'accumulait. Nous regardions comment les branches pliaient, lesquelles brisaient, etc. Toutes ces données ont été enre-gistrées», indique Christian Messier, professeur au Département des sciences biologiques de l'UQAM. (Le Devoir)
26 octobre 2011
Une forêt à conserver, selon un biologiste 
Le professeur de biologie Daniel Gagnon, de l'UQAM, a beau être un des spécialistes des écosystèmes forestiers du sud du Québec, il ignorait l'existence d'une forêt aussi grande à Vaudreuil. La Presse a pu visiter les lieux en sa compagnie, par des sentiers de VTT qui traversent la forêt. D'emblée, il a remarqué que la plupart des forêts conservées dans la région de Montréal sont sur des collines, alors que celle-ci est sur un plateau, ce qui la distingue. Selon M. Gagnon, la forêt de Vaudreuil répond à plusieurs des huit critères proposés par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) en 2003 pour définir les «boisés d'intérêt métropolitain». (La Presse)
25 octobre 2011
Création du premier Laboratoire International Associé France-Canada en écologie forestière  
Une cinquantaine d'experts français et canadiens de haut niveau s'associent pour créer le Laboratoire international associé (LIA) sur les forêts montagnardes (MONTA) et boréales (BOR). La rencontre inaugurale se déroule aujourd'hui en Abitibi-Témiscamingue à la Station de recherche de la Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet. Plus d'une quarantaine de chercheurs et d'étudiants aux études supérieures sont réunis pour participer à cette première réunion officielle. Plusieurs établissements universitaires québécois, dont l’UQAM et l'UQAT, participent au projet.

Le LIA MONTABOR est le résultat d'une collaboration fructueuse qui existe depuis plusieurs années entre des chercheurs en provenance des deux pays. «La grande force de ce Laboratoire réside sans conteste dans la complémentarité des expertises. Cinq axes de recherche principaux ont d'ailleurs été identifiés : changements globaux et perturbations, biodiversité, perturbations et fonctionnement des écosystèmes, bilan carbone et aménagement écosystémique», souligne le professeur Yves Bergeron, du Département des sciences biologiques, codirecteur du LIA. (UQAM-Nouvelles)

19 octobre 2011
Révolution en forêt 
La forêt québécoise est en train de vivre une révolution dont on parle peu, celle de la biomasse forestière. Des déchets de bois laissés sur place ou trop petits pour l'industrie forestière traditionnelle mais qui intéressent d'autres industries. Et pour en faire quoi? Surtout pour produire de l'énergie, de la chaleur. Mais attention, cette fois on aimerait bien faire les choses correctement et ne pas trop puiser dans le réservoir, la forêt elle-même. Entrevue avec deux membres du CEF au CFL : David Paré et Evelyne Thiffault. (La semaine verte | Radio-Canada)
18 octobre 2011
Le longicorne noir 
Après un incendie de forêt, un insecte, le longicorne noir, s'attaque rapidement aux arbres brûlés. Il creuse des galeries et de petits trous. L'industrie forestière doit se dépêcher pour récupérer le bois dont seule l'écorce a été touchée par le feu. Si elle arrive trop tard, les galeries seront si importantes que le bois sera inutilisable. Une équipe québécoise a créé un logiciel qui évalue les dommages causés par le longicorne au moment de la récupération du bois brûlé. Reportage à Découverte avec Eric Bauce (Radio-Canada)
12 octobre 2011
Forêt du lac Duparquet : première forêt de recherche québécoise à obtenir la certification internationale FSC 
Entrevue avec Brian Harvey, directeur de la FERLD, à Radio-Canada concernant l'obtention de la certification FSC. (Radio-Canada)
12 octobre 2011
Les sciences s'appliquent à l'UQAM: une hausse de 20% des nouveaux inscrits au 1er cycle  
La deuxième édition de la campagne Les sciences s'appliquent à l'UQAM, qui vise à faire connaître les neuf programmes de baccalauréat en sciences aux étudiants de niveau collégial et à briser les stéréotypes concernant les carrières scientifiques, a été lancée cette semaine. Organisée par la Faculté des sciences, en collaboration avec le Services des communications, la campagne a trois nouveaux porte-parole cette année : Maxime Robert, étudiant en kinanthropologie (Le vainqueur en sciences), Luana Graham-Sauvé, étudiante en biologie (L'anticonformiste en sciences) et Alexandre Robichaud, étudiant en génie microélectronique (Le magicien en sciences). On peut les voir dans une vidéo promotionnelle, où ils discutent de leur formation scientifique et de leur intérêt envers la science. (Nouvelles UQAM)
5 octobre 2011
Forêt du lac Duparquet : première forêt de recherche québécoise à obtenir la certification internationale FSC 
La Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet (FERLD), gérée conjointement par l'UQAM et l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), vient d'obtenir la certification FSC décernée par l'organisme Forest Stewardship Council (FSC), la plus haute certification d'aménagement forestier au niveau mondial. Cette forêt d'enseignement et de recherche de 8 045 hectares est la première, la plus jeune et la plus grande forêt en superficie au Québec à obtenir cette norme prestigieuse, qui comprend 10 principes de foresterie durable et 56 critères de gestion forestière. (UQAM Nouvelles)
30 septembre 2011
Une lauréate du CEF à l'ACFAS! 
LE CONCOURS DE VULGARISATION DE LA RECHERCHE, parrainé par le Secrétariat à la politique linguistique du Québec, a remis un prix à Julie Godbout étudiante au doctorat avec Jean Bousquet pour son texte intitulé Petit refuge forestier, tranquille avec vue sur le glacier. Le texte sera présenté en primeur dans le quotidien Le Soleil au cours des prochaines semaines. Par la suite, il publié sur le site de l'ACFAS. Félicitations Julie!
27 septembre 2011
Saint-Bruno: un projet immobilier menace des espèces manacées 
Un biologiste de l'UQAM a repéré plusieurs espèces végétales rares ou menacées qui n'apparaissent pas dans les études faites jusqu'ici en vue d'un projet immobilier controversé à Saint-Bruno. «On y a trouvé pas mal de plants de ginseng et c'est une espèce désignée menacée au Québec, dit Daniel Gagnon, professeur d'écologie végétale à l'UQAM et ancien directeur de la recherche au Biodôme de Montréal. Il y a aussi plusieurs espèces qui sont désignées vulnérables.» Selon un rapport de la Ville réalisée en 2007 par la firme Dimension Environnement, la forêt visée par le projet ne mérite pas d'être conservée, car elle n'abrite que quatre espèces vulnérables. «Dans ce rapport, le ginseng n'est pas mentionné, dit M. Gagnon. C'est une omission majeure. Ça fait douter du sérieux de l'étude.» (Cyberpresse)
26 septembre 2011
Marc Vellend publie dans Science 
La forêt boréale pas si différente de la forêt tropicale. La position géographique et l'altitude auraient une influence moins grande qu'on le croit sur un facteur de diversité des espèces d'arbres. Dans les régions tropicales, la végétation luxuriante témoigne d'une biodiversité plus grande que celle que l'on voit dans les régions tempérées ou en haute montagne. Pour cette raison, plusieurs biologistes ont longtemps considéré que l'assemblage des communautés végétales des tropiques reposait sur des mécanismes locaux plus complexes que dans les zones tempérées. Or, ce ne serait pas le cas, conclut une nouvelle étude internationale menée par 16 chercheurs, dont le professeur Mark Vellend de la Faculté des sciences de l'Université de Sherbrooke. Selon l'étude publiée dans le numéro courant de Science, les distributions d'espèces obéissent à des mécanismes similaires, peu importe la situation géographique. (Techno Science) | (Université de Sherbrooke) 
22 septembre 2011
Une forêt virtuelle à gérer 
En deux ans, le jeu de simulation et de stratégie en ligne Forestia a attiré plus de 83 000 visiteurs
Réaliser des inventaires forestiers, récolter des arbres, approvisionner des usines, reboiser, protéger un écosystème exceptionnel, voire combattre un feu de forêt: de nombreux défis stimulants, inhérents à l’aménagement durable d’une forêt, attendent celui ou celle qui s’inscrit au jeu de simulation et de stratégie en ligne Forestia. Avec plusieurs autres partenaires, Véronique Audet et Hugues Sansregret, le directeur des opérations à la forêt Montmorency, la forêt d’enseignement et de recherche de l’Université Laval, ont collaboré de très près à l’élaboration du contenu ainsi qu’à la scénarisation de Forestia. (Au fil des événements)
21 septembre 2011
250 jeunes ont vécu la forêt à Rapide-Danseur 
Le 20 septembre, la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet a plus que jamais joué son rôle d’éducation, alors qu’environ 250 élèves de secondaire 3 à 5 et des adultes en formation de partout en Abitibi-Témiscamingue ont pris part à l’activité Viens vivre la forêt. Pas moins de 13 ateliers différents ont été aménagés dans la forêt-laboratoire de l’Abitibi-Ouest pour démystifier le secteur forestier et mieux faire connaître la grande diversité de carrières qui s’y rattachent. (Abitibi Express)
20 septembre 2011
Anticonformiste en sciences 
L’entomologie est la première passion de Luana Graham-Sauvé. L’étude des insectes lui a permis de s’intéresser à notre univers en sortant des sentiers battus. Naturellement, les insectes l’ont mené vers l’un de leurs habitats les plus vastes : la forêt. C’est ainsi que notre biologiste s’est retrouvée à participer au projet Triade en haute Mauricie. Ce projet d’études sur les aménagements écosystémiques s’étend sur 860 000 hectares. (UQAM)
16 septembre 2011
Génomique: des fonds pour sortir la science des labos 
Après avoir investi 2 milliards en 10 ans pour soutenir la recherche en génomique, le Canada veut maintenant voir un renvoi d'ascenseur de la part des chercheurs: des retombées commerciales. Génome Québec, Génome Canada et l'Université Laval annonceront aujourd'hui un nouveau programme destiné à transformer les découvertes scientifiques de la génomique - cette science qui plonge au coeur des gènes pour comprendre les êtres vivants - en succès commerciaux.

En guise d'exemple, elle cite les travaux du chercheur John Mackay, de l'Université Laval, qui utilise des marqueurs génétiques pour sélectionner les arbres et augmenter le rendement des forêts. «C'est le genre de chose qui pourrait devenir essentielle à l'industrie forestière québécoise», dit-elle. (La Presse Affaires)

14 septembre 2011
Sans inquiétude avec Rudiger Markgraff 
Né à Hudson, près de Montréal, Rudiger Markgraf du laboratoire de Frederik Doyon a étudié à l'Université Mc Gill en biologie environnementale. Son rêve? Vivre en Colombie Britannique, mais en attendant… il s'est installé à Saint-André-Avellin depuis quelques années. Son projet actuel? Monter un club de producteur de ginseng forestier en Outaouais avec l'aide de la CRÉDÉTAO. Sa passion? Sa thèse en environnement à l'ICAF, et qui porte sur les forêts dégradées. Son but? Acheter une terre avec sa copine et planter de l'ail, etc… D'ailleurs l'ail que vend Grains de vie, c'est eux qui l'ont planté! Un grand gars tranquille, un arbre solide sur qui s'appuyer, un ami paisible sur qui compter. (Info007)
6 septembre 2011
Le génome de l'épinette dans le collimateur 
John Mackay, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt, copilote le projet SMarTForest, un projet d’envergure nationale dans le domaine de la génomique des arbres. Doté d’un budget de recherche de 10 M$, ce projet annoncé en juillet dernier est financé par Génome Canada, Génome Québec, Genome British Columbia et Genome Alberta. Pour les trois prochaines années, la recherche sera pilotée à l’Université Laval par John Mackay, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt et, à l’Université de la Colombie-Britannique, par Joerg Bolhmann, professeur au Michael Smith Laboratories. (Au fil des événements)
6 septembre 2011

L'effet UQAM
Deux finissants du programme de sciences biologiques à l'UQAM et membres du CEF sont en vedette dans la plus récente vidéo promotionnelle de l'UQAM. En effet, Simon Paradis et Luana Graham-Sauvé, tous deux détenteurs d'une maîtrise en entomologie forestière, représentent la recherche sur le terrain dans la vidéo. Bon visionnement! 

24 août 2011

Un membre du CEF en entrevue à Histoires d'objets
L'émission "Histoires d'objets" s'attarde cette semaine au tapis. Pour parler du tapis naturel présent dans nos forêts, ils ont parlé à LA spécialiste du sujet au CEF, Nicole Fenton. Entrevue ludique et intéressante (extrait de l'émission, à la minute 36:15) 

22 août 2011

Le prix d'excellence en foresterie internationale remis à Damase Khasa
Les réussites exceptionnelles de Damase Khasa en foresterie internationale dans plusieurs pays de 4 continents viennent de lui être reconnues comme récipiendaire 2011 du Prix d'excellence en foresterie internationale de l'Institut forestier du Canada .

Le consortium RIFFEAC-CERFO-LAVAL, dont Damase fait partie, vient d'obtenir un financement de 7 624 985 d'euros dont 3 144 842 euros pour la composante de formation et recherche universitaires. Ce projet élargi de formation en gestion des ressources naturelles financé par le fonds forestier du bassin du Congo, géré par la banque africaine de développement vient appuyer 18 institutions de formation forestière et environnementale dans le bassin du Congo. Il est donc complémentaire au projet déjà appuyé par l'ACDI dans 3 pays d'Afrique centrale. L'atelier de démarrage de ce projet s'est tenu du 4 au 9 juillet à Yaoundé (Cameroun) sous les auspices de la banque africaine de développement. Félicitations Damase!

22 août 2011
Chronique : tant qu'il y aura des arbres... 
Pour souligner l'Année internationale des forêts, désignée en 2011 par l'ONU, Les années lumière propose une série de 10 rencontres estivales avec des spécialistes de ces écosystèmes indispensables au quotidien des hommes, essentiels à l'équilibre naturel de la planète. Voici les dernières chroniques de la saison estivale:
  • Jean-François Bouthillette s'entretient du rôle du feu dans la régénération de la forêt avec Réjean Gagnon, professeur à l'UQAC et spécialiste de l'écologie des forêts, et avec Michel Thériault, spécialiste de la gestion du feu pour Parcs Canada. (Extrait radio du 7 août 2011 )
  • « Tant qu'il y aura des arbres, il y aura du bois d'oeuvre », une rencontre sur le rôle de la forêt dans la construction avec François Tanguay, écologiste et anciennement porte-parole de la Coalition Bois. (Extrait radio du 14 août 2011 )
  • Le dernier épisode de cette série estivale établit un bilan avec Pierre Drapeau, codirecteur du Centre d'études de la forêt, qui réunit des chercheurs de plusieurs universités. (Extrait radio du 21 août 2011 )
16 août 2011
Les chercheurs ont mis à jour leurs connaissances 
Les racines des plantes et des arbres recèlent moins de secrets pour la communauté scientifique, au terme du 6e Symposium international sur le développement racinaire qui s'est tenu à Amos, du 7 au 11 août. L'événement scientifique a permis à pas moins de 75 chercheurs et spécialistes en provenance de 19 pays d'échanger et de mettre à jour leurs connaissances respectives sur les systèmes racinaires. En tout, une quarantaine de présentations et de conférences ont été proposées aux participants du symposium organisé par le campus d'Amos de l'UQAT. «On s'attendait à recevoir une centaine de participants, mais il y en avait aussi 75 au dernier symposium, organisé à Madrid en 2008. Nous sommes très satisfaits. Tout s'est déroulé sans anicroche depuis le début. Même lors des visites terrain (à la réserve écologique du kettle de Berry et à la Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet) sous un ciel menaçant, aujourd'hui (mercredi), nous n'avons pratiquement pas reçu de pluie. Il pleuvait seulement lors de nos déplacements en autobus», s'est réjoui Dre Annie DesRochers, présidente du comité organisateur et professeure-chercheure à l'UQAT. (Abitibi Express)
15 août 2011

La section Orléans félicite Maryse Marchand 
Article de la section Orléans de l'Institut forestier canadien, sur le 5e Colloque du CEF, tenu le 10-12 avril derniers à Québec. Lors de cet événtement, l'IFC a remis un prix à la meilleure affiche, soit celle présentée par Maryse Marchand. Félicitations!
10 août 2011
Symposium international sur le développement racinaire à l'UQAT : des recherches percutantes et des expertises diversifiées 
La deuxième journée du Symposium international sur le développement racinaire a été marquée par la conférence du renommé phytoécologiste David Polster qui a abordé plusieurs aspects appliqués du développement racinaire, dont la revégétalisation des sites miniers. Par ses exemples de restauration de sites fortement perturbés, il a démontré comment il est possible d'assurer facilement la restauration de l'écosystème en modelant les surfaces perturbées de façon très grossière afin de créer des conditions microclimatiques favorables aux arbres.

L'expertise des chercheurs de l'UQAT a également été mise de l'avant grâce, entre autres, à la présentation de la Dre Émilie Tarroux dont les recherches ont été réalisées sous la supervision de la Dre Annie DesRochers, professeure-chercheure à l'UQAT et présidente du comité organisateur de l'évènement. (UQuébec)

9 août 2011
Le 6e symposium sur les racines est lancé 
Le 6e Symposium international sur le développement racinaire a démarré sur les chapeaux de roue le lundi 8 août à Amos. 75 participants ont pu apprécier des conférences des plus intéressantes de sommités dans le domaine. L’évènement a débuté avec la présentation d’une danse traditionnelle autochtone par Malik Kistabish de Pikogan. «Dès la cérémonie d’ouverture, l’importance des racines s’est retrouvée au premier plan, et ce, au sens propre comme au figuré», s’est exclamée la responsable du Service des communications à l’UQAT, Stéphanie Duchesne dans un communiqué. (L'Écho Abitibien)
9 août 2011
Début flamboyant pour le Symposium international sur le développement racinaire 
Le 6e Symposium international sur le développement racinaire organisé par le campus d’Amos de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a débuté officiellement ce matin dans une ambiance des plus festives. Pour lancer cet évènement d’envergure, l’interprétation de deux danses traditionnelles par Malik Kistabish, de la communauté de Pikogan, a su donner le ton. Dès la cérémonie d’ouverture, l’importance des racines s’est retrouvée au premier plan, et ce, au sens propre comme au figuré!

Plusieurs éléments de la programmation sont également à surveiller demain dont la conférence sur la restauration des sites perturbés du phytoécologiste de la Colombie-Britannique, M. David Polster, mais également la présentation de Mme Émilie Tarroux, docteure formée au campus de l’UQAT à Amos portant sur des recherches inédites sur les liens racinaires. (UQAT)

8 août 2011
La revue française "Géomatique Expert" parle de PostGIS Raster 
La revue française bimensuelle "Géomatique Expert" consacre une bonne partie d'un article sur les nouveautés de PostGIS 2.0 à PostGIS Raster, un projet initié et dirigé au laboratoire de Steve Cumming par Pierre Racine. Il s'agit d'un deuxième article sur PostGIS raster dans une revue populaire traitant de géomatique depuis deux mois. L'article précédent a paru dans une revue brésilienne. Belle visibilité internationale pour une solution logicielle développée au sein du CEF!
25 juillet 2011
Petite révolution sous les arbres 
En Mauricie, chercheurs et industriels testent ensemble un nouveau concept d’exploitation durable de la forêt. Est-ce le début d’un temps nouveau ? La Triade, c'est le bébé de Christian Mes­sier, professeur d'écologie forestière à l'Université du Québec à Montréal et fondateur du Centre d'étude de la forêt (CEF), qui regroupe des chercheurs de 10 universités québécoises. Pour ce mous­tachu à l'aube de la cinquantaine, formé en génie forestier à l'Université Laval puis en écologie en Colombie-Britannique et en Finlande, il est urgent de trouver une façon d'exploiter la forêt sans la mettre en danger. Mais comment ? À force de fouiller, il est tombé par hasard sur un texte de deux scientifiques américains qui, dans les années 1990, ont imaginé une solution théorique pour aménager harmonieusement la forêt. Ce fut une révélation ! (L'Actualité)
14 juillet 2011
Initiative pancanadienne de génomique des arbres 
L’Université Laval annonce une initiative pancanadienne dans le domaine de la génomique des arbres, le projet SMarTForests. Doté d’un budget de recherche de 10 M$, ce projet d’envergure nationale en génomique forestière sera financé par Génome Canada, Génome Québec, Genome British Columbia et Genome Alberta. Pour les trois prochaines années, la recherche sera pilotée à l’Université Laval par John Mackay, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt et, à l’Université de la Colombie-Britannique par Joerg Bolhmann, professeur au Michael Smith laboratories. (ULaval)
11 juillet 2011
Chronique : tant qu'il y aura des arbres... 
Pour souligner l'Année internationale des forêts, désignée en 2011 par l'ONU, Les années lumière propose une série de 10 rencontres estivales avec des spécialistes de ces écosystèmes indispensables au quotidien des hommes, essentiels à l'équilibre naturel de la planète. Pour cette quatrième chronique, le thème est « Tant qu'il y aura des arbres, il y aura de l'air en ville ». Entrevue avec Christian Messier, titulaire de la Chaire de recherche en foresterie urbaine, professeur à l'UQAM et membre du CEF. (Radio-Canada)
6 juillet 2011
Les parcs nationaux du Canada ont 100 ans 
Parcs Canada fête ses 100 ans, l'anniversaire d'un parcours parfois sinueux! Pour en parler, Serge Bouchard s'entretient avec Louis Bélanger pendant deux heures!
5 juillet 2011
On va jaser de racines en août à Amos 
Amos sera l’hôte d’un important Symposium international sur le développement racinaire. Ayant pour thème «Les directions futures de la recherche sur les racines», l’évènement aura lieu du 7 au 11 août à l’Hôtel des Eskers. Après le Texas, Israël, les Pays-Bas, la Géorgie et l’Espagne, c’est maintenant au tour du Canada de recevoir le symposium. Le campus d’Amos du l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) organise l’évènement. Selon un communiqué de l’UQAT, près de 75 experts de partout dans le monde se réuniront pour échanger et pousser encore plus loin les connaissances sur le monde des racines végétales. La spécialiste reconnue internationalement en sylviculture intensive et en ligniculture et professeure-chercheure de l’UQAT, Dr Annie DesRochers, est la présidente du comité organisateur. Elle nous parle de l’importance d’une telle rencontre. (L'écho abitibien)
4 juillet 2011
Chronique : tant qu'il y aura des arbres... 
Pour souligner l'Année internationale des forêts, désignée en 2011 par l'ONU, Les années lumière propose une série de 10 rencontres estivales avec des spécialistes de ces écosystèmes indispensables au quotidien des hommes, essentiels à l'équilibre naturel de la planète. Pour cette troisième chronique, le thème est « Tant qu'il y aura des arbres, les bêtes trouveront refuge ». Gaëlle Lussiàa-Berdou discute avec Louis Imbeau, chercheur en aménagement de la faune à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscaminque, des vertus du bois mort pour une foule d'animaux, qui y trouvent refuge et nourriture. (Radio-Canada)
4 juillet 2011
Une forêt à l’essai 
Sous la neige, le projet de recherche d’Annick Saint-Denis, doctorante à l’UQAM, se résumait à une forêt de drapeaux colorés. Le Courrier Laval a attendu juin pour visiter le laboratoire naturel de la biologiste, à Auteuil, où elle concocte une vraie forêt à même un champ en friche. (Courrier Laval)
1 juillet 2011

Un projet du labo de Steve Cumming fait la manchette d’un magazine GIS brésilien
Le projet WKT Raster  (maintenant connu sous le nom PostGIS Raster) issu du laboratoire de Steve Cumming et dirigé par Pierre Racine fait l’object d’un article dans le magazine Brazil FOSSGIS  dédié aux technologies géospatiales open source. Le logiciel permet le stockage, la manipulation et l’analyse de larges couvertures de données raster dans la populaire base de données spatiale PostgreSQL/PostGIS . Il est notamment utilisé par des étudiants de Steve Cumming, Daniel Fortin et Benoît St-Onge pour extraire, sur de large volume de données raster, des valeurs d’élévation ou de température pour des points d’observation d’oiseau et de caribou, des transects de bison ou des points lidar. Le projet a jusqu’à maintenant attiré la collaboration de plusieurs organisations, notamment Cadcorp à Londres, DEIMOS Space à Madrid, le Center for Vectorborne Diseases à l’Université Davis en Californie et récemment le Missoula Fire Sciences Laboratory au Montana. Le projet fait également l'objet du chapitre 13 du premier livre dédié à PostGIS: PostGIS in Action . PostGIS Raster doit faire partie intégrante de PostGIS 2.0 qui devrait sortir cet automne.

29 juin 2011
Chronique : tant qu'il y aura des arbres... 
Pour souligner l'Année internationale des forêts, désignée en 2011 par l'ONU, Les années lumière propose une série de 10 rencontres estivales avec des spécialistes de ces écosystèmes indispensables au quotidien des hommes, essentiels à l'équilibre naturel de la planète. Pour cette première chronique, le thème est « Tant qu'il y aura des arbres, la terre respirera ». L'entretien de Chantal Srivastava avec Catherine Potvin, biologiste et spécialiste des forêts tropicales à l'Université McGill. (Radio-Canada)
29 juin 2011
Concilier arbres et infrastructures 
Bon nombre des pannes d'électricité qui surviennent au Québec sont causées par les arbres qui endommagent les équipements de distribution électrique, coûtant plusieurs dizaines de millions par année à Hydro-Québec. La nouvelle chaire de recherche industrielle CRSNG-Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres cherche des solutions.

Lancée en novembre dernier à l'UQAM, la chaire, dotée d'un fonds initial de 1,4 million, mène des recherches dans le but de permettre une meilleure cohabitation entre les arbres et les infrastructures d'Hydro. Elle est dirigée par Christian Messier, professeur au Département des sciences biologiques de l'UQAM, réputé pour ses travaux sur les forêts tempérées et boréales. (La Presse Affaires)

13 juin 2011

Is Root Grafting a Positive, Cooperative Behavior in Trees?
Trees are often viewed as individuals that compete with one another for access to limited resources. But could trees in stressed environments actually benefit from positive, facultative interactions? The authors of a new paper suggest that might be the case for certain tree species -- and that it may take the form of root grafting.

Natural root grafting between individuals has been observed in over 150 species of plants around the world. However, while much is known about benefits of merging stem tissues (primarily from horticultural practices), little is known about why plants may merge, or graft, their root tissues with one another.

Emilie Tarroux and Annie DesRochers, from the Université du Québec in Abitibi-Témiscamingue, Canada, were interested in determining if root grafting conferred any advantages to individual jack pine (Pinus banksiana) trees. Although the joining of tree root systems can confer advantages such as increased wind stability and sharing of resources e.g., water, photosynthates, or nutrients, Tarroux and DesRochers are the first to show how root grafting affects the growth of trees. They published their findings in the June issue of the American Journal of Botany. (eBioNews )

8 juin 2011
Le Programme en modélisation des écosystèmes forestiers complexes, dirigé par le professeur Christian Messier, reçoit une subvention de 1 650 000 $ 
Le Programme en modélisation des écosystèmes forestiers complexes (MFC), dirigé par Christian Messier, professeur au Département des sciences biologiques et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres, obtient la subvention «Foncer» de 1 650 000 $, offerte par le Conseil de recherche en science naturelle et en génie du Canada (CRSNG). Cette subvention vient en aide aux chercheurs de différents domaines comme la neurotechnologie, l'énergie propre, la conservation de l'eau douce et la nanobiotechnologie.
6 juin 2011
Concilier arbres et infrastructures 
Bon nombre des pannes d'électricité qui surviennent au Québec sont causées par les arbres qui endommagent les équipements de distribution électrique, coûtant plusieurs dizaines de millions par année à Hydro-Québec. La nouvelle chaire de recherche industrielle CRSNG-Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres cherche des solutions.

Lancée en novembre dernier à l'UQAM, la chaire, dotée d'un fonds initial de 1,4 million, mène des recherches dans le but de permettre une meilleure cohabitation entre les arbres et les infrastructures d'Hydro. Elle est dirigée par Christian Messier, professeur au Département des sciences biologiques de l'UQAM, réputé pour ses travaux sur les forêts tempérées et boréales. (La Presse Affaires)

3 juin 2011
Le gouvernement du Canada aide les diplômés en sciences et en génie à entrer sur le marché du travail  
Un investissement du gouvernement du Canada permettra à de jeunes chercheurs universitaires dans l'ensemble du pays de développer leurs compétences et les aidera à passer du rôle de stagiaires à celui d'employés productifs au sein de la population active canadienne. Les projets annoncés aujourd'hui sont financés par l'entremise du Programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l'expérience en recherche (FONCER) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).
Projets financés :
  • Christian Messier | Programme FONCER du CRSNG en Modélisation des écosystèmes Forestiers Complexes (MFC) | 1 650 000,00 $

Félicitations!

3 juin 2011
Évaluation des vulnérabilités aux changements climatiques de trois projets pilotes d’aménagement forestier écosystémique 
Projet en cours chez Ouranos sous la direction scientifique de Yves Bergeron et Heloïse Le Goff : Évaluation des vulnérabilités aux changements climatiques de trois projets pilotes d’aménagement forestier écosystémique et implications pour le développement d’une stratégie

d’adaptation pour l’aménagement forestier au Québec. Ce projet propose une évaluation des vulnérabilités et de la capacité adaptative aux changements climatiques pour trois projets pilotes d’aménagement forestier écosystémique : un projet en Abitibi, Triade en Mauricie et celui de la Réserve faunique des Laurentides. Il vise également, pour le projet en Abitibi, à inclure l’impact des changements climatiques sur le régime des feux dans le calcul de la possibilité forestière (CPF) – volume annuel maximum de bois que l’on peut prélever dans un territoire sans diminuer la capacité productive du milieu forestier. (Ouranos)

2 juin 2011
L'impact environnemental du Plan Nord 
On a beaucoup parlé du Plan Nord dans les médias québécois, mais très peu de son impact écologique. Pour une bonne raison : c’est loin des grands centres, il n’y a pas eu beaucoup d’études, et il n’y a pas beaucoup de monde sur place pour en mener non plus. C’est le sujet de notre émission de cette semaine. Que savons-nous exactement sur cet environnement? Notre ignorance peut-elle nous porter préjudice? Que signifie cette promesse de compléter le réseau des aires protégées? Ce sont les premières questions qu’Isabelle Burgun pose à ses invités : Nicolas Mainville, biologiste de la conservation et représentant de Greenpeace Canada; Dominique Berteaux, de la Chaire de recherche en conservation des écosystèmes nordiques à l’Université du Québec à Rimouski; et Marcel Darveau, chef de la recherche chez Canards Illimités Canada et représentant du secteur de la recherche à la Table des partenaires du Plan Nord (et membre associé du CEF). (Science Presse)
2 juin 2011
L'UQAT attire l'excellence à Amos 
Depuis quelques années, le campus d'Amos de l'UQAT attire d'excellents chercheurs, que ce soit en hydrogéologie ou en foresterie, mais aussi d'excellents étudiants. À preuve, il accueille depuis janvier l'une des trois seules candidates du volet foresterie à avoir remporté une bourse de 25 000 $ du Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies. Amélie Trottier-Picard est inscrite à la maîtrise en foresterie, sous la direction de la professeure-chercheure Annie Desrochers. (UQAT Nouvelles)
2 juin 2011
Aménager la forêt en s'inspirant de la nature 
Un peu plus d'une centaine de personnes, dont plusieurs scientifiques oeuvrant dans une multitude de disciplines, discutent pendant toute la semaine de ce sujet complexe dans le cadre de la Conférence internationale sur la dynamique des perturbations dans les forêts boréales. L'idée de départ étant d'en arriver à un aménagement forestier devant permettre de combler les besoins économiques des collectivités tout en assurant le maintien de la plus grande biodiversité possible. Le biologiste Hubert Morin, professeur à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et spécialiste de la forêt boréale, estime qu'il s'agit d'une grande question à une époque où l'exploitation des grandes forêts commerciales est scrutée par les scientifiques. À l'autre bout de la lorgnette, indique-t-il, on croit qu'il ne faudrait pas soumettre ces écosystèmes particuliers à des perturbations qu'elles n'ont jamais connues. (Le Quotidien)
2 juin 2011
La Faculté des sciences remet ses premiers Prix Bâtisseur et ses Prix de la recherche 2010-2011 
La Faculté des sciences a remis, le 25 mai dernier, le titre de Bâtisseur de la recherche à la professeure émérite Donna Mergler, du Département des sciences biologiques, et à titre posthume au professeur Pierre Leroux, du Département de mathématiques. La faculté a également décerné à cette occasion ses Prix de la recherche 2010-2011 aux professeurs Yves Bergeron, du Département des sciences biologiques, et Steven P. Boyer, du Département de mathématiques, ainsi qu'à Cyndia Charfi, doctorante en biologie. (UQAM-Nouvelles)
23 mai 2011
The Swedish model - a deterrent? 
When Professor Christian Messier from Quebec was a university student, he learnedthat the Swedish model for nature conservation was an example. Today, he teaches his students that it is a deterrent. An international scientific panel will now, under the direction of Future Forests, examining its nature conservation. (ATL) | Article in English 
17 mai 2011
Will Global Climate Change Enhance Boreal Forest Growth? 
With an increasingly warmer climate, there is a trend for springs to arrive earlier and summers to be hotter. Since spring and summer are the prime growing seasons for plants -- when flowers bloom and trees increase in girth and height -- do these climate changes mean greater seasonal growth for plants? This is a critical question for forest management, especially in the boreal region -- an area particularly sensitive to the effects of climate change.

Dr. Jian-Guo Huang, currently a post-doc at the University of Alberta, Yves Bergeron & other colleagues from the University of Quebec at Montreal were interested in assessing whether a potentially extended growing season affects stem xylem formation and growth in black spruce (Picea mariana) in Western Quebec, Canada. They published their findings in the May issue of the American Journal of Botany. (Science Daily)

17 mai 2011
Entendez-vous le cri de l'arbre? 
Un cri d'alarme a été lancé par un groupe d'individus, dont le professeur en foresterie de l'Université Laval Jean Bousquet, l'arboriculteur Jacques Lamontagne et l'auteur de l'ouvrage Nos champions, les arbres remarquables de la capitale, Suzanne Hardy, concernant la conservation du plus bel orme de la Grande Allée qui est menacé par la construction du nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec. (Le Soleil)
11 mai 2011
La forêt de tous les défis 
En 30 ans, notre façon de gérer la forêt a radicalement changé. C'est en bonne partie grâce aux recherches réalisées par les biologistes. Ont-ils sauvé le plus garnd écosystème du Québec? Il sont en tout cas en voie de le faire. Une parution complète sur la forêt, publiée par l'UQ, qui fait état des travaux de nombreux membres du CEF.
Demain, la forêt 
Autrefois considérée inépuisable, la forêt québécoise est maintenant étudiée pour ce qu’elle est réellement : un ensemble d’écosystèmes complexes. L’« erreur boréale» aurait-elle été corrigée? Il y a un immense travail d’information à faire tant la gestion passée a été perçue comme désastreuse », estime Yves Bergeron, qui dirige la Chaire CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable. De son côté, Luc Sirois rajoute : « Partout, on cherche des modèles de forêt durable qui favorisent un approvisionnement régulier en bois pour l'industrie ». (UQ)
Le retour d'un roi 
Les pins blancs sont littéralement passés sous la coupe des forestiers d'antan. Des chercheurs comptent lui redonner sa place. Dommage qu'il ait été pratiquement anéanti par les armées de bûcherons du XIXe siècle, car le pin blanc aurait été tout désigné pour répondre à la demande d'aujourd'hui. C'est ce que soutient Frederik Doyon, spécialiste en écologie forestière et du paysage à l'Université du Québec en Outaouais. «Si on s'était organisé pour que le pin blanc puisse se régénérer, la forêt aurait pu soutenir l'activité commerciale contemporaine.»
Urbain des bois 
L'arbre des villes cache une forêt de bienfaits. Montréal compte plus de 675 000 arbres plantés le long des rues et dans les parcs. Peu d'entre nous savent à quel point cette forêt urbaine est importante du point de vue environnemental. « En pleine canicule, les gens ont raison de se réfugier dans les parcs. Il y a une différence de 10 oC entre un trottoir bétonné et l'ombre d'un arbre », dit Christian Messier, titulaire de la toute nouvelle Chaire sur la forêt urbaine à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Son équipe s'apprête à préciser les bienfaits écologiques de la forêt métropolitaine et des banlieues. (UQ)
Le "verglas", prise deux 
Cet hiver, une équipe de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a provoqué une mini-tempête de verglas sur des arbres condamnés par un projet immobilier, près du canal Lachine, à Montréal. À l'aide de la télédétection par laser, une technologie appelée Lidar, on a « déconstruit » et numérisé les arbres de leur cime à leur base afin d'identifier leurs points les plus vulnérables. « On veut ainsi développer une stratégie d'élagage pour aider les arbres à mieux résister », explique Christian Messier, titulaire de la toute nouvelle Chaire sur la forêt urbaine. (UQ)
Les racines de la croissance 
Une expérience originale dans le Parc des Laurentides donne des indices précieux sur l'impact qu'auront les changements climatiques. Pour avoir une idée des conséquences de ce réchauffement, une équipe de l'UQAC a reproduit à petite échelle les conditions qui affecteront les forêts de demain. "Nous y avons installé un dispositif qui simule les changements climatiques appréhendés, explique le biologiste Hubert Morin. En réchauffant le sol, la neige qui le tapisse fond plus rapidement. (UQ)
La tordeuse des clochers : les poutres des premières églises renferment des informations précieuses sur l'état de nos forêts au XIXe siècle 
Les géologues ont l'habitude de prélever des carottes de terre pour étudier la composition du sol, mais qui aurait cru que l'on puisse appliquer cette méthode d'investigation à des clochers d'église? L'équipe de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), dirigée par la chercheuse Cornelia Krause, a effectué des prélèvements dans des églises construites entre 1864 et 1924, au Saguenay. L'objectif était de trouver dans le bois les traces anciennes laissées par la tordeuse des bourgeons de l'épinette. (UQ)
10 mai 2011
Accommodements raisonnables au cœur de la forêt 
Les compagnies forestières pourraient éventuellement profiter d’un nouvel outil développé par l’UQAT qui leur permettrait d’éviter de longues discussions, voire même des conflits potentiels, avec les communautés autochtones qui peuplent la forêt boréale. Dans le cadre de son projet de maîtrise en biologie, Roxane Germain, en collaboration avec Hugo Asselin, titulaire de la Chaire en foresterie autochtone de l’UQAT et membre associé du CEF, a dressé une carte de zonage du territoire ancestral de deux communautés anishinabe de l’Abitibi-Témiscamingue. (Abitibi Express)
5 mai 2011
Millieux naturels: l'étude de la Ville de Saint-Bruno jugée inacceptable 
Une biologiste de l'UQAM juge inacceptable l'étude citée par la Ville de Saint-Bruno à l'appui de son nouveau Plan de conservation des milieux naturels, parce qu'elle ignore deux douzaines d'espèces menacées ou vulnérables. Cette biologiste, Tanya Handa, membres associée du CEF, a déposé une présentation dans le cadre de la consultation publique qui se déroule actuellement à Saint-Bruno. (Cyberpresse)
4 mai 2011
D’Iberville, le Cégep et l’UQAT chauffés avec des déchets de bois 
Une chaufferie centralisée alimentée aux résidus forestiers pourrait éventuellement assurer le chauffage de l’école secondaire D’Iberville et des campus du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et l’UQAT à Rouyn-Noranda. (Abitibi Express)
19 avril 2011

Pour son dernier essai traitant de la biodiversité intitulé Nous n’irons plus au bois (Éditions Vélo Québec), Michel Leboeuf (M.Sc. biologie, ancien étudiant du CEF, dans le laboratoire de Pierre Drapeau, et actuel rédacteur en chef du magazine Nature sauvage), a remporté le prestigieux prix Hubert-Reeves 2011 qui couronne le meilleur ouvrage de vulgarisation scientifique en français au Canada. Cet essai de vulgarisation de la biodiversité, exemplaire à bien des égards, inaugure donc le nouveau prix littéraire créé par l’Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS) pour soutenir et faciliter la diffusion d’une culture scientifique de qualité en français au Canada. Félicitations!

4 avril 2011
La forêt va sortir du bois à Rapide-Danseur 
La Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet (FERLD) prépare un guide de visite destiné au grand public. Sa particularité? Avant d’être publié sur format papier, il sera d’abord accessible sur Internet et assorti d’une carte interactive. «L’objectif est d’inviter les gens à mieux découvrir ce laboratoire à ciel ouvert sur la forêt boréale qui, presque mine de rien, génère des retombées pour toute la région depuis maintenant plus de 15 ans. On veut que ce soit de façon autonome, car notre mandat premier n’est pas le tourisme. C’est toutefois un aspect qu’on souhaite développer en partenariat», a expliqué le directeur de la FERLD, Brian Harvey, lors d’une conférence organisée le 23 mars à La Sarre par la Chambre de commerce et d’industrie d’Abitibi-Ouest.
29 mars 2011
Un laboratoire forestier à ciel ouvert 
Au profit de la science et des résidents du quartier, un terrain en friche se transforme actuellement en forêt, à l’extrémité nord-est d’Auteuil. Depuis l’été dernier, Annick Saint-Denis, étudiante au doctorat en biologie à l’UQAM, suscite la curiosité du voisinage, lors de ses visites sur le terrain, dans le quadrilatère formé par la rue Debussy, la terrasse Debien et le boulevard des Mille-Îles. En bordure d’une érablière argentée déjà bien établie, de jeunes pousses promettent une forêt, pour les générations futures. (Courrier de Laval)
25 mars 2011
Deux fois plus de bois brûlé dans le futur 
Ceux qui espéraient que les feux de forêt diminuent devront se faire à l'idée : les changements climatiques pourraient faire doubler les superficies incendiées au cours des 50 prochaines années. Martin Girardin, de Ressources naturelles Canada, en a fait la démonstration, hier, au colloque « Les feux de forêt : science et défis d'aménagement » qui se tient à Saint-Félicien. « Malgré un accroissement des efforts de suppression des feux, les aires brûlées ont augmenté de façon constante, depuis 1970. Le changement climatique d'origine humaine est un facteur important de cette tendance à la hausse, car la température pourrait s'accroître de 2 à 4 degrés Celsius », a-t-il mentionné devant une centaine de spécialistes du domaine forestier. (Le Quotidien)
21 mars 2011
Colloque La nature dans tous ses états 
Pour l’édition 2011, des étudiants de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) en biologie, géographie, chimie et océanographie invitent la population rimouskoise au Colloque de vulgarisation scientifique « La Nature dans tous ses états ». Cette édition du colloque débutera le 24 mars à 18h (auditorium F-215 UQAR) pour la soirée d’ouverture qui se déroulera sous le thème Des forêts aux récifs : des aménagements adaptés? Cette soirée de débat/discussion, gratuite et ouverte à tous, sera animée par M. Errol Duchaine, animateur de la semaine verte sur Radio-Canada. Les conférenciers invités sont le Dr Rodolphe Devillers, professeur agrégé en Géographie à l’Université Memorial, Robert Schneider, professeur en aménagement et sylviculture à l’UQAR et Dr. Luc Bouthillier, professeur environnement et politique à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (Université Laval).
18 mars 2011

Attach:messier&paquette.jpg Δ Le mythe de la monoculture déboulonné
Article complet sur la découverte scientifique en biodiversité et productivité de Christian Messier et Alain Paquette, paru dans Le Monde Forestier (mars 2011).

14 mars 2011
Une forêt unique pousse dans Saint-François 
Les Lavallois assistent présentement à la naissance d’une toute nouvelle forêt dans le secteur Saint-François. Grâce aux efforts combinés de la firme de génie-conseil Genivar et des chercheurs du Centre d’étude sur la forêt, ce qui allait devenir un développement résidentiel se transformera plutôt en immense zone verte. Les arbres ne feront pas leur apparition du jour au lendemain, précise toutefois Annick St-Denis, doctorante en biologie de l’UQÀM et membre du Centre d’étude sur la forêt. Mais, dans quelques années, on peut espérer trouver une végétation abondante sur le terrain situé au sud de la terrasse Debien, à l’est de la rue Debussy. (L'Écho de Laval)
11 mars 2011
Bioénergie forestière (vidéo sur le travail du chercheur David Paré) 
Je m’appelle David Paré, je suis chercheur au Service canadien des forêts et membre du CEF. Mes travaux de recherche portent sur la durabilité des écosystèmes forestiers. La biomasse forestière a des avantages certains du point de vue environnemental, mais on doit aussi veiller à ce que l’utilisation de cette biomasse ne compromette pas le fonctionnement des écosystèmes. Donc nos travaux de recherche visent à préciser les quantités de biomasses qui peuvent être récoltées sans nuire à la forêt. (Vidéo)
7 mars 2011

Attach:messier&paquette.jpg Δ

Dossier et entrevues : Nouvelles vertus pour la biodiversité  
Christian Messier et Alain Paquette, deux chercheurs du département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), viennent d’ébranler un dogme de la foresterie en prouvant que la biodiversité et la productivité vont de pair. Leur article, publié en ligne par la revue scientifique Global Ecology and Biogeography, démontre que plus une forêt compte d’espèces diversifiées, mieux les arbres se portent, et plus on peut récolter de bois quand ils arrivent à maturité. Christian Messier nous explique cette découverte et ses retombées. (CRE-Montréal)
17 février 2011
Changements climatiques : répercussions sur la forêt 
Rassemblant une vingtaine d'intervenants issus des domaines forestiers, fauniques, récréotouristiques et de l'environnement des Hautes Laurentides, un rencontre concernant les impacts des changements climatiques a eu lieu le 8 février dernier à Mont-Laurier. Parmi les participants, notons la présence de Frederik Doyon et Dominic Cyr, membres du CEF. (Le Courant)
31 Janvier 2011
Les effets du réchauffement climatique menacent la forêt québécoise  
D'ici 50 ou 100 ans, les parasites et les infections venus d'ailleurs pourraient menacer certaines essences d'arbres comme le noyer cendré ou le frêne. «Aggravée par le réchauffement climatique, l'introduction d'espèces envahissantes pourrait avoir raison de plusieurs de nos essences nobles», mentionne Jacques Brisson, professeur au Département de sciences biologiques de l'Université de Montréal, chercheur à l'Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) et membre du CEF. (Forum)
26 Janvier 2011
Le Code Chastenay se penche sur l'Écologie forestière  
Yan Boucher, chercheur au MRNF et membres associé du CEF est en vedette dans le magazine scientifique Le Code Chastenay  (Télé-Québec). Le reportage traite de la recherche en Écologie forestière et est disponible en ligne sur TOU.TV 
24 Janvier 2011

Attach:messier&paquette.jpg Δ

Biodiversité en forêt  
En foresterie, deux visions s'affrontent. Celle des environnementalistes, qui parlent de protection des écosystèmes, et celle des industriels, qui discutent rendement, productivité, rentabilité. Mais, sans le savoir, ces deux groupes tiennent le même langage, vous dirait Alain Paquette, chercheur au Centre d'étude de la forêt (CEF). Avec Christian Messier, ex-directeur du CEF, il vient de démontrer de façon éclatante que la biodiversité améliore le rendement de la plupart des forêts québécoises. En d'autres mots, les arbres poussent plus haut, plus vite et plus fort quand plusieurs espèces se côtoient. (UQAM Express)
24 Janvier 2011

Attach:messier&paquette.jpg Δ Émission radio sur les 10 découvertes de l'année
Deux reportages de Radio-Canada sur les 10 découvertes de l'année de Québec-Science, dont fait partie l'étude de Alain Paquette, chercheur postdoctoral au Centre d’étude de la forêt (CEF) et Christian Messier, ex-directeur du CEF.

  • Pourquoi pas dimanche à la minute 6:22 , avec Joël Le Bigot, animateur et Thomas Gervais, chargé de cours au Département de génie physique de l'École polytechnique de Montréal et journaliste scientifique au Code Chastenay à Télé-Québec.
21 Janvier 2011
Le Code Chastenay se penche sur l'Écologie forestière  
Yan Boucher, chercheur au MRNF et membres associé du CEF sera en vedette lors de la prochaine diffusion du magazine scientifique Le Code Chastenay  (Télé-Québec). Le reportage traitera de la recherche en Écologie forestière et sera diffusé le 25 janvier à 19h. L’émission sera également en rediffusion aux dates et aux heures suivantes: le mercredi 26 janvier à 15h et le samedi 29 janvier à 17h.
10 Janvier 2011

Attach:messier&paquette.jpg Δ

La coopération entre les arbres, c’est rentable ! 
À l'occasion du dévoilement, par Québec Science, de son palmarès annuel des dix meilleures recherches québécoises, le Science Express vous présente Alain Paquette, chercheur postdoctoral au Centre d’étude de la forêt (CEF) et Christian Messier, ex-directeur du CEF. Leur recherche, primée cette année, a prouvé que la biodiversité végétale augmente la productivité des forêts.

En foresterie, deux visions s’affrontent. Celle des environnementalistes, qui parlent de protection des écosystèmes, et celle des industriels, qui discutent rendement, productivité, rentabilité. Mais, sans le savoir, ces deux groupes tiennent le même langage, vous dirait Alain Paquette, chercheur au Centre d’étude de la forêt (CEF). Avec Christian Messier, ex-directeur du CEF, il vient de démontrer de façon éclatante que la biodiversité améliore le rendement de la plupart des forêts québécoises. En d’autres mots, que les arbres poussent plus haut, plus vite et plus fort quand plusieurs espèces se côtoient. (Sciences Express)

7 Janvier 2011

Les travaux d'Alain Paquette et Christian Messier sont parmi les dix découvertes scientifiques de l'année selon Québec Science
Depuis 18 ans, le magazine scientifique Québec Science divulgue le palmarès des dix découvertes scientifiques de l'année au Québec. Cette année, Alain Paquette, chercheur postdoctoral à l'UQAM et Christian Messier, professeur à l'UQAM, se retrouvent dans ce prestigieux tableau d'honneur, qui paraîtra dans l'édition de février du magazine.

Les deux membres du CEF viennent d’ébranler un dogme de la foresterie. Leurs travaux ont mis en lumière pour la première fois l’effet positif de la biodiversité sur la productivité des arbres en forêt naturelle. « Depuis toujours, les futurs ingénieurs forestiers se font dire que les forêts peu diversifiées sont plus productives. Ils croient donc que les arbres pousseront mieux s’ils sont tous de la même espèce, dit Christian Messier. Notre étude démontre le contraire. » L’article, publié en ligne par la revue scientifique Global Ecology and Biogeography, prouve en effet que biodiversité et productivité vont de pair. Plus une forêt compte d’espèces diversifiées, mieux les arbres se portent, et plus on peut récolter de bois quand ils arrivent à maturité. De quoi remettre en question les pratiques de reboisement, qui consistent le plus souvent à faire de la monoculture d’épinettes blanches ou noires, ou encore de pin gris.

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Le CEF dans les médias. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

La forêt dans les médias ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section La forêt dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. **************************************************************************************************************** ****************************************************************************************************************

30 décembre 2011
De bonnes nouvelles dans la grisaille 
L'actualité nous habitue aux catastrophes environnementales et aux méfaits de la pollution, mais l'année 2011 a malgré tout apporté son lot de bonnes nouvelles. Petit tour d'horizon de sujets qui sont peut-être passés inaperçus cette année. La pollution climatique commence à avoir un prix. (La Presse)
24 décembre 2011
Un champignon de choix pour les Japonais 
Le développement bioalimentaire du Nord pourrait bien passer en partie par les Japonais. En plein coeur du territoire cri pousse en effet un champignon qui occupe une place à part dans leur culture, et qu'ils ne retrouvent presque plus sur leur propre territoire. Ne reste qu'à s'organiser pour leur en expédier! (Le Soleil)
24 décembre 2011
Le projet de l'année 2011 - Le Plan Nord 
Le premier ministre Jean Charest en a fait LE projet économique central de son gouvernement. Le Plan Nord des libéraux est effectivement ambitieux. D’ici 25 ans, ce vaste projet industriel doit entraîner des investissements publics et privés de plus de 80 milliards de dollars. De quoi imposer un développement à la vitesse grand V au Nord québécois, développement articulé essentiellement autour des projets d’exploitation de mines. Mais les bénéfices pour le Québec sont loin d’être acquis, estiment d’éminents économistes. (Le Devoir)
23 décembre 2011
Une décennie sous le signe de la biodiversité 
L’Organisation des Nations Unies a fixé la Décennie de la Biodiversité pour la période 2011-2020. En ce sens, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a conseillé aux populations de changer de comportement vis-à-vis de ce qui les entourent afin de vivre en harmonie avec la nature. (MaxiSciences)
23 décembre 2011
Dolbeau-Mistassini se prépare pour la réouverture de son usine 
Presque toutes les planètes sont maintenant alignées pour la réouverture incessante de la papetière de Produits forestiers Résolu à Dolbeau-Mistassini. Un nouvel équipement lourd, un récupérateur de vapeur, est arrivé par voie ferroviaire la semaine dernière, une pièce maîtresse pour le redémarrage de l’usine.

Installée sur toute la longueur d’un wagon, la pièce, qui arrive du Nouveau-Brunswick, servira à chauffer les installations de la papetière. Elle est arrivée le 21 décembre, comme un cadeau de Noël, disent plusieurs citoyens. (Le Point)

21 décembre 2011
Caribous menacés 
La situation des caribous au Québec n'est pas très rose. L'organisme Nature Québec lance même un cri d'alarme. Qui tirera les rennes du Père Noël si la population continue de diminuer? Le parc national de la Gaspésie ne compte plus qu'une centaine d'individus et la harde isolée de Charlevoix en totaliserait à peine 80. Quant au caribou du Grand Nord, les troupeaux ont connu une baisse dramatique des effectifs au cours des dernières années. (Journal de Québec)
20 décembre 2011
Canada's forest industry: Green, innovative and open to the world 
Op-ed from Avrim Lazar,president and CEO of the Forest Products Association of Canada.

