Voyez aussi les articles parus récemment, en 2019, 2018, 2017, 2016, 2014, 2013, 2012, 2011 et de 2010 à 2006

Articles parus dans la section "Dans les médias" en 2015

Une revue non exhaustive des articles parus dans les médias qui traitent de la forêt et des travaux des membres du CEF.

Le CEF dans les médias

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Le CEF dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

21 décembre 2015
Gérer la forêt pour ce qu’on y prend ou pour ce qu’on veut y laisser? 
Un article dans La Frontière
Si la forêt mixte semble la même d’un océan à l’autre, y aurait-il moyen de généraliser des approches sylvicoles pour l’ensemble du Canada? En compagnie de la professeure Suzanne Brais, responsable de la maîtrise en biologie à l’Institut de recherche sur les forêts de l’UQAT, le professeur Brian Harvey, directeur de la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet, a parcouru tout le pays pendant quelques mois afin d’évaluer une douzaine de dispositifs forestiers répartis entre le Québec et la Colombie-Britannique. Le 15 décembre, il a livré le fruit de ses travaux aux chercheurs et aux étudiants en foresterie de l’UQAT et du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.
21 décembre 2015
Valoriser la forêt du Québec par les champignons 
Un article dans L'Epoch Times
Le saviez-vous ? La forêt québécoise est en fait une mine d’or. Outre la mise en valeur des produits forestiers conventionnels, tels le bois d’œuvre et les pâtes et papiers, les « produits forestiers non ligneux » se présentent de plus en plus comme une avenue de développement intéressante pour le Québec. De quoi s’agit-il ? De la commercialisation de produits tirés de la forêt, mais qui ne nécessitent pas la coupe d’arbres. Par exemple : la cueillette des petits fruits (bleuets sauvages, canneberges), de plantes sauvages et de champignons, la production de sirop d’érable, d’huiles essentielles, de couronnes de Noël, etc. Voyons ce qui peut être tiré de la filière des champignons comestibles.
18 décembre 2015
Les ours ne dorment plus et les lièvres sont morts de peur 
Un article dans Le Journal de Montréal
Les ours sont plus grognons, les orignaux sont attaqués par des tiques, les chevreuils s’empiffrent d’herbe et les lièvres blancs courent pour leur vie comme jamais.

Ce mois de décembre anormalement chaud dérègle le monde animal. Être une proie aux poils blancs ces jours-ci «n’est pas excellent», compatit Daniel Fortin, professeur au Département de biologie de l’Université Laval. Il n’y a cependant pas de quoi s’angoisser pour la survie des lièvres, car, même s’ils passent un sale quart d’heure, ils se reproduisent trois ou quatre fois par an. «Je ne m’inquiète pas trop pour eux. Je vais bien dormir ce soir», sourit-il.

16 décembre 2015
Deux premières diplômées de l’UQO à la maîtrise en gestion durable des écosystèmes forestiers 
Un article dans Savoir
Parmi les 1 857 diplômés de l’UQO, cet automne, il y avait deux pionnières. Le 7 novembre dernier, lors de la collation des grades du Campus Gatineau, ces deux diplômées, Alexandra Bélanger et Cynthia St-Amour, ont vécu une grande soirée de bonheur. Les deux étudiantes sont devenues les toutes premières diplômées de l’UQO à la Maîtrise en Gestion durable des Écosystèmes forestiers (MGDEF), un programme unique établi en 2013 et offert conjointement par l’UQO, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Au total, le programme compte quatre diplômées dans sa toute première cohorte, dont les deux de l’UQO. Une idée en particulier a retenu l’attention, celle avancée par le professeur Christian Messier, aujourd’hui directeur scientifique de l’Institut des sciences de la forêt (ISFORT) à l’UQO. Il fallait, selon lui, entrevoir un tout nouveau programme réseau qui tirerait parti non seulement des corps professoraux des différentes constituantes au niveau de l’écologie forestière, de la foresterie sociale et de la gouvernance des territoires, des dimensions autochtones, et de l’économie des ressources naturelles, mais aussi des différences et des similitudes dans les enjeux écologiques, sociaux et économiques existantes dans les différentes régions du Québec.
16 décembre 2015
60-seconds with Dr. Pierre Bernier, quantifying climate change impacts to inform forest management 
Une video d'IBFRA
Climate change is likely already impacting many natural processes such as tree growth and losses to disturbances within the boreal forest. These impacts will also likely increase in the future and have to be accounted for in order to manage forests sustainably. For example, we want to know where, when and to what extent would planned harvest rates exceed the net projected forest growth given projected losses to fires across Canada’s boreal forests. We also want to understand how feedbacks in the form of changes in forest composition and structure would enhance or mitigate this vulnerability. Such knowledge is needed to inform the development and deployment of mitigation and adaptation strategies.
15 décembre 2015
Le goéland sous tous ses angles 
Un article dans Actualités UQAM
Des chercheurs ont scruté à la loupe le comportement du goéland à bec cerclé. En effet, Jean-François Giroux et Marc Belisle qui ont reçu un mandat d'un cabinet d'expertise environnementale afin de trouver des solutions aux problèmes occasionnés par la présence accrue de goélands dans leur région. «En se rendant vers leurs sites d'alimentation, parmi lesquels un site d'enfouissement de déchets, les goélands volaient au-dessus des zones résidentielles, explique Jean-François Giroux, professeur au Département des sciences biologiques. En passant, ils laissaient tomber leurs fientes, causant un désagrément pour les citoyens, qui ont réclamé des mesures de contrôle.»
15 décembre 2015
Mon beau sapin (baumier) 
Une infographie sur Explora
Voici une intéressante infographie sur le sapin baumier dont le réviseur scientifique est Daniel Kneeshaw.


14 décembre 2015
La dépossession de nos forêts, ce mythe 
Un billet sur le blogue de la Forêt à coeur
Les Québécois ont-ils été dépossédés de leurs forêts? L’État a-t-il été complice de cette dépossession au profit des grosses entreprises forestières? Il est impossible d’aborder l’histoire forestière du Québec sans s’attarder à ces questions… d’actualité! De fait, l’Institut de Recherche et d’Informations Socio-Économiques (IRIS) a publié cette année un livre intitulé Dépossession: une histoire économique du Québec contemporain comportant plusieurs volets sur ce thème (agriculture, mines, forêts…). Cet Institut a aussi récemment tenu un colloque sur le sujet à Montréal.
9 décembre 2015

Un autre de nos experts à la radio
Jérôme Dupras, n'est pas seulement le bassiste du groupe Les Cowboys Fringants, il est aussi professeur au Département des sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais et chercheur à l’Institut des sciences de la forêt tempérée. Et, à partir de demain, JEUDI 10 DÉCEMBRE, il sera chroniqueur-expert environnement sur les ondes de 96,9 CKOI dans le cadre de l'émission DEBOUT LES COMIQUES. Félicitations Jérôme!

7 décembre 2015
Colloque sur le réchauffement du climat à Québec 
Un reportage sur le site d'Ici Radio-Canada
Les participants veulent dresser la liste des impacts qu'aura le réchauffement de la planète au pays, profitant de la Conférence de Paris sur le climat pour parler des impacts chez nous. Des chercheurs sont venus présenter leurs recherches, notamment sur l'impact des changements climatiques sur les forêts québécoises, sur la santé des populations et sur le climat. « Dans le passé, ces changements-là se faisaient sur des siècles, sinon des millénaires. Là on le fait en quelques décennies. Le 4 degrés [de hausse], si on ne fait rien, c'est pour dans 50 ans, et ça correspond à des stress énormes qu'on commence déjà à entrevoir », explique le responsable de la commission Forêt, Nature Québec, Louis Bélanger.
7 décembre 2015

Nepal honours a former CEF student
Yadav Uprety, who obtained his PhD at CEF with Hugo Asselin, received 'The World Academy of Science (TWAS)' award from Nepal's Prime Minister K.P. Oli. Congratulations!

4 décembre 2015
L’aménagement de la forêt a-t-il encore un avenir? 
Un article dans L'Écho Abitibien
Si les organisateurs du colloque annuel de la Chaire CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable (AFD) se disent satisfaits de cette 17e édition, ils déplorent cependant sa désertion croissante de la part de ses partenaires. Le mercredi 2 décembre, quelque 70 personnes se sont réunies à Rouyn-Noranda pour échanger sur les plus récentes recherches en aménagement forestier et en développement de nouveaux produits du bois. Or, si les étudiants et les chercheurs étaient nombreux à prendre part à l’événement, les partenaires de la Chaire, qu’ils proviennent des milieux gouvernementaux ou de l’entreprise privée, se sont par contre fait très rares, ce qui a envoyé un drôle de signal aux organisateurs.
3 décembre 2015
Ménager le caribou et la forêt 
Un article dans le Fil
Le caribou forestier aime les forêts matures de conifères où il trouve nourriture et refuge contre les prédateurs. L'industrie forestière convoite elle aussi ces peuplements, qui lui fournissent la matière ligneuse essentielle à ses activités. En théorie, le territoire que l'on accorde à l'un prive l'autre d'autant. Pour compliquer les choses, ce conflit qui, en apparence, oppose conservation et exploitation, cache un troisième joueur, trop souvent ignoré, qui réclame lui aussi sa part du gâteau: les perturbations naturelles. Des chercheurs du Centre d'étude de la forêt et du Service canadien des forêts (SCF) présentent, dans un récent numéro du Journal of Environmental Management, un outil qui tient compte des trois composantes de l'équation et qui permet aux aménagistes de jeter un pont entre la conservation du caribou et l'exploitation forestière.


1 décembre 2015
Forêt et protection du caribou 
Un reportage de Radio-Canada Côte-Nord
La semaine dernière, le Forestier en chef dévoilait le bilan de l'état de la forêt publique du Québec et de son aménagement durable pour la période 2008-2015. On constate que ce rapport identifie une marge de manoeuvre importante au niveau de la possibilité forestière. On pourrait l'utiliser pour la conservation du caribou forestier. Entrevue avec Louis Bélanger, responsable de la commission Forêt de Nature Québec.


30 novembre 2015
Yves Mauffette remporte le prix ADARUQ 
Un article d'Actualités UQAM
Le professeur Yves Mauffette, du Département des sciences biologiques, a été récompensé récemment par l'Association des administratrices et administrateurs de recherche universitaire du Québec (ADARUQ), qui lui a décerné un prix pour sa contribution remarquable dans le domaine de l'administration de la recherche. Yves Mauffette a été vice-recteur à la Recherche et à la création de l'UQAM de 2009 à 2015. Entré à l'UQAM en 1986, Yves Mauffette a été directeur du programme de baccalauréat en apprentissage par problèmes (APP) au module de biologie (1996-1998), un programme qu'il a largement contribué à mettre sur pied, directeur du module de biologie (1998-2000), directeur du Groupe de recherche en écologie forestière interuniversitaire-GREFi (2001-2002), vice-doyen aux études (2002-2007), puis doyen de la Faculté des sciences (2007 à 2009).
30 novembre 2015
Impacts des changements climatiques sur la forêt boréale 
Une reportage à Radio-Canada
Après la Russie et le Brésil, le Canada est troisième pays le plus boisé du monde. Depuis le début de la colonisation, cette forêt, c'est l'une de nos plus grandes richesses. Aujourd'hui, l'industrie forestière fournit plus de 500 000 emplois directs ou indirects et joue un rôle crucial dans l'économie de bien des régions. Mais si le climat change et que les sécheresses sont de plus en plus fréquentes, comment réagira la forêt? Les arbres pourront-ils migrer vers le Nord, comme les animaux? Des scientifiques se penchent sur ces questions, dont Yves Bergeron.
30 novembre 2015
Le professeur de l'UQAT Hugo Asselin présente son travail de recherche à Paris 
Une entrevue à Radio-Canada
Hugo Asselin est présentement à Paris pour une conférence au Musée de l'Homme sur les peuples qui vivent en dépendance avec la forêt. Il présente ses résultats sur un projet de cartographie participative sur le potentiel d'intérêt autochtone sur un territoire. Le voici en entrevue à l'émission Le radio magazine de Radio-Canada (à 17h27).


26 novembre 2015
Aménagement forestier: les étudiants présentent leurs travaux 
Un article dans L'Écho Abitibien
Six axes de recherche seront au cœur du 17e Colloque annuel de la Chaire industrielle CSRNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable, qui aura lieu le mercredi 2 décembre au Centre des congrès de Rouyn-Noranda. Chaque année, cet événement est l'occasion pour les étudiants à la maîtrise et au doctorat de présenter les résultats de leurs plus récents travaux portant sur l'un ou l'autre des six axes de recherche de la Chaire AFD. Ces travaux sont effectués en collaboration avec des entreprises de la région. D'ailleurs, Yves Bergeron, professeur à l’UQAT et à l’UQAM, ouvrira le colloque par un retour sur l’année 2014-2015 de la Chaire industrielle CRSNG UQAT-UQAM en aménagement forestier durable dont il est le titulaire. Pour sa 17e édition, le Colloque annuel de la Chaire AFD s'ouvre sur le monde entier, alors qu'il sera entièrement webdiffusé .
25 novembre 2015
Utiliser des plantes pour décontaminer les sols 
Un article dans Métro
Une douzaine de chercheurs de l’Université de Montréal (UdeM) tenteront de décontaminer quatre hectares de terrain situé dans l’est de Montréal en utilisant un processus alternatif et écologique à la décontamination traditionnelle: la phytoremédiation. Les plantes au secours des terrains contaminés de l'est de Montréal  (Le Devoir) | Communiqué de presse de l'IRBV 


24 novembre 2015
Une BD sur le caribou immortalise les chercheurs du CEF 
Une bande dessinée de Martin PM
Voici la bande dessinée intégrale sur la situation du Caribou forestier au Québec intitulée "Cet animal qui ne voulait pas mourir". Elle est parue dans le numéro 5 de la revue Planches. On y résume la situation récente du caribou forestier au Québec et on y voit même des dessins des chercheurs du CEF! Les reconnaissez-vous?


24 novembre 2015
L'Université Laval premier campus carboneutre au Québec 
Un article dans Le Soleil
Après sept ans d'efforts, l'Université Laval est devenue le premier campus carboneutre au Québec. Pour l'année 2014-2015, son impact climatique a été officiellement nul. «Ça démontre que c'est possible de faire des choses que, a priori, les gens pensent inatteignables», soutient Éric Bauce, vice-recteur exécutif de l'Université Laval. Lorsque la direction a commencé à parler de ce «rêve», en 2008, elle ne savait pas si elle pourrait l'atteindre. Mais voilà qui est chose faite et qu'une véritable culture de développement durable s'est bâtie. L'Université Laval souhaite maintenant partager ses connaissances et devenir un exemple pour d'autres campus ou entreprises. «C'est une des façons de montrer que les universités doivent inspirer la société», soutient M. Bauce.
24 novembre 2015
Vert, un consensus? 
Un article dans Montréal Campus
Les statistiques sont unanimes: il y aura un million de ménages de plus au Québec d’ici 50 ans. Les projets pour réduire l’étalement urbain fusent de toutes parts et tout est maintenant mis entre les mains des politiciens. Le professeur à l’Université du Québec en Ouataouais Jérôme Dupras a proposé, lors de sa conférence Une ceinture verte pour Montréal le 8 octobre dernier, un projet de reboisement de la métropole. Ce dernier assurerait une meilleure connexion des milieux naturel, afin de maintenir la biodiversité dans la ville. Selon le chercheur, tout est maintenant mis en place pour s’assurer du fonctionnement d’un projet de ceinture verte à Montréal, après plusieurs faux départs. «On est entré dans l’arène politique. Ce n’est plus une démonstration académique, on touche maintenant à un enjeu, à un débat de société» a lancé Jérôme Dupras.
10 novembre 2015
Checking In: Université Laval's Forêt Montmorency has secret cache of snow 
Un article dans The Gazette
Snow alert! If you are hoping for an early opening to the cross-country ski season, I have news: You’re late. Forêt Montmorency, an exceptional Nordic skiing domain north of Quebec City, is part of the vast wilderness and conservation area of La réserve faunique des Laurentides. It’s a unique pastoral getaway that combines comfortable, rustic lodging with snow adventures, including a cross-country ski season that has already started. Managed by Université Laval and part of its faculty of forestry, geography and geomatics (the study of land data), Forêt Montmorency is the world’s largest forest research and teaching university, conferring degrees in forestry engineering.
10 novembre 2015
Rendez à ces arbres ce qui appartient à ces arbres 
Une publication de La Presse
Quels sont les liens entre les humains et les arbres? Qu'avons-nous à apprendre de ces géants? Les entendez-vous nous parler? Des baobabs de son enfance aux bouleaux du Bas-du-Fleuve, Boucar Diouf a toujours été fasciné par le monde des plantes. Aujourd'hui, après avoir longtemps écouté les arbres, il leur donne la parole dans ce livre où se croisent la biologie, la poésie et l'humour. Sous forme de conte, ce grand humaniste nous parle de la vie, de la mort, de sa famille, de sa relation intime avec les plantes et de ce qu'elles peuvent nous apprendre. À noter que la préface est signée par Christian Messier.


9 novembre 2015
Mark Vellend à l'émission Les années lumière 
Une entrevue à Radio-Canada Première chaîne
L'émission Les années lumière reçoit en entrevue Mark Vellend en lien avec le plus récent article publié dans Nature & Climate Change sur la croissances des arbustes de la toundra sur 60 ans. À la minute 24:09.


9 novembre 2015
Sylvie Gauthier à l'émission Les années lumière 
Une entrevue à Radio-Canada Première chaîne
L'émission Les années lumière reçoit en entrevue Sylvie Gauthier en lien avec le plus récent article publié dans Science sur l'importance du biome de la forêt boréale pour la régulation du climat terrestre. À la minute 15:25.


9 novembre 2015
L'IEDM ne comprend pas l'économie forestière 
Un texte d'opinion paru dans Le Soleil
L'Institut économique de Montréal (IEDM) diffusait il y a quelques jours une vidéo illustrant les inquiétudes des travailleurs forestiers quant à la mise en oeuvre de mesures de protection pour le caribou. Le plan de rétablissement pour le caribou forestier y est dépeint comme un plan pouvant anéantir l'industrie forestière et les économies régionales qui en dépendent. L'IEDM semble ainsi présenter une situation où nous devons faire un choix : sacrifier le travailleur forestier ou le caribou. Cette dramatisation est regrettable, car la réalité est bien différente. En effet, il est impensable d'établir une économie forestière prospère, porteuse d'emplois durables, sans prendre des mesures pour sauvegarder les espèces menacées comme le caribou. - Texte d'opinion de Louis Bélanger et Sophie Gallais.
6 novembre 2015
Tout sur l'écologie forestière | Yves Bergeron codirige un guide de référence majeur chez l'éditeur d'ouvrages universitaires Routledge 
Un article Actualités UQAM
En collaboration avec deux autres chercheurs de renommée internationale, le professeur du Département des sciences biologiques Yves Bergeron a codirigé la publication du Routledge Handbook of Forest Ecology, un ouvrage de référence majeur dans le domaine. Traitant des forêts naturelles et aménagées dans les régions boréales, tempérées, tropicales et subtropicales sur l'ensemble du globe, ce guide unique réunit des chercheurs du monde entier. «C'est la première fois, à ma connaissance, que le domaine de l'écologie forestière est couvert aussi largement, dit Yves Bergeron. En général, les manuels existants se consacrent à un type de forêt ou à un continent, mais pas à toutes les zones sur tous les continents.»
5 novembre 2015
Tous les écosystèmes forestiers de la planète au creux de la main 
Un article dans l'Écho Abitibien
Quatre chercheurs en foresterie de l’UQAT (Yves Bergeron, Nicole Fenton, Francine Tremblay et Hugo Asselin ont apporté une considérable contribution à l’élaboration d’un guide sur les écosystèmes forestiers unique en son genre sur la planète. Publié par la maison britannique Routledge, le Handbook of Forest Ecology traite des forêts naturelles et aménagées dans les régions boréales, tempérées, subtropicales et tropicales sur l’ensemble de la Terre.


4 novembre 2015
Un projet collectif qui réunit des chercheurs du monde entier dans le domaine de l'écologie forestière» 
Un communiqué sur le site d'Université du Québec
Trois chercheurs de réputation internationale dans le domaine de l'écologie forestière s'unissent pour produire un guide de référence unique dans le domaine. En effet, Yves Bergeron, professeur et codirecteur à l'Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable et de la Chaire en écologie forestière et en aménagement forestier durable et professeur au département des sciences biologiques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), se joint à Kelvin Peh, professeur à l'Université de Southampton (Grande-Bretagne) et chercheur invité au département de zoologie de l'Université de Cambridge (Royaume-Uni) et à Richard Corlett, professeur et directeur du Centre pour la conservation intégrative, Jardin botanique tropical Xishuangbanna , Académie des sciences de Chine, pour l'édition de l'ouvrage de référence Routledge Handbook of Forest Ecology.


2 novembre 2015
Caribou : l'urgence mise en doute» 
Un article dans le Quotidien
Tout le débat sur le caribou forestier fait ressortir une «forme d'arbitraire» qui existe au sein de la communauté scientifique et du mouvement écologiste, qui n'a pas toujours d'assise solide quand arrive le temps de justifier une décision ou même d'argumenter une position ou l'objectif d'une politique publique.


2 novembre 2015
Entrevue: «Une ceinture verte pour Montréal?» 
Une entrevue de UQAM.tv
Regard sur un enjeu de conservation majeur pour le Québec et plaidoyer pour une fiscalité verte. Avec Jérôme Dupras, professeur au Département des sciences naturelles de l'Université du Québec en Outaouais et chercheur à l'Institut des sciences de la forêt tempérée. UQAM \ Coeur des Sciences (enregistré le jeudi 8 octobre 2015). | Pour écouter la conférence en entier  (57 minutes)


2 novembre 2015
La verte métamorphose de la toundra arctique 
Un article paru dans Le Devoir
Baromètre de l’environnement arctique, la toundra couvre près de 6 % des terres émergées entre les 50e et 70e parallèles nord. Un cercle de près de 8 millions de kilomètres carrés. Ce biome terrestre aux écosystèmes hétérogènes est doté d’une végétation haute de seulement quelques centimètres, même si à l’extrême sud, les arbustes s’élèvent à une hauteur d’un à deux mètres. [..] Et c’est sans compter que la prolifération des petits arbres modifie la réflexion de la lumière solaire. Plus il y a d’arbustes, et plus ils sont grands, plus ils absorbent de l’énergie solaire, ce qui contribuera aussi au réchauffement. « On appelle ça un cycle de rétroaction positive », fait remarquer Mark Vellend. Et là où les sites sont les plus humides, dans des zones où le carbone s’emmagasine en plus grande quantité, le dégel du pergélisol risque de libérer cet élément emprisonné par le froid, alimentant encore le cycle du réchauffement.
1 novembre 2015
Bar des sciences : Le Climat de la dernière chance 
Une émission de Radio-Canada
Du 30 novembre au 11 décembre 2015, Paris accueillera la 21e conférence internationale sur le climat. On dit que cette rencontre sera déterminante pour l'avenir de la planète, si nous voulons éviter la catastrophe d'ici la fin du siècle. En jeu, rien de moins que le mode de vie effréné des pays industrialisés et l'espoir de développement des économies émergentes. Les élus auront-ils la sagesse d'agir pour ralentir le réchauffement planétaire? En tant que citoyens, comment pouvons-nous contribuer à la lutte contre les changements climatiques?

Les invités : Steven Guilbeault, cofondateur et directeur principal d'Équiterre, Catherine Potvin, fondatrice du Laboratoire d'écologie néo-tropicale de l'Université McGill, Didier Roche, Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, France et Annamaria Lammel, responsable du Laboratoire interaction des systèmes humains et climatiques de l'UNESCO

1 novembre 2015
Forêt boréale : la recherche menacée 
Un article paru dans La Presse
Le Consortium de recherche sur la forêt commerciale boréale de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) devra vraisemblablement cesser ses activités après 22 ans d'existence, par manque de subventions. Ses responsables espèrent transférer son savoir-faire vers une nouvelle chaire de recherche industrielle. Depuis quelques années, le secteur de la recherche sur les aménagements forestiers traverse «une crise de financement» au Québec, explique le directeur coordonnateur de l'organisation de recherche indépendante, Daniel Lord [membre associé du CEF], contacté par Le Quotidien. Les équipes de recherche se retrouvent actuellement «en mode survie».
26 octobre 2015
Productivité forestière et séquestration du carbone : des chercheurs de l’UQAC publient dans la revue Nature Plants 
La revue Nature Plants publie aujourd’hui, le 26 octobre, le résultat du travail d’un groupe de 33 chercheurs de 11 pays, dont quatre chercheurs de l’UQAC : Sergio Rossi, Hubert Morin, Cornélia Krause et Annie Deslauriers. Le projet visait à déterminer l’impact de la dynamique saisonnière sur la croissance et la capacité des arbres à séquestrer (encapsuler) du carbone dans leur bois. Cette compréhension est importante, car le bois joue un rôle central dans le cycle du carbone terrestre : il permet de capter environ 15 % des émissions humaines de CO2 par année. Le bois est donc l’un des principaux réservoirs permettant de retenir le carbone à long terme, et ainsi en diminuer la quantité dans l’atmosphère. Les travaux réalisés par ce groupe de chercheurs ont permis de déterminer à quelle période de la croissance des arbres et à quel moment de la saison de croissance le carbone est fixé dans le bois, mais également les éléments clés qui influencent la fixation du carbone.


23 octobre 2015

Jérôme Dupras élu vice-président de la Société canadienne d’économie écologique
Le professeur Jérôme Dupras du Département des sciences naturelles et de l’ISFORT a été élu lundi dernier à titre de vice-président aux programmes de la Société canadienne d’économie écologique (SCANÉÉ), une branche de l’’International Society for Ecological Economics. L’économie écologique étudie les relations et les interactions entre l’économie et les écosystèmes. La compréhension de ces relations est primordiale pour bien saisir ce qu’est le développement durable et trouver les moyens d’y parvenir. Communiqué de l'ISFORT  | Communiqué de l'UQO 

16 octobre 2015
Un ancien postdoc du CEF publie dans Nature 
Un article paru dans Nature
Dylan Craven, ancien chercheur postdoctoral au CEF, vient de publier, à titre de deuxième auteur, dans la prestigieuse revue Nature, dans la section Letter. L'article s'intitule "Biodiversity increases the resistance of ecosystem productivity to climate extremes". À noter que Peter Reich, un autre collaborateur du CEF, fait aussi partie des auteurs.


15 octobre 2015
Donnons l'heure juste sur l'état du caribou forestier 
Une entrevue à la radio de Saguenay
Entrevue radio de Martin-Hugues St-Laurent sur les caribous forestiers et leur déclin en lien avec l'aménagement du territoire.


15 octobre 2015
Bois d'œuvre : les effets d'une entente moins importants en Outaouais 
Un article sur le site d'Ici Radio-Canada
Alors que l'entente sur le bois d'œuvre entre le Canada et les États-Unis est venue à échéance lundi, les répercussions restent limitées en Outaouais, lorsqu'on la compare avec les autres régions du Québec.


13 octobre 2015
The Rapid and Startling Decline Of World’s Vast Boreal Forests 
Un article dans Yale 360
Scientists are becoming increasingly concerned about the fate of the huge boreal forest that spans from Scandinavia to northern Canada. Unprecedented warming in the region is jeopardizing the future of a critical ecosystem that makes up nearly a third of the earth’s forest cover. [..] It’s not a good sign that when I contacted Canadian Forest Service scientist Sylvie Gauthier, the lead author of the Science paper that surveyed threats to the boreal, I was told by a public affairs officer that the interview would be on “deep background only” with no attribution to her or her employer. The federal government of Canada, facing some the world’s most serious climate change threats, has gone to great lengths to squelch any discussion of this issue.


9 octobre 2015
Découvrez l'univers du chercheur Hugo Asselin : intégrer les connaissances traditionnelles et la recherche scientifique en foresterie autochtone 
Une entrevue de Radio-Canada
Nouvelle chronique à l'émission Le radio magazine. Cette semaine, Hugo Asselin est invité pour parler de ses projets de recherches à l'UQAT.


8 octobre 2015
Territoire protégé 
Un article dans Le Fil
La création d'une réserve naturelle à la Station agronomique de Saint-Augustin voit le jour grâce à un projet d'études en foresterie.


2 octobre 2015
Campagne "Portraits de profs" avec Martin-Hugues St-Laurent 
Une vidéo de FQPPU
Martin-Hugues St-Laurent aime être prof pour le rôle qu'il est appelé à jouer dans le développement des jeunes scientifiques, pour l'opportunité de travailler sur des problèmes complexes et développer de nouvelles connaissances. Il apprécie aussi la liberté académique, qui lui permet de jouer un rôle dans la collectivité.


29 septembre 2015
Hot Paper by numerous CEF members 
Un article dans GeogNews
A recent paper published in Forest Ecology and Management was chosen as "Hot Papers" by Canadian Geographers in GeogNews. Congratulations!
Dinesh Babu Irulappa Pillai Vijayakumar, Frédéric Raulier, Pierre Y. Bernier, Sylvie Gauthier, Yves Bergeron and David Pothier. 2015. Lengthening the historical records of fire history over large areas of boreal forest in eastern Canada using empirical relationships. Forest Ecology and Management 347:30–39. | Full article (pdf) 


28 septembre 2015
Un safari d'observation de l'orignal à une heure de Québec 
Un article de Radio-Canada
Saviez-vous qu'il est possible d'observer les orignaux dans leur habitat naturel? Jusqu'au 1er novembre, c'est ce que proposent la Forêt Montmorency et le guide naturaliste Pierre Vaillancourt. Pour une neuvième année, des safaris en nature sont organisés pour observer, à l'aube ou au crépuscule, ces imposants cervidés. En pleine période de rut, Pierre Vaillancourt apprend aux participants à reconnaître les signes de la présence des grands mâles : traces, grattages, marquages et souilles.
26 septembre 2015
Mission accomplie pour Benoit et sa famille!  
Un reportage de Radio-Canada
Certains déménagent en auto, en métro, voire à vélo. Benoit Gendreau-Berthiaume et Magali Moffatt, eux, ont décidé de rentrer à Montréal d'Edmonton en canot, avec leur fils Mali, 5 ans, à bord. Quand on déménage, on espère généralement que cela se règle le plus vite possible. Pour cette petite famille aventurière de Montréal, c'est plutôt contraire. Après avoir résidé pendant près de cinq ans à Edmonton, elle a décidé de rentrer «à la maison» en pagayant depuis l'Alberta, au gré des lacs et rivières; un périple de 5000 km qu'ils ont réussi en un peu moins de 5 mois! Félicitations! (Reportage à la minute 11:52)
25 septembre 2015
Frédéric Raulier est le chercheur vedette du FRQNT 
Préserver l'avenir de nos forêts | Le Québec ne serait pas le même sans ses nombreuses forêts. Voilà pourquoi le Forestier en chef du gouvernement de la province fixe le volume maximum de bois qui peut être récolté annuellement sur un territoire donné afin de protéger cette ressource pour le futur. Cette évaluation se fait au moyen du calcul de la possibilité forestière qui, grâce à l'équipe de Frédéric Raulier, professeur-chercheur au Département des sciences du bois et de la forêt de l'Université Laval, peut maintenant tenir compte de l'impact de certaines perturbations naturelles sur la productivité de la forêt. Le chercheur et ses collègues ont en effet démontré qu'ignorer ce facteur de risque peut mener à surestimer la récolte autorisée.
15 septembre 2015
Fou des oiseaux! 
La série de UnisTV sur les oiseaux avec Pierre Verville Fou des oiseaux  a consacré sa deuxième émission (14 septembre) à la forêt boréale avec, entre autres invités, Louis Imbeau et Jonathan Gagnon. Au printemps, l’Abitibi est une véritable pouponnière pour les oiseaux des forêts, des lacs et des marécages. Ici, en plein coeur de la forêt boréale, des espèces s’adaptent à des milieux insolites tels que le lac Osisko et l’ancien site de résidus miniers d’East Sullivan. Au coeur de ce territoire encore trop peu connu, nous partons à la recherche du tétras à queue fine, du grèbe jougris, de plusieurs espèces de pics ainsi que de la petite nyctale, une des plus petites chouettes du monde. UnisTV est une chaîne disponible gratuitement avec tous les forfaits de base. Pour écouter l'émission 


10 septembre 2015
Balafrées par la tordeuse 
Un article dans Le Fil
Des chercheurs démontrent comment la tordeuse des bourgeons de l'épinette provoque indirectement de spectaculaires glissements dans les montagnes du Québec.


8 septembre 2015
Quebec's boreal forest is on the brink, article warns  
Un article dans The Gazette
“Trees combat climate change,” notes a recent issue of Science, the magazine of the American Association for the Advancement of Science. “The health of the planet depends on the health of its forests.” The boreal forest of Northern Quebec is a link in a band of slow-growth northern forest, stretching across Canada to Alaska and from Siberia to Scandinavia. This global band produces more than 33 per cent of the world’s lumber and 25 per cent of its paper. It also holds at least “32 per cent of global terrestrial carbon,” according to a recent article in the journal Science, written by an international team of scientists led by Sylvie Gauthier of the Canadian Forest Service. The authors suggest that current forestry practices, coupled with climate change, could transform the boreal forest from a carbon sponge to a carbon emitter. “The intensification of forest management (logging) to enhance wood production has reduced forest biodiversity and resilience,” the article warns. Greenpeace forest campaigner Nicolas Mainville, an environmental biologist by training, says the boreal forest absorbs more carbon than the Amazon Rainforest.
3 septembre 2015
Un jour je serai... 5 conseils pour choisir sa profession 
Un article dans Science Presse
Isabelle Laforest-Lapointe signe un article dans Science Presse conseillant les gens sur leur choix de carrière.


1 septembre 2015
Une plantation d'envergure internationale installée à Notre-Dame-de-la-Paix 
Un article dans Info07
Une plantation d'envergure internationale s'est installée à Notre-Dame-de-la-Paix, dans le cadre d'une recherche menée par l'étudiant au doctorat Xavier Francoeur, de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), en partenariat avec l'Institut des Sciences de la forêt tempérée (ISFORT). L'étude combinant biodiversité, résilience et économie s'inscrit dans celles du réseau international ComplexCité – IDENT, regroupant des chercheurs des États-Unis, d'Europe, du Canada et du Panama et donc, des plantations dans chacun de ces pays. L'étudiant au doctorat résidant à Sainte-Élie-de-Caxton cherche à savoir comment la diversité peut influencer la performance d'une plantation.
1 septembre 2015
Une étude internationale sur la toundra démontre l’impact du réchauffement planétaire 
Un communiqué de l'UdeS
28 chercheurs, 9 pays et une analyse de données sur une période de 60 ans : une des plus vastes études menées jusqu’à maintenant sur les arbustes de l’Arctique confirme que des changements spectaculaires dans la région résultent du réchauffement planétaire. De plus, cette recherche suggère que les changements ayant cours dans cet écosystème – l’un des plus importants de la Terre – pourraient contribuer au réchauffement futur de la planète. L’étude des arbustes de la toundra, qui agissent en véritables baromètres de l’environnement arctique, démontre que ceux-ci ont une taille plus grande lorsque les températures sont plus élevées. « Ce qui a été mesuré dans une trentaine de sites différents, c’est le taux de croissance des arbustes, commente Mark Vellend, professeur au Département de biologie et chercheur sénior dans cette étude. Comme on peut mesurer les anneaux de croissance des arbres, on peut faire la même chose avec les arbustes. On peut alors faire la corrélation entre les anneaux de croissance et le climat. » | Article 
1 septembre 2015
Le mont Saint-Hilaire, îlot de nature dans la plaine des hommes 
Un article dans Nature Sauvage
Bienvenue au mont Saint-Hilaire, une île refuge dans un océan d'agriculture et d'urbanisation. On y trouve, entre autres, des parcelles de forêts semblables à celles qui recouvraient la région avant l'arrivée des premiers Européens. Co-écrit par Virginie Angers et Marilou Beaudet
27 août 2015
40 participants au Camp forêt des profs 
Un article dans Le Fil
Le 7e Camp forêt des profs, qui s'est déroulé du 10 au 12 août à la Station touristique Duchesnay, a attiré 40 intervenants des milieux scolaires, la plupart des enseignants au primaire et au secondaire.