As we close the curtain on the 2011 International Year of Forests, it's a good time to take stock of one of Canada's oldest and most important industries ? about where it is and where it wants to go. As we leave 2011, the Canadian forest products sector will acknowledge a year that was far better than 2010. However, with economic storm clouds swirling through much of the world, it will be a sober year-end celebration. Countries are teetering on the brink or have already tumbled back into recession. Emerging markets such as China, India and Brazil are slowing down. There is global angst about the crisis in sovereign debt. (Vancouver Sun)

20 décembre 2011
Plan Nord: un forum pour créer des partenariats 
Un forum international visant à créer des partenariats avec des entreprises, municipalités et communautés œuvrant sur le territoire du Plan Nord aura lieu en mars prochain, à Montréal. (Canoë - Argent)
19 décembre 2011
Réduction des GES: le Québec aura besoin de la Californie 
Le Québec ne pourra pas réaliser sur son territoire toutes les réductions d'émission de gaz à effet de serre souhaitées dans son nouveau plan. Les entreprises québécoises devront acheter des droits d'émission en Californie et ailleurs, affirment deux experts consultés par La Presse ... La foresterie est un domaine où, à première vue, le Québec pourrait tirer son épingle du jeu. On pourrait croire que des plantations qui absorbent le CO2 dans l'atmosphère pourraient être une façon pour le Québec d'émettre lui aussi des crédits. (La Presse)
19 décembre 2011
Le bois sera de plus en plus rare 
Bien en selle après un an comme Forestier en chef, Gérard Sazraz prévient que la possibilité forestière risque d'être réduite de 2013 à 2018 lors de la mise en place du nouveau régime forestier. « Il y a une tendance générale vers une baisse de la possibilité forestière. Il y a un signal dont les entreprises doivent tenir compte dans leur planification », a soutenu le chien de garde de la forêt québécoise lors d'une entrevue avec le Progrès-Dimanche à son bureau de Roberval. (Le Quotidien)
16 décembre 2011
Rapid Rise in Wildfires in Large Parts of Canada? Ecologists Find Threshold Values for Natural Wildfires 
Large forest regions in Canada are apparently about to experience rapid change. Based on models, scientists can now show that there are threshold values for wildfires just like there are for epidemics. Large areas of Canada are apparently approaching this threshold value and may in future exceed it due to climate change. As a result both the area burnt down annually and the average size of the fires would increase, write the researchers of the Helmholtz Centre for Environmental Research (UFZ) and the University of Michigan in the December issue of the journal The American Naturalist. The strategies for combating wildfires in large parts of Canada should therefore be reconsidered.(Science Daily)
16 décembre 2011
Colorier des grenouilles au Pérou  
Façonner des grenouilles en pâte à modeler, c'est normal dans une garderie. À l'université, c'est plus rare. Pourtant, le biologiste Mathieu Chouteau en a fabriqué 3600 qu'il a minutieusement peintes dans le cadre de son projet de doctorat au Département de sciences biologiques de l'Université de Montréal. Un mois de travail auquel sa conjointe a étroitement collaboré. (Nouvelles UdeM)
15 décembre 2011
Une chaire de recherche sur le Nunavik à l'heure du Plan Nord 
Le Nunavik vit à l'heure du Plan Nord - et des milliers d'emplois qu'il y créera. Une chaire de recherche sur le développement durable du Nord examinera les répercussions sur le territoire et tout particulièrement sur ses habitants, les Inuits. C'est tout un bouleversement que se prépare à vivre le Québec septentrional, a exposé, jeudi, Thierry Rodon, le titulaire de la chaire qui vient d'être créée à l'Université Laval. (Le Soleil)
15 décembre 2011
Chemin de fer du Plan Nord - Le gros de la facture pour Québec? 
En moins d'une semaine, tout près de 1000 travailleurs québécois ont perdu leur emploi dans le secteur forestier. Et tout indique que l'hémorragie n'est pas terminée. «C'est très préoccupant, puisque d'autres fermetures sont à prévoir», a soutenu mercredi le critique en matière de forêt du Parti québécois et député de Roberval, Denis Trottier. Depuis la semaine dernière, les cas de fermeture d'usines dans les secteurs forestier et des pâtes et papiers se sont multipliés au Québec. Papiers White Birch a notamment fermé son usine de fabrication de papier journal à Québec, jetant à la rue 600 travailleurs alors que les papetières Résolu (anciennement AbitibiBowater) et Arbec ont mis à pied respectivement 150 et 165 travailleurs dans leurs usines de Kénogami et de l'Ascension. (Le Soleil)
15 décembre 2011
REDD advances—slowly—in Durban 
A program proposed to reduce greenhouse gas emissions from deforestation and degradation made mixed progress during climate talks in Durban. Significant questions remain about financing and safeguards to protect against abuse, say forestry experts. REDD+ aims to reduce deforestation, forest degradation, and peatland destruction in tropical countries. Here, emissions from land use often exceed emissions from transportation and electricity generation. Under the program, industrialized nations would fund conservation projects and improved forest management. (Mongabay)
14 décembre 2011
Chemin de fer du Plan Nord - Le gros de la facture pour Québec? 
L'investissement semble trop risqué pour les minières, conclut l'étude de Genivar.
L'implantation d'un lien ferroviaire de 600 kilomètres entre Schefferville et Kuujjuaq, un projet qui bénéficierait directement aux minières qui comptent profiter du Plan Nord, coûterait au moins 2,5 milliards de dollars. Le gouvernement pourrait d'ailleurs être forcé d'acquitter une bonne partie de la facture, selon ce qui ressort d'une étude de préfaisabilité réalisée par la firme d'ingénierie Genivar pour le ministère des Transports. Le même document souligne que des projets hydroélectriques déjà envisagés par Hydro-Québec dans cette région nordique seraient difficilement rentables. (Le Devoir)
14 décembre 2011
Le Plan Nord : un bel exemple de relations publiques 
BLOGUE. Et quand je dis que le Plan Nord est un bel exemple de relations publiques, pour une fois ce n'est pas pour dénoncer une opération de "maquillage" d'un réalité, mais bien parce que ce projet, comme tout projet, a d'abord besoin de rallier le plus de personnes et de partenaires autour d'une idée commune, somme toute assez simple : développer le nord du Québec, un territoire immense, peu peuplé et peu développé. (Les Affaires)
13 décembre 2011
Biomasse forestière pour les nuls – 2e partie. Écologique, la biomasse forestière? 
Greenpeace a récemment publié le rapport : « De la biomasse à… la biomascarade » dénonçant les faiblesses environnementales et les dérives de l’industrie. Selon les sources de biomasse et l’utilisation qu’on en fait, la biomasse n’est pas toujours aussi écolo qu’on pourrait le croire. Pourtant elle fait partie de la solution pour atteindre notre indépendance énergétique. Voici un portrait des différentes sources et utilisations de la biomasse forestière pour y voir plus clair. (Science Presse)
13 décembre 2011
Une protection des terres agricoles montréalaises demandée 
Un regroupement demande à Québec de geler les terres agricoles métropolitaines pour une période de 20 ans. Prenant appui sur une étude du Conseil régional de l’environnement de Laval (CRE-Laval) arguant que la moitié de la zone agricole lavalloise n’appartient plus aux agriculteurs, la Fondation David Suzuki, les Conseils régionaux de l’environnement de Laval et de Montréal, la Fédération des producteurs maraîchers du Québec et Nature Québec souhaitent que le gouvernement protège ces terres avant de ratifier le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD). (Journal Métro)
13 décembre 2011
Plan Nord - Le tracé de la route 167 devant les tribunaux 
La route 167 empiète-t-elle sur des territoires cris occupés par des individus ou par la nation? C'est notamment cette question que viennent de soumettre aux tribunaux des Cris qui souhaitent faire reconnaître leurs droits et ainsi obtenir une indemnisation personnelle. Quatre maîtres de trappe (Simon Mattawashish, Johnny Coon, Harry Coonishish et Matthew Matoush) estiment que prolonger la route 167, tel que cela est prévu dans le Plan Nord du gouvernement, affectera leur territoire de chasse et, par conséquent, leur mode de vie. (Le Devoir)
12 décembre 2011
Plan Nord: Gaspé lance un «cri du coeur» 
Le maire de Gaspé, François Roussy, craint que le Plan Nord se fasse au détriment des autres régions du Québec. Il digère mal l'annonce de 70 millions $ pour développer le tourisme dans le Grand Nord. Selon M. Roussy, le gouvernement du Québec agit comme si la Gaspésie et les autres régions du Québec n'existaient pas. (Le Soleil)
12 décembre 2011
Durban Climate Meet's Bright and Dark Sides 
he outcome of the Durban global climate talks, which dragged on for 14 long days, has been declared as disappointing or encouraging depending on the perceptions of beholders – some of whom are setting their sights on the half-empty glass and others who prefer to focus on the half-full glass. The United Nations, however, is expectedly keen to provide a balanced view highlighting positive aspects and at the same time cautioning of risks involved if what has been agreed is not translated into action by all countries and institutions involved. (In Depth News)
12 décembre 2011
A Conversation With Andrew Deutz, Conservationist 
Here, Deutz discusses the significant advances in understanding the economics of nature that have been made over the last few years; why we must realize that the economy is a wholly owned subsidiary of the environment and that a healthy environment is necessary for long-term economic growth and stability; and why the real prices for basic commodities and everyday essentials like food, water, and energy are rising and will continue to do so as the global middle class expands. (The Atlantic)
12 décembre 2011
200 nouvelles espèces découvertes déjà en danger 
Un lézard femelle qui se reproduit par clonage ou un singe qui éternue quand il pleut: plus de 200 nouvelles espèces, animales et végétales, ont été identifiées en 2010 dans la région du Grand Mékong, mais beaucoup sont déjà menacées, a annoncé lundi le Fonds mondial pour la nature (WWF). (Canoë)
12 décembre 2011
With Deaths of Forests, a Loss of Key Climate Protectors 
Articles in this series are focusing on the central arguments in the climate debate and examining the evidence for global warming and its consequences. (NY Times)
11 décembre 2011
COP17 | CMP7 : Durban. Les conséquences à long terme 
Si, politiquement, l’entente de Durban est un pas en avant, scientifiquement par contre, elle permet de voir l’avenir plus clairement: les enfants d'aujourd'hui seront dans une pire situation que ceux d'hier. Température accrue: les conséquences. Avant de parler du pire, il faut se rappeler que toutes les études sur les conséquences d'une hausse des températures planétaires contiennent une part d'incertitudes: il s'agit de statistiques, donc de moyennes. Mais en gros, le tableau du Climate Action Tracker donne ceci:

- 1,5 degré par rapport à l'ère pré-industrielle: hausse du niveau des mers de 0,65 m d'ici 2100, déplaçant des centaines de millions de personnes. Extinction d'espèces. Déclin de la production céréalière dans les régions les plus pauvres des basses latitudes.

- 2 degrés: déclin global de la production agricole. Acidification accrue des océans résultant en un déclin majeur des récifs de corail. Sécheresses et extinctions dans l'Amazonie.

- 3 à 4 degrés: déclin catastrophique de la forêt amazonienne et de la forêt boréale. Extinctions massives (entre 40 et 70% des espèces). Accélération des émissions de CO2 et de méthane du permafrost de l'Arctique. Désertification accrue de 5 à 8% en Afrique. Hausse du niveau des mers de 1 mètre, davantage si se brise la calotte glaciaire ouest-antarctique (3 mètres) et groenlandaise.

Comme l’avaient répété de nombreux observateurs avant la Conférence de Durban, l’objectif de limiter la hausse des températures à deux degrés par rapport au XIXe siècle, était déjà très improbable. Aujourd’hui, c'est pire: selon le Climate Action Tracker —un groupe d’observateurs scientifiques— il faut plutôt envisager que nos descendants vivront avec trois degrés, voire trois et demi, de plus. Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire?

11 décembre 2011
Sur le territoire du Plan Nord: Pétition pour augmenter les coupes forestières  
Québec souhaite interdire les coupes forestières sur 50 % du territoire du Plan Nord, ce à quoi s’opposent près de 2000 citoyens de la région de Chibougamau : ils ont signé une pétition pour demander que cette proportion soit abaissée afin de favoriser l’industrie forestière. La pétition, déposée mercredi à l’Assemblée nationale par le député d’Ungava, Luc Ferland, a été lancée à l’initiative des syndicats des métallos des Chantiers Chibougamau et de Barrette Chapais. (Canoë)
11 décembre 2011
Les travailleurs forestiers craignent le Plan Nord 
Les travailleurs de la forêt du Nord du Québec s'inquiètent des conséquences éventuelles de l'implantation du Plan Nord sur l'approvisionnement de la ressource. Les travailleurs des usines de Chapais et Chibougamau ont initié une pétition qui a recueilli 2000 signatures dans les deux villes. Elle a été déposée mercredi, à l'Assemblée nationale. Cette pétition invite le gouvernement à faire preuve de discernement dans la mise en oeuvre du plus grand projet de développement du nord de la province depuis des années. (Journal Métro)
11 décembre 2011
L’exploitation de la biomasse peut être rentable et écologique 
Plus d'une quarantaine de personnes ont participé au colloque sur la valorisation de la biomasse tenu le 8 décembre à Dolbeau-Mistassini par Forêt modèle du Lac-Saint-Jean. Invitée comme conférencière, Evelyne Thiffault, chercheuse au Service canadien des forêts, a expliqué que le respect de contraintes écologiques dans l'exploitation de la biomasse n'est pas inconciliable avec la rentabilité économique. (L'Étoile du Lac)
9 décembre 2011
Des champignons venus du Grand nord 
Dans le débat sur les conditions de vie des Autochtones, relancé par la crise à Attawapiskat, une solution est avancée par plusieurs: la délocalisation des communautés isolées. «Le gouvernement ne devrait pas subventionner les résidants pour qu'ils restent dans des lieux aussi misérables, écrit le National Post. L'argent devrait plutôt être consacré à installer les Autochtones dans des lieux moins lointains où ils auraient une véritable chance de vivre le rêve canadien.» (Cyberpresse)
9 décembre 2011
Des champignons venus du Grand nord 
Le Chamblyen Anthony Avoine poursuit ses projets de cueillette de champignons sauvages. Dernièrement, il a travaillé avec un groupe Cri à la distribution du Matsutake, un champignon poussant dans le nord du Québec et très apprécié des restaurateurs et des Japonais. Il sera présent au Marché de Noël de Chambly pour présenter de délicieux champignons sauvages. (Montérégie Web)
9 décembre 2011
6000 emplois en jeu 
Le refus du gouvernement du Québec d'exclure de la zone de protection du Plan Nord les unités d'aménagement forestier pourrait entraîner une catastrophe économique. Les pertes au chapitre de l'activité économique serait de 215 millions$ annuellement ce qui aurait un impact direct sur plus ou moins 6000 emplois provoqués par une réduction de la possibilité forestière sur une superficie de 2,1 millions de mètres cubes de bois. (Le Quotidien)
9 décembre 2011
Les Innus de Mashteuiasth exigent des modifications au Plan Nord 
Les Innus de Mashteuiatsh demandent des modifications au plan de développement du Plan Nord de la part du gouvernement du Québec, sans quoi, ils retireront leur appui au projet. « La prise en compte des droits et intérêts de notre Première Nation dans cette démarche vers un Plan Nord est insatisfaisante jusqu’à présent et nous voulons convenir à bref délai de la nature de notre participation et obtenir des engagements fermes de la part du gouvernement du Québec à cet égard », estime Florent Bégin, vice-chef aux Affaires extérieures et représentant politique délégué au dossier du Plan Nord. (L'Étoile du Lac)
9 décembre 2011
Les États-Unis vantent le Plan Nord 
On savait la Chine et l'Inde déjà attirées par le Plan Nord et ses ressources. Voilà que les États-Unis déclarent leur intérêt pour le projet gouvernemental. Vantant le projet sous toutes ses facettes à Montréal plus tôt cette semaine, un conseiller commercial américain a offert l'aide de l'ambassade des États-Unis pour promouvoir les occasions qu'offre aux investisseurs privés ce «projet historique». (La Presse Affaires)
9 décembre 2011
Grand Montréal - Le plan d'aménagement est adopté 
Les maires de la couronne nord se sont finalement ralliés au Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) qui encadrera le développement de la région de Montréal pour les 20 prochaines années. Après des mois de consultations et de discussions, le document a été adopté hier matin par la majorité des maires membres de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Seul le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon, s'est prononcé contre. (Le Devoir)
8 décembre 2011
Agrile du frêne : jusqu’où aller trop loin ? 
En travaillant sur un papier à propos de l’agrile du frêne (Agrilus planipennis), plus particulièrement sur la décision de la Ville de Québec d’arrêter d’en planter, je suis tomber sur ceci (pdf), un document fascinant (de manière à la fois encyclopédique en morbide) du US Department of Agriculture sur la redoutable bestiole. (Cyberpresse)
6 décembre 2011
La cible de Kyoto menacée par le Plan Nord 
Le Plan Nord risque de compromettre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre au Québec, craint l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA). Québec s’est fixé comme objectif de réduire ses émissions de GES à 78,8 millions tonnes en 2012, soit 6 % sous le seuil des 83,9 millions de tonnes établi en 1990. (Journal de Québec)
6 décembre 2011
Brazil’s government says annual Amazon rain forest destruction reached lowest recorded level  
Annual destruction of the Amazon rain forest fell to its lowest recorded level this year, Brazilian authorities said Monday, hailing an enforcement crackdown for the drop. The destruction between August 2010 through July 2011 was about 2,410 square miles (6,240 square kilometers), according to the National Institute for Space Research. (Washington Post)
6 décembre 2011
Climat - Le Canada dit non à la Chine  
Le Canada refusera de s'engager dans une deuxième phase du protocole de Kyoto, même si le prolongement des efforts des Occidentaux dans un «Kyoto 2» est la condition posée par la Chine pour s'engager à compter de 2020 dans un traité contraignant basé sur un plafonnement de ses émissions. Invité à dire si l'ouverture historique de la Chine, il y a quelques jours, pourrait inciter le Canada à reconsidérer sa position, le ministre fédéral de l'Environnement, Peter Kent, a répondu un «Non» catégorique. (Le Devoir)
5 décembre 2011
Lorraine : oui à la Forêt du Grand Coteau 
Les négociations peuvent commencer avec les trois propriétaires de la partie dite résidentielle de la Forêt du Grand Coteau, puisque les citoyens de Lorraine ont voté en faveur de sa préservation, lors du référendum de dimanche dernier. (Nord Info)
4 décembre 2011
Les pertes nettes mondiales de forêts moins importantes que prévues  
Les forêts disparaissent moins rapidement que ce qu’une étude ne l’estimait précédemment, et les pertes nettes sont compensées en partie par les nouvelles plantations et l’expansion naturelle. (ANE)
4 décembre 2011
Climat : n'oublions pas les forêts! 
Le «Forest day» qui se tient ce dimanche à Durban est l'occasion unique de mettre en oeuvre les mécanismes mondiaux visant à protéger les arbres, tout en bénéficiant aux populations locales. (Libération)
1 décembre 2011
Eco-forestier : Mick Jagger 
Est-ce la lassitude de voir Paul McCartney truster les podiums des stars « green » ? Toujours est-il que Mick Jagger a été nommé par le gouvernement péruvien « ambassadeur de l’Amazonie ». Nul doute qu’il consacrera désormais l’essentiel de son temps à éveiller les consciences sur l’importance de la protection de cet écosystème fragile. (Terra Eco)
1 décembre 2011
Nature's role in stemming climate change 
A plea for nature to be given a chance to help in the fight against climate change has come from one of the world’s most influential environmental movements. In a statement directed at the 17th Conference of the Parties of the UN Framework Convention on Climate Change (COP17) in Durban, the International Union for Conservation of Nature (IUCN) says governments cannot ignore the immediate and effective role that nature plays in stemming the impact of climate change. One of the key issues is how to make the best use of nature-based solutions in reducing harmful climate change. (Mercury)
1 décembre 2011
Compensation carbone, l’arbre qui cache la forêt 
Situé sur un territoire à la biodiversité exceptionnelle, un village mexicain avait adopté un programme national censé préserver à la fois les richesses naturelles et les moyens d’existence de la communauté. Sept ans plus tard, il jette l’éponge. L’expérience met en lumière les contraintes aberrantes parfois imposées aux populations au nom de la lutte contre le changement climatique. (Monde Diplomatique)
1 décembre 2011
New Insights Into Responses of Yellowstone Wolves to Environmental Changes  
A study of the wolves of Yellowstone National Park recently improved predictions of how these animals will respond to environmental changes. The study, which was partially funded by the National Science Foundation, appears in the Dec. 2, 2011 issue of Science. Part of the Yellowstone Wolf Project, researchers tracked changes in various characteristics of wolves living in the national park between 1998 and 2009. They found some tracked characteristics--such as population size--are related to population ecology, while other tracked characteristics--such as coat color--are genetically determined through evolution. (Science Daily)
1 décembre 2011
Reflections of a determined environmentalist  
For the most part, This Crazy Time, by Canadian environmental activist Tzeporah Berman, is a rip-roaring tale that gets behind the scenes of some of Canada’s best known environmental campaigns, ranging from the Clayoquot Sound protests on Vancouver Island in the 1990s to protecting the Great Bear Rainforest in B.C. and the boreal forest in Ontario. (Globe & Mail)
1 décembre 2011
Suppression of climate debate is a disaster for science 
Environment Minister Peter Kent has done us all a favour by stating the obvious: Canada has no intention of signing on to a new Kyoto deal. So long as, the world’s biggest emitters want nothing to do with it, we’d be crazy if we did. Mr. Kent also refuses to be guilted out by climate reparations, a loony and unworkable scheme to extort hundreds of billions of dollars from rich countries and send it all to countries such as China. Such candour from Ottawa is a refreshing change from the usual hypocrisy, which began the moment Jean Chrétien committed Canada to the first Kyoto Protocol back in 1998. (Globe & Mail)
30 novembre 2011
Military Bases Provide Unlikely Refuge for South’s Longleaf Pine 
The expanses of longleaf pine forest that once covered the southeastern United States have been whittled away to just 3 percent of their original range. But as scientists are discovering, this threatened forest ecosystem has found a sanctuary in an unexpected place — U.S. military installations. (Yale 360)
30 novembre 2011
Asia Pulp & Paper, le champion du greenwashing 
Greenpeace a attaqué le groupe papetier dans les médias, lequel a aussitôt répliqué. Que faut-il retenir de cet affrontement? En cette «Année internationale des forêts 2011», censée célébrer les forêts en général et alerter l’opinion sur le phénomène rampant de la déforestation tropicale en particulier, on assiste à un affrontement spectaculaire par medias interposés. Tout a commencé avec l’offensive de Greenpeace pour dénoncer la dégradation massive des forêts tropicales provoquée par le groupe sino-indonésien Asia Pulp & Paper (APP). (Tribune)
30 novembre 2011
China’s Appetite for Wood Takes a Heavy Toll on Forests 
More than half of the timber now shipped globally is destined for China. But unscrupulous Chinese companies are importing huge amounts of illegally harvested wood, prompting conservation groups to step up boycotts against rapacious timber interests. (Yale 360)
30 novembre 2011
Another record breaker: 2011 warmest La Niña year ever  
As officials meet at the 17th UN Climate Summit in Durban, South Africa, the world continues to heat up. The UN World Meteorological Organization (WMO) has announced that they expect 2011 to be the warmest La Niña year since record keeping began in 1850. The opposite of El Nino, a La Niña event causes general cooling in global temperatures. "Despite La Niña, it was a very, very warm year to the point that it is the warmest decade on record," explained WMO Secretary-General Michel Jarraud during a press briefing in Geneva. (Mongabay)
30 novembre 2011
L’énergie tirée des forêts polluerait plus que le charbon 
Bien sûr, les arbres sont bénéfiques à l’environnement. Ils absorbent du CO2, contribuent à la biodiversité, repoussent la désertification, régulent le cycle de l’eau et protègent les sols. Pourtant, au contraire du solaire, de l’éolien ou de la géothermie, la combustion de bois pour produire de l'énergie génère des pollutions, et pas des moindres : plus que l’utilisation d’essence ou de charbon ! Ce sont les conclusions d’un nouveau rapport de Greenpeace Canada, intitulé De la biomasse à la biomascarade, qui conclut que la ruée vers l’or vert est néfaste tant pour les forêts que pour le climat, alors qu’une Bourse de la biomasse a ouvert à Amsterdam jeudi 3 novembre. (Le Monde)
30 novembre 2011
La technologie satellitaire livre de nouvelles estimations sur les pertes de couvert forestier 
Une nouvelle enquête de la FAO basée sur l'imagerie satellitaire offre une image plus précise de l'évolution des forêts du monde et révèle notamment que l'utilisation des terres forestières a diminué entre 1990 et 2005. D'après les conclusions d'une enquête mondiale par télédétection, la superficie totale des forêts du monde totalisait 3,69 milliards d'hectares en 2005, soit 30 pour cent de la superficie mondiale. Les nouveaux résultats consignés dans l'enquête que vient de diffuser la FAO suggèrent que le taux de déforestation mondiale était en moyenne de 14,5 millions d'hectares par an entre 1990 et 2005, ce qui est cohérent avec les estimations précédentes. La déforestation a eu lieu en grande partie dans les tropiques, et est probablement imputable à la conversion de forêts tropicales en terres agricoles. (FAO)
30 novembre 2011
Conservation des milieux humides : Un bilan décevant, selon Nature Québec 
Les milieux humides disparaissent de façon inquiétante et leur bilan de conservation est décevant, indique une étude rendue publique mercredi par Nature Québec. Dans la seule région de Montréal, plus de 80 % des milieux humides ont disparu, selon cette étude réalisée par une chercheuse des universités de Lille et du Littoral Côte d’Opale, en France, sous la supervision de Christian Simard, directeur général de Nature Québec. (Canoë)
30 novembre 2011
FAO : la dégradation des terres et des eaux constitue une menace 
Avec la dégradation et l'appauvrissement des ressources en terres et en eau, divers systèmes de production vivrière essentiels se retrouvent menacés à l'échelle mondiale, ce qui représente un sérieux défi pour nourrir une population qui devrait atteindre les 9 milliards d'habitants d'ici 2050, selon un nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié lundi. (FAO)
30 novembre 2011
We should profit more from mining 
Quebec's mining boom has triggered a profound debate over whether the province is selling off its mineral resources too cheaply. Since 2005, mineral production has doubled from $4 billion to $8 billion a year, with many more projects on the drawing boards. Critics say the royalty regime in place for mining companies is too much of a good deal when compared to other jurisdictions like Australia. At the same time, the government needs to be careful not to kill off an important source of new investment when the rest of the economy is sputtering. Mining has been one of the few bright spots in the private investment picture. (The Gazette)
30 novembre 2011
Nunavik wants better information on Plan Nord 
In Nunavik, you don’t have to look hard to see Inuit feel left out of Plan Nord’s loop. That unease with respect to Plan Nord surfaced at the recent meeting on self-rule in Kuujjuaq, where delegates at the meeting backed away from supporting Premier Jean Charest’s grand development scheme for northern Quebec — unless it proceeds with the approval of Inuit in Nunavik. (Nunatsiaq)
29 novembre 2011
Walnut Trees May Not Be Able to Withstand Climate Change  
Warmer, drier summers and extreme weather events considered possible as the climate changes would be especially troublesome -- possibly fatal -- for walnut trees, according to research at Purdue University. (Science Daily)
29 novembre 2011
Quebec plan for north a bonus for Canada’s Arctic claims: Charest  
Quebec’s Plan Nord strategy of opening up the province’s northern regions to mining, energy, forestry and infrastructure development can also help boost Canada’s territorial and sovereignty claims in the Arctic, says Premier Jean Charest. Citing studies that show sea passage across the top of Canada becoming increasingly navigable as the planet heats up, Mr. Charest said establishing a clear presence in the North through such activities as mining and infrastructure projects is becoming crucial. (Globe & Mail)
29 novembre 2011
Plan Nord a sovereignty move: Charest | Important to protect ownership of land and its natural resources, premier says 
Premier Jean Charest said Monday that the government's development strategy for northern Quebec is a critical part of the province's plan to protect our sovereignty in that territory. Global warming is extending the shipping season and opening up the Northwest Passage to more activity - and it is also raising issues over ownership of the land and natural resources in that area, he said during a media scrum after a luncheon speech to the Board of Trade of Metropolitan Montreal. (The Gazette)
28 novembre 2011
Deforestation could be stopped by 2020 
If governments commit to an international program to save forests known as REDD+, deforestation could be nearly zero in less than a decade, argues the Living Forests Report from the World Wide Fund for Nature (WWF). REDD+, which stands for Reduced Emissions from Deforestation and Degradation, is a program that would pay developing nations to preserve forests for their ability to sequester carbon. Government officials begin meeting tomorrow in Durban, South Africa for the 17th UN climate summit, and REDD+ will be among many topics discussed. (Mongabay)
28 novembre 2011
Carbon Mitigation Strategy Uses Wood for Buildings First, Bioenergy Second 
Proposals to remove the carbon dioxide caused by burning fossil fuel from the atmosphere include letting commercially managed forests grow longer between harvests or not cutting them at all. An article published in the journal Forests says, however, that Pacific Northwest trees grown and harvested sustainably, such as every 45 years, can both remove existing carbon dioxide from the air and help keep the gas from entering the atmosphere in the first place. That's provided wood is used primarily for such things as building materials instead of cement and steel -- which require more fossil fuels in their manufacture -- and secondarily that wood wastes are used for biofuels to displace the use of fossil fuels. (Science Daily)
28 novembre 2011
Small Forest With Big Impact: Fragmented Rainforests Maintain Their Ecological Functionality 
The value of a rainforest is not only measured by its biological diversity but also by its ecological functionality. Scientists have now presented the results of a comprehensive study in Kenya carried out over the course of nine years within the framework of the BIOTA East Africa project, which was supported by the German Federal Ministry of Education and Research. A team of authors lead by Dr. Matthias Schleuning (Biodiversity and Climate Research Centre, BiK-F) writes in the open-access journal PLoS One that rainforests that are subject to use by the human population and are divided into forest fragments can maintain their ecological functionality. (Science Daily)
28 novembre 2011
Si vous ne trouvez pas de boulot, on vous rembourse ! 
Quand elle était adolescente, Carlie Deneiko rêvait de parcourir le monde. Mais ses priorités sont en train de changer. “J’ai un copain et je suis vraiment installée. Désormais, le plus important est d’avoir un emploi”, explique cette jeune fille de 20 ans qui étudie les sciences de l’éducation à l’université de Regina, en Saskatchewan. Carlie ne s’inquiète pas trop : sa formation est assortie d’une garantie de travail. Elle fait partie des 355 inscrits au programme UR Guarantee, un nouvel enseignement de l’université de Regina qui promet aux étudiants de décrocher un emploi, dans leur spécialité, dans les six mois suivant l’obtention de leur diplôme. Si ce n’est pas le cas, l’université leur offre un an de cours supplémentaire. (Courrier International)
28 novembre 2011
Trop d'étudiants français au Québec 
Depuis 1978, en vertu d'une entente entre la France et le Québec, les étudiants français inscrits dans une université québécoise paient les mêmes droits de scolarité que les étudiants québécois. Ils sont exemptés des primes imposées aux étrangers. De la même façon, les Québécois qui étudient en France jouissent de la gratuité universitaire. Mais au fil des ans, l'échange est devenu inégal. L'idée d'étudier en France, très populaire il y a trente ans, a perdu de son attrait, tant et si bien que le nombre d'étudiants québécois en France stagne : 1 043 en 2006 et 1 093 en 2010. En revanche, le nombre d'étudiants français au Québec a littéralement bondi. Ils étaient 6 418 en 2006 ; 7 862 en 2009 ; 8 798 en 2010. Soit 37 % de plus en quatre ans. Et, surtout, ils sont presque neuf fois plus nombreux que les Québécois qui traversent l'Atlantique dans l'autre sens. (Courrier International)
28 novembre 2011
Les espèces de la planète recensées grâce à une innovation technique canadienne 
Des scientifiques ont découvert une série d'applications d'une innovation technique canadienne. Celle-ci pourrait les aider à identifier de fausses herbes médicinales, à étudier du pergélisol de 30 000 ans ou à découvrir des espèces envahissantes avant qu'elles ne franchissent une frontière. Les chercheurs du monde entier sont en train d'identifier presque toutes les espèces de la planète en prenant des échantillons d'ADN et en les classant dans une sorte de bibliothèque de référence. (Le Devoir)
27 novembre 2011
La Roumanie s'engage à protéger ses forêts vierges 
La Roumanie abrite la plus grande surface de forêts vierges de l'Union européenne. Un trésor de biodiversité, et une arme contre le réchauffement climatique, de plus en plus menacé et difficile à préserver. Les forêts vierges ou primaires, celles qui n'ont jamais été exploitées, fragmentées, ni directement influencées par l'homme, représentent d'après l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 36% de la surface forestière mondiale. Elles ont disparu de nombreux pays d'Europe, mais existent encore en Scandinavie et en Europe orientale. (Maxi Sciences)
27 novembre 2011
L'histoire forestière régionale dévoile ses racines 
L'Association forestière de l'Abitibi-Témiscamingue (AFAT) a profité de son congrès annuel pour lancer un tout nouvel outil éducatif pour le grand public: le site internet Histoire forestière de l'Abitibi-Témiscamingue. Ce site, accessible au www.histoireforestiereat.com, met à la disposition de tous, et en particulier les jeunes, un portrait assez complet de l'histoire forestière de la région. On y suit le fil du temps pour découvrir comment la foresterie a modelé la région depuis 1793. (Abitibi-Express)
27 novembre 2011
Les Innus de Pessamit en campagne contre le Plan Nord 
es Innus de Pessamit, sur la Côte-Nord, sont «sur la piste» du premier ministre Jean Charest, qu'ils comparent à Maurice Duplessis. Ils réclament 5 milliards $ sur 50 ans au gouvernement du Québec et lancent une campagne internationale contre le Plan Nord, qu'ils n'ont jamais entériné. Ils iront dans les grandes villes américaines et européennes où M. Charest est passé vendre son Plan Nord pour le dénoncer. Ils laissent aussi planer la menace d'un blocus de la route 138 et sont prêts à déposer une injonction en Cour supérieure pour stopper le plan de développement du Nord. (Le Soleil)
27 novembre 2011
Citoyens, à vos forêts! 
Fermetures d’usines par centaines, 30 000 emplois perdus, plus de 200 municipalités en difficulté partout à travers la province... En apparence, la crise forestière que traverse le Québec depuis le début des années 2000 semble être un problème strictement économique. Or, pendant que l’industrie se serre la ceinture en attendant une reprise des marchés, plusieurs intervenants croient maintenant que la solution à la crise passe par l’implication des acteurs locaux. (Journal Métro)
27 novembre 2011
L'envers du Plan Nord: un obstacle à la relance de la forêt 
De son bureau à l'hôtel de ville de Causapscal, le maire Mario Côté voit des camions chargés de bois prendre la route du Nouveau-Brunswick pour les usines de sciage de la compagnie Irving. Normalement, c'est à l'usine de Cedrico de Causapscal que ce bois devrait être scié. Mais Cedrico a dû mettre fin à ses activités l'été dernier, à cause de la baisse de la demande de bois d'oeuvre chez nos voisins américains. Résultat : 560 emplois directs et indirects perdus pour la vallée de la Matapédia. (Le Soleil)
27 novembre 2011
La forêt québécoise: un zoo fragile à ciel ouvert 
La survie des animaux forestiers est intimement liée à l’état de la forêt qui les héberge, car chacun a ses besoins particuliers, qui sont parfois l’inverse de ceux d’une autre espèce. C’est dire que si certains animaux, dont l’orignal, tirent profit des coupes forestières bien réalisées – ils se nourrissent des plantes qui poussent au cours du premier stade de régénération des forêts –, d’autres en souffrent beaucoup. (Journal Métro)
26 novembre 2011
Plan Nord: offensive de Charest au sud 
Le premier ministre Jean Charest s'est engagé dans une offensive pédagogique dans le sud du Québec pour vendre les avantages de son Plan Nord, attaqué sur plusieurs fronts. Après avoir vanté l'initiative de son gouvernement, évaluée à 80 milliards$ sur 25 ans, dans les capitales d'Asie et d'Europe, il multiplie ces jours-ci ses présences sur les tribunes économiques québécoises. Hier, c'est à une assemblée de convertis qu'il a prêché sa «bonne nouvelle», puisqu'il prononçait la conférence de clôture de Québec Exploration, le grand forum annuel de spécialistes de la recherche minérale, qui ont naturellement les yeux tournés vers le Grand Nord. (Le Soleil)
26 novembre 2011
Pleins feux sur le Plan Nord 
Pendant que les partis politiques à l'Assemblée nationale se passionnaient pour la nomination des juges, le financement des partis politiques et la corruption dans l'industrie de la construction, le secteur privé engageait le Québec dans le plus grand développement minier de son histoire. Un développement qui aura des répercussions énormes sur l'environnement, sur la vie des peuples autochtones, sur nos ressources hydroélectriques et sur l'économie de tout le Québec. (Le Soleil)
25 novembre 2011
Quebec to develop tourist industry as part of Plan Nord 
Proposal draws fire from Innu, who want $5-billion deal
Premier Jean Charest and Tourism Minister Nicole Ménard announced Wednesday the government’s intention to develop a tourist industry in northern Quebec, generating revenues of $140 million a year, as part of its Plan Nord. In addition to developing Quebec’s north, Charest has made it clear the Plan Nord will figure in his next election campaign. (The Gazette)
25 novembre 2011
Plan Nord is a raw deal 
The Liberal government's Plan Nord might be objectionable to the Innu of Pessamit, but it is also a raw deal for all Quebecers. Under the development strategy, the province will funnel billions in public money toward roads and hydroelectric projects designed to benefit heavy industries operating in the north. (The Gazette)
25 novembre 2011
Un don honteux 
Un excellent dossier diffusé la semaine dernière par Radio-Canada sur les dons écologiques remet heureusement le dossier nébuleux à l'avant-plan de l'actualité. Résumons les faits divulgués par l'équipe de l'émission Enquête. Le promoteur Alphonso D'Argento obtient dans les années 80 la permission de construire des immeubles résidentiels immunisés sur l'île d'Argent, située juste en aval du pont de la 15 sur la rivière des Prairies. Il l'utilise comme site de remblayage malgré l'opposition des fonctionnaires du ministère de l'Environnement, lequel n'a jamais expliqué pourquoi il n'est jamais intervenu pour empêcher la destruction des milieux humide du centre de cette île. Y a-t-il eu dès cette époque de l'interférence pour neutraliser les fonctionnaires? Ou s'agit-il de la mollesse chronique de ce ministère, qui se demande toujours d'abord quelles sont les raisons qui le justifient de ne pas intervenir plutôt que de faire du droit positif. Pour l'instant, c'est la politique des gros coups... de mouchoir de papier. (Le Devoir)
25 novembre 2011
Plan d'aménagement - L'écoute des citoyens 
Le premier ministre Jean Charest a reconnu, hier, les problèmes qu'entraîne pour les municipalités nordiques le développement effréné de l'industrie minière. «J'aime mieux avoir des problèmes de croissance économique et des enjeux de croissance économique avec un gouvernement libéral au Québec que des enjeux de démantèlement économique» comme le propose la Coalition Avenir Québec, a déclaré Jean Charest lors de la période de questions à l'Assemblée nationale. (Le Devoir)
24 novembre 2011
Plan Nord - Charest tente de parer les coups de butoir 
Les investissements du Québec serviront l'intérêt des Québécois, dit le premier ministre
Le premier ministre Jean Charest a affirmé hier que le gouvernement n'investira dans des infrastructures, dans le nord du Québec, que si elles servent le «bien commun». Exposé aux critiques récemment, M. Charest a défendu le financement de 87 % des coûts de 330 millions d'une route entre Chibougamau et les monts Otish, à proximité d'une mine de diamants, annoncé précédemment par son gouvernement. (Le Devoir)
24 novembre 2011
Plan Nord - Une décision irréfléchie, dit Landry 
L'ancien premier ministre juge les bénéfices escomptés pour les Québécois nettement insuffisants
L'équipe libérale du gouvernement Charest a beau défendre jour après jour son Plan Nord, les critiques se multiplient. Hier, l'ancien premier ministre Bernard Landry a dénoncé le manque de réflexion dans l'élaboration de cet ambitieux projet de développement industriel. Il a aussi ajouté sa voix à toutes celles qui estiment que les citoyens québécois n'obtiennent pas leur dû des énormes quantités de ressources minérales exploitées sur leur territoire. (Le Devoir)
23 novembre 2011
Plan Nord - Quel tabou? 
Que changera la chicane politique autour des Innus et du Plan Nord aux conditions sociales désastreuses dans lesquelles (sur)vivent des communautés autochtones? Voilà la question qui se terre sous la joute opposant le député adéquiste François Bonnardel aux libéraux de Jean Charest. Dans l'action efficace, cette question maintes fois relancée mérite une vraie réponse. (Le Devoir)
23 novembre 2011
Le Plan Nord, déjà dépassé 
Le Plan Nord a été élaboré sans réel débat public et dans la précipitation en s'appuyant sur un modèle de développement totalement caduc. Pire, le «chantier d'une génération» tant vanté par le gouvernement Charest pourrait même se révéler risqué pour les finances publiques. C'est le message qu'ont lancé hier plusieurs experts chevronnés des questions économiques, énergétiques et politiques, dans le cadre d'un colloque consacré au secteur minier à HEC Montréal. (Le Devoir)
23 novembre 2011
Plan Nord - Québec ne paiera pas les infrastructures destinées aux minières, affirme Bachand 
Le gouvernement Charest n'a pas l'intention de payer aux minières qui profiteront du Plan Nord les routes, les chemins de fer, les lignes d'électricité ou les ports en eaux profondes dont elles auront besoin. Sauf exception. «M. Parizeau, il a raison quand il dit: “Faisons attention de ne pas investir tout l’argent des Québécois dans les routes, dans les chemins de fer au profit des minières”», a déclaré le ministre des Finances, Raymond Bachand, au cours d’un point de presse pour lequel il était flanqué de Clément Gignac, qui en est à sa 12e semaine comme ministre des Ressources naturelles et de la Faune. (Le Devoir)
22 novembre 2011
Les Innus de la Côte-Nord : revendications de 16 milliards $ 
La revendication des nations autochtones de la Côte-Nord devant les tribunaux s’élève à 16 milliards $.

C’est ce qu’expose le gouvernement du Québec dans une communication écrite remise au printemps 2011 à la Securities and Exchange Commission des États-Unis, à Washington, D.C. Ce document est transmis annuellement au gouvernement américain pour présenter le portrait économique du Québec. Les informations de nature économiques et sociopolitiques qu’il contient sont transmises aux investisseurs. (Canoë)

22 novembre 2011
Développement minier - Jean Charest et Sam Hamad répliquent à Jacques Parizeau 
Le premier ministre Jean Charest et son ministre du Développement économique, Sam Hamad, se sont portés à la défense du Plan Nord des libéraux, hier, après que l'ancien premier ministre Jacques Parizeau eut formulé des reproches sur la façon dont le Québec joue ses cartes avec les entreprises dans cette vaste région nordique. (Le Devoir)
22 novembre 2011
Plan Nord: rien ne va plus avec les Innus de Pessamit 
Les Innus de Pessamit, qui viennent de rompre leurs négociations avec Québec, entreprendront une tournée internationale pour dénoncer le Plan Nord et menacent de bloquer la route 138, comme ils l'ont fait en juin dernier. (Le Devoir)
22 novembre 2011
Après Parizeau, Marois critique à son tour le Plan Nord 
Parizeau précise que ses critiques du Plan Nord ne constituaient pas une «attaque», mais plutôt des suggestions d’amélioration. La chef péquiste Pauline Marois marche dans les traces de son prédécesseur Jacques Parizeau. À son tour, elle s’attaque vigoureusement au Plan Nord des libéraux, après les dures critiques de M. Parizeau la veille, qui affirmait que les Québécois sont sur le point de se faire rouler. (Le Devoir)
22 novembre 2011
Plan Nord - Une offensive publicitaire de près de deux millions 
Le gouvernement Charest a déjà injecté au moins 1,7 million de dollars afin de promouvoir son Plan Nord auprès des citoyens québécois. Le «chantier d'une génération» des libéraux, lancé en grande pompe en mai dernier, a en effet pu bénéficier d'une large campagne publicitaire télévisée, dans les journaux et sur Internet. Selon des données obtenues par Le Devoir en vertu de la loi d'accès à l'information, la promotion du Plan Nord a coûté 469 862, 81 $ uniquement pour le mois de mai. Pour le mois de juin, elle s'est élevée à 191 930,54 $, alors que pour la campagne s'étirant de la fin septembre à la fin octobre, Québec a dépensé 601 378,61 $. (Le Devoir)
21 novembre 2011
Plan d'aménagement - L'écoute des citoyens 
La consultation publique a du bon quand l'exercice est mené avec un véritable souci d'écoute. C'est la première conclusion qu'il faut tirer du bilan dressé par la commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) à la suite des audiences consacrées au Plan métropolitain d'aménagement et de développement (le PMAD), qui touchera 82 municipalités pour les vingt prochaines années. (Le Devoir)
21 novembre 2011
Point chaud - Parizeau pourfend le Plan Nord - «On est sur le point de se faire avoir», dit l'ancien premier ministre 
Le Plan Nord du gouvernement Charest ouvre toute grande la porte aux entreprises minières qui veulent réclamer une contribution financière substantielle de la part de l'État québécois pour faciliter le développement de projets d'exploitation privés. Une situation que déplore Jacques Parizeau, qui propose plutôt d'assujettir toute aide publique à un mécanisme de réciprocité qui obligerait les entreprises à céder à Québec une participation équivalente de leur actionnariat. (Le Devoir)
21 novembre 2011
Plan Nord: Les Innus de Pessamit lancent une campagne de dénonciation 
Les Innus de Pessamit, sur la Côte-Nord, sont «sur la piste» du premier ministre Jean Charest, qu’ils comparent à Maurice Duplessis. Ils réclament 5 milliards sur 50 ans au gouvernement du Québec et lancent une campagne internationale contre le Plan Nord, qu’ils n’ont jamais entériné. Ils iront dans les grandes villes américaines et européennes où M. Charest est passé vendre son Plan Nord pour le dénoncer. Ils laissent aussi planer la menace d’un blocus de la route 138 et sont prêts à déposer une injonction en Cour supérieure pour stopper le plan de développement du Nord. (Le Devoir)
21 novembre 2011
L'arbre, allié de taille 
Donnez-moi un arbre et je sauverai le monde, nous dit le botaniste Francis Hallé, qui vient de publier Du bon usage des arbres. Un plaidoyer à l'attention des élus et des énarques (Actes Sud). Prenons-le au mot. Par quel arbre commencer ? Le platane que planta Buffon en 1785, à l'entrée du Jardin des plantes, à Paris. Les visiteurs peuvent constater sa grande forme 226 années après, alors qu'il n'a jamais été taillé. (Le Monde)
20 novembre 2011
Montréal, ville de biodiversité - «Dans une ville, si on ne bétonne pas tout, la vie reprend vite ses droits!» 
Montréal n'est pas dénué de biodiversité parce que, contrairement à certaines villes de banlieue, on y protège une bonne partie du territoire. Et pour preuve, Luc Brouillet raconte ce qui se passe sur le site même de son université: de l'Université de Montréal comme un hommage à la biodivesité. (Le Devoir)
20 novembre 2011
Raccrocher par la forêt 
La foresterie va mal? Cela n’empêche pas une quinzaine de jeunes hommes de s’y investir et d’y trouver une motivation à rependre les études. Le cours « Conduite de machinerie lourde en voirie forestière », un bel exemple de persévérance scolaire! (L'Écho de la Lièvre)
20 novembre 2011
Plan Nord: La CRÉ souhaite éliminer le flou 
La Conférence régionale des élus (CRÉ) souhaite que Québec place la limite des aires protégées au-delà de la limite nordique des forêts attribuables afin d'assurer à l'industrie forestière des approvisionnements à long terme en matière ligneuse. (Le Quotidien)
18 novembre 2011
Les températures extrêmes sont en progression 
Une mise à jour environnementale des Nations unies prévient que le monde est de plus en plus aux prises avec des températures extrêmes, et que le Canada ne fait pas exception. Des scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) affirment que les inondations, les sécheresses et les canicules deviennent de plus en plus fréquentes, et que les gouvernements devraient prendre des mesures pour faire face aux conséquences potentielles. Mais les experts canadiens impliqués dans l’étude soutiennent que les changements climatiques ne sont pas les seuls responsables de la situation. (Le Devoir)
18 novembre 2011
Monopoly for forest certification is wrong 
No other forest certifier has the advantage of Greenpeace support. Not only does Greenpeace promote the FSC. Greenpeace actively threatens any retailer or manufacturer that decides to purchase wood and paper products certified using other, equally rigorous forest certification standards. Greenpeace is essentially attempting to create a monopoly for the FSC in Asia by using a strategy of threats and intimidation. It won't work. (Vancouver Sun)
18 novembre 2011
Je ne croyais pas voir ça de mon vivant… 
Texte d'opinion de l'éditorialiste François Cardinal : J’ai souvent été dur avec la Communauté métropolitaine de Montréal. Aujourd’hui, je retire mes critiques. Il lui aura fallu dix ans, mais elle y est arrivée : elle a réussi à mobiliser la région en faveur d’un plan d’aménagement ambitieux pour les 20 prochaines années. Bravo! Pour apprécier l’exploit de la Communauté métropolitaine, il faut le décortiquer. D’abord, la CMM a réussi à pondre un schéma d’aménagement métropolitain. Juste ça, c’est énorme. Il y a 82 maires dans la région, presque autant de façon d’aborder le développement urbain et une multitude de groupes aux intérêts diamétralement opposés. Ensuite, la CMM a réussi là où plusieurs ont échoué : elle a tenu des consultations publiques qui ont été extrêmement utiles, comme le prouve le rapport dévoilé hier. Trop souvent, on sent qu’un spécialiste de l’image a convaincu son client de faire des audiences parce qu’il s’agit d’un passage obligé pour obtenir la fameuse «acceptabilité sociale». Pas cette fois. (La Presse)
18 novembre 2011
Rapport de consultation publique - Un PMAD avec plus de mordant 
Après avoir entendu les critiques et les propositions des municipalités, de Québec et des organisations au sujet du Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD), les commissaires recommandent à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de donner plus de mordant à son projet. (Le Devoir)
17 novembre 2011
Satellite Images Help Species Conservation 
Organisms living on small islands are particularly threatened by extinction. However, data are often lacking to objectively assess these threats. A team of German and British researchers used satellite imagery to assess the conservation status of endangered reptiles and amphibians of the Comoro archipelago in the Western Indian Ocean. The researchers used their results to point out which species are most threatened and to define priorities for future protected areas. (Science Daily)
17 novembre 2011
Protection de l'ours polaire: le gouvernement Harper se trompe de cible 
Texte d'opinion de Jacques Prescott : Le 10 novembre, le gouvernement Harper a décerné le statut d'espèce préoccupante à l'ours polaire, en laissant entendre que c'est la chasse et non les changements climatiques qui constitue la plus grande menace pour cet animal emblématique. Cette décision saluée par plusieurs a été prise pour de mauvaises raisons et pourrait avoir d'importantes répercussions dans les communautés autochtones. (Le Soleil)
17 novembre 2011
Aires protégées: une mégarandonnée pour un réseau côtier 
L'Américain John Davis a terminé une randonnée de 12 000 kilomètres au parc Forillon, 10 mois après son départ de Key Largo, en Floride. Il souhaite promouvoir le projet d'un corridor d'aires protégées sur la côte est des États-Unis et du Canada, un réseau crucial pour le déplacement des animaux. L'homme a marché 3200 km, pédalé 6400 km et pagayé ou navigué 2400 autres. Dimanche, il a atteint Cap-Gaspé, l'extrémité est de la péninsule gaspésienne. (Le Soleil)
16 novembre 2011
Deforestation Causes Cooling in Northern U.S., Canada, Study Finds 
The impact of deforestation on global warming varies with latitude, according to new research from a team of scientists representing 20 institutions from around the world. The surprising finding, which researchers say calls for new climate-monitoring strategies, will be published in the Nov. 17 issue of the journal Nature. (Science Daily)
16 novembre 2011
New Model More Accurately Describes Migratory Animals' Extinction Risks 
Predicting the risk of extinction is a complicated task, especially for species that migrate between breeding and wintering sites. Researchers at the University of Georgia and Tulane University have developed a mathematical model that may make such predictions more accurate. Their work appears in the early online edition of the Royal Society journal Biology Letters. (Science Daily)
16 novembre 2011
Protect at least half of northern Quebec, researchers tell Quebec | Plan Nord should be "focused and based on sound science"  
A group representing 750 international researchers wants Quebec to protect at least 50 per cent of northern Quebec from industrial development. In their letter, submitted during the recent public consultations on Plan Nord’s land protection plan, the researchers said it’s important for the whole world to move ahead with safeguarding lands from development. “Although most of us are not from Quebec, in our capacity as members of the international scientific community, we believe that this commitment deserves public support,” they said. (Nunatsiaq)
16 novembre 2011
Biodiversité : toutes les espèces méritent-elles d'être sauvées ? 
Un sondage réalisé auprès de quelque 600 biologistes met en évidence une hétérogénéité autour de la question de la conservation des espèces. Si les scientifiques s'accordent pour dire que l'Homme est responsable du déclin de la biodiversité, leurs avis divergent sur la façon de la préserver. (Futura Sciences)
14 novembre 2011
Amazon rainforest named as one of seven nature wonders 
The Amazon rainforest has been named one of the "New 7 Wonders of Nature of the World", according to the Swiss group that organized the competition. The New7Wonders Foundation named Halong Bay in Vietnam; Iguazu Falls in Brazil, Argentina, and Paraguay; Jeju Island in Korea; Komodo island in Indonesia; Puerto Princesa in Palawan, Philippines; and Table Mountain in South Africa as the other six. (Mongabay)
14 novembre 2011
Award-Winning Band Denounces Charest Government Project 
The Juno Award-winning musical duo CerAmony launched their eponymous first album on Nov. 10 at the Théâtre Plaza in Montreal. They also took the opportunity to voice their dissatisfaction with Plan Nord, the Charest government’s development project for Northern Quebec. (The Link)
14 novembre 2011
Land protection under Plan Nord should be “reversible,” says Quebec mining association 
Quebec’s mining association wants the province to be flexible in how it moves ahead with its scheme to protect lands above the 49th parallel in Quebec.

The association called Nov. 11 for a “reversible” approach to land protection in northern Quebec. Plan Nord is supposed to protect 50 per cent of the lands north of the 49th parallel from industrial development such as hydroelectric projects and mining. But in its brief presented to Quebec’s Department of Sustainable Development, Environment and Parks, the mining association said Quebec should be careful not to penalize people in Quebec by limiting the discovery and development of the province’s potential wealth. The mining association says not enough is known about northern Quebec’s mineral and metal deposits. (Nunatsiaq)

14 novembre 2011
Plan Nord: la Table des partenaires manque de légitimité 
Texte d'opinion: Au matin de la première Table des partenaires depuis l'annonce officielle du Plan Nord, en ce 14 novembre 2011, le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE) dénonce le manque de légitimité de cette instance créée en 2009 par le gouvernement de Jean Charest. Je me permets d'insister sur trois points: 1) la Table des partenaires n'est pas considérée comme une instance suffisamment transparente et représentative, 2) l'environnement y est marginalisé à un seul siège sur 26, et 3) la plupart des recommandations en lien avec l'environnement sont restées lettre morte. (La Presse)
12 novembre 2011
International Scientists Add Their Support to Plan Nord Conservation Policy 
On the final day of the consultation period for the Charest Government's proposal to protect half of the land area of the Plan Nord from industrial activity, an independent group of more than 750 scientists from around the world are hailing the initiative as globally significant. According to the scientists in their letter, "While most of us are not from Quebec, as members of the international scientific community we strongly believe that this undertaking deserves our public support. In protecting northern Quebec's natural environment in fifty percent of the Plan Nord territory and ensuring responsible development in the rest of the area, as articulated by the Plan Nord, your government has set in motion one of the most ambitious sustainable development and environmental conservation projects in North America, and one that could serve as a model for the rest of the world." The scientists go on to state that it is important that conservation and development decisions in the Plan Nord be "guided by and based upon sound science," and make specific recommendations for ensuring the "long-term viability of the northern ecosystem." (CNW)
12 novembre 2011
La Chine confrontée à un immense défi écologique 
C'était il y a quelques jours. Recouverte par un épais nuage grisâtre, la ville de Pékin a été contrainte de fermer plusieurs axes routiers et de nombreux vols furent fortement perturbés. Alors que les autorités évoquaient «une pollution légère», l'ambassade des États-Unis qui effectue un relevé en temps réel de la qualité de l'air et le publie sur son site Internet et Twitter, parlait « d'un niveau dangereux.» De quoi créer une belle polémique, le quotidien officiel Beijing Times accusant les diplomates américains de faire de la surenchère en annonçant des indices de pollution plus alarmants. Pendant ce temps, les internautes exaspérés par la mauvaise qualité de l'air multipliaient les railleries sur la Toile… (Le Figaro)
12 novembre 2011
Protection et mise en valeur SVP 
La Corporation pour la mise en valeur du bois de l’Équerre a tapé à nouveau sur le clou, à l’occasion des consultations publiques sur le Plan métropolitain d’aménagement et de développement, le 18 octobre, dans un mémoire où elle réclame un statut de conservation pour les quelque 200 ha qui subsistent du milieu en proie au développement. (Courrier Laval)
12 novembre 2011
Les champignons au fil des saisons 
La coopérative L’Autre forêt était l’hôte de l’assemblée générale de l’Association des cueilleurs de champignons forestiers (ACCHF) le 12 novembre. On a inauguré officiellement l’expo photo «Les champignons au fil des saisons» qui se tient au Complexe culturel Félix Leclerc jusqu’au 30 novembre prochain. (L'Écho de LaTuque)
12 novembre 2011
Plan Nord, protection des forêts 
C’est avec surprise que la Chambre de commerce et d’industrie de Roberval a pris connaissance de la nouvelle orientation du ministre du Développement durable, de l’environnement et des Parcs, concernant l’inclusion de la coupe forestière dans le plan de protection de 50 % du territoire du plan Nord. La présence d’un échéancier qui s’échelonne jusqu’en 2035 ne réjouit pas non plus les dirigeants de la Chambre. Le ministre avait indiqué lors d’une rencontre avec les élus de la CRÉ du Saguenay-Lac-Saint-Jean que les forêts n’étaient pas incluses dans le plan de protection du plan nord. Cette volte-face met en péril notre industrie forestière ainsi que certains projets de développement et de relance qui sont à l’étude présentement. De plus, on estime entre 1000 et 1500 emplois directs qui seront perdus avec cette proposition. (LBR)
12 novembre 2011
La possibilité forestière diminuera moins que prévu 
La baisse annoncée passe de 10,6 pour cent à environ 9,3. Lors de son passage au 68e Congrès annuel de l’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT), le 10 novembre, le Forestier en chef Gérard Szaraz a modifié la baisse de possibilité forestière d'un point de pourcentage. (Abitibi Express)
12 novembre 2011
A-ton vraiment besoin d’un forestier en chef? 
L’ex-président de l’Association forestière de l’Abitibi Témiscamingue, René Roy, ne cachait pas sa déception après avoir entendu le constat du Forestier en chef, Gérard Szaras. Il dit se demander s’il est pertinent de maintenir un tel poste et quelle en est l’utilité. Il ne remet pas en question la compétence de l’homme qui occupe le poste, mais bien le fait qu’il n’aurait pas la marge de manœuvre nécessaire pour fonctionner adéquatement. (L'Écho abitibien)
12 novembre 2011
Prix Marie-Victorin - Toute la flore du Québec nordique, rien de moins 
«Les arbres poussent pratiquement deux fois plus qu'il y a une centaine d'années»
Pionnier dans l'étude de l'effet des changements climatiques sur la végétation, Serge Payette est d'abord tombé amoureux de la nature sauvage nordique. «J'ai utilisé la science après ça, presque indistinctement, pour aller dans le nord.» Périple qu'il répète tous les étés, mais aussi lors de nombreux hivers. «J'aime tellement ça», s'exprime le volubile et passionné récipiendaire du prix Marie-Victorin, qui se dit «touché» par cette reconnaissance. (Le Devoir)
12 novembre 2011
Soustraction de 50 % du Plan Nord - Québec doit maintenir un caractère réversible des zones de conservation, soutient l'Association minière du Québec 
L'Association minière du Québec (AMQ) a déposé son mémoire, dans le cadre de la consultation publique se terminant aujourd'hui, sur la volonté du gouvernement de soustraire 50 % du territoire du Plan Nord à des fins industrielles. Dans son mémoire, l'AMQ invite le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, à faire preuve de prudence en maintenant le caractère réversible des zones de conservation et de développement non industriel afin de ne pas pénaliser la population québécoise en limitant la découverte et le développement du potentiel de sa richesse collective. (CNW)
10 novembre 2011
L'UNESCO et ses Réserves de la biosphère, un travail inspirant au Québec 
Texte d'opinion de Jean-Philippe L. Messier: La semaine dernière, la 36e session de la Conférence générale de l'UNESCO a fait une place spéciale à ses Réserves de la biosphère à l'occasion du 3 novembre, Journée mondiale des Réserves de la biosphère. Cette rencontre a surtout été médiatisée en raison de la liste des États membres de l'Organisation, mais elle devrait surtout être l'occasion de rappeler l'énorme travail que fait l'UNESCO, ici et partout dans le monde, autant au niveau de l'éducation, que des sciences et de la culture. L'Organisation joue un rôle de premier plan et porte des enjeux parmi les plus fondamentaux, tels que la promotion de la paix, la liberté d'expression, l'égalité, l'identité et le développement durable. (Le Soleil)
10 novembre 2011
Conservation dynamique 
La création d'un parc national québécois sur l'île Bonaventure n'a pas mis la flore de cette île sous une cloche de verre. En effet, en 40 ans, ce territoire protégé a perdu 21 espèces et en a gagné 24, démontrent Marilou Bourdages et Claude Lavoie, de l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional, dans une récente édition de la revue Écoscience. (Au Fil des Événements)
10 novembre 2011
Plan Nord : Denis Trottier appelle à la mobilisation 
Dénonçant la décision du ministre de l'Environnement et du Développement durable de maintenir le statut d'activité industrielle à la coupe forestière sur les territoires protégés dans le cadre du développement du Plan Nord, le député de Roberval à l'Assemblée nationale, Denis Trottier, qualifie cette décision de mise à mort de l'industrie forestière au Québec. Lançant un appel à la mobilisation générale de tous les acteurs de la foresterie au Québec pour qu'ils exigent que le gouvernement revienne en arrière avec cette directive en excluant la foresterie des activités affectées par le gel de 50 % du territoire nordique... (L'Étoile du lac)
10 novembre 2011
Symposium forestier: secouer la léthargie 
L’Association forestière de la Vallée du St-Maurice (AFVSM) a misé juste en organisant le Symposium sur les produits forestiers. Des conférenciers émérites y ont présenté des sujets novateurs. Plus de 165 personnes gravitant autour du milieu forestier étaient présentes et à l’écoute des messages porteurs d’avenir. (L'Écho de LaTuque)
10 novembre 2011
Biodiversité : 12 milliards d'arbres plantés dans le cadre de l'année internationale des forêts 
Dans le cadre de la Campagne pour un milliard d'arbres (Plantons pour la planète), organisée par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement, plus de 12 milliards d'arbres ont été plantés dans 193 pays. Le chiffre symbolique des 12 milliards d'arbres a été atteint ce mois-ci, grâce à la campagne de plantation d'arbres réalisée au Kenya par la Fondation Green Africa. (Bioaddict)
10 novembre 2011
Biodiversité : publication de la liste rouge 2011 des espèces menacées 
L'arche de Noé de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ne cesse de s'agrandir... La liste rouge 2011 révèle, entre autres, que les rhinocéros noirs d'Afrique se sont éteints et que certaines plantes médicinales essentielles sont menacées. Avec plus de 61 900 espèces étudiées à ce jour, la Liste rouge, réalisée grâce aux données fournies par les scientifiques du monde entier, est aujourd'hui hissée au rang de " Baromètre de la Vie " par d'éminents experts. Sa version 2011 n'est pas plus encourageante que la précédente pour les espèces animales et végétales. (BioAddict)
10 novembre 2011
Les travailleurs forestiers veulent que le ministre fasse preuve de responsabilitéo 
Le Canada considère maintenant que l'ours polaire est une « espèce préoccupante » en vertu de la Loi sur les espèces en péril. « Le Canada abrite les deux tiers de la population mondiale d'ours blancs, et nous avons l'unique responsabilité au chapitre de la conservation de les protéger efficacement », a fait savoir le ministre de l’Environnement, Peter Kent, jeudi. (Canoë)
10 novembre 2011
Trois-Rivières, pionnière en matière de développement durable 
Depuis le temps qu'on en entend parler, voilà que la Fondation Trois-Rivières pour un développement durable est maintenant une réalité. Avec cet outil, qui a pour but de favoriser la protection et la conservation des milieux naturels, Trois-Rivières fait figure de pionnière en matière de développement durable. Et son initiative, qui serait une première dans le monde municipal au Québec, voire au Canada, suscite déjà de l'intérêt au-delà des limites de la ville. (Le Nouvelliste)
10 novembre 2011
Les travailleurs forestiers veulent que le ministre fasse preuve de responsabilitéo 
Les craintes des travailleurs de Barrette-Chapais et de Chantiers Chibougamau, quant à l'intention du gouvernement de soustraire de plus de la moitié du territoire du Plan Nord aux pressions industrielles, sont loin d'être apaisées alors qu'une autre bûche vient de leur tomber sur la tête. La semaine dernière, le ministre Arcand prend position et affirme qu'il n'y aura « pas de coupes forestières dans la zone du Plan Nord consacrée à la conservation ». Le premier ministre a pour sa part répondu qu’il n’y avait rien de décidé encore, son gouvernement en étant à la phase des consultations. (La Sentinelle)
10 novembre 2011
Quebec Le Plan Nord Compared to Ontario 
Livio Di Matteo is Professor of Economics at Lakehead University in Thunder Bay, Ontario: On my recent trip to Montreal, I picked up the November 2nd issue of La Presse and was amazed to find a twelve page insert dealing with stories and advertising on Quebec’s Plan Nord. To put it in perspective, it would be like the Toronto Star deciding to devote a block of pages to the Northern Ontario Growth Plan. Needless to say, the difference between the level of engagement in Quebec with its northern development compared with Ontario is astounding. When push comes to shove, Le Plan Nord is being sold as an investment frontier with implications for Quebec’s economic future. The Northern Growth Plan in Ontario is really something that has only caught the attention of those of us in northern Ontario and even we don’t really know what it means because nothing has been fleshed out. (Republic of mining)
10 novembre 2011
Agrile du frêne : des arbres seront abattus 
Pour lutter contre la propagation de l’agrile du frêne dans l’est de son territoire, la Ville de Montréal va entreprendre des opérations d’abattage, de déchiquetage et d’injections de pesticide. Mercredi, les autorités ont confirmé qu'au moins dix arbres répartis sur cinq sites sont maintenant infectés. (Canoë)
10 novembre 2011
Chile creates a national park to protect alerce trees 
Alerce Costero will be the first national park in the Los Ríos Region, with 61,000 acres. Until a few years ago, an area of ??vast environmental diversity located near the southern Chilean city of Valdivia suffered from the illegal cutting of old-growth alerces trees in order to make way for plantations of eucalyptus. (Santiago Times)
10 novembre 2011
Réchauffement climatique: 2017, le point de non-retour 
Les prédictions sur le réchauffement climatique semblent parfois concerner un avenir lointain, mais selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), il ne reste que cinq ou six ans pour empêcher des changements catastrophiques. En 2017, selon le rapport annuel de l'Agence, il y aura suffisamment de centrales thermiques et d'installations pétrolières pour faire en sorte que la planète se réchauffe de plus de 2ºC, limite au-delà de laquelle les conséquences pourraient être catastrophiques, selon les scientifiques. (La Presse)
10 novembre 2011
Sea Change Can Forecast South American Wildfires 
Tiny temperature changes on the Atlantic and Pacific oceans provide an excellent way to forecast wildfires in South American rainforests, according to UC Irvine and other researchers funded by NASA. "It enables us three to five months in advance to predict the severity of the fire season," said UCI assistant project scientist Yang Chen, lead author of a paper that will be published on Nov. 11, in the journal Science. (Science Daily)
10 novembre 2011
Trees On Tundra's Border Are Growing Faster in a Hotter Climate 
Evergreen trees at the edge of Alaska's tundra are growing faster, suggesting that at least some forests may be adapting to a rapidly warming climate, says a new study. The study, in the journal Environmental Research Letters, spans 1,000 years and bolsters the idea that far northern ecosystems may play a future role in the balance of planet-warming carbon dioxide that remains in the air. It also strengthens support for an alternative technique for teasing climate data from trees in the far north, sidestepping recent methodological objections from climate skeptics. (Science Daily)
9 novembre 2011
Do Plants Perform Best With Family or Strangers? Researchers Consider Social Interactions 
In the fight for survival, plants are capable of complex social behaviours and may exhibit altruism towards family members, but aggressively compete with strangers. A growing body of work suggests plants recognize and respond to the presence and identity of their neighbours. But can plants cooperate with their relatives? While some studies have shown that siblings perform best -- suggesting altruism towards relatives -- other studies have shown that when less related plants grow together the group can actually outperform siblings. This implies the group benefits from its diversity by dividing precious resources effectively and competing less. (Science Daily)
9 novembre 2011
Unanimous agreement among scientists: Earth to suffer major loss in species 
The thylacine, the dodo, the great auk, the passenger pigeon, the golden toad: these species have become symbols of extinction. But they are only the tip of the recent extinction crisis, and according to a survey of 583 conservation scientists, they are only the beginning. In a new survey in Conservation Biology, 99.5 percent of conservation scientists said a serious loss in biodiversity was either 'likely', 'very likely', or 'virtually certain'. The prediction of a significant loss of species is not surprising—scientists have been warning for decades that if global society continues with business as usual the world will suffer from mass extinction—what is perhaps surprising is the practically unanimous expectation that a global biodiversity decline will occur. (Mongabay)
9 novembre 2011
Reboiser la Montérégie, un mandat onéreux 
Depuis sa fondation, en 1996, l’Agence forestière de la Montérégie a investi près de 20 millions $ à plus de 3000 propriétaires forestiers pour reboiser la région. C?est près de la moitié de son budget annuel, qui avoisine le million de dollars, qui sert à reboiser 100 nouveaux hectares chaque année en Montérégie, précise le directeur de l’agence forestière, Luc Dumouchel. «100 hectares, c’est une goutte d’eau dans l’océan, mais on n’a pas les moyens de faire plus», se désole-t-il. (MontérégieWeb)
9 novembre 2011
La pyrolyse : nouveau chemin forestier 
Le nouveau directeur forestier et de la diversification économique de l’agglomération de La Tuque, Patrice Bergeron, est entré en poste à l’automne afin de prendre la relève de la commissaire à la diversification, Anne Vadeboncoeur. M. Bergeron poursuivra le travail entamé par Mme Vadeboncoeur, en plus de pousser les dossiers de la forêt, lui qui est ingénieur forestier de métier. Son mandat sera de faire le lien entre l’agglomération, les acteurs du monde forestier, et le gouvernement du Québec, en plus d’apporter de nouveaux projets qui profiteront à la diversification économique. (L'Écho de LaTuque)
9 novembre 2011
Le Symposium forestier débute aujourd'hui à La Tuque 
Plus de 150 industriels, chercheurs, écologistes, élus et agents de développement économique débarquent à La Tuque aujourd'hui au Complexe culturel Félix-Leclerc pour le grand Symposium forestier. Pendant deux jours, une douzaine de conférenciers, dont l'environnementaliste Steven Guilbeault qui est de retour dans sa ville natale, présenteront sous le thème «La forêt et ses produits: promesses d'avenir» les nouvelles possibilités de développement de l'industrie forestière. Un véritable sommet sur la foresterie qui peut influencer l'industrie. (Le Nouvelliste)
9 novembre 2011
Tout sur le parc du Mont Royal 
Le patrimoine du mont Royal est mis en lumière par une nouvelle exposition permanente à la Maison Smith, au parc du Mont-Royal, depuis mercredi. «L’exposition explore le mont Royal sous tous ses angles, c’est-à-dire son patrimoine historique, bâti, institutionnel et aussi naturel», a expliqué Sylvie Guilbault, directrice générale des amis de la montagne. «On a mis un accent particulier sur l’héritage naturel de la montagne». Les artistes qui ont traité de la montagne, en chanson ou autrement, auront aussi leur place dans l’exposition, de même que les scientifiques qui l’ont étudiée. «L’objectif est de surprendre les visiteurs avec nos informations pour les faire sortir dehors et découvrir eux-mêmes la montagne», a souligné Mme Guilbault. (Canoë)
9 novembre 2011
Quebec’s largest union calls for Plan Nord slow-down 
"We urge the government to be more rigorous and careful". Quebec is moving ahead too quickly with its Plan Nord scheme to develop the northern portion of the province, says Quebec’s largest union, the Confédération des syndicats nationaux. The Quebec government’s claim that it will protect 50 per cent of the North from industrial development is misleading, the CSN said in a brief to the government’s “Protecting the North” consultation. (Nunatsiaq)
8 novembre 2011
Symposium sur les produits forestiers 
Déjà 150 personnes sont inscrites à ce Symposium sur les produits forestiers qui aura lieu au Complexe culturel de La Tuque, mercredi et jeudi cette semaine, les 9 et 10 novembre 2011. «La forêt et ses produits : promesses d’avenir» constitue le thème de ces journées où une douzaine de conférenciers discuteront des opportunités qui s’offrent actuellement dans le secteur forestier. Toutes les conditions gagnantes seront réunies pour une mobilisation des décideurs autour de projets novateurs. (L'Écho de LaTuque)
8 novembre 2011
De nouveaux parcs nationaux au Québec 
Le Québec s’apprête à créer de nouveaux parcs naturels à l’entrée du Grand Nord. La nature s’étalera au sein de diverses régions nordiques du Québec. Parmi ceux-ci, on compte le parc national Assinica, situé près de Chapais. Plus du cinquième de ce territoire est recouvert d’eau. Ce site naturel et culturel (de la communauté crie d’Oujé-Bougoumou) sera ainsi protégé. (Canoë)
7 novembre 2011
Notre Forêt publique, cette inconnue 
La Forêt publique, autrefois terre de la couronne, appartient à tous les Québécois et Québécoises et représente 80% du territoire total (60% en Outaouais). Et pourtant, on connaît très peu nos droits et devoirs en ce qui la concerne. (La Petite Nation)
7 novembre 2011
Un projet FAO illustre les bénéfices tirés de l'implication des communautés locales  
Un projet de la FAO qui aide les communautés locales en Mongolie à prendre soin elles-mêmes de leurs propres forêts connaît un succès susceptible d'en faire un modèle au plan régional et ce, au moment où se tient à Beijing (Chine) une importante réunion sur les forêts de la région Asie-Pacifique. Depuis la mise en oeuvre, en 2007, de ce projet de gestion participative des forêts qui table sur la participation active des communautés locales, l'exploitation forestière illégale et les incendies de forêt ne sont plus qu'un mauvais souvenir dans 15 districts-pilotes. Autre bonne nouvelle: ce projet sera étendu à l'ensemble du pays lorsque sa phase pilote arrivera à son terme en janvier 2012. (Newspress)
5 novembre 2011
À quoi sert la verdure à proximité des villes?  
Reportage sur les ceintures vertes à l'émission La semaine verte. Nous vous proposons un regard sur ce que l'on appelle les ceintures vertes au moment où, à Québec et à Montréal, on peaufine les plans d'aménagement et de développement de ces grands centres urbains. C'est une solution qui ne date pas d'hier puisqu'on l'a imaginée en 1935, en Angleterre, pour amoindrir les problèmes causés par l'étalement urbain. Une idée qui depuis a fait du chemin un peu partout en Europe et ailleurs. Ici au Canada, il y a de bons exemples et d'autres qu'il ne faut pas suivre. (Radio-Canada)
5 novembre 2011
50 % du territoire du « Plan Nord » pour la protection de l’environnement : une décision régalienne, abusive et indéfendable  
Résumé du mémoire de V. Gerardin sur le document de consultation du Québec sur la protection de 50 % du territoire du Plan Nord ; le texte complet de ce mémoire sera accessible sur le site web du MDDEP après la fin de la période de consultation, le 11 novembre.
Le premier ministre et le gouvernement du Québec se sont engagés à soustraire 50 % du territoire du Plan Nord (1 200 000 km²) à toute activité dite industrielle liée à l’exploitation des ressources naturelles. Pour réaliser cet engagement, un document de consultation dévoile des propositions de mesures à mettre en œuvre. Trois mesures principales sont à retenir : 1) créer, d’ici 2015, 12 % d’aires protégées légalement reconnues ; 2) mettre en réserve, d’ici 2020, 5 % du territoire sous la désignation administrative de réserves de terres du capital nature ; 3) implanter un processus de planification écologique du territoire pour assurer la réalisation des deux premières mesures. (Silva Libera)
5 novembre 2011
Plan Nord: pas de coupes d'arbres dans la zone protégée 
Le gouvernement Charest fait volte-face après avoir subi de dures critiques au sujet du volet environnemental du Plan Nord. Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, a annoncé hier qu'il n'y aurait finalement pas de coupes forestières dans la zone du Plan Nord consacrée à la conservation. «Dans mon livre à moi, les coupes forestières devraient être considérées comme une activité industrielle», a dit M. Arcand en point de presse à Montréal, après une allocution au Conseil des relations internationales de Montréal. (La Presse)
5 novembre 2011
Pénurie de travailleurs en forêt? 
L'École de forestière de La Tuque n'a jamais eu autant d'élèves, mais ils se précipitent dans les spécialités qui permettent de sortir de la forêt. Maintenant nos élèves viennent pour notre formation d'opérateur de machinerie lourde, dit Gilles Renaud, directeur de l'école. Ils peuvent aussi bien travailler sur le déneigement, les mines ou même la construction. Notre deuxième formation qui marche, c'est protection et exploitation de territoire faunique.» «Mais là, on dit aux gens: il va y avoir de la job en forêt dans les prochaines années. Il manque de relève.» (La Presse)
5 novembre 2011
Plantez des arbres! 
Article de Frédéric Back: L'arbre reçoit aujourd'hui un hommage qui lui est dû depuis toujours! Bienfaisant chef-d'oeuvre et symbole de pérennité, il a toujours été une source d'inspiration et d'émerveillement. Il est la créature la plus utile et la plus généreuse existant sur terre. Multipliant au centuple la surface qu'il occupe au sol, l'arbre l'enrichit de milliers de sites d'accueil pour d'autres plantes, insectes et animaux qu'il héberge et nourrit de ses semences, de ses fruits. (La Presse)
4 novembre 2011
Les plantes étaient ses seules amies 
Dans la série «le scientifique qui joue au cobaye», Iain Stewart a battu un nouveau record: survivre grâce à l’oxygène produit par ses plantes. En septembre, ce géologue britannique —et vulgarisateur— s’est enfermé pendant 48 heures dans une serre de 30 mètres de côté, hermétiquement close, où le niveau d’oxygène avait été ramené à 10 ou 12%, soit la moitié de la normale ou l’équivalent de ce que des alpinistes tirent à plus de 4500 mètres d’altitude. Il était accompagné de 160 plantes, choisies parmi les championnes de la photosynthèse, le processus qui est à la base de leur vie et qui s’achève par la production d’oxygène. (Agence Science Presse)
4 novembre 2011
Les tigres verts: une nouvelle étude montre que protéger les forêts donnera un nouvel élan économique à l’Asie du Sud-Est  
Une série de nouvelles études montre que le fait de protéger les forêts de l’Asie du Sud-Est pourrait s’avérer être pour cette dernière un très important ascenseur économique. Les études suggèrent en effet que la conservation des forêts, la sylviculture durable et les améliorations agricoles accompagnées d’investissements dans les énergies propres pourraient stimuler l’ascension des économies régionales des “Tigres verts” dont les niveaux de développement dépassent même ceux qui avaient été atteints durant les années de croissance que furent les années 90. Les études permettent de réfuter fortement les affirmations des industries du bois et de l’huile de palme selon lesquelles la déforestation est nécessaire à la croissance de la région. (Mongabay)
4 novembre 2011
African agroforestry needs better quality seeds, says study 
Poor farmers in Sub-Saharan Africa could benefit from wider distribution of certified tree seeds to boost the quality of agroforestry schemes, a study has found. Agroforestry — the practice of integrating trees into agricultural landscapes — can improve the livelihoods of small-scale farmers. But many of the trees planted do not reach their yield potential because of the poor quality of seed germplasm, say the authors of research published in the September issue of Agroforestry Systems. (SciDev)
4 novembre 2011
Imported plants bring diseases that threaten to kill millions of British trees 
Our obsession with gardening has opened the door to exotic species that bring deadly pathogens and pests. A young horse chestnut tree in a west London garden was bleeding a rust-coloured liquid down its bark last week. As it dried, it left a black, tar-like stain several feet long. Two streets away, another horse chestnut had prematurely shed its leaves in July. A fungal pathogen known as bleeding canker was killing the first tree from the inside, while the horse chestnut leaf miner moth was destroying the second. Neither tree will survive the winter. (The Guardian)
4 novembre 2011
Un contrôle communautaire plutôt que gouvernemental favorise le rétablissement des forêts, indique une étude 
Une nouvelle étude indique que le fait de donner aux communautés locales un contrôle sur les ressources forestières peut permettre de ralentir et même d’inverser le processus de déforestation. L’étude qui a été publiée par l’Initiative des Droits et Ressources (RRI) à la veille d’un atelier sur les forêts à Loombok en Indonésie, a analysé les tendances des pays qui ont soit maintenu ou accru le couvert forestier depuis 1990. Elle a constaté que plusieurs facteurs contribuaient au rétablissement des forêt, à savoir: l’expansion des droits communautaires sur la gestion des terres et des ressources; le soutien à des projets de reboisement, de restauration et de reforestation et l’ "ouverture des marchés pour soutenir les pratiques de gestion durable des forêts.” (Mongabay)
4 novembre 2011
Can Ecuador Trade Oil for Forests? 
Ecuador has two major natural resources: oil and the rainforest. Ecuador is a member of the OPEC petroleum cartel, and exports 285,000 barrels of oil a day, which provides about one-third of all Ecuadorean tax revenues. At the same time, Ecuador is blessed with some of the most varied and valuable rainforest in the Amazon rainforest, with the crown jewel being the Yasuni National Park in the country's east—perhaps the most biodiverse spot left on the planet. (Ecocentric)
4 novembre 2011
Gibson's Wood Problem: Is Your Guitar Solo Shredding the Rainforest? 
Do you have a sweet six-string? Should you be worried that it might include pieces that were illegally logged in a Malagasy rainforest, or snuck into the United States under false pretenses? Some recent federal enforcement efforts against the guitar maker Gibson suggest that contraband wood might still be finding its way into instruments, despite a prohibition. In late August, the US Fish and Wildlife Service raided two of the company's Tennessee locations, in search of illegally imported wood. It was the second time in as many years that the company had been targeted for violations of the Lacey Act, a law that bans the import and sale of illegal wood products. (Mother Jones)
4 novembre 2011
Will Your Next T-Shirt be Made from Trees? 
Bye-Bye Cotton, Hello Cellulose Fibers. Cotton is a great fiber to make clothes with, but unfortunately, growing it causes huge environmental problems. It's a crop that uses a lot of water, and most large cotton monocultures are doused in large quantities of pesticides. On top of that, growing cotton requires arable land, so it competes with food crops. (Tree Hugger)
4 novembre 2011
Disposable Chopsticks Strip Asian Forests 
Festival season in Japan is a sensory delight. Taiko drums bang while fireworks blaze overhead, delighting kimono-clad onlookers. Perhaps most central to the Japanese festival experience, though, is the food: sizzling meat on a stick, octopus balls and globs of at least four kinds of noodles are only a few of the delicacies on offer.

By the end of the night, the detritus from all this collective munching includes thousands of used wooden chopsticks destined for tomorrow’s garbage pickup. (NY Times)

4 novembre 2011
A Scientific Argument for Intervening in Nature | The science behind moving species under threat from climate change 
Jessica Hellmann, an ecologist at Notre Dame University in Indiana, is in the midst of exactly the kind of painstaking study that can help guide those who want to move species. Hellmann works, among other places, on Vancouver Island​, studying a kind of oak savanna ecosystem that most people associate with California. (Scientific American)
4 novembre 2011
Montreal needs protected green belt: experts 
Some of the Montreal region’s most respected experts on environmental and urban planning issues spoke with one voice Thursday to demand a protected green belt around the Montreal region. Their message, aimed at Montreal Metropolitan Community politicians who will soon be amending and voting on the Land Use and Development Plan for Greater Montreal, was that the plan is good, but must go further to stop urban sprawl. (The Gazette)
3 novembre 2011
L'ile de Sable devient un parc national 
L'Ile de Sable, petite île canadienne de l'Atlantique où vivent des centaines de chevaux sauvages, a été classée lundi parc national par le gouvernement d'Ottawa. Le pouvoir fédéral a conclu à cet effet un accord avec la province de la Nouvelle-Écosse (est), a indiqué le ministre de l'Environnement Peter Kent. L'île, célèbre aussi pour ses dunes et pour un nombre record de plus de 350 naufrages depuis 1583, abrite des espèces d'oiseaux protégées, tels la sterne de Dougall et le bruant des prés princeps, ainsi que quelque 400 chevaux sauvages. (La Presse)
3 novembre 2011
Serge Payette remporte le prix Marie-Victorin 
Serge Payette, professeur au Département de biologie et membre du Centre d'études nordiques, vient de remporter le prix Marie-Victorin 2011. Ce prix est la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec dans le domaine des sciences pures et appliquées. Géographe, agronome, professeur d’écologie végétale, conservateur de l'Herbier Louis-Marie et titulaire de la Chaire de recherche nordique en écologie des perturbations, Serge Payette cumule plus de 40 ans d’expérience dans le décodage des écosystèmes du Nord-du-Québec. (Au fil des événements)
3 novembre 2011
De beaux escargots s'invitent au jardin 
Arrivés discrètement cet été, ils étaient un ou deux, ici et là, à se promener sur les grandes feuilles de canna ou encore dans les lilas. Au cours des semaines, leur nombre a grossi. Des escargots de cette taille dans le jardin, je n'en avais jamais vus. Des petites bêtes de 2,5 cm, suffisamment volumineuses d'ailleurs pour susciter l'excitation de mes papilles gustatives. (La Presse)
3 novembre 2011
From Tropics to Poles: Study Reveals Diversity of Life in Soils 
Microscopic animals that live in soils are as diverse in the tropical forests of Costa Rica as they are in the arid grasslands of Kenya, or the tundra and boreal forests of Alaska and Sweden. That conclusion is found in research results published Oct. 18 in the Proceedings of the National Academy of Sciences. (Science Daily)
3 novembre 2011
Climate Change Causing Massive Movement of Tree Species Across the West 
A huge "migration" of trees has begun across much of the West due to global warming, insect attack, diseases and fire, and many tree species are projected to decline or die out in regions where they have been present for centuries, while others move in and replace them. In an enormous display of survival of the fittest, the forests of the future are taking a new shape. In a new report, scientists outline the impact that a changing climate will have on which tree species can survive, and where. (Science Daily)
2 novembre 2011
Laser-based forest mapping as accurate for carbon as on-the-ground plot sampling 
Two new research papers show that an advanced laser-based system for forest monitoring is at least as accurate as traditional plot-based assessments when it comes to measuring carbon in tropical forests. The first paper, published in Remote Sensing of Environment by researchers from the Department of Global Ecology at Carnegie Institution for Science and the Smithsonian Tropical Research Institute (STRI), compared plot data for Barro Colorado Island, Panama — the most intensively studied tract of tropical forest on Earth — with carbon data derived from overhead flights using the Carnegie Airborne Observatory's (CAO) LiDAR system. It found that "lidar-based uncertainties of aboveground carbon stocks are indistinguishable from errors obtained when doing the most detailed plot-based estimates." (Mongabay)
2 novembre 2011
Don’t use forest biomass for industrial heating, power: Greenpeace  
It is a mistake to use forest biomass on an industrial scale for heating, to create biofuels, or to generate electricity, Greenpeace says in a new report released Tuesday. The environmental lobby group says large scale use of wood or wood waste will harm the global climate and damage forests, and should be discouraged. However, using mill waste and residue in small-scale local heating systems -- where fossil fuels are being replaced -- can be efficient and less damaging, the report says. (The Globe & Mail)
2 novembre 2011
AIRES PROTÉGÉES : De la «poudre aux yeux», estiment les écologistes 
La mise en réserve des territoires - la nouvelle forme de préservation proposée par le gouvernement du Québec - se distingue, par définition, des aires protégées. «Pour nous, c'est un peu de la poudre aux yeux. L'engagement de conservation réel est de l'ordre de 12% alors qu'il y a déjà près de 10% du territoire qui est protégé. Ça nous semble être un objectif peu ambitieux», affirme Christian Simard, directeur général de Nature Québec. (La Presse Affaires)
2 novembre 2011
Portfolio sur le Plan Nord 
Après avoir donné une idée aux Québécois de ce que serait le Plan Nord en 2008, Jean Charest l'a présenté officiellement en mai dernier. Un mois plus tard, le gouvernement déposait le projet de loi 27 sur la Société du Plan Nord. Le point sur le plus grand projet de développement du Québec. (La Presse Affaires)
2 novembre 2011
Développement humain : la dégradation de l'environnement freine les progrès - PNUD 
Les progrès en matière de santé et de revenus dans les pays en développement sont menacés par l'inaction sur l'évolution climatique et la destruction des écosystèmes, estime le Rapport sur le développement humain 2011 publié mercredi par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Le Rapport, intitulé « Durabilité et équité : Un meilleur avenir pour tous », explique que la durabilité environnementale pourra être obtenue de manière plus équitable et efficace en traitant les inégalités en termes de santé, d'éducation, de revenu et de genre conjointement avec la mise en place d'une action à l'échelle mondiale concernant la production d'énergie et la protection des écosystèmes. (ONU)
2 novembre 2011
Greenpeace sonne l'alarme sur l'énergie tirée des forêts 
Produire de l'électricité et du carburant à partir d'arbres est néfaste à la fois pour les forêts et pour le climat mondial, affirme Greenpeace dans un rapport dévoilé ce matin. L'organisme international s'attaque aux politiques du Canada et de ses provinces qui encouragent des projets de centrales thermiques alimentées avec des copeaux de bois, comme celle récemment construite à Williams Lake en Colombie-Britannique, ou encore le programme de recherche financé par le gouvernement fédéral afin de produire de l'éthanol pour les autos avec du bois. (La Presse)
2 novembre 2011
Plan Nord: Amir Khadir crie à la collusion 
Pour Amir Khadir, les contrats de 35 millions de dollars accordés sans appel d'offre par Hydro-Québec à «Produits forestiers innus» pour «saccager» la rivière Romaine dans le cadre du Plan Nord, «tombent par miracle aux mains d'entreprises liées encore au financement du Parti libéral» tandis que les autochtones vont se partager «des grenailles». (La Presse)
1 novembre 2011
7 milliards pour la terre 
Nombreux sont ceux qui s'inquiètent de l'impact qu'auront 7 milliards d'humains sur l'eau, l'air, la biodiversité, cette incroyable richesse collective. Steven Guilbeault, Rodolph DeKonink et l'astronome Hubert Reeves dresse un portrait plutôt sombre de ce qui attend l'humanité, sans un changement de cap radical. (Radio-Canada)
1 novembre 2011
Plan Nord: un plan «improvisé» 
Le Plan Nord est une «chimère» faisant miroiter un essor économique bien temporaire, notamment pour les communautés autochtones, affirme le nouveau député fédéral innu de Manicouagan, Jonathan Genest-Jourdain. «Le Plan Nord, c'est une fin de non-recevoir à mon sens, déclare le jeune député néo-démocrate. À l'heure actuelle, ce qu'on nous présente, c'est une chimère. C'est expéditif et improvisé.» La majorité des Innus n'appuient pas le Plan Nord, rappelle-t-il. Ceux-ci ont combattu les projets de barrages sur la Romaine. M. Genest-Jourdain dénonce le «pillage» des ressources naturelles sur un territoire occupé par les Innus depuis des millénaires. Il ne croit pas que ce type de développement puisse créer des emplois à long terme pour les autochtones. (La Presse)
1 novembre 2011
Environmental and First Nations groups criticize Plan Nord 
Provincial environmental groups and First Nations communities fear that the Quebec government’s Plan Nord, a development project aimed at attracting investment into industrial activities in Quebec’s northern territories, will lead to severe environmental degradation. (McGill Daily)
1 novembre 2011
Côte-de-Beaupré: la forêt privée aussi menacée par l'étalement urbain 
Il n'y a pas que les terres agricoles qui soient menacées par l'étalement urbain sur la Côte-de-Beaupré; c'est aussi le cas de la forêt privée. Désormais, la valeur des terrains a même dépassé celle du bois lui-même, tant ceux-ci sont convoités pour l'habitation. (Le Soleil)
1 novembre 2011
Wetlands: Drying Intensifying Wildfires, Carbon Release Ninefold, Study Finds 
Drying of northern wetlands has led to much more severe peatland wildfires and nine times as much carbon released into the atmosphere, according to new research led by a University of Guelph professor. The study, published November 1 in Nature Communications, is the first to investigate the effect of drainage on carbon accumulation in northern peatlands and the vulnerability of that carbon to burning. (Science Daily)
1 novembre 2011
Plan Nord: mirage ou gros lot pour les Innus? 
Tous les Québécois profiteront du Plan Nord, a déclaré Jean Charest en mai dernier. Ce plan englobe notamment la construction de quatre complexes hydroélectriques sur la Romaine. Certains Québécois en profiteront beaucoup: c'est le cas d'entrepreneurs blancs qui se sont associés à des Innus pour bénéficier de deux contrats de 35 millions de dollars accordés sans appel d'offres et selon des conditions tenues secrètes. (La Presse)
31 octobre 2011
Eastern U.S. Forests Not Keeping Pace With Climate Change, Large Study Finds 
More than half of eastern U.S. tree species examined in a massive new Duke University-led study aren't adapting to climate change as quickly or consistently as predicted. "Many models have suggested that trees will migrate rapidly to higher latitudes and elevations in response to warming temperatures, but evidence for a consistent, climate-driven northward migration is essentially absent in this large analysis," says James S. Clark, H.L. Blomquist Professor of Environment at Duke's Nicholas School of the Environment. (Science Daily)
31 octobre 2011
Savannas and Forests in a Battle of the Biomes 
Climate change, land use and other human-driven factors could pit savannas and forests against each other by altering the elements found by Princeton University researchers to stabilize the two. Without this harmony, the habitats, or biomes, could increasingly encroach on one other to the detriment of the people and animals that rely on them. (Science Daily)
31 octobre 2011
Le défi du développement durable - Un impossible statu quo 
La ponction sur les ressources vivantes et non renouvelables d'une humanité qui les surexploite, accentuée par le dérèglement des grands régulateurs de la planète comme le climat, la couche d'ozone et les océans, conduit l'humanité au dépassement des seuils de viabilité de la planète, selon la plupart des grands organismes scientifiques. Ce qui pose une question fondamentale: notre ponction sur les ressources est-elle viable ou s'agit-il d'une fuite en avant au potentiel mortel? (Le Devoir)
27 octobre 2011
Les forêts, une solution potentielle dans la lutte contre la faim - Une attention accrue aux produits et services forestiers peut améliorer la sécurité alimentaire dans les pays pauvres 
Les forêts, une solution potentielle dans la lutte contre la faim - Une attention accrue aux produits et services forestiers peut améliorer la sécurité alimentaire dans les pays pauvres. Selon le Partenariat de collaboration sur les forêts (PCF), dont la FAO est un membre actif, les forêts peuvent jouer un rôle encore plus important dans l'alimentation du monde et aider les agriculteurs à faire face au changement climatique. Et leur potentiel n'est pas encore pleinement réalisé. Avec près d'un milliard de personnes souffrant de faim chronique dans le monde, le PCF souligne que le potentiel des forêts et des arbres pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle requiert davantage d'attention de la part des décideurs nationaux et régionaux et des agences internationales de développement. (Gaïa Presse)
27 octobre 2011
Des fraises à la place des sapins 
Québec se propose de modifier le Règlement sur les établissements agricoles (REA) pour permettre la culture des petits fruits sur des surfaces réservées jusqu'ici à la culture des sapins de Noël, une activité assimilée à de la foresterie plutôt qu'à l'agriculture. (Le Devoir)
27 octobre 2011
Protecting forests: The road not bulldozed. A legal victory for hunters and greens 
“IN GOD’S wildness lies the hope of the world,” opined John Muir, the great (Scottish-born) American naturalist and defender of Yosemite National Park. A century later, that view—sometimes minus God—is still strong in America. It has ensured that around 300m acres of publicly owned land is protected; and woe betide anyone who seeks to reduce it. Thus the political heat that has attended a decade-old argument over the future of nearly 60m acres of national forest, which is currently unbroken by any road. To the delight of all Muirists, a federal appeals court ruled on October 20th that, in effect, it should stay that way. (The Economist)
27 octobre 2011
L’agrile du frêne, un risque pour la valeur des propriétés 
Si l’agrile du frêne devait étendre son emprise sur Montréal, entraînant des pertes massives de frênes, la perte de valeur foncière pourrait être non négligeable pour les propriétaires. Selon une présentation faite la semaine dernière à des spécialistes Montréalais, la diminution de valeur des propriétés pourrait être de 1% à 15%. Ces chiffres, tirés des précédents cas vécus dans plusieurs villes des États-Unis et de l’Ontario, varient notamment en fonction du nombre d’arbres coupés dans chaque quartier. Or, dans certaines rues montréalaises, on a planté des enfilades de frênes. Ainsi, dans un arrondissement comme Rosemont-La-Petite-Patrie, 33% des arbres de rue sont de cette essence. (Journal Métro)
26 octobre 2011
Plan Nord: la CRE de la Côte-Nord fait valoir ses exigences 
La Conférence régionale des élus (CRE) de la Côte-Nord insiste : le gouvernement doit absolument intégrer les MRC et la CRE dans le processus de désignation des zones de conservation qui seront créées dans la foulée du Plan Nord. D'ici au 12 novembre, Québec mène des consultations sur son engagement de protéger 50 % de la superficie du territoire du Plan Nord contre toute activité industrielle. La CRE n'est pas contre l'idée, «mais soustraire un secteur aussi vaste à toute activité industrielle est une décision aussi importante que celle de permettre un usage industriel», a déclaré le président de l'organisme, Julien Boudreau, pour qui l'acceptabilité sociale ne con­cerne pas juste les projets de développement économique. (Le Soleil)
25 octobre 2011
New Genetic Evidence Confirms Coyote Migration Route to Virginia and Hybridization With Wolves  
Changes in North American ecosystems over the past 150 years have caused coyotes to move from their native habitats in the plains and southwestern deserts of North America to habitats throughout the United States. In a new study, published Oct. 17 in the Journal of Mammalogy, researchers from the Smithsonian Conservation Biology Institute's Center for Conservation and Evolutionary Genetics used DNA from coyote scat (feces) to trace the route that led some of the animals to colonize in Northern Virginia. The researchers also confirmed that, along the way, the coyotes interbred with the native Great Lakes wolves. (Science Daily)
23 octobre 2011
Le Lac-Saint-Jean sert de modèle en foresterie  
Le Lac-Saint-Jean serait-il un modèle pour le reste de la planète en matière de foresterie? Des représentants d’Afrique et d’Amérique du Sud venus constater les résultats de projets de foresterie communautaires réalisés dans le Haut du Lac-Saint-Jean au début octobre le croient. Le groupe de Forêt modèle du Lac-Saint-Jean (FMLSJ) a profité de la visite d’une trentaine de représentants de pays en voie de développement pour présenter des projets sur les champignons forestiers, les forêts/bleuets et sur la remise en production de sites dégradés. (Canoë)
21 octobre 2011
Recyclage ne rime pas avec plus d'arbres  
L'un des objectifs du recyclage du bois et du papier est de sauver des arbres. En réduisant le nombre d'arbres abattus, il parait évident que les aires boisées s'accroitront proportionnellement. Mais la réalité pourrait bien ne pas être aussi simple. Selon une analyse théorique élaborée par Didier Tatoutchoup alors qu'il était doctorant au Département de sciences économiques de l'Université de Montréal, sous la direction de Gérard Gaudet, le recyclage des produits de la forêt pourrait, à long terme, se traduire par une baisse de la quantité d'arbres. (UDeMNouvelles)
21 octobre 2011
Évaluer pour mieux protéger 
Pour le Conseil régional de l'environnement de Laval (CRE-Laval), la CMM doit décréter un moratoire sur la destruction de milieux humides des 82 municipalités qui la composent, jusqu'à ce qu'on les ait «caractérisés», c'est-à-dire qu'on ait évalué rigoureusement leur valeur écologique. Jusqu'à présent, note le mémoire du CRE-Laval dans son mémoire sur le Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) de la CMM, plusieurs villes ont réalisé jusqu'ici des inventaires de milieux humides, «mais il est faux de prétendre que la caractérisation de ces milieux humides a été réalisée et, par le fait même, il est impossible de connaître la valeur écologique de ces milieux». (Le Devoir) | Entrevue sur le même thème à Radio-Canada 
20 octobre 2011
Leaf Litter Ants Advance Case for Rainforest Conservation in Borneo 
Studies of ant populations in Borneo reveal an unexpected resilience to areas of rainforest degraded by repeated intensive logging. A finding which conservationists hope will lead governments to conserve these areas rather than allow them to be cleared and used for cash crop plantations. (Science Daily)
20 octobre 2011
Visual Tour of Earth's Fires 
NASA has released a series of new satellite data visualizations that show tens of millions of fires detected worldwide from space since 2002. The visualizations show fire observations made by the MODerate Resolution Imaging Spectroradiometer, or MODIS, instruments onboard NASA's Terra and Aqua satellites. (Science Daily)
19 octobre 2011
Changement dans la faune québécoise 
La biodiversité de la planète est un grand sujet de préoccupation environnementale. Chaque année, des milliers d'espèces animales disparaissent à jamais et certains parlent même d'une extinction de masse. Mais dans des régions nordiques comme le Québec, on vit un paradoxe. Certaines espèces sont en pleine explosion et de nouvelles espèces s'installent... (Reportage à La semaine verte | Radio-Canada)
19 octobre 2011
«Viens vivre la forêt» fait la promotion des métiers forestiers 
Pour une sixième année d'affilée, le Centre de formation professionnelle (CFP) Le Granit, à Lac-Mégantic, a vécu, jeudi, au rythme de la forêt. Il faut mentionner que cette institution scolaire a fait une véritable spécialité de l'enseignement de la foresterie. On présentait donc jeudi l'événement «Viens vivre la forêt», une activité de promotion des métiers forestiers qui existe, pour sa part, depuis sept ans. En 2011, sept régions du Québec ont présenté l'activité à différents moments entre le 20 septembre et le 13 octobre. (La Tribune)
19 octobre 2011
How to safari – Canada-style  
Elk Island National Park, 194 square kilometres of prairie paradise, is a scant 45-minute drive east of Edmonton’s downtown urban matrix; an ecological oasis just off the Yellowhead Highway. The grand mix of rolling boreal forest, aspen parkland, sedge meadows, lakes and wetlands that contains and sustains a jaw-dropping 3,000 grazing mammals (second only in density to Africa’s Serengeti), and more than 250 species of birds, is ranked eighth in the world by National Geographic magazine for “best wildlife viewing” and provides a welcome wild sanctuary from the big city nearby. (Globe & Mail)
19 octobre 2011
Le Nord protégé? 
Jean Charest pourrait bien perdre la belle carte de visite que représente pour lui le Plan Nord s'il ne dissipe pas sous peu le flou qui entoure la protection de 50 % du territoire nordique québécois contre toute activité industrielle. En mai, lorsque le gouvernement libéral a présenté en grande pompe, à Lévis, son plan Faire le Nord ensemble. Le chantier d'une génération, il s'était assuré, ou du moins voulait-il donner cette impression, que tous les aspects de cet ambitieux projet avaient été considérés avec soin et s'imbriqueraient parfaitement. (Cyberpresse)
19 octobre 2011
Les milieux naturels préoccupent les Lavallois 
L'amélioration de la qualité de vie, la protection des bois et des milieux humides contre les pressions du développement, la conservation des grandes îles de la rivière des Mille Îles et la création d'un grand parc dans l'ouest de Laval font partie des préoccupations dominantes qu'ont exprimées les Lavallois, hier, lors des consultations publiques sur le Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD). (Cyberpresse)
19 octobre 2011
'Albedo Effect' in Forests Can Cause Added Warming, Bonus Cooling 
Wildfire, insect outbreaks and hurricanes destroy huge amounts of forest every year and increase the amount of carbon dioxide entering the atmosphere, but scientists are now learning more about another force that can significantly affect their climate impact. (Science Daily)
18 octobre 2011
Asian demand revitalized B.C. timber industry 
A coastal forest company that was shutting down mills and selling the parts to China two years ago announced on Tuesday a $200-million injection in capital for its Vancouver Island sawmills. Lee Doney, vice-chair of Western Forest Products, credits the remarkable turnaround to lumber sales in Asia. Last year, the company shipped eight container vessels’ worth of wood overseas. This year, it expects to see off 21 shiploads of timber products. (Globe & Mail)
18 octobre 2011
Plan Nord - Une première promesse reniée? 
Jean Charest protégera-t-il ou pas 50 % du territoire? demande une membre de la Table des partenaires
«On demande au premier ministre Charest de clarifier ses intentions à l'endroit du Plan Nord, compte tenu des dérives de plus en plus importantes qu'on constate dans ce dossier au sein du gouvernement. C'était clair au début. Ça l'est de moins en moins», affirme Suzann Méthot, porte-parole de l'Initiative boréale canadienne (IBC) dans une entrevue téléphonique accordée hier au Devoir. (Le Devoir)
17 octobre 2011
Old trees necessary for nesting animals  
Aged, living trees are essential for over 1,000 birds and mammals that depend on such trees for nesting holes, according to a study in Frontiers in Ecology and the Environment. In much of the world, tree-nesting animals depend on holes formed through maturity and decay—and not woodpeckers—requiring standing old trees. "Most trees have to be more than 100 years old before decay cavities begin to form and often several centuries old before large cavities or many cavities develop in one tree," explains Kathy Martin, a professor in the Faculty of Forestry at the University of British Columbia, in a press release. Yet these are the trees that logging companies target first. (Mongabay)
17 octobre 2011
Les marais de la rivière Cumberland sauvés 
Les marais de la rivière Cumberland, en Beauce, menacés jusqu'à tout récemment par un développement résidentiel, viennent non seulement d'échapper à ce péril, mais pourraient bien être tirés d'affaire pour de bon. L'association vouée à leur conservation a en effet annoncé hier qu'elle avait acquis 12 hectares de terrains situés dans un endroit stratégique, au coût de 350 000 $. (Le Soleil)
17 octobre 2011
Strategy to protect woodland caribou gets failing grade: environmental group 
One of Canada’s leading conservation groups has given the federal government a failing grade on its planned strategy to protect the woodland caribou, insisting above all that a proposed 60 per cent “survival threshold” across much of the animal’s range must be increased to 80 per cent to prevent the extirpation of many herds. A report card prepared by the Canadian Parks and Wilderness Society — to be issued Monday near the close of a 60-day public consultation period on a federal caribou recovery blueprint announced in August — says the scientific basis for the strategy is strong, but that the government has chosen a habitat-protection target that’s “too weak” to truly ensure the antlered creature will overcome its threatened status across Canada’s boreal forest. (The Gazette)
16 octobre 2011
World population to reach seven billion soon 
“On Oct. 31, world population will cross the seven billion mark,” Grist.org says. “… Twelve years ago, when world population reached six billion, the human prospect looked immeasurably brighter than it does today. … But over the past 12 years, the trends have not gone according to script. Oil prices shot from a low of $13 [U.S.] a barrel in 1999 to $113 a barrel earlier this year, and they’re now hovering around $86. The prices of grains and other essential foodstuffs have more than doubled. Hunger and severe poverty have made a comeback. The fight against climate change has been nearly abandoned. The global economy has been battered. … Water scarcity and resource limitations have grown more acute. And the transition to a green economy has not been as swift as many hoped. In the meantime, world population keeps on growing with no end in sight. If fertility rates don’t continue to fall, population could soar as high as 15 billion by the end of this century.” (Globe & Mail)
14 octobre 2011
Conservation de façade 
Le développement durable du Grand Nord n'a pour l'instant rien de bien durable... Moussé à grands coups de pubs, de tournées et d'annonces à grand déploiement, le Plan Nord ressemble de plus en plus à ces produits dont les mérites ont été gonflés par le marketing. Depuis les débuts, le gouvernement Charest présente son plan comme la quintessence d'une gestion raisonnée du territoire, offrant à la fois des bienfaits économiques, sociaux et environnementaux à la collectivité. Promettant de laver plus vert que vert, il s'est ainsi engagé à «protéger 50% du territoire». Rien de moins. Or ce que les petits caractères révèlent aujourd'hui, au gré des séances publiques d'information, c'est que l'intention est de conserver 12% du Nord. Rien de plus. (La Presse)
13 octobre 2011
La grande séduction de l’industrie forestière 
Plus de 450 étudiants de 3e, 4e et 5e secondaire étaient à la Pépinière de Grandes-Piles le 29 septembre dernier dans le cadre de la journée Viens vivre la forêt. Au travers d’ateliers pratiques, les participants se familiarisaient avec plusieurs métiers forestiers, tout en étant instruit de la formation académique requise afin de pouvoir les exercer. Des étudiants actuellement inscrits, des enseignants et même des travailleurs du milieu forestier étaient sur place pour répondre aux questions des jeunes et transmettre leur passion. (L'Hebdo du St-Maurice)
13 octobre 2011
Menaces sur le caribou : Québécois et Cris pour un moratoire sur la coupe forestière 
Un nouveau sondage Léger Marketing publié cette semaine par le Grand Conseil des Cris dévoile que la très grande majorité des Cris et des Québécois du Nord comme du Sud et sont préoccupés par l’inaction du gouvernement face à la disparition du caribou forestier, une espèce menacée à travers le pays. Les personnes sondées dans le territoire du Plan Nord et au Sud du Québec sont d’avis à 86% qu’un moratoire sur les coupes forestières doit être imposé dans l’habitat essentiel du caribou forestier et 65 % favorisent une réduction des activités forestières, au détriment de l'activité économique si nécessaire. La majorité croit que le gouvernement acquiesce trop facilement aux demandes des compagnies privées en ce qui a trait aux projets de développement des ressources. (Greenpeace) | Les Cris et le rétablissement du caribou forestier : un leadership inspirant (SNAP) 
13 octobre 2011
Climatic Tipping Points for Tropical Forest and Savanna: Satellite Data Reveal Where They Are Most Vulnerable 
Tropical tree cover will jump sharply between a forested state and savanna or treeless conditions rather than respond smoothly to climate change, according to a study by scientists from Wageningen University published in the journal Science. (Science Daily)
13 octobre 2011
Severe Drought, Other Changes Can Cause Permanent Ecosystem Disruption 
An eight-year study has concluded that increasingly frequent and severe drought, dropping water tables and dried-up springs have pushed some aquatic desert ecosystems into "catastrophic regime change," from which many species will not recover. (Science Daily)
13 octobre 2011
Future Forests May Soak Up More Carbon Dioxide Than Previously Believed 
North American forests appear to have a greater capacity to soak up heat-trapping carbon dioxide gas than researchers had previously anticipated. As a result, they could help slow the pace of human-caused climate warming more than most scientists had thought, a U-M ecologist and his colleagues have concluded. (Science Daily)
13 octobre 2011
Method of Studying Roots, Rarely Used in Wetlands, Improves Ecosystem Research 
A method of monitoring roots rarely used in wetlands will help Oak Ridge National Laboratory researchers effectively study the response of a high-carbon ecosystem to elevated temperatures and levels of carbon dioxide. (Science Daily)
12 octobre 2011
Foresterie communautaire : Les yeux de la planète rivés sur le Lac-Saint-Jean 
Le 3 octobre dernier, une trentaine de représentants d’Afrique et d’Amérique du Sud sont venus constater les résultats des projets de foresterie communautaire réalisés dans le nord du Lac-Saint-Jean. Le constat est unanime : le Lac-Saint-Jean est un exemple pour le reste de la planète. « On voulait montrer des expériences qui fonctionnent sur le terrain et on est venu au Lac-Saint-Jean parce qu’on a un bel exemple de foresterie communautaire avec la Forêt modèle du Lac-Saint-Jean (FMLSJ) », a lancé Nacy Gélinas, professeur à la faculté de foresterie, géographie et géomatique à l’Université Laval et organisatrice de la journée. « C’est un regroupement d’acteurs qui ont des intérêts sur le même territoire et qui, ensemble, peuvent s’aider à créer de l’emploi et de développer les communautés sur le plan socioéconomique tout en changeant la vision vers l’aménagement forestier durable. » (Science Presse)
12 octobre 2011
Parc national de frontenac: nouvel accueil, nouvelle approche 
Le ministre Laurent Lessard a inauguré hier après-midi le nouveau Centre de découverte et de services du Parc national de Frontenac. Cette inauguration marquait la fin d'une série de travaux essentiels au parc qui ont commandé des investissements de 2,3 millions $ au cours des trois dernières années. «C'est une très belle journée», a lancé le ministre Lessard qui a particulièrement apprécié l'oeuvre d'art réalisée au Musée du bronze d'Inverness, un Grand Héron, constituant le symbole du Parc national de Frontenac. (La Tribune)
12 octobre 2011
Plan Nord : Rêve ou cauchemar d’une génération? 
C’est la question que pose Greenpeace au coeur d’une publicité à l’affiche dans certains bars et restaurants de la région de Québec depuis aujourd’hui. S’adressant aux députés de l’Assemblée nationale du Québec, Greenpeace demande aux élus de protéger la Vallée de la Broadback, la meilleure opportunité de conservation au Québec et qui se trouve... sur la route du Plan Nord. (Greenpeace)
12 octobre 2011
Cahier spécial sur Pierre Dansereau 
Pierre Dansereau, un scientifique remarquable