Ce camp est un projet d'éducation forestière de l'Association forestière des deux rives, organisé avec des partenaires, dont la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique. Le séjour d'«école en forêt» comprenait des ateliers pratiques, des visites d'usines et des visites en milieu forestier.

Soulignons la contribution de Véronique Audet, responsable de promotion et d'information sur les études, qui a notamment siégé au comité organisateur. Deux professeurs ont chacun animé un atelier, en plus de donner une conférence. Louis Bernier a fait un exposé sur les champignons forestiers, alors que Luc Bouthillier a offert une conférence sur l'économie et la certification forestières. À ce jour, le Camp forêt des profs a attiré plus de 200 enseignants.

24 août 2015
RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : Les forêts de la planète ne suivent plus le rythme 
Un article dans Le Devoir
Les forêts du monde « ont survécu à d’importants changements climatiques par le passé ». Mais elles doivent aujourd’hui faire face à des bouleversements « trop rapides pour que leur processus d’adaptation suive le rythme ». C’est l’alarmant constat que dressent des scientifiques, dans un numéro spécial de la revue Science consacré à la « santé des forêts » et publié le vendredi 21 août. Une série de six articles, signés par une vingtaine d’auteurs issus de huit pays, passe en revue les menaces que fait peser, sur les terres boisées, le « changement global » lié aux activités humaines. À commencer par le réchauffement climatique.

Le tableau n’est pas moins sombre pour les forêts boréales, qui, de l’Alaska à la Sibérie orientale, constituent environ 30 % du manteau arboré du globe. Dominées par des conifères adaptés au froid, sur des sols gelés (permafrost), elles vont devoir affronter une montée des températures atteignant, dans le scénario extrême du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), jusqu’à 11 °C à la fin du siècle. Ces formations « apparemment éternelles » risquent de s’appauvrir, voire de se transformer en « zones arbustives » ou « à faible productivité », préviennent Sylvie Gauthier (Laurentian Forestry Centre au Canada) et ses collègues, qui notent que, pour retrouver les températures auxquelles ils sont acclimatés, les arbres devraient migrer vers de plus hautes latitudes dix fois plus vite qu’ils n’en ont la capacité.

20 août 2015

Un article de l'AAAS
Boreal forests challenged by global change: A Review by Sylvie Gauthier, Pierre Bernier et al.
Management of boreal forests needs greater attention from international policy, argued forestry experts from the International Institute for Applied Systems Analysis (IIASA), Natural Resources Canada, and the University of Helsinki in Finland in an article published this week in the journal Science. The article, which reviews recent research in the field, is part of a special issue on forests released in advance of the World Forestry Congress in September.
Full article  | Bravo!

20 août 2015

Un communiqué de ACSESS
La plus récente publication de Jean-François Boucher dans Journal of Environmental Quality a fait l’objet d’un « Research Highlights » du journal. Félicitations!

12 août 2015

Un communiqué de l'UQAT
Le chercheur Osvaldo Valeria de l'Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) s'est vu octroyer une subvention de près de 300 000 $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) ainsi que de l'industriel Tembec afin d'identifier les obstacles à la mise en œuvre du plan d'aménagement écosystémique en forêt feuillue.

12 août 2015

Un communiqué de l'UQAT
Dans le cadre du Programme de subventions à la découverte du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), six chercheurs de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) obtiendront d'importantes subventions d'une valeur de près de 650 000 $ sur cinq ans. Ce soutien, annoncé par le ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder, permettra de réaliser des recherches de haut niveau en environnement minier et en foresterie, deux créneaux d'excellence de l'UQAT. La professeure-chercheure Nicole Fenton reçoit 105 000 $ pour sa recherche « Towards bryophyte landscape ecology in boreal eastern Canada: bryophyte population and community dynamics at the landscape scale ». Le professeur-chercheur Igor Drobyshev recevra de son côté une subvention à la découverte axée sur le développement, un nouveau volet pilote du programme actuel s'adressant spécifiquement aux chercheurs des petites universités, d'un montant de 20 000 $ sur deux ans.

À ces subventions s'ajoute également une bourse, destinée spécifiquement aux étudiants de 2e cycle de fort calibre et d'une valeur de 17 500 $, qui a été remise à Lili Perreault, étudiante à la maîtrise en biologie de l'UQAT.

3 août 2015

Un article dans Actualités UQAM
La doctorante Isabelle Laforest-Lapointe est récompensée pour son étude sur les microbes des arbres lors d'un symposium en Suisse. Isabelle Laforest-Lapointe, étudiante au doctorat en biologie, a remporté le prix de la meilleure affiche lors du 10e Symposium international sur la microbiologie de la phyllosphère, qui avait lieu à Ascona, en Suisse, du 19 au 23 juillet derniers. La microbiologie de la phyllosphère est l'étude des communautés microbiennes qui se retrouvent sur la surface des feuilles des plantes, un habitat estimé à plus de 400 millions de kilomètres carrés.

27 juillet 2015
La chauve-souris se meurt au Québec 
Un article dans La Presse
La chauve-souris se meurt au Québec. Le syndrome du museau blanc décime des populations entières en une seule exposition. Jamais on n'a vu un déclin aussi foudroyant chez un groupe animal. Le petit mammifère volant est désormais menacé de disparition, avec des conséquences qu'on peine à mesurer. Batman lui-même ne saurait le sauver. «Aux États-Unis, on a vu des hibernacles vidés à 99% de leurs chauves-souris, note Julie Faure-Lacroix, chiroptérologue et étudiante-chercheuse au Centre d'étude de la forêt de l'Université Laval. Au Québec, les inventaires effectués suggèrent une mortalité de 95%.» Ici, les plus grands hibernacles comptent 25 000 spécimens.
27 juillet 2015
Une forêt urbaine donnée en exemple aux citoyens 
Un article dans le Journal des voisins
Au parc Jeanne-Sauvé, un peu à l’abri des regards des passants de la rue piétonne, un petit arbre est maintenant symbole d’un projet innovateur visant à améliorer la biodiversité de Montréal. Ce pin blanc japonais est en fait un des 48 arbres qui peupleront une nouvelle forêt urbaine dans Ahuntsic-Cartierville. De plus, ce pin est le millionième arbre à être planté dans le cadre du projet international IDENT-cité; il fait partie des 350 000 arbres que la Ville de Montréal a promis de planter, le premier pin blanc japonais du lot. Avec Alain Paquette et Sophie Carpentier (3e nouvelle)
27 juillet 2015
Bâtir des ponts entre la forêt et les citoyens 
Un article dans le Courrier d'Ahuntsic/Bordeaux-Cartierville
Alors que les insectes ravageurs comme l’agrile menacent à court terme la survie de milliers de frênes sur l’île de Montréal, une Chaire de recherche de l’Université du Québec à Montréal collabore avec l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pour créer une forêt expérimentale. Son but: sensibiliser la population aux bienfaits des arbres en milieu urbain. «L’arrondissement souhaitait redonner une mission à ce parc. C’est à ce moment que l’idée d’une forêt expérimentale est venue. On voulait parler des arbres et de leur importance», raconte Alain Paquette, concepteur du projet et chercheur à la Chaire CRSNG-Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres de l’UQAM. Parmi les espèces sélectionnées par les chercheurs de l’UQAM, plusieurs sont moins connues de la population, comme le pin blanc du Japon ou le sapin de Corée. «Nous avons choisi ces arbres parce qu’ils poussent bien dans les endroits restreints, ils sont donc parfaits pour de petites propriétés», explique Sophie Carpentier, étudiante à la maîtrise en sciences biologiques à l’UQAM, qui a animé une série de balades de vulgarisation scientifique organisées par le Cœur des sciences dans le parc Basile-Routhier.
23 juillet 2015
La maladie hollandaise de l'orme menace la forêt du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
Le sanctuaire Notre-Dame-du-Cap a dû se résoudre à abattre une vingtaine d'ormes d'Amérique depuis le début de l'été. Les arbres sont atteints de la maladie hollandaise de l'orme, une maladie qui menace les ormes ailleurs au Canada.


23 juillet 2015
Échange d'expertise entre l'Université Laval et la MRC de la Côte-de-Beaupré 
Un article dans Québec Hebdo
Les étudiants de l'Université Laval sont nombreux à utiliser le territoire de la MRC de la Côte-de-Beaupré comme territoire de recherche. Certains, comme Gabrielle Rivard, y trouvent même un emploi dans leur domaine.


21 juillet 2015
Une nouvelle vie pour les frênes touchés par l'agrile 
Une reportage de Radio-Canada
Un doctorant du CEF, Johann Housset a contribué à trouver une utilité au frêne contaminé: faire un bateau à voile! Pour en savoir plus 


20 juillet 2015
Bourse Alexander-Graham-Bell 
Une entrevue Radio Magazine de Radio-Canada
La récipiendaire de la bourse Alexander-Graham-Bell, Annie Claude Bélisle, est en entrevue à l'émission Radio-Magazine de Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue afin de parler de son projet de doctorat qui est dirigé par Hugo Asselin.


20 juillet 2015
Une bourse de 105 000 $ pour une étudiante en foresterie de l’UQAT 
Un article dans La Frontière
Une étudiante de l’UQAT bénéficiera d’une bourse de 105 000 $ étalée sur trois ans pour mener à bien des recherches doctorales sur l’impact des changements climatiques et des opérations forestières sur les communautés autochtones.

Annie-Claude Bélisle a mérité la prestigieuse Bourse d’études supérieure du Canada Alexander-Graham-Bell. Composée de 35 000 $ par année sur une durée de trois ans, celle-ci est remise par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada aux candidats qui ont su se démarquer par leur excellence au niveau universitaire ainsi que par leurs aptitudes en recherche, en communication et en leadership.

8 juillet 2015
Les évacuations forcées par les feux de forêts 
Une entrevue au bulletin de nouvelles de Radio-Canada
Avions et hélicoptères larguent de grandes quantités d'eaux sur les feux qui font rage en Saskatchewan et cette situation risque de se répéter de plus en plus souvent au cours des prochaines années en raison des changements climatiques. Modèles et données paléo-écologiques à l'appui, les chercheurs estiment que dans tout le pays les feux de forêts vont être plus fréquents et plus intenses. C'est ce qui ressort des recherches de Martin Girardin du Service canadien des forêts: "Sachant que les changements climatiques, c'est incontournable, que peu importe la trajectoire qu'on va prendre dans le futur avec les émissions, il va quand même rester un effet résiduel de nos actions passées et il va y avoir une augmentation. Maintenant, c'est de regarder un peu toutes les stratégies qu'il y a pour s'adapter à ça". Des températures plus chaudes auront notamment pour effet d'assécher davantage les forêts et en faire un terreau plus fertile pour les feux. Même le Québec, où les faux de forêts sont à la baisse depuis quelques années, devrait s'en ressentir. Déjà, à la SOPFEU, la période d'activité a été prolongée au printemps et en automne. Mais les feux de forêts ont aussi un aspect bénéfiques pour les arbres, comme le rappelle Yves Bergeron, professeur et chercheur à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue: "Le feu, c'est un élément naturel; il faut pas penser que les forêts sont détruites en général après les feux. Les forêts, au contraire, redeviennent souvent même plus productives qu'elles étaient." (À la minute 4:34)
4 juillet 2015
IDENT-Cité: une spirale de biodiversité 
Un article dans Le Devoir
Dans l’arrondissement Ahunstic-Cartierville a été inauguré dernièrement le projet IDENT-Cité, un parcours en double spirale grâce auquel les visiteurs vivent l’importance de l’arbre et de la biodiversité en ville. Différentes variétés de feuillus et de conifères dessinent ses courbes, et s’ajouteront des arbustes et des vivaces. Les espèces se diversifient à mesure que l’on se déplace vers le centre pour redevenir de plus en plus semblables dans la deuxième moitié du parcours. Des étudiants de l’UQAM animeront l’espace et trois balades seront organisées par le Coeur des sciences les 14, 16 et 19 juillet. Ce projet dirigé par Alain Paquette et Christian Messier de la Chaire sur l’arbre de l’UQAM est le premier en milieu urbain du réseau International Diversity Experiment Network with Trees (IDENT), qui se nomme aussi TreeDivNet.
30 juin 2015
À combien évalue-t-on la protection de la nature? 
Un article dans La Presse
La grande région de Montréal ne manque pas de projets de conservation à réaliser. En particulier en milieu aquatique. Mais est-ce que ces projets ont l'appui de la population? Est-ce qu'elle leur accorde une valeur? Une équipe de trois chercheurs a tenté de répondre à ces questions pour le compte de la Fondation David Suzuki. Jérôme Dupras, professeur au département des sciences naturelles de l'Université du Québec en Outaouais, coauteur de l'étude, membre du Cercle scientifique David Suzuki et bassiste pour Les Cowboys Fringants, est l'un des trois chercheurs. «Les résultats montrent une forte demande sociale pour l'amélioration de l'environnement, affirme-t-il dans un communiqué obtenu par La Presse. Les valeurs que nous avons trouvées devraient être incluses dans les processus de prise de décision sur l'aménagement du territoire.»
30 juin 2015
Les arbres et la ville: Le projet de forêt urbaine IDENT-Cité sensibilise les Montréalais à l'importance des arbres 
Un article dans Actualités UQAM
Lancé le 23 juin dernier dans le quartier montréalais Ahuntsic-Cartierville, le projet IDENT-Cité vise à sensibiliser la population à l'importance des arbres et de la biodiversité en milieu urbain. Il a été développé par des chercheurs de la Chaire de recherche CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres en collaboration avec l'arrondissement. L'objectif général du projet est d'amener les Montréalais à mieux comprendre l'importance de la diversité des aménagements pour la santé des écosystèmes urbains et les effets bénéfiques des arbres en ville, notamment sur la santé humaine. «À ma connaissance, c'est un premier partenariat entre les domaines scientifique, académique et municipal et un premier projet du genre en milieu urbain», explique Alain Paquette, chercheur à la Chaire et principal instigateur du projet en collaboration avec son directeur, le professeur Christian Messier, du Département des sciences biologiques.
29 juin 2015
Vers un aménagement durable des forêts de pins blancs 
Une émission du FOnds de recherche Québec
En raison de ses qualités exceptionnelles et de ses multiples usages, la population de pins blancs a été très affectée par la coupe sélective dès les débuts de la colonisation. Ce conifère était l’espèce la plus exploitée au Québec vers les années 1850, ce qui a entraîné une forte diminution de ses populations en 1890. Dans le cadre du projet d’Alison Munson, du Centre d’étude de la forêt (CEF), des chercheurs ont pu accéder à des carnets d’arpentage remontant au 19e siècle, ce qui leur a permis de comparer la population de pins de l’époque à celle d’aujourd’hui, et de déterminer les conditions gagnantes pour assurer une croissance maximale de l’espèce.
23 juin 2015
La morille, le champignon de printemps 
Un reportage de ICI Radio-Canada
Le clou de cette saison pour les mycologues experts et amateurs est sans contredit la morille. Ce champignon figure en tête de la courte liste des 10 champignons forestiers gastronomiques. Elles poussent dans les forêts de peupliers ou de conifères incendiées l'année précédente, et quelquefois en ville, sur les paillis de branches coupées. Le mycologue J. André Fortin nous présente cette délicatesse des bois.
23 juin 2015
Nature et économie: Regard sur les écosystèmes du Québec 
Un article dans Actualité UQAM
Les services rendus par les écosystèmes contribuent autant au bien-être des individus et des collectivités qu’à l’activité économique. Mais quelle est la valeur de ces actifs naturels non marchands ? Une demande sociale, entrepreneuriale et institutionnelle croissante se manifeste pour de nouveaux indicateurs économiques permettant la mesure et le suivi des variations dans l’état des écosystèmes. Cette demande se traduit par une intégration des services écosystémiques à des processus de prise de décisions publics ou privés, à l’élaboration de politiques publiques ou à des outils de mise en œuvre du développement durable et d’adaptation aux changements climatiques.

C’est dans ce contexte que s’est développé cet ouvrage, qui vise à partager les recherches sur la valeur des services écosystémiques propres au Québec. Auteurs: Jérôme Dupras et Jean-Pierre Revéret

22 juin 2015

J. André Fortin aux Années Lumière
Essentiels en agriculture, les engrais phosphorés demeurent néfastes pour l'environnement, de leur production jusqu'à leur utilisation. Des chercheurs de l'Université Laval stimulent un phénomène naturel, la mycorhize, pour contourner ces problèmes. Un reportage de Yanick Villedieu. Avec J. André Fortin, pionnier de la recherche sur les mycorhizes à l'Université Laval et à l'Université de Montréal, Salma Taktek, docteure en microbiologie alimentaire à l'Université Laval et Jean-Sébastien David, chef de l'exploitation d'Arianne Phosphate. Écoutez le reportage .

10 juin 2015
Un groupe de scientifiques canadiens et québécois demandent un moratoire sur l'exploitation des sables bitumineux 
100 scientifiques de renoms, dont des membres du CEF, aujourd'hui demandent un moratoire sur l'expansion des sables bitumineux et sur les projets d'infrastructures associées. Ils énumèrent dix raisons, fondées sur des faits scientifiques, qui expliquent leur position. À lire. (Membres du CEF impliqués: Jérôme Dupras, Marie-Josée Fortin, Christian Messier et Catherine Potvin) | Article dans The Guardian 
8 juin 2015
Le loup et l'autorité 
Une émission à Radio-Canada
Aucun prédateur n'a nourri autant notre imaginaire, nos contes, nos légendes et nos peurs que le loup. Pourtant, ce bel animal est si proche de nous. Les loups, comme les humains, sont des animaux sociaux, qui pratiquent la chasse collective, convoitent les mêmes proies, misent sur leur endurance pour tuer et vivent dans des sociétés bien hiérarchisées. Pour mieux faire connaître le loup, Boucar Diouf a invité deux connaisseurs : Martin-Hughes St-Laurent, professeur en écologie animale à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), et Christian Dussault, biologiste et chercheur en faune terrestre au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Le professeur et chercheur Martin-Hugues St-Laurent est aussi chanteur, il interprète Les trois petits cochons de Dan Bigras et La montagne du loup de La Bottine souriante. À écouter!!
7 juin 2015
D'Edmonton à Montréal, en famille et à la rame  
Un article dans La Presse
Certains déménagent en auto, en métro, voire à vélo. Benoit Gendreau-Berthiaume et Magali Moffatt, eux, ont décidé de rentrer à Montréal d'Edmonton en canot, avec leur fils Mali, 5 ans, à bord. Quand on déménage, on espère généralement que cela se règle le plus vite possible. Pour cette petite famille aventurière de Montréal, c'est plutôt contraire. Après avoir résidé pendant près de cinq ans à Edmonton, elle a décidé de rentrer «à la maison» en pagayant depuis l'Alberta, au gré des lacs et rivières; un périple de 5000 km et de quatre mois, au bas mot.
4 juin 2015
Jérôme Dupras reçoit la Médaille d’or académique du Gouverneur général du Canada 
Un communiqué de l'UQO
La Médaille d’or académique du Gouverneur général du Canada est la plus prestigieuse récompense que puisse recevoir un élève ou un étudiant fréquentant une institution d’enseignement canadienne. Ce prix est octroyé à quatre niveaux différents : le bronze aux diplômés du secondaire, le bronze collégial aux diplômés du collégial, l’argent aux diplômés du premier cycle universitaire et l’or aux diplômés des deuxième et troisième cycles universitaires. « Je suis très honoré par l'attribution de ce prix et ça conclut de belle façon les cinq années passées au doctorat », mentionnait Jérôme Dupras. Jérôme Dupras est professeur à l’ISFORT, au Département de ressources naturelles et a reçu cet honneur en vertu de son projet de thèse réalisé lors de son doctorat en géographie complété en 2014 à l’Université de Montréal. La thèse du professeur Dupras a été sélectionnée parmi plus de 500 thèses de doctorat et 2000 mémoires de maîtrise déposés en 2014-2015 et s’intitulait : L’évaluation économique des services écosystémiques dans la région de Montréal : analyse spatiale et préférences exprimées.
4 juin 2015
Comprendre la trame verte 
Une article paru dans Le Journal Métro
Le projet de plantation de 375 000 arbres d’ici le 375e anniversaire de Montréal avance bon train. Les 60 000 premiers arbres ont déjà été plantés et contribueront à établir une trame verte dans la région, selon le professeur au département des sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais et bassiste des Cowboys fringants, Jérôme Dupras. État des lieux de ce projet important pour la biodiversité montréalaise.
2 juin 2015
Des biologistes identifient 128 espèces d'oiseaux en 24 heures en Abitibi-Témiscamingue 
Une entrevue à Radio-Canada
Trois biologistes ont participé à un marathon ornithologique, samedi, en Abitibi-Témiscamingue. Au cours de l'activité, ils devaient identifier le plus d'oiseaux possible en 24 heures. Ils ont réussi à répertorier 128 espèces. Entrevue à l'émission Des matins en or à Radio-Canada Rouyn-Témiscamingue avec Louis Imbeau et Jonathan Gagnon (ancien étudiant du CEF).
23 mai 2015
Caribou forestier: en dessous du cheptel actuel 
Un article dans Le Quotidien
L'application intégrale du Plan de rétablissement du caribou forestier 2013-2023 aurait provoqué une diminution du nombre de cervidés dans la zone sud de la forêt boréale commerciale qui correspond à la plus grande forêt exploitée au Québec pour la récolte de tiges de résineux. Ce constat pour le moins surprenant se dégage d'une lecture attentive de cet imposant document portant le titre Plan de rétablissement du caribou forestier 2013-2023 dont le gouvernement du Québec a finalement reporté l'application à 2018. La mise en oeuvre de ce plan se serait soldée à terme par la disparition de 9000 emplois directs, indirects et induits dans les régions du Québec avec une diminution de la possibilité forestière de 3 millions de mètres cubes de bois.

Selon les rédacteurs du plan de rétablissement, dont le scientifique [du CEF] Martin-Hugues Saint-Laurent et le professeur de génie forestier de l'Université Laval Louis Bélanger, qui porte également le chapeau de représentant de Nature Québec, l'imposition d'un seuil de perturbation forestière d'un maximum de 35% n'aurait finalement eu aucun impact à la hausse sur le troupeau de cette zone déjà fortement exploitée.

19 mai 2015
Une stagiaire postdoctorale du CEF lauréate de mai du concours Étudiants-chercheurs étoiles 
Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, est heureux d’annoncer le nom des trois lauréats du mois de mai du concours Étudiants-chercheurs étoiles des Fonds de recherche du Québec. Geneviève Parent (stagiaire postdoctorale en sciences du bois et de la forêt, Université Laval) est la lauréate du Fonds Nature et technologies pour son article primé : Expression of the β-glucosidase gene Pgβglu-1 underpins natural resistance of white spruce against spruce budworm paru dans The Plant Journal

Félicitations a Geneviève.

14 mai 2015
L’ISFORT prépare la foresterie de l’avenir 
Un article dans Savoir
L’ISFORT est le fruit d’une longue croisade issue d’une vision profonde et d’une persévérance hors du commun. Le visionnaire, Pierre Moreau, est l’instigateur de ce centre de recherche innovateur. Combattant de longue haleine, passionné par la forêt, il a d’abord créé l’Institut québécois d’aménagement de la forêt feuillue (IQAFF) en 1989. L’organisme sans but lucratif a été mis sur pied pour répondre aux besoins en matière de gestion des forêts feuillues et de pins. Selon le directeur de l’ISFORT, Christian Messier, la mission de l’Institut est de « faire avancer les connaissances, d’en trouver de nouvelles et de les diffuser dans le milieu, autant privé, public, qu’industriel ». François Lorenzetti, directeur du Département des sciences naturelles de l’UQO, ajoute : « les problématiques sont très complexes et elles exigent de mettre en commun les expertises et les savoirs respectifs des chercheurs. Au lieu d’accroitre une vision pointue, très atomisée, on essaye de créer de nouvelles molécules, au sens figuré, grâce à une convergence des connaissances ».
13 mai 2015
Le caribou forestier menacé 
Un article dans La Presse
La survie à long terme des populations de caribous forestiers est menacée si le Québec ne modifie pas sa méthode d'exploitation de la forêt, estime le forestier en chef de la province. Dans un avis rendu public lundi, le forestier en chef, Gérard Szaraz, estime que la proportion déjà élevée du territoire québécois où le caribou forestier est en danger augmentera de manière significative au cours des prochaines décennies. «C'est la reconnaissance par un organisme provincial de l'urgence d'agir face à la situation très défavorable que l'aménagement forestier a imposée au caribou.» - Martin-Hugues St-Laurent, professeur d'écologie animale à l'UQAR [et membre du CEF].
9 mai 2015
Le colibri et l'hyperactivité 
Une émission de Radio-Canada
L'émission La nature selon Boucar dresse un portrait sur les colibris et reçoit comme invité Marc Bélisle, biologiste et chercheur à l'Université de Sherbrooke et mentor du projet Colibri.


6 mai 2015
Beaconsfield propose des conseils à ces citoyens sur l'agrile du frêne 
Revue Contact de Beaconsfield
Le maire de Beaconsfield, Georges Bourrelle, dans son allocution de l'édition de mai 2015 de la revue Contact: "Pour un avis expert sur notre plan d’action, je vous réfère à la page 8 de ce Contact sur laquelle vous trouverez le point de vue de Daniel Kneeshaw ainsi que son évaluation du plan sur l'agrile du frêne adopté par le Conseil qui est en cours d’implantation à Beaconsfield."


4 mai 2015
Plus de 250 chercheurs réunis en colloque à L'UQAR 
Une entrevue à Radio-Canada
Robert Schneider a été invité à l'émission Info-réveil [Bas-Saint-Laurent] de Radio-Canada pour parler du Colloque du CEF tenu à l'UQAR les 30 avril et 1er mai 2015 (à la minute 8:38).


4 mai 2015
Des étudiants du CEF participe à la rédaction du cahier spécial L’arbre au coeur de notre vie 
Un cahier spécial dans le Soleil
L’association forestière des deux rives, en collaboration avec Le Soleil, est fière de vous présenter, dans le cadre du mois de Mai, mois de l’arbre et des forêts, ce cahier spécial portant sur l’arbre, la forêt et le bois.


29 avril 2015
Plus de 200 spécialistes de la forêt sur réunissent à l’UQAR 
Un article dans L'Avantage
La Chaire de recherche sur la forêt habitée présente le 9e colloque annuel du Centre d’étude de la forêt (CEF) les 30 avril et 1er mai à l’UQAR campus de Rimouski. Plus de 200 spécialistes de la forêt s’y réuniront afin de partager leurs plus récents résultats de recherche.


28 avril 2015
Plus de 5000 km en canot pour rentrer à la maison  
Une entrevue à Radio-Canada
Après avoir vécu quatre ans en Alberta, des Québécois rentreront au Québec d'une façon bien particulière : ils pagaieront la distance entre Edmonton et Montréal avec leur fils de cinq ans dans un canot. Benoit Gendreau-Berthiaume et sa conjointe Magalie Moffatt mettront plus de 120 jours à parcourir les 5000 kilomètres qui les ramèneront à la maison, sur les cours d'eau de cinq provinces canadiennes. Ils souhaitent profiter de leur aventure pour inspirer les jeunes à faire du plein air. Écoutez l'entrevue que Benoît Gendreau-Berthiaume a accordée à David Chabot à l'émission Des matins en or.
24 avril 2015
Quand le caribou rencontre l'ours noir 
Un article dans FRQNT - La recherche en vedette
L'aménagement actuel des forêts favorise les face à face entre le caribou forestier et son principal prédateur, l'ours noir. Les zones de coupe attirent particulièrement les deux espèces au printemps, et ce, au détriment des jeunes caribous, qui deviennent des proies de choix. Cette situation préoccupe Martin-Hugues St-Laurent, professeur d'écologie animale à l'Université du Québec à Rimouski, dont les études confirment le lien entre l'intensification des coupes forestières, la présence de l'ours noir et le déclin du cervidé. Selon ses dernières analyses, le taux de survie des faons du caribou en forêt aménagée au Saguenay–Lac-St-Jean n'est que de 53 % dans leur premier mois de vie; près de 60 % des décès sont dus à la prédation par l'ours noir.
24 avril 2015
Effets de la disponibilité de cavités sur l'habitat par le grand polatouche 
Une entrevue à Radio-Canada Rouyn-Noranda
Louis Imbeau présente un résumé de sa conférence sur le grand polatouche à l'émission Des matins en or sur les ondes de Radio-Canada - Rouyn-Noranda.


24 avril 2015
Combattre l'agrile du frêne 
Une entrevue à RDI
L'agrile du frêne, cet insecte qui détruit toutes les essences de frêne présents au Québec, demeure dans la mire de la Ville de Montréal. Réal Ménard, membre responsable du développement durable au Conseil exécutif de la ville, vient de dévoiler de nouvelles mesures pour freiner sa propagation. M. Daniel Kneeshaw connaît très bien cet insecte et les moyens de le combattre. Le voici en entrevue à RDI.

Autres parutions de Daniel Kneeshaw:

24 avril 2015
Lutte à l’agrile du frêne : Montréal tente de limiter les ravages 
Un article dans 24h et le Journal de Montréal
La Ville de Montréal coupera 3300 arbres au cours de la prochaine année en raison de l’agrile du frêne, ce parasite qui ravage la forêt urbaine montréalaise. Ce nombre ne tient toutefois pas compte des frênes qui pourraient être abattus sur les terrains des Montréalais, qui dès le mois de juin seront obligés de traiter ou d’abattre tout frêne qui se trouve sur leur propriété, si celle-ci est située dans une zone infestée ou à risque. Pour Timothy Work, professeur en sciences biologiques à l’UQÀM, la Ville devra faire un travail d’éducation. «Il y a des citoyens qui ne savent sans doute même pas quelle essence d’arbre se trouve sur leur terrain. Lorsqu’ils réaliseront qu’ils en sont responsables, il risque d’y avoir une certaine frustration», estime M. Work. Selon l’expert, la Ville doit également se pencher sur une stratégie qui encourage la replantation, une mesure qui n’est pas prévue.
23 avril 2015
Nouveau projet de recherche sur le reboisement des sites miniers 
Un communiqué de l'UQAT
Marie Larchevêque, professeure à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), dirigera un projet de recherche novateur portant sur la revégétalisation minière grâce à l'obtention d'une subvention de recherche et développement coopérative (RDC) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CSRNG). Réalisé en partenariat avec les professeurs Bruno Bussière et Suzanne Brais également de l'UQAT, Guy LaRocque de Ressources naturelles Canada et Jane Rickson de l'Université Cranfield en Angleterre, ce projet totalise un investissement de 231 000 $, dont 105 000 $ en provenance du CRSNG et 126 000 $ du Partenariat Canadian Malartic, qui est également un partenaire industriel du projet de recherche. Cette étude, qui réunit la biologie et la restauration minière, vise à définir des critères de plantations d'arbres applicables aux régions boréales canadiennes pour favoriser la restauration d'un milieu forestier sur pentes de stériles miniers.
22 avril 2015
La perte de forêts et marais coûte 236 M$ par an 
Un article paru dans UdeM Nouvelles
L'étalement urbain des 50 dernières années dans la grande région de Montréal a privé la société de services rendus par les forêts, friches, zones humides et terres agricoles – appelés «services écosystémiques» – dont la valeur est évaluée à près de 12 milliards en dollars d'aujourd'hui. C'est ce que conclut Jérôme Dupras, qui s'est appliqué à donner une valeur aux biens et services fournis par les écosystèmes naturels et semi-naturels du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de 1966 à 2010. Il évalue les pertes à 236 M$ sur une base annuelle. | Vidéo (Huffington Post) 
16 avril 2015

Un outil de gestion qui permettra d'estimer la population d'orignaux 
Une entrevue de Dalie Côté-Vaillancourt à Radio-Canada
Dalie Côté-Vaillancourt, une étudiante de maitrise sous la direction de Jean-Pierre Tremblay était en entrevue hier matin à l'émission Des matins en or de Radio-Canada. Elle présente son projet de recherche sur l'estimation des populations d'orignaux de la Seigneurie de Beaupré par une approche de science collaborative.