Rares sont celles ou ceux dont le parcours aura recouvert un temps aux dix décennies. Et pour cet homme, né à Outremont au début d'un autre siècle, ce fut une vie de plus d'un combat: qui aurait dit au jeune homme qu'il était qu'il imposerait ici, comme ailleurs, ce néologisme qu'est «écologiste», mot qui désigne ce spécialiste de l'environnement, là où nature, culture, environnement et responsabilité collective ensemble se conjuguent? (Le Devoir)

11 octobre 2011
Le beau temps d’automne : la forêt est vulnérabl 
Depuis le début du long congé, les températures records ont favorisé l’éclosion de 19 incendies de forêt tous causés par des actions humaines. Le plus important est situé au Témiscamingue et a une superficie de 80 hectares. Aujourd’hui, le danger d’incendie en forêt est élevé dans l’ouest du Québec et modéré dans l’est. C’est pourquoi la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) lance un appel à la prudence aux usagers de la forêt. (SOPFEU)
11 octobre 2011
Should public or private money finance efforts to save forests? 
Public and private finance for the world's forests?: Two experts weigh in. This is a special debate hosted by mongabay.con on behalf of the Rights and Resources Initiative (RRI) ahead of its upcoming dialogue on “The Status and Role of Public and Private Finance to Reduce Forest Loss and Degradation”, and will be taking place in London on October 12, 2011. (Mongabay)
11 octobre 2011
Le Plan Nord et les zones protégées 
Le premier ministre du Québec parcourt la planète pour vendre le fameux Plan Nord. Il est en ce moment en Espagne. En point de presse lundi à Barcelone, le premier ministre Charest a reconnu que l'objectif de protéger de toute activité industrielle la moitié du territoire touché par le Plan Nord était ambitieux. Il a admis que cette idée était encore floue. Et il n'a pas exclu qu'il y ait de l'exploitation forestière dans les zones protégées. Maisonneuve en direct questionne: Que savez-vous vraiment du Plan Nord? Les invités en tribune : Pierre Arcand, ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Christian Simard, directeur général de Nature Québec et porte-parole de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine!, et Marc-Urbain Proulx, économiste spécialisé en développement régional, professeur au Département des sciences économiques et administratives à l'Université du Québec à Chicoutimi et directeur du Centre de recherche sur le développement territorial. (Radio-Canada)
11 octobre 2011
Nos parcs nationaux: des forêts musées 
Lors du lancement de l’Explorateur Parc Parcours, le 28 septembre dernier, la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) comparait les parcs nationaux du Québec à de grands musées et la nature à des artefacts. La comparaison m’a frappé. Comme dans les musées justement, vous avez le droit de regarder, mais vous ne pouvez rien rapporter, même pas une feuille morte. Alors que la Sépaq déclare qu’elle veut générer des émotions chez les visiteurs, certaines restrictions ne sont pas vraiment propices à l’émerveillement. (Canoë)
11 octobre 2011
AbitibiBowater tourne le dos à son lourd passé 
C'est ce qu'on appelle la fin d'une époque. AbitibiBowater (T.ABH), entreprise aussi vieille que l'industrie des pâtes et papiers elle-même, a décidé de se débarrasser de son nom et de la lourde histoire qu'il traîne. L'entreprise se rebaptisera Produits forestiers Résolu, avec l'accent aigu, et Resolute Forest Products en anglais, à partir du 7 novembre. À peu près au même moment, elle quittera son siège social du vénérable immeuble de la Sun Life, au centre-ville, pour s'installer au 111, rue Duke, dans la Cité du multimédia. «L'idée est de tourner la page, a indiqué le porte-parole d'Abitibi, Pierre Choquette. La compagnie est fort différente de la compagnie qu'elle était il y a un an.» (La Presse Affaires)
11 octobre 2011
Vive Produits forestiers Résolu! 
La papetière AbitibiBowater, dont la division Laurentide est située à Grand-Mère, a annoncé ce mardi 11 octobre qu'elle changeait le nom de la Société pour Produits forestiers Résolu à compter du 7 novembre prochain. Le changement d'identité de la Société est le fruit d'une initiative, lancée en avril 2011, par laquelle les employés étaient invités à suggérer un nouveau nom pour la Société. Un comité de sélection interne et l'équipe de direction ont choisi le nom Produits forestiers Résolu parmi quelque 1400 suggestions des employés. (L'Écho de LaTuque)
11 octobre 2011
AbitibiBowater deviendra Produits forestiers Résolu 
La forestière AbitibiBowater changera de nom pour devenir Produits forestiers Résolu, a annoncé la compagnie ce matin. Le nouveau nom et la nouvelle identité visuelle seront utilisés à partir du 7 novembre prochain. En anglais, la compagnie s’appellera Resolute Forest Products. « Ce changement d'identité nous ouvre la possibilité de repositionner la Société et de nous redéfinir auprès de nos clients, de nos actionnaires et des collectivités dans lesquelles nous vivons et travaillons », a commenté Richard Garneau, president et chef de la direction d’AbitibiBowater. (Les Affaires)
11 octobre 2011
Charest admits Plan Nord still needs work  
Quebec Premier Jean Charest says he hasn’t hammered out the details of a plan to environmentally protect half the territory in the province’s north. Speaking in Barcelona on Monday, Charest told reporters his goal of preserving half the area north of the 49th parallel is ambitious and still somewhat rough. The premier, who is in Spain promoting his Plan Nord development project, wouldn’t rule out having forestry work in the protected zone. The idea was brought up last week by Leopold Gaudreau, the province’s deputy minister of environment. But Charest shut the door on any mining operations in the area, a possibility raised last week by his environment minister, Pierre Arcand. (The Chronicle Herald)
10 octobre 2011
Plan Nord: Charest n'exclut pas les activités forestières des zones protégées 
L'idée de protéger de toute activité industrielle la moitié de la superficie couverte par le Plan Nord est encore floue, a reconnu lundi le premier ministre Jean Charest. En point de presse à Barcelone, où il effectue une mission destinée notamment à faire la promotion de ce vaste projet, M. Charest a soutenu que l'objectif de protéger 50 % du territoire situé au nord du 49e parallèle était ambitieux et que ses modalités restaient encore à définir. Il n'a pas exclu que de l'exploitation forestière puisse se faire dans la zone des 50 %, comme l'a affirmé la semaine dernière Léopold Gaudreau, sous-ministre au ministère de l'Environnement. Jean Charest a en revanche rejeté la possibilité d'autoriser l'exploitation minière dans cette zone, une éventualité pourtant évoquée la semaine dernière par son ministre de l'Environnement, Pierre Arcand. (Le Devoir)
8 octobre 2011
Crise de confiance envers le Plan Nord 
Le Plan Nord du gouvernement Charest vit une crise de confiance, autant de la part de ceux qui appuient son Plan Nord que des écologistes qui entretiennent des doutes majeurs sur la manière de le concevoir et de le gérer. Lors de la consultation publique d'hier soir à Montréal, qui devait clore les deux mois de tournée provinciale du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP), le Conseil patronal de l'environnement du Québec a dit craindre que le ministère mette trop l'accent à déterminer les zones écologiques sensibles pour les protéger avant d'avoir établi tout le potentiel économique qu'on pourrait y exploiter. Pour la présidente du CPEQ, Hélène Lauzon, ce projet fait preuve de «vision» même s'il prévoit «soustraire arbitrairement» les zones sensibles aux industriels des mines, de la forêt et de l'énergie. (Le Devoir)
8 octobre 2011
Aires protégées: le Québec affiche un retard important 
La réaction épidermique du président du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), André Tremblay, face à la réduction annoncée de 10 pour cent de la possibilité forestière pour des raisons «sociales» a fait sursauter Nicolas Mainville, de Greenpeace. Ce dernier a d'ailleurs été prompt à réagir sur le réseau social Twitter, après la mise en ligne de notre article sur le sujet, le 30 septembre. Déjà, il rappelait que seulement 5 pour cent de la forêt commerciale était protégée au Québec et que les propos du CIFQ étaient dignes du 20e siècle. Il ajoutait que les aires protégées font partie du développement. (Abitibi Express)
7 octobre 2011
Loin des objectifs de l'ONU : Réchauffement climatique: la planète exposée 
La planète demeure très éloignée des objectifs fixés par l'ONU pour freiner le changement climatique et se voit désormais menacée par des catastrophes si de nouveaux efforts ne sont pas fournis pour limiter les émissions de dioxyde de carbone, prévient un institut indépendant. (Canoë)
7 octobre 2011
Le scientifique en chef défendra la recherche libre 
Devant l'indignation d'un groupe de chercheurs qui s'insurgeaient dans une lettre ouverte publiée dans notre édition d'hier de le voir s'adresser à des membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) à l'occasion de sa première apparition publique, le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, s'est défendu de vouloir assujettir la recherche québécoise aux demandes de l'industrie privée et a insisté sur sa détermination à défendre «la recherche libre et non ciblée». (Le Devoir)
7 octobre 2011
Plan Nord: coupes forestières et mines dans les zones protégées 
Les coupes forestières et les activités minières seront permises dans la zone que le gouvernement Charest affirme vouloir mettre à l'abri des «activités industrielles», ce que dénoncent vivement les groupes écologistes. Ils promettent de contrer la campagne internationale en faveur du Plan Nord du premier ministre Jean Charest en l'accusant de fausse représentation. (La Presse)
7 octobre 2011
Milieux naturels: le statu quo ne suffit pas 
Les audiences sur le Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) démontrent l'existence d'un désir très large de diminuer l'empreinte écologique des établissements humains en misant sur la densification du tissu urbain, sur une intégration poussée avec le transport collectif et sur la préservation des écosystèmes les plus importants, fleuve, ruisseaux et rivières, rives, milieux humides et forêts de la périphérie. En somme, il ressort des audiences une nette volonté d'écologiser le développement métropolitain, une rupture d'avec la culture politique actuelle qui ne sera pas facile... (Le Devoir)
7 octobre 2011
Foresterie communautaire au Lac-Saint-Jean : la prise en charge de la forêt par les communautés 
Traditionnellement, et encore aujourd’hui, la gestion forestière au Québec « est marquée par une prise de décision centralisée dans les mains des compagnies forestières et des experts de l’État » (Chiasson et al. 2006), laissant peu de place aux initiatives citoyennes et locales de gestion forestière. Malgré cela, des modèles innovants en faveur d’une prise en charge de la forêt par les communautés existent depuis plus de 15 ans au sein du territoire d’influence de la Forêt modèle du Lac-Saint-Jean. Le concept de foresterie communautaire – bien reconnu autour du globe - implique des bénéfices socioéconomiques, écologiques et culturels qui engagent les communautés dans la gestion des forêts (Alemagi, 2010). (Forêt Modèle)
7 octobre 2011
Gray Jays' Winter Survival Depends On Food Storage, Study Shows 
A new University of Guelph study shows that gray jays hoping to survive and reproduce through Canada's harsh winters need to be able to store food in the right kinds of trees. The study appears in Oecologia and was co-authored by Prof. Ryan Norris, Department of Integrative Biology; Brian Kielstra, an undergraduate student in the Department of Geography; and Dan Strickland, retired chief naturalist of Algonquin Park in Ontario. (Science Daily)
7 octobre 2011
Ancient Climate Change Has Left a Strong Imprint On Modern Ecosystems 
As Earth’s climate cycles between warm and cool periods, species often must move to stay within suitable conditions. Scientists have now mapped how fast species have had to migrate in the past to keep up with changing climate. They found that small-ranged species – which constitute much of Earth’s biodiversity – are concentrated in regions where little migration has been required. Climate change due to human activities will drastically increase the required migration rates in many of these locations, putting their unique faunas at risk. (Science Daily)
7 octobre 2011
Développement durable au coeur de Montréal 
La Maison du développement durable a été inaugurée hier à Montréal en présence du ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, du maire Gérald Tremblay, des dignitaires et présidents de sociétés privées et publiques qui ont soutenu le projet. Cet édifice, situé à côté du Théâtre du Nouveau Monde dans la rue Sainte-Catherine à Montréal, va abriter plusieurs groupes écologistes et sociaux québécois, canadiens, voire internationaux comme Amnistie internationale. (Le Devoir)
7 octobre 2011
Le Népal : un pionnier de la foresterie communautaire 
Le Népal est l’un des pays les plus pauvres de la planète, dont plus de la moitié de sa population vit avec moins de 1,25 $ US par jour. Pourtant, cet ancien petit royaume est reconnu pour son concept particulièrement avancé de foresterie communautaire, qui donne aux habitants locaux le contrôle de la terre et des ressources qui entourent leurs collectivités. Cette politique de décentralisation est considérée comme l’un des plus grands succès de développement du Népal, où 90 % de la population vit en milieu rural. (EDS)
6 octobre 2011
6 octobre 2011
My FSC Story: comment les entreprises protègent les forêts 
Plusieurs entreprises, dont Kruger, TD et Rona, se sont regroupées aux côtés du Forest Stewardship Council (FSC) afin de soutenir la préservation des forêts et leur exploitation respectueuse. C’est dans le cadre de l’évènement international FSC Friday, qui s’est tenu vendredi 30 septembre, qu’a été lancée l’initiative My FSC Story. Objectif: donner la parole aux entreprises et ONG qui veulent témoigner de leur attachement aux forêts, et des raisons qui les ont poussés à adopter des produits certifiés FSC. (Novae)

Greenpeace appellera à un gel de tout projet de développement industriel dans le cadre du Plan Nord lors des consultations menées par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ce soir à Montréal. Comment lancer « le plus grand chantier d’une génération » en toute légitimité alors que les scandales de corruption dans le milieu de la construction font surface et que ce gouvernement semble vouloir plonger dans enquête publique sur la question? Comment avoir la confiance des Québécois alors qu’on commence à peine à voir l’ampleur de la collusion qui règne entre le gouvernement Charest et le crime organisé? (Greenpeace)

5 octobre 2011
Forêts urbaines: Maximiser les bénéfices des forêts urbaines  
L'ONU pour la maximisation des bénéfices des forêts urbaines - Des politiques et des investissements ciblés destinés à protéger et à exploiter les forêts et les arbres dans les villes et leurs alentours sont nécessaires pour améliorer les conditions de vie urbaine et la gestion des environnements urbains dans un monde qui s'urbanise de plus en plus, a souligné le Partenariat de collaboration sur les forêts (PCF) à l'occasion de la journée mondiale de l'habitat célébrée ce lundi. (L'Afrique en ligne)
5 octobre 2011
La FCCQ inquiète par la baisse de la possibilité forestière 
La Fédération des chambres de commerce du Québec a pris connaissance du nouveau calcul des possibilités forestières (CPF) pour l'année 2013-2014 rendu public par le Forestier en chef du Québec la semaine dernière et est particulièrement inquiète par les données présentées dans ce rapport. « Les secteurs de la foresterie et de l'exploitation forestière, de la fabrication de produits du bois et de la fabrication de papier représentent un pourcentage important des exportations québécoises, a déclaré Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. Lorsque le Forestier en chef vient dire qu'il abaissera la possibilité forestière en 2013-2014, nous avons en tête les régions ressources qui seront touchées par une telle action. » (CNW)
4 octobre 2011
Climate Change Simulations Show Which Animals Can Take the Heat 
Species' ability to overcome adversity goes beyond Darwin's survival of the fittest. Climate change has made sure of that. In a new study based on simulations examining species and their projected range, researchers at Brown University argue that whether an animal can make it to a final, climate-friendly destination isn't a simple matter of being able to travel a long way. It's the extent to which the creatures can withstand rapid fluctuations in climate along the way that will determine whether they complete the journey. (Science Daily)
4 octobre 2011
Forest Structure, Services and Biodiversity May Be Lost Even as Form Remains 
A forest may look like a forest, have many of the same trees that used to live there, but still lose the ecological, economic or cultural values that once made it what it was, researchers suggest in articles in the Proceeding of the National Academy of Sciences. (Science Daily)
4 octobre 2011
Plan Nord : Les consultations publiques sont terminées en région 
Plan Nord : Les consultations publiques sont terminées en régionLa séries de consultations publiques concernant le Plan Nord se sont terminées dans un cadre civilisé. Les différents intervenants ont fait valoir leur point de vue et certains ont été pris en compte lors de cette tournée régionale. Le ministre Pierre Arcand était accompagné par son directeur à la direction du patrimoine écologique et des parcs, Patrick Beauchesne et Léopold Gaudreault sous-ministre au développement durable. (L'Écho abitibien)
4 octobre 2011
Biodiversité : pourquoi il faut protéger les forêts tropicales indonésiennes 
Selon le programme des Nations Unies pour l'environnement (UNEP), préserver les forêts tropicales indonésiennes pourrait générer trois fois plus de revenus que de les abattre pour planter des palmiers et produire de l'huile de palme. Un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), commandé par la République d'Indonésie dans le cadre du Partenariat pour la survie des grands singes (GRASP), précise que la protection de ces espaces verts peut également fournir de nombreux avantages en matière de lutte contre le changement climatique : cela permettrait de sécuriser l'approvisionnement en eau du pays, d'améliorer le confort de vie de ses habitants, tout en sauvegardant l'une des toute dernière population d'orangs-outangs de la planète, réfugiée sur l'île de Sumatra. Cette espèce est en effet en danger critique d'extinction. (BioAddict)
4 octobre 2011
À la découverte de nos forêts 
Démystifier les métiers forestiers. Voilà la mission de l'Association forestière du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Plus de 500 étudiants du secondaire étaient invités à aller «vivre la forêt», aujourd'hui et demain, dans la Réserve faunique des Laurentides. Plusieurs ont même pu tester leurs habilités à manipuler de la machinerie forestière. (Le Quotidien)
4 octobre 2011
Ile Charron : Vendu! 
Le promoteur Luc Poirier a finalement accepté de céder son terrain de l'île Charron pour 15 millions de dollars. La facture est salée, mais il s'agit néanmoins d'une victoire pour les Québécois, une triple victoire même. (Éditorial de F. Cardinal - La Presse)
3 octobre 2011
La FAO plaide en faveur de politiques ciblées pour protéger les arbres en milieu urbain  
L'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) a plaidé, lundi, en faveur de politiques ciblées pour protéger et gérer les espaces boisés et les arbres en milieu urbain. L'organisation onusienne, basée à Rome, fait référence à ce sujet à un communiqué publié, à l'occasion de la journée mondiale de l'habitat, par le "Partenariat de collaboration sur les forêts" (PCF), dont elle est membre. Ce groupement international souligne la nécessité de prêter "une attention accrue à la gestion et à la protection de la foresterie urbaine et périurbaine". Il observe notamment que les forêts peuvent atténuer l'impact des conditions climatiques rigoureuses en protégeant les immeubles des vents violents et des inondations et en diffusant de la fraîcheur durant les journées de chaleur intense. (Au fait)
3 octobre 2011
Île Charron : Luc Poirier accepte de vendre son terrain à Québec 
Le promoteur Luc Poirier, qui projetait de construire des tours d'habitation sur une partie de l'Île Charron, entre Montréal et Boucherville, a finalement accepté l'offre d'achat du gouvernement du Québec. Le promoteur cédera donc à l'État son terrain de 20,6 hectares, voisin du parc national des Îles-de-Boucherville, pour la somme de 15 millions de dollars. Le gouvernement du Québec s'était engagé, s'il obtenait le terrain, à l'annexer au territoire du parc national des Îles-de-Boucherville. (Radio-Canada) | Île Charron : entente de principe  (La Presse)
3 octobre 2011
Carignan dit non à la construction résidentielle en milieux naturels 
Les opposants à la construction résidentielle dans des milieux naturels de Carignan ont remporté un référendum pour forcer la municipalité à abandonner son nouveau plan d'urbanisme, hier soir. Aux deux questions référendaires, les citoyens ont répondu «non» à 56%. «C'est David qui a gagné contre Goliath. C'est la politique citoyenne qui a gagné contre un promoteur immobilier et une ville corrompue», s'est félicité Patrick Paré, porte-parole du camp du «non». (La Presse)
3 octobre 2011
Possibilités forestières pour 2013-2014: la région encaisse une autre baisse de 12 %  
Une nouvelle fois, la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean devra vivre avec la nouvelle décision du forestier en chef, Gérard Szaraz, qui vient de faire une mise à jour sommaire des possibilités forestières pour 2013-2014. Rien de bon pour la région qui devra absorber une autre baisse de quelque 12 % en moyenne dans les différentes unités d’aménagement forestier avec les impacts directs que cela aura sur la main d’œuvre et la perte potentielle de plusieurs centaines d’emplois. (Le Lac St-Jean)
3 octobre 2011
Baisse de possibilité forestière: Greenpeace répond au Conseil de l’industrie forestière  
En réaction à la baisse de possibilité forestière de plus de 10% pour 2013 annoncée cette semaine par le Forestier en Chef, le président du CIFQ André Tremblay se dit accablé par cette annonce qui selon lui découle des mesures « sociales » imposées par la population, sans en évaluer les impacts économiques de telles réductions. Hors faut-il rappeler à M. Tremblay que seulement 5% de la forêt au sud de la limite nordique est actuellement protégée et que les « choix de société » auquel M. Tremblay fait référence ont déjà été fait il y a 20 ans de cela. Le problème est que le Québec est incroyablement en retard pour mettre ces choix à exécution. (Greenpeace)
3 octobre 2011
La possibilité forestière va diminuer 
Un nouveau calcul de la possibilité forestière entrera en fonction en 2013-2014, si certains ont démontré des inquiétudes quant aux pertes d’emplois, le nouveau forestier en chef, Gérard Szaraz, a rappelé que celui-ci serait utilisé pendant seulement un an après quoi, des modifications pourraient être apportées. (L'Écho abitibien)
2 octobre 2011
With Deaths of Forests, a Loss of Key Climate Protectors 
The trees spanning many of the mountainsides of western Montana glow an earthy red, like a broadleaf forest at the beginning of autumn. But these trees are not supposed to turn red. They are evergreens, falling victim to beetles that used to be controlled in part by bitterly cold winters. As the climate warms, scientists say, that control is no longer happening. (NY Times)
1 octobre 2011
Manifestation : Protéger l'île Charron 
Une cinquantaine de personnes ont participé samedi au Parc national des Îles-de-Boucherville à une manifestation organisée par la Coalition pour la protection de l’île Charron, qui s’oppose à tout projet domiciliaire sur ce territoire, adjacent au parc national. Le promoteur Luc Poirier, propriétaire d’un terrain d’une vingtaine d’hectares sur l’île Charron, tente depuis 2007 d’y ériger un vaste projet domiciliaire. Le ministère du Développement durable a offert d’acheter son terrain pour 15 millions $, afin de l’annexer au parc. Cette offre est valable jusqu’à mercredi. (Canoë)
30 septembre 2011
Baisse de la possibilité forestière, une annonce accablante pour le secteur forestier 
Le Forestier en chef a rendu public le nouveau calcul des possibilités forestières (CPF) pour l'année 2013-2014. Cette annonce confirme les craintes du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) et de l'ensemble du secteur forestier. Le CIFQ accueille avec consternation cette mise à jour sommaire du Bureau du forestier en chef qui entraîne une diminution substantielle de 10,2 % de la possibilité forestière au Québec, toutes essences confondues, et de 11,5 % plus spécifiquement pour le secteur résineux. « Une telle diminution de la possibilité forestière découle non pas de la capacité de la forêt à générer la matière ligneuse, mais plutôt des limitations anthropiques et sociales auxquelles le gouvernement répond suite aux pressions des autres utilisateurs de la forêt », a déclaré M. André Tremblay, président-directeur général du CIFQ. (Communiqué du CIFQ)
30 septembre 2011
Forest resources professor part of huge biofuels research project 
A forest products researcher in Penn State's College of Agricultural Sciences is playing a role in a national effort to gauge the viability of a novel use for wood-based biofuels. The U.S. Department of Agriculture on Sept. 28 announced five grants totaling $136 million for projects led by institutions in Washington, Iowa, Louisiana and Tennessee. The five-year program will deliver research and development funding to public- and private-sector partners in 22 states to focus in part on developing aviation biofuels from tall grasses, crop residues and forest resources. (LIVE PSU)
30 septembre 2011
Une feuille artificielle reproduit la photosynthèse 
Des chercheurs américains ont créé une feuille artificielle capable de transformer la lumière du soleil directement en énergie pouvant être stockée pour être utilisée ultérieurement, selon leurs travaux publiés jeudi. Cette feuille - une cellule solaire en silice avec différents matériaux catalytiques attachés sur les deux côtés - ne nécessite aucun branchement externe ni de circuit de contrôle pour la faire fonctionner, expliquent-ils. (Cyberpresse)
30 septembre 2011
Le secret de la chauve-souris 
À ce jour, seul un petit nombre de reptiles, d'oiseaux et de poissons étaient connus pour posséder des muscles super-rapides. C'était avant les travaux du Dr Coen Elemans et de ses collègues de l'Université du Danemark du Sud qui en ont découvert chez un premier mammifère : la chauve-souris. Ils ont observé que lorsque la chauve-souris (murin de Daubenton) s'abat sur une proie, elle augmente la fréquence de ses cris d'écholocalisation au-delà de 160 par seconde. Ce phénomène est dû à un groupe rare de muscles super-rapides qui peuvent se contracter plus de 100 fois par seconde, expliquent les chercheurs. (Radio-Canada)
30 septembre 2011
Appel à une bonification de la ceinture verte de Montréal 
La question a occupé la plus grande partie de la première séance de la consultation publique que tient ces jours-ci la CMM au sujet de son Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD). «Le PMAD a une vision embryonnaire de ce qu’est une ceinture verte», a indiqué Patrick Ash d’Héritage laurentien, un organisme à but non lucratif ayant pour mission de protéger et de mettre en valeur des milieux naturels de la vallée du Saint-Laurent. (Canoë)
30 septembre 2011
Qui protégera l'île aux Foins? 
Un débat orageux oppose depuis des années une partie de la population de Carignan, en Montérégie, à un promoteur immobilier qui voudrait bien développer «son» île aux Foins d'une façon ou d'une autre, d'autant plus qu'il a eu derrière lui jusqu'à présent le conseil municipal, sans doute intéressé par l'apport de nouvelles taxes. Une grande partie de ce débat porte sur la valeur écologique de la végétation forestière de la partie élevée de cette île. Elle abrite aussi des espèces animales assez peu communes. (Le Devoir)
30 septembre 2011
Pierre Dansereau 1911-2011 - Un phare intellectuel et moral 
Un phare, un véritable phare intellectuel et moral, qui est devenu un repère dans le développement des sciences environnementales, s'est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi, à huit jours de son 100e anniversaire après avoir éclairé des générations de chercheurs, étudiants et militants environnementaux du Québec et d'ailleurs, notamment au Brésil où on a édité la seule œuvre synthèse de son œuvre scientifique. (Le Devoir)
29 septembre 2011
L'écologiste Pierre Dansereau est décédé 
Le biologiste québécois Pierre Dansereau, un des pères de l'écologie moderne, est décédé ce matin à la veille de ses 100 ans, rapporte Radio-Canada. Disciple du frère Marie-Victorin, M. Dansereau a formé des générations de scientifiques. Le pavillon des sciences de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) lui est d'ailleurs dédié. (Cyberpresse) | (Article Radio-Canada)  | (Dossier des archives de Radio-Canada)  | (Le Devoir) 
29 septembre 2011
Environmental scientists join bid to protect part of boreal forest 
More than 70 prominent environmental scientists have endorsed a bid by first nations in Northern Ontario and Manitoba to have 43,000 square kilometres of intact boreal forest declared a UNESCO World Heritage site. “As scientists who have contributed to advancing conservation issues and opportunities around the world,” they say in their letter, “we would like to acknowledge the globally unique cultural and ecological values of the boreal forest ecosystem on the east side of Lake Winnipeg.” (The Globe & Mail)
29 septembre 2011
UdeS : Un premier bâtiment LEED voit le jour 
Le territoire de Sherbrooke compte maintenant son premier bâtiment LEED pour une nouvelle construction. Bien qu'il ne soit pas encore inauguré, le pavillon de recherche en sciences humaines et sociales de l'Université de Sherbrooke accueille maintenant les chercheurs de l'institution. La certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) est une attestation du respect de plusieurs critères, comme l'efficacité énergétique, l'économie d'eau, etc. La structure du bâtiment est faite de bois, certifié Forest Stewardship Council (FSC). (La Tribune)
29 septembre 2011
Le futur climat coûtera cher au Canada 
Les inondations, vagues de chaleur, feux de forêt et autres calamités associées au futur climat coûteront cher au Canada, selon une première étude du genre rendue publique jeudi matin. «Les coûts du changement climatique pour le Canada pourraient passer d'environ cinq milliards de dollars par année en 2020 - dans moins de dix ans - à une somme comprise entre 21 et 43 milliards de dollars par année dans les années 2050», affirme la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie (TRNEE). (La Presse)
29 septembre 2011
Saving Ancient Walnut Forests In the Valleys of Central Asia 
The former Soviet republic of Kyrgyzstan is home to some of the world’s largest remaining forests of walnut and wild fruit trees. In an effort to sustainably manage this global resource, an international project has focused on ending Soviet-style management and giving power — and a profit incentive — to local farmers. (Yale 360)
29 septembre 2011
Une facture salée pour le Canada 
Si Ottawa n'agit pas, le coût des changements climatiques pourrait passer de 5 milliards par année en 2020 à plus de 21 milliards par année en 2050
Le coût des changements climatiques pour le Canada pourrait passer de 5 milliards par année en 2020 à des montants allant de 21 à 43 milliards par année dans les années 2050. Il existe même une possibilité, réduite certes à seulement 5 %, que ce coût atteigne en raison d'une combinaison de différents facteurs à 91 milliards par année au milieu du siècle. Tel est le bilan économique du coût des changements climatiques dressé par la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie (TRNEE) dans un rapport rendu public ce matin à Ottawa. (Le Devoir)
29 septembre 2011
Pour une ceinture verte autour de Montréal 
Il doit aussi être question de transports et d'aménagement, mais c'est le troisième enjeu, celui de la conservation, qui a monopolisé l'attention à l'ouverture de la consultation sur le Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD). Ce PMAD proposé par la Communauté métropolitaine de Montréal évoque l'idée d'une ceinture verte autour de la région, mais demeure pauvre en mesures concrètes en ce sens, ont souligné plusieurs intervenants hier soir à Dollard-des-Ormeaux. (La Presse)
29 septembre 2011
Tree Frogs Chill out to Collect Precious Waterl 
Research published in the October issue of The American Naturalist shows that Australian green tree frogs survive the dry season with the help of the same phenomenon that fogs up eyeglasses in the winter. (Science Daily)
28 septembre 2011
Selon la coalition pour la protection de l'île Charron, le promoteur Luc Poirier est trop gourmand 
La coalition pour la protection de l’île Charron considère que le propriétaire d’un terrain d’une vingtaine d’hectares aux abords du parc national des Îles-de-Boucherville «veut le beurre et l’argent du beurre.» Luc Poirier, qui souhaite depuis 2007 ériger un développement domiciliaire sur un terrain à l’île Charron, a indiqué mardi qu’il faisait une contre-proposition à Québec. Il veut 15 millions$ et conserver 20% de son terrain pour y construire 400 unités d’habitation. (La Seigneurie)
28 septembre 2011
What Makes Rainforests Unique? History, Not Ecology 
History and geology, not current ecology, are likely what has made tropical forests so variable from site to site, according to a new study published in the journal Science, co-authored by Liza Comita, research associate at the Smithsonian Tropical Research Institute in Panama. (Science Daily)
28 septembre 2011
Cuisine moderne en bois du Québec 
Le designer industriel Louis-Philippe Pratte se lance dans la conception de cuisines en bois massif. Le bois provient de la forêt québécoise, sous étiquette FSC (Forest Stewardship Council). Car le fondateur de la marque À Hauteur d'homme tient à ce chaque arbre coupé soit remplacé. Bien qu'une cuisine signée Pratte ne comporte qu'un peu plus d'un demi-arbre! (Cyberpresse)
28 septembre 2011
Les parcs nationaux du Québec mettent la technologie à profit 
Les parcs nationaux du Québec utilisent un nouvel outil pour mettre en valeur les visites extérieures. Les visiteurs peuvent désormais profiter de l'application Explorateur Parc-Parcours, lancée officiellement mardi au parc national de la Jacques-Cartier. À l'aide de leur iPhone ou d'un iPad disponible sur place lors de leur randonnée, les visiteurs peuvent avoir accès à des informations concernant les différents points d'intérêt tout au long de leur parcours. (Radio-Canada)
28 septembre 2011
Managing Future Forests for Water 
Forest Service Southern Research Station (SRS) scientists recently used long-term data from the Coweeta Hydrological Laboratory (Coweeta) in Western North Carolina to examine the feasibility of managing forests for water supply under the changing weather conditions forecast for the future. (Science Daily)
28 septembre 2011
Measuring Global Photosynthesis Rate: Earth's Plant Life 'Recycles' Carbon Dioxide Faster Than Previously Estimated 
A Scripps Institution of Oceanography at UC San Diego-led research team followed the path of oxygen atoms on carbon dioxide molecules during photosynthesis to create a new way of measuring the efficiency of the world's plant life. (Science Daily)
27 septembre 2011
Un joyau au cœur des Montagnes Vertes  
Le grand territoire privé protégé dans les monts Sutton s’est depuis peu accru d’environ 19,28 hectares (47,6 acres) grâce à une acquisition de terrain de Conservation de la Nature du Canada (CNC), en partenariat avec Corridor appalachien. (ACA, Nouvelles du Corridor Appalachien)
27 septembre 2011
Plant 'Body Clock' Observed in Tropical Rainforest; Research to Aid Ozone Pollution Predictions 
Predictions of the ground-level pollutant ozone may be more accurate in the future, thanks to new research into plant circadian rhythms. The research was led by Lancaster University and is published in the journal Nature Geoscience. (Science Daily)
27 septembre 2011
Une pénurie de main-d'oeuvre guette l'industrie forestière 
La pénurie de main-d'oeuvre sera un défi important pour le secteur forestier québécois. Selon les industriels, la situation risque même de remettre en question des projets d'expansion ou de diversification lorsque la reprise sera enclenchée. L'avenir s'annonce plutôt sombre puisque la main-d'oeuvre est vieillissante et que le nombre d'inscriptions dans les écoles et les facultés de foresterie est en chute. Malgré les pertes d'emplois massives des dernières années, il devrait manquer 15 000 travailleurs d'ici huit ans dans le secteur forestier. (Radio-Canada)
27 septembre 2011
A partir du 27 septembre, la Terre nous fera crédit 
Il n’y a pas que la Grèce qui vit au dessus de ses moyens. En fait, c’est toute l’humanité. Sauf qu’ici, il n’est pas question d’argent, mais des ressources de notre bonne vieille Terre. En 10 mois, l’humanité a épuisé un an de ressources naturelles. Une date symbolique, le 27 septembre, a été fixée par l’organisation américaine Global Footprint Network pour marquer comme tous les ans ce passage. Au-delà, nous serons donc en « déficit » écologique, et nous devrons puiser dans des stocks déjà bien affaiblis. Notre planète doit en effet se régénérer chaque année. Mais nous lui en demandons toujours plus. (Terra Eco)
26 septembre 2011
Les routes prédatrices 
La construction d’une route forestière n’est pas toujours une mauvaise nouvelle pour la faune. Elle représenterait même une manne pour de nombreux prédateurs. C’est le cas pour le loup gris. La route lui serait particulièrement bénéfique lors de sa prédation des orignaux. «L’élargissement de la route 175 a un effet direct sur le comportement de prédation du loup gris. Il s’approprie ces lignes droites, car cela l’aide à chasser plus rapidement», note Martin-Hugues St-Laurent, professeur en écologie animale à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). (Agence Science Presse)
26 septembre 2011
Green desert' monoculture forests spreading in Africa and South America 
Artificial single-species forests are expanding fast in countries of the developing South, fuelled by low production costs and incentives from governments, and causing severe social and environmental impacts, warned experts from around the world who met last week in the Uruguayan capital. The so-called "green deserts" are encroaching on the fertile soil of South America and other regions, with the proliferation of plantations of fast-growing and high water-demanding trees to be used to produce pulp and paper, and for other industrial uses, displacing local communities and threatening native ecosystems. (The Guardian)
26 septembre 2011
L'ours noir se fait discret 
Les ours noirs se font beaucoup plus discrets cette année en Mauricie et au Centre-du-Québec. Le nombre de signalements d'ours importuns est en chute libre depuis 2009, année où les ours étaient très présents autour des résidences. Il y a deux ans, une Montréalaise de 46 ans, Alexandrina Gavriloaia-Bunduc, avait même perdu la vie après qu'un ours noir l'eut attaquée sur le territoire de la zec Wessonneau près de La Tuque. (Le Nouvelliste)
26 septembre 2011
Outaouais : Un milieu humide protégé 
L’un des 10 plus importants milieux humides du sud du Québec, la baie Lochaber en Outaouais, sera protégé. Le gouvernement du Canada et celui du Québec, ainsi que l’organisme Canards illimités ont déboursé 4,8 millions $ pour acheter ce territoire de 715 hectares, dont 75% son des milieux humides. (Canoë)
26 septembre 2011
Décès de Wangari Maathai, prix Nobel de la paix : une insoumise s’est éteinte 
La kényane Wangari Maathai, prix Nobel de la paix en 2004 pour son engagement en faveur de l’environnement, est décédée dimanche à l’âge de 71 ans des suites d’un cancer annonce le mouvement qu’elle avait fondé, le Greenbelt movement. En 2004, la militante s’était vu attribuer le prix Nobel pour le travail de son "Mouvement de la ceinture verte" qu’elle a fondé en 1977, devenant ainsi la première femme africaine à recevoir cette récompense. Son mouvement, avec pour principal projet la plantation d’arbres en Afrique, vise à promouvoir la biodiversité tout en créant des emplois pour les femmes et en valorisant leur image dans la société. Cette organisation a planté depuis 1977 près de 40 millions d’arbres sur le continent. (CDurable) | L'écologie perd une femme puissante 
26 septembre 2011
Plan Nord : Travailleurs forestiers inquiets 
Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, n'a pas réussi à convaincre les travailleurs de l'industrie forestière que la mise en oeuvre d'une loi pour protéger 50% de toute la superficie ouverte par le Plan Nord du gouvernement Charest n'aura pas d'impact sur le niveau d'activité économique de la région. C'est du moins ce qui se dégage du passage dans la région de la consultation publique menée par le ministre Arcand et des hauts fonctionnaires sur les orientations et principes encadrant la mise en oeuvre de l'engagement gouvernemental sur la protection de 50% de ce vaste territoire de 1,2 million de kilomètres carrés. (Le Quotidien)
26 septembre 2011
Primary forest best for birds in Papua New Guinea 
A new survey recorded 125 birds in Papua New Guinea's Waria Valley, of which an astounding 43 percent were endemic to the island. The survey, published in mongabay.com's open-access journal Tropical Conservation Science, was the first of its kind for the rainforest-studded valley and found that bird populations were most diverse and abundant in primary forests. (Mongabay)
26 septembre 2011
Expanding ethanol threatens last remnants of Atlantic Forest 
Aggressively expanding sugarcane ethanol is putting Brazil's nearly-vanished Atlantic Forest at risk, according to an opinion piece in mongabay.com's open-access journal Tropical Conservation Science. Already down to less than 12 percent of its original extent, the Atlantic Forest—home to over 7,000 species that survive no-where else—is facing a new peril from ethanol, used as an alternative to gasoline and often touted as 'green' or 'environmentally-sustainable'. (Mongabay)
26 septembre 2011
Restoring tropical forests by keeping fire far away 
Keeping fire at bay could be key to reforesting abandoned land in the tropics, according to a new study in mongabay.com's open access journal Tropical Conservation Science. Measuring the recovery of regenerating forests in Kibale National Park in Uganda, the study found that suppressing fire allowed the forest to come back over a period of decades. Given the role rainforests play in sequestering carbon and safeguarding biodiversity, the study argues that reforesting abandoned land in the tropics should be a global policy and controlling fire may be an simple and largely inexpensive method to achieve the goal. (Mongabay)
26 septembre 2011
China's new forests aren't as green as they seem 
mpressive reports of increased forest cover mask a focus on non-native tree crops that could damage the ecosystem, says Jianchu Xu. In the United Nations' 2011 International Year of Forests, China is heralded as a superstar. Almost single-handedly, the country has halted long-term forest loss across Asia, and even turned it into a net gain. Since the 1990s, China has planted more than 4 million hectares of new forest each year. (Nature News)
26 septembre 2011
Atlantic Forest stores less carbon due to drastic fragmentation 
The Atlantic Forest in Brazil is one of the most fragmented and damaged forests in the world. Currently around 12 percent of the forest survives, with much of it in small fragments, many less than 100 hectares. A new study in mongabay.com's open-access journal Tropical Conservation Science finds that the bloodied nature of the Atlantic Forest impacts its capacity to sequester carbon. The study found that 92 percent of the forest stored only half its potential carbon due to fragmentation and edge-effects, which includes damage due to winds and exposure to drought. (Mongabay)
26 septembre 2011
Panama canal drives forest conservation, offers insight on value of ecosystems 
As demonstrated by growing enthusiasm for conserving forests and the rise of the Reducing Emissions from Deforestation and Degradation (REDD+) program, the public is increasingly aware of the role forests play in delivering ecosystems services — like clean air and water — that benefit mankind. Yet, science still lags conventional wisdom — researchers have yet to fully quantify much of what healthy forests provide. Bridging this gap is key to unlocking the full value of protecting and restoring tropical forests. (Mongabay)
23 septembre 2011
Maladie du chevreuil 
Une infection voisine de la maladie de la vache folle s'attaque aux cervidés sauvages. les chevreuils de l'Estrie sont-ils touchés? (Reportage Radio-Canada)
22 septembre 2011
Ecologists Use Power of Network Science to Challenge Long-Held Theory 
For decades, ecologists have toiled to nail down principles explaining why some habitats have many more plant and animal species than others. Much of this debate is focused on the idea that the number of species is determined by the productivity of the habitat. Shouldn't a patch of prairie contain a different number of species than an arid steppe or an alpine tundra? Maybe not, says an international team of scientists that pooled its resources to re-evaluate the relationship between species numbers and habitat productivity. The innovative, standardized global sampling of 48 sites on five continents yielded an unprecedented data set. (Science Daily)
22 septembre 2011
Poland's Mysterious Crooked Forest 
In a tiny corner of western Poland a forest of about 400 pine trees grow with a 90 degree bend at the base of their trunks - all bent northward. Surrounded by a larger forest of straight growing pine trees this collection of curved trees, or "Crooked Forest," is a mystery. Planted around 1930, the trees managed to grow for seven to 10 years before getting held down, in what is understood to have been human mechanical intervention. Though why exactly the original tree farmers wanted so many crooked trees is unknown. (Discovery) | Merci à Nicolas Fauvart pour le lien
21 septembre 2011
China's new forests aren't necessarily green 
When most of Asia is cutting down its forests, China stands apart. In the last two decade the massive country has gained over 30 percent forest cover. However, a new opinion piece in Nature by Jianchu Xu, with the World Agroforestry Centre and the Kunming Institute of Botany, argues that China's growing forest is not what it appears to be. The problem, according to Xu, is that the statistics of forest cover include monoculture plantations. (Mongabay)
21 septembre 2011
Le Protocole de Nagoya sur la biodiversité compte 13 nouveaux pays signataires 
Treize pays ont signé aujourd’hui un protocole essentiel pour un traité des Nations Unies promouvant un partage plus équitable des ressources génétiques de la planète, ainsi que de leurs bénéfices, dans le cadre d’un sommet annuel des Nations Unies visant à encourager les Etats à signer ou ratifier plusieurs pactes et accords en cours de lancement. Le Protocole de Nagoya sur l’Accès aux Ressources Génétiques et le Partage Juste et Equitable des Bénéfices Provenant de leur Utilisation, à la Convention sur la Diversité Biologique, qui a été adopté en octobre 2010 au Japon, compte donc désormais 55 signataires. (ANE)
21 septembre 2011
Entre conservation et exploitation 
Les activités économiques reliées à la forêt génèrent des revenus annuels évalués à 327 milliards, de la coupe du bois aux activités récréatives en passant par la transformation des produits à des fins alimentaires ou médicinales. Le défi est de trouver le juste équilibre entre conservation et exploitation par une gestion où économie, environnement et société seraient tous pris au même égard. (La Presse Affaires)
21 septembre 2011
Projet immobilier sur l'île Charron - Le promoteur Luc Poirier réplique à l'offre de Québec 
Le promoteur immobilier Luc Poirier s'est offusqué hier par voie de communiqué de la dernière offre de Québec, qui contenait une offre «finale» de 15 millions pour acquérir ses 20 hectares sur l'île Charron afin de les intégrer au parc national des Îles-de-Boucherville. (Le Devoir) | Ile Charron : le promoteur Luc Poirier estime qu'une entente est imminente et repose sur les groupes environnementaux  (Lettre du promoteur)
21 septembre 2011
Une nouvelle impulsion pour l'Entente historique sur la forêt boréale canadienne 
Les groupes environnementaux et les entreprises forestières qui ont signé l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC), une entente reconnue à l'échelle mondiale, ont annoncé aujourd'hui la nomination d'un nouveau président et d'un nouveau directeur général, afin d'accélérer la transformation des ambitieux objectifs de l'entente en mesures concrètes sur le terrain. C'est le réputé environnementaliste Monte Hummel qui occupera le poste de président; Andrew Bevan devient le premier directeur général à temps complet du secrétariat de l'EFBC. (CNW)
21 septembre 2011
Trois grandes îles à Laval: Québec envisage des mesures de protection 
Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, envisage la mise en réserve de trois grandes îles de la rivière des Mille-Îles, au lendemain de la parution d'un rapport soulignant leur valeur écologique. «On regarde les options et cela inclut la mise en réserve, a dit le ministre Arcand en entrevue à La Presse. Il y a aussi le programme Partenaires pour la nature où le gouvernement finance la moitié des coûts d'acquisition, mais jusqu'ici, on n'a pas trouvé preneur. C'est un gros morceau». Ces trois îles - l'île aux Vaches, l'île Saint-Pierre et l'île Saint-Joseph - totalisent 200 hectares. Elles sont situées entre Laval et Terrebonne, à l'ouest de l'autoroute 25, sur le territoire de la Ville de Laval. Les deux plus grandes ne sont pas reliées par un pont. (Cyberpresse)
20 septembre 2011
The new oil? Wood fuel makes a quiet comeback  
As investments go, wood has not been pretty over the past decade or so. That’s actually a massive understatement. Wood fell out of the ugly tree and hit every branch on the way down. While the great commodity boom multiplied the price of most resources, wood is flat to down depending on the yardstick. (The Globe & Mail)
20 septembre 2011
La mauvaise prévision d’un scientifique est-elle un crime? 
En avril 2009, un tremblement de terre de 6,3 à l’échelle Richter à L’Aquila, en Italie, a fait 308 morts et 80 000 sans abri. On a mis en cause la fabrication des bâtiments. Mais on a accusé devant la cour criminelle sept membres de la commission des risques majeurs, dont six scientifiques, pour ne pas avoir prédit les risques et averti la population en conséquence. En effet, six jours avant le séisme, des secousses avaient été ressenties. Un des experts de la commission avait dit dans une interview qu’on ne pouvait pas vraiment savoir ce qu’il adviendrait par la suite. L’interview s’était terminée avec une blague et l’invitation à prendre un verre de vin, puisque la nature est imprévisible. (Cyberpresse)
20 septembre 2011
Trois îles à protéger contre les promoteurs à Laval 
Une étude réalisée à la demande de la députée lavalloise Michelle Courchesne affirme qu'il faut agir rapidement pour préserver trois grandes îles de la rivière des Mille-Îles, au nord de Laval. «En raison de la situation précaire de nombreuses espèces et des pressions grandissantes sur l'habitat, il apparaît capital d'assurer la protection de ces habitats le plus rapidement possible», affirme le rapport réalisé par Éco-Nature, dévoilé hier par l'organisme Sauvons nos trois grandes îles. (Cyberpresse)
20 septembre 2011
Nunavik wrestles with Quebec protected area proposals | Consultations now underway in communities 
People in Nunavik say they want balance between environmental protection and industrial development, with some areas, such as the Nastapoka River watershed, preserved always from hydro-electric and mining projects, delegates said this past week at a Kativik Regional Government council meeting in Kuujjuaq. (Nunatsiaq Online)
20 septembre 2011
Milieux humides - Brossard double l'aire protégée aux abords du Quartier Dix-30 
La Ville de Brossard et le groupe Nature-Action Québec ont annoncé hier l'acquisition de 230 hectares supplémentaires de boisés naturels et de milieux humides dans ce qu'on appelle le Bois de Brossard. (Le Devoir)
19 septembre 2011
Conservationists renew push for 'rainforest bonds' 
Conservationists are renewing a push for a special class of 'rainforest bonds' to fund efforts to conserve tropical forests. WWF, the Global Canopy Programme (GCP) and the Climate Bonds Initiative (CBI) will on Monday issue a report arguing that forest bonds could mobilize private-sector money to augment public sector finance needed to the early stages of the REDD+ program, which aims to reduce greenhouse gas emissions from deforestation and forest degradation. (Mongabay)
19 septembre 2011
Protection du territoire du Plan Nord: citoyens inquiets à Sept-Îles 
Bien qu'ils aient eu moins de cinq jours pour se préparer, une vingtaine de citoyens et de représentants d'organismes ont partagé jeudi à Sept-Îles leurs inquiétudes et soumis leurs propositions au ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), qui fait une tournée de consultation sur la protection de 50 % du territoire du Plan Nord. (Le Soleil)
19 septembre 2011
Luc Bouthillier distingué par l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec 
L'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné à M. Luc Bouthillier la « médaille de l'ordre » pour l'année 2011 le 7 septembre dernier. Celle-ci est remise chaque année à un ingénieur forestier qui, par ses qualités personnelles et ses différentes réalisations, a marqué de façon significative l'avancement et le rayonnement de la profession, et ce, tout au long de sa carrière. (IHQEDS)
19 septembre 2011
Water Evaporated from Trees Cools Global Climate, Researchers Find 
Scientists have long debated about the impact on global climate of water evaporated from vegetation. New research from Carnegie's Global Ecology department concludes that evaporated water helps cool Earth as a whole, not just the local area of evaporation, demonstrating that evaporation of water from trees and lakes could have a cooling effect on the entire atmosphere. These findings, published Sept. 14 in Environmental Research Letters, have major implications for land-use decision making. (Science Daily)
16 septembre 2011
Migration du sud au nord 
Il n'y a pas que de magnifiques animaux dans la nature qui seront affectés par les changements climatiques: on le sait, ceux qui seront éliminés seront remplacés par d'autres. Par quoi? Voilà qui est par contre souvent fort incertain. Mais en mer et dans les océans, c'est souvent encore plus complexe. C'est cette incertitude qui a conduit des chercheurs italiens, britanniques, allemands et étasuniens à vouloir jeter un éclairage sur un phénomène qui pourrait coûter des dizaines de millions aux Européens, voire aux différents systèmes de santé de la planète. (Le Devoir)
16 septembre 2011
Croissance record pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue 
En dépit d’un léger ralentissement en 2008, provoqué par la crise financière, l’Abitibi-Témiscamingue a dépassé toutes les régions du Québec en termes de croissance au cours des cinq dernières années. Seule ombre au tableau, la forêt continue d’encaisser les coups durs. Le secteur de l’exploitation forestière a ainsi vu son PIB reculer de 25 pour cent entre 2006 et 2009, tandis que celui de la fabrication de produits en bois a connu une décroissance de 37 pour cent. (Abitibi Express)
15 septembre 2011
Les forêts vierges : irremplaçables berceau de la biodiversité  
Celles que l’on qualifie traditionnellement de forêts vierges, même si peu d’espaces ont été totalement épargnés par la présence humaine, doivent être absolument protégées si l’on veut conserver la biodiversité des régions tropicales, estiment Luke Gibson (Université de Singapour) et ses collègues dans la revue Nature. (Sciences et Avenir)
15 septembre 2011
Un nouveau portail français dédié aux métiers de la biodiversité 
Commandité par le ministère de l’Écologie de France, ce site informe sur des métiers dont l’effectif devrait doubler dans les dix ans. Ce secteur de la biodiversité et des services écologiques représente actuellement plus de 22 000 emplois en France et 40 000 à l’horizon 2020, souligne d’entrée le nouveau portail metiers-biodiversite.fr. (Smart Planet)
15 septembre 2011
Île Charron: Québec offre 15 millions au promoteur Luc Poirier 
Québec a déposé hier une offre «finale» de 15 millions au promoteur immobilier Luc Poirier, qui projette de construire plus de 2000 condos et habitations diverses sur l'île Charron, à la frontière du parc national des Îles-de-Bourcherville. (Le Devoir)
15 septembre 2011
Une somme de 67,3 millions $ pour la recherche à l'Université Laval 
Le gouvernement du Canada vient d'accorder un financement de 67,3 millions $ pour la recherche sur les changements climatiques du Réseau ArcticNet, de l'Université Laval. Il s'agit du plus important financement jamais accordé à un Centre d'excellence canadien. ArcticNet se penche notamment chez les changements climatiques et leurs impacts dans le secteur arctique du pays. (Canoë)
15 septembre 2011
Île Charron: Québec offre 15 millions au promoteur Luc Poirier 
Québec a déposé hier une offre «finale» de 15 millions au promoteur immobilier Luc Poirier, qui projette de construire plus de 2000 condos et habitations diverses sur l'île Charron, à la frontière du parc national des Îles-de-Bourcherville. (Le Devoir)
15 septembre 2011
Researchers Analyze the Evolving Human Relationship With Fire 
Humanity's relationship to fire -- including wildfires, burning of fossil fuels, controlled burns, and human-caused fire -- is the focus of a report by an international team of scientists. The team was organized by UC Santa Barbara's National Center for Ecological Analysis and Synthesis (NCEAS). (Science Daily)
14 septembre 2011
Consultations publiques sur la protection du Plan Nord 
Des audiences publiques à travers le Québec, sur l'engagement de protection de la biodiversité de son Plan Nord, seront tenues au cours des mois de septembre et octobre. C'est ce que vient d'annoncer le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP). Le Plan Nord vise à intégrer le développement économique et la conservation de la biodiversité dans le Nord du Québec, explique le gouvernement. (Branchez-vous)
13 septembre 2011
Plan Nord - Mécontentement autour des consultations 
Québec a annoncé vendredi que des consultations limitées à sa politique de protection des écosystèmes nordiques dans le cadre du Plan Nord débuteraient ce soir à Baie-Comeau. (Le Devoir)
13 septembre 2011
Consultation pour le Plan Nord : M. Arcand doit refaire ses devoirs 
Le ministre Arcand entame cette semaine une tournée de consultation sur l’engagement gouvernemental de consacrer 50 % de la superficie du Plan Nord à des fins autres qu’industrielles. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, chargé de cette consultation, explique dans le document de consultation que le volet « environnemental » du Plan Nord permettra de « protéger » 600 000 km² du territoire du Plan Nord en créant des réserves de territoire pour la biodiversité et la protection de l’environnement. (Greenpeace)
13 septembre 2011
NE PERDONS PAS LE NORD! POUR UN RÉEL ÉQUILIBRE ENTRE LE DÉVELOPPEMENT ET LA CONSERVATION DANS LE PLAN NORD 
« Le sort de près de 600 000 km2 de notre territoire québécois se discute, à partir d’aujourd’hui, avec le début d’une série de consultations publiques. C’est un enjeu considérable pour notre société et nous invitons la population à y participer pour que l’engagement gouvernemental de mettre 50 % du territoire d’application du Plan Nord à l’abri des activités industrielles se concrétise par de réelles mesures de conservation ! », déclare Patrick Nadeau, directeur général de SNAP Québec. (Nature Québec et SNAP)
13 septembre 2011
Consultations publiques sur la protection du Plan Nord 
Des audiences publiques à travers le Québec, sur l'engagement de protection de la biodiversité de son Plan Nord, seront tenues au cours des mois de septembre et octobre. C'est ce que vient d'annoncer le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP). Le Plan Nord vise à intégrer le développement économique et la conservation de la biodiversité dans le Nord du Québec, explique le gouvernement. (Branchez-vous)
13 septembre 2011
Wolves Could Be Killed To Preserve Alberta, B.C. Caribou 
housands of wolves stand to be killed in Alberta as part of the federal government's new plan to sustain caribou in the oilsands area, environmental researchers say.

It's a calculation that Environment Minister Peter Kent doesn't contest, even though he wishes he could. "You are talking about very large numbers," Kent said in an interview. (Huffington Post)

13 septembre 2011
Caribou recovery plan near oilsands may target wolves 
housands of wolves stand to be killed in Alberta as part of the federal government's new plan to sustain caribou in the oilsands area, environmental researchers say. It's a calculation that Environment Minister Peter Kent doesn't contest, even though he wishes he could. "You are talking about very large numbers," Kent said in an interview. (CTV)
12 septembre 2011
Protéger la biodiversité des zones tropicales 
Les 150 chercheurs du Cirad présents dans une cinquantaine de pays n'ont qu'un but : concilier les fonctions contradictoires économiques, écologiques et sociales des forêts tropicales dont dépendent près de 1 milliard d'êtres humains. « Nous menons simultanément plus de 100 projets de recherche sur ces écosystèmes », indique l'organisme. L'équipe de Montpellier travaille, par exemple, à la sélection génétique d'eucalyptus hybrides au tronc droit et bien cylindrique. Elle a développé un processus de bouturage industriel pour la production de plants qui permet d'en optimiser la qualité et le nombre dans des proportions considérables : 625 millions de boutures par hectare contre 24.000 précédemment. Le cycle de création variétale a été réduit de douze à sept ans et la production des plantations est passée de 7m 3/ha/an avec les espèces pures à trois fois plus avec les clones d'hybrides. (Les Échos)
10 septembre 2011
Invasive Forest Insects Cost Homeowners, Taxpayers Billions 
Homeowners and taxpayers are picking up most of the tab for damages caused by invasive tree-feeding insects that are inadvertently imported along with packing materials, live plants, and other goods. That's the conclusion of a team of biologists and economists, whose research findings are reported in the journal PLoS ONE. (Science Daily)
10 septembre 2011
Body Count: Putting a Price on Invasive Insect Damage 
Accidentally introduced to the Michigan area a little under a decade ago, probably a stowaway on a wooden packing crate or palette, the Asian immigrant has spread throughout the Great Lakes region. It now threatens trees from Quebec to Tennessee, from Missouri to Maryland. A paper published today in PLoS One puts the likelihood of a new emerald ash borer, exact species unknown but with a voraciousness the same or greater, invading the United States at 32 percent. (Miller-McCune)
10 septembre 2011
Restaurer la planète 
Ceux qui soutiennent que les conférences internationales ne donnent rien devront concéder que parfois... En effet, la récente rencontre de certains pays signataires de la Convention internationale sur la protection de la biodiversité, qui réunissait à Bonn la semaine dernière des ministres et des responsables de grandes entreprises et d'ONG, a débouché sur un consensus majeur: les participants se sont engagés à restaurer 150 millions d'hectares de forêts disparues ou de terres dégradées, soit presque la surface entière du Québec! (Le Devoir)
10 septembre 2011
Le bois se réinvente 
L'immeuble de Fondaction sur le boulevard Charest, le Super PEPS, le pavillon Kruger de l'Université Laval et le stade Chauveau riment tous avec une construction axée sur l'utilisation du bois. Simple hasard ou signe que l'industrie forestière se diversifie pour embrasser le marché non résidentiel? Deux observateurs du milieu, rencontrés en marge de la Semaine du bois, penchent assurément vers la seconde option. (Le Soleil)
10 septembre 2011
Grand rassemblement de la foresterie dans la capitale 
Des milliers de professionnels de la foresterie sont attendus aujourd'hui et demain au Centre de foires de Québec pour discuter de la relance de l'industrie et partager leurs innovations. L'événement qu'on décrit comme le plus grand rassemblement du secteur forestier de l'est du Canada se déroule à l'occasion de la troisième Semaine du bois. (Le Soleil)
9 septembre 2011
Améliorer la gestion des paysages pour prévenir les feux de forêt 
Les efforts de lutte contre les incendies requièrent des investissements accrus. Les pays doivent s'attacher davantage à la gestion des divers paysages en dehors des forêts, a mis en garde aujourd'hui le Partenariat de collaboration sur les forêts (CPF), organe constitué de 14 organisations internationales et secrétariats de conventions, afin de prévenir 95% des feux de brousse dus aux activités humaines dans les forêts et zones adjacentes. (Gaïa Presse)
9 septembre 2011
L'observatoire du tourisme : Les parcs nationaux comme produits touristiques 
On trouve deux réseaux de parcs nationaux au Québec : celui de Parcs Québec et celui de Parcs Canada. Parcs Canada est responsable de trois territoires, dont deux sont accessibles durant la saison hivernale. La responsabilité de la gestion et du développement de Parcs Québec étant transférée à la Sépaq en 1999, cet organisme est responsable de 22 parcs, 16 réserves fauniques, 4 centres touristiques, 4 établissements hôteliers et 1 pourvoirie. Parmi ces derniers, 14 parcs, 8 réserves et 4 centres touristiques sont accessibles au public durant l'hiver. Paul Arseneault nous explique comment ces réseaux se positionnent en tant que produits touristiques. (Radio-Canada)
9 septembre 2011
Video: Illegal Logging Is Pushing Rare Madagascar Lemur to the Brink  
For the last 10 years, researcher Erik Patel has focused on the plight of the silky sifaka lemur, an endangered primate whose forest habitat in a remote corner of Madagascar is being cleared by rampant illegal logging. Now a new video, Trouble in Lemur Land — shot in Madagasgar’s Marojejy National Park and Masoala National Park — features Patel and captures scenes of the rare lemur in the mountainous habitat that has kept it safe for thousands of years and of the logging operations that are feeding a robust market for rosewood, ebony, and pallisandre. According to scientists, as few as 300 of these lemurs remain — none outside this remote region. “Huge risks were taken to get this logging footage,” says Patel. “This is a dangerous topic to investigate, but we had to take a stand.” (Yale360)
9 septembre 2011
Saving (and studying) one of Nigeria's last montane forests  
Between 2000 and 2010, Nigeria lost nearly a third (31 percent) of its forest cover, while its primary forests suffered even worse: in just five years (2000 to 2005) over half of the nation's primary forests were destroyed, the highest rate in the world during that time. Yet, Nigeria's dwindling forests have never received the same attention as many other country's, such as Indonesia, Brazil, Malaysia, or Peru, even though in many ways Nigeria struggles with even deeper problems than other developing nations. Despite vast oil business, the nation is plagued by poverty and destitution, a prime example of what economists call the 'resource curse'. Environmentally, it has been named one of the worst in the world. Yet, not all forest news out of Nigeria is bleak: the success of the Nigerian Montane Forest Project in one of the country's remaining forests is one such beacon of hope, and one example of how the country could move forward. (Mongabay)
9 septembre 2011
Global Forest Restoration Plan Could Protect Climate, Create Jobs  
Former Swedish Prime Minister Goran Persson is poised to lead a new global effort to restore trees to millions of hectares where forests once flourished. The Bonn Challenge to restore 150 million hectares of degraded and deforested lands by 2020 was launched last week at a meeting of government officials, business leaders, and international forest experts in Bonn in support of the 2011 International Year of Forests. (ENS)
9 septembre 2011
Un mois d’août favorable à la protection des forêts 
Les températures que nous avons connues durant le mois d’août auront été favorables pour la conservation des forêts sur notre territoire. Seulement 10 brasiers ont été combattus par la SOPFEU pour une perte de 7,8 hectares de forêt. (L'Écho de La Tuque)
9 septembre 2011

Ricoh : du papier sans arbre
Le fabricant d’imprimantes Ricoh vient de lancer sur le marché canadien un papier d’impression ne contenant aucune fibre forestière. Le manufacturier s’est en effet associé à la jeune entreprise américaine TreeZero, spécialisée dans la production de papier à partir de rebus de cannes à sucre. L’entreprise utilise les déchets de cannes à sucre, obtenus à l’issue de la récolte: ceux-ci, plutôt que d’être brûlés ou jetés, sont traités dans les usines de TreeZero pour en faire du papier. L’entreprise souligne que, contrairement aux arbres, dont la maturité peut prendre 10 ans ou plus, la canne à sucre est récoltée deux fois par année. "La canne à sucre représente une approche très innovante pour le secteur des papiers", dit David Armstrong, vice-président, marketing, de Ricoh Canada. (Novae)

8 septembre 2011
La revue Découvrir de l’ACFAS passe au web 
Ce nouvel espace numérique sera une tribune pour les chercheurs, qui pourront y proposer des réflexions ou présenter les résultats de leurs travaux dans un langage non disciplinaire, hors de leurs cercles habituels. Il sera aussi un espace pour tout acteur social voulant susciter une réflexion, au même titre qu’un chercheur, ou désirant échanger sur les propos des chercheurs. (ACFAS)
8 septembre 2011
Des cellules souches pourraient sauver les espèces menacées 
Avec près de 10 000 espèces menacées, voire en danger critique d’extinction, le travail de conservation n’a jamais été aussi important. Les scientifiques sont plus que jamais sur les dents et certains coopèrent depuis plusieurs années dans l’optique de créer un « cryozoo » abritant des échantillons de cellules souches (ou « pluripotentes ») de plus de 800 espèces. Prélevées sur la peau d’individus adultes du zoo de San Diego (Californie), elles peuvent ensuite se transformer en n’importe quelle cellule somatique. Un atout inestimable aux yeux d’Inbar Friedrich Ben-Nun, chercheuse au Scripps Research Institute (SRI) de Californie, selon laquelle « le « cryozoo » pourrait aider à traiter une multitude de maladies animales et contribuer au maintien des espèces menacées ». Partiellement modifiées, les cellules souches pourraient en effet favoriser la reproduction assistée et améliorer la diversité génétique. (ZeGreenWeb)
7 septembre 2011
Remaniement ministériel: Hamad perd le ministère des Transports 
À moins de trois semaines de la rentrée parlementaire, la démission de Nathalie Normandeau permet au premier ministre Charest de réorganiser son cabinet. En pleine crise des transports, Sam Hamad perd le ministère des Transports. Il devient ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation. M. Hamad remplace ainsi Clément Gignac. M. Gignac obtient une promotion. Il remplace Nathalie Normandeau à titre de ministre des Ressources naturelles et de la Faune. Il est aussi responsable du Plan Nord, le projet phare de M. Charest. (Cyberpresse)
7 septembre 2011
Publish-or-perish: Peer review and the corruption of science 
Pressure on scientists to publish has led to a situation where any paper, however bad, can now be printed in a journal that claims to be peer-reviewed
Peer review is the process that decides whether your work gets published in an academic journal. It doesn't work very well any more, mainly as a result of the enormous number of papers that are being published (an estimated 1.3 million papers in 23,750 journals in 2006). There simply aren't enough competent people to do the job. The overwhelming effect of the huge (and unpaid) effort that is put into reviewing papers is to maintain a status hierarchy of journals. Any paper, however bad, can now get published in a journal that claims to be peer-reviewed. (The Guardian)
6 septembre 2011
La vice-première ministre Nathalie Normandeau démissionne 
La vice-première ministre du Québec, Nathalie Normandeau, a annoncé mardi sa démission, lors d'une conférence de presse aux côtés du premier ministre Jean Charest. Après 13 ans comme députée libérale de la circonscription de Bonaventure en Gaspésie, elle estime qu'il est temps de « passer le flambeau ». « Je veux une vie privée à moi », a-t-elle expliqué, soulignant que la vie politique en est une de sacrifices. (Radio-Canada)
3 septembre 2011
Plan Nord : La volonté de Québec sème l'inquiétude 
Le préfet de la MRC Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, s'oppose à ce que cinquante pour cent du territoire visé par le Plan Nord soit protégé pour empêcher l'exploitation industrielle. Il réclame que la Conférence régionale des élus (CRÉ) fasse réaliser une étude économique sur les répercussions de cette décision. (Le Quotidien)
2 septembre 2011
Un prix national pour Serge Payette 
La plus importante récompense décernée à un chercheur en sciences naturelles actif en recherches nordiques est remise au professeur Payette. Serge Payette, professeur au Département de biologie et chercheur au Centre d'études nordiques, est le premier récipiendaire du Prix de la famille Weston pour l'ensemble des réalisations en recherches nordiques. Ce prix, doté d'une bourse de 50 000 $, est la plus importante récompense attribuée à un chercheur en sciences naturelles actif en recherches nordiques. Il est décerné par le Centre d’études nordiques de Churchill, la Fondation W. Garfield Weston et l’Association universitaire canadienne d’études nordiques. Le lauréat est choisi par un comité de chercheurs universitaires travaillant sur le Nord. (Au fil des événements)
2 septembre 2011
Controversial study finds intensive farming partnered with strict protected areas is best for biodiversity 
Given that we have very likely entered an age of mass extinction—and human population continues to rise (not unrelated)—researchers are scrambling to determine the best methods to save the world's suffering species. In the midst of this debate, a new study in Science, which is bound to have detractors, has found that setting aside land for strict protection coupled with intensive farming is the best way to both preserve species and feed a growing human world. However, other researchers say the study is missing the point, both on global hunger and biodiversity. (Mongabay)
2 septembre 2011
Beaucoup d'arbres, beaucoup d'argent 
Replanter d'ici à 2020 quelque 150 millions d'hectares de forêt perdus du fait de la déforestation pourrait rapporter jusqu'à 85 milliards de dollars par an à l'économie mondiale, selon une estimation de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). «La restauration de forêts perdues augmentera les stockages de carbone et contribuera à restaurer des écosystèmes sains et résistants qui fourniront les multiples biens et services dont les gens ont besoin et conduira à une amélioration de la biodiversité», a souligné Ashok Khosla, président de l'IUCN. (Canoë)
1 septembre 2011
The Root of the Problem 
New research suggests that the flow of carbon through plants to underground ecosystems may be crucial to how the environment responds to climate change. (The Scientist)
1 septembre 2011
Des casques verts comme remède contre le réchauffement climatique 
Les temps changent, ils se réchauffent, et la riposte doit désormais être prise très au sérieux. C'est en tout cas ce que croit le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-Moon, qui, il y a quelques semaines, a défendu devant le Conseil de sécurité la création d'une nouvelle force internationale de maintien de la paix: les «Casques verts» seraient chargés d'intervenir là où les changements climatiques pourraient, dans un futur trouble, entraîner des tensions sociales, des crises humanitaires ou écologiques ou, pire, des conflits armés. (Le Devoir)
31 août 2011

Are new England's iconic maple trees at risk? If a beetle has its way, the answer may be yes. Results from the first study of the Asian longhorned beetle (ALB) in forests show that the invasive insect can easily spread from tree-lined city streets to neighboring forests. (Science Daily)

31 août 2011

For the first time, researchers at the University of California, Davis, have demonstrated that forest trees have the ability to tap into nitrogen found in rocks, boosting the trees' growth and their ability to pull more carbon dioxide from the atmosphere. (Science Daily)

31 août 2011

In 2000 the Canada lynx (Lynx canadensis) was listed as threatened under the US Endangered Species Act (ESA). While remaining stable in Canada and Alaska, the Canada lynx population had essentially collapsed in much of the continental US, excluding Alaska. Aside from habitat loss, one of the main factors imperiling the medium-sized wild cat was a decline in prey, specifically snowshoe hares (Lepus americanus). Researchers have now come up with an innovative way to aid hungry lynx in the US: wolves. (Mongabay)

30 août 2011
Saint-Bruno development faces opposition 
Promoters of a housing development project in Saint-Bruno are facing criticism from residents and environmentalists who say the area where they plan to build should be protected. The proposed project would see 30 homes constructed next to the Mont-Saint-Bruno provincial park, east of Montreal. (CBC)
30 août 2011
Un projet de mini-centrale hydroélectrique menace un rare site mycologique 
La construction d'une minicentrale hydroélectrique de 1,8 mégawatt dans les chutes que protège le parc régional de Sainte-Ursule, en Mauricie, pourrait menacer une des plus importantes colonies de champignons du Québec, qui abrite plusieurs espèces rares, voire uniques. (Le Devoir)
29 août 2011
«Seulement 2,5 % du territoire est protégé» 
La région métropolitaine doit accroître ses efforts pour protéger la biodiversité de son territoire. La solution serait de créer une ceinture verte et bleue. (Métro Montréal)
28 août 2011
Meet the just discovered 'Komodo dragon' of wasps 
A new species of warrior wasp has been discovered on the Indonesian island of Sulawesi that is so large and, frankly, terrifying-looking that it has been dubbed the 'Komodo dragon' of the wasp family. Bizarrely, the male of the species has jaws that outstretch its limbs. "I don't know how it can walk," said the wasp's discoverer, entomologist Lynn Kimsey of the University of California, Davis and director of the Bohart Museum of Entomology, in a press release. "Its jaws are so large that they wrap up either side of the head when closed." (Mongabay)
27 août 2011
Souder... du bois! 
Souder du bois? Oui, c'est possible : les Européens ont effectué des recherches depuis 1995 avec le chêne et le hêtre. Et on fait de même à l'Université Laval au département des sciences du bois et de la forêt, avec le bois de l'érable à sucre et celui du bouleau jaune. C'est possible grâce à la lignine, la colle naturelle du bois, explique Benoit Belleville, finissant au doctorat et dont le projet porte sur les techniques d'assemblage de pièces de bois avec des goujons, sans colle, grâce à une technique et à une machine en instance de brevet développées en partenariat entre l'Université Laval, le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), l'École du meuble de Victoriaville et FP Innovations de Sainte-Foy. (Le Soleil)
26 août 2011
Model predicts deforestation hot spots in Brazilian Amazon 
High rates of deforestation are likely to continue in Pará and Mato Grosso, while federal and especially state conservation units fail to protect Brazil's rainforest. A new report from Imazon, a Brazilian NGO that tracks deforestation, models the risk of deforestation in the Brazilian Amazon for the coming year. The Imazon team identified four levels of deforestation risk: low, moderate, high, and critical. The critical level is reserved for areas of greater than 100 sq km (38 sq mi) with a risk of deforestation greater than one percent. The Vale Fund and the Climate and Land Use Alliance supported Imazon's research. (Mongabay)
24 août 2011
Sept millions d'espèces non découvertes 
Une nouvelle étude avance que la Terre compte près de 8,8 millions d'espèces, mais que seulement le quart d'entre elles a été découvert jusqu'à présent. Jusqu'à présent, 1,9 million d'espèces ont été recensées. Parmi les découvertes les plus récentes se trouvent des créatures petites et parfois bizarres, comme une grenouille-poisson psychédélique, un lézard de la taille d'une pièce de dix cents et un minuscule homard aveugle et poilu trouvé dans le fond de l'océan. Pour parvenir à leurs conclusions, Worm et Camilo Mora, de l'Université d'Hawaii, ont recouru à des modèles mathématiques complexes et analysé la cadence des découvertes d'espèces, mais aussi de celles dans d'autres catégories de la taxinomie, comme la famille. (Cyberpresse)
23 août 2011
Poverty and National Parks: Decade-Long Study Finds Surprising Relationship 
If so many poor people live around national parks in developing countries, does that mean that these parks are contributing to their poverty? Yes, according to the conventional wisdom, but no, according to a 10-year study of people living around Kibale National Park in Uganda that was published in the Proceedings of the National Academy of Sciences. (Science Daily)
23 août 2011
Le Plan Nord continue de faire jaser 
Une consultation publique ignore la région. Une série de consultations publiques – ou plutôt leur absence – concernant l’intention manifestée par Québec de protéger une large partie du territoire couvert par le Plan Nord irrite le maire de Rouyn-Noranda, qui avoue ne pas comprendre un tel geste. (Abitibi Express)
23 août 2011
Southern South American Wildfires Expected to Increase 
A new University of Colorado Boulder study indicates a major climate oscillation in the Southern Hemisphere that is expected to intensify in the coming decades will likely cause increased wildfire activity in the southern half of South America. (Science Daily)
22 août 2011
Fathey Sarhan obtient la Médaille d'or 2011 de la Société canadienne de physiologie végétale 
Fathey Sarhan, professeur émérite du Département des sciences biologiques, a reçu la Médaille d'or 2011 de la Société canadienne de physiologie végétale (SCPV). Cette distinction, la plus haute de la Société, est décernée pour ses contributions exceptionnelles à la physiologie végétale. L'annonce a été faite dans le cadre de Plant Canada 2011, le congrès annuel de la SCPV, qui s'est déroulé du 17 au 21 juillet derniers, à Halifax. Fondée en 1950, la SCPV regroupe des biologistes canadiens œuvrant dans le domaine de la physiologie végétale. (UQAM-Nouvelles)
22 août 2011
Animaux et plantes progressent trois fois plus vite que prévu vers les pôles 
Une étude britannique parue ce matin dans Science vient de trouver que le réchauffement de la planète modifie la distribution des espèces terrestres trois fois plus vite que ce que l’on croyait, s’éloignant de l’équateur à un rythme de 17,6 km par décennie en moyenne. Quatre biologistes menés par I-Ching Chen, rattaché à l’Université de York et à l’Academia Sinica de Taiwan, ont regroupé des études antérieures portant sur l’habitat de quelque 2000 espèces, et en ont examiné comment leurs aires de distribution variaient dans le temps en latitude (764 espèces) et en altitude (1367 espèces). (Cyberpresse)
22 août 2011
Les aires protégées: bouées de sauvetage de la biodiversité 
En octobre dernier, 193 pays du Nord et du Sud, dont le Canada, se sont réunis à Nagoya, dans le centre du Japon, pour souligner l'urgence de protéger la biodiversité mondiale. Cette rencontre a culminé avec l'adoption d'un accord visant à mieux protéger les espèces et les écosystèmes de la planète, et à en partager plus équitablement les bénéfices. En effet, les pays réunis ont élaboré un «plan stratégique», pour 2020, visant à freiner le rythme alarmant de disparition des espèces fauniques et floristiques. Ce plan a pour objectif particulier l'augmentation des aires protégées de la planète à 17 % de la surface totale des terres, alors qu'il n'y en a que 13 % aujourd'hui. Il prévoit aussi un accroissement important de la superficie marine protégée, en passant du 1 % actuel à un objectif de 10 % de la surface totale des océans. (Cyberpresse)
18 août 2011
Okavango-Zambèze : Cinq pays lancent la plus grande zone protégée du monde 
Cinq pays d'Afrique australe ont signé, jeudi à Luanda, un traité créant une vaste zone protégée grande comme la moitié de la France dans les bassins des fleuves Zambèze et Okavango, qui a pour vocation de devenir un paradis de l'écotourisme. La zone protégée Okavango-Zambèze, située à cheval sur les territoires de l'Angola, du Botswana, de la Namibie, de la Zambie et du Zimbabwe, doit permettre de relier entre eux quatorze parcs nationaux et réserves naturelles, et notamment les chutes Victoria et le delta de l'Okavango. (Canoë)
18 août 2011
Amazonie : Déboisements en hausse au cours de la dernière année 
Les déboisements en Amazonie brésilienne ont augmenté de 15% lors des douze derniers mois, même s'ils ont chuté de moitié en juillet par rapport à juillet 2010, a indiqué mercredi l'Istitut brésilien de recherches spatiales (Inpe) sur la base de données satellitaires provisoires. De juillet 2010 à juillet 2011, la forêt amazonienne a perdu 2 654 km2 de végétation dans les Etats du Mato Grosso (centre-ouest) et du Para (nord) notamment. Au cours des douze mois précédents, elle en avait perdu 2 295 km2. (Canoë)
18 août 2011
Dépister et piéger l’agrile du frêne 
Saint-Laurent met en place des mesures préventives contre l’agrile du frêne, visant à limiter les impacts d’une éventuelle infestation dans l’arrondissement. D’origine asiatique et sans prédateurs naturels au Canada, cet insecte ravageur provoque le dépérissement de toutes essences de frênes en y creusant des galeries sous l’écorce. Il a déjà causé d'importants dommages à la forêt urbaine de plusieurs grandes villes canadiennes et américaines, mais ne présente toutefois aucun danger pour la santé humaine ou animale, ni pour d'autres essences d'arbres. (Transcontinental)
18 août 2011
Des arbres pour patients 
Depuis plus de dix ans, Caroline Lohou veille sur la santé des 500.000 arbres de Paris. Entre épidémies et pollution propre à la capitale, cette «médecin du végétal» bataille sur tous les fronts. Avec assurance, elle place le résistographe, appareil mesurant la résistance du bois, au bas du tronc. Prenant racine au coeur du Parc floral, près du Château de Vincennes à Paris, le marronnier en impose, grimpant à une bonne dizaine de mètres du sol. Pour le néophyte, ce mastodonte aux énormes branches feuillues paraît en pleine force de l'âge. Pourtant, moins d'une minute plus tard, le graphique qui apparaît au flanc du stéthoscope pour gente arboricole rend son froid verdict: «cet arbre est condamné, il va mourir», constate Isabelle Lohou. Le diagnostic est catégorique, la voix teintée d'empathie. (Le Figaro)
17 août 2011
Domtar élargit son éventail de papiers certifiés FSC 
Domtar a annoncé qu'elle élargissait considérablement l'éventail de ses produits de papier certifiés FSC en vertu des normes du Forest Stewardship Council. Ainsi, la gamme EarthChoice de Domtar comprendra désormais des produits de spécialité qui serviront à fabriquer entre autres des bandages, des sacs à maïs soufflé, des emballages pour confiserie, des sachets de sucre, des sacs de frites, etc. Domtar fabrique ces papiers de spécialité dans ses usines Espanola en Ontario, Port Huron au Michigan, ainsi que Rothschild et Nekoosa dans le Wisconsin, qui sont certifiées par Rainforest Alliance conformément aux normes FSC. (Les Affaires)
17 août 2011
Lions in Greece, the Reforestation of the West and the Use of Satire in Environmental Conservation  
As the Greek economy maintains its slide towards default and the global climate continues to change for the worse, one organisation, writing in Biotropica, has come up with some novel answers to both problems. Reforest the country to offset historic deforestation and reintroduce long extinct animals such as lions, boosting the economy through eco-tourism. (Science Daily)
17 août 2011
Ontario first nation declares victory in 11-year logging dispute  
A northwestern Ontario aboriginal community is declaring victory in its 11-year court battle to stop logging on traditional lands — a ruling their lawyer says could have legal implications for similar disputes across Canada. The Grassy Narrows First Nation challenged the province's right to permit industrial logging on its traditional lands, saying it infringed on their hunting and trapping rights under a treaty they signed in 1873. (Globe & Mail) | Free Grassy Press release 
16 août 2011
Forestry sector lays the roots for a future in bioproducts  
When they look at a forest, most people see a source of paper, cardboard and lumber. But jet fuel? The notion may seem far-fetched, but not in the beleaguered forestry industry. Efforts to produce airplane fuel, along with environmentally friendly plastics, electricity and futuristic nano-materials, are emerging as alternatives to the dimming fortunes of the sector’s traditional mainstays – newsprint and lumber. (Globe & Mail)
16 août 2011
Préserver la biodiversité des mammifères : une urgence, selon des biologistes 
Il est urgent de mettre en place une stratégie pour préserver la diversité des espèces de mammifères sur Terre, dont un quart risque de disparaître, mettent en garde mardi des biologistes. Si la défense du tigre, de l'ours polaire ou du panda géant suscite l'adhésion de millions de personnes, les perspectives sont plus sombres pour des espèces moins visibles, pourchassées par des braconniers ou risquant de perdre leur habitat naturel, relèvent-ils. "Il faut d'urgence une stratégie globale pour les mammifères", préviennent-ils dans une revue publiée par la Royal Society, l'académie des sciences britannique. Un quart des 5.339 espèces de mammifères recensées vivant actuellement à l'état sauvage sont menacées d'extinction, selon leurs estimations publiées dans la revue Philosophical Transactions. (AFP)
15 août 2011
Increased Tropical Forest Growth Could Release Carbon from the Soil 
A new study shows that as climate change enhances tree growth in tropical forests, the resulting increase in litterfall could stimulate soil micro-organisms leading to a release of stored soil carbon. (Science Daily)
15 août 2011
Lessons from the world's longest study of rainforest fragments 
For over 30 years, hundreds of scientists have scoured eleven forest fragments in the Amazon seeking answers to big questions: how do forest fragments' species and microclimate differ from their intact relatives? Will rainforest fragments provide a safe haven for imperiled species or are they last stand for the living dead? Should conservation focus on saving forest fragments or is it more important to focus the fight on big tropical landscapes? Are forest fragments capable of regrowth and expansion? Can a forest—once cut-off—heal itself? Such questions are increasingly important as forest fragments—patches of forest that are separated from larger forest landscapes due to expanding agriculture, pasture, or fire—increase worldwide along with the human footprint. (Mongabay)
13 août 2011
Pew appuie le processus législatif pour le Plan Nord 
Mathew Jacobson, Directeur de la Campagne internationale de conservation de la forêt boréale au Québec du Pew Environment Group, a fait une déclaration concernant l'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement du Québec pour l'ouverture du processus législatif du Plan Nord, un projet de développement durable pour les 425 000 miles carrés (plus d'un million de km2) des territoires du Nord québécois. Cette région abrite une partie importante de la forêt boréale canadienne, le plus grand écosystème forestier intact et constitue le plus important réservoir de carbone du monde. (PEW)
13 août 2011
La moitié du Nord québécois protégée en 2035 
La moitié du Nord québécois sera exempté de tout développement industriel d’ici environ 2035, a annoncé le ministre du Développement durable, Pierre Arcand, vendredi, en présentant le volet environnemental du Plan Nord de son gouvernement. Il devrait donc être impossible, par exemple, d’aménager des autoroutes et des barrages hydroélectriques ou d’exploiter les ressources minières dans un territoire totalisant 600 000 km2, qui sera consacré à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la biodiversité. On pourra par contre y mener des activités moins intrusives, comme la chasse. (Canoë)
13 août 2011
Plan Nord - Québec mettra 25 ans pour protéger 50 % du territoire 
Le gouvernement du Québec mettra 25 ans pour atteindre son objectif de protéger 50 % du territoire couvert par le Plan Nord. C'est ce qu'a annoncé hier le ministre Pierre Arcand au moment de rendre public le document de consultation jetant les bases du projet de loi qui devrait assurer la protection de vastes zones du nord de la province. Mais les libéraux n'ont présenté aucune évaluation des coûts liés au volet environnemental du «chantier d'une génération». (Le Devoir)
12 août 2011
The enduring power of trees  
The forest was our childhood Las Vegas: What happened there, stayed there. Part of a family of five children, my two older siblings and I were a threesome separated by several years from the younger two. During the summer, no matter where we happened to be on holiday, our parents often dispatched the Original Three, as we later came to call ourselves, into the woods. “Vamoose, have fun, don't bother us until lunch or suppertime,” came their directive. (Globe & Mail(
12 août 2011
Québec veut protéger la moitié du Nord, mais les écologistes restent sceptiques 
La promesse de protéger la moitié du Nord québécois contre tout développement industriel d’ici 2035 se concrétisera trop tard, après une ruée vers le Nord qui pourrait ravager la région, plaident les groupes écologistes. Six cent mille kilomètres carrés du Nord québécois, une zone aussi grande que la France, restera vierge de tout développement humain, a promisaujourd'hui le ministre québécois de l’Environnement, Pierre Arcand, dans le cadre du fameux Plan Nord de son gouvernement. «Nous sommes fiers de nous porter garants de la pérennité de ce patrimoine», a déclaré le ministre Arcand. (Le Devoir)
11 août 2011
Biodiversity Key to Earth's Life-Support Functions in a Changing World 
The biological diversity of organisms on Earth is not just something we enjoy when taking a walk through a blossoming meadow in spring; it is also the basis for countless products and services provided by nature, including food, building materials, and medicines as well as the self-purifying qualities of water and protection against erosion. These so-called ecosystem services are what makes Earth inhabitable for humans. They are based on ecological processes, such as photosynthesis, the production of biomass, or nutrient cycles. (Science Daily)
11 août 2011
The glass is half-full: conservation has made a difference 
Don't despair: that's the message of a new paper in Trends in Ecology and Evolution, which argues that decades of conservation actions at multiple scales have had a positive impact for many of the world's endangered species. While such actions have not yet turned back the tide of the current mass extinction crisis, they have achieved notable successes which often get lost in the gloom-and-doom news stories on biodiversity declines. (Mongabay)
11 août 2011
Carbon Sink: Up-And-Coming Forests Replacing Aging Forests of Upper Great Lakes 
The aging forests of the Upper Great Lakes could be considered the baby boomers of the region's ecosystem. The decline of trees in this area is a cause for concern among policymakers and ecologists who wonder whether the end of the forests' most productive years means they will no longer offer the benefits they are known for: cleansed air, fertile soil, filtered water and, most important to climate change analysts, carbon storage that offsets greenhouse gas emissions. (Science Daily)
10 août 2011
L'agrile du frêne toucherait Prescott et Russell 
L'insecte a causé la mort de plusieurs millions d'arbres. Après Gatineau puis Ottawa, la région de Prescott et Russell pourrait, elle aussi, être touchée par l'agrile du frêne. C'est la mise en garde qu'a faite l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), hier, à l'endroit des élus locaux. « Nous avons constaté la présence d'agriles du frêne dans la région de Prescott-Russell », a confirmé Loretta Shields, spécialiste à la protection et biosécurité des végétaux à de l'ACIA. (Le Droit)
10 août 2011
L’agrile du frêne détecté à Wendover 
Des employés de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) ont retrouvé à Wendover un insecte indésirable, l’agrile du frêne, dans le cadre d’une étude visant à observer s’il se propage dans la région. La découverte d’un agrile du frêne d’âge adulte dans l’un des pièges installés près de la route 17 à Wendover est la suite logique de son apparition en Amérique du Nord. (La Nouvelle)
10 août 2011
Congo to 'reforest' with plantations across one million hectares 
The Republic of the Congo has announced a new program to create plantations across one million hectares (2.47 million acres) of degraded forest lands. The program, known as the national program of afforestation and reforestation (RAN), is being pushed to support various industries, carbon sequestration and to take pressure off native forests. According to Reuters, the Republic of the Congo is seeking donor and international investment of $2.6 billion for the initiative. (Mongabay)
10 août 2011
Abitibi says more cost cuts will boost profit in second half  
Just eight months after coming out of bankruptcy protection, a leaner AbitibiBowater Inc. (ABH-T15.770.231.48%) is enjoying higher profits and a lower debt load, and the company expects profits will continue to grow in the second half of 2011. (Globe & Mail)
9 août 2011
Species Affected by Climate Change: To Shift or Not to Shift? 
Relocating species threatened by climate change is a radical and hotly debated strategy for maintaining biodiversity. In a paper published August 10 in the journal Nature Climate Change, researchers from CSIRO, University of Queensland and United States Geological Survey present a pragmatic decision framework for determining when, if ever, to move species in the face of climate change. (Science Daily)
9 août 2011
Science has been nearly silent in Brazil’s Forest Code debate 
A recent push to revise Brazil’s forest code has emerged as one of the more contentious political issues in the country, pitting agribuisness against environmentalists trying to preserve the Amazon rainforest. Historically, the forest code has required private landowners to maintain a substantial proportion of natural forest cover on their properties, though the law has often been ignored. (Mongabay)
8 août 2011
Des centaines d'emplois menacés à Environnement Canada 
La suppression annoncée de centaines d'emplois au ministère de l'Environnement du Canada suscite la colère des partis d'opposition et l'incertitude chez les fonctionnaires qui ont trois mois devant eux avant de connaître leur sort. On apprenait jeudi qu'environ 700 employés d'Environnement Canada sont menacés de perdre leur poste. Le ministère s'apprête en effet à réduire ses effectifs pour baisser les dépenses fédérales. (Radio-Canada)
8 août 2011
Quand vert rime avec santé mentale 
S’il y a un espace vert près de chez vous, il y a de bonnes chances que vous soyez en meilleure santé physique et mentale. Un document rendu public par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) montre en effet que les espaces verts jouent un rôle très important dans les milieux urbains. En plus de contrer les îlots de chaleur, la présence de verdure et d’arbres est bénéfique à bien des égards. Un arbre mature en milieu urbain peut intercepter jusqu’à 20 kilogrammes de poussière par an, fait ressortir le Dr Stephen Vida, dans cette revue de littérature sur les espaces verts urbains et la santé. (Journal de Québec)
8 août 2011
La verdure pour vaincre le mercure  
Plantation d’arbres, toits végétaux... La Ville de Québec réfléchit sur les moyens à mettre en place pour contrer les îlots de chaleur urbains. « On travaille à l’élaboration d’un plan d’adaptation aux changements climatiques. On est à identifier les gestes à poser. Un document pourrait être déposé le printemps prochain », signale un porte-parole de la Ville de Québec, François Moisan. Les principaux îlots de chaleur se concentrent dans les quartiers centraux : Saint-Sauveur, Saint-Roch, Limoilou, Duberger-Les Saules et une partie de la haute-ville. (Journal de Québec)
8 août 2011
Ressources naturelles - À qui appartient le sous-sol de la paroisse ? 
Texte d'opinion | J'ai été interloqué par une lettre parue dans Le Devoir du 1er août dernier intitulée «Non à la gestion paroissiale de nos ressources naturelles» et signée par M. Michel A. Rathier à propos du projet de loi 14 proposant des modifications à la Loi sur les mines. À mon avis, l'intervention de M. Rathier était empreinte de demi-vérités et d'occultations sur la nature véritable de certaines réformes proposées par cette nouvelle tentative de réforme de la pièce maîtresse du droit minier québécois. (Le Devoir)
7 août 2011
Scientifiques recherchent financements désespérément 
En ces temps de restrictions budgétaires publiques, les scientifiques n'hésitent plus à recourir à de nouvelles sources pour financer leurs recherches, vous! Imprimer des tee-shirts ou des cartes de voeux et les vendre par internet font désormais partie des compétences que tout chercheur devra acquérir tôt ou tard. Car, pour financer les recherches, le recours aux subventions de l'université et des institutions fédérales ne suffit plus. (Cyberpresse)
6 août 2011
Ça chauffe à Parc-Ex 
Trop d’îlots de chaleur dans le district. Un simple coup d’œil à la carte recensant la présence d’îlots de chaleur sur l’île, suffit à se rendre compte que Villeray et, particulièrement, Parc-Extension ont chaud, très chaud! Simon Racine, directeur général de Vrac Environnement, explique ce phénomène. (Le Progrès Villeray)
6 août 2011
Congo: 2,5 milliards pour planter des hectares de forêts 
Le Congo va consacrer 1200 milliards de Fcfa (2,5 milliard $) sur dix ans, avec l'appui des partenaires, pour réaliser la plantation d'un million d'hectares de forêts, a annoncé à la presse le ministre de l'Économie forestière, Henri Djombo, vendredi. «Les objectifs spécifiques du programme peuvent se décliner comme suit: mettre en place et gérer 1 million d'hectares des plantations domaniales et privées avec des essences exotiques et à croissance rapide et des espèces locales», a expliqué le ministre Djombo à propos du projet qui doit démarrer en novembre 2011 pour s'étendre jusqu'en 2020. (Cyberpresse)
4 août 2011
Le Plan Nord loin de l'eldorado 
Une nouvelle analyse du service d'études économiques du Mouvement Desjardins s'interroge sur les retombées financières que fait miroiter le gouvernement Charest pour justifier les investissements publics massifs dans le Plan Nord et le développement de l'industrie du gaz de schiste. Il semble qu'il n'y a pas là de quoi contribuer significativement aux finances publiques, du moins dans les conditions actuelles. (Le Devoir)
3 août 2011
Protected areas not enough to save life on Earth  
Since the creation of Yellowstone National Park in 1872 protected areas have spread across the world. Today, over 100,000 protected areas—national parks, wildlife refuges, game reserves, marine protected areas (MPAs), wildlife sanctuaries, etc.—cover some 7.3 million square miles (19 million kilometers), mostly on land, though conservation areas in the oceans are spreading. While there are a number of reasons behind the establishment of protected areas, one of the most important is the conservation of wildlife for future generations. But now a new open access study in Marine Ecology Progress Series has found that protected areas are not enough to stem the loss of global biodiversity. Even with the volume of protected areas, many scientists say we are in the midst of a mass extinction with extinction levels jumping to 100 to 10,000 times the average rate over the past 500 million years. While protected areas are important, the study argues that society must deal with the underlying problems of human population and overconsumption if we are to have any chance of preserving life on Earth—and leaving a recognizable planet for our children. (Mongabay)
3 août 2011
Satellite data shows slight increase in Amazon deforestation over June last year  
Deforestation in the Brazilian Amazon rose 17 percent in June compared to the same period a year earlier, reports Brazil's National Institute for Space Research (INPE). Using its rapid deforestation detection system INPE found 312.7 square kilometers were cleared in June. Nearly 40 percent of deforestation occurred in the state of Pará. The states of Mato Grosso (26 percent), Rondonia (21 percent), and Amazonas (13 percent) also saw significant forest loss. (Mongabay)
3 août 2011
Judge sets deadline for Ottawa to come up with caribou protection plan  
A judge is telling the federal government to rethink its decision not to issue an emergency order protecting habitat for endangered caribou in Alberta's oilsands region. However, Federal Court Justice Paul Crampton isn't telling Ottawa it has to issue such an order. Mr. Crampton is giving Environment Minister Peter Kent until September to come up with an emergency plan to protect the caribou, which have been in steep decline for more than a decade. (Globe & Mail)
2 août 2011
Dry weather sparks 20 new forest fires in northwest Ontario 
Dry weather and lightning strikes have sparked 20 new forest fires in northwestern Ontario as more than 1,000 residents prepare to return home. Some 140 fires are now burning, with most of the new blazes cropping up in the eastern regions. Meanwhile, more than 500 residents of Sandy Lake and Deer Lake are expected to return to their communities on Tuesday. (Globe & Mail)
1 août 2011
La forêt du Sud du Québec, un héritage à préserver 
Corridor appalachien s'associe à l'Organisation des Nations Unies pour célébrer 2011, l'année internationale des forêts. Sur notre planète, 1,6 milliard d'habitants dépendent de la forêt pour assurer leur subsistance et 80 % de toute notre biodiversité terrestre y a élu domicile. La forêt a permis aux différentes cultures de prendre leur essor et continue de les supporter; il est grand temps de lui assurer une place au coeur de nos préoccupations. (La Tribune)
31 juillet 2011
Toronto’s urban forests face new challenges 
Just because a tree is ugly, doesn’t mean it isn’t healthy and some arborists are too quick to cut down an older tree because it has blemishes that speak to its age. The older trees add to the diversity and ecology of the city’s urban landscape, Mr. van Wassenaer says. Researchers in Britain have discovered rare organisms that are only able to survive in these older trees. (Globe & Mail)
31 juillet 2011
Tant qu'il aura des arbres 
Pour souligner l'Année internationale des forêts, désignée en 2011 par l'ONU, Les années lumière propose une série de 10 rencontres estivales avec des spécialistes de ces écosystèmes indispensables au quotidien des hommes, essentiels à l'équilibre naturel de la planète. Pour cette septième chronique, le thème est « Tant qu'il y aura des arbres, nos esprits seront nourris ». Janic Tremblay s'entretient des aspects symboliques de la forêt avec Nicole Huybens, théologienne au Département des sciences fondamentales de l'Université du Québec à Chicoutimi. (Radio-Canada)
30 juillet 2011
Îlots de chaleur: Montréal cherche son ombre 
Les Montréalais qui vivent dans un îlot de chaleur sont de plus en plus nombreux. Leur logement est plus chaud et ils souffrent davantage de la canicule que les autres. Pour améliorer la situation, Montréal promet de planter des milliers d'arbres. Mais est-ce suffisant? (Cyberpresse)
28 juillet 2011
Canicule et incendies de forêt reviennent en Russie 
La canicule revient en Russie avec des températures dépassant quarante degrés au sud et trente degrés jusque dans l'Arctique, alors que les feux de forêt dévastent à nouveau des milliers d'hectares après la catastrophe de l'été 2010, ont indiqué les autorités. La température était de 33 degrés Celsius dans la journée d'hier à Moscou, rendant l'air irrespirable dans cette mégalopole déjà polluée. (Le Devoir)
28 juillet 2011
Raging wildfires: Climate changes to blame for record season? 
Spirit Bear. In a moss-draped rain forest in British Columbia, towering red cedars live a thousand years, and black bears are born with white fur... (National Geographic) | La génétique du Spirit Bear  | Menace d'un oléoduc 
28 juillet 2011
Raging wildfires: Climate changes to blame for record season? 
Many scientists suggest that climate changes could be causing certain kinds of wildfires for which the West's forests are not well adapted. This year could help researchers better understand and fight the trend. (Christian Science Monitor)
28 juillet 2011
Toucans Wearing GPS Backpacks Help Smithsonian Scientists Study Seed Dispersal 
Nutmeg-loving toucans wearing GPS transmitters recently helped a team of scientists at the Smithsonian Tropical Research Institute in Panama address an age-old problem in plant ecology: accurately estimating seed dispersal. The tracking data revealed what scientists have long suspected: toucans are excellent seed dispersers, particularly in the morning. Also, for the first time, the data enabled researchers to create a map of the relative patterns and distances that toucans distribute the seeds of a nutmeg tree. (Science Daily)
28 juillet 2011
Standing Tall | California's massive, ancient redwoods have dealt with climate change before. But this time they might need our help  
A grizzled, eloquent John Muir wrote impassioned essays and lobbied the White House to save them. A century later, the intrepid, ethereal Julia Butterfly Hill perched in one for two years to hold off loggers. But these days, some of the most effective tools for protecting California's remaining giant sequoia and coast redwood forests are far more prosaic: a bow, an arrow, and a fishing line. (Sierra)
27 juillet 2011
ScienceDaily: Your source for the latest research news and science breakthroughs 
After a 10,000-year absence, wildfires have returned to the Arctic tundra, and a University of Florida study shows that their impact could extend far beyond the areas blackened by flames. (Science Daily)
27 juillet 2011
New York cracks down to stop spread of destructive beetle  
Nanette Pelkey stuck a few pieces of firewood in her car trunk and headed out with her husband for a four-hour trip to his brother's camp in New York's Finger Lakes. A little while later, the 56-year-old woman was stopped at a checkpoint and handed a $250 ticket for violating the state's ban on moving untreated camp wood more than 50 miles from its source, a regulation imposed along with limits on lumber companies to stem the spread of invasive pests like the destructive emerald ash borer. (The Globe & Mail)
27 juillet 2011
Les 45 000 frênes de Montréal menacés 
près avoir perdu ses ormes au milieu du siècle dernier, Montréal pourrait maintenant voir ses frênes disparaître. L'agrile du frêne, un insecte en provenance d'Asie capable de tuer un arbre en deux ans, a été détecté à Montréal. Les autorités ont pour l'instant identifié quatre arbres infestés dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. À terme, l'ensemble des 45 000 frênes de la ville sont menacés. Puisqu'un arbre de rue sur cinq à Montréal est un frêne, c'est 20% du patrimoine arboricole de la ville qui est en danger. (Cyberpresse)
27 juillet 2011
Forêts : espoirs et inquiétudes 
L'ONU a proclamé 2011 Année internationale des forêts. Pendant que chercheurs et industriels testent de nouveaux concepts d'exploitation durable — en Mauricie, notamment —, des forêts, comme celle de la Sibérie et de l'Asie du Sud-Est, risquent de disparaître. Survol des innovations et des menaces sur la planète boisée. (Dossier dans l'Actualité)
26 juillet 2011
Pacific Northwest Trees Struggle for Water While Standing in It 
Contrary to expectations, researchers have discovered that the conifers of the Pacific Northwest, some of the tallest trees in the world, face their greatest water stress during the region's eternally wet winters, not the dog days of August when weeks can pass without rain. (Science Daily)
26 juillet 2011
USA: le parc de Yellowstone risque de changer sous l'effet des feux de forêt  
Le réchauffement climatique devrait provoquer, dans les prochaines décennies, davantage de feux de forêt à Yellowstone (nord-ouest des Etats-Unis), entraînant une modification profonde du plus ancien parc national américain, selon une étude publiée lundi. Des forêts denses dominées par des pins vrillés (pinus contorta) marquent actuellement le paysage de ce parc prisé des touristes et situé à cheval entre les Etats du Wyoming, de l'Idaho et du Montana. (Romandie)
25 juillet 2011