16 avril 2015
Benoit Gendreau-Berthiaume's family to canoe from Edmonton to Montreal  
Un article paru dans CBC News
An Edmonton family will be following the watery paths once paddled by the coureurs des bois when they return to their original hometown of Montreal — in a canoe. Benoit Gendreau-Berthiaume [a former CEF student], his wife, Magali Moffatt, and their five-year-old son, Mali, will paddle to Montreal this summer. For Gendreau-Berthiaume, who is just finishing his PhD in forest ecology at the University of Alberta, the past five years have been a bit of a blur. "It's been a pretty intense life doing my PhD here, moving to a new city, and seeing our son grow up so quickly — we kind of wanted to slow down the pace and spend quality family time as we were moving back out east." The trio plans to start the trip on May 1, and will be keeping a blog  of their adventures along the way. You can also follow their progress on Facebook , Twitter , Instagram  and Vimeo . | Radio interview on CBC  | UofA PhD candidate plans cross-Canada family canoe trek  (Metro Journal) | Expedition supported by the Royal Canadian Geographical Society 
13 avril 2015
Valorisation des plantations d’épinettes et de cèpes  
Un article d'André Fortin dans Le monde forestier
Au Québec, il existerait quelque cinq cent mille hectares de plantations d’épinettes blanches et de Norvège. Chaque année, une bonne proportion de ces plantations produisent plusieurs kilos à l’hectare d’un champignon gastronomique de choix, le cèpe d’Amérique. Si en Europe, la récolte commerciale et la consommation des champignons sauvages est une tradition séculaire, au Québec cette tradition a été perdue, mais voici qu’elle revient en force.
10 avril 2015
Les Cowboys Fringants dans «la forêt du 50e» de Laval 
Un article dans La Presse
La deuxième Semaine lavalloise de la Terre se terminera de spectaculaire façon le dimanche 26 avril quand les Cowboys Fringants se produiront au Centre de la nature dans un spectacle gratuit intitulé Un arbre pour tous. En mai 2014, les Cowboys Fringants - avec les Trois Accords, Louis-José Houde et Patrick Groulx - avaient attiré au Centre Bell 12 000 spectateurs pour le concert Un arbre pour tous; bénéfice net: 42 000 arbres. Le projet 375 000 arbres (qui s'appelait au début Vers le 22 avril 2017) a déjà permis de planter 60 000 arbres, nous dit Jérôme Dupras. Le bassiste du groupe et président de leur fondation Cowboys Fringants, qui est aussi un spécialiste de l'économie écologique [NDLR et membres du CEF], se réjouit par ailleurs de la volonté de l'Union des producteurs agricoles de s'associer à la plantation de 100 000 arbres dans les zones agricoles de la grande région de Montréal, d'ici la fin de 2017.
9 avril 2015
La thèse d'Émilie Chavel a séduit les juges 
Un article dans La Frontière
La plus récente finale de la compétition «Ma thèse en 180 secondes», présentée à l’UQAT, a permis à Émilie Chavel de décrocher une place à la finale provinciale, présentée dans le cadre du congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas). Le concours «Ma thèse en 180 secondes» est organisé par l’Acfas et a pour but de permettre à des étudiants aux cycles supérieurs de remporter une bourse d’études. Du côté de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, 13 étudiants à la maîtrise et au doctorat ont relevé le défi de «vendre» leur thèse à un jury. C’est l’étudiante au doctorat en sciences de l’environnement Émilie Chavel qui a su convaincre le jury que ses études méritaient les honneurs. Mme Chavel a également réussi à convaincre le public, qui lui a décerné son prix. La doctorante étudie l’occupation des forêts d’épinettes du nord de l’Abitibi par les petits mammifères, en comparant des sites perturbés par la foresterie à des sites perturbés par les grands feux de forêt. Son projet s’inscrit dans le cadre de l’aménagement forestier pratiqué au Québec et vise à bonifier les pratiques sylvicoles, selon ce que rapporte l’UQAT.
1 avril 2015
Minuit moins une pour le troupeau de caribous du parc de la Gaspésie 
Un article dans L'Avantage
Dans l’état actuel du cheptel, le troupeau de caribous des bois, écotype montagnard, que l’on retrouve dans les hauts plateaux des massifs des Chics-Chocs et des McGerrigle, aux limites du parc national de la Gaspésie pourrait disparaître complètement d’ici quelques décennies. Malgré les mesures en place, la survie à long terme de cette population est loin d’être assurée.
31 mars 2015
L’agrile du frêne, là pour rester 
Un article dans Québec Sciences
Repéré à Montréal il y a quatre ans, l’agrile du frêne semble maintenant bien installé. Au point que son éradication ne serait plus envisageable.
Sur l’île de Montréal, l’intrus est apparu en juillet 2011. Il menace directement les 200 000 frênes que compte l’espace public, c’est-à-dire 1 arbre sur 5. Les couper tous? Impossible à envisager. La présence des arbres et de la canopée (l’étage supérieur de la couche arborée) a des effets positifs avérés sur la santé humaine et l’environnement. « Les arbres permettent entre autres de réduire les îlots de chaleur, de régulariser le débit des égouts en temps de pluie, d’améliorer la qualité de l’air, de séquestrer du carbone…», énumère Daniel Kneeshaw, professeur d’écologie forestière à l’Université du Québec à Montréal. La ville compte d’ailleurs faire passer son couvert arborescent de 20 % à 25 % d’ici 2025, ce qui revient à l’augmenter d’une surface équivalente à 65 fois celle du parc La Fontaine.
30 mars 2015
Cabane à sucre scientifique 
Un article dans Actualités UQAM
Une quarantaine de personnes ont participé, le 28 mars dernier, à une cabane à sucre scientifique, un événement original organisé par le Cœur des sciences à la cabane L'Hermine, située à Havelock, près de la frontière canado-américaine. «Ce fut une belle journée froide, mais ensoleillée», affirme le professeur Christian Messier, du Département des sciences biologiques. Les participants ont d'abord eu droit à une visite guidée de l'évaporateur en compagnie de François Benny, responsable de la production à la cabane à sucre. Ils ont appris qu'il faut 40 litres d'eau d'érable pour produire un litre de sirop. «Depuis une dizaine d'années, les équipements se sont raffinés et permettent aux producteurs de gagner un temps précieux, souligne Christian Messier. L'acériculture est devenue une véritable science!»
26 mars 2015
La FFGG remet ses prix Enseignement et près de 400 000$ en bourses à ses étudiants 
Un article dans Le Fil
Louis Bélanger, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt, a reçu le prix Enseignement, catégorie professeur, et Suzie Larrivée, responsable de travaux pratiques et de recherche au Département des sciences géomatiques, a reçu le prix Enseignement, catégorie chargé de cours et autre personnel enseignant, le 19 mars, à l'occasion de la cérémonie annuelle de remise des bourses et des prix de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (FFGG). Ce prix vise à reconnaître publiquement l'excellence du personnel enseignant de la Faculté. Le vice-recteur aux études et aux activités internationales, Bernard Garnier, le doyen de la Faculté, Robert Beauregard, et le vice-doyen à la recherche et aux études, Stéphane Roche, ont remis le prix aux lauréats.
25 mars 2015
Lettre ouverte de la relève à Richard Desjardins 
Un article dans Le Journal de Montréal
Le cynisme affiché dernièrement par M. Desjardins à l’égard des forestiers et de la foresterie en général est percutant.Dans les années 1990, il a su relever plusieurs lacunes du domaine forestier québécois nécessitant des améliorations. La commission Coulombe et un nouveau régime forestier en ont ainsi indirectement découlé. M. Desjardins écrivait dans sa chronique du 11 mars dernier cette phrase plutôt surprenante: « on se serait aussi attendu à ce que l’Université Laval, [...] utilise ce cash pour insuffler une bonne dose de sciences écoforestières à son cursus scolaire au lieu de continuer à faire de ses étudiants des extracteurs professionnels de mètres cube de bois.»
21 mars 2015
La forêt fragmentée perd en biodiversité 
Un article dans La Presse
Les biologistes le soupçonnaient depuis longtemps, mais pour la première fois, une synthèse internationale le confirme: construire des routes, faire des coupes forestières ou créer des champs et de nouveaux quartiers dans une forêt réduit le nombre d'espèces qui y vivent. «[On a observé] différents endroits, des parcelles de tailles différentes, différentes plantes et différents animaux. Ce qui est remarquable, c'est la similitude des effets», a expliqué en entrevue à La Presse Nick Haddad, professeur de biologie à la North Carolina State University et auteur principal de la recherche. L'étude est publiée dans la revue spécialisée Science Advances, de l'Association américaine pour l'avancement des sciences. Selon Yves Bergeron, professeur à l'UQAT et titulaire de la Chaire industrielle en aménagement forestier durable, les conclusions de la recherche ne s'appliquent pas directement à la forêt boréale.
18 mars 2015
RAPPORT DE 60 CHERCHEURS : Le Canada doit réduire 80% de ses émissions de GES d’ici 2050 
Un article dans Le Devoir
Prenant acte des ratés du Canada en matière de lutte contre les changements climatiques, 60 chercheurs canadiens publient aujourd’hui un rapport qui propose diverses mesures pour le moins ambitieuses afin de réduire substantiellement les émissions de gaz à effet de serre au pays. Le document, intitulé Agir sur les changements climatiques : Solutions des chercheurs canadiens, conclut que le Canada doit se donner comme objectif de réduire de 80 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES), et ce, d’ici 2050. « Ce rapport vise à proposer une voie à suivre pour le Canada, à stimuler un débat public et à appuyer la prise de décisions sur l’atténuation des changements climatiques avant la conférence Paris-climat de l’ONU de décembre 2015, un rendez-vous crucial avec l’histoire que le Canada ne doit pas rater », résume l’instigatrice et porte-parole du groupe, la professeure Catherine Potvin, de l’Université McGill.
Du CEF, ont aussi signé le rapport: Christian Messier et Marc-André Villard

Revue de presse

17 mars 2015
Une méthode de sylviculture révolutionnaire 
Un article dans UQAR-Info
La conciliation des intérêts écologiques et économiques est un enjeu crucial pour l’exploitation forestière. Le biologiste Laurent Gagné, sous la direction de Luc Sirois, a développé une méthode de sylviculture axée sur une conversion structurale des forêts permettant, d’une part, une régénération efficace de la ressource et, d’autre part, une rentabilité intéressante pour l’industrie forestière. Regard sur une approche appelée à modifier la sylviculture comme on la connaît au Québec.
12 mars 2015
Grand honneur bordelais 
Un article dans Le Fil
Le professeur et vice-recteur exécutif et au développement de l'Université Laval, Éric Bauce, s'est vu décerné, le 4 mars dernier, un doctorat honorifique de l'Université de Bordeaux. Il faut voir l'homme parler de ses étudiants. Et de ce qu'il surnomme affectueusement le «lab»: le Laboratoire d'entomologie forestière de l'Université Laval, créé il y a 26 ans déjà. Ce laboratoire est devenu nul autre que le plus important centre de recherche d'écophysiologie sur l'alimentation des insectes en Amérique du Nord.
12 mars 2015
Énergie Est : pas de bénéfice, seulement des risques, selon une étude de l'UQAR 
Un article sur le site de Radio-Canada
Le professeur Luc Sirois, titulaire de la chaire de recherche sur la forêt habitée et ses étudiants se sont penchés sur les différents aspects économiques, sociaux et environnementaux du projet d'oléoduc. Selon eux, le projet est tout simplement néfaste pour le Québec et la planète. Néfaste surtout pour les municipalités qui se trouvent sur le tracé de TransCanada.
11 mars 2015
Saint-Laurent, dernier refuge contre l’agrile du frêne 
Un article dans les Nouvelles Saint-Laurent
L’agrile du frêne continue d’être un véritable fléau pour Montréal. Selon le dernier recensement effectué par la ville, sur les 19 arrondissements, un seul résiste cette année à la contamination. Saint-Laurent, grâce à un investissement de plus de 100 000$, ne compte actuellement aucun cas recensé sur son territoire. Daniel Kneeshaw, professeur au département des sciences biologiques de l’UQAM, est cependant d’avis que Saint-Laurent peut demeurer à l’abri des infestations présentes dans les territoires qui lui sont adjacents, à condition de continuer d’investir. «D’autres villes ont fait ce pari. Si Saint-Laurent est prêt à continuer son investissement, à continuer de préserver ses arbres, la situation peut rester sous contrôle pendant plusieurs années, même si les voisins n’adoptent pas les mêmes mesures. C’est une question de priorités budgétaires,» explique-t-il.
9 mars 2015
Et si le Canada donnait l'exemple 
Une entrevue de Catherine Potvin par Yannick Villedieu
Je ne veux même pas être pessimiste ou optimiste, je veux juste essayer qu'on fasse quelque chose. C'est mon devoir de citoyenne, de mère, de grand-mère, de scientifique". - Catherine Potvin


9 mars 2015
Le vice-recteur Éric Bauce reçoit un doctorat honorifique en marge d’une alliance universitaire historique Laval-Bordeaux 
Un communiqué de presse de l'Université Laval
Le vice-recteur exécutif et au développement de l’Université Laval, Éric Bauce, a reçu aujourd’hui en France un doctorat honorifique (sciences et technologies) de l’Université de Bordeaux soulignant sa contribution exceptionnelle à l’entomologie et son implication soutenue dans les campus durables. Le professeur en sciences biologiques a accepté cet honneur en marge de la signature de l’Alliance Bordeaux – Laval – Innovation renforçant les liens historiques entre Québec et Bordeaux et intensifiant les échanges entre les campus lavallois et bordelais.
16 février 2015
Coupe à blanc dans la recherche universitaire en forêt 
Une lettre ouverte des chercheurs réguliers du CEF parue dans Le Soleil
Dans la foulée des annonces de compressions budgétaires qui affectent l'enseignement dans les universités, le gouvernement du Québec est également prêt à compromettre la recherche universitaire. C'est le cas de la recherche en forêt. En effet, le gouvernement a aboli le Programme de recherche en partenariat sur l'aménagement et l'environnement forestiers, un programme de financement du Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT).
5 février 2015
50 ans d'histoire et de succès 
Un article dans Le Fil
Plus grande forêt d'enseignement et de recherche universitaire au monde, la forêt Montmorency est, depuis 50 ans, un immense terrain de jeu pour les chercheurs, les étudiants et les amoureux du grand air. Profil d'un succès...
5 février 2015
Lire l'avenir de l'épinette dans ses gènes 
Un article dans Le Fil
Dans un récent numéro de BMC Genomics, une équipe de recherche en foresterie annonce avoir mis au point des tests qui permettent de prédire, à partir de l'analyse du génome d'épinettes blanches âgées de quelques semaines, quelles seront les caractéristiques de ces arbres 20 ans plus tard. Ces tests, développés par des chercheurs de l'Université Laval, du ministère des Ressources naturelles du Canada et du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, réduiraient par un facteur trois le temps requis pour sélectionner des lignées d'épinettes possédant les qualités recherchées pour les opérations de reboisement.
4 février 2015
Agrile du frêne: une réglementation qui tarde à venir 
Un article dans 24 heures
Alors qu'au moins 1500 arbres ont été abattus l'an dernier en raison de l'agrile du frêne, la Ville de Montréal n'a toujours pas de règlement pour s'entendre sur les mesures pour mener la lutte à ce parasite. [..] Pour Daniel Kneeshaw, professeur en sciences biologiques à l'UQAM, la centralisation du dossier doit se faire rapidement puisque, dit-il, «l'agrile du frêne ne va pas attendre après les politiciens». Il rappelle qu'il faut également tenir compte des frênes situés sur les terrains privés, sur lesquels la Ville ne peut intervenir. La Ville ne peut obliger un propriétaire qui possède un frêne sur son terrain à l'abattre ou à le traiter si celui-ci est infesté.
3 février 2015
Les forêts froides à l'étude : La Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM s'associe avec la France, la Suède et la Russie pour créer un groupe de recherche international 
Un article d'Actualités UQAM
La France, le Canada, la Suède et la Russie unissent leurs forces scientifiques pour l'étude des écosystèmes en lien avec les changements climatiques dans les forêts froides. Des travaux montrent, en effet, que les effets du réchauffement climatique seront plus sévères dans les forêts froides localisées dans les hautes altitudes (montagnes) et latitudes (boréales). Un groupe de recherche international portant le nom de GDRI-Forêts froides a donc été créé.

Ce nouveau consortium s'appuie sur l'expertise de quatre codirecteurs en provenance de chacun des pays partenaires. Le professeur Yves Bergeron, du Département des sciences biologiques, codirecteur de l'Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l'UQAT et titulaire de deux chaires, la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable et de la Chaire de recherche du Canada en écologie forestière et en aménagement forestier durable, représentera le Canada. «La présence du GDRI vient consolider des collaborations transatlantiques déjà existantes et sera un outil important pour les développer davantage dans l'avenir», souligne ce dernier.

2 février 2015
Topo d'un des chercheurs du CEF : Marc-André Villard 
Une reportage à Radio-Canada
Nos paysages sous la loupe du chercheur Marc-André Villard - Il n'est pas toujours facile pour nos scientifiques de faire connaître leurs positions lorsque vient le temps d'ajouter dans notre environnement des développements industriels porteurs d'emplois. Marc-André Villard, est spécialiste de l'écologie des paysages, professeur et chercheur à l'Université de Moncton, Campus de Moncton. Il termine un deuxième mandat comme Titulaire de la Chaire de recherche en conservation des paysages à l'Université de Moncton. Depuis son jeune âge, il fréquente les forêts, connait ces habitats et la faune qui y habite. Il se fait un devoir d'avertir les autorités et le public si on risque de pousser les frontières un peu trop loin provoquant ainsi un déséquilibre irréparable de l'écosystème. Michel Doucet nous le fait connaître un peu plus.
2 février 2015
Recherche scientifique en forêt : des coupures qui coûteront cher 
Un article dans Le maître papetier
Dans une lettre adressée au premier ministre du Québec le 12 décembre dernier et publiée sur le site web de l'UQAM, le CEF exprimait son inquiétude face à des coupures qui pourraient mettre en péril tout un pan de la recherche sur les écosystèmes forestiers québécois. Pour Pierre Drapeau, cosignataire de la lettre à Philippe Couillard, « les annonces de compressions budgétaires faites par le gouvernement du Québec, sont plus que préoccupantes, elles viennent freiner un élan important dans la collaboration entre les partenaires de la forêt : gouvernement, milieu universitaire et industrie ».
2 février 2015
Les effets bénéfiques des feux de forêt sur la biodiversité avec Sylvie Gauthier  
Une reportage à Radio-Canada
L'émission La Semaine Verte dresse un portrait des effets bénéfiques des feux de forêt avec la grande spécialiste Sylvie Gauthier. À la minute 34:00.


30 janvier 2015
Des plantes médicinales aux Midis de la Foresterie  
Une entrevue à Radio-Canada
Alain Cuerrier, professeur associé à l’Université de Montréal et membre de l’Institut de recherche en biologie végétale, est en entrevue à l'émission Des matins en or en Abitibi, en liena vec une conférence  qu'il a présentée aux Midis de la Foresterie le 27 janvier dernier à l'UQAT. (Aller à 7h20).


29 janvier 2015
Les changements climatiques et leurs conséquences  
Une entrevue a LAB 24
Enrique Doblas Miranda, anciennement chercheur postdoctoral au CEF et maintenant coordonnateur scientifique chez notre partenaire espagnol CREAF, est l'invité spécial à l'émission LAB 24 pour parler des changements globaux sur notre environnement. Une belle occasion de pratiquer votre espagnol!


27 janvier 2015
L'arpenteuse de la pruche : une chenille ravageuse  
Un reportage à La Semaine Verte de Radio-Canada
Les biologistes ont surnommé l’endroit le « Ground Zero » du Parc national de la Jacques-Cartier. C’est une forêt dévastée par l’arpenteuse de la pruche. La chenille a tout ravagé en une seule saison. Ses frappes sont encore plus fulgurantes que la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Les chercheurs sont inquiets. Notamment à la Forêt Montmorency, où Hugues Sansregret, chef des opérations et Richard Berthiaume, chercheur à l'Université Laval, nous parlent de la situation à la Forêt-École.
20 janvier 2015
Télédétection forestière: Des chercheurs obtiennent plus de trois millions de dollars pour améliorer les inventaires forestiers grâce à la télédétection 
Un article dans Actualités UQAM
Benoît St-Onge, professeur au Département de géographie et membre du Centre d'étude de la forêt (CEF), ainsi qu'Alexis Achim (U. Laval), Richard Fournier (U. Sherbrooke), font partie d'un regroupement de 10 chercheurs et de 7 partenaires industriels ayant obtenu une subvention de plus de 3 millions de dollars du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada pour développer le projet AWARE – Assessment of Wood Attributes using REmote sensing. Un montant d'un peu plus d'un million de dollars provenant des partenaires privés s'ajoute à la subvention. Piloté par le professeur Nicholas Coops, de l'Université de la Colombie-Britannique, le projet AWARE s'étalera sur une période de cinq ans. Il a pour but d'améliorer les inventaires forestiers en perfectionnant des méthodes de télédétection 3D qui permettent de cartographier et de caractériser les ressources forestières. « Actuellement, les forêts ne sont pas suffisamment bien décrites pour que l'on puisse les aménager de manière toujours adéquate ou pour en tirer le maximum en matière de récolte, observe Benoît St-Onge. La forêt canadienne est extrêmement vaste et nous avons besoin de méthodes de pointe pour la caractériser avec un haut degré de précision. »
19 janvier 2015
Photo du CEF à la Une! 
Un prix de CANJFOR
Le photo de souches d'arbres d'Annie DesRochers prise par Line Blackburn qui a récemment gagné le concours du Canadian Journal for Forest Research (CANJFOR) pour faire la page couverture pour l’année 2015 ! Félicitations!


15 janvier 2015
Ressources forestières : dévoilement d'un partenariat unique entre l'Université Laval et l'Université d'Oxford 
Un communiqué de Génome Québec
Dans le cadre d'une mission économique en Europe, le premier ministre Philippe Couillard vient d'annoncer à Londres un partenariat scientifique et académique entre l'Université Laval et l'Université d'Oxford. L’objectif de l’entente consiste à créer un consortium international en génomique forestière.
14 janvier 2015
Chris Buddle at Quirks & Quarks  
Une entrevue à la CBC
Question: While transporting garbage from our island to the mainland, there are always ants that make the trip with us. Can they join an existing ant colony and make new friends, or are they done like dinner? Answer from Dr. Christopher Buddle, Associate Professor of Forest Insect Ecology at McGill University.
14 janvier 2015
Awesome Jobs: Meet Chris Buddle, Arachnologist 
Un article dans Tested
Christopher Buddle is one of the world’s very few experts on the eight-legged creepy crawlies that send a shiver up the spine of most folks. He's a spider expert, and loves them.
Chris Buddle spends a lot of his time crawling around on his hands and knees in the high arctic. He’s one of the world’s very few experts on the eight-legged creepy crawlies that send a shiver up the spine of most folks. Buddle is an arachnologist and an associate professor of forest insect ecology at McGill University. And he loves spiders. He chatted with us about how the heck he goes about finding teeny tiny animals scuttling around the northern Tundra and why spiders aren’t scary, they’re absolutely fascinating.
14 janvier 2015
ICF Silvicultural Prize Honours Canadian Research 
Un article dans Chartered Foresters
ICF's (Institude for Chartered Foresters) prestigious prize for silvicure has been announced, with this year's award honouring Canadian research. Arun Bose, Brian Harvey, Suzanne Brais, Marilou Beaudet and Alain Leduc have been jointly awarded the 2014 Percy Stubbs, John Bolton King and Edward Garfitt Prize for Silviculture (The Silvicultural Prize). The award was given in recognition of their paper entitled Constraints to partial cutting in the boreal forest of Canada in the context of natural disturbance-based management: a review, published in Forestry, 87(1): 11-28. Congratulations!
12 janvier 2015
Reboiser les grandes villes 
Un reportage de La Semaine verte
Meilleure qualité de l'air, meilleure gestion des eaux pluviales, réduction de la facture d'électricité grâce à l'ombre qu'ils procurent... On ne compte plus les bénéfices écologiques que les arbres nous apportent. Plus que jamais, les villes ont besoin d'eux. Comment Montréal et New York s'y prennent pour reboiser leur territoire. Reportage  avec Christian Messier à La Semaine Verte de Radio-Canada.
9 janvier 2015
Votez pour nos collègues nominés pour la Découverte de l'Année 2014 de Québec Science 
L’épinette contre-attaque - La tordeuse de l'épinette peut décimer des forêts entières. Mais certains arbres savent résister à cet envahisseur... Leur secret? Un gène qui conduit à la production de deux substances toxiques, qui empoisonnent littéralement l'assaillant. On doit cette découverte à des chercheurs de l'Université Laval, dont Geneviève Parent, Eric Bauce et John Mackay, qui ont passé au crible près de 24 000 gènes de l'épinette. Voilà qui ouvre la porte à la sélection de lignées d'arbres naturellement résistants, susceptibles de reboiser les forêts dévastées par cet insecte ravageur. Votez ici! 

Pour consultez les 10 découvertes de l'année 2014  | Les 10 découvertes de l’année 2014 feront l’objet d’une émission diffusée sur les ondes de Canal Savoir à compter du 15 janvier à 20 h 30.

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Le CEF dans les médias. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

La forêt dans les médias ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section La forêt dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. **************************************************************************************************************** ****************************************************************************************************************

21 décembre 2015
BIG IDEA: A NEW WAY TO SEE THE WORLD | JAMES CRAWFORD APPLIES ARTIFICIAL INTELLIGENCE AND DATA ANALYSIS TO SATELLITE IMAGERY 
Un article dans PopSci
After stints running Google Books and heading up the team tasked with giving Mars rovers autonomy, James Crawford launched Orbital Insight—a startup that applies artificial intelligence and data analysis to satellite imagery.
21 décembre 2015
Obedjiwan exécute sa menace 
Un article dans Le Quotidien
La crise de la certification forestière FSC prend de l'ampleur dans l'est du Canada. Après la suspension d'un certificat de la papetière Domtar en Ontario, la semaine dernière, c'est au tour des Atikamekws d'Obedjiwan de retirer leur consentement préalable, libre et éclairé pour les opérations forestières sur leur territoire ancestral pour deux unités d'aménagement totalisant 1,6 million d'hectares.
21 décembre 2015
Industrie forestière: Couillard optimiste pour 2016 
Un article dans Le Quotidien
Le député de Roberval et premier ministre du Québec, Philippe Couillard, pense que l'activité économique de la région va se raffermir en 2016. Et ça va passer par l'industrie forestière, avec des projets d'investissements dans le feuillu et la réduction des droits de coupe. En effet, le gouvernement a annoncé cinq projets d'investissements qui visent à développer la filière feuillue. Les projets soutenus sur les 11 déposés sont ceux d'Elkem Metal Canada inc. (2 projets), Valibois, BCI CITVA et Scierie Dion et fils.
21 décembre 2015
Science and gender: Scientists must work harder on equality 
Un article dans Nature
Astronomer Meg Urry reflects on a turbulent year for women in science.
18 décembre 2015
CERTIFICATION : Une médiation pour régler le cas de Résolu 
Un article dans Le Devoir
Le Forest Stewardship Council (FSC) lance un processus de médiation pour tenter de rétablir la paix dans le secteur forestier au Québec. L’organisation qui supervise les normes de certification forestière les plus reconnues dans le monde a affirmé, jeudi, que le processus allait rassembler notamment Produits Forestiers Résolu, des Premières Nations, des syndicats et des groupes environnementaux pour trouver un « terrain d’entente » sur les enjeux soulevés quant à la certification FSC au Canada. Les groupes environnementaux signataires de la « plateforme Forêt » — SNAP Québec, Responsable forêts et aires protégées, Boréalisation et Nature Québec — ont accueilli positivement la proposition de médiation du FSC pour Résolu.
18 décembre 2015
Québec voit d'un bon oeil la demande de médiation de FSC 
Un article dans Le Quotidien
Le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs du Québec voit d'un bon oeil la démarche du Forest Stewardship Council international (FSC) pour mettre en place un processus de médiation au Québec et en Ontario afin d'en arriver à une sortie de crise dans la perte des certificats forestiers découlant des mésententes avec les Autochtones et tout le contentieux sur le caribou forestier. « Le FSC International organise un processus de médiation pour rassembler les parties prenantes dans un esprit de collaboration, pour aborder des enjeux soulevés récemment au Canada, particulièrement au Québec et en Ontario, en ce qui concerne la certification FSC », indique le communiqué qui ne précise pas l'identité des entreprises en cause ainsi que les parties prenantes.
17 décembre 2015
FSC lance une médiation dans les dossiers de certification de la forêt boréale  
Un article dans ICI Radio-Canada
Nouvel espoir pour Produits forestiers Résolu (PFR) de récupérer son certificat FSC qui est toujours suspendu dans le secteur du Lac-Saint-Jean. Le Forest Stewardship Council International (FSC) lance un processus de médiation pour tenter de résoudre les enjeux qui bloquent toujours l'attribution de la norme environnementale à certains endroits. Depuis deux ans, tout le bois coupé dans un secteur du Lac-Saint-Jean n'est plus certifié. Les négociations toujours en cours entre le gouvernement du Québec et les Premières nations, ainsi que le plan de protection du caribou forestier encore inachevé, empêchent PFR de récupérer son certificat FSC.
16 décembre 2015
Some Forests Have Outsized Impacts on Local Water 
Un article dans Smithsonian Mag
A comprehensive new report emphasizes the importance of upland forests for providing clean water, mitigating storms and reducing erosion.
16 décembre 2015
FIVE HOLIDAY GIFTS TO SAVE SANTA’S REINDEER 
Un blogue dans Boreal Bird
Santa’s reindeer, or caribou as we call them here in North America, have been treated about as poorly by us as Ebenezer Scrooge treated Bob Cratchit in the classic Dicken’s tale, A Christmas Carol—at least before Scrooge was visited by the three spirits. Caribou have been extinguished from the U.S. except for a small band of a dozen or two that sometimes wander down into Washington State and Idaho from British Columbia. They disappeared from Maine (where there is still a town called “Caribou”) by about 1908 and had disappeared from other parts of New England and northern New York even earlier than that.
15 décembre 2015
Biologists lose out in post-PhD earnings analysis 
Un article dans Nature
A study tracing the economic prospects of more than 3,000 US PhD students suggests that around 40% take a job in industry within a year of graduating — where they earn more than their counterparts who stayed in academia. But earnings depend heavily on the doctoral field, finds the analysis, published on 10 December in Science1. One year after graduating, doctorates in mathematics, computer sciences and engineering raked in the highest amounts — US$65,000 a year on average, with the 60% of engineers who took industry jobs earning around $80,000 a year. Those with biology PhDs earned the least, around $36,000 per year, perhaps because of the effect of many taking postdoctoral fellowships — only 26% of biology graduates went straight into industry jobs.
14 décembre 2015
Canada’s performance on caribou recovery spotty at best: report 
Un article dans Global News
Manitoba and Saskatchewan come out on top of a mediocre class in a new review of how Canada’s provinces and territories are protecting vulnerable woodland caribou. “They’ve been taking it seriously,” said Eric Hebert-Daly, national director of the Canadian Parks and Wilderness Society. “They’ve taken the bull by the horns and really driven things.” Woodland caribou are considered a strong indicator of a healthy boreal forest.
14 décembre 2015
Protection du caribou forestier: le Québec traîne la patte 
Un article dans La Presse
Le Québec a fait des progrès en 2015 pour assurer la protection du caribou forestier. Mais la province n'en fait pas encore assez et avance trop lentement pour permettre le rétablissement de cette espèce en péril. C'est le constat effectué par la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), qui dévoile ce matin son troisième bulletin annuel sur les efforts des gouvernements pour la conservation du caribou forestier au Canada. Les conclusions de la SNAP vont dans le même sens que celles du forestier en chef du Québec, Gérard Szaraz. Dans un avis rendu public en mai dernier, celui-ci affirmait que la survie à long terme du caribou forestier était menacée si le Québec ne changeait pas ses méthodes d'exploitation de la forêt. | Troisième bulletin annuel sur les efforts des gouvernements pour la conservation du caribou forestier au Canada  (Publié par la SNAP)
13 décembre 2015
Peru is building a jungle conservation area larger than Yosemite and Yellowstone combined 
Un article dans The Plaid Zebra
The Amazon Rainforest has suffered massive amounts of damage over the last 50 years, with an area larger than the size of France and Spain combined destroyed in the Amazon basin. Both legal and illegal mining and tree-farming operations as well as poaching have attributed to this deforestation and decimation, and for a forest that provides more than 20 per cent of the world’s oxygen, this might strike as a pressing issue. Fortunately, Indigenous tribes in that area have taken up arms to fight against the eradication of their land, but that may not be enough to repel the impending devastation. The completion of the 67 million-acre Andes-Amazon Conservation Corridor just might be however.
11 décembre 2015
Naturex et FPInnovations cherchent des actifs cosmétiques dans les forêts canadiennes 
Un article dans Premiun Beauty News
Naturex, spécialiste des ingrédients naturels de spécialité d’origine végétale, a conclu un partenariat stratégique avec FPInnovations, un acteur majeur de l’industrie forestière canadienne, dans le but de développer de nouvelles molécules actives issues de la biomasse forestière canadienne, à destination des industries agroalimentaire et cosmétique. FPInnovations et Naturex ont prévu de mettre en commun leur savoir-faire dans la gestion des ressources naturelles et la préservation de la biodiversité, ainsi que leur expertise scientifique et technologique dans la recherche de molécules actives.
11 décembre 2015
How Justin Trudeau can bring science back to Ottawa 
Un texte d'opinion dans The Star
The existence of the real world should never have to become a partisan issue. Yet, the extreme ideologies that characterized the Harper government led to pervasive suppression of federal science and scientists for nearly a decade. Whether it was measuring contaminants in our streams and rivers, poisons in the air, or patterns of glacier melt, no fact was too small or technical to escape Orwellian scrutiny. Scientists, whether in public or on the phone, have been watched by communications staffers to ensure that no one said anything unscripted. Meanwhile, regulations and laws that helped avoid unnecessary and expensive environmental and health impacts following industrial development are in ruins or no longer exist. The new government can act decisively and rapidly to begin repairing this damage.
11 décembre 2015
L'arpenteuse de la pruche devrait épargner les forêts de la région de la Gaspésie/Bas-St-Laurent 
Un article dans L'Avant Poste
Aux prises avec de graves problématiques liées à l'épidémie de tordeuses des bourgeons de l'épinette qui sévissait au cours de l'été, les producteurs forestiers, tant matapédiens que bas-laurentiens, ne doivent pas craindre l'arpenteuse de la pruche, cet insecte qui tend à migrer en zones continentales.

La plupart des infestations de l'arpenteuse de la pruche se trouvent dans les provinces atlantiques où les écarts de températures entre l'été et l'hiver sont moins accentués. Selon les recherches menées à son endroit, les automnes plus chauds et les saisons de croissance plus longue diminuent sa capacité de survivre à la saison froide. Des épidémies pourraient apparaître plus au nord et l'arpenteuse pourrait envahir les zones continentales.