An icon of conservation and wilderness worldwide, Yellowstone National Park could see its ecosystem flip due to increased big fires from climate change warn experts in a new study in the Proceedings of the National Academy of Science (PNAS). A sudden increase in large fires—defined as over 200 hectares (500 acres)—by mid-century could shift the Yellowstone ecosystem from largely mature conifer forests to younger forests with open shrub and grasslands. (Mongabay) | Climate Change to Increase Yellowstone Wildfires Dramatically (Science Daily) 

25 juillet 2011

Si l'Alberta, la Saskatchewan et Terre-Neuve-et-Labrador peuvent compter sur leurs richesses naturelles pour bonifier leurs finances publiques, le Québec ne pourra en faire autant, même s'il exploitait tout son gaz de schiste et ses richesses minérales. La raison est fort simple, il n'en a pas assez. «Si le Québec comptait 3000 puits, c'est 399 millions de redevances gazières qui seraient engrangées», calcule Joëlle Noreau, économiste principale chez Desjardins. C'est bien peu quand le seul service de la dette représente des dépenses fiscales de 6,9 milliards pour l'année budgétaire en cours. (La Presse Affaires)

18 juillet 2011

Lancé en grande pompe par le premier ministre Charest, qui en fait le plus grand projet de sa carrière politique, le Plan Nord est censé créer de nombreux emplois et rapporter d'importants revenus à l'État québécois. En témoigne la récente annonce d'ArcelorMittal faisant état d'un investissement de 2,1 milliards de dollars sur la Côte-Nord et de la création de 8000 emplois directs ou indirects générés par ces investissements. Pour plusieurs, le Plan Nord présente ainsi de très bonnes perspectives économiques pour l'avenir de la société québécoise et on serait en droit de se réjouir de ce projet créateur de richesse. (Le Devoir.com)

14 juillet 2011
Wood Products Part of Winning Carbon-Emissions Equation, Researchers Say 
Trees absorb carbon dioxide from the atmosphere to grow, so forests have long been proposed as a way to offset climate change. But rather than just letting the forest sit there for a hundred or more years, the amount of carbon dioxide taken out of the atmosphere could be quadrupled in 100 years by harvesting regularly and using the wood in place of steel and concrete that devour fossil fuels during manufacturing, producing carbon dioxide. (Science Daily)
14 juillet 2011
Les écosystèmes menacés par le déclin de grands prédateurs 
Les grands prédateurs comme les lions, les loups ou les requins sont en déclin à travers le monde et cette tendance perturbe les écosystèmes, ont constaté des chercheurs dans une étude publiée jeudi. « Ces prédateurs et ces écosystèmes préservent au bout du compte les humains. Il ne s'agit pas simplement d'eux, mais aussi de nous », a expliqué William Ripple, professeur de sylviculture à l'Université d'État de l'Oregon et co-auteur d'une étude parue dans le journal Science. (Cyberpresse)
13 juillet 2011
Pour sauver le caribou, des chercheurs pour la création d'aires de protection 
Le Canada doit créer des aires de protection géante dans la forêt boréale afin d'assurer la survie des caribous des bois, espèce menacée vivant dans le nord du pays, ont plaidé mercredi des écologistes et scientifiques. Dans une étude sur la conservation du caribou des bois de la forêt boréale canadienne, des chercheurs internationaux estiment que les autorités du pays à la feuille d'érable doivent créer de vastes aires de protection du caribou variant entre 10.000 et 15.000 kilomètres carrés, soit près de la moitié de la superficie de la Belgique par zone de protection. (AFP)
13 juillet 2011
Réchauffement climatique: Les villes sont aussi des puits de carbone 
Les villes ne font pas que polluer et aggraver le réchauffement climatique, montrent les résultats d'une étude britannique. La Pre Zoe Davies et ses collègues de l'Université de Kent ont démontré que les agglomérations peuvent aussi absorber du CO2, principal gaz à effet de serre. Les recherches menées à ce jour ne prennent pas en considération les zones urbaines comme des puits qui peuvent absorber du carbone à la suite de la photosynthèse des végétaux. Les travaux de la chercheuse montrent que les villes peuvent jouer un rôle important. (Radio-Canada)
12 juillet 2011
Des scientifiques testent la capacité de la biodiversité amazonienne à résister au réchauffement climatique 
La forêt amazonienne, abri de la biodiversité la plus importante au monde et principal poumon d’oxygène de la planète, fait actuellement l’objet d’une vaste expérience. En partenariat avec l’Institut national de recherche amazonienne (INPA), deux cents scientifiques brésiliens ont réuni des centaines d’espèces établies en Amazonie. Leur objectif : évaluer la capacité des plantes, des poissons, des insectes et d’autres animaux à s’adapter au réchauffement climatique. Pour ce projet, dénommé en toute logique « Adapta », les experts ont mis en place trois salles qui reproduiront les conditions climatiques attendues d’ici respectivement 25, 50 et 100 ans. (ZeGreenWeb)
12 juillet 2011
Les rennes de l’ultraviolet 
Les rennes du Père Noël trouvent-ils leur chemin dans la nuit grâce à leur vision qui s’étend jusqu’à l’ultraviolet? Si c’est le cas, ce serait une première. La plupart des mammifères voient la même partie du spectre lumineux que nous : l’infrarouge et l’ultraviolet nous échappent à tous. Ou du moins, à presque tous. Selon Glen Jeffery, du Collège universitaire de Londres, les rennes, eux, en seraient capables. (Science Presse)
12 juillet 2011
Rémi Quirion est nommé scientifique en chef du Québec et sera à la tête des Fonds de recherche du Québec 
Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Clément Gignac, est fier de la nomination d'un chercheur de renommée internationale, Rémi Quirion, à titre de tout premier scientifique en chef du Québec et de président des conseils d'administration des Fonds de recherche du Québec. Cette nomination s'inscrit dans la foulée de l'entrée en vigueur, le 1er juillet dernier, de certaines dispositions du projet de loi no 130 sur l'abolition et la restructuration de certains organismes et de certains fonds. (Gouvernement du Québec) | Bloque sur Science Presse 
12 juillet 2011
Forest Trees Remember Their Roots 
When it comes to how they respond to the environment, trees may not be that different from humans. Recent studies showed that even genetically identical human twins can have a different chance of getting a disease. This is because each twin has distinct personal experiences through their lifetime. It turns out that the same is likely true for forest trees as well, according to new research from the University of Toronto Scarborough (UTSC). (Science Daily)
12 juillet 2011
Experts demystify link between extreme weather and climate change 
Scientists tackled the highly debated, and somewhat perplexing, relationship between climate change and weather disasters at the recent launch of a U.S. magazine series on the subject, concluding that an indisputable connection exists between the two. “The link between climate change and extreme weather is not so much theoretical as observational,” Fred Guterl, executive editor of monthly magazine Scientific American, told reporters on a conference call late last month. “It’s possible to look at this and really begin to see, in a way that you can measure, that this is not really just business as usual in terms of weather. There really is a climate signal.” (AlertNet)
11 juillet 2011
Australia launches limited carbon tax 
Australia's 500 largest polluters will pay AU$23 ($24.60) per ton of carbon dioxide emitted beginning July 2012 under a plan announced by Australian prime minister Julia Gilliard. The carbon tax is expected to curb emissions 5 percent relative to 2000 levels by 2020, a target well below goals set by European countries. However the Australian government has pledged to reduce emissions 80 percent by 2050. (Mongabay)
11 juillet 2011
Climate change to push over 10 percent of the world's species to extinction by 2100 
Scientists have predicted for decades that climate change could have a grave impact on life on Earth, which is already facing numerous threats from habitat loss, over-exploitation, pollution, invasive species, and other impacts. However, empirical proof of extinctions--and even endangerment--due to climate change have been difficult to come by. A new study in the Proceeding of the National Academy of Science has found that by the time today's infants are 90 years old (i.e. the year 2100) climate change could have pushed over 11 percent of the world's species to extinction. (Mongabay)
11 juillet 2011
Global plant database set to promote biodiversity research and Earth-system sciences 
The world’s largest database on plants’ functional properties, or traits, has been published. Scientists compiled three million traits for 69,000 out of the world's ~300,000 plant species. The achievement rests on a worldwide collaboration of scientists from 106 research institutions. The initiative, known as TRY, is hosted at the Max Planck Institute for Biogeochemistry in Jena (Germany). Jointly coordinated with the University of Leipzig (Germany), IMBIV-CONICET (Argentina), Macquarie University (Australia), CNRS and University of Paris-Sud (France), TRY promises to become an essential tool for biodiversity research and Earth-system sciences. (Alpha Galileo)
11 juillet 2011
Canada : les espèces menacées toujours plus nombreuses 
Un rapport gouvernemental publié lundi révèle l’échec d’une série de plans mis en place pour la conservation de la faune et de la flore en Colombie-Britannique. Il préconise une approche plus globale. (MaxiScience)
8 juillet 2011
Community control, rather than govt control, helps forests recover, says study 
A new study says that giving local communities control over forest resources can help slow and even reverse deforestation. The research, published by the Rights and Resources Initiative (RRI) on the eve of a forestry workshop in Lombok, Indonesia, analyzed trends in countries that have either maintained or expanded forest cover since 1990. It found several factors contributing to forest recovery: expansion of community rights over land and resource management; support for afforestation, restoration, and reforestation projects; and "opening of markets to support sustainable forest management practices." (Mongabay)
8 juillet 2011
Fire to Become Increasingly Important Driver of Atmospheric Change in Warming World 
How the frequency and intensity of wildfires and intentional biomass burning will change in a future climate requires closer scientific attention, according to CSIRO's Dr Melita Keywood. (Science Daily)
7 juillet 2011
Quels sont les effets des espaces verts urbains sur la santé ? 
L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a publié, le 7 juillet, une étude intitulée Les espaces verts urbains et la santé qui analyse la littérature scientifique sur le sujet. La présence d'espaces verts semble être associée à plusieurs effets positifs sur la santé physique et mentale de la population.

Les espaces verts urbains réduisent notamment le bruit, la température locale et l'effet d'îlots de chaleur urbains (on peut constater une différence de 4 à 8 °C entre un site ouvert et un site situé sous la cime des arbres et cet effet de refroidissement peut s'étendre au-delà de l'espace vert lui-même dans les régions avoisinantes). Les arbres réduisent les polluants, comme la poussière, l'ozone et les métaux lourds (par exemple, dans les rues dépourvues d’arbres, 10 000 à 12 000 particules par litre d’air sont présentes, par rapport à 3 000 dans les rues voisines bordées, ont estimé des études). (Psychomédia)

7 juillet 2011
Climate Change Increases the Risk of Ozone Damage to Plants, Swedish Research Finds 
Ground-level ozone is an air pollutant that harms humans and plants. Both climate and weather play a major role in ozone damage to plants. Researchers at the University of Gothenburg, Sweden, have now shown that climate change has the potential to significantly increase the risk of ozone damage to plants in northern and central Europe by the end of this century. (Science Daily)
7 juillet 2011
Tropical Birds Return to Harvested Rainforest Areas in Brazil 
Bird species in rainforest fragments in Brazil that were isolated by deforestation disappeared then reappeared over a quarter-century, according to research results published June 28 in the journal PLoS (Public Library of Science) ONE. Scientists thought many of the birds had gone extinct. (Science Daily)
7 juillet 2011
Assessing Agroforestry's Advantages: Scientists Develop Model to Assess the Impact Agroforestry Windbreaks Have On Farming Operations 
Agroforestry, the deliberate placement of trees into crop and livestock operations, can help capture substantial amounts of carbon on agricultural lands while providing production and conservation benefits. However, we currently lack tools for accurately estimating current and projected carbon values in these systems. (Science Daily)
7 juillet 2011
A Scientist Extols the Value Of Forests Shaped by Humans 
Political ecologist Susanna Hecht has incurred the wrath of some conservationists by arguing that the notion of the primeval forest is largely a myth and that disturbed forests play a vital ecological function. In an interview with Yale Environment 360, she makes the case for a “new rurality” that places less emphasis on protected forests and more on the areas where people live. (E360)
7 juillet 2011
Old Trees May Soon Meet Their Match  
For millenniums, the twisted, wind-scoured bristlecone pines that grow at the roof of western North America have survived everything nature could throw at them, from bitter cold to lightning to increased solar radiation. Living in extreme conditions about two miles above sea level, they have become the oldest trees on the planet. The oldest living bristlecone, named Methuselah, has lived more than 4,800 years. Now, however, scientists say these ancient trees may soon meet their match in the form of a one-two punch, from white pine blister rust, an Asian fungus that came to the United States from Asia. (NY Times)
7 juillet 2011
Les forêts tropicales, l'exemple péruvien  
Pour lutter contre le réchauffement climatique et pour protéger les dernières grandes forêts tropicales, l’ONU préconise des «mécanismes de développement propres» pour encourager les pays du Nord à investir dans des programmes de reforestation dans des pays du sud. Le Grand Reportage d’aujourd’hui nous emmène en Amazonie péruvienne sur l’un de ces projets, fidèle à l’esprit du protocole de Kyoto, qui agit sur la reforestation en accompagnant des petits paysans qui travaillaient avant pour les trafiquants de cocaïne. (RF1)
7 juillet 2011
As Larger Animals Decline, Forests Feel Their Absence 
With giant tortoises, elephants, and other fruit-eating animals disappearing from many of the world’s tropical woodlands, forests are suffering from the loss of a key function performed by these creatures: the dispersal of tree seeds. But a new experiment shows that introduced species may be able to fulfill this vital ecological role. (E360)
7 juillet 2011
In Brazil, Palm Oil Plantations Could Help Preserve Amazon 
In recent years, palm oil development in Malaysia and Indonesia has devastated tropical forests there. With Brazil on the verge of its own palm oil boom, can sustainable cultivation of the crop actually help save the rainforest, rather than hastening its destruction? (E360)
7 juillet 2011
Forests fight back all over the world 
Forest density is increasing across much of the world after decades of decline, according to a new study by scientists from the United States and Europe. The change, which is being dubbed the Great Reversal by the authors, has important, has positive implications for carbon capture and climate change. The research, carried out by teams from the University of Helsinki and New York's Rockefeller University, shows that forests are thickening in 45 of 68 countries, which together account for 72 per cent of global forests. (The Independent)
7 juillet 2011
Amazon Gold Rush Destroying Peruvian Rain Forest 
A gold rush that accelerated with the onset of the 2008 global recession is compounding the woes of the Amazon basin, laying waste to Peruvian rain forest and spilling tons of toxic mercury into the air and water. With gold's price soaring globally as the metal became a hedge against financial uncertainty, the army of small-scale miners in the state of Madre de Dios has swelled to some 40,000. The result: Diesel exhaust sullies the air, trees are toppled to get at the sandy, gold-flecked earth and the scars inflicted on the land are visible on satellite photos. (Huffington Post)
6 juillet 2011
A Tree Hugger, With a Twist 
Stefan Schnitzer paused along one of the trails that crisscross this forested island in the Panama Canal waterway. Around him were trees, their high canopies muting the light from the tropical sun, the occasional woody vine, or liana, climbing up their thick trunks. But Dr. Schnitzer’s attention was turned to a break in the forest just a few yards off the trail. There, in harsher sunlight, a tree stump was all but obscured by a riot of lianas, their tangled stems forming a heavy thicket. Clearly the tree had come down at some point, which created an opening in the forest canopy that allowed the vines to run amok. (NY Times)
5 juillet 2011
Du bois de la drave dans la maison 
Cela vous dirait un plancher de salon fait de bois immergé durant une centaine d'années ? Depuis trois ans, Mark Sarasen et Élise Turpin redonnent vie au bois de la drave de la vallée de l'Outaouais. Ils remontent à la surface les billes qui ont coulé dans le lac Simon, dans la région de la Petite-Nation, pour en faire des planchers, des moulures ou même des comptoirs. (Cyberpresse)
4 juillet 2011
Conservation de la nature Canada présente son bilan 
Alors que plusieurs Canadiens sortent pour profiter de la nature à l'occasion de la Fête du Canada, un important groupe de protection environnementale a décidé de prendre un moment pour faire état des habitats naturels qu'il a contribué à préserver. Conservation de la nature Canada a protégé plus de 800 000 hectares de forêts menacées, de rivières et de milieux humides à travers le pays depuis que le groupe a été fondé, il y a 49 ans. Le président de l'organisme, John Lounds, affirme toutefois qu'il y a encore des terres à risque qui doivent être protégées de développements nocifs. (Cybrepresse)
4 juillet 2011
Forêt amazonienne, victime des herbicides  
La forêt amazonienne est victime d'une nouvelle technique discrète de déboisement clandestin: les herbicides répandus par avion qui ont déjà détruit plusieurs dizaines d'hectares, a rapporté vendredi la presse. Les agrotoxiques ont été répandus par avion sur 178 hectares, au sud de la ville de Canutama, dans l'État d'Amazonas, a constaté l'Ibama (Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles). (Canoë)
29 juin 2011
Canadian protected areas below global average: report 
Research shows Canada has fallen below the global average when it comes to creating environmentally protected areas. The study by Global Forest Watch reports that Canada has placed about 8.5 per cent of its land mass under permanent conservation protection -- less than the worldwide average of 12.9 per cent. If you count areas now under temporary protection, Canada's total goes up to 12.2 per cent -- but that includes some regions in which industrial activities are still allowed, said report author Peter Lee. The United States has protected nearly 15 per cent of its land. "It is perplexing to me," said Lee. (CTV)
29 juin 2011
Firefighters fight wildfire with fire 
Firefighters tightened their grip around the massive Pender County wildfire Tuesday by deliberately setting game lands ablaze in an bid to deprive the fire of vegetation and other fuel sources it needs to survive. While the so-called burnout operations will likely slow the fire's advance, officials said efforts to stop the blaze remained elusive. The N.C. Forest Service has deemed only about 30 percent of the fire's perimeter contained, though officials expected that figure to increase once the effects of Tuesday's backfires had been assessed. (Stars News)
29 juin 2011
La nature, une solution pour de nombreux enjeux mondiaux 
La nature est la base essentielle qui permet et entretient la vie sur notre planète. Nourriture, eau, médicaments, abri, air non pollué… tous ces produits et services indispensables à la vie, et beaucoup d'autres, proviennent de la nature. Lors de la conférence internationale sur la pauvreté et l'environnement, qui a lieu à Paris les 27 et 28 juin, il est important de rappeler que nous dépendons tous pour notre survie des innombrables bienfaits de la nature, et c'est plus particulièrement encore le cas des populations pauvres.

Cependant, les organismes internationaux d'aide au développement et les gouvernements donateurs ont largement négligé le rôle de la nature, se tournant plutôt vers des programmes de "développement" à grande échelle, portant parfois atteinte à l'environnement, pour aider les pays à sortir de la pauvreté. Dans certains cas, les résultats sont tout autres. (Point de vue de Julia Marton-Lefèvre, directrice générale de l'UICN - Le Monde)

29 juin 2011
Métro Montréal imprime sur du papier certifié FSC 
Métro Montréal devient le premier journal en Amérique du Nord à garantir son impression sur du papier certifié par le Forest Stewardship Council (FSC). Par l'entremise de sa politique environnementale développée en collaboration avec l'organisme de conservation à but non lucratif Canopée, Métro s'engage ainsi à ne pas s'approvisionner en papier contenant des fibres issues de forêts intactes et menacées. Le système international de certification des forêts et des produits forestiers FSC, qui a l’appuie de WWF Canada, Greenpeace et de la Fondation David Suzuki, garantit en effet que les produits du bois ou de papier achetés ou vendus proviennent de forêts en santé et de communautés vigoureuses. (Les Affaires)
29 juin 2011
Forests in danger as study warns UN funding is unlikely 
The world's forests are in greater danger than ever, as a United Nations mechanism intended to generate funding for their protection is unlikely to produce sizeable sums "for the foreseeable future", according to new research. The research came as a prominent UK businessman called for an annual round of international talks devoted solely to forestry, in order to keep the world's remaining forests standing and with the goal of ending deforestation entirely by 2020. (The Guardian)
28 juin 2011
La Banque mondiale va soutenir la conservation de la biodiversité à Madagascar  
La Banque mondiale a annoncé mercredi une subvention de 52 millions de dollars pour soutenir les efforts de conservation dans 30 parcs nationaux et trois nouvelles zones protégées, couvrant une superficie de 2,7 millions d'hectares de terre à Madagascar. Le conseil d'administration de la banque a approuvé ce financement supplémentaire pour continuer à soutenir le secteur de l'environnement dans cette République insulaire de l'Océan Indien qui abrite une des biodiversités les plus rares et menacées du monde. 'Madagascar est un des pays les plus pauvres du monde mais il est doté de certaines des ressources naturelles les plus riches du monde', a déclaré Haleh Bridi, le directeur Pays de la Banque mondiale pour Madagascar. (AfriqueJet)
28 juin 2011
Les caribous pourraient disparaître en Alberta 
Des analyses laissent croire que les caribous de la région des sables bitumineux, en Alberta, sont voués à disparaître en vertu du plan de gestion de la zone proposé par le gouvernement. Le Lower Athabasca Region Plan ne protège pas assez d'habitats contre les impacts industriels pour faire cesser un déclin long de 11 ans des hordes de caribous, affirme un rapport de Peter Lee, membre de l'organisme Global Forest Watch. (Metro)
28 juin 2011
Biodiversité : la faune africaine est fortement menacée 
Les lions, les buffles sauvages, les girafes, les rhinocéros, les éléphants et de nombreuses autres espèces sauvages sont en danger sur le continent Africain. Les grands parcs nationaux africains et les réserves naturelles ont vu leur faune décliner de 60 % entre 1970 et 2005. Cette baisse de la population de la faune sauvage a été étudié par des chercheurs de la Société zoologique de Londres (ZSL) et l’Université de Cambridge à travers soixante dix-huit zones protégées de l’Afrique. Et le constat est sans appel : c’est l’Afrique de l’ouest qui enregistre la plus forte baisse au cours de cette période avec une perte significative de 85 % des effectifs de ses grands animaux sauvages et le constat n’est guère plus encourageant en Afrique de l’est avec une réduction de 50%. (ZeGreenWeb)
28 juin 2011
Un « Wikipédia » botanique dédié aux plantes de la forêt d’Amazonie 
Inspiré de Wikipédia, un site Internet nommé Wikiflora.org entend recenser les milliers d’espèces végétales de la forêt amazonienne. Le projet, dont le lancement de la première version est fixé pour 2012, est le résultat d’un accord entre IBM et le gouvernement brésilien. (Ecologie.tv)
28 juin 2011
Nouvelle-Guinée : Plus de 1000 espèces découvertes en dix ans 
Une grenouille avec des crocs, un serpent aveugle et un dauphin à tête arrondie font partie des plus de 1000 nouvelles espèces découvertes sur l'incroyable île de la Nouvelle-Guinée en dix ans, a annoncé lundi le WWF. Les scientifiques ont fait ces surprenantes découvertes, dont celles de dizaines de papillons et d'invertébrés, au rythme de deux par semaine entre 1998 et 2008, a précisé le Fonds Mondial de la Nature dans un rapport sur la biodiversité de cette île partagée entre l'Indonésie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. (Canoë)
27 juin 2011
Décès de Guy Coulombe 
Guy Coulombe, ancien haut fonctionnaire du gouvernement du Québec et bâtisseur du Québec moderne, «modèle même du grand serviteur de l’État», est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi. M. Coulombe a également présidé la Commission d’étude sur la gestion de la forêt publique québécoise – qui a donné naissance au rapport Coulombe - et le Comité interministériel chargé de l'évaluation du projet de relocalisation du Casino de Montréal. (Canoë)
20 juin 2011
Reboiser ne résoudra pas le problème du réchauffement climatique 
Même si les forêts sont des puits de carbone, les projets de reboisement n'auront qu'un impact très limité sur le changement climatique, affirme une étude scientifique publiée dimanche dans la revue Nature Geoscience. (Cyberpresse)
17 juin 2011
Bureau du forestier en chef - Le système de gestion de la qualité encadrant le calcul des possibilités forestières est maintenant enregistré ISO 9001 
Le Forestier en chef, monsieur Gérard Szaraz, est heureux d’annoncer que la plus importante firme de registraire en Amérique du Nord, QMI-SAI Global, a délivré un certificat d’enregistrement attestant que les activités reliées au calcul des possibilités forestières au Bureau du forestier en chef respectent la norme ISO 9001 : 2008.

« Cette attestation arrive à point nommé, considérant la période intensive actuelle des travaux qui mèneront à la détermination des possibilités forestières pour le prochain cycle quinquennal (2013-2018). Cette reconnaissance est une étape importante et nous poursuivrons la démarche pour toujours viser l’excellence dans la réalisation de notre mission. » a mentionné monsieur Szaraz. Ce certificat vient ainsi couronner trois années de travail et confirmer, par un auditeur externe, la rigueur et la transparence de la réalisation de notre mandat principal dans une optique d’amélioration continue. Cet enregistrement a été délivré à l’issue de l’audit mené par la firme QMI-SAI Global au Bureau du forestier en chef, à Roberval. Cet audit n’a décelé aucune non-conformité dans la gestion de la qualité.

L'ISO 9001 : 2008 spécifie les exigences relatives au système de gestion de la qualité lorsqu'un organisme ou une entreprise veut démontrer son aptitude à fournir régulièrement un produit conforme aux exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires.

17 juin 2011
Huge new boreal forest preserve in Manitoba 
Efforts to combat climate change and diminishing wildlands have increasingly focused on the vast belt of northern forest that rings the globe south of the Arctic. The boreal forest is a vast repository of stored carbon and, in much of northern Canada, a pristine region populated by wolves and caribou along rivers still teeming with fish.
17 juin 2011
Carignan: un petit marécage qui fait jaser 
Le sort d'une petite île marécageuse soulève bien des passions à Carignan, dont les citoyens contestent l'adoption d'un nouveau règlement de zonage.
17 juin 2011
Le Brésil lance un «Wikipédia» sur l'Amazonie 
Un site internet inspiré de Wikipédia a l'ambition de recenser à partir de 2012 les milliers d'espèces végétales d'Amazonie, fruit d'un partenariat entre le géant américain de l'informatique IBM et le gouvernement brésilien, a rapporté jeudi la presse.
15 juin 2011
Montréal - Deux fois plus de milieux naturels protégés 
Le taux de milieux naturels protégés ne cesse d’augmenter à Montréal depuis 2004. Alors qu’il était à 3 % à l’époque, il frôle maintenant les 6 %, l’objectif que la Ville s’était donné. Le Conseil régional de l’environnement appelle tout de même à la prudence. (Canoe)
15 juin 2011
Quand la compensation carbone profite aux populations locales 
Impulsée par le gouvernement péruvien, la reforestation de parcelles agricoles en Amazonie fait aujourd'hui l'objet de programmes de compensation carbone volontaire portés par l'entreprise Pur Projet. Avec pour priorité le développement économique et social des populations locales.
14 juin 2011
Les forêts européennes s'étendent, bonne nouvelle pour le climat 
Les forêts européennes s'étendent d'année en année, une bonne nouvelle pour la lutte contre le changement climatique puisqu'elles absorbent d'importantes quantités de CO2, révèle un rapport publié mardi à Oslo. (Canoe) et aussi sur Cyberpresse 
10 juin 2011
Dépôt officiel du Programme de suivi de l'intégrité écologique de Parc Québec 
Après presque 10 ans de travail, la version officielle du PSIE (Programme de suivi de l'intégrité écologique) de Parcs Québec est enfin disponible!
10 juin 2011
Une ceinture verte pour Montréal 
ls sont plus de 80 organismes, dont une quinzaine de municipalités, à réclamer de Québec qu'il coordonne le projet de création du «Parc écologique de l'Archipel de Montréal» (PEAM) en profitant de la confection du plan d'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal pour modifier les règles du jeu en matière de développement urbain. (Le Devoir)
10 juin 2011
Le Jardin botanique fête ses 80 ans  
À l’occasion de son 80e anniversaire, le Jardin botanique de Montréal va inaugurer un nouveau centre sur la biodiversité. (Canoe)
10 juin 2011
La Fondation de la faune soutient le caribou forestier de Val-d'Or 
Les caribous forestiers de la Vallée-de-l’Or pourront être mieux suivis et la survie des faons pourraient s’améliorer en vertu d’une aide financière de la Fondation de la faune du Québec.

La Fondation vient en effet d’annoncer une aide financière à une trentaine de projets à travers le Québec qui ont pour objectif de protéger la faune qu’on y retrouve et un projet visant le caribou forestier fait partie de ceux qui ont été choisis en 2011.

9 juin 2011
Rising forest density offsets climate change 
Rising forest density in many countries is helping to offset climate change caused by deforestation from the Amazon basin to Indonesia, a study showed on Sunday. (Reuters)
8 juin 2011
Good News and Bad News for the World's Tropical Forests  
Another day, another global report on the world's land use. This time a wide-ranging survey from the International Tropical Timber Organization (ITTO)—an intergovernmental body that promotes the sustainable use of forest resources—has revealed that the area of the world's tropical forests that are under some form of sustainable management has increased 50% since 2005, from 69 million hectares to 183 million hectares. (Time)
8 juin 2011
Vert comme la … forêt!  
La foresterie est un des dix secteurs d’activité les plus importants vers une économie verte, faiblement émettrice de GES et généreuse du point de vue de la création d’emplois. C’est ce que révèle une étude publiée il y a deux jours par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). Cela va demander une augmentation tout à fait raisonnable de l’investissement : 40 milliards de dollars par année à l’échelle mondiale, soit environ 0.034 % de l’économie mondiale. (Abitibi Express)
7 juin 2011
Plus de 90% des forêts tropicales sont «mal gérées» 
Plus de 90% des forêts tropicales, cruciales pour l'avenir du climat et de la biodiversité, «sont mal gérées, voire pas du tout», estime l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) dans un rapport publié mardi. (Cyberpresse)
6 juin 2011
Manawan : Bye bye forêt vierge 
Des coupes forestières prévues ce moisci dans l'un des derniers et plus beaux territoires vierges de la région de la réserve autochtone Manawan divisent cette paisible communauté de 2 300 âmes située à une heure de route au nord Saint-Michel-des-Saints. Des pourvoyeurs locaux se sont joints au vent d'indignation qui souffle dans la région. Déjà, une nouvelle route forestière s'avance dans ces terres d'épinettes qui ressemblent, du haut des airs, à un tapis vert soyeux. (Canoë)
6 juin 2011
La forêt au coeur de la journée mondiale de l'environnement 
La Journée mondiale de l'environnement est célébrée en ce 5 juin depuis 1972, et au Canada, elle marque cette année le début d'une Semaine nationale qui se tiendra jusqu'au 11 juin. À l'époque, l'Assemblée générale des Nations unies avait décidé de décréter cette journée pour marquer l'ouverture de la Conférence de Stockholm sur l'Environnement humain. Cette fois, une attention toute particulière est portée sur les forêts et leur protection. Les Nations unies espèrent ainsi sensibiliser la population et les entreprises à l'importance d'un développement durable des ressources forestières. (Cyberpresse)
6 juin 2011
The Great Tree Survey: A new way of measuring the carbon in forests may help keep them from being cut down 
The news from the planet's forests has been surprisingly good lately, at least compared with the news of a decade or two ago. Globally, according to a United Nations report that came out last year, the rate at which forests are destroyed—logged or cleared to make way for farms or mines—was nearly 20 percent lower from 2000 to 2010 than it had been in the previous decade. (National Geographic)
3 juin 2011
The World’s Tropical Forests Are Already Feeling the Heat  
Much attention has been paid to how global warming is affecting the world’s polar regions and glaciers. But a leading authority on tropical forests warns that rising temperatures could have an equally profound impact on rainforests and are already taking a toll on some tropical species. (Yale 360)
3 juin 2011
Une étude relie la santé des forêts aux populations des saumons 
Une récente étude a démontré le lien entre la quantité de saumons dans les frayères et la diversité de la végétation environnante. Selon les chercheurs John Reynolds et Morgan Hocking de l'Université Simon Fraser à Vancouver, l’abondance de saumon aurait un impact « radical » sur les variétés de plantes qui bordent les cours d’eau. L’étude menée en Colombie-Britannique, dans la région de la Forêt du Grand Ours, a comparé 50 cours d’eau ainsi que les plantes situées à proximité. (BE Canada)
3 juin 2011
War for the woods 
Environmentalists on one side, the forestry industry on the other. How did two groups with different aims call a truce and sign the historic Boreal Forest Agreement? (Canadian Geographic)
3 juin 2011
i-Tree, une boîte à outils pour mettre un prix sur les forêts urbaines  
Les forêts apportent un grand nombre de services à l'homme et à l'environnement, mais ceux-ci sont souvent sous-estimés et négligés. Afin de préserver les forêts, la tendance actuelle consiste à vouloir chiffrer la valeur monétaire que représentent les services qu'elles apportent, dans le but de rendre l'investissement forestier économiquement concurrentiel. (BE États-Unis)
3 juin 2011
Le Facebook des feux de forêt  
Un site Internet interactif sur la cartographie des feux de forêt, qui permet la collecte de données, grâce aux expériences personnelles (Innovation Canada)
3 juin 2011
Vingt-deux projets pour découvrir les habitats fauniques du Québec  
La Fondation de la faune du Québec annonce les vingt-deux projets soutenus par son programme Découvrir les habitats fauniques, qui soutient des initiatives de sensibilisation ou de formation portant sur les habitats de la faune du Québec. Un montant total de 295 220 $ a été octroyé à 18 organismes répartis dans plus de onze régions administratives du Québec pour l’année 2011. Certains de ces projets ont pour objectif de faire connaître les habitats fauniques du Québec, leurs problématiques et les moyens d’y remédier. D’autres visent à former des intervenants clés qui mettront en place les moyens nécessaires pour conserver, restaurer ou améliorer les habitats fauniques. (Québec Pêche)
2 juin 2011
New technology enables scientists to map rainforest biodiversity by airplane 
A new airplane-based remote-sensing and analysis system will enable scientists to catalog tree species as they create three-dimensional maps of tropical forests. Unveiled today at the Hiller Aviation Museum in San Carlos, California by Greg Asner of the Carnegie Institution's Department of Global Ecology at Stanford University, the newest version of the Carnegie Airborne Observatory (CAO) will offer powerful insights into the composition and biology of tropical forests. "With CAO II we'll be able not only map the extent of a forest, but its quality and composition," Asner, director of CAO, told mongabay.com. (Mongabay)
2 juin 2011
Climate Projections Don't Accurately Reflect Soil Carbon Release 
A new study concludes that models may be predicting releases of atmospheric carbon dioxide that are either too high or too low, depending on the region, because they don't adequately reflect variable temperatures that can affect the amount of carbon released from soil. (Science Daily)
2 juin 2011
Managing Forests Requires a Bird's-Eye View 
Managers of northern Michigan forests may not see the birds for the trees -- or at least are in danger of losing sight of songbird neighborhoods when looking out for timber harvests. (Science Daily)
2 juin 2011
New NASA Map Reveals Tropical Forest Carbon Storage 
A NASA-led research team has used a variety of NASA satellite data to create the most precise map ever produced depicting the amount and location of carbon stored in Earth's tropical forests. The data are expected to provide a baseline for ongoing carbon monitoring and research and serve as a useful resource for managing the greenhouse gas carbon dioxide. (Science Daily)
2 juin 2011
Quel est le prix d'un lac ou d'une forêt ? 
Quel est le prix d'un lac, d'une forêt ou d'une vue sur un espace vert? Une étude présentée jeudi au Royaume-Uni, la première de cette ampleur, s'est efforcée d'estimer la valeur des richesses offertes par la nature, en évaluant leur bénéfice pour l'économie et la société. «Nous avons jusqu'à présent pris comme acquis ce que nous donnait la nature, sans comprendre que les services qu'elle nous rend ont un prix et que si nous la détruisons, cela nous coûtera très cher», a expliqué sur la BBC la ministre de l'Environnement Caroline Spelman, en commentant ce rapport commandé par le gouvernement. (Canoë)
2 juin 2011
Nature 'is worth billions' to UK 
The UK's parks, lakes, forests and wildlife are worth billions of pounds to the economy, says a major report. The health benefits of merely living close to a green space are worth up to £300 per person per year, it concludes. The National Ecosystem Assessment (NEA) says that for decades, the emphasis has been on producing more food and other goods - but this has harmed other parts of nature that generate hidden wealth. (BBC)
31 mai 2011
Global Warming May Increase the Capacity of Trees to Store Carbon 
One helpful action anyone can take in response to global warming is to plant trees and preserve forests. Trees and plants capture carbon dioxide during photosynthesis, thereby removing the most abundant greenhouse gas from the atmosphere and storing some of it in their woody tissue. (Science Daily)
31 mai 2011
Le prix des ressources favorise les exportations québécoises 
Les exportations du Québec devraient augmenter de 12 % cette année, puis de 6 % en 2012, selon les prévisions d'Exportation et développement Canada (EDC). De passage à Montréal ce mardi dans le cadre d’une tournée pancanadienne, Peter Hall, économiste en chef chez EDC, a déclaré que «la hausse des cours des produits de base est le principal moteur de la croissance à deux chiffres des exportations québécoises cette année.» Les secteurs forts en matière d’exportations au Québec sont les biens industriels, qui représentent 38,7 % des exportations globales, suivis du secteur de la machinerie et équipement (13,4 %), de la foresterie (13,2 %) et des transports ( 12,3 %). (Les Affaires)
31 mai 2011
New global carbon map for 2.5 billion ha of forests 
Tropical forests across Latin America, Africa, and Southeast Asia stored 247 gigatons of carbon — more than 30 years' worth of current emissions from fossil fuels use — in the early 2000s, according to a comprehensive assessment of the world's carbon stocks. The research, published in the journal Proceedings of the National Academy of Sciences by an international team of scientists, used data from 4,079 plot sites around the world and satellite-based measurements to estimate that forests store 193 billion tons of carbon in their vegetation and 54 billion tons in their roots structure. The study has produced a carbon map for 2.5 billion ha (6.2 billion acres) of forests. (Mongabay)
31 mai 2011
4,6 M$ pour l'industrie forestière québécoise 
L'industrie forestière pourra une fois de plus compter sur une aide financière de Québec de 4,6 M$ pour la formation des travailleurs et la mise en valeur des ressources de la forêt. La ministre de l'Emploi et de la Solidarité et ministre responsable de la Mauricie, la députée de Laviolette, Julie Boulet, a choisi La Tuque pour annoncer lundi ces investissements destinés à l'ensemble de l'industrie forestière québécoise. Cette somme s'ajoute aux 22 M$ ainsi qu'aux 18 M$ annoncés dernièrement à la scierie de Parent et à l'usine de RockTenn de La Tuque, anciennement Smurfit-Stone. (Le Nouvelliste)
31 mai 2011
Le bassin forestier du Congo au cœur du premier sommet sur la forêt tropicale  
Le premier sommet des pays des trois bassins forestiers tropicaux d’Amazonie, du Congo et de Bornéo-Mékong se déroule à Brazzaville, en République du Congo, ce mardi 31 mai jusqu’au 4 juin prochain. Le Bassin du Congo est la deuxième forêt tropicale de la planète après l’Amazonie. (RFI)
27 mai 2011
Menace sur l'Amazonie 
Une menace nouvelle plane depuis deux jours sur l'Amazonie avec l'adoption d'un projet de loi par la Chambre des députés du Brésil, qui ouvre le porte à des empiétements majeurs sur la plus grande forêt tropicale humide de la planète. Le projet de loi en question a été présenté par le chef du Parti communiste brésilien, Aldo Rebello, qui démontre ainsi que le productivisme pompier propre n'a pas dit son dernier mot! (Le Devoir)
27 mai 2011
Projet immobilier à l'île Charron - Une étude évalue à la baisse la valeur du terrain 
La société Investissement Luc Poirier, soit le promoteur qui veut construire 2500 habitations à la porte du parc national des Îles-de-Boucherville, sur l'île Charron, est trop gourmand et Québec ne doit pas accéder à ses demandes financières, car les «coûts excessifs» et les contraintes qui frappent son projet réduisent radicalement la valeur de son terrain. C'est ce qu'a soutenu hier la Coalition pour la protection de l'île Charron sur la foi d'une étude réalisée par Florence Junca-Adenot, la directrice d'Urba 2015. Selon la Coalition, «ce terrain est loin de la valeur prétendue par le propriétaire». (Le Devoir)
26 mai 2011
Restoring forests: an opportunity for Africa 
Tropical forest news last week was dominated by Indonesia and Brazil. Forest clearing has surged over the past year in parts of the Amazon, the Brazilian Government reported. Meanwhile, Indonesia’s President signed a moratorium on cutting some intact forest areas, as part of a landmark billion-dollar deal with international donors. But new research shows that Africa offers some of the greatest opportunities globally for restoring forests. (Mongabay)
26 mai 2011
Foresterie: des milliers d'emplois d'ici 10 ans 
Le secteur canadien des produits forestiers transformé créera des milliers de nouveaux emplois «verts» au cours des dix prochaines années, selon le Conseil sectoriel des produits forestiers (CSPF). L’étude Renouveler la main-d'œuvre la plus verte du Canada - un rapport prévisionnel sur le marché du travail, du CSPF, prévoit une demande modérée des marchés pour les produits traditionnels et nouveaux. Ainsi, le secteur devra recruter entre 170 000 et 193 000 travailleurs d'ici 2020. (Les Affaires)
25 mai 2011

A controversial bill environmentalists say could increase deforestation in the Amazon rainforest moved a step forward to becoming law in Brazil after winning approval in Brazil's lower house of Congress. The measure, which has been hotly debated for months, next goes to the Senate where it is expected to pass, before heading to President Dilma Rousseff, who has vowed to veto any bill that grants amnesty for illegal deforestation. The bill includes such a measure, although it could be subject to change before a final decision by the president. (Mongabay)

24 mai 2011
iPhone app uses Google Earth to track climate change impact on redwoods 
The Save the Redwoods League is partnering with Google Earth Outreach and iNaturalist.org to connect citizens and scientists in an effort to track the effects of climate change on redwood trees and forests. Redwoods have a relatively limited natural range, beginning in central California and spreading north through southern Oregon. Less than five percent of California’s original two million acre coast redwood forest remains, and giant sequoias are now found only in seventy-seven groves of the Sierra Nevada Mountains. These majestic trees can live to be thousands of years old, grow hundreds of feet tall, and are among the planet’s largest and most ancient life forms. (Mongabay)
24 mai 2011
Des nouvelles espèces étonnantes 
Une araignée à la toile ultra-solide, un cafard sauteur, un champignon phosphorescent, une bactérie mangeuse de rouille, une limace surnommée «tyrannosaure»: ces créatures figurent dans le top 10 des espèces découvertes en 2011, ont annoncé le 23 mai des chercheurs américains. (Canoë)
24 mai 2011
Une fleur à 4505 m d'altitude 
Un botaniste a découvert une fleur à plus de 4505 m d'altitude en Suisse, dans le canton du Valais (sud), un record européen pour une plante à fleurs, a annoncé mardi l'université de Bâle. (Cyberpresse)
24 mai 2011
Photographie - Le troisième oeil 
Jean-Pierre Legault a délaissé les villages boliviens et péruviens et tourné son objectif vers la forêt gaspésienne (Essai Photo - Le Devoir)
24 mai 2011
Photos: The top ten new species discovered in 2010 
If we had to characterize our understanding of life on Earth as either ignorant or knowledgeable, the former would be most correct. In 250 years of rigorous taxonomic work researchers have cataloged nearly two million species, however scientists estimate the total number of species on Earth is at least five million and perhaps up to a hundred million. This means every year thousands of new species are discovered by researchers, and from these thousands, the International Institute for Species Exploration at Arizona State University selects ten especially notable new species. (Mongabay)
20 mai 2011
Climate change and deforestation pose risk to Amazon rainforest 
Deforestation and climate change will likely decimate much of the Amazon rainforest, says a new study by Brazil’s National Institute for Space Research (INPE) and the UK's Met Office Hadley Centre. Climate change and widespread deforestation is expected to cause warmer and drier conditions overall, reducing the resistance of the rainforest ecosystem to natural and human-caused stressors while increasing the frequency of extreme rainfall events and droughts by the end of this century. While climate models show that higher temperatures resulting from global climate change will threaten the resilience of the Amazon, current deforestation is an immediate concern to the rainforest ecosystem and is likely driving regional changes in climate. (Mongabay)
20 mai 2011
Financement de la recherche - Les trois fonds québécois conserveront leur autonomie 
La communauté des chercheurs est soulagée. Les trois fonds qui assurent le financement de la recherche au Québec ne seront pas fusionnés, tel que le prévoyait à l'origine le projet de loi no 130. Même s'ils sont désormais chapeautés par un scientifique en chef nommé par le gouvernement, ils conserveront leur intégrité et leur autonomie. Une ombre au tableau toutefois: l'abolition du Conseil de la science et de la technologie (CST) a été confirmée. L'appellation des trois fonds sera légèrement modifiée, mais «la nouvelle désignation des Fonds n'apporte aucun changement de personnalité aux Fonds. Ces Fonds continuent leurs activités sous leur nouveau nom, sans autre formalité», lit-on dans l'amendement au projet de loi no 130 qui a été adopté cette semaine en commission parlementaire. (Le Devoir)
20 mai 2011
Wireless Sensor Network Monitors Microclimate in the Forest 
During a forest monitoring operation, forestry scientists measure various environmental values. This is how they obtain indications about how the forests are changing and what can be done to preserve them. However, installing and maintaining the wired measuring stations is complex: Researchers developed a wireless alternative. (Science Daily)
19 mai 2011
New paper stirs up controversy over how scientists estimate extinction rates 
A new paper in Nature negating how scientists estimate extinction rates has struck a nerve across the scientific community. The new paper clearly states that a mass extinction crisis is underway, however it argues that due to an incorrect method of determining extinction rates the crisis isn't as severe as has been reported. But other experts in the field contacted disagree, telling mongabay.com that the new the paper is 'plain wrong'. In fact, a number of well-known researchers are currently drafting a response to the day-old, but controversial paper. (Mongabay)
19 mai 2011
Environnement : La Norvège devrait poursuivre ses efforts pour améliorer la protection du climat et de la biodiversité 
Le niveau de la Norvège en matière de protection de l'environnement et le développement durable est bon. Elle a amélioré la qualité de l’air et de l’eau et la protection des espèces sauvages, joué un rôle de premier plan dans les efforts internationaux de lutte contre le changement climatique, la déforestation et la pêche illégale, et multiplié par deux son aide environnementale depuis 2006. (OCDE)
19 mai 2011
Parcs Canada reçoit un prix international pour son centenaire 
Parcs Canada célèbre son centenaire (1911-2011) de belle façon en recevant un prix de reconnaissance internationale et en accroissant la protection des prairies patrimoniales en Saskatchewan. L'organisme mondial de conservation WWF-International a décerné sa plus haute distinction à Parcs Canada qui gère 167 lieux historiques, 42 parcs nationaux et quatre aires marines protégées. Le prix «Don à la terre» est accordé à Parcs Canada pour ses réalisations en matière de conservation, notamment le récent élan de croissance du réseau d'aires marines et de parcs nationaux. (Canoë)
19 mai 2011
Arcand veut protéger les milieux humides 
Le ministre de l'Environnement Pierre Arcand veut «préciser» le cadre législatif des milieux humides afin de rendre son ministère plus efficace dans leur défense. Or, un de ses prédécesseurs, Thomas Mulcair, aujourd'hui chef adjoint de l'opposition néodémocrate à Ottawa, s'était fait beaucoup d'ennemis dans le monde de la construction et dans son gouvernement, en 2005, lorsqu'il avait tenté de faire de même. (Le Devoir)
19 mai 2011
Industry and activists working together for our forests 
One year ago, some people were shocked that the forest industry and conservation activists agreed to lay down arms and instead join hands to solve problems together. It was a marriage of unlikely partners ? 21 large companies and nine leading environmental groups. The marriage contract called the Canadian Boreal Forest Agreement (CBFA) detailed immediate conservation wins and set out an ambitious program of joint work. (Opinion | Toronto Star)
19 mai 2011
MAIS OÙ DONC EST LA FORÊT FEUILLUE ?  
Le Rendez-vous des partenaires de la forêt privée qui se tiendra à Québec le 30 mai prochain fait suite, seize ans plus tard, au Sommet sur la forêt privée de 1995. Il réunira groupements forestiers, syndicats de producteurs de bois, coopératives forestières, entreprises sylvicoles, industriels, agences de la mise en valeur de la forêt privée et fonctionnaires du MRNF. L’on y cherche en vain, plus de six ans après la publication du Rapport Coulombe, quelque référence à la situation de la ressource elle-même. Bien que créée pour étudier la situation de la seule forêt publique, la Commission Coulombe avait conclu qu’elle ne pouvait passer outre à la situation critique prévalant dans la forêt méridionale, forêt surtout privée et feuillue (réf. Coulombe, 6.12). (Silva Libera)
19 mai 2011
Preserving Plants and Animals Caught Between Forest 'Fragments' 
Maintaining the world's threatened animal and plant species may rest with something as simple as knowing how far a bird can fly before it must answer nature's call. Birds disperse seeds as they travel, but deforestation can mean those seeds might land where they can't sprout and grow, according to a University of Florida researcher who co-wrote a study in last month's issue of Ecology that looks at how tropical birds disperse plant seeds in Brazil's Amazon rainforest. (Science Daily)
19 mai 2011
Les orignaux sont friands du sel de voirie 
Les orignaux n'aiment pas particulièrement les routes. Mais ils aiment le sel. Au printemps, à la fonte des neiges, et à l'automne, aux premières chutes de neige fondante, les fossés regorgent d'eau souillée par le sel de déglaçage répandu sur les routes. Les concentrations de sodium qu'y trouvent les orignaux sont jusqu'à cinq fois plus élevées que dans les plantes aquatiques qu'ils mangent. (La Presse)
18 mai 2011
Des renforts pour l'Alberta 
Environ 120 pompiers de la Colombie-Britannique et 80 autres de l'Ontario sont arrivés hier en Alberta pour participer à la lutte contre les graves incendies qui ravagent plusieurs secteurs, particulièrement à Slave Lake, au nord d'Edmonton, où les flammes ont notamment dévasté ce concessionnaire automobile. Slave Lake, l'agglomération de quelque 7000 habitants, a des allures de ville fantôme: au moins un tiers des bâtiments ont été détruits. Au total, ce sont quelque 170 kilomètres carrés de forêt qui ont été dévorés par le feu. (Le Devoir)
18 mai 2011
La superficie du territoire protégé atteindra 12 pour cent en 2015, selon Arcand 
Le gouvernement Charest va étendre le réseau d'aires protégées à 12 pour cent du territoire québécois d'ici à 2015, a annoncé mercredi le ministre de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand. En passant de 8 pour cent à 12 pour cent, soit un total de 200 000 kilomètres carrés, la proportion du territoire québécois protégé équivaudra alors à plus de trois fois et demi la superficie de la province de Nouvelle-Ecosse. Les nouvelles aires protégées seront aménagées dans quatre grandes zones du territoire: le nord — de la Baie-James à Salluit — le centre, le sud et l'estuaire du Saint-Laurent. (Presse canadienne)
18 mai 2011

Un an après l'entente sur la forêt boréale, des progrès sont signalés
Les groupes environnementaux et les entreprises de produits forestiers qui ont signé l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC), il y a un an, rapportent de considérables progrès pour la concrétiser. Il signalent que ces progrès permettront de protéger la forêt boréale et les gens dont la prospérité économique et le mode de vie traditionnel en dépendent. En matière écologique et commerciale, les signataires ont établi un secrétariat pour coordonner le programme des groupes de travail, ont formé une équipe scientifique consultative indépendante et ont intensifié leur sensibilisation des Autochtones, des gouvernements provinciaux et municipaux et des parties intéressées.