11 décembre 2015
Une érablière au cœur de la forêt boréale  
Un blogue de la SÉPAQ
L’existence d’une érablière à sucre à orme d'Amérique et frêne noir dans le parc est à l’origine de la création de la réserve écologique des Grands-Ormes. Cet écosystème forestier exceptionnel fait l’objet d’un suivi depuis plus de 10 ans. Comment se porte-t-il?
11 décembre 2015
Dévoilement de la vision de Québec pour ses forêts 
Un article dans Québec Hebdo
La Ville de Québec a dévoilé sa vision de la protection et de la mise en valeur de la forêt urbaine intitulée «Place aux arbres». Formulée en six engagements, la vision de l'administration Labeaume souhaite entre autres «Maintenir une forêt urbaine de qualité et en santé» ainsi que «Verdir à l’échelle des quartiers et protéger des milieux naturels et des corridors boisés.» L'indice de canopée de Québec, qui «reconnait l'importance de la forêt urbaine dans une ville et sur la qualité de vie» est actuellement à 32%. La Ville s'engage à augmenter sa moyenne à 35% d'ici 2025. «Il s’agit d’un objectif ambitieux qui nécessitera des efforts importants pour conserver la canopée existante et pour augmenter le nombre d’arbres plantés», a expliqué Régis Labeaume.
11 décembre 2015
Espaces verts et biodiversité : Montréal va de l'avant pour l'acquisition d'un terrain afin d'agrandir le parc-nature des Rapides-du-Cheval-Blanc 
Un communiqué de la Ville de Montréal
Monsieur Réal Ménard, responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des esapces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal, recommande au conseil d'agglomération d'acquérir un terrain de 23 000 m2 situé dans l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, aux fins d'agrandissement du parc-nature des Rapides-du-Cheval-Blanc. Ce terrain est localisé sur la 5e Avenue Nord, entre le boulevard Gouin et la rivière des Prairies. Le coût de la transaction s'élève à 3 431 280 $, toutes taxes incluses.
9 décembre 2015
Protéger et prospérer vont de pair : la transition forestière 
Un article dans La Tribune
En finir avec le discours binaire | « Les caribous ou les travailleurs» «L’écologie ou l’économie» « Les aires protégées ou les emplois»
8 décembre 2015
Projet Pivot : premier projet carbone forestier groupé au Canada 
Un article dans La Tribune
L'entreprise sherbrookoise Écotierra et l'organisme Forêt Hereford ont annoncé le lancement du projet forestier Pivot, lundi, un modèle qui permettra de de reconnaître et de compenser financièrement par les revenus de crédits de carbone « les efforts de gestion durable et de conservation » des propriétaires forestiers. Ils ont du même coup dévoilé un partenariat scientifique avec l'Université Laval.
8 décembre 2015
Opportunity for Parks and Protected areas at COP21 of the UNFCCC 
Un texte d’opinion dans The Pearson Centre
At the COP as mostly elsewhere, hardly anyone is arguing against the need for the immediate curtailing of global emissions. Everyone agrees that clean energy as an alternative to fossil fuels is now a given along with investments in green infrastructure. True, there are a number of proponents for very expensive high tech carbon absorbing schemes. Multibillion-dollar technological approaches to storing carbon, from pumping it into depleted oil wells to building massive carbon absorption systems, bordering on science fiction are being proposed. At the same time — and inexplicably — a more convenient and less expensive method is being overlooked.
7 décembre 2015
La Ville de Québec plantera deux fois plus d'arbres en 2016 
Un article dans le Soleil
La Ville de Québec a dévoilé vendredi sa vision de la protection et de la mise en valeur de la forêt urbaine. D'ici 2025, elle souhaite augmenter le couvert forestier sur son territoire de 3%.
7 décembre 2015
Nouvelle norme FSC au Canada: maintenir la barre haute pour les générations futures 
Un billet dans les blogues du Huffington Post
Un important processus démarrait cette semaine dans le monde de la foresterie canadienne avec l'annonce d'une consultation publique sur la nouvelle norme FSC. C'est l'occasion ou jamais de s'engager dans un processus qui nous mènera peut-être vers les pratiques forestières les plus exemplaires au monde.
6 décembre 2015
Mesures de protection d'urgence pour la rainette faux-grillon 
Un reportage sur le site d'Ici Radio-Canada
La ministre fédérale de l'Environnement et du Changement climatique Catherine McKenna a annoncé samedi la recommandation d'un décret d'urgence pour protéger la rainette faux-grillon de l'ouest du Québec.
5 décembre 2015
Battle for the Boreal 
Un article dans le Financial Post
Resolute Forest Product is struggling to stop environmentalists from turning a small piece of a vast forest into a global cause célèbre. Resolute Forest Products Inc., the world’s biggest newsprint maker, is locked in battle with the Cree and environmentalists over the future of the boreal forest. This is what’s at stake for everyone involved. | Vidéo 
4 décembre 2015
Un nouvel insecte ravageur dans la région 
Un article dans Le Quotidien
Un nouvel insecte ravageur a fait son apparition dans une forêt de la région et pourrait causer des dommages plus importants que la tordeuse du bourgeon de l'épinette, si rien n'est fait.
1 décembre 2015
Les travaux des chercheurs de l'Université Laval libres d'accès 
Un article dans Le Soleil
Au lieu d'attendre que leurs travaux soient publiés par de grandes revues scientifiques, les chercheurs de l'Université Laval pourront simplement les déposer dans un centre virtuel d'archives le printemps prochain. Leurs recherches seront ainsi accessibles rapidement et gratuitement à l'ensemble de la planète. Dernière université québécoise à le faire, Laval embrasse le mouvement de plus en plus prédominant du libre accès. Le principe est simple : comme la recherche scientifique est en grande partie financée par les gouvernements, les résultats de ces recherches devraient être lus et utilisés par le plus grand nombre de personnes possible.
1 décembre 2015
Government Leaders Endorse Forests as Key Climate Solution 
Un article du UNFCC
The following statement was issued at a special event on forests at the UN climate change conference in Paris. More statements by individual governments at the meeting can also be found on the Stand With Forests website . Heads of Government from major forest countries and partner countries joined together today to endorse forests as a key climate solution. They recommitted to providing strong, collective and urgent action to promote equitable rural economic development while slowing, halting and reversing deforestation and massively increasing forest restoration.
1 décembre 2015
Britain's Prince Charles calls for forest protection at Paris climate talks 
Un article dans le USA Today
Britain's Prince Charles joined delegates at the climate talks here Tuesday in calling for more action to protect the world's forests from predatory corporations. Charles took part in a meeting with South American indigenous leaders and other dignitaries to highlight shrinking global forests from South America to Russia and Africa. "Accelerated action — to reduce deforestation and degradation, and to restore forests — is needed now more than ever," said the prince, a longtime environmental advocate.
1 décembre 2015
Les travaux des chercheurs de l'Université Laval libres d'accès 
Un article dans le Soleil
Au lieu d'attendre que leurs travaux soient publiés par de grandes revues scientifiques, les chercheurs de l'Université Laval pourront simplement les déposer dans un centre virtuel d'archives le printemps prochain. Leurs recherches seront ainsi accessibles rapidement et gratuitement à l'ensemble de la planète.
1 décembre 2015
Le ministre Lessard se montre cinglant envers FSC 
Un article dans La Presse
Le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, se demande bien quelle juridiction dans le monde sera en mesure d'obtenir une certification du Forest Stewardship Council (FSC) si le Québec n'y parvient pas malgré le régime forestier le plus avancé sur la planète en matière de protection des écosystèmes. Le ministre participe en ce moment, à la demande du premier ministre Philippe Couillard, au Forum international sur les forêts et paysages forestiers intacts tenu par l'organisme de certification à Bonn en Allemagne. Laurent Lessard y est de passage au moment où la haute direction de FSC international menace d'expulser de ses rangs la papetière Résolu qui possède la plus grande superficie de forêts certifiées au Québec, la province faisant partie des deux juridictions qui affichent les plus grandes forêts certifiées dans le monde.
30 novembre 2015
FSC remet en question la bonne foi de Produits Forestiers Résolu 
Un communiqué de FSC
Monsieur Garneau, J’ai pris connaissance de votre communiqué de presse du 25 novembre, au cours de laquelle vous avez annoncé la rentrée en vigueur de l’un de vos certificats FSC en Ontario. J’ai aussi pris note de votre déclaration préoccupante, selon laquelle Produits forestiers Résolu, à l’instar d’autres sociétés forestières, craindrait pour la viabilité de la certification FSC dans la forêt boréale canadienne. Toujours selon vous, à moins que des progrès considérables ne soient réalisés pour résoudre ces enjeux, Résolu maintiendra ses certificats d’aménagement forestier FSC là où c’est possible de le faire, mais ne cherchera plus à faire certifier d’autres forêts.
30 novembre 2015
Produits forestiers Résolu ne veut plus certifier ses forêts 
Un article sur le site d'Ici Radio-Canada
Un organisme de certification dans le domaine forestier et une multinationale sont à couteaux tirés. Le Forest Stewardship Council (FSC) et l'entreprise Produits forestiers Résolu (PFR) ne s'entendent pas sur l'avenir de la certification environnementale FSC. Cette semaine, FSC Canada rend publique sa nouvelle norme de certification forestière, une mesure qui inquiète PFR. La nouvelle norme vise notamment à assurer plus de droits aux Premières Nations et à protéger les espèces menacées, ce qui, selon PFR, nuira à l'industrie forestière et les communautés qui en dépendent. Produits forestiers Résolu a annoncé, par voie de communiqué, que l'entreprise ne cherchera plus à certifier ses zones d'exploitations en attendant une clarification de la nouvelle norme. Une annonce que déplore FSC. Le journaliste Isaac Gauthier nous explique la prise de bec.
30 novembre 2015
Biodiversity | A modern ark 
Un article dans The Economist
To save endangered species, move them to more congenial places. ALONG THE BANKS of the Apalachicola river, near the border between Florida and Georgia, lives a rare tree called a stinking cedar. Once common, Torreya taxifolia seems to have got stuck in this tiny pocket as the continent warmed after the last ice age. It cannot migrate northward because the surrounding soils are too poor. Attacked by fungi, just a few hundred stinking cedars remain along the river. Rising temperatures now threaten to kill them off entirely. Spying a looming extinction, a group of people is engaged in a kind of ecological vigilantism. The self-styled “Torreya Guardians” collect thousands of seeds a year and plant them in likely places across the eastern United States. Stinking cedar turns out to thrive in North Carolina. The Torreya Guardians are now trying to plant it in colder states like Ohio and Michigan as well. By the time the trees are fully grown, they reason, temperatures might be ideal there.
30 novembre 2015
4 reasons to be hopeful about forests at COP 21 
Un blog dans Global Forest Watch
World leaders will meet in Paris next week and hopefully forge a historic agreement to fight climate change. We will need every tool at our disposal, including sensible policies and new technologies for clean energy and transportation. But we also have to go back to our roots. Forests, which cover a third of the land on earth, are an often under-appreciated resource for helping to address climate change, ease poverty and secure a sustainable future. Forests play a central role in the carbon cycle. When trees are cut down, not only do they cease to absorb carbon, but they release greenhouse gases as their biomass decomposes and underlying soil organic matter oxidizes.
30 novembre 2015
Le caribou forestier, 70 ans plus tard 
Un blog dans Science Presse
La science nous a appris beaucoup de choses sur le caribou forestier depuis la publication du Guide du Trappeur en 1945. Déjà à l’époque, on avait constaté le recul de cet animal iconique qui fréquentait jadis toutes les forêts du Québec. Le caribou est désormais confiné aux forêts du nord de l’Abitibi, de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, et aussi à celles du Nord-du-Québec. Il n’est donc pas encore « disparu » de la province comme le prétendait le texte ci-dessus. Mais il est tout de même jugé « vulnérable » et « menacé » par les lois provinciales et fédérales, respectivement.
27 novembre 2015
Rapport du forestier en chef: la forêt québécoise en bonne santé 
Un article dans La Presse
Le forestier en chef du Québec, Gérard Szaraz, a déposé son rapport de fin de mandat cette semaine à l'Assemblée nationale. Après cinq ans, il affirme que la forêt québécoise se porte bien - contrairement à l'industrie forestière - et que les réformes du régime forestier portent leurs fruits. Entrevue de Charles Côté.
27 novembre 2015
Déforestation: les pourvoiries de la Mauricie lancent un cri du cœur 
Un article dans Le Journal de Montréal
Les pourvoiries de la Mauricie accusent le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) de fragiliser le tourisme de la pêche et de la chasse en planifiant des coupes forestières d’importance dans la région. «Nous considérons actuellement que le MFFP a décidé de sacrifier les pourvoiries pour sauver quelques sous du mètre cube à l’industrie forestière, a expliqué Jean-Claude Farrar, administrateur de la pourvoirie du Lac Oscar. «Des décisions qui feront perdre beaucoup d’argent à la région en plus de nuire à la diversification économique et la création d’emplois», a-t-il ajouté.
27 novembre 2015
Arrêt des opérations forestières pour Produits forestiers Résolu 
Un article dans L'Hebdo Journal
La direction de Produits forestiers Résolu (PFR) a rencontré les travailleurs forestiers mercredi soir et jeudi pour leur apprendre l'arrêt des opérations en forêt pour une période indéterminée à compter de vendredi. Ce sont 180 travailleurs qui sont touchés par l'arrêt de travail.
26 novembre 2015
La nature pour réduire le taux de criminalité 
Un article dans le Journal de Montréal
Alors que s'ouvre ce week-end la COP 21, cette nouvelle étude britannique révèle qu'être en contact avec la nature et les espaces verts apporte plus de cohésion sociale et moins de criminalité à un niveau local. La présence de parcs et d'espaces verts au sein des villes contribuerait à une réduction de 4 % de la criminalité selon cette étude qui a été publiée dans l'édition de novembre 2015 de la revue BioScience.
26 novembre 2015
Bois de l’Équerre: le CRE demande à la Ville de bonifier le projet 
Un article dans le Courrier de Laval
MÉMOIRE. Bien qu'il reconnaisse à plusieurs égards le mérite du double projet de conservation et de développement du bois de l'Équerre, le Conseil régional de l'environnement (CRE) de Laval estime qu'il «doit encore être bonifié afin de le rendre acceptable aux niveaux environnemental et social».
26 novembre 2015
L'industrie de bois exhorte Québec à intervenir dans le secteur 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
L'industrie forestière exhorte Québec à intervenir pour venir en aide aux entreprises et préserver plus de 59 000 emplois directs. Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), la Fédération des chambres de commerce (FCCQ) et l'Union des municipalités étaient réunies mercredi à Québec pour discuter de la question.
26 novembre 2015
FSC doit redonner à Résolu sa certification 
Un article dans Le Quotidien
La papetière Résolu et son président Richard Garneau remportent une victoire importante sur l'organisme de certification Forest Stewardship Council (FSC) et Greenpeace. L'organisme de certification est dans l'obligation de rétablir la norme FSC pour le territoire ontarien de la forêt Black Spruce/Dog River-Matawin suspendu en janvier 2014, sans qu'elle ait eu à modifier ses pratiques de récolte forestière.
25 novembre 2015
Quelle santé pour la forêt québécoise après des années de crise? - Entrevue avec G. Szaraz 
Un article dans ICI Radio-Canada
La forêt québécoise représente un cinquième du territoire forestier canadien et deux pour cent des forêts du monde. La situation de cette forêt a fait l’objet d’un rapport que le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard vient de déposer à l’Assemblée nationale du Québec. L’état de la forêt publique du Québec et son aménagement durable – Bilan 2008 /2013, c’est le titre de ce rapport qui a été préparé par le forestier en chef du Québec, Gérard Szaraz. Dans un entretien avec Alice Chantal Tchandem, monsieur Szaraz a brossé un portrait plutôt positif du secteur forestier québécois qui a su, selon lui, faire face aux différentes dimensions de la crise qui a secoué l’ensemble du secteur forestier au Canada depuis les années 2004 -2005. | Forêt publique québécoise : bien en santé, mais quelques inquiétudes  (Radio-Canada)
25 novembre 2015
Industrie forestière: une coalition interpelle Québec 
Un article dans La Presse
Alarmée par l'état de l'industrie forestière québécoise, une coalition d'associations exhorte le gouvernement Couillard à intervenir rapidement afin de préserver plus de 59 000 emplois directs. Elle a justifié sa sortie mercredi en citant deux études récemment réalisées par la firme WoodMarkets ainsi que le Groupe DDM, qui dressent un «portrait sombre» du secteur forestier québécois. Cette coalition est formée du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et la Fédération québécoise de municipalités (FQM).
25 novembre 2015
Le forestier en chef constate les dégâts 
Un article dans Le Quotidien
Le secteur forestier s'est affaibli, au cours des dernières années, ce qui a provoqué plusieurs effets néfastes pour certaines communautés du Québec. Il s'agit de l'une des conclusions de L'état de la forêt publique du Québec et de son aménagement durable - Bilan 2008-2013, préparé par le forestier en chef, Gérard Szaraz, et déposé hier à l'Assemblée nationale par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard. Ce dernier mentionne toutefois que la forêt québécoise est exploitée de manière responsable et que la déforestation ne se pratique pas.
25 novembre 2015
20 000 emplois disparus en 10 ans 
Un article dans Le Quotidien
Environ 20 000 emplois ont été perdus dans les usines de transformation du bois et du papier au cours des 10 dernières années au Québec. Depuis le 1er avril 2005, 284 usines de ce secteur ont été fermées définitivement ou ont subi des réductions permanentes de postes.
24 novembre 2015
Les changements climatiques coupent les ailes aux oiseaux 
Un article dans Le Devoir
Les rapides changements climatiques ont déjà des effets sur l’évolution de certains oiseaux, dont la morphologie change, assurent des biologistes polonais. Il faut des mains de dentellière pour sortir d’un filet, suspendu entre les arbres d’une forêt de pins, le plus petit oiseau d’Europe qui vient de s’y prendre en survolant avec des milliers d’autres volatiles migrateurs une péninsule de la Baltique.
24 novembre 2015
Une étude souligne l’importance des forêts et des produits forestiers dans l’atténuation des changements climatiques 
Un communiqué de FPAC
L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) se réjouit de la publication, par le Forum canadien du climat, d’un document qui montre comment les forêts et les produits fabriqués à partir de la fibre ligneuse joueront un rôle de plus en plus essentiel dans la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. L’étude « Les produits forestiers canadiens : une partie de la solution aux changements climatiques », du Dr Stephen Colombo, chercheur, a été rendue publique aujourd’hui lors d’un événement présenté par l’APFC. Le document explique comment les forêts et les arbres jouent un double rôle dans l’atténuation des changements climatiques.
24 novembre 2015
NASA : un réseau de satellites à la recherche de feux de forêt 
Un article de ICI Radio-Canada
La NASA envisage d'installer plus de 200 capteurs infrarouges thermiques sur des satellites pour repérer les incendies de forêt n'importe où dans le monde et avertir immédiatement les pompiers. Le réseau spatial FireSat réagirait à des feux de 10 à 15 mètres de large à peine une quinzaine de minutes après leur déclenchement, selon le laboratoire Jet Propulsion, qui travaille avec l'entreprise Quadra Pi R2E, tous deux établis en Californie.
24 novembre 2015
Pointe-Claire to fell 325 of ash trees 
Un article dans The Gazette
Pointe-Claire will cut down 325 ash trees on public property over the next four months to prevent the spread of the invasive emerald ash borer. For a variety of reasons, the trees tagged for removal could not be treated by TreeAzin, a liquid that can help prevent infestations of the tiny beetle that has already killed millions of ash trees in North America. The trees are being cut down during a period when the beetle is least likely to be active.
23 novembre 2015
Québec renie sa propre cible - Le gouvernement Couillard recule sur la protection du territoire 
Un article dans Le Journal de Montréal
Le gouvernement Couillard a renié en catimini son engagement de protéger 12 % du territoire québécois d’ici la fin de 2015. Cet objectif était pourtant au cœur du plan d’action 2011-2015 pour la création d’aires protégées à des fins de conservation de la biodiversité. Il figurait également dans le rapport annuel 2014-2015 du ministère de l’Environnement, qui a été déposé il y a moins de deux mois à l’Assemblée nationale. Alors que la fin de l’année approche à grands pas et qu’à peine 9 % du territoire québécois est constitué d’aires protégées (9,16 % au 31 mars 2015), le gouvernement Couillard a préféré passer à la trappe la cible de 12 %, qu’il est de toute évidence en voie de rater. Le ministre de l’Environnement, David Heurtel, a affirmé à l’Agence QMI qu’il se concentrait sur l’objectif de créer 17 % d’aires protégées d’ici 2020, ce qui correspond à l'engagement qu'a pris le Québec en ratifiant la convention de Nagoya en 2010. «La véritable cible du gouvernement du Québec, puis ça, ça n’a jamais changé, c’est 17 % pour 2020, puis on travaille dans ce sens-là», a-t-il dit.
23 novembre 2015
Québec pourrait augmenter les volumes de bois 
Un article dans Le Quotidien
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs peaufine sa stratégie « Caribou ». Elle permettra d'augmenter la possibilité forestière actuelle et ainsi éviter de diminuer les volumes garantis aux entreprises, en regroupant des unités d'aménagement forestier dans les régions, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean.
23 novembre 2015
On a découvert une forêt tropicale au pôle nord 
Un article dans Science et avenir
Des chercheurs britanniques ont déterré d'anciennes forêts fossiles sous les glaces de l'Arctique. Elles sont vieilles de 400 millions d'années.
23 novembre 2015
More than half of Amazon tree species at risk of extinction due to deforestation 
Un article dans Youth Independent
Scientists have known for some time that tropical tree species were in danger. But a new study reveals that it might be worse than they thought. The new study suggests that deforestation threatens more than half of all tree species in the Amazon. Specifically, the study, which was published in the journal Science Advances Friday, suggests that at least 36 percent and up to 57 percent of all Amazon tree species are likely at risk of extinction depending on deforestation rates in the future.
23 novembre 2015
Do we underestimate the power of plants and trees? 
Un article de la BBC
Research suggests plants might be capable of more than we suspect. Some scientists - controversially - describe plants as "intelligent". They argue a better understanding of their capabilities could help us solve some of the world's thorniest problems. Four experts talk to the BBC World Service Inquiry programme about what plants can teach us.
20 novembre 2015
Tarifs en hausse pour les baux de villégiature 
Un article dans le Journal de Québec
«Le gouvernement vient de nous prouver qu’il ne veut plus de la classe moyenne en forêt au Québec. Si les gens n’ont pas la capacité de payer, ils n’ont pas d’affaire là, pense le ministre.»

Voilà comment réagissait le président du Regroupement des locataires de terres publiques (RLTP), Réjean Thibeault, à la suite d’une rencontre avec le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand qui s’est déroulé mercredi à l’Assemblée nationale. L’organisme, qui se butait jusqu’à présent au refus systématique du ministre d’accepter une rencontre, avait organisé une manifestation en collaboration avec l’opposition officielle par l’entremise du député de Bonaventure, Sylvain Roy, pour forcer la porte du ministre. Après le dépôt d’une pétition de plus de 5000 noms dénonçant le projet de loi du gouvernement visant à augmenter la tarification des baux de villégiature sur les terres publiques, Thibeault et son équipe ont pu rencontrer le ministre.

20 novembre 2015
Forestry insiders discuss hopes for COP21 
Un article dans iPolitics
Three people with close ties to Canada’s forest industry described on Thursday their hopes for the Paris climate summit. Among them, an environmental stress research scientist pointed to the permanency of the problem at hand. “Out of COP21, I would like to see a reinforcement of what climate scientists know, which is that we’re talking about irreversible climate change,” said Steve Colombo, an emeritus research scientist with the Ontario Ministry of Natural Resources and Forestry. “CO2 doesn’t go away for centuries in atmosphere.”
17 novembre 2015
Quand un «supergène» dicte à un oiseau sa façon de faire la cour 
Un article dans LaPresse
Chez certains oiseaux, la manière de courtiser les femelles est inscrite dans un «supergène». Pour le Combattant varié, un petit échassier qui compte trois sortes de mâles, inutile de se creuser la tête: tout est écrit d'avance, relèvent des chercheurs. Deux études publiées en ligne dans la revue britannique Nature Genetics éclairent l'étonnant comportement au moment de la reproduction de cet oiseau migrateur, dont le nom savant est Philomachus pugnax. «Les Combattants variés sont fascinants parce qu'il existe trois sortes de mâles, qui présentent des différences marquantes, sur le plan de leur comportement, de leur plumage et aussi de leur taille», explique à l'AFP Leif Anderson, de l'Université d'Uppsala (Suède), auteur principal de l'une des études.
17 novembre 2015
Academic publications to become less important when funding university research 
Un article dans SMH
The Turnbull government is set to overhaul the way university research is funded by dramatically downgrading the importance of publishing articles in little-read academic journals.

Prime Minister Turnbull wants to end the "publish or perish" culture in which academics are pressured to focus on constant publishing rather than producing work with commercial and community benefit. In 2013, Australia ranked last in the developed world on the proportion of businesses which collaborate with research institutions on innovation. Under one proposal, the government would entirely scrap the use of research publications from the way it allocates $1 billion a year in block research grants and PhD research funding, sources said.

16 novembre 2015
Douze pour cent d’aires protégées d'ici la fin de 2015: Québec en voie de rater sa cible 
Un article dans Le Journal de Québec
Le gouvernement Couillard aurait renoncé à son engagement de protéger 12 % du territoire québécois d’ici la fin de 2015. Selon l’organisme Action Boréale Abitibi-Témiscamingue, le ministre de l’Environnement, David Heurtel, annoncera sous peu le report de l'achèvement du réseau d’aires protégées de la province. En juillet 2014, peu de temps après son entrée en poste, le ministre Heurtel avait pourtant annoncé son intention d’atteindre la cible de 12 % dans les délais prévus.
16 novembre 2015
Animal magnetic sense comes from protein that acts as a compass 
Un article dans New Scientist
Quick – can you tell where north is? Animals as diverse as sea turtles, birds, worms, butterflies and wolves can, thanks to sensing Earth’s magnetic field. But the magnet-sensing structures inside their cells that allow them to do this have evaded scientists – until now. A team led by Can Xie’s at Peking University in China has now found a protein in fruit flies, butterflies and pigeons that they believe to be responsible for this magnetic sense. “It’s provocative and potentially groundbreaking,” says neurobiologist Steven Reppert of the University of Massachusetts who was not involved in the work. “It took my breath away.”
13 novembre 2015
La décennie du microbiome 
[-Un article de l'Agence Science-Presse]
Les microbes, le sujet-clef de la prochaine décennie? Deux textes en appellent simultanément à une initiative cohérente qui non seulement «unifierait» les spécialistes du microbe, mais en plus, irait chercher la collaboration de mathématiciens, de géologues, de médecins et d'informaticiens. Ces dernières années, on a généralement parlé du microbiome en relation avec des stratégies de décodage de l’ensemble de ce qui cohabite dans notre corps, ou de l’ensemble de l’écosystème microscopique qui fait vivre un sol. Mais dans un des deux nouveaux textes, paru le 28 octobre dans Science, une équipe américaine juge qu’il est temps pour la microbiologie d’aller au-delà du descriptif pour explorer des hypothèses et, peut-être, avancer vers des applications. Pour cela, disent-ils, il faut créer un effort national (Unified Microbiome Initiative) qui irait chercher de l’aide au-delà de la microbiologie.
13 novembre 2015
Maintenant que les censeurs sont partis 
Un blog dans La Presse
Ce sont toutes là des choses que l’on soupçonnait. Si des chercheurs fédéraux s’ouvraient subitement au sujet de la censure à laquelle le gouvernement Harper les soumettait dès qu’ils prenaient leur retraite, si des histoires similaires s’accumulaient au sujet de plusieurs de leurs collègues actifs, si des installations de recherche étaient fermées (ou déplacées même s’il était évident que cela diminuerait la valeur des données qu’elles produisaient), alors on se disait que ces cas-là ne devaient être que les manifestations les plus apparentes d’une posture générale du gouvernement, et que bien d’autres cas de la sortes devaient se cacher dans le «bas de l’iceberg. Et comme on pouvait s’en douter, ils commencent à sortir. Le Globe and Mail en décrit trois ici, à la fois morbidement fascinants et déprimants. | L'article du Globe & Mail 
13 novembre 2015
Arctic Tundra Fire Causes Widespread Permafrost Landscape Changes 
Un article dans USGS Newsroom
Large and severe tundra fires cause top down permafrost thaw, playing a major role in altering Arctic landscapes according to a new study led by the U.S. Geological Survey. The study documented widespread thermokarst formation, characterized by subsidence of the land surface as a result of melted ground-ice, in the years following a tundra fire event. Thaw of ice-rich permafrost is known to impact terrestrial and aquatic ecosystems by altering vegetation communities and hydrology as well as releasing carbon that was previously stored in the frozen ground below.
13 novembre 2015
There’s an awful cost to getting a PhD that no one talks about 
Un article dans QZ
I might not have felt so alone had I known how many people struggle with mental health issues in academia. A 2015 study at the University of California Berkeley found that 47% of graduate students suffer from depression, following a previous 2005 study that showed 10% had contemplated suicide. A 2003 Australian study found that that the rate of mental illness in academic staff was three to four times higher than in the general population, according to a New Scientist article. The same article notes that the percentage of academics with mental illness in the United Kingdom has been estimated at 53%. | Réponse d'Isabelle Laforest-Lapointe, étudiante au PhD au CEF via son blog .
13 novembre 2015
Se tenir debout quand on n’est «rien» | La formidable bataille des Inuits face au projet de la Baie-James 
Un article dans Le Devoir
Un jour, en 1972, les Inuits ont réalisé que les bulldozers et les dynamiteurs s’apprêtaient à débarquer à la baie James pour construire le « projet du siècle » qu’on connaît : une série de barrages qui feraient du Québec le champion mondial de l’hydroélectricité. On connaît moins l’incroyable bataille qu’ont menée les Inuits et les Cris pour faire respecter leurs droits sur ce territoire plus grand que la France. On oublie — et les plus jeunes ignorent peut-être — que le gouvernement de Robert Bourassa a lancé ce chantier monumental sans même consulter les autochtones. Encore moins les compenser financièrement. « Le gouvernement nous faisait sentir qu’on n’était rien. On n’avait aucun droit. C’est comme si on n’existait pas », dit un Inuit dans le documentaire So That You Can Stand, lancé cette semaine à Kuujjuaq, dans le Grand Nord québécois.
12 novembre 2015
Des frênes ravagés par l’agrile transformés en mobilier urbain 
Un article dans Métro
Dès le printemps prochain, les passants qui déambuleront sur la rue Masson et le boulevard Saint-Laurent, dans Rosemont–La Petite-Patrie, pourront s’asseoir sur des bancs réalisés avec des frênes ravagés par l’agrile. Un budget de plus de 35 000$ a été consacré par l’arrondissement à ce projet.
12 novembre 2015
Carbon accumulation by US forests may slow over the next 25 years | Afforestation could help offset future declines 
Un article dans Science Daily
Currently, the carbon sequestered in US forests partially offsets the nation's carbon emissions and reduces the overall costs of achieving emission targets to address climate change -- but that could change over the next 25 years.
12 novembre 2015
Increased deforestation could substantially reduce Amazon basin rainfall 
Un article dans Science Daily
Continued deforestation of the Amazon rainforest could diminish the amount of rain that falls in the Amazon River basin, finds a new study. These declines in rainfall could potentially alter the region's climate, disrupting rainforest ecosystems and impacting local economies, according to the study's authors.
11 novembre 2015
Dans les coulisses de la révocation des concessions forestières 
Un blog sur le site Forêt à coeur
Dans la suite de ma quête sur l’histoire forestière du Québec, je vous présente aujourd’hui le texte d’une conférence donnée en décembre 1972, devant une assemblée de l’Association Forestière Québécoise (aujourd’hui dissoute), par M. Roland Royer, alors Chef forestier de la Consolidated Bathurst Limitée. Intitulée « Pourquoi abolir les concessions forestières? », cette conférence se voulait essentiellement une réponse au Livre Blanc sur les forêts (« Exposé sur la politique forestière ») que le ministère des Terres et Forêts (MTF) venait de déposer. Un Livre Blanc qui proposait d’abolir les concessions pour les remplacer par des garanties d’approvisionnement et qui voyait le MTF prendre lui-même en main l’aménagement des forêts. Tout en reconnaissant certains problèmes, M. Royer proposait, au nom de l’industrie forestière, des solutions alternatives à l’abolition pure et simple des concessions.
11 novembre 2015
Conservationists propose the ‘World Heritage Wilderness Complex’ to protect large landscapes 
Un article dans Mongabay
ifteen years ago, Cyril Kormos helped create the Central Suriname Nature Reserve — 1.6 million hectares (about 4 million acres) of protected tropical forest that provides habitat for jaguars, giant river otters, eight species of primates and 400 species of birds, including the harpy eagle — an experience that stuck with him. Kormos, the Vice-Chair for World Heritage at the International Union for Conservation of Nature–World Commission on Protected Areas and Vice-President for Policy at the WILD Foundation, describes the nature reserve, which was designated as a World Heritage site in 2000, as a “big, intact, wild tropical forest site” — and he says his work on the proposal for the reserve is partly where the idea for the World Heritage Wilderness Complex came from.
10 novembre 2015
First-of-its-kind mapping platform could help protect indigenous communities 
Un article dans Mongabay
Thirteen land rights and research groups have come together to develop the first-of-its-kind online interactive platform called LandMark, which maps “lands collectively held and used by indigenous peoples and local communities.” By mapping such community lands, LandMark aims to “make clear that these lands are not vacant, idle or available to outsiders,” according to a statement by the World Resources Institute (WRI), a member of the steering group. “This is a unique and path breaking tool,” Andy White, Coordinator of Rights and Resources Initiative (RRI), said at the launch of LandMark in Washington DC on November 10. Data of this kind has never been so accessible on a single platform, he added.
10 novembre 2015
Research links tundra fires, thawing permafrost 
Un article dans Science Daily
Wildfires on Arctic tundra can contribute to widespread permafrost thaw much like blazes in forested areas, according to a study. The connection between wildfires and permafrost loss is better documented in boreal forests, where burns are relatively common. Tundra fires are less common, so their effects have not been studied as extensively.
9 novembre 2015
Plant collections left in the cold by cuts 
Un article dans Nature
Herbaria in North America are withering away. Collections of preserved plant specimens that have been accumulating for a century or more are being closed and consolidated as tight budgets and competition for space put pressure on universities to direct resources to facilities such as labs.
7 novembre 2015
Fire severity in southwestern Colorado unaffected by spruce beetle outbreak 
Un article dans Science Daily
Contrary to expectations that spruce beetle infestations increase the severity of wildfires in southwestern Colorado, a new study has found that this native insect may not be to blame after all.
7 novembre 2015
Peru creates ‘Yellowstone of the Amazon': 3.3M acre reserve home to uncontacted tribes, endangered wildlife 
Un article dans Mongabay
After more than a decade of discussion and planning, Peru on Sunday will officially designate Sierra del Divisor National Park, a 1.3 million hectare (3.3 million acre) reserve that is home to uncontacted indigenous tribes, endangered wildlife, and one of South America’s wildest landscapes. The much-awaited news was revealed late Friday night in a series of tweets by Peru’s Environment Minister Manuel Pulgar-Vidal, who called the declaration a “historic event”.
7 novembre 2015
How Norway saved its vanishing forests 
Un article de la BBC
Knut Ole Viken's history is tied to the forest. As a child he spent summers with his father in remote woodlands close to the Arctic Circle. There they measured the growth of trees, the foundation of Norway's wilderness. 27 years later, Viken has been working in the forest long enough to notice it change. Unlike many other forests, that change has been positive. Norway was once at risk of losing much of its forests. After centuries of logging for timber and firewood, the country had consumed much of this previously vast natural resource. All that has changed. Today, Norway has triple the amount of standing wood in forests than it had 100 years ago.
7 novembre 2015
Les entreprises forestières pourraient délaisser FSC 
Un article de Radio-Canada
Le mécontentement entourant la certification environnementale FSC prend de l'ampleur au Québec. Dans une lettre à l'organisme et au gouvernement du Québec, le Conseil de l'industrie forestière soulève de profondes inquiétudes de la part de ses membres au sujet de nouvelles normes d'exploitation de la forêt encore non aménagée au nord du Québec. Jusqu'à maintenant, Produits Forestiers Résolu (PFR) était la compagnie le plus à couteaux tirés avec FSC Canada en raison de la perte de ses certifications environnementales dans certaines forêts. Au terme d'une campagne musclée de Greenpeace, PFR a perdu plusieurs contrats, notamment avec Best Buy. Mais la compagnie n'est plus seule dans la mêlée. Près de 30 autres joueurs forestiers soulèvent à leur tour des doutes sur la pertinence d'avoir la certification environnementale FSC.
6 novembre 2015
BREAKING: Federal government unmuzzles scientists 
Un article dans National Observer
Ottawa is unmuzzling the scientists. Alain Vezina, regional director of science for the Bedford Institute of Oceanography in Dartmouth, Nova Scotia, confirmed Friday morning that scientists at the institute are allowed to openly speak to media.

Vezina held a meeting this morning to brief staff on the change. He told National Observer that the announcement was communicated to him from the assistant deputy minister of science at Fisheries and Oceans Canada (known by its old acronym for the Department of Fisheries and Oceans, DFO).

6 novembre 2015
Le caribou forestier n'a pas besoin d'emploi pour se nourrir 
Un blog dans Huffington Post
Si vous habitez sur la Côte-Nord, il y a de bonnes chances que vous soyez un travailleur forestier, ou qu'un membre de votre famille, un ami ou un voisin travaille dans cette industrie. C'est la même chose si vous êtes au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans le Nord-du-Québec, en Gaspésie, en Mauricie ou encore en Abitibi-Témiscamingue.
6 novembre 2015
Domtar inaugure un outil de consultation en ligne des travaux forestiers 
Un article de Newswire
L'usine Domtar de Windsor lance Mirador, un nouvel outil Web de consultation des travaux forestiers planifiés sur ses propriétés forestières situées dans le Sud du Québec. Domtar qui célèbre son 10e anniversaire en tant qu'entreprise certifiée Forest Stewardship Council® (FSC®) pour ses terrains privés, a profité de la vitrine offerte lors du Congrès et Salon forestier de l'Association forestière du sud du Québec afin d'inaugurer cette nouvelle plateforme. La norme FSC® appuie ses fondements sur la gestion d'un équilibre au niveau environnemental, social et économique. Elle valorise la communication avec les différents intervenants et utilisateurs de la forêt permettant une compréhension mutuelle des enjeux associés à l'aménagement forestier.
5 novembre 2015
Evolution | Greater than the sum of its parts 
Un article The Economist
It is rare for a new animal species to emerge in front of scientists’ eyes. But this seems to be happening in eastern North America. Interbreeding between animal species usually leads to offspring less vigorous than either parent—if they survive at all. But the combination of wolf, coyote and dog DNA that resulted from this reproductive necessity generated an exception. The consequence has been booming numbers of an extraordinarily fit new animal (see picture) spreading through the eastern part of North America. Some call this creature the eastern coyote. Others, though, have dubbed it the “coywolf”. Whatever name it goes by, Roland Kays of North Carolina State University, in Raleigh, reckons it now numbers in the millions.
5 novembre 2015
Pas un vrai coyote, pas un chien, pas un loup…  
Un article dans le Soleil
Très intéressant papier que celui que vient de publier The Economist (!) sur le coyote de l’est, cette «biopatente» qui a pris la place du loup de l’est dans notre coin de l’Amérique du Nord au cours du dernier siècle et qui commence même à se sentir chez lui en ville — au grand désarroi de certains citadins.


4 novembre 2015
Les forêts chinoises en danger  
Un article dans La Presse
Un tiers des forêts chinoises restent menacées, en dépit de l'annonce par les autorités d'une suspension de l'abattage commercial d'arbres en milieu naturel d'ici à 2017, a estimé mercredi l'ONG environnementale Greenpeace. De vastes étendues forestières ont été sacrifiées au fil de l'insolent développement économique du pays des dernières décennies, mais Pékin est résolu à remédier à la situation, à en croire les grandes lignes du prochain plan quinquennal chinois dévoilées mardi soir.
3 novembre 2015
L’if de nos forêts se fait piller 
Un article dans La Terre de chez-nous
Les branches de l’if du Canada sont convoitées par des entreprises pharmaceutiques de calibre mondial, et plusieurs cueilleurs en prélèvent des quantités astronomiques sans permis dans nos forêts québécoises. « La récolte illégale, qui avait diminué en 2014, affiche une recrudescence en 2015. C’est dommage, car les cueilleurs non autorisés n’emploient pas toujours les méthodes appropriées et ça menace la pérennité de la ressource », se désole Catherine Thibeault, responsable des communications au bureau régional du Saguenay–Lac-Saint-Jean du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Uniquement au Saguenay–Lac-Saint-Jean, les autorités estiment qu’il se sera écoulé environ 250 000 kg d’ifs sur le marché noir cette année.
3 novembre 2015
Les industriels doivent devenir des détectives de la forêt  
Un article dans La Frontière
Dans un contexte de raréfaction de la ressource forestière, et ce, autant en qualité qu’en quantité, il importe de valoriser toutes les espèces d’arbres et d’optimiser l’utilisation de chaque essence.

C’est le message qu’est venu livrer Sébastien Migneault, chercheur à la Chaire de recherche du Canada en valorisation, caractérisation et transformation du bois de l’UQAT, à des étudiants et des collègues de l’université régionale et du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

3 novembre 2015
Forêt: l'avenir lié à de nouveaux produits  
Un article dans Le Quotidien
Produits forestiers Résolu n'a pas le choix de se tourner vers de nouveaux produits si elle veut survivre. Le professeur de politique forestière et d'évaluation environnementale à l'Université Laval, Luc Bouthillier, n'y va pas par quatre chemins. «Depuis 2006 que je le dis, et ça ne touche pas que Résolu. L'ensemble de l'industrie doit faire un virage et diversifier sa production. Le papier journal est mort. C'est un produit qui a bien fonctionné au 20e siècle, mais là nous sommes rendus au 21e siècle. Le papier journal est un produit d'un autre temps», a-t-il lancé. Le professeur réagissait ainsi aux menaces de fermeture d'usine qu'a brandies Richard Garneau, le grand patron de Résolu, devant les maires de la région la semaine dernière.
3 novembre 2015
Le stress améliore la résistance des arbres  
Un article sur le site d'Agence Science-Presse
Ce qui ne tue pas renforce. Ce dicton a pris feuilles et racines lorsque des chercheurs se sont penchés sur les saules pourpres plantés sur un site autrefois utilisé comme raffinerie de pétrole à Varennes. Ces petits arbustes ont en effet démontré une vitalité supérieure à ceux qui prennent racines dans des écosystèmes en santé. Avec une résistance étonnante aux ravageurs, en plus d’effacer les traces de contamination des sols.


30 octobre 2015
CHANGEMENTS CLIMATIQUES: Québec accorde 5,17 millions $ au consortium Ouranos 
Un article dans Le Devoir
À l’approche de la conférence de Paris sur les changements climatiques, le gouvernement du Québec a annoncé vendredi à Montréal l’octroi d’une somme de 5,17 millions $ au consortium Ouranos afin qu’il poursuive ses travaux en la matière. Avec des partenaires, Ouranos s’intéresse aux conséquences des changements climatiques et aux façons de s’y adapter, qu’il s’agisse de l’industrie touristique, de la construction des bâtiments, des infrastructures, de l’environnement naturel ou de l’économie en général.
29 octobre 2015
McGill Talks Climate Change 
Une émission au Canal Savoir
The UN Intergovernmental Panel on Climate Change, winner of the Nobel Peace Prize 2007, says researchers have established that climate change is real; the focus should now be on identifying opportunities and solutions. To discuss are McGill professors: Catherine Potvin, Canada Research Chair on Climate Change Mitigation and Tropical Forests; Nigel Roulet, Founding Director, McGill School of Environment; Dror Etzion, Associate Professor of Strategy and Organization, Desautels Faculty of Management, and; Sébastien Jodoin, Assistant Professor of Law at McGill.
28 octobre 2015
Reduced Amazon deforestation may be saving thousands of human lives 
Un article de Mongabay
Forest preservation brings with it a plethora of possible benefits, from protecting wildlife habitat and stemming the release of carbon into an already-overloaded atmosphere, to the provision of resources for forest-dependent human communities. Keeping forests around may be good for human health, as well. New research published this week in Nature Geoscience indicates that a dip in Amazon deforestation may have prevented the deaths of 1,700 people per year.
28 octobre 2015
Biggest Protected Area in the World 
Un article de Huffington Post
How wild will the future be? Today, the World Database on Protected Areas estimates that 15.4% of earth's lands and 8.4% of the waters of the world are in some formal protection system (Juffe-Bignoli, D. et al. 2014. Protected Planet Report 2014. UNEP-WCMC). But do the current systems protect them in the best way possible? When properly protected, wilderness areas can be large, diverse spaces used by many peoples for recreation, subsistence, and cultural practices.
28 octobre 2015
Amazonian natives had little impact on land, new research finds 
Un article de Science Daily
Natives of Amazonia had limited impact on the forests and land surrounding them, suggests new research. The findings reinforce how vulnerable Amazonian forests may be to logging and mining.
27 octobre 2015
World’s protected forests lost 3 percent of their tree cover in 13 years 
Un article de Mongabay
Forests around the world are whittled away as trees are felled for lumber, land is cleared for agriculture, and fires ravage landscapes. Protected areas are established as a way to prevent ecosystem damage, but a new study released recently finds that this may not be working very well in many areas. It states that the world’s protected areas lost 3 percent of their forest cover in just over a decade. And in some places, more forest was lost from within protected areas than outside of them.
26 octobre 2015
For trees, growing should not be confused with putting on weight 
Un article de Science Daily
In coniferous forests across the Northern Hemisphere, woody biomass production does not occur at the same time or rate as changes in tree stem size. The time lag observed between changes in tree size and tree mass suggests that these two growth processes exhibit different sensitivities to local environmental conditions such as light, temperature or water availability. These findings have crucial implications for our understanding of carbon cycle.
23 octobre 2015
Alaskan boreal forest fires release more carbon than the trees can absorb. Yukon Flats region has lost 12 percent of its carbon stores in recent decades 
Un article de Science Daily
A new analysis of fire activity in Alaska's Yukon Flats finds that so many forest fires are occurring there that the area has become a net exporter of carbon to the atmosphere. This is worrisome, the researchers say, because arctic and subarctic boreal forests like those of the Yukon Flats contain roughly one-third of the Earth's terrestrial carbon stores.
23 octobre 2015
Protected and intact forests lost at an alarming rate around the world 
Un article de Science Daily
Protected and intact forests have been lost at a rapid rate during the first 12 years of this century. According to researchers, 3% of the protected forest, 2.5% of the intact forest, and 1.5% of the protected intact forest in the world were lost during 2000 – 2012. These rates of forest loss are high compared to the total global forest loss of 5% for the same time period.
23 octobre 2015
Carbon canopy: Study shows that tree planting alone may not significantly offset urban carbon emissions 
Un article de Science Daily
Trees play a minor role in offsetting carbon emissions in urban areas, a new study shows. Researchers examined carbon emissions and trees' carbon storage in the Twin Cities (Minnesota) and found hotspots where more trees could yield benefits.
23 octobre 2015
Scientists urge policymakers to plant more trees to save Britain's rivers from climate change 
Un article de Science Daily
New research has prompted scientists to call on policymakers to plant more trees alongside upland rivers and streams, in an effort to save their habitats from the future harm of climate change.
23 octobre 2015
Arbres : puits à carbone, mais pour combien de temps? 
Un article de l'Agence Science Presse
Depuis toujours, les arbres agissent comme des puits à carbone, ce qui réduit d’autant la quantité de CO2 qui va se perdre dans l’atmosphère et accroît l’effet de serre. Mais si les arbres approchaient des limites de ce qu’ils peuvent absorber ?
23 octobre 2015
Cent ans après, des singes hurleurs reviennent dans la forêt de Rio 
Un article dans La Presse
Plus de cent ans après leur disparition, les cris des singes hurleurs résonnent à nouveau dans la forêt de Tijuca, à Rio, la plus grande du monde en milieu urbain, qui va être peu à peu repeuplée de sa faune.
20 octobre 2015
Premières Nations et industriels forestiers peuvent-ils cohabiter? 
Un article dans l'Écho Abitibien
Un siège vide lors de négociations entre le gouvernement, l’industrie forestière et les Premières Nations ne doit pas forcément être interprété comme un manque d’intérêt ou un refus de collaborer de la part de ces dernières. Le mardi 20 octobre, devant des chercheurs et des étudiants en foresterie de l’UQAT et du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Stephen Wyatt, professeur en foresterie sociale et politique à l’Université de Moncton, a discuté de l’épineuse question de l’engagement autochtone dans les processus de gestion forestière au Québec.
19 octobre 2015
Climate models may be wrong as fires cancel forest carbon sinks 
Un article dans New Scientist
Climate scientists may need to revise their predictions: instead of acting as carbon sinks, Earth’s northern boreal forests could start releasing carbon at a faster rate than they can capture it. Most global climate models treat these forests as storing about one-third of all terrestrial carbon in trees and, especially, in thick layers of peaty soil. Forest fires disrupt this storage temporarily, releasing carbon to the atmosphere until it can be recaptured by regrowth.
19 octobre 2015
Nouvel outil pour la protection et la mise en valeur des forêts 
Un article dans le Journal Express
Le Plan de protection et de mise en valeur des forêts privées du Centre-du-Québec (PPMV) servira dorénavant de cadre de référence afin de guider les actions, en forêt privée, qui permettront le développement maximal des bénéfices qu’engendrent ces forêts pour la communauté.
19 octobre 2015
Domtar inaugure un outil de consultation en ligne des travaux forestiers 
Un article dans Newswire
L'usine Domtar de Windsor lance Mirador, un nouvel outil Web de consultation des travaux forestiers planifiés sur ses propriétés forestières situées dans le Sud du Québec. Domtar qui célèbre son 10e anniversaire en tant qu'entreprise certifiée Forest Stewardship Council® (FSC®) pour ses terrains privés, a profité de la vitrine offerte lors du Congrès et Salon forestier de l'Association forestière du sud du Québec afin d'inaugurer cette nouvelle plateforme.
15 octobre 2015
Climate change requires new conservation models 
Un article dans Science Daily
In a world transformed by climate change and human activity, conserving biodiversity and protecting species will require an interdisciplinary combination of ecological and social research methods, say experts.
15 octobre 2015
Could contaminated land actually be good for trees? 
Un article dans Science Daily
The very act of tolerating some forms of soil pollution may give trees an advantage in the natural world, says a plant biologists.
15 octobre 2015
La bête lumineuse 
Un article dans Le Fil
À quelques minutes de notre départ, la tension est palpable parmi le groupe: allons-nous, ou non, voir des orignaux? Avec un taux de succès d'observation de 80%, les chances sont plutôt bonnes. De plus, nous apprend-on, la fin du mois de septembre est très propice à l'observation, puisque c'est la période du rut, durant laquelle ils s'exposent davantage. C'est donc avec fébrilité que nous entrons dans la forêt boréale en compagnie du guide Pierre Vaillancourt.
14 octobre 2015
Le Conseil de l’industrie forestière réclame un assouplissement des règles 
Un article de Radio-Canada
Le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), André Tremblay, réclame un coup de barre majeur de la part du gouvernement du Québec pour redresser la rentabilité des usines de sciage. Il a présenté une conférence devant 70 hommes et femmes d'affaires mercredi midi, dans l'arrondissement de Jonquière. M. Tremblay explique que les coûts du bois ont grimpé en flèche depuis la mise en place du nouveau régime forestier en 2013. Les industriels défraient 65 dollars pour chaque mètre cube de bois livré à l'usine de sciage. Il s'agit d'une hausse de 26 % en deux ans.
14 octobre 2015
Spring to come three weeks earlier to the United States 
Un article dans Science Daily
Scientists have projected that the onset of spring plant growth will shift by a median of three weeks earlier over the next century, as a result of rising global temperatures.
14 octobre 2015
Luc Bouthillier souhaite un nouvel accord sur le bois d’œuvre au plus vite 
Une entrevue à Ici Radio-Canada
Le professeur en politique forestière à l'Université Laval, Luc Bouthillier, souhaite que le Canada amorce rapidement les négociations pour renouveler l'entente canado-américaine sur le bois d'oeuvre.
13 octobre 2015
Plus de 200 espèces découvertes dans l'Himalaya 
Un article dans La Presse
Un singe qui éternue sous la pluie ou un poisson «qui marche»: le Fonds mondial pour la nature (WWF) a recensé plus de 200 espèces découvertes récemment dans l'est de l'Himalaya, une initiative visant à sensibiliser aux menaces pesant sur les richesses naturelles de la région.
13 octobre 2015
Industrie forestière : des spécialistes peu impressionnés par les promesses électorales 
Un reportage de Radio-Canada
Depuis le début de la campagne électorale, les candidats à l'élection fédérale se font les défenseurs de l'industrie forestière qui crée 5000 emplois au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Que promettent vraiment leurs formations politiques?
13 octobre 2015
Le fabricant de papillons adhésifs tient sa promesse en retirant Produits forestiers Résolu de sa chaîne d’approvisionnement 
Un article sur le site de Greenpeace
En mars dernier, nous avons félicité la multinationale 3M pour sa nouvelle politique durable en matière de pâte et papier. Le fabricant de papillons adhésifs Post-It, de ruban adhésif Scotch et d’autres produits phares s’est engagé à protéger les forêts majeures de la planète, à respecter les droits des peuples autochtones et à utiliser davantage de papier recyclé et de papier sans-arbres dans sa production. La nouvelle est parvenue après que Forest Ethics et Greenpeace aient exposé les liens qu’entretenait 3M avec un destructeur de la forêt tropicale humide en Indonésie, ainsi qu’avec la société forestière controversée Produits forestiers Résolupour ses besoins en papier.
13 octobre 2015
REDPARQUES makes good progress in getting protected areas recognized as natural solutions to climate change 
Un article sur le site du WWF
REDPARQUES, the Latin American network of protected areas system directors is making progress towards a global recognition of protected areas as nature-based solutions to climate change. This month, the network’s President, Peru (SERNANP), informed all nineteen REDPARQUES members that the organization is getting ready to have their voice heard at the UN climate change conference COP 21 that will take place in Paris in December of this year.
13 octobre 2015
L'entente entre le Canada et les États-Unis sur le bois d'œuvre expire lundi 
Un article sur le site d'Ici Radio-Canada
L'entente sur le bois d'œuvre entre le Canada et les États-Unis expire lundi, et la Colombie-Britannique croit que le renouvellement de cet accord commercial devrait être une priorité pour le prochain gouvernement fédéral qui sera élu dans quelques jours.
10 octobre 2015
Entente historique entre une compagnie et des écologistes 
Un article dans Le Journal de Montréal
La compagnie Tembec a accepté de se plier à plusieurs exigences du groupe écologiste l’Action boréale dans la coupe forestière effectuée dans la forêt historique Kanasuta, chère à Richard Desjardins. La forêt Kanasuta est située à l’ouest de Rouyn-Noranda, tout près de la frontière ontarienne. Elle est très importante pour les écologistes puisqu’il s’agit d’une des dernières forêts peu perturbées de l’Abitibi. C’est aussi un lieu riche d’archéologie puisque les autochtones y sont présents depuis 8000 ans.
9 octobre 2015
«Science» dénonce Harper 
Un article dans Le Devoir
Les politiques conservatrices ont été dévastatrices pour le milieu scientifique, affirme la revue. À moins de deux semaines des élections fédérales, la revue Science dénonce combien la politique du gouvernement de Stephen Harper a été dévastatrice pour la recherche scientifique menée au pays au cours des neuf dernières années.
7 octobre 2015
Frogs Are on the Verge of Mass Extinction, Scientists Say 
Un article dans Ecowatch
Things aren’t looking good for reptiles and amphibians lately, especially frogs. John Alroy at Macquarie University in Australia published a study last month examining recent extinctions for the two groups of animals, and the results are alarming. “About 200 frog extinctions have occurred and hundreds more [frog species] will be lost over the next century, so we are on pace to create a mass extinction,” according to the study.
7 octobre 2015
Le sort de certains milieux naturels toujours incertain 
Un article dans le Courrier du Sud
Des membres de deux groupes écologistes souhaitent que la Ville de Longueuil intègre son nouveau Plan de conservation des milieux naturels, qui se fait toujours attendre, au Schéma d'aménagement et de développement de l'agglomération, dont le 2e projet de règlement a déjà été adopté. Ces derniers voient des contradictions entre le plan de développement proposé et les milieux naturels restant à protéger sur le territoire.
7 octobre 2015
Des propriétaires forestiers souhaitent louer un hélicoptère pour combattre la tordeuse 
Un article sur le site d'Ici Radio-Canada
Des propriétaires de boisés de Causapscal, dans la Matapédia, souhaitent obtenir l'aide de Québec et d'Ottawa pour arroser la forêt privée infestée par la tordeuse des bourgeons de l'épinette.
7 octobre 2015
Réchauffement: les grands incendies de forêt plus fréquents 
Un article dans La Presse
Les incendies de forêt très étendus devraient devenir de plus en plus fréquents avec le réchauffement climatique, selon l'étude parue lundi de chercheurs qui en ont analysé la fréquence sur les deux derniers millénaires dans les montagnes rocheuses.
6 octobre 2015
L’Arbre de l’année : le hêtre de Ste-Angèle 
Un article dans Québec Science
« Tu as pris racine vers 1650 au milieu d’une forêt dont il ne reste aucune trace. Tes racines se sont diffusées au cœur des terres les plus fertiles du Québec. Tu es témoin vivant de cette époque lointaine. […]» C'est le le hêtre invétéré de Sainte-Angèle-de-Monnoir qui a remporté le plus de vote lors de la première édition de l’Arbre de l’année Québec. Ce concours, lancé au printemps dernier par les magazines et organismes de vulgarisation scientifique francophone, invitait les gens à présenter la candidature d’un arbre qui leur est cher.
6 octobre 2015
Are you suffering from nature deficiency disorder? 
Un article dans CBC
Not enough time outdoors leads kids to become disconnected, says naturalist.
5 octobre 2015
Revues scientifiques rationnées à l'Université Laval 
Un article dans le Soleil
Faute de fonds suffisants, l'Université Laval annonce à ses étudiants et professeurs qu'elle coupera dans leur matière première. Une «vaste opération de rationalisation» privera les chercheurs de l'accès à de nombreuses revues scientifiques dans lesquelles sont publiées les plus récentes découvertes. Les principaux intéressés sont inquiets, voire exaspérés.
2 octobre 2015
Banff National Park starts prescribed burn before bison reintroduction 
Un article dans le Calgary Herald
A prescribed burn in the Panther meadows, an area which will soon be home to plains bison, is in the works. On Thursday, wildfire specialists ignited a 1,000-hectare fire in the area, approximately 60 kilometres north of the Banff townsite.

It’s one of four prescribed burns planned for Banff National Park this fall. The Panther meadows fire will be used to maintain and restore high-quality wildlife habitat for bighorn sheep, goats, grizzly bears, wolves and ungulates. The meadows are also where bison will be reintroduced to the park in 2017.

2 octobre 2015
Pourquoi les feuilles d'automne sont rouges, oranges ou jaunes? 
Un article dans Huffington Post
Les couleurs des arbres, voilà l'un des seuls avantages de l'automne. Ce camaïeu de jaunes et de rouges en arriverait presque à ringardiser l'été et ses herbes séchées et le printemps bourgeonnant. Mais pourquoi? Pourquoi sentant le rude hiver arriver, les feuilles se parent ainsi de leurs plus beaux atours? La science s'est penchée sur cette question et a découvert comment les arbres avaient réussi à gagner une guerre qui dure depuis la nuit des temps.
1 octobre 2015
A New Global Tinderbox: The World’s Northern Forests 
Un article dans Yale 360
Rapidly rising temperatures, changes in precipitation, and increased lightning strikes are leading to ever-larger wildfires in the northern forests of Alaska, Canada, and Siberia, with potentially severe ecological consequences.
30 septembre 2015
Une forêt des Laurentides préservée 
Un article dans le Journal de Montréal
Saint-Jérôme crée une aire protégée aussi grande que le parc du Mont-Royal, au cœur de la ville, protégeant d’un seul coup 2,5% de tout son territoire.
29 septembre 2015
Pierre Legendre parmi les scientifiques les plus cités à l'échelle internationale 
Un article dans UdeM Nouvelles
Pierre Legendre, professeur au Département des sciences biologiques, figure dans la liste 2015 des scientifiques les plus cités à l'échelle internationale, selon les critères de l'éditeur professionnel Thomson Reuters. Son nom figurait déjà dans la précédente liste des chercheurs les plus cités, diffusée en 2014. M. Legendre est cité dans la catégorie « Environnement et écologie ».
28 septembre 2015
Un fonds de 15 M$ pour l'industrie forestière 
Un article de TVA Nouvelles
Le gouvernement de Stephen Harper, s'il est reconduit au pouvoir, créera un Fonds de promotion commerciale du secteur forestier de 15 millions $ afin de soutenir l'industrie de la forêt et de mettre de l'avant les produits forestiers canadiens, a annoncé lundi Denis Lebel, candidat du Parti conservateur dans la circonscription de Lac-Saint-Jean. Le lieutenant politique de Stephen Harper au Québec a précisé dans un communiqué que ce fonds recevra 5 millions $ tous les ans pendant trois ans.
28 septembre 2015
La forêt québécoise en mode « Révolution tranquille » depuis 40 ans 
Un blog d'Eric Alvarez
Ma précédente chronique mettait en relief deux grands constats tirés d’un sondage pancanadien de 1989, soit: la perception négative des Québécois de l’aménagement de leurs forêts publiques et le jugement sévère qu’ils portaient sur les deux principaux responsables (industrie forestière et gouvernement). Aujourd’hui, je présente une des raisons de cette perception négative: l’avènement soudain de la récréation « de masse ». Pas la seule assurément, mais sans aucun doute une des principales raisons du « mal-être » des Québécois face à l’aménagement de leurs forêts. Les données du graphique ci-haut sur l’évolution de l’utilisation des Parcs et Réserves du Québec pour la récréation sont tirées d’une présentation de M. Laurent Bouliane (ingénieur forestier — Parcs Canada) dans le cadre du congrès annuel de l’Ordre des Ingénieurs Forestiers (OIFQ) de 1975 (il existait alors un compte-rendu papier des conférences).
25 septembre 2015
A pre-game analysis of what to expect, and not expect, at COP 21 
Un article dans le site Mongabay
As pre-conference meetings progress toward a new climate change agreement, here’s a prognosis of what could happen at the Paris climate negotiations in December. The views expressed in this commentary are those of the authors.
25 septembre 2015
Élections fédérales 2015: Le NPD promet 105 millions pour l'industrie forestière 
Un article du Huffington Post
Le chef néo-démocrate s'engage à investir, s'il est élu premier ministre, 105 millions de dollars sur trois ans pour soutenir l'industrie forestière du Canada. Selon Thomas Mulcair, le chef conservateur Stephen Harper a « négligé » le secteur forestier depuis son arrivée au pouvoir. « Malheureusement, depuis 10 ans, Stephen Harper n'a pas su tirer le plein potentiel du secteur. [...] Il a négligé une industrie qui est pourtant capitale pour le Québec. » M. Mulcair promet donc : 55 millions dans les installations des usines de transformation du bois; 40 millions en recherche et développement; 10 millions pour développer de nouveaux marchés pour le bois à valeur ajoutée
25 septembre 2015
Thomas Mulcair promet 2500 emplois dans l'industrie forestière 
Un article dans La Presse
Alors que les mauvaises nouvelles s'accumulent dans l'industrie forestière depuis des années, mais le chef du NPD, Thomas Mulcair, est convaincu que d'importants investissements du gouvernement pourraient permettre de créer au moins 2500 emplois dans ce secteur de l'économie. ugeant que l'industrie forestière a profondément souffert durant le règne de Stephen Harper, le chef néo-démocrate a promis d'investir pour 105 millions d'ici 3 ans s'il est élu afin d'accroître la compétitivité de ce secteur de l'économie. Le NPD veut aussi encourager la recherche pour découvrir de nouvelles méthodes de fabrication ou le développement de nouveaux produits.
24 septembre 2015
Nourrir les oiseaux dans son jardin peut dérouter leur migration 
Un article dans Le Journal de Montréal
Les fauvettes à tête noire originaires d’Europe centrale ont dévié leur migration hivernale vers la Grande-Bretagne au lieu de la Méditerranée en partie parce qu’elles peuvent trouver pléthore de nourriture dans les jardins britanniques, selon une étude publiée jeudi. Les chercheurs du British Trust for Ornithology sont arrivés à cette conclusion en étudiant les habitudes des oiseaux que l’on trouve dans les jardins au Royaume-Uni sur une période de douze ans.
24 septembre 2015
New forests cannot take in as much carbon as predicted 
Un article dans Science Daily
Atmospheric sciences professor Atul Jain and graduate student Prasanth Meiyappan found that most carbon emissions models overestimate the capacity of regrowing forests to take in carbon. Despite a projected abundance of photosynthesis-fueling carbon, nitrogen is limited, thus limiting forests' growth.
24 septembre 2015
Why some scientists are worried about a surprisingly cold ‘blob’ in the North Atlantic Ocean 
Un article du Washington Post
It is, for our home planet, an extremely warm year. Indeed, last week we learned from the National Oceanic and Atmospheric Administration that the first eight months of 2015 were the hottest such stretch yet recorded for the globe’s surface land and oceans, based on temperature records going back to 1880. It’s just the latest evidence that we are, indeed, on course for a record-breaking warm year in 2015. Yet, if you look closely, there’s one part of the planet that is bucking the trend. In the North Atlantic Ocean south of Greenland and Iceland, the ocean surface has seen very cold temperatures for the past eight months. What’s up with that?
23 septembre 2015
Produits forestiers Résolu perdrait un autre client à l’usine Saint-Félicien 
Un article dans Radio-Canada
La multinationale Kimberly-Clark aurait mis fin à son contrat avec l'usine de pâte kraft de Produits forestiers Résolu à Saint-Félicien. elon le journal Le Quotidien, Kimberly-Clark aurait cédé aux pressions de Greenpeace et n'achèterait plus de pâtes issues de la forêt boréale. Kimberly-Clark fabrique des papiers mouchoirs, du papier hygiénique et des couches. Ces produits sont commercialisés, entre autres, sous la marque Kleenex. Le porte-parole de Résolu, Karl Blackburn, affirme que l'usine Saint-Félicien produit pourtant de la pâte selon les normes du Forest Stewardship Council (FSC). « Je suis capable de fournir à mes clients de la pâte certifiée FSC si c'est la norme qu'ils exigent, dit-il. Maintenant, ils décident dans certains cas de changer leur politique d'achat parce que maintenant ce n'est plus FSC qui est la raison ou les Premières Nations, mais ce sont les produits de la forêt boréale. »
23 septembre 2015
Infested ash trees in Vaudreuil being replaced by variety of species 
Un article dans The Gazette
After cutting down hundreds of infected ash trees in one neighbourhood this summer, the town of Vaudreuil-Dorion has decided to replant with several different species. City council recently awarded a $43,000 contract to Pépinière Rougement to supply about 360 trees consisting of six different species to be planted in a new development called les Compositeurs, where streets are named after composers such as Bach, Beethoven, Chopin, Mozart and Vivaldi. The nursery will supply the trees in pots. Each will have a trunk diameter of about 35 millimetres. These trees will be planted over the course of three weeks starting in early October.
23 septembre 2015
Human activity affecting microbes in soil 
Un article dans Science Daily
New research from an Iowa State University ecologist shows that agricultural inputs such as nitrogen and phosphorus alter soil microbial communities, which may have unintended environmental consequences.
23 septembre 2015
Gigantic wooden megaphones amplify the sounds of the forest in Estonia 
Un article dans In Habitat
If you've ever enjoyed a walk in the woods, you've probably noticed the simultaneous “peace and quiet” and subtle busy-ness of Mother Nature. Students in Estonia certainly did - and for an extra dose of awesome, they decided to amplify these natural sounds with three huge wooden megaphones in a lush wooded area. Photographer Tõnu Tunnel captures the graceful giants in all their glory.
22 septembre 2015
Protéger la dernière forêt vierge n’est pas une position idéologique 
Une lettre d'opinion dans le journal de Montréal
Dans une lettre ouverte publiée dans le Journal de Montréal en date du 12 septembre dernier, le président du Conseil de l’industrie forestière du Québec, André Tremblay, a accusé Greenpeace de faire de la désinformation en demandant la protection de la forêt boréale située dans la Vallée de la Broadback. Dans son texte, ce dernier s’en prend également à notre communauté, la Première Nation crie de Waswanipi, nous qualifiant de «communauté dissidente» et nous accusant «de ternir la réputation du Québec et de nuire à une industrie de 110 000 emplois directs et induits». Parce que M. Tremblay fait exactement ce qu’il dénonce, c’est-à-dire de la désinformation, je me dois d’apporter quelques précisions.
22 septembre 2015
Montréal fait de l'argent grâce aux frênes abattus 
Un article dans le journal de Montréal
Plutôt que de payer pour se débarrasser des frênes abattus de façon préventive comme c’était le cas dans les années passées, Montréal a eu l’idée de les vendre à l’encan afin de transformer les dépenses en profits. «Le trois quart des 277 frênes abattus l’an dernier ont été vendu à l’encan, ce qui nous a permis de dégager un profit d’environ 3000 $, explique fièrement Sophie Landreville, porte-parole de l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Plus que le profit, il faut voir aussi l’économie faite sur la transformation en copeaux.»
22 septembre 2015
COMPRESSIONS EN ÉDUCATION Front commun des étudiants et de l’Université Laval 
Un article dans Le Devoir
C’est du jamais vu, ou presque : une université québécoise et ses étudiants se liguent afin de dénoncer d’une même voix les effets des compressions budgétaires imposées par le gouvernement Couillard au milieu de l’enseignement supérieur. L’Université Laval ne peut plus soutenir davantage de coupes, plaident le recteur et le président de la fédération étudiante de l’établissement, disant craindre pour l’accessibilité des études universitaires. Alors que les compressions budgétaires imposées au milieu de l’enseignement supérieur se chiffreraient à 500 millions de dollars depuis 2002, le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, le président de la Confédération des associations d’étudiants et d’étudiantes de l’Université Laval (CADEUL), Thierry Bouchard-Vincent et le président de l'Association des étudiantes et étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS), Stéphane Lebrun, estiment que cette ponction financière commence à avoir des répercussions sur les taux de diplomation dans plusieurs secteurs de formation.
21 septembre 2015
Québec veut redorer le blason des forestières 
Un article dans Le Journal de Montréal
New York, Londres, Amsterdam: Québec réplique à Greenpeace avec une tournée mondiale pour laver sa réputation environnementale, a appris Le Journal. «Il y a eu une campagne négative de certains organismes environnementaux auprès des acheteurs de produits. Ça a eu des effets majeurs sur les entreprises forestières québécoises. Le ministère a mis en place un plan de promotion», a expliqué Jacques Nadeau, porte-parole du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Le ministère de la Forêt a envoyé son sous-ministre et une équipe de fonctionnaires de par le monde pour rassurer les clients des forestières comme Produits forestiers Résolu (PFR), échaudés par la publicité négative faite par les groupes écologistes, a appris Le Journal. L’objectif de ces voyages est de «rassurer les acheteurs de papier sur le caractère durable des produits forestiers du Canada», selon des documents consultés. Il y a eu une campagne négative de certains organismes environnementaux auprès des acheteurs de produits. Ça a eu des effets majeurs sur les entreprises forestières québécoises. Le ministère a mis en place un plan de promotion», a expliqué Jacques Nadeau, porte-parole du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.
21 septembre 2015
Selectively logged Amazon forests play important role in climate 
Un article dans Science Daily
With careful management, selectively logged tropical Amazonian forests can recover their carbon stocks within a cutting cycle of 20 to 30 years, according to researchers. The findings show that sustainably logged tropical forests continue to play a key role in global carbon sequestration, with important implications for global climate.
21 septembre 2015
«Vision de l'arbre» à Québec: l'opposition s'impatiente 
Un article dans Le Soleil
Promise il y a un an, la «vision de l'arbre» de la Ville de Québec n'a pas encore été présentée à la population. L'opposition s'impatiente et demande à ce que l'on plante 6000 arbres de gros calibre dès l'an prochain.
16 septembre 2015
Les majestueux séquoias de Californie menacés par les incendies 
Les incendies qui font rage en Californie menacent les majestueux séquoias géants, véritables trésors nationaux, tandis que des milliers de résidents au nord de l'État ont dû évacuer leur domicile pour fuir les flammes. Paradoxalement, les séquoias ont besoin de feux de faible intensité pour se reproduire, afin d'éliminer les espèces concurrentes et permettre l'ouverture des cônes ainsi que la dispersion des graines.
16 septembre 2015
La «pause» du réchauffement climatique : une perte de temps ? 
Un article dans La Presse
Une étude vient de paraître dans le Bulletin de la Société américaine de météorologie tente de comprendre pourquoi tant de climatologues ont consacré tant d’efforts, ces dernières années, à essayer d’expliquer la fameuse «pause» dans le réchauffement climatique, alors que celle-ci n’existe même pas. (Ou du moins, ne diffère en rien des fluctuations plus ou moins aléatoires qui ponctuent n’importe quelle série temporelle en climatologie.)
16 septembre 2015
The jig is up: copycat woodpecker unmasked by genetics 
Un article dans Mongabay
Being a little woodpecker in a world of big woodpeckers isn’t easy. You lose out on the best nest sites, and you get chased off the trees with the best grubs. But one little woodpecker has found a way to survive amidst its bigger rivals. It’s evolved a look that fools the other woodpeckers into thinking it’s one of them, according to new research published recently in The Auk: Ornithological Advances.
15 septembre 2015
Pas d'agrile du frêne en vue à Québec et Lévis 
Un article dans Le Soleil
Les frênes de la région de Québec semblent avoir résisté - encore une fois cette année - à l'invasion de l'agrile du frêne, cet insecte exotique qui a déjà tué des milliers d'arbres en Amérique du Nord.
15 septembre 2015
Investissement chez Kruger Trois-Rivières : « une excellente nouvelle », selon un expert 
Un article sur le site d'Ici Radio-Canada
Kruger compte convertir la machine à papier numéro 10 de l'usine du boulevard Gene-H.-Kruger pour qu'elle puisse produire du carton destiné à l'industrie de l'emballage. Elle doit être mise en service en 2017 et pourra fabriquer 360 000 tonnes métriques de carton doublure léger 100 % recyclé par année. Le professeur au Département des sciences du bois et de la forêt à l'Université Laval Luc Bouthillier est habitué de commenter des mauvaises nouvelles depuis une dizaine d'années. « Mais là, c'est une bonne nouvelle, une excellente nouvelle », se réjouit-il.
15 septembre 2015
Nowhere to go but up: Growing metro Detroit's tree canopy 
Un article dans MetroMedia
After being battered by Dutch elm disease and then emerald ash borers, Kevin Sayers says the number of trees in metro Detroit and Michigan's other urban centers has nowhere to go but up. "Right now we've hopefully bottomed out, in a sense, and we're moving up the scale or up the cycle again," says Sayers, who is the state urban forestry coordinator for the Michigan Department of Natural Resources (DNR). "While the urban tree population is relatively low, it's on the upswing and there is a lot of potential."
14 septembre 2015
As demand for African timber soars, birds pay the ultimate price 
Un article Science Daily
The devastating impact has been revealed of illegal logging on bird communities in the understory layer of Ghana's Upper Guinea rain forests, one of the world's 25 "biodiversity hotspots" where the most biologically rich ecosystems are most threatened.
14 septembre 2015
Native tribe fights to save Boreal forest in Quebec 
Une video dans Science Daily
The Cree tribe of Waswanipi, about 1,000 kilometers north of Montreal, has been fighting for years to preserve some 13,000 square kilometers of pristine forests in the Broadback river valley. Video provided by AFP.
14 septembre 2015
World has lost three percent of its forests since 1990 - But losses have slowed significantly over the past decade 
Un article dans Science Daily
The globe's forests have shrunk by three per cent since 1990 -- an area equivalent to the size of South Africa -- despite significant improvements in conservation over the past decade.
14 septembre 2015
Amazonia: Soil carbon stocks examined 
Un article dans Science Daily
Along with the oceans and forests, soils are one of the planet's main carbon reservoirs. In the 20th century, carbon stocks fell dramatically due to deforestation, intensive farming and the associated poor cultivation practices. Consequently, large amounts of carbon have been emitted into the atmosphere in the form of CO2 contributing to global warming. Now researchers have published a summary on soil organic carbon stocks changes in Amazonia.
12 septembre 2015
Saint-Romuald: 3000 arbres plantés au boisé de L’Abbaye 
Un article dans Le journal de Québec
Lévis a pris un coup de vert, samedi, alors que 3000 arbres d’essences indigènes ont été plantés au boisé de L’Abbaye, dans le quartier Saint-Romuald.
10 septembre 2015
Déforestation: «Des niveaux inacceptables» 
Un article dans La Presse
Les forêts disparaissent moins vite qu'avant, mais elles continuent d'être rasées. Chaque année, le couvert forestier mondial perd 33 000 kilomètres carrés, soit l'équivalent de la Belgique. C'est le constat qui ressort d'un rapport des Nations unies présenté à l'ouverture du Congrès forestier mondial, qui se tient cette semaine à Durban, en Afrique du Sud. La planète a perdu 1,29 million de kilomètres carrés de forêt de 1990 à 2015, estime l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). C'est comme si une forêt de la superficie de la Saskatchewan et du Manitoba réunis avait été rasée.
10 septembre 2015
The Amazon tribe protecting the forest with bows, arrows, GPS and camera traps 
Un article dans The Guardian
With bows, arrows, GPS trackers and camera traps, an indigenous community in northern Brazil is fighting to achieve what the government has long failed to do: halt illegal logging in their corner of the Amazon. The Ka’apor – a tribe of about 2,200 people in Maranhão state – have organised a militia of “forest guardians” who follow a strategy of nature conservation through aggressive confrontation. Logging trucks and tractors that encroach upon their territory – the 530,000-hectare Alto Turiaçu Indigenous Land – are intercepted and burned. Drivers and chainsaw operators are warned never to return. Those that fail to heed the advice are stripped and beaten.
9 septembre 2015
Does conservation work? Using the IUCN Red List to evaluate groups’ performance 
Un article dans Mongabay
Understanding whether conservation programs really work is hard to do, but it is becoming increasingly important for organizations wanting to raise funds and justify their work preserving species and habitats. A recent study published in the journal Biological Conservation demonstrates a new way to evaluate a conservation organization’s work in preventing extinctions by using the IUCN Red List Index (RLI) as a performance indicator. The study was led by Richard Young, head of conservation science at Durrell Wildlife Conservation Trust, and it examined Durrell’s own work as a case study. Durrell is a U.K.-based international non-profit organization that conducts long-term conservation programs to save species from extinction.
9 septembre 2015
Le combat de Don Saganash 
Un article dans Le Ricochet
Sur invitation des Cris de Waswanipi, Émile Duchesne a passé cinq jours sur le territoire d’Eeyou-Istchee en compagnie d’une délégation de Cris. Il a documenté pour Ricochet les ravages des coupes forestières sur le territoire cri, mais aussi la beauté de la rivière Broadback, l’un des derniers segments de forêt boréale vierge au Québec. Durant ces cinq jours, Émile Duchesne a aussi été témoin du mode de vie des Cris et de leur détermination à sauver ce qu’il reste d’intact sur leur territoire. Deuxième d’une série de trois, cet article raconte l’histoire de Don Saganash, un trappeur qui refuse de laisser les compagnies forestières pénétrer sur son territoire. Ce qui était autrefois la bataille d’un seul homme est maintenant celle de toute une nation.
8 septembre 2015
Publie ou péris : un système «perverti» ? 
Un blogue dans La Presse
Il avait presque réussi. Il s’était frayé un chemin dans le milieu de la recherche — que l’on décrit parfois comme un coupe-gorge — et pouvait aspirer aux sommets : il avait déjà publié quelques papiers dans des revues prestigieuses (PNAS, Nature) et avait décroché un poste de chercheur post-doctoral à l’Université Duke. Bref, il pouvait raisonnablement espérer réussir ce sur quoi il travaillait depuis des années, soit faire carrière en recherche. Mais il vient de faire une croix sur tout ça.
8 septembre 2015
Ants on the march in non-native conifer forests 
Un article dans Science Daily
A species of ant is thriving in habitats created by thousands of acres of coniferous forest planted in a UK National Park in the last 60 years, according to new research by scientists from the Department of Biology at the University of York and Forest Research, the Forestry Commission's research agency.
8 septembre 2015
Biodiversity belowground is just as important as aboveground 
Un article dans Science Daily
Although most of the world's biodiversity is below ground, surprisingly little is known about how it affects ecosystems or how it will be affected by climate change. A new study demonstrates that soil bacteria and the richness of animal species belowground play a key role in regulating a whole suite of ecosystem functions on Earth. The authors call for far more attention to this overlooked world of worms, bugs and bacteria in the soil.
8 septembre 2015
A Map That Counts All the Trees in the World 
Un article dans City Lab
A new study says Earth is home to 3.04 trillion trees, more than seven times the previous estimate.
In the fight against climate change, the health of global forests is critical. Forest store carbon, purify air and water, and provide essential habitats and resources for countless species, humans very much included. But attempts to quantify the number of trees in the world have been pretty sketchy—based on satellite imagery, approximations of forest cover, and little “ground truth.” How are scientists supposed to manage what they haven’t accurately measured?
8 septembre 2015
Native tribe fights to save Boreal forest in Quebec 
Un article dans Business Insider
Mandy Gull holds back tears as she steps off the helicopter in northern Quebec. "I've never seen anything so sad," says the young woman whose aboriginal tribe is seeing its ancestral lands eroded by logging.