Les engagements initiaux, qui consistaient à suspendre la récolte sur 29 millions d'hectares de forêt boréale, ont été respectés afin de créer un espace pour la planification commune de la conservation. Melissa Filion, responsable de campagne forêt chez Greenpeace, signale que les gens du milieu sont en retard en matière de conservation sur le terrain, mais affirme qu'ils ont une base et une démarche solides. Pour sa part, Avrim Lazar, président et chef de la direction de l'Association des produits forestiers du Canada (APFC), soutient qu'avec les environnementalistes, l'industrie apprend à adopter une démarche pratique et productive de résolution de problèmes. Une vérification indépendante des progrès de l'Entente par la firme de vérification KPMG est en cours. Les groupes de travail régionaux travaillent activement à la planification de la conservation en Alberta, au Québec et en Ontario. (Presse canadienne)

18 mai 2011
La forêt boréale prend du mieux 
Les groupes environnementaux et les entreprises de produits forestiers qui ont signé l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC), il y a un an, rapportent de considérables progrès pour la concrétiser. Ils signalent que ces progrès permettront de protéger la forêt boréale et les gens dont la prospérité économique et le mode de vie traditionnel en dépendent. (Cyberpresse)
18 mai 2011
La disparition des espèces moins grave que prévu 
Déforestation, réchauffement climatique, pollution, destruction de l'habitat: l'extinction des espèces due à l'action de l'homme est réelle, mais elle se fait à un rythme au moins deux fois plus lent qu'on estimait jusque là, selon une étude publiée mercredi. Les méthodes de mesures utilisées ont conduit à surestimer la perte de biodiversité attendue à l'avenir, selon les travaux paraissant dans la revue scientifique britannique Nature. (Cyberpresse)
18 mai 2011
Création d'un nouveau parc national 
Le premier ministre Jean Charest a annoncé hier, à Oujé-Bougoumou, la conclusion d'une entente avec la nation crie qui scelle la création du Parc national d'Assinica, dans le Nord-du-Québec. Cette nouvelle aire protégée, d'une superficie de 3193 km2 et située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest du village cri d'Oujé-Bougoumou, sera préservée de tout développement industriel. Selon M. Charest, ce parc permettra d'assurer la pérennité des richesses naturelles et culturelles des communautés cries, en plus de placer la nation autochtone au coeur de son développement. (Le Devoir)
17 mai 2011
Reforestation Research in Latin America Helps Build Better Forests 
A tropical forest is easy to cut down, but getting it back is another story. In a special issue of the journal Forest Ecology and Management, leading researchers at the Smithsonian in Panama and across Latin America offer new insights on reforestation based on 20 years of research. (Science Daily)
17 mai 2011
Québec et la Nation crie annoncent la création d’un parc national 
Le gouvernement du Québec et la Nation crie ont officialisé la création d’une nouvelle aire protégée de 3193 km²: la réserve du parc national Assinica. Ce territoire situé à 20 km au nord-ouest du village d’Oujé-Bougoumou dans le Nord-du-Québec, deviendra l’un des plus grands parcs du réseau. (Canoë)
17 mai 2011
Un nouveau parc en territoire cri  
Un nouveau parc national de 3200 kilomètres carrés, deux fois la superficie du parc du Mont-Tremblant, sera créé en territoire cri, a annoncé ce matin le premier ministre Jean Charest, avec la création de la réserve de parc national Assinica. Selon M. Charest, l'annonce s'inscrit dans la foulée du Plan Nord, mais en fait la création du parc était prévue dans l'accord de la Paix des Braves, intervenu en 2002. (Cyberpresse)
17 mai 2011
L’industrie forestière ne séduit pas les jeunes  
La mauvaise perception de l’industrie forestière par la population québécoise nuira aux entreprises dans ce secteur lorsque viendra le moment de renouveler leur main-d’œuvre, déclare André Tremblay, président du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ). L’industrie forestière a perdu près de 30 % de ses effectifs depuis 2006, en raison de la faiblesse de la demande pour le bois d’œuvre et le papier. Elle employait près de 56 000 personnes en 2009. (Canoë)
17 mai 2011
Les méga-incendies contribuent-ils au réchauffement climatique 
Le nombre croissant de méga-incendies dans le monde pourrait contribuer au réchauffement climatique, d’après ce qu’indique un nouveau rapport de l’Organisation des Nations Unies (ONU), exhortant les gouvernements à introduire de nouvelles stratégies plus globales pour réduire le risque d’incendies. (AcutalitéNewsEnvironnement)
17 mai 2011
Mal cadré | La protection des aires de mise bas du caribou se heurte aux mœurs migratrices changeantes de l'espèce 
Pas facile de prédire les déplacements des caribous migrateurs. Joëlle Taillon et Steeve Côté, du Département de biologie, viennent d'en faire une nouvelle démonstration en comparant les aires de mise bas protégées du caribou, établies par réglementation gouvernementale, aux aires réellement utilisées par les femelles pour donner naissance à leur petit au Nunavik. Les résultats, présentés le 15 avril lors du 2e colloque du projet Caribou-Ungava, montrent qu'il y a lieu de dépoussiérer la façon de définir cet habitat protégé. (Au fil des événements)
14 mai 2011
Montréal: un nouveau parc-nature ouvrira ses portes 
Les amoureux de la nature auront bientôt l'occasion de se ressourcer dans un nouveau parc, situé dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville. C'est le vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable du développement durable, de l'environnement et des parcs, Alan DeSousa, qui a annoncé le début des étapes menant à l'ouverture au public du parc-nature du Bois-de-Saraguay. (Branchez-vous)
14 mai 2011
Les Accros de la forêt à la conquête de l’Assemblée nationale 
Les Accros de la forêt ont profité du mois de l’arbre et de la forêt pour convertir les députés le 11 mai prochain à l’Assemblée nationale. Pour les convaincre, les Accros détenaient un allié de taille qui a toujours été tatoué par la forêt : le député du comté de Roberval, Denis Trottier. (LBR)
12 mai 2011
Les forestières se relèvent de la crise 
L'industrie forestière n'est pas sortie du bois mais, au moins, elle commence à donner des signes de reprise modeste après des années de crise. Un rapport de la firme PricewaterhouseCoopers, publié hier à Vancouver lors d'un colloque sur le secteur forestier et papetier, précise toutefois que les entreprises devront continuer à regrouper leurs forces et à rationaliser leurs opérations pour poursuivre leur remontée. (Le Devoir)
12 mai 2011
Libre opinion - Plan de Nègre blanc 
Le Grand Nord québécois pourrait bien devenir l'Amazonie de l'Amérique du Nord, de surcroît, sans que le peuple québécois y trouve son compte. Le gouvernement de notre frisé premier ministre compte trop d'élus incompétents qui décident et agissent en fonction des puissants de ce monde, eux qui n'ont d'yeux que pour le Financial Times. Il n'y a qu'à regarder ce qui s'est passé avec le dossier du CHUM, ce qui se passe présentement avec le dossier médical informatisé, ce qu'ils ont voulu nous passer avec les gaz de schiste pour comprendre que ces piètres quarts-arrière sont des artistes du revirement. (Le Devoir)
12 mai 2011
Plan Nord : Québec ouvre la voie à un nouveau désastre forestier 
Avec la lancée du Plan Nord en début de semaine, le gouvernement Charest misait gros, lui qui est dans le bourbier depuis maintenant des années. L’orgie de milliards annoncés a éclipsé les enjeux de fonds qui tissent ce Plan. Parmi ceux-ci, la question forestière, pratiquement absente de la couverture médiatique obnubilée par les mégas chantiers miniers et hydro-électriques promis. Or ce fameux Plan, qui couvre pratiquement toute la forêt boréale, ouvre la porte à l’exploitation de nouveaux territoires nordiques fragiles, vierges et actuellement à l’abri des coupes. Un désastre écologique et un potentiel marasme économique qui devrait faire l’objet d’une plus grande attention de la part de tous les Québécois. (Greenpeace)
11 mai 2011
Alerte au Québec 
Amiante, uranium, gaz de schiste, pétrole en mer, centrale nucléaire, mines, nouvelles routes : un seul de ces dossiers suffirait à déclencher l'inquiétude des écologistes. Le Québec les affronte tous à la fois, assailli par un capitalisme bien décidé à ne pas laisser une seule parcelle de ressource minérale à l'abri de la recherche du profit. (Le Monde)
11 mai 2011

Réactions au Plan Nord

10 mai 2011

Lancement du Plan Nord

10 mai 2011
Lettres - Les pieds dans l'eau, pourquoi ? 
Étant biologiste spécialisée en étude des milieux humides notamment, je vous remercie de l'éditorial de Jean-Robert Sansfaçon, ce matin (le 6 mai). J'ai fait deux études d'inventaire des derniers milieux humides du Richelieu dans les années 2000, dont une pour le MDDEP et l'autre pour Conservation de la nature Canada. Entre la frontière américaine et Saint-Jean-sur-Richelieu, il ne restait, en 2002, qu'une vingtaine de milieux humides riverains résiduels capables d'absorber les eaux de la rivière en cas d'augmentation du niveau. Même constat au nord de Saint-Jean. Tout a disparu au profit de la productivité agricole (reprofilage des ruisseaux agricoles depuis plus de 50 ans pour les transformer en fossés), du développement urbain et des chalets à proximité de l'eau... (Le Devoir)
9 mai 2011
Une application qui reconnaît les arbres à leurs feuilles 
Une nouvelle application pour téléphone intelligent permet aux utilisateurs d'identifier les espèces d'arbres en analysant les photos de ses feuilles. Les développeurs de cette application, lancée le 29 avril, espèrent qu'elle aidera la communauté scientifique à dresser une carte de la flore des États-Unis. Baptisée Leafsnap, cette application a été développée aux États-Unis par Columbia University, l'Université du Maryland et le Smithsonian Institute. (Canoë)
9 mai 2011
Charest joue enfin sa carte Plan Nord 
Jean Charest joue aujourd'hui sa carte maîtresse, lui qui aimerait bien voir un jour les livres d'histoire associer son nom aux grands bâtisseurs du Nord québécois. Le premier ministre fera tout, cet après-midi, à Lévis, pour convaincre la population que son Plan Nord n'est pas que de la poudre aux yeux destinée à accroître sa cote de popularité dans les sondages, à temps pour la prochaine élection. Il annoncera en fait le développement tous azimuts des deux tiers du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle, grâce à des dizaines de milliards de dollars d'investissements publics et privés au cours des 25 prochaines années. (Le Devoir)
5 mai 2011
Ikea sort du bois concernant sa politique de gestion forestière 
Si le géant suédois de l'ameublement est un gros consommateur de bois, IKEA s'était toujours fait discret sur sa politique de gestion forestière : aucun label sur les étiquettes, peu de communication sur le sujet…A l' occasion de l'année des forêts décidée par l'ONU, le groupe lève le voile sur le sourcing de cette matière qui lui est essentielle. (Novethic)
4 mai 2011
À la rescousse du patrimoine faunique québécois ! 
Ce que nous annonçons aujourd’hui, mes collègues et moi, c’est l’intégration complète des terres privées dans la zone protégée. En d’autres termes, l’étalement de la superficie faunique protégée à l’ensemble du territoire québécois. (Contrepoints)
4 mai 2011
Estrie : Une région au cœur de la forêt et une forêt au cœur des communautés! 
L’Estrie est une région diversifiée en termes d’usages du territoire. Le diagramme présenté ici démontre toutefois la grande importance qu’occupe la forêt. Parmi les terres forestières publiques, on retrouve en Estrie trois parcs nationaux, deux zones d’exploitation contrôlée (ZEC) et une forêt habitée. La forêt privée compte quant à elle pour 91 % de la superficie forestière estrienne. Afin de mieux comprendre le contexte forestier de la région, les prochaines lignes présentent en quelques chiffres* des informations régionales associées aux trois grands axes du développement durable. (Gaïa Presse)
4 mai 2011
Boreal pact will benefit local forest industry 
Forestry companies and environmental groups are working together to devise a plan that would protect caribou in Northern Ontario while allowing companies to harvest the wood supply they need. "We are creating a standard to make sure we have the best forestry practices in the world," said Jim Pimblett, director of communications and operations for the Canadian Boreal Forest Agreement Secretariat. "The agreement signed initially has 29 million hectares to be set aside ... while environmental groups will suspend their do-not-buy campaigns." (Timmins Press)
2 mai 2011
Le Mois de l'arbre et des forêts est lancé à La Tuque 
La Ville de La Tuque devait planter un bouleau à papier (ou bouleau blanc), l'arbre emblématique de la municipalité, jeudi pour souligner le lancement officiel du Mois de l'arbre et des forêts. Mais, l'hiver n'étant pas très pressé de quitter la Haute-Mauricie, le sol est toujours gelé au-delà d'une dizaine de centimètres. L'arbre n'aurait eu que très peu de chance de survie. (Le Nouvelliste)
29 avril 2011
Maladies des végétaux: une serre sous haute surveillance 
En apparence, c'est une serre comme les autres. Pourtant, le bâtiment de verre qui longe le boulevard Hochelaga, à côté de l'Envirotron, est un lieu hautement protégé de recherche sur les maladies affectant les végétaux. Sous la gouverne de l'Université Laval, elle est en fait la seule serre de confinement d'un tel niveau de sécurité accréditée au Canada. Il n'y a pas si longtemps, pourtant, la recherche sur les phytoravageurs n'était absolument pas encadrée au Canada. (La Presse)
29 avril 2011
Protected areas cover 44% of the Brazilian Amazon 
Protected areas now cover nearly 44 percent of the Amazon — an area larger than Greenland — but suffer from encroachment and poor management, reports a new study by Imazon and the Instituto Socioambiental (ISA). The report, published in Portuguese, says that by December 2010, protected areas in the Brazilian Amazon amounted to 2,197,485 square kilometers. Conservation units like national parks accounted for just over half the area (50.6 percent), while indigenous territories represented 49.4 percent. (Mongabay)
29 avril 2011
Forest carbon map released for the US 
The Woods Hole Research Center (WHRC) has released the first hectare-scale map displaying aboveground woody biomass and forest carbon in US forests. The map, which also shows canopy heights, is known as the National Biomass and Carbon Dataset (NBCD). "The dataset represents a comprehensive assessment of forest structure and carbon stock within the lower 48 States at the beginning of the third millennium, providing an important baseline with which to improve our understanding of the United States forest resources and its link to the terrestrial carbon flux in North America," said Dr. Josef Kellndorfer, who led the project, adding that "this dataset will be useful to foresters, wildlife ecologists, resource managers, and scientists alike." (Mongabay)
28 avril 2011
White Mountain National Forest plans spring burns 
Up to 240 acres of the nearly 800,000-acre White Mountain National Forest of New Hampshire and Maine will be burned this spring in part to maintain grassy meadows or shrubby areas for wildlife. Spring burning will begin this month once officials determine that the right wind, weather and moisture levels are present to burn safely. (Boston Globe)
28 avril 2011
Era of Canopy Crane Over Pacific Northwest US Forests Ending 
The 25-story construction crane used since 1995 to investigate such things as how Pacific Northwest forests absorb carbon dioxide, obtain sufficient water and resist attacks by pests and diseases is being pruned back to just the tower. (Science Daily)
27 avril 2011
Tembec reports profit of $7-million on lower sales  
Forest products company Tembec Inc. (TMB-T5.48-0.11-1.97%) on Wednesday posted a second-quarter profit of $7-million after a break-even period a year earlier, and says it expects several strong quarters ahead. The Montreal-based company said its profit amounted to 7 cents a share, compared to nil in the same period of 2010. Sales declined to $452-million from $476-million. (Globe & Mail)
26 avril 2011
Élections : 9 questions aux partis politiques: la forêt 
À l’occasion de la campagne électorale fédérale, l’initiative Je vote pour la science, composée de cinq organismes québécois de culture scientifique, a envoyé un questionnaire aux partis politiques afin qu’ils se compromettent sur trois enjeux à caractère scientifique: l'énergie, les aliments et les forêts. Voici les réponses de trois partis à la troisième thématique, la forêt. Neuf questions ont été envoyées aux cinq principaux partis politiques canadiens au début de cette campagne électorale. Vous trouverez ici la version complète des réponses envoyées par trois partis. THÈME 3: L'AVENIR DU SECTEUR FORESTIER. L’importance des sciences pour la vitalité, voire la survie, des secteurs forestiers canadiens et québécois n’est plus à démontrer. Des communautés entières reposent sur l’industrie forestière et dépendent donc largement des efforts de recherche et d’innovation scientifiques et techniques dans une perspective de développement durable. (Science Presse)
26 avril 2011
Élections : Est-ce que quelqu’un a prononcé le mot « science »? 
Au Canada, la campagne électorale tire à sa fin. Pas de science, presque pas d’environnement, sauf quelques gestes, ici et là —qui sont le sujet de notre émission de cette semaine. Si les deux débats des chefs n’ont pas consacré une seule ligne à l’environnement, une coalition de groupes écologistes canadiens a en revanche obtenu des réponses à 10 de ses questions. Les résultats ont été dévoilés la semaine dernière. Christian Simard, directeur de Nature Québec, nous parle de ce questionnaire, et revient sur la campagne : pourquoi ce silence sur l’environnement? Le mouvement environnemental aurait-il lui aussi une part de blâme, pour avoir failli à vendre son message? (Agence Science Presse)
26 avril 2011
Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est une forêt! 
L'histoire de la forêt est indissociable de celle du Québec. Mais les raisons pour lesquelles on s'y intéresse ont bien changé. Avec l'exploitation à grande échelle et l'arrivée de la machinerie, qui remplacera nombre d'ouvriers, est aussi née la science de la foresterie. «On a eu besoin de science pour savoir quoi, comment et en quelle quantité couper», dit-il. Les motivations de l'époque étaient donc exclusivement économiques. «On ne pensait pas en termes d'écosystèmes; on se préoccupait de la quantité de bois à couper. C'est notamment pour cela que l'on dressait des inventaires. Il n'empêche que cela a permis de mettre fin au mythe selon lequel la forêt était inépuisable, ajoute l'historien. Puis, dans les années 1940, on commence à se soucier des espèces, de la composition chimique des sols forestiers et de la faune qui occupe ces écosystèmes.» Cette nouvelle approche a progressivement attiré une autre génération de chercheurs qui ont fait valoir la dimension écologique de la forêt. «Ce qui pouvait sembler élitiste comme la protection des arbres, est devenu un enjeu social et récréo-touristique. Ça change les perceptions», dit-il. (UQ)
18 avril 2011
Les conservateurs boudent les écolos 
Déjà critiqué depuis le début de la campagne pour son contrôle de l'information, le Parti conservateur est la seule formation politique à avoir refusé de répondre à un questionnaire sur les priorités environnementales, soumis par des groupes écologistes. Comptant 10 questions sur autant d'enjeux, le sondage a été transmis aux partis par neuf organismes québécois et canadiens. Steven Guilbeault, d'Équiterre, s'est dit «déçu, quoique peu surpris» de la décision du parti de Stephen Harper. Les conservateurs avaient refusé de prendre part à l'exercice lors des deux élections précédentes. (Cyberpresse)
18 avril 2011
Des entreprises et investisseurs internationaux prennent parti pour l’avenir de la forêt boréale  
Les signataires de l'importante Entente sur la Forêt Boréale Canadienne (EFBC) ont dévoilé aujourd'hui le nouveau Forum des Entreprises pour la Forêt Boréale, une table ronde formée de participants à l'EFBC, de grandes entreprises et d'investisseurs qui s'intéressent particulièrement à la conservation de la forêt boréale. La composition du groupe reflète une variété de secteurs représentant les grandes régions qui s'approvisionnent de la forêt boréale, notamment le Canada, les États-Unis et l'Europe. L'objectif du Forum des Entreprises pour la Forêt Boréale est de surveiller étroitement les progrès de la mise en oeuvre de l'Entente, de fournir une validation externe du processus, de défendre les solutions proposées par l'Entente et de jouer un rôle actif dans deux grandes tables rondes d'intervenants qui seront mises sur pied une fois les éléments écologiques de l'Entente achevés. Les membres actuels du Forum représentent des revenus de plus de 140 milliards de dollars; on y retrouve Axel Springer, Bâtirente, le Globe and Mail, Hearst Corporation, Indigo Books & Music, Kimberly-Clark, Limited Brands, Lowes, Office Depot, RONA, SHARE, Staples, Time Inc. et VDZ. (CNW) | Communiqué de Greenpeace 
18 avril 2011
Forum to keep forestry industry accountable  
Big corporate buyers of products from Canada’s forestry industry will keep tabs on their suppliers to ensure they follow through on promises made in a landmark forest conservation agreement. Nine companies – from newspaper and magazine publishers to office supply retailers to consumer products companies – are part of the new Boreal Business Forum. The roundtable group will meet regularly to monitor progress made by 21 member companies of the Forest Products Association of Canada (FPAC) who signed on to the conservation deal last year. (Globe & Mail) |
18 avril 2011
Preserving the boreal forest 
Big corporate buyers of products from Canada’s forestry industry will keep tabs on their suppliers to ensure they follow through on promises made in a landmark forest conservation agreement. (Globe & Mail)
18 avril 2011
Une forêt protégée à Sainte-Julie 
Alors que les statistiques confirment le recul des forêts autour de Montréal, des efforts de protection portent leurs fruits à Sainte-Julie, où une superficie de 12 hectares adjacente au parc du Mont-Saint-Bruno sera conservée. «Il n'y a plus beaucoup de projets de ce type, dit Romy Bazo, biologiste et chargée de projets de l'organisme Nature-Action, organisme de conservation de la Montérégie. Généralement, on voit plutôt de la construction en milieu forestier.» (Cyberpresse)
17 avril 2011
Parcs Canada a 100 ans 
Parcs Canada fêtera son centenaire durant tout l’été en organisant des événements dans les grandes villes du pays et dans plus de 200 parcs et lieux historiques nationaux. (Canoë)
17 avril 2011
L'industrie forestière, grande oubliée de la campagne électorale, disent les travailleurs 
Tandis que l'ancien président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec, Guy Chevrette, soutient les travailleurs forestiers dans leurs dénonciations et juge l'aide fédérale insuffisante, les candidats conservateurs et bloquistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean se renvoient la balle. « Je suis dans la capitale de la foresterie au Québec. Je pense qu'il y a beaucoup d'incertitude et beaucoup de grogne. Les gens se sentent démunis », affirme M. Chevrette. (Radio-Canada)
16 avril 2011
Grâce à L'Erreur boréale - La forêt a encore un avenir 
Richard Desjardins et Robert Monderie ont suscité une prise de conscience avec la réalisation du documentaire L'Erreur boréale. Ils ont été des allumeurs de réverbères qui, dix ans plus tard, ont redonné à la forêt québécoise, à tout le moins en partie, son statut de territoire national. Que deviennent ces vastes espaces depuis ce temps? ...«Il voulait dire que le gouvernement a renoncé à ses responsabilités. Le but de ce film-là, c'était de montrer que la forêt relève du bien public mais que, finalement, la gestion en a été déléguée à un acteur bien particulier qui est l'industriel, dont la raison d'être est de transformer la matière ligneuse et non pas de la cultiver.»... On assiste à un bouleversement de la culture du forestier qui est sans précédent. (Le Devoir)
15 avril 2011
Massacres à la scie mécanique 
L'absence d'une politique québécoise sur la protection des boisés urbains fait en sorte que, par défaut, on pourrait plutôt dire que le Québec s'est plutôt doté d'une politique de la scie mécanique en milieu urbain. Pas mal du tout, car moi, j'aime bien jouer avec ma scie mécanique pour faire du bois de chauffage... (Le Devoir)
14 avril 2011
Une invitation à aller au bois 
La biodiversité évoque invariablement les forêts équatoriales avec son imbroglio de lianes, le pépiement d’oiseaux multicolores, des insectes hors-normes… Et au Québec alors? La province recèle aussi une riche diversité biologique. C’est pour la mettre en évidence que Michel Leboeuf a écrit Nous n’irons plus au bois, paru chez Vélo Québec Éditions et qui vient de recevoir le premier Prix Hubert-Reeves. (Agence Science Prese)
12 avril 2011
Lebel assure un bel avenir pour la forêt 
Le candidat conservateur Denis Lebel estime que les perspectives d'avenir pour la circonscription Roberval-Lac-Saint-Jean sont prometteuses s'il est réélu. (Le Quotidien)
11 avril 2011
Qui dit vrai au sujet du secteur forestier? 
Depuis la crise économique, bloquistes et conservateurs se lancent la balle au sujet de l'aide (suffisante ou non) accordée au secteur forestier et sur les raisons (politiques ou économiques) qui ont motivé l'ampleur de ce soutien comparativement à celui nettement plus avantageux alloué au secteur automobile. (Le Nouvelliste)
9 avril 2011
Recherches: bientôt au tour des insectes 
Maintenant qu'elle est accréditée pour la recherche sécuritaire sur les maladies des plantes, l'Université Laval souhaite élargir son champ d'intervention aux insectes. (Le Soleil)
7 avril 2011
Foresterie: Des consultations à Toronto sur les réformes des droits de coupe 
La décision de tenir uniquement à Toronto des consultations publiques sur le projet de loi sur l'octroi des droits de coupe forestière est décriée dans le nord de la province. La décision de tenir uniquement à Toronto des consultations publiques sur le projet de loi sur l'octroi... (Radio-Canada)
7 avril 2011
La Sarre veut tout le bois de Taschereau 
La Ville de La Sarre sort de son mutisme pour abonder dans le même sens que la MRC Abitibi-Ouest et demander que tout l’approvisionnement en bois de l’usine de Taschereau soit redirigé vers l’usine Tembec de La Sarre. (AbitibiExpress)
7 avril 2011
Foresterie: les acquisitions continueront à être nombreuses 
La conservation, oui, mais quels choix, pour qui, et à quels prix ? Deux thèmes sont abordés : Thème 1 Une île artificialisée au service d’un parc sous culture du maïs; Thème 2; La biodiversité, l’intégrité et les Autochtones dans le Plan Nord (Silva Libera)
5 avril 2011

Les pins parasités
ALBERTA. Des chercheurs albertains ont annoncé hier que le dendroctone du pin ponderosa a infesté une nouvelle espèce d'arbre, ce qui pourrait lui permettre de se propager dans le reste du Canada. La professeure Janice Cook a expliqué que l'insecte avait été retrouvé dans un pin gris au nord d'Edmonton. Le dendroctone du pin ponderosa frappe ainsi aux portes de la Saskatchewan. (Journal Métro)

5 avril 2011
Foresterie: les acquisitions continueront à être nombreuses 
La majorité des transactions effectuées dans ce domaine l'année dernière impliquaient des groupes de pâte et papier en restructuration judiciaire ou des émergeant de la protection de la cour contre leur créanciers, a noté la firme. PricewaterhouseCoopers prévoit davantage de consolidations en 2011, compte tenu de l'amélioration des perspectives économiques. (La Presse Affaires)
5 avril 2011

Les Chinois investissent la foresterie
CANADA. Les transactions dans le secteur canadien de la foresterie devraient se poursuivre cette année et l'an prochain, la demande chinoise pour le bois poussant plusieurs entreprises asiatiques à acheter des firmes canadiennes, selon un nouveau rapport de la firme PricewaterhouseCoopers. (Journal Métro)

4 avril 2011
U of T's forestry school faces the axe 
After 104 years of seeing the forest for the trees, dwindling enrolment has left the future of the faculty of forestry at the University of Toronto in doubt. It was Canada’s first forestry faculty, and North America’s second, but is now also one of the smallest, with a dozen faculty teaching fewer than 80 graduate students. For that reason, the administration has deemed it “not financially viable,” said dean Sandy Smith. (Globe & Mail)
1 avril 2011
Pourquoi il faut craindre le Plan Nord 
...Mais alors, lui dis-je, l'ouverture d'un territoire aussi vaste à des milliers de chasseurs et pêcheurs, blancs et autochtones, pourrait donc modifier le caractère biologique fondamental d'une région entière comme la Baie-James, plus grande que la moitié des pays de la planète. Fort probablement, m'avait répondu l'éminent écologiste, qui ajoutait aussitôt que le phénomène du «désenclavement», ou l'ouverture par les routes, d'un aussi vaste territoire vierge pourrait théoriquement dépasser par ses impacts ceux réunis des projets hydroélectriques proprement dits, dont les impacts sont plus localisés... (Le Devoir)
30 mars 2011
Le PEW Environment Group serait-il légèrement daltonien ?  
Le meilleur rempart contre la surexploitation et la dégradation des ressources naturelles de la forêt boréale canadienne n’est-il pas de limiter cette soif des ressources naturelles – dont particulièrement notre boulimie énergétique et celle de nos voisins du sud ? (Silva Libera)
30 mars 2011
Une feuille artificielle qui peut chauffer une maison  
Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont développé une feuille artificielle qui produit de l’énergie dix fois plus vite que la photosynthèse naturelle, et qui pourrait créer assez d’énergie pour chauffer une maison pendant un jour. Un scientifique nommé John Turner avait déjà créé la première feuille artificielle il y a plus d’une décennie, mais celle des chercheurs du MIT est plus petite, plus puissante et moins chère que celle de Turner. (Slate)
29 mars 2011
Satellites show effect of 2010 drought on Amazon forests 
A new study has revealed widespread reductions in the greenness of Amazon forests caused by the last year's record-breaking drought. "The greenness levels of Amazonian vegetation -- a measure of its health -- decreased dramatically over an area more than three and one-half times the size of Texas and did not recover to normal levels, even after the drought ended in late October 2010," says Liang Xu of Boston University and the study's lead author.

The drought sensitivity of Amazon rainforests is a subject of intense study. Computer models predict that in a changing climate with warmer temperatures and altered rainfall patterns, the ensuing moisture stress could cause some of the rainforests to be replaced by grasslands or woody savannas. This would release the carbon stored in the rotting wood into the atmosphere, and could accelerate global warming. The United Nations' Intergovernmental Panel on Climate Change has warned similar droughts could be more frequent in the Amazon region in the future. (EScience News)

29 mars 2011
50 ans du WWF : Label FSC (Forest Stewardship Council) 
Dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), la protection des forêts du monde inclut des projets de limitation des émissions issues de la déforestation et de la dégradation de la forêt et remplit ainsi plusieurs objectifs : c’est d’abord l’occasion de protéger les forêts et leur biodiversité, mais c’est surtout une formidable opportunité pour lutter contre le changement climatique en s’attaquant directement à la source de 15 % des émissions annuelles de CO2. (ZeGreenWeb)
29 mars 2011
50 ans du WWF : Label FSC (Forest Stewardship Council) 
Depuis sa création, le label FSC est devenu incontournable, incitant l’industrie forestière à adopter une gestion responsable de l’environnement, réduisant l’empreinte écologique de l’homme et participant à la protection de la biodiversité des forêts. Au début des années 1990, le WWF a cofondé avec diverses parties concernées, un dispositif de certification FSC inédit basé sur le volontariat, en faveur d’une production de marchandises économiquement viable, socialement équitable et respectueuse de l’environnement. (ZeGreenWeb)
29 mars 2011
Greenpeace chez le Forestier en chef 
Greenpeace visite le bureau du Forestier en chef à Roberval dans le but de le sensibiliser à la protection des forêts dans le nord du Québec. (Video Cogeco)
27 mars 2011
La biodiversité menacée par les jardins botaniques 
Une étude qui vient d'être publiée dans le New Scientist et qui est rapportée par Good Planet révèle que plus de 50% des espèces végétales parmi les plus invasives se répandent à partir des jardins botaniques et menacent les écosystèmes locaux. Le chercheur Philip Hulme a étudié 34 des plantes les plus invasives du monde. Il a pu déterminer que 19 d'entre elles s'étaient développées à partir de jardins botaniques. Il a également prouvé que les régions qui contenaient plus de jardins botaniques possédaient également le nombre le plus important d'espèces non natives. (MaxiSciences)
26 mars 2011
Faire une randonnée «certifiée» 
Sur le site internet de la Corporation du Mont-Ham, gestionnaire des sentiers pédestres sur la montagne du même nom, apparaîtra prochainement un nouveau logo rectangulaire, dans lequel il sera écrit «certifié 2011». Le but du panneau: indiquer aux randonneurs que ce réseau de sentiers respecte les normes de qualité mises de l'avant par la Fédération québécoise de la marche (FQM).

Après les produits écologiques et la foresterie, voilà que les sentiers de randonnée pédestre comptent maintenant leur programme de certification. Jusqu'à maintenant, 22 gestionnaires de sentiers ont obtenu la Certification des réseaux pédestres, à la suite d'une inspection incognito réalisée par un bénévole de la FQM, l'organisme qui fait la promotion de cette activité au Québec. (Cyberpresse)

25 mars 2011
Involving communities in forest governance boosts biodiversity, local income 
Involving local communities in the governance of forest resources boosts economic returns and biodiversity relative to areas where locals have little participation, report researchers writing in Science. The findings have implications for efforts to protect and sustainably manage forests under the reducing emissions from deforestation and degradation (REDD) mechanism. Analyzing data from 84 villages across Kenya, Tanzania, Uganda, India, Nepal and Bhutan, Lauren Persha of the University of Michigan and colleagues found that livelihoods of forest-dependent communities and forest biodiversity were higher when local populations are directly participate in rule-making aspects of forest governance. (Mongabay)
25 mars 2011
L’arbre à plastique 
Une solution de rechange au plastique polluant pourrait bien avoir été trouvée. Un laboratoire d’Ilsfeld-Auenstein, en Allemagne, pourrait bien résoudre un pressant problème environnemental : celui que pose le plastique. Les biochimistes de Tecnaro ont en effet mis au point un produit apparenté au plastique qui est durable, peu cher et fabriqué à partir ressources renouvelables. «La principale composante en est la pulpe de bois, explique Jürgen Pfitzer, associé directeur de l’entreprise. Depuis que les papeteries existent, on sait comment obtenir un produit qui ressemble au plastique avec un sous-produit de la pulpe. Mais jusqu’à aujourd’hui, le plastique a été si peu cher à produire que personne n’a été intéressé à développer une solution de rechange.» (Journal Métro)
25 mars 2011
Québec recule dans le dossier du caribou 
Québec revient sur sa décision, notamment en ce qui a trait aux dates de chasse. C’est au début de mars que le ministère de la Faune avait annoncé un ensemble de mesures visant à protéger le cheptel de ce troupeau de caribou, sans même connaître son état exact et alors qu’un inventaire doit être réalisé cet été. C’est la situation préoccupante du troupeau de la rivière Georges et certains éléments d’informations qui avaient poussé Québec à agir, prématurément avait dit certains intervenants. (L'Écho Abitibien)
24 mars 2011
Can We Get More Social Benefits from Forests and Have Higher Biodiversity?  
When local residents are allowed to make rules about managing nearby forests, the forests are more likely to provide greater economic benefits to households and contain more biodiversity, two University of Michigan researchers and a colleague conclude from an analysis of forest practices in tropical developing countries of East Africa and South Asia. (Science Daily)
24 mars 2011
Greenpeace: tactics not so clear cut anymore  
Entrevue de fond sur Tzeporah Berman: The decision by Greenpeace to appoint Berman, famous among Canadians as the face of the British Columbia anti-logging movement in the 1990s, to head its largest project, the international climate and energy campaign, marked a stark shift. It was an acknowledgment that the failure of the December, 2009, Copenhagen summit on climate change meant that the old government-focused approach to climate was no longer working. Something very different was needed. (The Globe & Mail)
24 mars 2011
Nouveau-Brunswick : La forêt face au changement de climat  
e réchauffement climatique dû à l'augmentation de la concentration de gaz à effets de serre au cours du siècle dernier perturbe l'équilibre entre climat et forêt. Cela entraîne des modifications dans la composition et la productivité des peuplements forestiers. L'industrie forestière est le principal moteur économique local et la vulnérabilité de cette ressource aux changements climatiques est de première importance. La variabilité du climat influe directement ou indirectement sur la productivité, les processus et la composition écologique des forêts. (Mediaterre)
24 mars 2011
World’s poorest billion to gain from managing forests  
The International Union for Conservation of Nature (IUCN) has said that the lives of a billion of the world’s poorest people could be improved though investing in community forest management. As the world celebrates World Forest Day, IUCN urges decision-makers to recognize the various benefits of forests for forest dependent communities. Only a small fraction of the US$ 12 billion spent on the forest sector each year by governments and aid agencies goes to help communities heavily dependent on forests to control and manage their resources, the study reveals. As a comparison, the investment in commercial forestry amounts to US$ 150 billion a year. (Daily Independant)
23 mars 2011
What is the current status of REDD+? 
The Reducing Emissions from Deforestation and Degradation (REDD) mechanism is supposed to be the great hope for saving the world's forests. Advocates say REDD — now known as REDD+ — could finally create financial incentives for keeping forests standing instead of chopping them down for timber, pulp and paper, cattle, palm oil, and rubber. At the same time, REDD could generate benefits for the rural poor, while safeguarding biodiversity and other ecosystem services. But the devil is in the details. Ensuring that REDD is properly designed, funded, and implemented means that progress has been slower than some supporters have hoped. A poorly designed REDD may be worse than no REDD at all. (Mongabay)
23 mars 2011
Canadian forest industry pledges support in rebuilding Japan 
The Canadian forest industry has pledged to give priority to the production and delivery of lumber so that Japan has the materials it needs to rebuild in the aftermath of the earthquake and tsunami that hit the country March 11. In a letter addressed to its Japanese customers, the industry has pledged to help in the short and long term to rebuild the country and provide housing for those affected by the disaster. (Times Colonist)
23 mars 2011
La foresterie durable selon Steven Guilbeault 
Steven Guilbeault était de passage au Cégep de Saint-Félicien le 23 mars 2011 pour présenter une conférence sur les changements climatiques et le développement durable. Les Accros de la forêt en ont profité pour lui demander ce qu’il pensait de l’avenir de la foresterie. Sans surprise, le cofondateur d’Équiterre est lui aussi un Accro de la forêt! (Agence Science Presse)
21 mars 2011
Want water? save forests 
The UN-backed Collaborative Partnership on Forests (CPF) is urging nations to conserve their forests in a bid to mitigate rising water scarcity problems. "[Forests] reduce the effects of floods, prevent soil erosion, regulate the water table and assure a high-quality water supply for people, industry and agriculture," said the Forestry Department Assistant Director General, Eduardo Rojas-Briales, with the UN Food and Agriculture Organization (FAO). "Forests are part of the natural infrastructure of any country and are essential to the water cycle." (Mongabay)
21 mars 2011
Protéger les forêts pour se prémunir contre les pénuries d’eau 
D’après un forum de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le monde devrait mieux protéger ses forêts pour se prémunir contre les pénuries d’eau potentielle qui affecteront une grande partie de la population mondiale d’ici 2025. (Actualités-News-Environnement)
21 mars 2011
Greenpeace en tournée au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour les aires protégées 
C’est devant les bureaux du Forestier en chef, M. Gérard Szaraz, que la Boréale Mobile de Greenpeace a choisi de s’arrêter pour souligner la Journée internationale des forêts. De passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’organisation entend mobiliser la population québécoise pour sauver le caribou forestier par la protection de son habitat, les dernières grandes forêts intactes. (LBR) | La Boréale Mobile de Greenpeace s’arrête au Saguenay—Lac-Saint-Jean  | Rencontre de sensibilisation dans le cadre de la journée internationale de la forêt 
21 mars 2011
Boreal Forest Is Largest Fresh Water Source on Earth - Report 
Canada's boreal, the world's largest intact forest and on-land carbon storehouse, contains more unfrozen freshwater than any other ecosystem, according to a first-of-its-kind report by the Pew Environment Group. As United Nations' International Year of Forests and World Water Day coincide, world leaders are grappling with water scarcity and pollution--and scientists are calling boreal protection a top global priority. "A Forest of Blue: Canada's Boreal Forest, the World's Waterkeeper"  compiles decades of research. (Sustainable Business)
21 mars 2011
Plan Nord : une manne de 50 milliards $ 
Annoncé par Jean Charest au cours de la campagne électorale de 2008, le Plan Nord permettra la réalisation d’investissements privés de 50 milliards $, a appris le Journal de Québec. La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, en fera l’annonce officielle au cours d’une conférence de presse prévue en avril. Le gouvernement a, depuis des mois, plusieurs projets majeurs dans ses cartons. Des multinationales telles GoldCorp, Arcelor Mital et le fabricant indien des automobiles Tata sont prêts à lancer plusieurs projets miniers de très grande envergure dans les secteurs des monts Otish, du mont Wright et de Kuujjuaq. (24h)
19 mars 2011
Le Canada doit préserver l'eau de sa forêt boréale 
Un groupe international d'experts scientifiques a appelé cette semaine les dirigeants politiques et autochtones du Canada à préserver les millions de lacs et rivières de sa forêt boréale, dont l'eau joue un rôle primordial pour la glace de l'océan Arctique. Le Canada doit limiter toutes les activités industrielles importantes risquant d'affecter la vie de cette forêt, déclarent-ils dans une lettre ouverte fondée sur une étude de l'organisation de défense de l'environnement Pew Environment Group. (Cyberpresse)
18 mars 2011
Les forêts doivent être mieux gérées pour optimiser leurs services hydrologiques. 
D'ici 2025, 1,8 milliard de personnes vivront dans des régions victimes de pénuries absolues d'eau et deux tiers de la population mondiale pourraient être exposés à des conditions de stress hydrique. Les forêts piègent et stockent l'eau, et jouent ainsi un rôle important dans l'alimentation en eau de millions d'habitants des mégapoles de la planète. Partant de ce fait, le Partenariat de collaboration sur les forêts (PCF), composé d' organisations internationales sur les forêts, en appelle à tous les pays pour plus d'attention en matière de protection et de gestion des forêts pour l'approvisionnement en eau propre. (FAO)
18 mars 2011
Our national parks are the envy of the world 
“Canada! We have more square feet of awesomeness per person than any other nation on Earth,” the beer commercial shouted over and over during last year's Vancouver Olympics, to a steady backdrop of national park scenes. And we all raised our glasses, for Canadians love their national parks. A 2010 Environics survey placed national parks alongside health care, the Charter of Rights and Freedoms and our flag as the top four symbols of Canadian identity. Parks came in ahead of hockey, the RCMP and even the anthem. But, as much as we love our wilderness, it's possible we don't grasp – from a global perspective – just how great it is. (Globe & Mail)
18 mars 2011
Budget : Trois manquements aux yeux des écologistes 
Rien pour les transports en commun. Absence de bonus-malus qui aurait pu changer l'allure du parc automobile québécois. Budget «famélique» pour le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP), que l'on cantonne à 1,4 % du budget de l'État. (Le Devoir)
18 mars 2011
Pulp and paper firms urged to save 1.2M ha of forest slated for clearing in Indonesia 
Indonesian environmental groups launched a urgent plea urging the country's two largest pulp and paper companies not to clear 800,000 hectares of forest and peatland in their concessions in Sumatra. (Mongabay)
18 mars 2011
Nouveau-Brunswick : Pour une meilleure gestion des forêts publiques 
Des experts pressent le gouvernement du Nouveau-Brunswick de revoir le plan de gestion des forêts publiques tandis qu'il en est encore temps. Cette demande est exprimée dans une lettre publique adressée au premier ministre et au ministre des Ressources naturelles. La lettre compte huit signataires, des experts en matière de foresterie, de biologie ou d'environnement au Nouveau-Brunswick. « Le nouveau gouvernement Alward aurait eu une occasion en or de corriger l'erreur qu'a faite le gouvernement Graham », affirme Marc-André Villard, professeur de biologie à l'Université de Moncton. (Radio-Canada)
17 mars 2011
Open source forest accounting methodology for REDD projects developed 
Avoided Deforestation Partners, a forest conservation group, has coordinated the development of an "open source" forest carbon accounting methodology that could help speed projects aiming to reduce greenhouse gas emissions from deforestation and degradation. The group says the new protocols could substantially reduce the cost of establishing forest carbon conservation projects under the REDD mechanism. Carbon accounting and methodology costs can easily top $100,000, making it difficult for small projects to win certification. (Mongabay)
17 mars 2011
OGoodbye national parks: when 'eternal' protected areas come under attack 
One of the major tenets behind the creation of a national park, or other protected area, is that it will not fade, but remain in essence beyond the pressures of human society, enjoyed by current generations while being preserved for future ones. The protected area is a gift, in a way, handed from one wise generation to the next. However, in the real world, dominated by short-term thinking, government protected areas are not 'inalienable', as Abraham Lincoln dubbed one of the first; but face being shrunk, losing legal protection, or in some cases abolished altogether. (Mongabay)
16 mars 2011
Tournée pour protéger le caribou forestier 
Protéger le caribou forestier et son habitat, voilà la mission que s’est donné Greenpeace en lançant sa tournée Boréale Mobile, qui sillonnera le Québec durant quelques mois. « C’est au tour de la population québécoise d’avoir l’opportunité de se prononcer sur l’avenir de leurs dernières forêts vierges », a indiqué Mélissa Filion, responsable de la campagne Forêt de Greenpeace, par voie de communiqué, mercredi. (24h)
16 mars 2011
Canada’s boreal forests need global protection, U.S. study says 
An American research centre says Canada’s boreal forests, which contain a quarter of the world’s wetlands, are the most important global carbon sink and their preservation should be an international priority. The Pew Environment Group, a non-profit research trust established by the family of Sun Oil Company founder Joseph N. Pew, released a report Wednesday called Canada’s Boreal Forest, the World’s Waterkeeper. (Globe & Mail)
16 mars 2011
Une île protégée tout près de Montréal 
Si la Ville de Châteauguay achète comme prévu le tertre de l’île Saint-Bernard à la Congrégation des Soeurs grises de Montréal, la totalité de l’île de 223 hectares sera protégée à perpétuité. Déjà, avec l’acquisition du refuge faunique Marguerite- D’Youville par Canards Illimités, en octobre 2010, la majeure partie de l’île est sauvegardée. (Canoë)
16 mars 2011
Les coupes forestières auraient parfois avantage à être concentrées 
Au lieu de disperser les coupes forestières sur une large partie du territoire, il serait parfois plus avantageux de les concentrer en un seul endroit à la fois. Et pas seulement d’un point de vue économique. C’est le message qu’a livré Jean-Denis Grenier, directeur en gestion d’opérations et aide à la décision au Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy (CERFO), lors d’une conférence prononcée le 8 mars à l’UQAT devant des chercheurs et des étudiants en foresterie. (AbitibiExpress)
16 mars 2011
Greenpeace en tournée pour les aires protégées et le caribou forestier 
Greenpeace donne le coup d’envoi de la Boréale Mobile, une grande tournée qui sillonnera le Québec dans les prochains mois. L’organisation entend mobiliser la population québécoise pour sauver le caribou forestier par la protection de son habitat, les dernières grandes forêts intactes. « C’est au tour de la population québécoise d’avoir l’opportunité de se prononcer sur l’avenir de leurs dernières forêts vierges », a affirmé Mélissa Filion, responsable de la campagne Forêt de Greenpeace. « Greenpeace entame cette tournée pour que la voix des Québécois soit aussi entendue ». (Greenpeace)
15 mars 2011
Old-Growth Tree Stumps Tell the Story of Fire in the Upper Midwest 
Researchers have constructed a 226-year history of fire in southern Illinois by looking at fire scars in tree stumps. Their study, the most in-depth fire history reported for the upper Midwest, reveals that changes in the frequency of fires dating back to the time of early European settlement permanently altered the ecology of the region. (Science Daily)
15 mars 2011
Yellowstone Park Foundation announces $350,000 in funding for park projects 
he Yellowstone Park Foundation has announced $350,000 in new funding for projects inside the national park. The grants include $100,000 to launch a program to improve safety when park visitors are watching bears and other wildlife along park roads. Another $85,000 will fund the first year of a five-year raptor study. The study will count owls, golden eagles and other birds of prey in the park. A $15,000 grant will establish a program to monitor white-nose syndrome, a disease that has devastated bat populations in the eastern U.S. (The Republic)
14 mars 2011
15 conservation issues to watch  
Deforestation, oil spills, coral acidification: these are just a few examples of ongoing, and well-researched, environmental changes that are imperiling the world's biodiversity. But what issues are on the horizon? At the end of 2010, experts outlined in Trends in Ecology & Evolution 15 issues that may impact conservation efforts this year and beyond, but are not yet widely known. These are issues you may never hear about it again or could dominate tomorrow's environmental headlines. (Mongabay)
14 mars 2011
L’île Charron doit être intégrée au parc national des Îles-de-Boucherville 
Texte de Steven Guilbault: Le promoteur propriétaire de l’île Charron doit accepter l’offre plus que généreuse du gouvernement. L’île est un endroit-clé pour le parc national où elle se trouve. (Journal Métro)
14 mars 2011
50 ans du WWF : Protection de la biodiversité 
Le WWF a joué un rôle clé dans l’élaboration et le développement de la CDB, qui a su prouver son efficacité dans la lutte contre la destruction de la diversité biologique (la disparition des espèces, mais aussi la destruction de leur habitat et l’appauvrissement du capital génétique). En ratifiant la CDB, 193 pays se sont engagés à mettre en place des réseaux d’aires protégées (AP) terrestres et marines viables et représentatives de la diversité biologique du territoire. (Green Web)
12 mars 2011
Le Centre sur la biodiversité ouvre ses portes 
Le Centre sur la biodiversité de l’Université de Montréal, premier jalon dans la transformation du quartier du Stade olympique en Espace pour la vie, a ouvert ses portes jeudi. Une cinquantaine de chercheurs y travailleront, et l’endroit accueillera des collections comportant 2 millions d’insectes, 625 000 plantes et 4500 champignons. (Canoë)
11 mars 2011
Le Centre sur la biodiversité inauguré 
Près d’une décennie après avoir germé dans la tête des chercheurs de l’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV), le projet de Centre sur la biodiversité de l’Université de Montréal est finalement devenu réalité jeudi. Inauguré en grande pompe, le bâtiment certifié LEED-Or, construit sur le site du Jardin botanique au coût de 26 M$, permettra de regrouper quatre grandes collections de plantes, d’insectes et de champignons, en plus d’offrir à ses quelque 50 chercheurs des laboratoires à la fine pointe de la technologie. (Journal Métro)
11 mars 2011
Les milieux humides n'ont pas la survie facile 
D'importants projets immobiliers se pointent dans des milieux forestiers ou humides de la Rive-Sud, qui mobilisent contre eux des centaines de citoyens à Carignan et à Saint-Bruno. Le cas de Carignan est le plus connu, car au centre de cet enjeu de développement se retrouve l'île aux Foins, un milieu riverain d'une richesse exceptionnelle. (Le Devoir)
10 mars 2011
Fighting illegal logging in Indonesia by giving communities a stake in forest management 
Over the past twenty years Indonesia lost more than 24 million hectares of forest, an area larger than the U.K. Much of the deforestation was driven by logging for overseas markets. According to the World Bank, a substantial proportion of this logging was illegal. (Mongabay)
10 mars 2011
Celebrating the Birth of Natural Forests 
More than 43 million people visit national forests east of the Mississippi each year, according to the United States Forest Service, but few know that their origins lie in the Weeks Act, signed into law 100 years ago, on March 1, 1911. Considered one of the greatest laws for the protection of national forests and one of the most important and successful efforts in land conservation history, the legislation authorized federal funds to buy eventually more than 25 million acres of private forest land in 26 Eastern states. (NY Times)
10 mars 2011
Le bien commun des espèces 
Pour limiter les perturbations d’un écosystème où une espèce a disparu, la meilleure solution est peut-être... de faire disparaître une autre espèce. Ceux qui en sont arrivés à cette conclusion ont appliqué à la biologie la théorie des réseaux... qu’on utilise en communications. (Agence Science-Presse)
9 mars 2011
Le génome du champignon responsable de l'infection des pins Ponderosa a été décodé 
Le Grosmannia clavigera, ou également appelé champignon de bleuissement, est bien connu pour affaiblir le système de défense naturelle des pins ponderosa. Il permet ainsi à l'insecte vecteur du champignon, le dendroctone, de se nourrir et de se reproduire à l'intérieur de l'écorce. Une attaque combinée du parasite et du champignon provoque le plus souvent la mort de l'arbre. Des chercheurs de UBC et du Centre des Sciences du Génome de l'Agence du Cancer de la Colombie Britannique ont effectué une analyse détaillée du génome et ont identifié des gènes de Grosmannia clavigera permettant au champignon de contourner les fongicides naturels du pin et de les utiliser comme sources de carbone pour sa propre croissance.
9 mars 2011
La forêt française à l’heure des choix 
Gérer la forêt française est devenu un casse-tête. L’Office national des forêts (ONF) comme les écologistes s’inquiètent de l’avenir... (La Croix)
9 mars 2011
Recherche sur les champignons forestiers : la lutte contre un ennemi caché 
Cachés sous des peuplements de sapins en apparence sains, des champignons forestiers attaquent le pied et les racines des arbres, qu’ils endommagent lentement et silencieusement. Quel est cet organisme nuisible qui cause tant de ravages – appelés pourridié et carie de la souche – chez le sapin baumier, l’épinette noire et l’épinette blanche? Les chercheurs de Ressources naturelles Canada (RNCan) au Centre canadien sur la fibre de bois (CCFB) du Service canadien des forêts (SCF) à Corner Brook, à Terre-Neuve-et-Labrador, étudient les causes et effets possibles du pourridié et de la carie de la souche dans les peuplements de sapins après l’éclaircie précommerciale. (CFS-SCF)
8 mars 2011
Rich plant diversity leads to increased productivity, ecosystem services 
A new study finds that diversity of plant species matters—big time. Analyzing nearly 600 research studies, the meta-study in the American Journal of Botany found that productivity in biodiverse plant ecosystems was 1.5 times higher than in monocultures. In other words, a prairie is more productive than a cornfield and forest more productive than a rubber plantation. The researchers warn that eroding plant diversity threatens essential ecosystems services such as food, water purification, oxygen production, carbon sequestration, and the availability of raw materials. (Mongabay)
8 mars 2011
L'herbier Marie-Victorin relogé 
L'herbier fondé en 1920 par le frère Marie-Victorin s'installera d'ici à l'été dans le tout nouveau Centre sur la biodiversité de l'Université de Montréal, inauguré jeudi. Avec près de 1 million de spécimens, le déménagement de l'herbier Marie-Victorin de ses locaux de l'Institut de recherche en biologie végétale, au Jardin botanique, dans le nouveau Centre est un véritable travail de moine, dit Luc Brouillet. (Cyberpresse)
7 mars 2011
Large Forest Animals Contribute to Plant Diversity  
Over several decades, the growth in deer, roe deer and wild boar populations has spread to all of France. Cemagref researchers have shown that in spite of the damage caused, notably to bushes and young trees in forests and to crops, these animals also help in increasing plant diversity. (Science Daily)
7 mars 2011
L'inquiétude plane au Cégep de saint-Félicien  
Louis Lefebvre est inquiet et préoccupé. Le directeur général du Cégep de Saint-Félicien ne veut en aucun cas perdre l'exclusivité de son programme de Techniques du milieu naturel. Le patron du collège félicinois n'a pas l'intention de monter aux barricades immédiatement, mais il attend des réponses et des détails du Plan d'optimisation des programmes d'études professionnelles et techniques du ministère de l'Éducation. (Le Quotidien)
7 mars 2011
Les 20 plus belles forêts françaises  
Chaque année, plus de 500 millions de visites ont lieu au sein des 1.500 forêts domaniales (16 millions d'hectares) que compte l'Hexagone. « La sortie en forêt est un loisir accessible pour tous, d'autant que 75 % des Français sont à moins de trente minutes d'une forêt », indique Claude Lagarde, chef de projet biodiversité pour l'Office national des forêts (ONF) à Fontainebleau. (France Soir)
7 mars 2011
La science au service de la faune  
La biologie moléculaire s’attaque au braconnage : entre 100 et 200 demandes atterrissent chaque année dans un laboratoire où l’on analyse des pièces à conviction. C’est en 2006 que le (ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MNRF) a mandaté Louis Bernatchez, titulaire de la Chaire de recherche en génomique et conservation des ressources aquatiques à l’Université Laval, pour développer des outils moléculaires dans le but d’élucider des dossiers de braconnage. (LienMultiMedia)
7 mars 2011
La forêt régionale doit vieillir 
Si elle veut relever les défis écologiques qui se présenteront lorsqu’on appliquera à grande échelle l’aménagement forestier écosystémique, l’Abitibi-Témiscamingue devra modifier une partie de sa forêt. C’est le constat auquel est parvenu Nicolas Lecomte. Docteur en Sciences de l’environnement de l’UQAT, le président de Valeur Nature s’est vu confier par la Conférence régionale des élus le mandat de dresser le bilan de ces enjeux. (Abitibi Express)
7 mars 2011
Récolter la biomasse forestière de façon durable 
De nos jours, l’industrie forestière ne se limite plus à la production de bois d’œuvre et de papier journal. Les forêts et leurs matières premières sont maintenant exploitées en tant que sources d’énergie renouvelable grâce à la biomasse forestière, formée de cimes, de branches, de feuilles et de racines d’arbres. Toutefois, certains résidus récoltés pour créer ce type d’énergie ont des rôles écologiques importants dans les écosystèmes forestiers, et il peut être délicat de les retirer. Afin d’assurer une production de bioénergie durable, le Service canadien des forêts (SCF) de Ressources naturelles Canada (RNCan) surveille les effets des récoltes plus intensives de la biomasse forestière sur la santé de nos forêts. (CFS-SCF)
7 mars 2011
Watch Out for These Emerging Tree Pests 
Numerous emerging pest problems pose a significant threat to our clients’ individual trees, and can cause wide-scale mortality and substantial economic damage to larger populations of trees in both urban and natural areas. The global trade of shipping crates and packing materials, and the inherent difficulty of material inspection, creates an environment ripe for the introduction of harmful insects and diseases. (Green Media)
7 mars 2011
Bacteria Living on Old-Growth Trees 
A new study by Dr. Zoë Lindo, a post-doctoral fellow in the Department of Biology at McGill University, and Jonathan Whiteley, a doctoral student in the same department, shows that large, ancient trees may be very important in helping forests grow. (Science Daily)
2 mars 2011
Le cougar de l'est américain officiellement éteint 
Le cougar de l'est américain a été déclaré mercredi officiellement éteint par les États-Unis, son extinction remontant probablement aux années 1930. Le cougar, qu'on appelle aussi puma, était sur la liste des espèces menacées depuis 1973 mais sa disparition était suspectée depuis longtemps. (Cyberpresse)
28 février 2011
Les forêts en fort recul dans Lanaudière 
L'expansion de l'agriculture et la construction ont fait disparaître 5000 hectares de forêt dans le sud de Lanaudière depuis 15 ans, selon une nouvelle étude. C'est l'équivalent de 50 fois la superficie du parc du Mont-Royal. La ville de Terrebonne est sacrée championne du déboisement, avec 1350ha rasés depuis le milieu des années 90. La MRC des Moulins, dont elle fait partie, a perdu plus du tiers (37%) de ses milieux naturels pendant même période.
28 février 2011
Forêts américaines, saumon coho et espèces invasives 
Le magazine American Forests a publié trois intéressants reportages dans son dernier numéro.