"If my grandfather knew," says the deputy leader of the Cree tribe, one of 11 indigenous ethnic groups present in Quebec.

The flyover of the Boreal forest, pockmarked by clear-cuts, both saddens her and toughens her resolve to end deforestation in the region.

"We don't own this land... as Cree, we know that we're stewards of the land, (and) we're here to protect the land," she said.

8 septembre 2015
Les Cris bien décidés à sauver la forêt boréale 
Un article dans Huffington Post
Larme à l'œil, Mandy Gull descend de l'hélicoptère : "Je n'ai jamais vu quelque chose d'aussi triste... si mon grand-père savait...", souffle la chef-adjointe d'une réserve amérindienne du nord du Québec, dont le territoire traditionnel est sans cesse rongé par la déforestation. Le survol de la forêt boréale marquée par les coupes claires des bûcherons a beau attrister la jeune femme, il renforce surtout sa détermination : "On ne possède pas cette terre, elle n'appartient qu'à elle-même. Nous devons nous battre au maximum pour la protéger". Cela fait cinq ans que la bourgade qu'elle dirige, Waswanipi (1000 km au nord de Montréal), lutte pour que soient sanctuarisés 13 000 km² de forêt vierge entourant la vallée de la rivière Broadback. Une lutte d'autant plus déterminée que 90 % des terres ancestrales de la petite communauté ont déjà été morcelées par le déboisement.
8 septembre 2015
La forêt perd toujours du terrain. Mais moins vite 
Un article dans Sciences Avenir
Les forêts étant de mieux en mieux gérées au niveau mondial, et les actions de sensibilisations commençant à porter leur fruit, la déforestation se ralentit peu à peu.
8 septembre 2015
Pauvreté et déforestation: le cercle vicieux qui menace Haïti 
Un article dans la Presse
À plus de 2000 mètres d'altitude, les dizaines de milliers de plantules de la pépinière de la fondation Seguin sont l'espoir d'une Haïti plus verte, mais cet avenir est compromis par la pauvreté grandissante des familles installées dans le parc national de la Visite.
8 septembre 2015
80 % de la déforestation est due à l’agriculture 
Un article dans le Monde
Depuis 1990, la planète perd chaque année 51 600 kilomètres carrés de forêt, l’équivalent de la taille des régions Nord - Pas-de-Calais et Centre réunies. C’est l’un des constats du rapport sur « l’évaluation des ressources forestières mondiales 2015 », dévoilé, lundi 7 septembre, à Durban, en Afrique du Sud, où se tient toute la semaine le XIVe Congrès forestier mondial.
8 septembre 2015
Les archives diffusent des photos inédites du frère Marie-Victorin  
Un article dans le journal Forum de l'Université de Montréal
Près de 1300 photos prises durant la première moitié du 20e siècle par Conrad Kirouac, le frère Marie-Victorin (1885-1944), viennent d'être numérisées et mises en ligne par la Division de la gestion de documents et des archives (DGDA) de l'Université de Montréal dans une collection intitulée Récolter pour la science.
3 septembre 2015
Déforestation : 18 millions d’hectares de forêts perdus en 2014 
Un article dans le Monde
a déforestation de la planète continue. Le recul de la couverture forestière dans le monde, en 2014, correspond à deux fois la superficie du Portugal, ou encore à celle du Cambodge ou de la Syrie, soit plus de 18 millions d’hectares (ou 180 000 km2), selon les données de l’université du Maryland, aux Etats-Unis, et de Google, publiées mercredi 2 septembre par la plate-forme Global Forest Watch.
3 septembre 2015
Les Satellites Détectent 5 Points Majeurs Imprévus de Perte de la Couverture Arborée 
Satellites Uncover 5 Surprising Hotspots for Tree Cover Loss 
Un article le site WRI
Les forêts tropicales du monde sont menacées, confirme des nouvelles données satellites de l'Université du Maryland et Google et publiées aujourd'hui sur Global Forest Watch. Le monde a perdu plus de 18 millions d'hectares (45 millions d'acres) de couverture arborée - deux fois la superficie du Portugal - en 2014. Les pays tropicaux ont perdu 9.9 millions d'hectares (24.5 millions d'acres) de couverture arborée - plus de la moitié du total. La perte de la couverture arborée mesure le retrait ou la mort des arbres, indépendamment de la cause et prenant en compte tous les types de couverture arborée, des forêts tropicales humides en Indonésie aux plantations d'arbres en Europe. Ces données ne prennent pas en compte le gain de couverture arborée qui est une autre dynamique importante affectant les paysages forestiers dans le monde entier.
2 septembre 2015
Crise forestière sur la Côte-Nord: Québec s'entend avec Résolu, Arbec et Boisaco 
Un article dans le Soleil
La crise forestière sur la Côte-Nord est maintenant chose du passé. Québec s'est entendu avec Produits forestiers Résolu, Arbec et Boisaco afin de réduire, à leur satisfaction, le coût de la fibre sur la Côte-Nord. Les travaux en forêt reprendront sous peu pour Arbec et Résolu, qui avaient dû mettre à pied près de 450 personnes à la mi-juin.
1 septembre 2015
Climate Change Means One World’s Death and Another’s Birth 
Un article dans Wired
A FEW YEARS ago in a lab in Panama, Klaus Winter tried to conjure the future. A plant physiologist at the Smithsonian Tropical Research Institute, he planted seedlings of 10 tropical tree species in small, geodesic greenhouses. Some he allowed to grow in the kind of environment they were used to out in the forest, around 79 degrees Fahrenheit. Others, he subjected to uncomfortably high temperatures. Still others, unbearably high temperatures—up to a daily average temperature of 95 F and a peak of 102 F. That’s about as hot as Earth has ever been.
1 septembre 2015
Tordeuse: prévenir pour éviter le pire 
Un article dans le Quotidien
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, en collaboration avec les bénéficiaires de garanties d'approvisionnement et la Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM), déploie une stratégie de prérécupération des zones ou l'épidémie de la tordeuse du bourgeon de l'épinette est la plus avancée en âge.
27 août 2015
Tembec cesse temporairement ses activités en forêt au Témiscamingue 
Un article dans Radio-Canada
Tembec cessera temporairement ses opérations en forêt au Témiscamingue, du 31 août au 18 septembre. Michel Lessard, vice-président de la gestion des ressources forestières et de la fibre pour Tembec, explique que cette décision a pour objectif de diminuer les inventaires de bois rond. Michel Lessard précise que les usines de Béarn et de Témiscaming pourront poursuivre leurs opérations pendant cette période.
26 août 2015
Plant species' genetic responses to climate change 
Un article dans Science Daily
A study by the University of Liverpool has found that the genetic diversity of wild plant species could be altered rapidly by anthropogenic climate change. Scientists studied the genetic responses of different wild plant species, located in a natural grassland ecosystem near Buxton, to a variety of simulated climate change treatments--including drought, watering, and warming--over a 15-year period. Analysis of DNA markers in the plants revealed that the climate change treatments had altered the genetic composition of the plant populations. The results also indicated a process of evolutionary change in one of the study species, suggesting that genetic diversity may be able to buffer plants against the harmful effects of climate change, allowing an "evolutionary rescue".
26 août 2015
New affordable tool to test Tropical Forest carbon stocks 
Un article dans Science Daily
Environmental scientists have developed an affordable technique to help provide evidence of the carbon-saving benefits of tropical forest conservation. Dr Erika Berenguer, Senior Research Associate at Lancaster University, has put a new technique to the test which aims to find a solution to this problem. Publishing in the journal Plos One this week (August 26) , an international team of researchers described how rapid assessments of carbon stocks in human-modified tropical forests can be made much cheaper and incur little error by focusing only on measuring trees, but not identifying them to species level -- saving up to 74 percent on the financial costs of existing carbon stock measuring techniques.
26 août 2015
Les scientifiques aussi préfèrent les titres d'article simples 
Un article dans La Presse
Et si les chercheurs étaient des hommes comme les autres ? Une étude publiée mercredi dans la revue de la Royal Society suggère que la longueur du titre présentant une découverte influe sur sa diffusion. Compliqués, ennuyeux, trop longs, les articles scientifiques ne sont pas réputés pour être faciles à lire. Un grand nombre sont publiés chaque année. Certains ont un impact important, d'autres passent inaperçus. Des chercheurs en sciences du comportement de l'université de Warwick au Royaume-Uni ont ainsi cherché à déterminer si le titre d'une découverte scientifique pouvait influencer sa portée. Résultats: les scientifiques sont des lecteurs comme les autres. Ils préfèrent lire des articles dont le titre est court, qu'ils considèrent comme plus faciles à comprendre.
25 août 2015
Anthrax : des dizaines de bisons morts en Alberta 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
Plusieurs dizaines de bisons des bois sont morts cet été en Alberta à cause de l'anthrax, une maladie naturellement présente dans le sol, mais la survie de l'espèce sauvage n'est aucunement menacé, selon une scientifique albertaine.
25 août 2015
Ste-Anne pushes to find ways for public to use protected areas 
Un article dans The Gazette
Ste-Anne-de-Bellevue’s persistent lobbying for an inter-municipal technical committee to help develop a conceptual plan for l’Anse-à-l’Orme nature park and the Rivière à l’Orme eco-territory has paid off, says Mayor Paola Hawa. te-Anne, which recently approved its participation on the technical committee through a resolution, will team up with the Montreal agglomeration, the borough of Pierrefonds-Roxboro, as well as Kirkland and Beaconsfield. Beaconsfield’s Angell Woods is projected to be included as part of the eco-territory.
25 août 2015
Une Tour Eiffel en Amazonie, à l’affût des changements du climat 
Un article dans le Journal de Montréal
Au coeur de la forêt amazonienne se dresse une structure métallique aussi haute que la Tour Eiffel : c’est un laboratoire destiné à étudier le changement climatique dans le poumon de la planète au cours des 30 prochaines années. Blanc et orange, l’Observatoire de la haute tour d’Amazonie (ATTO) contraste avec le vert de la réserve écologique d’Uatuma, à 350 km de Manaus, la capitale de l’Amazonie brésilienne. On y parvient après des heures de voiture sur des pistes poussiéreuses et de navigation fluviale. Pas de réseau pour le téléphone ou internet. De la forêt à perte de vue où le chant monotone et strident des cigales se mélange à celui des oiseaux et au bourdonnement des insectes.
25 août 2015
Threats impacting forest health 
Un article dans Science Mag
Forests are vital. They help produce the oxygen we breathe and sequester the carbon that is warming the planet. But what happens when forest health starts to decline? This week’s Science special issue on forest health explores that question, and examines threats facing forests around the globe—both natural and human-caused. 1) Wildfire 2) Insects and pests 3) Browning 4) Drought legacy 5) Permafrost melting
24 août 2015
Réchauffement climatique: la forêt boréale menacée 
Un article dans Le Journal Métro
Des chercheurs sonnent à nouveau l’alarme: le réchauffement climatique menacerait tout particulièrement les forêts boréales, ces vastes étendues de résineux, de peupliers et de bouleaux qui recouvrent une bonne partie du nord du Canada, jusqu’à la taïga du Grand Nord. «Les changements pourraient être très dramatiques et très rapides», a prévenu Dmitry Schepaschenko, de l’institut autrichien pour l’analyse des systèmes appliqués. M. Schepaschenko fait partie des trois auteurs qui ont collaboré sur cette revue exhaustive des études existantes sur la forêt boréale. Leurs conclusions ont été publiées jeudi dans un numéro spécial «Forêts» de la revue Science.
24 août 2015
CRISE FORESTIÈRE SUR LA CÔTE-NORD La balle est dans le camp des industriels, estime le syndicat Unifor 
Un article dans Le Devoir
Dans le dossier de la crise forestière sur la Côte-Nord, la balle est dans le camp des industriels plutôt que dans celui du gouvernement, estime le directeur québécois du syndicat Unifor, Renaud Gagné. Plus tôt cette semaine, les industriels de la forêt avaient soutenu qu’il appartenait au gouvernement d’en faire un peu plus pour les inciter à relancer leurs activités sur la Côte-Nord, où l’industrie vit une véritable crise. Selon eux, il restait encore du travail à faire et ce qui avait été mis sur la table n’était pas suffisant pour solutionner leurs problèmes. Mais au cours d’une entrevue avec La Presse Canadienne, vendredi, dans le cadre d’une réunion du syndicat pancanadien Unifor à Montréal, M. Gagné a donné un autre son de cloche. Il affirme savoir que la proposition gouvernementale a bel et bien été déposée et que ce sont plutôt les industriels qui doivent y répondre.
24 août 2015
Un caribou forestier protégé, 117 emplois perdus dans la région selon l’Institut économique de Montréal 
Un article dans Radio-Canada
Une étude de l'Institut économique de Montréal estime que le nouveau Plan de rétablissement du caribou forestier entraînerait la perte de 3000 emplois et de 367 millions de dollars par année s'il est mis de l'avant. Le plan ébranlerait surtout le Saguenay-Lac-Saint-Jean, selon l'IEM, où la protection d'un caribou forestier ferait perdre 117 emplois et près de 14,7 millions de dollars. Sur la Côte-Nord, les pertes sont estimées à huit emplois et 900 000 $. « Si jamais on décidait d'avoir un plan de caribou très musclé, ces emplois disparaîtraient et la suite des choses reste incertaine, souligne le vice-président de l'IEM, Jasmin Guénette. Même si on arrêtait le développement économique lié à la forêt dans le contexte d'un plan caribou musclé, la sauvegarde des caribous reste incertaine. »
23 août 2015
Assiste-t-on à une émergence de «caribou-sceptiques»? 
Un texte d'opinion dans le Huffington Post
L'institut économique de Montréal (IEDM) a publié une note économique prédisant des conséquences dramatiques sur l'emploi si le Plan de rétablissement pour le caribou forestier était appliqué. Or la situation est selon moi loin d'être aussi catastrophique que ce qui est dépeint dans le portrait de l'IEDM. Opposer caribou et emploi n'avance en rien le dossier. Je me désole que l'IEDM n'apporte aucune solution et tienne un discours de peur sur les conséquences hypothétiques associées à la protection du caribou. La SNAP Québec et d'autres groupes environnementaux ont quant à eux proposé des solutions concrètes pour créer les aires protégées nécessaires au caribou. Ils ont rencontré les politiciens, les Premières nations, les syndicats et les élus à ce sujet. Parmi les cinq solutions que nous avons proposées pour atténuer les impacts sur les volumes de bois disponibles à la récolte, une seule a été analysée par l'IEDM.
23 août 2015
Québec veut favoriser le bois dans la construction 
Un article dans Les Affaires
Dans l'espoir de donner un coup de pouce à l'industrie forestière, le gouvernement Couillard permettra aux entrepreneurs d'avoir recours au bois massif lorsque viendra le temps d'ériger des immeubles de 12 étages ou moins dans la province. Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé lundi le lancement d'un ouvrage sur le sujet produit par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) en collaboration avec l'institut de recherche sans but lucratif FPInnovations.
3 août 2015
Bois d'oeuvre: le libre-échange n'est pas pour demain 
Un article dans La Presse
Ottawa multiplie les accords de libre-échange avec le monde entier, mais il n'a toujours pas réussi à libéraliser le commerce du bois d'oeuvre avec son principal partenaire commercial, les États-Unis. L'Accord sur le bois d'oeuvre, que l'industrie a été forcée d'avaler en 2006, se termine en octobre prochain et sera probablement remplacé par d'autres mesures d'exception.
30 juillet 2015
National park in Northwest Territories to have significant aboriginal input 
Un article dans Times Colonist
The expected boundaries of a vast new protected area in the Northwest Territories have been revealed, along with the unique relationship Parks Canada is to have with the aboriginal people who live there. "This is not your grandfather's national park," said Steve Nitah, head negotiator for the local Dene. Federal, territorial and aboriginal officials were on hand Wednesday in the remote community of Lutsel K'e to outline the negotiated extent of Thaidene Nene (pronounced tie-DEH-nay NEH-nay), which means Land of the Ancestors in Dene. "It's been a lot of hard work," Nitah said. Thaidene Nene —originally proposed in the 1970s — is to cover 27,000 square kilometres of spectacular and pristine waterways, forests and Canadian Shield around the eastern arm of Great Slave Lake. About 14,000 square kilometres is to be managed as a national park. Another 12,000 square kilometres is to become either territorial park or protected caribou habitat. The land under territorial control would have similar protections to the national park. But nothing will be done on any of it without hearing from the Dene, Nitah said.
29 juillet 2015
L'action de Produits forestiers Résolu plonge 
Un reportage de Radio-Canada
La valeur de l'action de Produits forestiers Résolu (PFR) a baissé de 45 % au cours des trois derniers mois, passant de 16,39 dollars américains en avril à 9,05 dollars américains lundi, à la Bourse de New York.
29 juillet 2015
Faire pousser des arbres à noix dans sa cour: une tendance qui gagne le Québec 
Un reportage de Radio-Canada
Saviez-vous qu'il est possible de faire pousser des noix et des pacanes au Québec? Les Québécois sont de plus en plus nombreux à en faire pousser dans leur jardin. Un club regroupant une centaine de membres a même été fondé: le Club des producteurs de noix comestibles du Québec.
29 juillet 2015
New research will boost grasp of North American carbon cycle 
Un article dans Science Daily
For centuries, people have transformed and splintered landscapes and ecosystems in North America. This radical altering of nature makes it tough for scientists to analyze the continent’s life-sustaining carbon cycle — the biological, geological and chemical routes the element carbon takes to shift among earth, water and atmosphere.
27 juillet 2015
Tordeuse de l'épinette : prévoir les invasions comme on prévoit un orage? 
Un reportage de Radio-Canada
L'épidémie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, ce papillon qui s'attaque aux résineux québécois, pourrait être mieux contrôlée. Des chercheurs de Québec et de Montréal utilisent depuis quelques mois des radars météo d'Environnement Canada afin de mieux suivre la migration des papillons. Grâce à ces appareils, les spécialistes du Service canadien des forêts ont détecté des échos du vol des papillons. Ils ont découvert que les insectes migrent du nord au sud, du Québec vers le Nouveau-Brunswick, et vers le nord du Maine. Éventuellement, les chercheurs pourraient prévoir les invasions de la tordeuse des bourgeons de l'épinette de la même façon qu'on peut prévoir un orage.
27 juillet 2015
Drivers of temporal changes in temperate forest plant diversity 
Un article dans Science Daily
Climate change, environmental pollution or land use changes – there are numerous influences threatening biodiversity in forests around the globe. The resulting decrease in biodiversity is a matter of common knowledge today – amongst scientists as well as amongst the general public.
23 juillet 2015
Climate change a factor in B.C. forest fires: premier 
Un article dans CTV News
Relentless forest fires burning across British Columbia may be the new normal, Premier Christy Clark warned as she stood not far from a raging fire that threatened homes in her own riding. Clark spoke near the Westside Road fire outside West Kelowna on Wednesday, where flames have forced emergency officials to issue evacuation orders to the residents of 70 homes. It's one of 10 evacuation alerts or orders across the province, where more than 250 blazes are burning, 43 of which broke out on Tuesday following a series of lightning storms.
23 juillet 2015
Native forests can help hit emissions targets – if we leave them alone 
Un article dans The Conversation
The debate over native forest logging has been sparked once again, partly by the government’s successful push for wood burning to be included in the revamped Renewable Energy Target. However, the disagreement over the best way to manage Australia’s 9.4 million hectares of public native forest is thrown into sharp relief by analysis showing that ending native forest logging, and completing the the industry’s shift into plantations instead, would get Australia much of the way to its greenhouse gas emissions reductions target.
23 juillet 2015
La tordeuse du bourgeon de l’épinette gagne du terrain 
Un article sur le site de ICI Radio-Canada
L'industrie forestière s'inquiète de la progression de la tordeuse du bourgeon de l'épinette au Québec, alors que 3,4 millions d'hectares de forêts sont infestés.
23 juillet 2015
La tordeuse des bourgeons de l’épinette de retour dans le nord de l'Ontario 
Un article sur le site de ICI Radio-Canada
Les forêts de l'Ontario, comme celles du Québec, sont en proie à une infestation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, selon l'explorateur forestier Bill Steer, interviewé par CBC.
23 juillet 2015
Des scientifiques à l'assaut de la tordeuse 
Un article sur le site de ICI Radio-Canada
Depuis quatre ans, chaque été, des chercheurs parcourent les forêts de l'Est du Québec afin de mieux comprendre ce qui déclenche les infestations de tordeuses des bourgeons de l'épinette.
21 juillet 2015
Street trees really do make people healthier 
Un article dans Conservation
To make that claim we need real, quantifiable data. That’s where University of Chicago psychology graduate student Omid Kardan and University of Chicago professor Marc G. Berman come in. They and their colleagues looked to Toronto, Canada, a city for which there is plenty of satellite imagery (which allows them to measure green spaces) and self-reported health information through the Ontario Health Study. By using a set of common statistical techniques, the researchers were able to really see whether there’s anything to the idea that greenery makes people healthier.
21 juillet 2015
El Niño intensifying, could rival strongest in recorded history 
Un article dans le Washington Post
The present El Niño event, on the cusp of attaining “strong” intensity, has a chance to become the most powerful on record. The event — defined by the expanding, deepening pool of warmer-than-normal ocean water in the tropical Pacific — has steadily grown stronger since the spring.
20 juillet 2015
L’huile de palme rallume la mèche de la déforestation 
Un article dans le Devoir
L’île indonésienne de Sumatra est de nouveau dans le brouillard. Comme chaque année à la saison sèche, des nuages de fumée se sont formés au-dessus de la province de Riau. En cause, la série d’incendies qui s’y sont déclenchés depuis mai et qui touchent particulièrement le parc national de Tesso Nilo, si l’on en croit les images satellitaires, mises en ligne par le think tank américain World Resources Institute (WRI), le 9 juillet.
20 juillet 2015
Changing climate lengthens forest fire season 
Un article dans Science Daily
Over a 35-year period, the length of forest fire seasons worldwide increased by 18.7 percent due to more rain-free days and hotter temperatures, according to research. The study examined weather data from 1979 through 2013 to determine how a changing climate impacts forest ecosystems.
16 juillet 2015
Ecologists predict impact of climate change on vulnerable species 
Un article dans Science Daily
As climate changes, many species are spreading beyond their historical ranges. Here biologists announce a method to predict which species decline as a result. Testing the method in Ontario, Canada, lakes where bass species have expanded northward with increasing temperatures, small fishes and fishes which rarely occurred with bass species were most likely to be lost where bass recently established. The method can predict losses due to competition and predation in a variety of organisms.
16 juillet 2015
Scientists warn of species loss due to human-made landscapes 
Un article dans Science Daily
Research led by the University of Exeter has found a substantial reduction in bird species living in cultivated mango orchards compared to natural habitats in Southern Africa. The results, which are published today in the journal Landscape Ecology, highlight the value of assessing habitats prior to land use change to predict the impact of agriculture on biodiversity.
16 juillet 2015
Dendroecology suggests that not everything is caused by climate change 
Un article dans Science Daily
A research team in which Universidad Politécnica is participating has assessed the causes of growth decline of a pine forest of great ecological interest in Spain. Researchers from Universidad Politécnica de Madrid (UPM), INIA and Aix-Marseille Université bring out the irreversible changes in the structure of the Hoyocasero pine forest by using techniques of dendroecological analysis. Results suggest that the lack of pine regeneration does not stem from climate change, but it does the action of man on forest stand, therefore it is possible to establish protecting measures to guarantee its survival.
15 juillet 2015
Le feu de forêt progresse à Banff, Jasper rouvre des sentiers 
Un article dans ICI Radio-Canada
Le feu de forêt dans le parc national de Banff a fortement gagné en intensité, tandis qu'une partie du parc national de Jasper pourra rouvrir au public dès jeudi, selon Parcs Canada. À Banff, l'incendie s'étendait mercredi sur 300 hectares, comparativement à 5 hectares la veille. Le feu, déclenché par la foudre, se trouve dans une zone reculée de la vallée de la rivière Clearwater, à environ 80 km au nord de la municipalité de Banff.
15 juillet 2015
Aires protégées : le Saguenay-Lac-Saint-Jean sur la bonne voie 
Un article dans ICI Radio-Canada
Avec 6 % de son territoire composé d'aires protégées, le Saguenay-Lac-Saint-Jean est à la moitié de l'objectif fixé par le gouvernement du Québec pour chaque région, selon la Société pour la protection de la nature et les parcs (SNAP). Dans un rapport  publié plus tôt cette semaine, la SNAP révèle que le Canada fait mauvaise figure par rapport au reste de la planète concernant les aires protégées. Le Québec est en meilleure posture. La SNAP espère que le Québec atteindra 17 % d'aires protégées en 2020.
15 juillet 2015
Les Innus bloquent l'accès à La Romaine 
Un article dans La Presse
Plus d'une centaine d'Innus de Nutashkuan ont érigé une barricade mercredi sur le chemin menant au chantier du complexe hydroélectrique de La Romaine, près de Havre-Saint-Pierre sur la Côte-Nord. La route 138 demeure ouverte puisque la barricade ne bloque que la route d'accès au chantier. La Sûreté du Québec est également sur place, mais n'était toujours pas intervenue en fin d'après-midi. Rejoint par La Presse Canadienne, le chef Rodrigue Wapistan a affirmé que la route demeurerait fermée jusqu'à ce que le premier ministre Philippe Couillard lui-même vienne le rencontrer à Havre-Saint-Pierre pour discuter des doléances de la communauté de Nutashkuan, qui reproche à Hydro-Québec de bafouer ses droits et de saccager l'environnement. «Il faut que M. Couillard vienne régler ici même à Havre-Saint-Pierre, sur le site avec moi. Il faut qu'on ait une bonne discussion. Je n'irai pas à Montréal ou à Québec», a-t-il dit.
15 juillet 2015
Comment l'industrie forestière peut-elle se renouveler pour assurer son avenir en Abitibi-Témiscamingue? 
Un reportage sur Ici Radio-Canada
Après le déclin des dix dernières années, l'industrie du bois semble prête pour un rebondissement grâce aux nouveaux produits dérivés. Une situation qui positionne avantageusement l'Ontario et, plus particulièrement, les communautés du nord de la province. Le professeur du département des sciences du bois et des forêts de l'Université Laval Luc Bouthillier croit que l'avenir repose sur la transformation des produits du bois. Selon le chercheur, l'Abitibi-Témiscamingue est également en bonne position pour tirer son épingle du jeu.
15 juillet 2015
Le réchauffement climatique prolonge la saison des feux de forêt 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
Des chercheurs américains et australiens soutiennent que la saison des incendies de forêt dure près de 20 % plus longtemps qu'il y a 35 ans. Et selon eux, les changements climatiques ne sont pas étrangers à ce phénomène.
15 juillet 2015
Street trees really do make people healthier 
Un article dans Conservation Magazine
It’s easy enough to claim that being in nature makes people feel better. It certainly feels like it’s true. A weekend in the mountains, or even a few hours in a park after a long day at work, truly feels like it is somehow restorative. To make that claim we need real, quantifiable data. That’s where University of Chicago psychology graduate student Omid Kardan and University of Chicago professor Marc G. Berman come in. They and their colleagues looked to Toronto, Canada, a city for which there is plenty of satellite imagery (which allows them to measure green spaces) and self-reported health information through the Ontario Health Study. By using a set of common statistical techniques, the researchers were able to really see whether there’s anything to the idea that greenery makes people healthier.
14 juillet 2015
Des mesures «ciblées» pour l'Outaouais 
Un article dans Le Droit
Tout en accusant le Canada d'être «à la traîne des autres pays» pour la protection des zones terrestres et eaux intérieures, la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) estime que Québec devrait saisir des «possibilités intéressantes» de protéger la rivière Noire, la rivière Coulonge, ainsi que des segments du bassin de la rivière Gatineau. Le rapport intitulé Protéger le Canada: est-ce dans notre nature? publié hier évalue les progrès réalisés au Canada dans l'atteinte de l'objectif international visant à protéger au moins 17% des zones terrestres et 10% des eaux d'ici 2020, en plus d'améliorer la qualité des aires protégées.
14 juillet 2015
Aux armes citoyens... contre l'agrile du frêne 
Un article de ICI Radio-Canada
a Ville de Montréal élargit sa lutte contre l'agrile du frêne et met les citoyens à contribution. Un règlement municipal oblige maintenant les propriétaires à faire traiter les frênes dans les zones à risque ou encore à faire abattre les arbres lorsque c'est requis. En revanche, la Ville assume la moitié des frais pour l'injection du biopesticide TreeAzin. Dans l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Louis Legault a participé à la soirée d'information concernant ce nouveau règlement. Comme propriétaire, il trouve que la mesure lui coûtera cher, mais qu'elle est nécessaire. « J'avais déjà consulté un entrepreneur l'an dernier pour protéger mes trois frênes dont les troncs sont doubles. Il m'en coûterait environ 500 $ par arbre. Si la Ville paie la moitié, ça me reviendra à 750 $ en tout. Mais on n'a pas le choix : la Ville s'y attaque avec agressivité et prend le taureau par les cornes pour régler le problème. Les citoyens doivent en faire autant », affirme-t-il.
14 juillet 2015
Ban on logging: Cree First Nation more committed than ever to protect their last intact forests 
Un communiqué de Greenpeace
In an unprecedented move yesterday, the Cree First Nation of Waswanipi has called for “a complete stop to all logging and road building within their last intact areas of their traditional land”. This declaration follows the signature of an agreement between the Quebec and the Cree Nation governments that could lead to logging in Waswanipi’s last pristine areas. While this agreement has set aside more than 5000 km2 of Boreal forest for protection- a great news in itself and a step in the right direction- the agreement missed to protect key areas at the core of the Broadback Valley, one of the last intact forest of Quebec home to threatened yet iconic woodland caribous.
14 juillet 2015
Agrile du frêne: les pièges de champignons semblent prometteurs 
Un article dans La Presse
La guerre à l'agrile du frêne est déclarée à Montréal, et les dernières nouvelles du front sont prometteuses. Les pièges à base de champignons déployés par une équipe de Ressources naturelles Canada parviennent à capter un grand nombre d'insectes. Le hic, c'est que ça veut aussi dire que l'ennemi s'y trouve en masses. Compte rendu d'un combat.
14 juillet 2015
Pôle d’excellence pour la construction écoresponsable en bois à l'Université Laval 
Un article dans L'Appel
L’Université Laval inaugure la Chaire industrielle de recherche du CRSNG sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB), une plate-forme unique de recherche consacrée à la réduction de l’empreinte écologique des bâtiments.
13 juillet 2015
Les Innus du Lac-Saint-Jean contestent l’entente entre Québec et les Cris 
Un article dans ICI Radio-Canada
Le conseil de bande de Mashteuiatsh s'oppose à la mise en œuvre de l'entente intervenue entre le gouvernement du Québec et le Grand Conseil des Cris et envisage de la contester devant les tribunaux. En vertu de cet accord, les Cris cessent leur opposition à l'exploitation forestière sur un territoire de coupe de Produits forestiers Résolu (PFR) au nord-est du Lac-Saint-Jean. L'entente pourrait ainsi permettre à Résolu de recouvrer sa certification environnementale FSC, qui a été suspendue sur ce territoire. Or, les Innus de Mashteuiatsh estiment que cette entente ampute leur territoire ancestral de 7000 kilomètres carrés que le gouvernement Couillard cède, selon eux, cavalièrement aux Cris.
13 juillet 2015
Produits forestiers Résolu: entente «historique» avec les Cris 
Un article dans Le Journal de Montréal
L’impasse est dénouée entre Produits forestiers Résolu, le gouvernement du Québec et les Cris à la suite d’une entente «historique» qui promet la création de 5000 kilomètres carrés d’aires protégées et permettra la coupe de bois au nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cet accord est le résultat d’un blitz «exigeant» de négociation de six mois mené par Lucien Bouchard. L’ancien premier ministre avait le mandat de mettre fin à ce conflit au sujet de coupes forestières sur des territoires de chasses et de pêches cries et innues.
13 juillet 2015
Québec et les Cris règlent un litige entourant l'exploitation forestière 
Un article dans Le Journal Les Affaires
Québec échappe à une poursuite de 13 millions $ en s'entendant avec le Grand conseil des Cris, mais il y a un grand absent autour de la table: les Innus. Le premier ministre Philippe Couillard a signé, lundi, avec le grand chef du Grand Conseil des Cris, Matthew Coon-Come, une entente de partenariat qui règle un litige concernant l'exploitation forestière sur le vaste territoire compris dans l'entente Baril-Moses de 2002, qui s'étend entre le Lac-Saint-Jean et la Baie-James. Toutefois, les Innus, aussi concernés par cet enjeu, ont refusé de se joindre à l'entente, ce que Québec a jugé regrettable. M. Couillard a d'ailleurs lancé un appel aux communautés innues au cours de la cérémonie solennelle de signature au Salon rouge de l'Assemblée nationale.
13 juillet 2015
Le Canada cancre de la protection du territoire, selon un groupe environnemental 
Un article dans ICI Radio-Canada
La Société pour la nature et les parcs du Canada accuse le fédéral et les provinces de ne pas en faire assez pour protéger le territoire. Le pays s'est engagé, avec les autres membres de l'ONU, à conserver 17 % de ses zones terrestres d'ici 2020, mais il est toujours loin de son objectif, soutient l'organisme dans un rapport publié lundi matin. Les engagements ont été pris il y a cinq ans, à Nagoya, au Japon. Depuis, le Canada ne protège toujours qu'environ 10 % de son territoire, alors que la moyenne mondiale est de 15 %. « On fait moins bien que les États-Unis, on fait moins bien que la plupart des pays d'Amérique latine, définitivement moins bien que l'Europe, et même moins bien que pas mal de pays d'Afrique », déplore Alice de Swarte, du groupe environnemental. Pourtant, 20 % des forêts vierges de la planète se trouvent ici, au Canada.
13 juillet 2015
Foresterie: entente fragile entre Québec et les Cris 
Un article dans La Presse
Le Grand Conseil des Cris a mis fin à son opposition à l'exploitation forestière sur des territoires convoités par Produits Forestiers Résolu, dans une entente annoncée aujourd'hui à Québec. L'entente obtenue sous la médiation de l'ex-premier ministre Lucien Bouchard prévoit en outre l'agrandissement d'une aire protégée au nord de la rivière Broadback, à Baie-James. « Nous posons un nouveau jalon significatif dans la relation de nation à nation que nous entretenons avec les Cris », a déclaré le premier ministre Philippe Couillard.
13 juillet 2015
Exploitation forestière: entente entre Québec et le Grand conseil des Cris 
Un article dans La Presse
Québec et le Grand conseil des Cris ont signé un accord pour la création d'aires protégées, le rétablissement de la population de caribous forestiers et la gestion de l'exploitation forestière sur un territoire désigné par la Paix des braves. Un accord contesté, notamment par les Innus de Masteuiash. La ratification de l'entente s'est voulue en grandes pompes. Le premier ministre Philippe Couillard et le Grand chef Matthew Coon-Come ont convoqué les médias au Salon rouge de l'Assemblée nationale, lundi. Québec met ainsi 9134 kilomètres carrés de territoire du Nord, dans le secteur de la rivière Broadback qui coule vers la baie James, dans des aires protégées et des réserves de biodiversité. La moitié de cette superficie se trouvait déjà sous protection. L'accord servira surtout à harmoniser les pratiques forestières et mettre fin à une querelle entre les Cris et la firme Résolu. Le dossier a nécessité l'intervention comme négociateur de l'ex-premier ministre Lucien Bouchard.
13 juillet 2015
Québec et les Cris signent un accord: Les Innus s'opposent à la ratification 
Un article dans Le Quotidien
Le gouvernement du Québec s'est entendu avec le Grand Conseil des Cris (GCC) concernant le type de coupes forestières pouvant se faire sur le territoire en litige dans le cadre de l'entente Baril-Moses opposant les Cris et les Innus de Mashteuiatsh. Le dossier n'est toutefois pas terminé puisque les Innus s'opposent à la ratification de cette entente. Le GCC estimait que Québec et Produits forestiers Résolu avaient «intentionnellement et unilatéralement» mis en oeuvre un programme de coupe contraire à une entente de 2002 (Baril-Moses).
13 juillet 2015
Milieux naturels: le Canada progresse à un rythme «lamentable» 
Un article dans La Presse
Cinq ans après la Conférence de Nagoya sur la biodiversité, plusieurs pays ont fait de grands efforts de conservation de milieux naturels. Mais le Canada fait figure de cancre à cet égard, affirme la Société pour la nature et les parcs (SNAP), dans un rapport obtenu par La Presse. «Le Canada accuse un sérieux retard par rapport à la plupart des autres pays: il ne protège que 10% de son territoire, alors que la moyenne mondiale est de 15%, affirme la SNAP. Pire encore, le Canada progresse à un rythme lamentable et ne possède aucun plan d'action national en vue d'atteindre ses objectifs.»
10 juillet 2015
Le bois, la ressource du 21e siècle? 
Un article dans ICI Radio-Canada
Après le déclin des dix dernières années, l'industrie du bois semble prête pour un rebondissement grâce aux nouveaux produits dérivés. Une situation qui positionne avantageusement l'Ontario et, plus particulièrement, les communautés du nord de la province. Selon le professeur Luc Bouthillier, du département des sciences du bois et des forêts de l'Université Laval, il n'y a pas de doute quant à savoir quelle sera la ressource naturelle du 21e siècle : le bois. « On peut à peu près tout substituer les produits à base de pétrole par ceux du bois pour produire des bioplastiques »
10 juillet 2015
Côte-Nord: l'industrie forestière monte aux barricades 
Un article dans Canoë
L'industrie forestière de la Côte-Nord refuse l'offre de 13 millions $ mise sur la table par le gouvernement du Québec pour résoudre ses difficultés d'approvisionnement en bois dans la région. Elle réclame des mesures qui lui permettront d'accéder à la forêt publique aux conditions qui lui conviennent. Les entreprises Produits forestiers Résolu, Rémabec et la scierie Bersaco, toutes trois intégrées sur la Côte-Nord, ont cessé leurs opérations le 19 juin dernier, mettant en péril 1 700 emplois directs. Elles veulent mettre de la pression sur le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Laurent Lessard, afin qu'il revoie les conditions du nouveau régime forestier de 2013, qui accorde des garanties d'approvisionnement annuelles et une mise aux enchères de la forêt québécoise dont le prix de base est fixé par les fonctionnaires de l'État.
10 juillet 2015
Des feux de forêt en Saskatchewan jusqu'à l'automne 
Un article dans ICI Radio-Canada
Les feux de forêt pourraient faire rage dans le nord de la Saskatchewan jusqu'à la première neige, selon un chercheur du Service canadien des forêts. Kerry Anderson explique que le phénomène météorologique El Niño est responsable du temps chaud et sec dans les provinces de l'Ouest canadien. Il prévoit que les températures se stabiliseront en Saskatchewan au cours des prochaines semaines, mais il estime qu'elles demeureront plus élevées que la normale en Colombie-Britannique et en Alberta.
8 juillet 2015
Burning rain forest raises concern about future 
Un article dans Seattle Times
In this hot, dry summer, even the Queets rain forest in Olympic National Park is burning. It’s a rare spectacle, but one that could become more common.
6 juillet 2015
'Unprecedented' wildfires force out 13,000 Sask. evacuees 
Un article dans CBC
Biggest ever exodus of its kind in Saskatchewan, Red Cross says. In what's being dubbed the biggest evacuation effort in Saskatchewan's history, Premier Brad Wall said the number of evacuees affected by raging wildfires in the province's northern regions is "unprecedented." "This particular fire event is different for our province just because of the amount of hectares that are currently burning, which is, by the way, about 10 times the average year," Wall told reporters mid-afternoon on Monday. Wall noted that the number of affected communities also "make this [situation] particularly unique and dangerous." More than 13,000 people have been forced from their homes due to northern Saskatchewan blazes, according to Red Cross. There were 112 fires burning in the province Monday, the Saskatchewan Environment Ministry said.
6 juillet 2015
Technology helps keep tabs on lightning, forest fires 
Un article dans SF Chronicle