Dans « Forest For Fish », Sheil Peil raconte comment des propriétaires californiens du comté de Marin unissent leurs efforts pour préserver les arbres et l’habitat naturel du saumon coho, une espèce menacée. Dans « Alien Invasion », de Carrie Madren, c’est la chasse aux espèces invasives dans les forêts. Finalement, chaque arbre a une histoire. La « Cultural Landscape Foundation » nous raconte, à travers une superbe et instructive exposition, l’histoire d’arbres remarquables situés dans 12 différents lieux aux États-Unis. (American Forests)

28 février 2011
À propos de l’albédo de surface et du boisement des landes à lichens 
Ce billet est une version adaptée d’un commentaire qui sera soumis à la revue Agricultural and Forest Meteorology en guise de critique de certaines des conclusions de l’article de Bernier et al. (2011) paru récemment dans la même revue.
25 février 2011
Protection des milieux naturels - Le meilleur n'effacera jamais le pire 
Les boisés de la grande région de Montréal rétrécissent d'année en année comme peau de chagrin. Leur sort ressemble à celui des milieux humides, que les entrepreneurs en construction et promoteurs immobiliers ne cessent de détruire avec la complicité d'une classe politique intéressée ou mal avisée. (Le Devoir)
25 février 2011
Large Forest Animals Contribute to Plant Diversity  
Over several decades, the growth in deer, roe deer and wild boar populations has spread to all of France. Cemagref researchers have shown that in spite of the damage caused, notably to bushes and young trees in forests and to crops, these animals also help in increasing plant diversity. (Science Daily)
25 février 2011
India commits $10 billion to expand forests  
The Indian government has approved a bold plan to expand and improve the quality of its forests as a part of the nation's National Action Plan on Climate Change. The reforestation plan, dubbed the National Mission for a Green India (NMGI), will expand forests by five million hectares (over 12 million acres), while improving forests quality on another five million hectares for $10.14 billion (460 billion rupees). (Mongabay)
25 février 2011
Indonesian Borneo and Sumatra lose 9% of forest cover in 8 years 
Kalimantan and Sumatra lost 5.4 million hectares, or 9.2 percent, of their forest cover between 2000/2001 and 2007/2008, reveals a new satellite-based assessment of Indonesian forest cover.

The research, led by Mark Broich of South Dakota State University, found that more than 20 percent of forest clearing occurred in areas where conversion was either restricted or prohibited, indicating that during the period, the Indonesian government failed to enforce its forestry laws. (Mongabay)

24 février 2011
Le Nord, un pas à la fois 
Éditorial de François Cardinal: Au coeur du discours inaugural de Jean Charest se trouvait hier le Plan Nord, un projet visant à transformer le nord du 49e parallèle en un «nouvel espace économique» où se multiplieront les projets énergétiques, miniers, forestiers et touristiques au fil des décennies. Pour l'instant, ce plan tient en 21 pages bien espacées. Il n'est qu'une coquille vide, une sorte de cartable dans lequel ont été rangés des projets déjà prévus, des phrases creuses et quelques belles intentions vertes et sociales. (La Presse)
24 février 2011
Le Boisé du Tremblay obtiendra le statut de refuge faunique 
À la suite de plus de huit années d’études et de pressions exercés par les résidents du secteur du Boisé du Tremblay et de leurs sympathisants, le Service des parcs et des espaces verts de la Direction du génie a déposé une demande de reconnaissance de statut de refuge faunique des propriétés de la Ville de Longueuil situées dans les limites de cette zone de 200 hectares. (Rive-Sud Express)
23 février 2011
New Bird to Science Emphasizes the Critical Need to Conserve the Remaining Dry Forests of Madagascar 
n a recent issue of the scientific journal Zootaxa, researchers from Madagascar and the United States described a new species of forest-dwelling rail. The new bird was named Mentocrex beankaensis, with the genus Mentocrex being endemic to Madagascar and the new species beankaensis being coined after the type locality, the Beanka Forest in western central Madagascar. This species was distinguished from another in the same genus, known from the eastern portion of the island, based on aspects of size, plumage, and DNA. (Science Daily)
22 février 2011
Abitibi-Témiscamingue: une région, deux réalités 
L'économie de l'Abitibi-Témiscamingue repose essentiellement sur les mines, en plein essor, mais aussi sur les forêts et l'agriculture, deux secteurs en difficulté. (La Presse Affaires)
22 février 2011
Un géant de l'huile de palme s'engage contre la déforestation 
Le premier producteur d'huile de palme en Indonésie s'est engagé mercredi à protéger les forêts équatoriales, très utiles pour lutter contre le changement climatique, avec le soutien d'organisations de protection de l'environnement. Le groupe Golden Agri-Resources (GAR) et sa filiale Smart, affiliés au géant agro-alimentaire Sinar Mas, ont pris cette décision après avoir été l'objet ces dernières années d'une retentissante campagne de la part de Greenpeace, les accusant de déboiser sur une grande échelle les îles de Bornéo et Sumatra. Plusieurs clients, dont Nestlé et Unilever, ont depuis suspendu leurs contrats d'approvisionnement. (Canoë)
21 février 2011
Le PNUE publie un nouveau rapport sur l'économie verte 
Ce 21 février à Nairobi (Kenya), le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) présente un nouveau rapport démontrant que l'économie verte prolonge le développement durable en rétablissant l'équilibre entre ses trois piliers (économique, social, environnemental). Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement, il n’y a pas d’opposition entre environnement et croissance économique, et les pays en développement profiteront autant que les autres de la conversion à une économie verte. (Actu-Environnement)
21 février 2011
Tembec ferme sa scierie de Taschereau 
a compagnie Tembec annonce la fermeture permanente de sa scierie de Taschereau, en Abitibi-Ouest. Les activités de l'usine étaient interrompues depuis le mois d'octobre 2009. Au plus fort des activités, plus de 120 personnes y travaillaient. Selon la porte-parole de Tembec, Tracy Dottori, cette décision était nécessaire pour assurer la rentabilité à long terme des scieries de Béarn et de La Sarre. (Radio-Canada)
21 février 2011
Bois d'oeuvre - Le Québec, planche de salut ! 
Après des années de misère pour des dizaines de municipalités frappées par le déclin de l'industrie forestière, les fermetures d'usines et le licenciement de milliers de travailleurs, il y a maintenant au Québec un nouveau rayon de soleil qui laisse entrevoir de la lumière au bout du tunnel. Cet espoir s'appelle Rick Doman, un formidable vendeur comme l'industrie forestière québécoise n'en a pas connu depuis longtemps, en tout respect pour Guy Chevrette qui, lui, a dû pendant tout son mandat de président du Conseil de l'industrie forestière québécoise, se débattre comme un diable dans l'eau bénite pour limiter autant que possible les dégâts. (Le Devoir)
20 février 2011
Frequent, Severe Fires Turn Alaskan Forests Into a Carbon Production Line 
Alaskan forests used to be important players in Mother Nature's game plan for regulating carbon dioxide levels in the air. It's elementary earth science: Trees take up carbon dioxide and give off oxygen. But now, American and Canadian researchers report that climate change is causing wildfires to burn larger swaths of Alaskan trees and to char the groundcover more severely, turning the black spruce forests of Alaska from repositories of carbon to generators of it. And the more carbon dioxide they release, the greater impact that may have in turn on future climate change. (Science Daily)
18 février 2011
Les écosystèmes, une fine horlogerie à ne pas détraquer 
Au moment où Québec modifie la gestion de nos forêts pour la placer sous le signe de la gestion écosystémique, on est en droit de se demander avec quel sérieux le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) aborde ce défi. La gestion des écosystèmes forestiers exigera d'abord d'identifier ces systèmes vivants, puis de bâtir une stratégie visant à assurer leur pérennité.

Mais déjà au ministère, on semble dépassé par l'enjeu. Dans une conférence récente, un haut fonctionnaire racontait qu'on allait cibler certains écosystèmes en priorité. Mais s'il en cible trois ou cinq, jugés plus importants, qu'adviendra-t-il des autres, car on ne trouve que ce qu'on cherche dans ce domaine. La démarche du MRNF semble pipée au départ parce que ce sont les caractéristiques de chaque milieu qu'il faut connaître avant d'autoriser de nouvelles coupes... (Le Devoir)

17 février 2011
British government throws out plan to sell forests, apologizes  
The British government, headed by Tory Prime Minister David Cameron, has tossed out a controversial proposal to sell off significant sections of its forest to the private sector. The plan came under relentless criticism, including 500,000 people who signed a petition against the proposal, and brought together a wide variety of British notables such as actress Dame Judi Dench, poet Carol Anne Duffy, and the Archbishop of Canterbury to oppose the government's plan. (Mongabay)
14 février 2011
Not enough data on world's tropical plants to predict impact of warming world 
How many tropical plant species are threatened by climate change? Which plants have big enough ranges to survive a warming world, not to mention deforestation? How likely is it that the tropics are undergoing a current mass extinction? These questions may appear straight forward, but a new study in Global Change Biology finds that researchers lack the hard data necessary to come to any confident conclusions. According to the study, nine out of ten tropical plants from Africa, Asia, and South America lack the minimum number of collections needed (at least 20) to determine the species' range, and therefore predict the impact of climate change. (Mongabay)
14 février 2011
Des bisons albertains envoyés en Sibérie 
Trente bisons des bois du parc national Elk Island, à l'est d'Edmonton, se préparent à être envoyés en Russie dans le cadre d'un programme destiné à renforcer l'espèce. Les animaux subiront des tests médicaux et des injections à partir de lundi. Ils feront le voyage en avion dans un mois. (Radio-Canada)
11 février 2011
Nouveau régime forestier - On jugera l'arbre à ses fruits 
Cette réforme est la deuxième en importance depuis l'abandon dans les années 80 du vieux régime des concessions forestières, qui faisait des papetières depuis des décennies les rois et maîtres des forêts, au point que même si elles n'avaient que la propriété des arbres, elles s'arrogeaient le pouvoir d'en fermer les portes au petit peuple qui voulait aller y chasser et pêcher. (Le Devoir)
11 février 2011
La forêt de proximité peut-elle relancer les régions? 
Le secteur forestier pourrait sortir de son marasme si la forêt était gérée en partie par la communauté où elle se trouve et non seulement par de grandes entreprises éloignées. (La Terre de Chez-Nous)
11 février 2011
La déforestation, un risque majeur pour les entreprises 
Alors que démarre l'année des forêts, la fondation britannique « Global Canopy foundation », qui publie la deuxième édition du projet « Forest footprint disclosure », alerte les entreprises et les investisseurs sur l'urgence à prendre en compte l'impact de la déforestation dans leur business. Lancé en 2008 par la fondation britannique « Global Canopy », le projet « forest footprint disclosure » (FFD) prend de l’ampleur. (Novethic)
10 février 2011
Dendroctone, réchauffement climatique et feux de forêts 
Dans les forêts de l’Ouest de l'Amérique du Nord, le réchauffement climatique se manifeste sous une drôle de forme : celle d’un coléoptère, le dendroctone du pin ponderosa. En effet, les hivers doux expliqueraient en partie l’épidémie de dendroctone qui sévit depuis plusieurs années dans la région. Les températures ne descendent pas assez pour tuer les petits ravageurs, qui se multiplient. Ajoutée à cela, la lutte contre les incendies forestiers (menée par des autorités bien intentionnées) aurait un effet paradoxal : celui de créer des zones denses de vieux arbres, autrement dit, des zones propices à de graves incendies… et à des infestations de dendroctones. (Walrus)
10 février 2011
Quand écotourisme rime avec conservation des forêts 
Au Costa Rica, les habitants ruraux ne voient plus les forêts comme un obstacle au développement, mais plutôt comme une richesse potentielle. L’écotourisme semble devenir un important outil de conservation des forêts, en plus de contribuer à réduire la pauvreté. (FAO)
10 février 2011
Réchauffement climatique : les plantes perdent de l’altitude ! 
La théorie selon laquelle les plantes, en réaction au réchauffement climatique, auraient tendance à grimper en altitude pour trouver de la fraîcheur vient d’être contredite. Des chercheurs ont suivi l’évolution de 64 espèces végétales forestières retrouvées en Californie, depuis 1930 jusqu’à aujourd’hui, et en sont arrivés à la conclusion que celles-ci avaient plutôt dégringolé de 80 mètres… (Futura Science)
9 février 2011
Haiti's deforestation has dire economic impacts 
December Climate talks in Cancun highlighted the importance of maintaining healthy forests to protect the planet’s most vulnerable people from the consequences of future climate change. Haitians have been glimpsing that future for more than a year after a lack of healthy forests left them vulnerable to other disasters. Here’s a look at the take-home lessons from Haiti’s year of environmental ruin. (Mongabay)
9 février 2011
Monitoring deforestation: an interview with Gilberto Camara, head of Brazil's space agency INPE 
Perhaps unsurprisingly, the world's best deforestation tracking system is found in the country with the most rainforest: Brazil. Following international outcry over immense forest loss in the 1980s, Brazil in the 1990s set in motion a plan to develop a satellite-based system for tracking changes in forest cover. In 2003 Brazil made the system available to the world via its web site, providing transparency on an issue that was until then seen as a badge of shame by some. (Mongabay)
5 février 2011
Cocaine Production Increases Destruction of Colombia’s Rainforests 
Scientists from Stony Brook University are reporting new evidence that cultivating coca bushes, the source of cocaine, is speeding up destruction of rainforests in Colombia and threatening the region's "hotspots" of plant and animal diversity. The findings, which they say underscore the need for establishing larger protected areas to help preserve biodiversity, appear in ACS' journal Environmental Science & Technology. (Science Daily)
5 février 2011
Major Ecological Study on Borneo's Deforested Landscapes Launched 
A giant-scale experiment on deforestation, biodiversity and carbon cycling has got underway in the spectacular forests of Sabah, a Malaysian state on the tropical southeast Asian island of Borneo. Scientists hope the results will help guide the management and conservation of remaining rainforests in tropical Asia. (Science Daily)
5 février 2011
La surface des forêts pourrait croître à nouveau 
La déforestation a notablement ralenti depuis une dizaine d'années, tandis que le reboisement s'accélère, en particulier en Chine, ce qui laisse espérer un équilibre dans quelques années, a souligné mercredi 2 février un expert de la FAO. "Certains signes évidents montrent que nous pourrions arriver à un équilibre dans quelques années", a souligné à New York Eduardo Rojas-Briales, directeur général adjoint du département des forêts de l'agence de l'Onu pour l'alimentation et l'agriculture. "Bien sûr, nous allons encore perdre des forêts d'une grande valeur et nous gagnerons des forêts de piètre qualité avec peu de capacité de stockage de carbone", ajoute-t-il. (Nouvel Observateur)
5 février 2011
La bioéconomie, planche de salut de l'industrie forestière 
L'avenir de l'industrie forestière canadienne passe en partie par le développement de nouveaux produits issus de la «bioéconomie», un marché mondial dont le potentiel est évalué à plus de 200 milliards. C'est du moins ce que soutient l'Association des produits forestiers du Canada en s'appuyant sur une étude intitulée «Le nouveau visage de l'industrie forestière canadienne: une biorévolution en devenir». Celle-ci démontre que les acteurs du secteur ont tout intérêt à se positionner rapidement afin de tirer parti de la nouvelle bioéconomie et exploiter un marché international en pleine expansion pour la bioénergie, les produits biochimiques et les biomatériaux qu'on peut tirer des arbres. (Le Devoir)
4 février 2011
Pour une politique nationale de la biodiversité 
L'Année internationale de la biodiversité s'est terminée il y a quelques semaines sans avoir été marquée ici au Québec par la moindre percée majeure dans ce domaine. Et pourtant, on aurait été en droit de s'attendre à un tournant dans ce domaine, d'autant plus que c'est notre premier ministre, Jean Charest, qui a signé au nom du Canada en 1992 la Convention sur la diversité biologique. (Le Devoir)
3 février 2011
Le Canada en bonne position pour profiter de la «bioéconomie» du bois 
Le Canada pourrait devenir un chef de file de la «bioéconomie» et se tailler une place dans un marché évalué à 200 milliards de dollars par an grâce à l'énorme potentiel de ses forêts, conclut une étude rendue publique jeudi par l'Association des produits forestiers (AFPC).
3 février 2011
La surface des forêts pourrait croître à nouveau 
La déforestation a notablement ralenti depuis une dizaine d'années, tandis que le reboisement s'accélère, en particulier en Chine, ce qui laisse espérer un équilibre dans quelques années, a souligné mercredi un expert de la FAO. (Agence France-Presse)
31 janvier 2011
England forests sell-off: Government outlines plans 
Environment secretary launches three-month consultation on intended £250m sale of England's forests and woodlands. The government today outlined plans to sell off public forests in the biggest change in land ownership for more than 80 years. England's premier "heritage" woodlands such as the Forest of Dean and the New Forest will be handed free to a new national charity or to exiting charitable trusts to manage in the national interest, said the environment secretary, Caroline Spelman. (The Guardian)
28 janvier 2011
Le stress des arbres urbains 
C’est bien connu : le stress que subissent les arbres dans un environnement urbain affecte leur croissance et leur espérance de vie. Mais quels sont les symptômes de ce stress chez les arbres? Quelle en est la cause? Comment y remédier? (Arbor Age)
28 janvier 2011
Sauver la forêt : un plan audacieux  
Par amour de la nature, des propriétaires estriens ont décidé de céder une partie de leurs terres. Mis bout à bout, leurs dons ont permis de créer une grande zone de nature protégée, à l’abri de la promotion immobilière. Une solution d’avenir ? (L'Actualité)
28 janvier 2011
La Chine à la rescousse de la forêt québécoise 
Alors que le marché immobilier américain reste plongé dans une profonde léthargie et que l’accord sur le bois d’œuvre avec les États-Unis demeure litigieux, la Chine représente de plus en plus un client de choix pour les producteurs de bois canadiens. (Canoë)
28 janvier 2011
Yellowstone Park managers release 62 buffalo 
Yellowstone National Park managers released 62 buffalo from a holding pen on Thursday, putting to rest animal advocates' fears the animals would be slaughtered. The buffalo, or bison, were among dozens of the animals caught in the pen in Yellowstone in early January. The government has the option of killing buffalo that cross park boundaries and wander into the lowlands of Montana, where they are not tolerated. (Reuters)
27 janvier 2011
Tembec loss widens by 33% 
Forest products company Tembec Inc. (TMB-T3.96-0.11-2.70%) says its net loss for the first quarter deepened by 33 per cent to $12-million, despite higher sales. The Montreal-based company lost 12 cents per share for the period ended Dec. 25, compared to a nine-cent loss, or $9-million, a year earlier. (The Gazette)
27 janvier 2011
Le pic noir, oiseau de l'année, a un rôle clé dans la forêt 
L'Association suisse pour la protection des oiseaux ASPO/BirdLife Suisse a choisi le pic noir comme oiseau de l'année 2011. Elle lance du même coup sa nouvelle campagne de cinq ans "La biodiversité en forêt". (Romandie News)
27 janvier 2011
La fin de l’aménagement écosystémique? Leçons de l’aménagement des forêts nationales américaines 
Un des grands principes à la base de l'aménagement écosystémique, soit l'idée de préserver une diversité d'écosystèmes et d'espèces (principe du filtre brut), est en train de prendre la voie de garage dans la définition des futures règles pour l'aménagement des forêts nationales américaines. Par quoi cela va-t-il être remplacé? Si la discussion est ouverte, les nouveaux mots d'ordre sont : restauration et résilience. En particulier, restauration des écosystèmes dont la dynamique de feu a été altérée, et résilience face aux changements climatiques et ses conséquences : épidémies d'insectes plus sévères, sécheresses accrues et autres. Une raison particulière : préserver la qualité de l'eau. Petit retour historique pour comprendre comment le USDA Forest Service en est venu là. (Mediaterre)
25 janvier 2011
Ontario choosing development over caribou: Eco groups 
A new provincial plan to save the caribou does nothing but appease northern mining, hydro and investment interests, environmental groups say. On Monday, the ministry of natural resources posted their plan to protect the caribou on its website for public discussion. Natural Resources Minister Linda Jeffrey said the government is taking extensive steps to protect the caribou, committing some $6 million over the next three years to support its conservation plan while also giving industry a chance to develop. (The Star)
24 janvier 2011
Climate Change Threatens Many Tree Species 
Global warming is already affecting the earth in a variety of ways that demand our attention. Now, research carried out at the Hebrew University of Jerusalem indicates that many tree species might become extinct due to climate change if no action is taken in time. (Science Daily)
24 janvier 2011
To succeed, REDD should consider factors outside forest sector 
Policymakers should not ignore activities outside the forestry sector in efforts to reduce global deforestation, argues a new report published by the International Union of Forest Research Organizations (IUFRO). The assessment, Embracing complexity: Meting the challenges of international forest governance, says previous efforts to curtail forest loss have "too often" ignored local needs and failed to address the underlying drivers of deforestation, including poor governance and international demand for commodities. (Mongabay)
24 janvier 2011
Dialogue autour du caribou 
Les communautés autochtones de la Côte-Nord et le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador ont ouvert le dialogue afin d'en venir à une entente permettant à la fois la préservation du caribou et le maintien des droits ancestraux de chasse des Innus. (Le Soleil)
21 janvier 2011
Scientifique de l'année 2010 : Des travaux sur la migration des oiseaux récompensés 
Le biologiste Joël Bêty, de l'Université du Québec à Rimouski, reçoit le titre de Scientifique de l'année 2010 de Radio-Canada « pour la démonstration remarquable de l'instinct de conservation qui entraîne les oiseaux dans leurs grandes migrations ». Ce prix est décerné chaque année par l'émission de radio Les Années lumière. Le chercheur et son étudiante, Laura McKinnon, ont démontré à l'aide d'une expérience menée dans le Nord canadien que plus hautes sont les latitudes auxquelles nichent les oiseaux migrateurs, plus grandes sont leurs chances d'échapper aux prédateurs. (Radio-Canada)
21 janvier 2011
La chasse réussit bien à la faune 
La chasse et la grande faune se portent fort bien au Québec, comme en font foi les bilans par espèces, dévoilés par le ministère des Richesses naturelles et de la Faune. Et, il faut le souligner, la relève de chasseurs se porte aussi bien, car pour une troisième année consécutive, Sécurité nature, le volet éducation de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FQCP), a initié plus de 16 000 nouveaux chasseurs au cours d'armes à feu, ce qui porte à autour de 25 000 le nombre de nouveaux chasseurs si on ajoute les candidats à l'arc et à l'arbalète. (Le Devoir)
20 janvier 2011
War, Plague No Match for Deforestation in Driving CO2 Buildup 
Genghis Khan and his Mongol hordes had an impact on the global carbon cycle as big as today's annual demand for gasoline. The Black Death, on the other hand, came and went too quickly for it to cause much of a blip in the global carbon budget. Dwarfing both of these events, however, has been the historical trend towards increasing deforestation, which over centuries has released vast amounts of carbon dioxide into the atmosphere, as crop and pasture lands expanded to feed growing human populations. Even Genghis Kahn couldn't stop it for long. (Science Daily)
20 janvier 2011
Climat - 2010, année la plus chaude jamais enregistrée 
L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé hier que 2010 avait été l'année la plus chaude jamais enregistrée, confirmant une tendance «significative» du réchauffement climatique à long terme. L'année passée «a été la plus chaude jamais enregistrée», dépassant très légèrement 2005 et 1998, a expliqué le secrétaire général de l'OMM, Michel Jarraud, lors d'une conférence de presse. (Le Devoir)
20 janvier 2011
Création d'une forêt éphémère aux abords du Biodôme de Montréal 
Comme l'indique le site Internet de la Ville de Montréal, le tout se veut une «œuvre collective et citoyenne unique en ville» qui prendra forme samedi le 22 janvier de 10h30 à 15h. Le tout consiste à verdir la zone bétonnée de 1.200 sapins. Les participants à la création pourront rédiger leurs souhaits pour la planète et les suspendre aux sapins. Une bonne partie de ces sapins ont été ramassés après la période des fêtes. (Branchez-vous)
20 janvier 2011
L’homme dérange le caribou forestier 
Pendant que les amateurs se tournent vers le Nord-du-Québec pour savoir ce qu’il adviendra de la chasse du caribou, plus au sud, des spécialistes travaillent à sauver de l’extinction la population de caribou forestier. Aussi connu sous le nom de caribou des bois, cette branche de la famille a déjà été très populaire autour de Québec et dans la région de Charlevoix. À une certaine époque, la chasse de cette espèce, qui a son aire de vie jusqu’au nord de Manic 5, faisait l’objet d’une chasse contrôlée. (Journal de Québec)
18 janvier 2011
Les Américains s'attaquent encore au bois-d'oeuvre canadien 
Les États-Unis vont une nouvelle fois demander un arbitrage international sur le tarif du bois de construction canadien, non conforme selon eux à un accord signé entre les deux pays. (La Presse Affaires)
17 janvier 2011
Amount of carbon absorbed by ecosystems each year is grossly overstated, says new study 
According to a new paper published in Science, current carbon accounting methods significantly overstate the amount of carbon that can be absorbed by forests, plains, and other terrestrial ecosystems. That is because most current carbon accounting methods do not consider the methane and carbon dioxide released naturally by rivers, streams, and lakes. This new paper suggests that rivers, streams, and lakes emit the equivalent of 2.05 billion metric tons of carbon every year. (By comparison, all the terrestrial ecosystems on the world’s continents are thought to absorb around 2.6 billion metric tons of carbon each year). This is, as the lead author of the paper said, is a “major accounting error”. (Mongabay)
15 janvier 2011
Old-Growth Forests Are What Giant Pandas Need 
The results of a study recently published in the journal Biology Letters indicate that giant pandas need old-growth forests as much as bamboo forests. This work, which was completed through the collaborative efforts of scientists from the Chinese Academy of Science, San Diego Zoo Global, China West Normal University, China Wildlife Conservation Association and the Sichuan Forestry Department, could assist conservationists in creating strategic plans that help conserve this critically endangered bear species.(Science Daily)
15 janvier 2011
Conseil de l'industrie forestière du Québec: changement de ton 
André Tremblay s'assoit dans le fauteuil de pdg du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) avec la volonté de rétablir les ponts avec les écologistes, mais aussi avec les fonctionnaires. (Le Soleil)
15 janvier 2011
Foresterie : Une dizaine d'emplois créés à La Tuque 
Le gouvernement québécois a annoncé hier la mise en place d'un Bureau de mise en marché des bois (BMMB) qui permet dès maintenant la vente aux enchères de la forêt publique québécoise. De plus, La Tuque obtient un des six bureaux régionaux de mise en marché des bois, ce qui garantit la création d'une dizaine d'emplois en Haute-Mauricie. (Cyberpresse)
15 janvier 2011
Vers des enchères en Foresterie 
Les entreprises devront bientôt participer à des enchères pour exploiter la forêt publique québécoise. Québec a annoncé hier la mise sur pied du Bureau de mise en marché du bois (BMMB). «Ça va permettre de vendre le bois à juste prix», espère la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau. (La Presse Affaires)
14 janvier 2011
Butuan set to plant 1 M trees 
Evidently concerned with the effects of global warming and climate change, the city government in Butuan City joined the national government in its mitigation program by allocating funds in an effort to plant one million trees in various areas of the city. (MB)
14 janvier 2011
Trees enlisted in carbon control 
Researchers at the U.S. Forest Service's Rocky Mountain Research Station in Fort Collins are taking a look at how managing forests to promote carbon sequestration might help put a damper on climate change. (Colorado An)
14 janvier 2011
Les écosystèmes forestiers exceptionnels protègent notre forêt 
L’Abitibi-Témiscamingue compte sur son territoire 34 écosystèmes forestiers exceptionnels (EFE). Ce classement légal permet de préserver ces territoires loin de toute activité d’aménagement forestier et minier et de permettre leur mise en valeur. (L'Écho Abitibien)
14 janvier 2011
Mise en œuvre du nouveau régime forestier - « LE BOIS DU QUÉBEC AUX ENCHÈRES : UNE SOURCE D'ENRICHISSEMENT COLLECTIF! » - Nathalie Normandeau 
La vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Mme Nathalie Normandeau, a profité de sa visite au Salon de la forêt 2011, un événement organisé par la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique qui se déroule du 14 au 16 janvier, pour annoncer la création du Bureau de mise en marché des bois (BMMB). (Gouvernement du Québec)
14 janvier 2011
Béarn mise sur la biomasse forestière 
La municipalité de Béarn a décidé d'opter pour la biomasse forestière pour chauffer son école, son église et son édifice municipal et ainsi réduire de 20 % sa facture de chauffage. (Radio-Canada)
14 janvier 2011
Négocier la "paix du caribou" 
Nous avons parlé à plusieurs reprises dans cette chronique des affrontements des dernières années entre les Innus du Québec et les autorités de Terre-Neuve dans ce qui était devenu la «guerre du caribou». Les bandes de la Basse-Côte-Nord organisaient des expéditions de chasse dans la région de Churchill Falls, comme leurs ancêtres le faisaient depuis des générations avant eux. Le problème venait du fait que cette région terre-neuvienne abrite une harde de caribous des bois en déclin prononcé, que les autorités de Terre-Neuve voulaient absolument protéger, une obligation incontournable. (Le Devoir)
12 janvier 2011
Species Loss Tied to Ecosystem Collapse and Recovery 
Geologists at Brown University and the University of Washington have a cautionary tale: Lose enough species in the oceans, and the entire ecosystem could collapse. Looking at two of the greatest mass extinctions in Earth's history, the scientists attribute the ecosystems' collapse to a loss in the variety of species sharing the same space. It took up to 10 million years after the mass extinctions for the ecosystem to stabilize. (Science Daily)
11 janvier 2011
Les arbres et la biodiversité 
i l’homme marche debout c’est parce que son ancêtre a descendu des arbres pour aller se nourrir sur la plaine, disent certains anthropologues. En l’absence d’arbres, il fallait regarder au-dessus de la végétation donc la position debout était la plus avantageuse. Cette évolution lui a donc permis de modifier son régime et de s’éloigner de la forêt sans toutefois la perdre de vue. Depuis des millions d’années, celle-ci est restée une alliée, lui offrant matériaux, nourriture, médicaments, etc. (L'Action d'Autray)
10 janvier 2011
Burning up biodiversity: forest fires increase in Madagascar  
The number of fires burning in and around forests in the northeastern part of Madagascar increased during the 2010 burning season relative the the year before, according to analysis of NASA data by WildMadagascar.org / Mongabay.com. The rise in burning corresponds to an especially dry year and continued illegal logging of the region's biologically-rich rainforests. (Mongabay)
10 janvier 2011
La sylviculture sera-t-elle au cœur du nouvel aménagement forestier durable ?  
BLOG - Après le Sommet sur l’avenir de la forêt de 2007, le Livre vert de 2008, et maintenant le nouveau régime forestier qui s'appliquera pleinement en 2013, vient maintenant le temps de parler de sylviculture, cette « connaissance théorique et la maîtrise de la création, de la composition, de la structure et de la croissance des peuplements forestiers » « en se basant principalement sur la connaissance de l’écologie forestière » (Métro, 1975)

Il semble que la sylviculture est la grande oubliée de tous les débats forestiers récents, à ce point qu’on peut se demander s’il n’y a pas un quelconque intérêt à éviter le sujet. S’il était nécessaire que le nouveau régime forestier fasse passer la planification forestière des mains des industriels à celles du MRNF – bien que la démonstration de cette passation reste à faire –, ou à celles des MRC et communautés autochtones, on peut craindre que cela ne change pas le fond des choses si l’aménagement forestier ne repose toujours pas sur une attention sylvicole soutenue. (Silva Libera)

7 janvier 2011
Exploitation des richesses naturelles - Une vaste coalition écologique s'élèvera contre le gouvernement Charest 
Une importante coalition écologique est depuis quelques jours en gestation au Québec, avec pour objectif de faire échec aux principales politiques d'exploitation des richesses naturelles du gouvernement Charest. Mercredi, 81 groupes provenant des quatre coins du Québec se sont réunis à Trois-Rivières pour jeter les bases d'un plan d'action coordonné contre ces politiques gouvernementales qui ont mobilisé en 2010 les citoyens dans plusieurs régions. (Le Devoir)
7 janvier 2011
Harper vante son bilan environnemental 
Quoi qu'en disent les partis d'opposition et les groupes écologistes, l'actuel gouvernement fédéral est celui qui a fait le plus, concrètement, pour protéger l'environnement, a soutenu hier le premier ministre Stephen Harper. «Je connais très bien les critiques, mais, franchement, ce gouvernement a pris plus de mesures concrètes sur l'environnement qu'aucun autre gouvernement fédéral de l'histoire», a lancé M. Harper en conférence de presse, après avoir annoncé une subvention de 24,8 millions visant à améliorer l'efficacité énergétique de l'usine de pâte et papier de Domtar à Windsor, en Estrie. (Le Devoir)
7 janvier 2011
Pluie d'oiseaux: pas de quoi fouetter un chat! 
On a fait grand cas des quelques milliers d’oiseaux «tombés» du ciel aux États-Unis et en Suède au cours des derniers jours, mais on oublie que les chats tuent chaque année des dizaines de millions d’oiseaux, que des dizaines d’autres se tuent en se fracassant le bec dans les vitres des grands édifices. Pénurie de nouvelles oblige en cette période de l’année, les médias répercutent en ouverture de bulletin ou en une du journal un fait banal qui, somme toute, n’aurait même pas droit à un entrefilet en d’autres temps de l’année. (Le Devoir)
6 janvier 2011
Environnement : Harper dit avoir fait plus que tous ses prédécesseurs 
Quoiqu'en disent ses nombreux critiques, l'actuel gouvernement fédéral est celui qui a mis en place le plus de "mesures concrètes pour l'environnement" de toute l'histoire canadienne, a soutenu jeudi le premier ministre Stephen Harper. Le chef conservateur a tenu ces propos en conférence de presse après avoir annoncé un investissement de 24,8 millions $ pour améliorer l'efficacité énergétique de l'usine de pâte et de papier de Domtar (TSX:UFS) à Windsor, en Estrie. (Les Affaires)
6 janvier 2011
Why Are Birds Falling From the Sky? 
The ground truth about this week's bird deaths in Arkansas and elsewhere. (National Geographic)
6 janvier 2011
États-Unis et Suède : Deux nouvelles « pluies d'oiseaux morts » 
Deux autres volées de plusieurs centaines d'oiseaux ont péri de façon inexpliquée aux États-Unis et en Suède au cours des dernières heures. Mercredi, plusieurs dizaines d'oiseaux morts ont été retrouvés éparpillés à l'entrée d'une petite ville du sud-ouest de la Suède. Selon des témoins, ces oiseaux, des Choucas des tours (une variété de corbeaux), ne montraient aucune trace de violence ou de blessure apparente. Ils seraient tout simplement tombés du ciel, sans vie. (Radio-Canada)
6 janvier 2011
Investissement fédéral de 278 M$ dans l'industrie papetière 
Le gouvernement Harper a procédé à une série d'annonces totalisant 278 millions de dollars dans plusieurs papetières du pays, dont l'usine de papier de Domtar à Windsor en Estrie. Cette aide financière est destinée à réduire la pollution et notamment les émissions de gaz à effet de serre de l'industrie. (La Presse Affaires)
5 janvier 2011
Comprehensive Report on Sudden Oak Death  
Synthesizing more than 10 years of cooperative research on the exotic invasive, quarantine sudden oak death pathogen, the USDA Forest Service's Pacific Southwest Research Station (PSW) recently published "Sudden Oak Death and Phytophthora ramorum: A Summary of the Literature." This 181-page comprehensive report covers a wide range of topics, including a history of sudden oak death, identification and distribution of the disease, epidemiology and modeling, management and control, and economic and environmental impacts. (Science Daily)
5 janvier 2011
Bugged forests bad for climate  
Trees savaged by pine beetles slow to recover function as greenhouse gas sponges - Northern pines are under siege from bark beetles, with some infested stands rapidly losing at least 50 to 80 percent of mature individuals. Over the next couple of decades, the decomposition of those trees is expected to release large amounts of carbon dioxide, a greenhouse gas, posing a potent risk to climate. A new analysis now identifies additional climate repercussions of the severe beetle outbreaks. (Science News)
5 janvier 2011
Did Haiti's deforestation, hurricane trigger deadly earthquake? 
An interview with Craig Hanson and Moray McLeish of the World Resources Institute - In efforts to save the world's remaining rainforests great hopes have been pinned on "degraded lands" — deforested lands that are presently sitting idle in tropical countries. Optimists say shifting agriculture to such lands will help humanity produce enough food to meet growing demand without sacrificing forests and biodiversity and exacerbating social conflict. But to date, degraded lands remain an enigma, especially in Indonesia, where deforestation continues at a rapid pace. (Mongabay)
5 janvier 2011
Converting palm oil companies from forest destroyers into forest protectors 
Erosion caused by hurricanes and large-scale deforestation may have contributed to last year's devastating earthquake that killed more than 200,000 people in Haiti, according to a geologist at the University of Miami. (Mongabay)
5 janvier 2011
Protéger les ifs suisses 
L’if est une essence fascinante. Il croît lentement, son bois est précieux et durable. En Suisse, on le retrouve surtout au pied sud du Jura. Mais il se fait de plus en plus rare : les chevreuils et les chamois le consomment avant qu’il n’ait le temps de grandir. La conservation de l’if revêt donc une importance particulière. Pascal Junod, inspecteur des forêts du district de Boudry, essaie de protéger des arbres semenciers dans le cadre d’un projet de promotion de l’if entamé en 2008. Les premiers succès sont déjà visibles… (La Forêt)
5 janvier 2011
Ces arbres nous racontent l'Histoire 
Certains ont assisté au dernier repas du Christ, d'autres au passage des déportés d'Auschwitz ou aux prières de Jeanne d'Arc. Le Figaro Magazine a retrouvé ces arbres de mémoire, parfois millénaires, qui ont été témoins des grands événements ayant fait l'Histoire.
  • Le chêne d'Auschwitz
  • Le tilleul de Jeanne d'Arc
  • Les oliviers d'Auguste Renoir
  • Le chêne d'Oradour
  • Les oliviers du Christ

(Le Figaro)

5 janvier 2011
A Forest Grows in Iowa 
In a place where forests and woodlands are rare, one family-run farm is restoring Iowa’s original landscape. (Earthkeepers)
5 janvier 2011
Mummified Forest Found on Treeless Arctic Island 
An ancient mummified forest, complete with well-preserved logs, leaves, and seedpods, has been discovered deep in the Canadian Arctic, scientists say. The dry, frigid site is now surrounded by glaciers and is completely treeless, except for a few bonsai-size dwarf trees. (National Geographic)
5 janvier 2011
Caribou Survival Depends on Ancient Cultural Knowledge 
It's beginning to be the time of year when caribou, as reindeer are known in North America, show up on holiday cards and tree ornaments. But not all is well with this iconic species, which has been in retreat from humans for decades. Now new thinking about the conservation and restoration of North America's wild herds of caribou combines not only the latest western approach to science but also the tried-and-tested ancient knowledge and perspectives of indigenous cultures that co-existed so long and so successfully with these northern animals. (National Geographic)
5 janvier 2011
Bois d'oeuvre : Année décevante pour les forestières 
La relance économique tant souhaitée en 2010 par les entreprises forestières n'a pas été à la hauteur de leurs attentes, mais selon certains experts, il y a de l'espoir à l'horizon. Pourtant, 2010 s'annonçait bien pour l'industrie du bois d'oeuvre. L'augmentation prévue du nombre de mises en chantier aux États-Unis devait faire croître la demande pour le bois, mais l'économie américaine a continué de faire du surplace et le nombre de nouvelles constructions n'a presque pas augmenté. (Radio-Canada)
5 janvier 2011
Les Américains voudraient se dissocier de l’Accord avec le Canada 
Le conflit opposant les États-Unis et le Canada pourrait coûter cher au Québec de même qu’à des régions forestières comme l’Abitibi-Témiscamingue. Il s’agirait là, selon le spécialiste en foresterie de l’Université Laval, Luc Bouthilier, d’une tactique pour les Américains afin de se dissocier de l’accord liant les deux pays et qui arrive à échéance en avril 2011. (L'Écho Abitibien)
5 janvier 2011
Les États-Unis dénonceraient l’accord forestier 
Le conflit qui oppose les États-Unis et le Canada au sujet de l’exploitation du bois pourrait coûter cher au Québec, ainsi qu’à des régions forestières comme l’Abitibi-Témiscamingue. Les responsables du secteur forestier américains accusent le gouvernement de la Colombie-Britannique de classer de façon erronée leur bois comme étant recyclé. Il s’agirait, selon eux, d’une manœuvre déloyale visant à couper l’herbe sous le pied des usines américaines. (Argent)
5 janvier 2011
L'année internationale de la forêt 
L'industrie canadienne des produits forestiers amorce l'Année internationale de la forêt par un retour à la rentabilité et une demande croissante pour le bois d'œuvre. L'Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2011 l'Année internationale de la forêt, pour sensibiliser les gens à l'aménagement forestier durable, à la conservation et au développement durable de tous les types de forêts. (L'Écho de LaTuque)
5 janvier 2011
Pérou : des espèces découvertes à cause de la déforestation 
Au Pérou, un nouvel oiseau est découvert chaque année et un nouveau mammifère tous les quatre ans. Mais ces belles découvertes sont dues à la déforestation qui sévit dans la partie péruvienne de la forêt amazonienne. (MaxiSciences)
5 janvier 2011
L'énergie au coeur des débats environnementaux 
De façon générale, les questions de l’énergie et des ressources naturelles vont être au cœur des débats pour l’année 2011. Entrevue avec Christian Simard de Nature Québec, Steven Guilbeault d'Équiterre et Daniel Breton de MCN21. (Rue Frontenac)
5 janvier 2011
Bois d'oeuvre : Les scieries pourraient connaître une meilleure année 
L'année 2011 s'annonce un peu mieux pour l'industrie du bois et des scieries que 2010, année pendant laquelle la relance s'était brusquement arrêtée au printemps. Pour le spécialiste en foresterie de l'Université Laval Luc Bouthillier, « il y avait une certaine reprise et puis, finalement, le marché a cassé dès la fin du mois de mai ». (Radio-Canada)
5 janvier 2011
2011: Année internationale de la forêt 
L'assemblée générale de l'ONU a décidé que 2011 sera l'année internationale des forêts. Le tout donnera lieu à diverses activités servant à conscientiser les populations sur l'importance des forêts, mais aussi sur la gestion et le développement responsable de celles-ci, ainsi que sur les façons de les conserver. L'année internationale des forêts doit être lancée officiellement lors de la neuvième session de l'ONU sur les forêts, qui se déroulera du 24 janvier au 4 février prochain à New York. Lors de cette semaine, les délégués de 192 pays pourront notamment visionner les films gagnants de l'International Forest Film Festival, une collaboration de l'ONU et du Jackson Hole Wildlife Film Festival. (Branchez-vous)
5 janvier 2011
Année internationale de la biodiversité: quel bilan pour le Canada? 
Alors que s'achève 2010, année internationale de la biodiversité, quel bilan peut-on tirer des efforts du Canada pour la protection et la mise en valeur des ressources biologiques du pays? Point de vue de Jacques Prescott, biologiste, spécialiste de la biodiversité et du développement durable (Cyberpresse)
5 janvier 2011
Industrie forestière : De l'espoir à l'horizon 
Les experts estiment que le marché du bois d'oeuvre se redresse lentement ce qui laisse présager un peu d'espoir pour les usines de sciages du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour l'année à venir. Si certaines scieries roulent à plein régime, d'autres comme celles de Roberval et de Saint-Fulgence sont toujours fermées, et ce, pour une période indéterminée. Selon Luc Bouthillier, spécialiste en foresterie de l'Université Laval, 2010 a été l'année des espoirs déçus dans le secteur du bois d'oeuvre. « Le début de l'année 2010 donnait à penser qu'il y avait une certaine reprise. Et puis finalement, le marché a cassé dès la fin du mois de mai », explique-t-il. (Radio-Canada)
5 janvier 2011
Habitats forestiers : satellite et laser repèrent les zones à protéger 
Présentée lors d’un colloque de l’American Geophysical Union (AGU) à San Francisco, une recherche menée par des universitaires américains confirme l’efficacité du vaisseau Icesat de la Nasa pour localiser les zones forestières potentiellement riches en faune aviaire. (MaxiSciences)
5 janvier 2011
2011, année internationale de la forêt 
Charles-Mathieu Brunelle - Directeur des Muséums nature de Montréal, Gilles Vincent - Directeur du Jardin botanique, Anne Charpentier - Directrice de l'Insectarium 23 décembre 2010 Nature.
L’Année internationale de la biodiversité s’achève avec le faible espoir de Nagoya et l’on basculera bientôt dans l’Année internationale de la forêt, lancée officiellement le 24 janvier 2011. L’ONU souhaite ainsi rappeler que les forêts sont une partie intégrante du développement mondial durable : les activités économiques relatives aux forêts ont une incidence sur l’existence de 1,6 milliard de personnes au plan mondial, apportent des bienfaits socioculturels, servent de fondement aux savoirs autochtones et, en tant qu’écosystèmes, jouent un rôle primordial en matière d’atténuation des répercussions des changements climatiques et de protection de la biodiversité. (CDurable)

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Formations et Écoles d'été

********************************************************** ***************** Pub - ABC CBA 2020 ****************** **********************************************************

1 et 2 juin 2020

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...