It’s lightning that ignites most forest fires. It’s the human-caused blazes, often from illegal campfires, that often set off the biggest infernos. To get a handle on both, agencies have created websites that update locations and conditions for lightning strikes and forest fires. At the same time, standard summer-campfire restrictions were put in place over the weekend for most of California’s parks, national forests and wilderness. To track lightning strikes in real time, go to www.lightningmaps.org. It’s available as an app for smartphones. You can adjust the map for 15 minutes, 2 hours, 12 hours, 24 hours or 48 hours, as well as home in for areas in California or anywhere in the U.S. There had been so many lightning strikes over the weekend that if you adjusted the map for 48 hours, much of North America was lit up in reds, oranges and yellow. In turn, you can track wildfires at a website run by a consortium of fire-fighting agencies at http://inciweb.nwcg.gov.
6 juillet 2015
Climate change and B.C.'s wildfires 
Un article dans Straight
Scientists are quick to caution that no single extreme weather event can necessarily be linked to global warming. However, it's hard not to conclude that something is awry with the arrival of an early B.C. forest-fire season. B.C. government statistics show that in 2014, there were 369,169 hectares on fire. This exceeded the amount burned in each of the previous nine years. This year, there are already 221,455 hectares burned, exceeding all but two years from 2004 to 2014.
6 juillet 2015
Climate change a big factor in persistent wildfires: Professor 
Un article dans CBC
According to an expert on wildland fires, Saskatchewan's smoky skies and persistent blazes can be largely attributed to climate change. Mike Flannigan is a professor in the department of renewable resources at the University of Alberta. A former weather forecaster with Environment Canada, Flannigan says climate change is contributing to a lazy jet stream, effectively decreasing the energy needed to create rain and wet conditions. "Normally, a low pressure system comes through every three to five days, giving us rain and keeping the fire problem in check," he said. What's supposed to be "a strong band of wind that carries a low and high pressure system," with two different spheres of temperature that create high energy, is more like a lazy, "meandering river," he said. That's happening because of climate change.
6 juillet 2015
By the numbers: northern Sask. wildfires on July 6 
Un article dans CBC
Numbers + map of forest fires in Saskatchewan for July 6th.
3 juillet 2015
By the numbers: Saskatchewan forest fires on Friday, July 3 
Un article dans CBC
Numbers + map of forest fires in Saskatchewan for July 3rd.
3 juillet 2015
Aerial view of forest fires burning in northern Saskatchewan 
Un article dans CBC
Fires in the northern forests of Saskatchewan continue to burn. A CBC News camera man shot this video today about 32 kilometres north of La Ronge. More than 100 forest fires continue to burn, as about 600 firefighters and 200 support people work to fight the blazes. Of those fires, 57 fires are larger than 100 hectares, fire officials told reporters today. Just under 5,200 evacuees have registered with the Red Cross and the provincial government. Others are staying with family or friends.
30 juin 2015
Yosemite forest fire example of possible things to come 
Un article dans Science Daily
Forest composition, ground cover and topography are the best predictors of forest fire severity in the Western US, according to physical geographers who also see that the long history of fire exclusion on federal lands leads to uncharacteristically severe burns and potentially changes the dynamics of forests and their recovery.
30 juin 2015
New study re-writes the rules of carbon analysis 
Un article dans Science Daily
A new study published in Nature Climate Change has found analyses of carbon emissions may be misleading as they failed to include the impacts of policies such as trading schemes, emission caps or quotas. "The inclusion of policy mechanisms can radically alter the outcomes from life-cycle analyses and result in counter-intuitive outcomes," said Associate Professor Andrew Macintosh from The Australian National University (ANU) College of Law, lead author of the study.
30 juin 2015
Forêt: obligation de résultats 
Un article dans Le Soleil
Après des mois d'échanges de toutes sortes, les industriels forestiers de la Côte-Nord rencontrent aujourd'hui trois ministres du gouvernement Couillard afin de tenter de trouver une solution à la crise forestière régionale. Sans évoquer une rencontre de la dernière chance, l'industrie parle néanmoins d'obligation de résultats. «Ça fait au moins neuf mois qu'on discute, qu'on évalue. On est maintenant rendu à l'étape des décisions», de lancer le porte-parole de Produits forestiers Résolu, Karl Blackburn. «Demain [mardi], les attentes sont très élevées de la part de l'industrie. On rencontre trois ministres, je présume qu'ils auront des choses concrètes à nous présenter.»
26 juin 2015
La forêt, l'avenir du ciment ? 
Un article dans La Presse
La cimenterie McInnis prévoit réduire sa pollution en brûlant des résidus de la forêt gaspésienne. Une approche qui a ses limites, selon les écologistes. La cimenterie en construction à Port-Daniel-Gascons prévoit remplacer jusqu'à 50 % du coke de pétrole par de la « biomasse forestière », ce qui pourrait faire baisser de 20 % ses émissions totales de gaz à effet de serre (GES). « Notre point de départ pour le remplacement est de 15 %, et nous évaluerons au fur et à mesure les possibilités d'augmentation », explique Maryse Tremblay, directrice des communications et de la responsabilité sociale de Ciment McInnis.
25 juin 2015
Some snowy forestlands cool climate better without trees 
Un article dans Science Daily
Forests worldwide are increasingly used to store carbon as a way to slow climate change, but a new study finds that some wooded areas may be more valuable without trees, allowing the cleared landscape to reflect rather than absorb the sun's energy. In other words, it's better to have snow-covered ground act as a natural mirror if you want to use some forest lands to cool the climate.
23 juin 2015
Plan Nord: Couillard prêt à passer à la prochaine étape 
Un article dans La Presse
Au sortir de sa dernière rencontre avec des gens d'affaires new-yorkais sur le Plan Nord, le premier ministre Philippe Couillard s'est dit prêt à passer à la prochaine étape et à entamer un chapitre plus concret dans le développement du Grand Nord québécois. «Les gens d'affaires veulent passer à la prochaine étape qui est d'entendre parler plus précisément des projets spécifiques, des projets d'infrastructures par exemple, et comment eux peuvent s'insérer dans ces grands projets», a soutenu le premier ministre, mardi, quelques minutes après s'être exprimé à la tribune du World Policy Institute, au chic Harvard Club sur la 44e rue.
22 juin 2015
Des acacias d’Australie au secours de la savane katangaise 
Un article dans Le Devoir
La piste traverse un paysage dénaturé par la main de l’homme avant d’offrir au regard une ébauche d’écrin de verdure : des acacias récemment plantés pour limiter la déforestation près de Lubumbashi, la deuxième ville de la République démocratique du Congo.
22 juin 2015
Feux de forêt : 80 % du budget provincial déjà parti en fumée 
Un article dans ICI Radio-Canada
Trois feux importants brûlent toujours en Colombie-Britannique et le temps chaud et sec qui se poursuit dans la province n'aidera pas la situation. Entre-temps, plus de 80 % du budget de la province pour combattre les feux de forêt s'est déjà envolé en fumée. La division provinciale des feux de forêt a dépensé 52,5 millions de dollars de son budget de 63 millions pour 2015 dans le but de combattre les quelque 500 feux qui ont déjà eu lieu cette année, selon son porte-parole, Ryan Turcott. « Plus de 60 000 hectares ont déjà brûlé cette année, c'est bien plus que la moyenne annuelle des dix dernières années qui est de 16 327 hectares », a-t-il expliqué.
22 juin 2015
Crise sur la Côte-Nord: le secteur forestier s'attend à une réponse rapide 
Un article dans La Presse Affaires
Même s'il n'y a pas eu de pourparlers en fin de semaine, le secteur forestier de la Côte-Nord s'attend à une réponse rapide de la part du gouvernement Couillard afin de régler la crise qui prive de travail plusieurs centaines de personnes. Produits forestiers Résolu, Rémabec et Boisac attendent toujours la réponse de Québec aux demandes soumises vendredi dernier afin d'obtenir un prix à la baisse pour le bois coupé et ainsi assurer la pérennité de l'industrie dans la région. Entre-temps, plus de 200 employés de Rémabec se retrouvent sans emploi, alors que Résolu a mis fin à ses activités forestières, ce qui touche quelques centaines de travailleurs.
21 juin 2015
L’humain a enclenché la sixième grande extinction 
Un article dans Le Devoir
Le rythme d’anéantissement des espèces vivantes sur Terre est tel que l’humanité est en train de provoquer la sixième extinction de masse de l’histoire de la planète, conclut une nouvelle étude scientifique internationale. Les chercheurs préviennent d’ailleurs qu’il reste de moins en moins de temps pour éviter une catastrophe qui aura des effets dévastateurs pour la vie humaine. « Nos estimations révèlent un recul exceptionnellement rapide de la biodiversité au cours des derniers siècles, ce qui indique qu’une sixième extinction de masse est en cours », constatent les auteurs de cette étude publiée vendredi dans Science Advances, un périodique produit par l’Association américaine pour l’avancement des sciences.
21 juin 2015
Earth 'entering new extinction phase' - US study 
Un article dans BBC
The Earth has entered a new period of extinction, a study by three US universities has concluded, and humans could be among the first casualties. The report, led by the universities of Stanford, Princeton and Berkeley, said vertebrates were disappearing at a rate 114 times faster than normal. The findings echo those in a report published by Duke University last year. One of the new study's authors said: "We are now entering the sixth great mass extinction event." The last such event was 65 million years ago, when dinosaurs were wiped out, in all likelihood by a large meteor hitting Earth. "If it is allowed to continue, life would take many millions of years to recover and our species itself would likely disappear early on," said the lead author, Gerardo Ceballos.
21 juin 2015
Vers un mariage Résolu-Tembec? 
Un article La Presse Affaires
L'arrivée de Fairfax dans le capital-actions de Tembec au cours de la dernière semaine alimente les conjectures sur Bay Street, où on évoque une fusion éventuelle de Tembec avec Produits forestiers Résolu. Le conglomérat torontois Fairfax vient de racheter pour 45 millions de dollars la participation de 20% dans Tembec que détenait la firme américaine d'investissement Wayzata Partners. Fairfax est ainsi devenu cette semaine le plus important actionnaire de Tembec.
21 juin 2015
Grizzly bears wander into Manitoba polar bear territory, new research shows 
Un article CBC News
esearchers from the University of Saskatchewan are marveling at the photos taken from their wildlife cameras set up in Manitoba's Wapusk National Park, showing grizzly bears outside of their typical habitat. Photos that researcher Doug Clark tweeted out Thursday show grizzlies, polar bears and black bears in the vicinity of one camera mounted on a fence post in the park, roughly 100 kilometres southeast of Churchill, Man., within seven months of each other. "Seeing all three species of bear in Canada and in North America, at one spot, 'unique' doesn't even begin to describe it. There are only a couple of places where you'd even have the potential for that in North America and Wapusk National Park is the only place where that amount of overlap has been documented," Clark said.
19 juin 2015
Le seul centre de recherche gaspésien sur la forêt s'éteint 
Un article dans Le Soleil
Après 12 ans et des dizaines d'études, le Consortium en foresterie Gaspésie-Les Îles rend l'âme faute de financement. Il s'agissait du seul centre de recherche de la région sur la forêt, l'un des principaux gagne-pain des Gaspésiens. Jusqu'aux Fêtes, le Consortium disposait d'une équipe de recherche de huit personnes, dont cinq titulaires de maîtrises et de doctorats, basés en majorité à Gaspé. Sa fermeture sera confirmée aujourd'hui lors d'une assemblée générale à New Richmond, à moins que les membres présents en décident autrement.
19 juin 2015
La gestion de la faune et de la forêt d'Anticosti rapatriée sur la Côte-Nord 
Un article dans Radio-Canada
La gestion de la faune et de la forêt de l'île d'Anticosti est rapatriée sur la Côte-Nord. Une décision applaudie par les élus nord-côtiers. Le préfet de la MRC de la Minganie, Luc Noël, a reçu une lettre confirmant que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs fait volte-face dans ce dossier. « Je pense que le ministre [Laurent Lessard] a dit à ses fonctionnaires: ça n'a pas de sens puis il a fait prendre la bonne décision pour la région de la Côte-Nord », affirme Luc Noël. En décembre dernier, le ministère avait transféré la responsabilité forestière et faunique d'Anticosti à la direction du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.
19 juin 2015
Researchers solve another piece of the puzzle how forests can affect our climate 
Un article dans Science Daily
A first global scale study has estimated how forest emitted compounds affecting cloud seeds via formation of low-volatility vapors. According to the latest projections, terrestrial vegetation emits several million tons of extremely low-volatility organic compounds per year to the atmosphere. These oxidation products of compounds such as monoterpenes results in an increase of condensing vapors that can further form cloud condensation nuclei over the continents and thus has an influence on the cloud formation.
18 juin 2015
Borneo's rainforest may get high-tech 3D scan to boost conservation 
Un article dans Mongabay
Conservation efforts in Borneo's embattled rainforest may get a boost with the launch of the newest version of an advanced airplane-based monitoring and assessment system. On Friday, the Carnegie Institution officially unveiled the latest upgrade of the Carnegie Airborne Observatory, an airplane equipped with technologies that enable scientists to conduct extremely high resolution scans of forest structure, biomass, and biological diversity. The platform has generated a wealth of information in places where it has been flown before, including surveying tree diversity across the Amazon, measuring forest carbon stocks in Panama and Madagascar, identifying critical wildlife habitats in Colombia, revealing massive tree die-offs in remote areas in Peru, mapping invasive plant species in Hawaii, and documenting previously unknown lion behavior in South Africa.
18 juin 2015
Borneo's rainforest may get high-tech 3D scan to boost conservation 
Un article dans Mongabay
Analysis of satellite data suggests deforestation in the Brazilian Amazon may have reached a seven-year high. Numbers released today by Imazon, a Belém-based non-profit, shows that deforestation in the region has been pacing ahead of the prior year's level for 13 consecutive months. The 12-month moving average of short-term deforestation alert data has reached a level not seen since September 2008.
18 juin 2015
Crise forestière 
Un reportage à RDI économie
Perte de 30 000 emplois dans la forêt au Québec depuis 7 ans. Québec doit-il intervenir? (À la minute 12:12) + L'industrie est déçue par les mesures gouvernementales pour résoudre la crise forestière. Entrevue avec Luc Bouthillier, professeur titulaire au Département des sciences du bois et de la forêt, à l'Université Laval. (À la minute 14:33) ou directement ici .
18 juin 2015
Dame Nature joue-t-elle aux dés ? 
Un article dans La Presse
Qu’arriverait-il si l’on éliminait toute vie d’un écosystème ? D’un coup de baguette magique, par exemple… Ou après un feu de forêt bien intense. Ou encore, pour être vraiment sûr de notre affaire, avec une ou deux petites bombes nucléaires qui seraient, oh, disons 100 fois plus fortes que celle qui a rasé Nagasaki. Est-ce que les animaux et les plantes qui recoloniseront l’endroit seront à peu près les mêmes et dans les mêmes proportions que ceux d’avant, ou est-ce que l’on peut se retrouver avec des populations significativement différentes, un peu comme si Dame Nature jouait aux dés ?
17 juin 2015
L'ADN des champignons à la rescousse des cueilleurs 
Un reportage sur le site de Radio-Canada
Prédire les endroits où l'on pourra cueillir des champignons sauvages comestibles en forêt, c'est ce que propose un chercheur en biologie moléculaire de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Hugo Germain utilise l'ADN des chanterelles et des armillaires ventrues pour détecter leur présence dans la terre dès le printemps, soit bien avant qu'elles n'apparaissent à la surface du sol.
17 juin 2015
Trois ministères pour ausculter l'industrie forestière 
Un article dans Le Journal de Montréal
L'industrie forestière en arrache et le gouvernement Couillard crée une structure réunissant trois ministères pour examiner le coût d'approvisionnement en bois. Plusieurs entreprises se plaignent que l'approvisionnement en bois leur coûte trop cher. C'est une des raisons pour lesquelles 50 millions de mètres cubes de bois autorisés (par le gouvernement) n'ont pas été récoltés entre 2008 et 2013, soulignait il y a une semaine le Conseil de l'industrie forestière. «On entend beaucoup dire que le coût de la fibre de bois est élevé au Québec. Il faut tirer au clair cet aspect-là», a indiqué le ministre de la Forêt Laurent Lessard à l'occasion d'une conférence de presse. Québec crée ainsi une «Cellule d'intervention forestière» réunissant les ministères de la Forêt, de la Faune et des Parcs, des Finances et du Développement économique afin de «tirer au clair le coût de la fibre au Québec».
17 juin 2015
Des entrepreneurs forestiers crient à l'aide 
Un article dans La Presse
Après les élus, au tour des entrepreneurs forestiers de la Côte-Nord de crier à l'aide. Devant la menace de Produits forestiers Résolu et d'Arbec de cesser leurs opérations forestières dans la région vendredi, ils réclament l'intervention immédiate du premier ministre Philippe Couillard avant qu'il ne soit trop tard.
17 juin 2015
L'épidémie de tordeuse plus grave que prévu en Gaspésie 
Un article dans ICI Radio-Canada
L'infestation de la tordeuse d'épinette serait en progression et plus importante que prévu. Selon la Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies, la SOPFIM, l'infestation atteindrait 475 000 hectares en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent. Le dernier relevé aérien montre en effet que les superficies, tout comme les secteurs infestés, prennent de l'expansion. Ces chiffres ne tiennent compte que de la forêt publique, et non de la forêt privée. Le directeur de la SOPFIM, Jean-Yves Arsenault rappelle que l'infestation n'en est qu'au premier stade d'un nouveau cycle.
15 juin 2015
Domtar a récolté sa forêt de peupliers âgée de seulement 15 ans 
Un article dans la Tribune
Le paysage du secteur sud de la municipalité de Sainte-Catherine-de-Hatley a radicalement changé au cours des derniers mois, à la suite de la récolte d'arbres hybrides sur un terrain de la compagnie Domtar.La forêt de peupliers était rendue à maturité, seulement 15 ans après avoir été semés, et a pu servir à faire du papier.
15 juin 2015
Des pièges à papillons pour freiner la tordeuse d'épinette 
Un article dans Le Soleil
Rares sont les occasions où le simple citoyen peut contribuer à l'avancement de la science. Deux scientifiques de Ressources naturelles Canada leur font cette proposition pour leurs études sur le déplacement de la tordeuse des bourgeons de l'épinette (TBE), grande ravageuse des forêts de résineux de l'est du Canada.
15 juin 2015
Domtar a récolté sa forêt de peupliers âgée de seulement 15 ans 
Un article dans La Tribune
Le paysage du secteur sud de la municipalité de Sainte-Catherine-de-Hatley a radicalement changé au cours des derniers mois, à la suite de la récolte d'arbres hybrides sur un terrain de la compagnie Domtar.La forêt de peupliers était rendue à maturité, seulement 15 ans après avoir été semés, et a pu servir à faire du papier. Le reboisement du terrain avec le même peuplier hybride à croissance rapide est prévu pour le printemps 2016, mentionne André Gravel, directeur de l'approvisionnement en fibre chez Domtar de Windsor. Le champ de 53 hectares, qui était un ancien champ agricole, a été l'un des premiers à être semés en peupliers hybrides par la compagnie, dit-il.
12 juin 2015
Sir Tim Hunt resigns from university role over girls comment 
Un article dans BBC
A Nobel laureate has resigned from his position as honorary professor at a UK university after he made comments about the "trouble with girls" in science. University College London (UCL) said Sir Tim Hunt - a Royal Society fellow - had resigned from his position within its faculty of life sciences. He told a conference that women in labs "cry" when criticised and "fall in love" with male counterparts. He told the BBC he "did mean" the remarks but was "really sorry".
12 juin 2015
Coupures en forêts privées: 7 questions à Luc Bouthillier 
Un article dans Le Monde Forestier
Professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique à l’Université Laval, LUC BOUTHILLIER a accepté de répondre aux questions du Monde Forestier pour partager son opinion et sa vision sur les coupures faites par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) dans les programmes touchant à la forêt privée.
12 juin 2015
Les Mohawks à la rescousse du mont Kaaikop 
Un article dans La Presse
Le Conseil mohawk de Kahnawake vient d'ouvrir un nouveau front dans la bataille visant à empêcher les coupes forestières dans les environs du mont Kaaikop, deuxième massif des Laurentides après le mont Tremblant. Le conseil mohawk affirme n'avoir jamais été consulté au sujet des projets de coupes dans ce secteur qui borde la réserve de Tioweroton, territoire de chasse et de pêche d'une centaine de kilomètres carrés sur lequel la communauté autochtone détient des droits ancestraux.
12 juin 2015
Increased carbon dioxide levels in air restrict plants' ability to absorb nutrients' 
Un article dans Science Daily
The rapidly rising levels of carbon dioxide in the atmosphere affect plants' absorption of nitrogen, which is the nutrient that restricts crop growth in most terrestrial ecosystems. Researchers have now revealed that the concentration of nitrogen in plants' tissue is lower in air with high levels of carbon dioxide, regardless of whether or not the plants' growth is stimulated.
11 juin 2015
Une forêt inspirante 
Un article dans le Fil
La forêt Montmorency souligne ses 50 ans avec une exposition sur le peintre René Richard, dont la vie et l'oeuvre sont intimement liées à ce lieu d'enseignement et de recherche.
11 juin 2015
Le célèbre parc Yosemite victime de la sécheresse 
Un article dans La Presse
Yosemite, l'un des parcs nationaux les plus célèbres et fréquentés des États-Unis, souffre lui aussi de la sécheresse historique qui plombe depuis quatre ans la Californie. À première vue, la spectaculaire beauté de cette merveille naturelle est indemne et enchante les touristes, impressionnés par les pics à plus de 3500 mètres d'altitude qui pointent à travers une végétation majestueuse à perte de vue. Mais en y regardant de plus près, les effets de la sécheresse sont bien visibles.
11 juin 2015
Wildlife density data better predicts conservation success- More detailed data translates into better conservation plans' 
Un article dans Science Daily
A recent study makes a strong case for a new approach to conservation planning that uses much more robust data sets in order to better protect birds, plants, and animals.
11 juin 2015
Changing climate prompts boreal forest shift' 
Un article dans Science Daily
With warming summer temperatures across Alaska, white spruce tree growth in Interior Alaska has declined to record low levels, while the same species in Western Alaska is growing better than ever measured before. According to researchers, 'The movement of an entire biome is often hypothesized in models of probable future climate, but the Alaska boreal forest is actually shifting today, and the process is well underway.'
10 juin 2015
Satellite images provide new view of uncontacted Amazonian communities 
Un article dans le site Mongabay
A laundry list of dangers threaten Amazonia’s few remaining uncontacted indigenous communities. Colonists and industry workers often grab tribal land for mining, logging, drug trafficking, or hydrocarbon extraction, which damage the groups’ environment and bring them into conflict with armed settlers. Careless encroachment by outsiders can also bring diseases to which uncontacted groups have no immunity.
10 juin 2015
Ressources naturelles : un levier économique essentiel à développer au Québec selon une étude 
Un article dans ICI Radio-Canada
La Chambre de commerce de Val-d'Or accueille favorablement les conclusions de la seconde étude de la Campagne PROSPÉRITÉ.QUÉBEC produite par le Conseil du patronat. Elle confirme, selon l'organisme, l'importance des ressources naturelles au Québec. Selon l'étude, en 2013, le secteur des ressources naturelles représentait environ 11 % du PIB, 5 % de l'emploi et 42 % des exportations. Le président de la Chambre de commerce de Val-d'Or, Marcel Jolicoeur, ajoute que les ressources naturelles sont le moteur économique de la région. Il affirme que cette étude vient partager avec l'ensemble du Québec cette réalité qui est la nôtre.
10 juin 2015
L'araignée Pardosa Dorsalis cause la surprise au parc Forillon 
Un article dans le Huffington Post
La découverte de Pardosa Dorsalis, une espèce d'araignée jamais repérée au Québec, a causé la surprise au parc Forillon. Une étude menée par l'Université de Guelph, en Ontario, a permis cette découverte. En fait, 30 000 spécimens d'arthropodes appartenant à 4 000 espèces ont été observés en 21 semaines, en 2013. « On ne s'attendait pas à en voir autant. Il n'y avait que deux pièges placés à quelques mètres l'un de l'autre. On se dit maintenant que cette diversité pourrait nous réserver d'autres belles découvertes et contribuer à la renommée du parc. » — Daniel Sigouin, écologiste au parc Forillon. En fait, un tel foisonnement ne se retrouve qu'au Costa Rica ou en Argentine, des pays reconnus mondialement pour leur biodiversité. Différents écosystèmes ont pu favoriser cette exceptionnelle biodiversité.
10 juin 2015
Des airs de forêt tropicale à deux pas du Quartier DIX30 
Un article dans le Brossard Éclair
Fougères géantes, marais volumineux, espèces animales et végétales rares: le Bois de Brossard recèle d'innombrables petites merveilles pour les amateurs de nature. Le Brossard Éclair a visité la section du bois située à l'ouest de l'autoroute 10, un secteur sauvage qui détonne grandement avec le très bétonné Quartier DIX30, situé pourtant tout près. Le Bois de Brossard est cette immense zone naturelle anonyme longeant de part et d'autres l'autoroute 10, au sud de l'autoroute 30. Il faut s'armer de bottes d'eau et de lotion chasse-moustiques pour s'éloigner de l'autoroute et s'engouffrer dans une érablière à érables argentés, où le panorama fait penser à un véritable petit Parc Jurassique québécois. Des milliers de fougères géantes, qui peuvent atteindre facilement 6 pieds à la fin de l'été, jonchent le sol. «Quand tu as un bon plancher de fougères, c'est le signe habituellement que le milieu n'a pas été beaucoup modifié par l'homme», soutient le président du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Montérégie, le biologiste Dr Philippe Blais, qui a accompagné le journal lors de la visite.
10 juin 2015
Greenpeace refuse de prendre le blâme 
Un article dans le Quotidien
Greenpeace refuse de prendre le blâme de la fermeture des usines à papier d'Alma et Roberval. «Il y a des limites de mettre les problèmes de Résolu sur notre dos et qu'on serve de bouc émissaire pour les mauvaises décisions que prend cette compagnie», a déclaré le directeur de Greenpeace Québec, Nicolas Mainville.
10 juin 2015
Bats fertilize tropical trees: A win-win situation in the rainforest' 
Un article dans Science Daily
Bats in tropical regions are fertilizing trees with their excretions. An international team of scientists recently discovered that seeds of a tropical tree species, which regularly hosts bats in large hollows, contain nutrients from bat excreta. Many tropical ecosystems are low in nutrients. Especially phosphorus and nitrogen are essential for plant growth and their availability limits the productivity of plants. Past studies showed that plants in nutrient-poor environments use animal-derived nutrients on a large-scale basis.
10 juin 2015
When trees aren't 'green' 
Un article dans Science Daily
Most of us don’t consider forests a source of pollution. As natural bodies, they should be good for the environment. But a recent study in Japan shows that older cedar and cypress plantations are causing as much pollution as a poorly managed agricultural field or urban setting.
9 juin 2015
Quand un autochtone surui utilise Google contre la déforestation 
Un reportage sur ICI Radio-Canada
Quand Almir Narayamoga, issu du peuple indigène surui dans le nord-ouest du Brésil, a eu accès à un ordinateur, il a zoomé sur sa région dans Google Earth. Choqué de lire « territoire inhabité », il a contacté Google. Depuis, il lutte contre la déforestation de ses terres ancestrales, avec l'aide de nul autre que Google Earth. « Ce qu'il a fait pour la forêt amazonienne et pour sa communauté est immense », rapporte la journaliste Corine Sombrun. Celle-ci vient de signer Sauver la planète : message d'un chef indien d'Amazonie, un livre sur l'histoire des Suruis et sur le destin d'un des plus grands activistes autochtones d'Amérique du Sud. Catherine Perrin s'entretient avec elle.
9 juin 2015
Le CEDFOB publie son étude sur la tordeuse des bourgeons de l'épinette 
Un reportage sur TVA nouvelles
Le Centre d'expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB) a dévoilé les résultats d'une étude sur les impacts économiques de la tordeuse des bourgeons de l'épinette.
9 juin 2015
Predicting tree mortality 
Un article dans Science Daily
A combination of drought, heat and insects is responsible for the death of more than 12 million trees in California, according to a new study. Researchers studying environmental factors contributing to tree mortality expect this number to increase with climate change.
9 juin 2015
Afrique centrale : photographier les forêts par satellite pour mieux les protéger 
Un article dans Le Monde Afrique
« C’est comme un immense puzzle où toutes les pièces seraient vertes ! » Patrick Houdry rit un coup. Responsable des activités Forêts pour Airbus Defence and Space, il a pour tâche de mener un projet titanesque : prendre en photo satellite l’ensemble de la forêt du bassin du Congo. Une affaire de haut vol, même pour un satellite. Les forêts du bassin Congo, deuxième massif tropical au monde après l’Amazonie, s’étalent sur six pays (Cameroun, Gabon, Centrafrique, Congo Kinshasa, Congo Brazzaville et Guinée Equatoriale) et plus de 3 millions de km² (près de six fois la taille de la France).
8 juin 2015
How past Native-American settlement modified Western New York forests 
Un article dans Science Daily
A new study by geographers explores how humans altered the arboreal make-up of Western New York forests before European settlers arrived in large numbers.
8 juin 2015
New tropical tree species await discovery 
Un article dans Science Daily
Scientists have raised the estimated number of tropical tree species to at least 40,000 to 53,000. Many tropical tree species risk extinction because of their rarity and restriction to small geographic areas, reaffirming the need for comprehensive, pan-tropical conservation efforts.
8 juin 2015
Une étude qui confirme l'importance du secteur forestier dans le développement économique du Québec 
Un communiqué du CIFQ
Le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), M. André Tremblay, salue les conclusions de la seconde étude de la campagne PROSPÉRITÉ.QUÉBEC intitulée Les ressources naturelles au Québec : une source naturelle de prospérité, lesquelles confirment l'importance du secteur forestier dans le développement économique du Québec. « Voilà longtemps que nous le disons. Bien qu'elle constitue le premier secteur industriel en importance au Québec, tant en termes d'emplois qu'en termes de chiffre d'affaires, l'industrie forestière a le potentiel de créer beaucoup d'emplois, d'être un joueur encore plus important pour l'économie durable du Québec et, ce faisant, de contribuer davantage aux programmes sociaux québécois. L'étude rendue publique ce matin en témoigne », a déclaré M. Tremblay. |Pour consulter l'étude 
8 juin 2015
Espionnage scientifique 
Un article dans Actualités UQAM
Le monde de l'espionnage et celui des sciences biologiques se rencontrent dans un article récemment publié par la doctorante Charline Couchoux, en collaboration avec son directeur de thèse, le professeur du Département des sciences biologiques Denis Réale, son codirecteur Dany Garant, de l'Université de Sherbrooke, et l'assistant de recherche Maxime Aubert. Paru dans l'édition du 6 mai de la revue Scientific Reports (une publication en ligne des éditeurs de Nature), leur article intitulé «Spying on small wildlife sounds using affordable collar-mounted miniature microphones: an innovative method to record individual daylong vocalisations in chipmunks» fait état d'une méthode innovante pour enregistrer les communications sonores des tamias rayés. L'utilisation de micro-enregistreurs miniatures fixés à la gorge des animaux permet de réaliser des enregistrements individuels en milieu naturel, une première pour ce type de petite faune.
8 juin 2015
Les ressources naturelles contribuent à la prospérité 
Un article dans Argent
Les grands secteurs des ressources naturelles au Québec comme la forêt, l’extraction minière et l’énergie, contribuent à la prospérité, estime le Conseil du patronat dans une étude dévoilée lundi. Dans cette étude intitulée «Les ressources naturelles au Québec : une source naturelle de prospérité », l’organisation patronale voit plusieurs retombées positives de «l’exploitation responsable des ressources naturelles sur le niveau de vie et la qualité de vie des Québécois». «Il est possible de combiner harmonieusement développement des ressources naturelles et politiques environnementales et sociales efficaces. Si un dialogue social est essentiel pour en prendre pleinement conscience, il faut tout d’abord pouvoir apprécier à sa juste valeur, la contribution positive des entreprises de ce secteur», a déclaré par voie de communiqué Yves-Thomas Dorval, PDG de l’organisation. |Pour consulter l'étude 
8 juin 2015
Création d'une filière promotionnelle du chauffage à la biomasse forestière 
Un article dans Québec Hebdo
Un regroupement d'intervenants coopératifs, municipaux, des affaires et du développement rural lance Vision Biomasse Québec. Son but consiste à créer de l'intérêt pour le chauffage à la biomasse forestière résiduelle, dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel. Le nouvel organisme chapeauté principalement par la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF) et Nature Québec se donne des cibles de création de richesses collectives pour les régions et de lutte aux changements climatiques. En ce sens, on estime que 16 000 emplois pourraient être créés. L'initiative permettrait de réduire la consommation d'énergie non renouvelable ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (GES).
5 juin 2015
Le Québec a enregistré sa 4e meilleure récolte de sirop d'érable 
Un article dans La Presse
Les craintes d'une mauvaise récolte de sirop d'érable en raison de l'hiver trop long et trop froid ne se sont pas avérées fondées, bien au contraire. Le Québec, qui est responsable de 71% de toute la production mondiale de sirop d'érable, a plutôt enregistré la quatrième meilleure récolte de son histoire en 2015 malgré la saison tardive. De plus, le retard de la récolte a amené la Fédération des acériculteurs à s'entendre avec les acheteurs pour prolonger l'année de commercialisation 2014 jusqu'à la mi-mai 2015, ce qui a permis d'établir un nouveau record de ventes de 97 millions de livres.
5 juin 2015
Quand Parcs Canada brûle sa forêt 
Un article dans Le Soleil
Des employés de Parcs Canada ont mis le feu jeudi à une zone d'un hectare (10 000 mètres carrés) dans le parc Forillon, en Gaspésie. C'était le troisième «brûlage dirigé» depuis 2009, afin d'aider le chêne rouge et le pin blanc, deux espèces en perte de vitesse, à se régénérer. «Chez le chêne rouge, les individus reproducteurs ont une écorce épaisse qui leur permet de résister à des feux de faible intensité, alors que ses compétiteurs comme le tremble et le sapin vont mourir après le passage du feu», explique Daniel Sigouin, écologiste-chef d'équipe au parc Forillon.
4 juin 2015
Création d'une filière promotionnelle du chauffage à la biomasse forestière 
Un article dans Québec Hebdo
Un regroupement d'intervenants coopératifs, municipaux, des affaires et du développement rural lance Vision Biomasse Québec. Son but consiste à créer de l'intérêt pour le chauffage à la biomasse forestière résiduelle, dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel. Le nouvel organisme chapeauté principalement par la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF) et Nature Québec se donne des cibles de création de richesses collectives pour les régions et de lutte aux changements climatiques. En ce sens, on estime que 16 000 emplois pourraient être créés. L'initiative permettrait de réduire la consommation d'énergie non renouvelable ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (GES).
4 juin 2015
THE APP THAT IDENTIFIES PLANTS FROM A PICTURE 
Un article sur le site Fine Dining Lovers
If you're a keen forager, gardener or you just want to learn a little more about some of the plants around you, this new app is perfect. Called PlantNet, the app is basically an image search engine that can be used to help people identify flowers and plants with a simple click of their smart phone. Working with images from a huge data base collected through Plant Net users help to identify and add information about the quality of images and plants. Their newest project, IdentiPlante, will allow people to use the database to quickly receive data about the plant they have taken a picture of. At the moment there’s no specific focus on edible flowers but it could certainly be used in the future to help create a specific database of wild herbs and plants. Take a look at the video below to see how it all works.
4 juin 2015
Science Under Siege 
Une série de reportages sur CBC Radio
Are we living through an Anti-Scientific Revolution? Scientists around the world are increasingly restricted in what they can research, publish and say -- constrained by belief and ideology from all sides. Historically, science has always had a thorny relationship with institutions of power. But what happens to societies which turn their backs on curiosity-driven research? And how can science lift the siege? CBC Radio producer Mary Lynk looks for some answers in this three-part series.
2 juin 2015
How Europe’s climate policies led to more U.S. trees being cut down 
Un article dans le Washington Post
For the sake of a greener Europe, thousands of American trees are falling each month in the forests outside this cotton-country town. Every morning, logging crews go to work in densely wooded bottomlands along the Roanoke River, clearing out every tree and shrub down to the bare dirt. Each day, dozens of trucks haul freshly cut oaks and poplars to a nearby factory where the wood is converted into small pellets, to be used as fuel in European power plants.
29 mai 2015
First-of-its-kind mapping technique sheds new light on tropical forests 
Un article paru dans Mongabay
Scientists at the Woods Hole Research Center in Massachusetts have developed vegetation height maps for the entire tropics at very fine spatial scales. These first-of its-kind high resolution maps can help researchers estimate forest cover, monitor biodiversity and wildlife habitats, and manage and monitor timber, according to a recent press release by WHRC. The WHRC researchers, led by senior scientist Josef Kellndorfer, combined two active remote sensing systems – radar and lidar – to create these maps. These active remote sensors send out pulses of electromagnetic waves – microwaves in the case of radar and light waves in the case of lidar - to map the earth’s surface. Passive remote sensors, on the other hand, depend on the sun to illuminate parts of earth, and then detect the energy reflected or re-emitted by the different objects on earth.
28 mai 2015
Protection du caribou forestier: des écolos proposent un compromis 
Un article paru dans Le Quotidien
Quatre groupes environnementaux s'immiscent dans le débat sur la protection du caribou forestier et de la forêt boréale en proposant la création d'aires protégées de plus de 10 000 km2 dans les Montagnes Blanches et la Vallée de la Broadback, des mesures susceptibles d'Assurer le retour à long terme de la certification FSC de Resolu.
28 mai 2015
Le dossier de la forêt se met à l'avant plan 
Un article paru dans Le Quotidien
La délégation des maires du Québec et de l'Ontario ainsi que des intervenants de l'industrie forestière, qui s'est rendue à Ottawa hier, croit avoir réveillé le gouvernement fédéral concernant les actions à prendre pour réduire les impacts des actions des Greenpeace et les effets de mise en place du plan de rétablissement du caribou forestier.
28 mai 2015
Science: à la merci des budgets et des réorganisations 
Un article paru dans LaPresse
Le congrès annuel de l'Association francophone pour le savoir (Acfas) bat son plein cette semaine à Rimouski. Avec 3500 congressistes de 33 pays, l'événement est le plus important du genre dans le monde francophone. La Presse en a profité pour discuter des enjeux scientifiques du Québec avec le scientifique en chef de la province et président d'honneur du congrès, Rémi Quirion.
28 mai 2015
SADF : allons-nous manquer le virage vers la foresterie durable? 
Un blogue de la SNAP
Ainsi que le souligne le journal Le Devoir en Une ce matin, le gouvernement du Québec a finalement achevé la rédaction de la très attendue Stratégie d’aménagement durable des forêts (SADF). Cette version préliminaire a été soumise pour consultation aux membres de la Table des partenaires de la forêt, dont la SNAP Québec fait partie. Mais on nous a dit d’emblée que les modifications seront « limitées » pour accélérer sa publication officielle. En tant que responsable des dossiers Forêt à la SNAP, j’ai donc pu découvrir ce texte en primeur il y a moins d’un mois. Sans doute aimeriez-vous me demander : « Et donc, avec cette Stratégie, notre régime forestier est-il l’un des meilleurs au monde, comme le soutient le gouvernement? » Je dois vous répondre en toute honnêteté que pour la SNAP, la SADF dans sa forme actuelle va nous faire manquer le virage vers la foresterie durable. Mais il n’est pas trop tard pour corriger le tir... | Réplique du gouvernement 
28 mai 2015
Aménagement durable des forêts Une nouvelle stratégie édulcorée 
Un article dans le Devoir
La stratégie d’aménagement durable des forêts (SADF) que le gouvernement Couillard est sur le point d’adopter est truffée de reculs par rapport à l’ancienne mouture, dénoncent deux organismes ayant pris part à son élaboration. Le projet de stratégie, obtenu par Le Devoir, met effectivement de côté des cibles à caractère environnemental pourtant déterminées il y a déjà cinq ans.

Selon le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, la SADF qui doit être adoptée sous peu constitue « l’âme » du régime forestier qui est déjà en vigueur depuis 2013. Elle présente « la vision d’avenir de la foresterie du ministère », souligne d’ailleurs le ministre Laurent Lessard dans le document d’une quarantaine de pages présentant le projet de SADF. Elle doit en effet servir d’assises à toute la gestion forestière québécoise pour les 20 prochaines années.

27 mai 2015
Study reveals how eastern US forests came to be 
Un article dans Science Daily
Spring visitors to Great Smoky Mountains or the Blue Ridge Parkway will see ridges and valleys covered in flowering mountain laurels, rhododendrons, tulip poplars, dogwoods, black locusts and silverbell trees. A new study of nearly all the trees and shrubs in the southern Appalachians suggests that roughly half of the species can trace their relatives to thousands of miles away in Asia. Most of the rest likely arose within North America, the researchers say.
27 mai 2015
Science: à la merci des budgets et des réorganisations 
Un article dans La Presse
Le congrès annuel de l'Association francophone pour le savoir (Acfas) bat son plein cette semaine à Rimouski. Avec 3500 congressistes de 33 pays, l'événement est le plus important du genre dans le monde francophone. La Presse en a profité pour discuter des enjeux scientifiques du Québec avec le scientifique en chef de la province et président d'honneur du congrès, Rémi Quirion.
27 mai 2015
L'industrie de la forêt part en guerre contre Greenpeace 
Un article dans Le Droit
La campagne de Greenpeace dénonçant les pratiques de l'industrie forestière dans la forêt boréale représente une «véritable menace» pour l'économie dans plusieurs régions du Québec et de l'Ontario. Les maires de 27 municipalités du Québec et de l'Ontario, et des représentants de l'industrie forestière, sont venus à Ottawa pour réclamer la mise sur pied d'une campagne internationale pour faire la promotion des pratiques réelles de l'industrie forestière dans la forêt boréale. Ils espèrent contrer les attaques, particulièrement celles de Greenpeace, qui dénoncent les activités d'exploitation pratiquées par l'industrie.
27 mai 2015
Biomasse: débouchés prometteurs en régions 
Un article dans Le Devoir
À La Tuque, en Mauricie, le développement de la biomasse est devenu un projet économique à part entière et les initiatives du genre se multiplient en milieu rural. Si les scientifiques conviennent qu’elle n’est pas une panacée, ils plaident qu’elle est un formidable outil pour diversifier l’économie des régions.
27 mai 2015
Une bactérie pour sauver les chauves-souris de l'extermination au Canada 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
Des biologistes affirment qu'il y de l'espoir pour venir en aide aux populations de chauves-souris du Canada décimées par le syndrome du museau blanc, une bactérie commune en Amérique du Nord.
27 mai 2015
Conservation theory gets mathematical treatment 
Un article dans Science Daily
Theories used for the last four decades as a tool to guide the conservation of flora and fauna may have misinterpreted the biological reality, according to new research by mathematicians at the University of York.
26 mai 2015
Biodiversity: New protected areas need to be more than 'paper parks,' experts urge 
Un article dans Science Daily
Protected areas are the cornerstone to prevent species extinctions. The Convention on Biological Diversity have set a target to protect 17% of all terrestrial land by 2020. Researchers stress the importance of international collaborations in the protected area expansion process.
26 mai 2015
Changes in forest structure affect bees, other pollinators 
Un article dans Science Daily
Over the past century, many forests have shifted from open to closed canopies. The change in forest structure could be contributing to declines in pollinator species, especially native bees, according to a new study by U.S. Forest Service scientists.
26 mai 2015
Researchers solve another piece of the puzzle how forests can affect our climate 
Un article dans Science Daily
A first global scale study has estimated how forest emitted compounds affecting cloud seeds via formation of low-volatility vapors. According to the latest projections, terrestrial vegetation emits several million tons of extremely low-volatility organic compounds per year to the atmosphere. These oxidation products of compounds such as monoterpenes results in an increase of condensing vapors that can further form cloud condensation nuclei over the continents and thus has an influence on the cloud formation.
26 mai 2015
L'industrie forestière se sent menacée par la protection du caribou des bois 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
La présidente de l'Association ontarienne de l'industrie forestière presse l'Ontario de suspendre son plan pour préserver le caribou des bois. Jamie Lim affirme que, contrairement à la croyance populaire, l'espèce se porte bien. Elle ajoute que des études, certaines menées par la province, confirment aussi que l'espèce est évaluée à au moins 5000 têtes dans le nord de la province.
24 mai 2015
Greepeace appuie Szaraz 
Un article dans Le Quotidien
Greenpeace Québec déplore que le Forestier en chef ait été rabroué par le gouvernement du Québec, la semaine dernière, concernant son rapport sur la survie du caribou forestier. Greenpeace, déjà en campagne pour la survie du caribou forestier et contre certaines actions de la multinationale Produits forestiers Résolu, a repris les grandes lignes du rapport du Forestier en chef, Gérard Szaraz, dans une publication mise en ligne sur son site, vendredi.
24 mai 2015
Scientists discover tiny microbes with potential to cleanse waterways 
Un article dans Science Daily
Microbial communities in urban waterways have the potential to play an important role in cleansing waterways and also act as raw water quality indicators, a seven-year study suggests. The study found that canals designed to channel rainwater host microbial communities that could remove and neutralize organic pollutants in raw water. These organic pollutants are currently at trace levels in raw water -- well below the United States-Environmental Protection Agency (US-EPA) drinking water standards -- which is removed during water treatment processes.
15 mai 2015
Prudence en forêt: danger d'incendie de modéré à élevé 
Un article dans l'Avantage
Une longue fin de semaine s’annonce et les gens seront nombreux à profiter du beau temps. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) demande à la population d’être vigilante lors des sorties en nature, puisque le danger d’incendie variera de modéré à élevé. Nombreux seront les Québécois à vouloir profiter du beau temps au chalet, à la pêche ou en nature. Certains voudront allumer un feu. Pour se faire, il est recommandé d’attendre en soirée, lorsque c’est plus humide et moins venteux. Avant de quitter les lieux, il est important de s’assurer que tout est éteint. Il suffit de bien arroser les cendres afin d’éviter de déclencher un incendie.
14 mai 2015
Congrès du CIFQ - Le ministre Lessard annonce des mesures pour améliorer les mécanismes de mise aux enchères des bois 
Un communiqué du CIFQ
e ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, a annoncé dans le cadre du congrès annuel du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) des mesures qui seront mises en œuvre dans le but d'améliorer l'efficacité des mécanismes de mise en marché des bois. « Depuis un an, j'ai visité les entreprises forestières et les régions du Québec, j'ai entendu les demandes de l'industrie et analysé le rapport final du chantier sur les améliorations à apporter à la mise en œuvre du régime forestier déposé en octobre dernier. Je voulais agir rapidement et apporter, dès ce printemps, les améliorations aux mécanismes de mise en marché des bois. Les modifications apportées ont pour but de mieux intégrer les secteurs aux enchères dans les opérations forestières des entreprises, tout en encourageant la participation d'un maximum de joueurs dans le processus.», a souligné le ministre Lessard. Les modifications apportées sont...
14 mai 2015
Problèmes d'approvisionnement chez Résolu : Québec fait ce qui est possible, dit Vallée 
Un article dans Radio-Canada
La députée de Gatineau et ministre responsable de la région de l'Outaouais affirme que l'approvisionnement en bois des installations de Produits forestiers Résolu (PFR) est un dossier prioritaire. Stéphanie Vallée précise toutefois qu'une partie du problème relève de relations entre des entreprises privées et que Québec ne peut pas s'y ingérer. Hier, un responsable de PFR expliquait que l'entreprise devait impérativement régler la question de l'approvisionnement pour maximiser sa rentabilité à long terme. La ministre Vallée dit que le gouvernement provincial « ne ménage pas [ses] efforts » pour assurer la « bonne santé » de l'entreprise. Québec travaille notamment à résoudre un volet de la question de l'approvisionnement, soit celui des relations avec la communauté autochtone du lac Barrière.
14 mai 2015
Des subventions de recherche amputées. Le Fonds Nature et technologies fait face à un important manque à gagner 
Un article dans Le Devoir
Des chercheurs québécois oeuvrant dans des domaines aussi divers que la forêt, les océans, l’agroalimentaire, la médecine vétérinaire, l’optique, les mathématiques et les technologies verront leurs subventions réduites de 20 %, ou même complètement abolies. Plusieurs de ces chercheurs qui comptaient sur un financement du Fonds de recherche du Québec Nature et technologies (FRQNT) ont appris la mauvaise nouvelle alors qu’ils s’apprêtaient à embaucher des étudiants pour l’été avec ces subventions. Au lieu de cela, ils devront plutôt mettre à pied de précieux assistants de recherche. Plus précisément, ce sont les programmes du FRQNT destinés à l’établissement des jeunes chercheurs, au financement des équipes de chercheurs qui planchent sur un projet précis, et au soutien des regroupements stratégiques de chercheurs de diverses institutions qui offrent désormais des subventions diminuées de 20 %. Qui plus est, certains regroupements stratégiques ne recevront plus un financement de six ans, comme le prévoit le programme, mais une subvention déjà réduite de 50 % pendant un an, voire deux ans tout au plus.
14 mai 2015
Le couperet tombe sur la recherche en sciences naturelles 
Un article dans La Presse
Le couperet vient de tomber sur la recherche en sciences naturelles, maths et génie. À cause de décisions de gouvernements passés, mais aussi en partie du climat d'austérité actuel, le Fonds Nature et Technologie (FQRNT), principal subventionnaire provincial de la recherche dans ces domaines, distribuera 10 millions $ de moins cette année. Le manque à gagner vient essentiellement du fait que des enveloppes associées à la Stratégie québécoise de recherche et d'innovation, adoptée sous le dernier gouvernement Charest, venaient à échéance en 2013. Le FQRNT a dû dépenser tout ce qu'il restait de cette politique scientifique l'an dernier, ce qui a gonflé temporairement ses subventions. Cela amplifie donc artificiellement la coupure de 10 millions $, mais même en tenant compte de cela, le résultat net demeure un recul de plusieurs millions $ dans les budgets de recherche.
14 mai 2015
iForest: Apple gets into forest conservation in China and the US 
Un article dans The Guardian
Apple is carving out a status for itself as a forest defender. That’s the role the electronics giant has assumed in an effort to increase the sustainable forestry pulp and paper supply that it needs for packaging. On Monday, Apple announced a plan to work with the World Wildlife Fund to improve the management of 1m acres of forests in China. This follows the iPhone maker’s announcement last month to donate money to Conservation Fund to buy and protect 36,000 acres of forests from commercial development other than forestry product production in Maine and North Carolina.
13 mai 2015
New mapping project uncovers road networks in Peru’s primary forests 
Un article dans Mongabay.com
Roads spread out like multi-fingered tendrils, eating into the surrounding forests of Cordillera Azul National Park, in the Department of Loreto in Peru. What is their purpose? Are they being built legally? If so, are they remaining within the specifications of their permits, or are they overstepping their bounds? A team of researchers has taken a first, important step in answering these questions by determining the roads' locations and extent using images and data collected by satellites. The Monitoring of the Andean Amazon Project (MAAP) has been surveying road construction in South America in a unique way – instead of tracking down these road networks on the ground, they watch them from outer space, using satellite imagery and specialized software.
13 mai 2015
La forêt privée oubliée 
Un texte d'opinion dans le Quotidien
La forêt privée du Saguenay-Lac-Saint-Jean est la grande oubliée du débat forestier régional. Elle compte pourtant 6000 propriétaires et 230 000 dans l'ensemble du Québec. Ces dernières années, le programme de mise en valeur des forêts privées représentait un investissement régional annuel de 3 M$. On a déjà évalué qu'on pouvait multiplier ce montant par 2,9 pour en chiffrer les retombées locales. À cela s'ajoutent 300 000 mètres cubes de bois provenant de 2000 producteurs de bois actifs dans la région. Une production accessible, à proximité des usines qui a le grand mérite de maintenir l'emploi dans les collectivités rurales et de permettre à la main-d'oeuvre de travailler près de chez elle.
13 mai 2015
Historical land use an important factor for carbon cycling in northern lakes 
Un article dans Science Daily
The historical past is important when we seek to understand environmental conditions as they are today and predict how these might change in the future. This is according to researchers from Umeå University, whose analyses of lake-sediment records show how lake-water carbon concentrations have varied depending on long-term natural dynamics over thousands of years, but also in response to human impacts over the past several hundred years. The study has been published in PNAS (the Proceedings of the National Academy of Sciences).
12 mai 2015
Le ministre Lessard défend la gestion québécoise de la forêt 
Un article dans le Quotidien
Le ministre québécois de la Forêt et de la Faune, Laurent Lessard, a rencontré hier à Washington les dirigeants de Forest Stewardship Council (FSC) international ainsi que FSC Canada afin de faire le point sur toute la dynamique de certification et les problèmes qui en découlent dans la forêt boréale. Il a été impossible d'obtenir un entretien avec le ministre Lessard qui rentrait au Québec immédiatement après la rencontre. Il s'est rendu aux États-Unis pour faire une présentation détaillée du nouveau régime forestier québécois et surtout avoir un tête-à-tête avec les patrons de FSC. Selon Mathieu Gaudreault, attaché de presse du ministre, le gouvernement a profité de la rencontre pour exposer à la direction de FSC les particularités des relations entre les bandes indiennes et les gouvernements fédéral et provincial. Il s'agit de relations qui diffèrent de celles des peuples autochtones et des gouvernements dans d'autres pays qui exploitent les forêts comme le fait le Canada.
12 mai 2015
Brazilian beef industry moves to reduce its destruction of rain forests 
Un article dans Science Daily
Expansion of cattle pastures has led to the destruction of huge swaths of rain forest in Brazil, home to the world’s largest herd of commercial beef cattle. But a new study shows that market-driven “zero deforestation agreements” have dramatically influenced the behavior of ranchers and the slaughterhouses to which they sell.
12 mai 2015
The mighty seed: Best conservation practices consider both genetics, biology 
Un article dans Science Daily
Restoring diverse vegetation along the Atlantic seaboard after devastating hurricanes or replanting forests after destructive wildfires rests mightily upon one tiny but important ingredient: the seed.
11 mai 2015
Le génome du chêne décrypté 
Un article dans La Presse
Des chercheurs français ont annoncé lundi être parvenus à décrypter le génome d'un arbre emblématique, le chêne pédonculé, ce qui devrait permettre de mieux comprendre les mécanismes d'adaptation des arbres aux changements climatiques, selon eux. Après trois ans de travaux, les équipes de l'Inra (Institut national de la Recherche agronomique) et du CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) ont réussi à séquencer le génome de Quercus robur, autrement dit le chêne pédonculé, typique des forêts tempérées européennes.
11 mai 2015
For biofuels and climate, location matters 
Un article dans Science Daily
A new study published in the journal Nature Climate Change shows that, when looking at the production site alone, growing biofuel crops can have a significant impact on climate depending on location and crop type. The study is the first geographically explicit life cycle assessment to consider the full range of greenhouse gases emissions from vegetation and soil carbon stock to nitrogen fertilizer emissions in all locations in the world.
11 mai 2015
Trees use water more efficiently when atmospheric carbon dioxide is high 
Un article dans Science Daily
Increased atmospheric carbon dioxide concentrations have already caused large-scale physiological responses of European forests. In particular, the efficiency of water-use of trees, which is coupled to the uptake of carbon dioxide during photosynthesis of leaves and needles has changed significantly. According to the study of a large, interdisciplinary team of researchers, European broadleaf and coniferous trees have increased their water-use efficiency since the beginning of the 20th century by 14% and 22%, respectively.
9 mai 2015
189 feux de forêt au Québec depuis le début de 2015 
Un article dans La Presse
Depuis le début de 2015, 189 sinistres du genre y ont déjà été recensés. Or, la moyenne à cette époque-ci de l'année est plutôt de 114 brasiers. Pour éviter que cette différence ne se creuse encore plus, une interdiction de faire des feux à ciel ouvert a été décrétée pour tout le sud-ouest de la province.
9 mai 2015
Migration tardive des oies blanches depuis deux ans en raison du froid 
Un article dans Radio-Canada
Comme l'an dernier, les grands froids qui ont été enregistrés cet hiver à Québec ont retardé l'arrivée printanière des oies des neiges dans le secteur de la Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente. Le froid intense qui a touché Québec et ses environs a retardé la disparition du couvert neigeux et le dégel, deux phénomènes qui conditionnent l'arrivée des oies blanches. Conséquemment, les oiseaux ont affiché un retard dans leur migration, allant de 10 à 12 jours, selon les secteurs.
8 mai 2015
To improve food security, look to the forests, new report says 
Un article dans Mongabay
Forests could help alleviate global hunger, according to a new report released Wednesday during the United Nations Forum on Forests in New York. It's a bold claim, and the report, published by the International Union of Forest Research Organizations (IUFRO), doesn't shy away from the enormity of the problem it seeks to address. Some 805 million people — one in nine citizens of Earth — are undernourished, primarily in Africa and Asia. At the same time, between 1.2 and 1.5 billion people worldwide depend on forests for all or most of their diet and livelihood, according to the report. This suggests that if countries with big forest-dependent populations adopt national policies and land-use strategies that support the planting of multi-functional trees to provide food, timber, fuel wood, medicine, and a host of environmental services, they could do much to ensure access to safe, nutritious food for all. However, the report does not quantify forests' current or potential contribution to food security.
7 mai 2015
Six hectares brûlés au mont Saint-Grégoire 
Un article dans le Canada Français
Les pompiers sont toujours au travail sur le mont Saint-Grégoire, où quelques foyers d'incendie ne sont toujours pas éteints. Le feu, qui a pris naissance face à l'érablière Charbonneau, s'est propagé sur six hectares au sud-est de la montagne. Une quinzaine de sapeurs sont toujours dépêchés sur les lieux, ce matin. Cinq d'entre eux appartiennent à la Régie intermunicipale de Mont-Saint-Grégoire et Sainte-Brigide-d'Iberville, alors que les autres sont membres de la Société de protection des forêts contre le feu.

«Il y a beaucoup de matières organiques au sol et le feu peut brûler en profondeur, explique le directeur de la Régie, Ernest Bernhard. Les équipes s'assurent d'éteindre les derniers foyers d'incendie.»

6 mai 2015
La protection des animaux menacés toujours en suspens 
Un article dans le Journal Métro
Les travaux des équipes chargées de la protection des animaux en péril du Québec sont toujours en suspens, alors qu’ils devaient reprendre le 1er avril, a appris Métro. Une situation qui fait craindre pour leur survie. Depuis de nombreuses années, quatorze équipes constituées d’experts, d’organismes, de municipalités et de fonctionnaires conseillent le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) sur les mesures à instaurer pour aider des espèces menacées ou vulnérables à se rétablir. Leurs travaux ont été officiellement suspendus «temporairement» depuis octobre pour une période de six mois pour des raisons budgétaires, alors même que la faune du Québec est plus que jamais menacée.
5 mai 2015
Milieux naturels: Longueuil va «réactualiser» son plan de conservation 
Un article dans La Presse
La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, a tranché. Il n'y aura aucun nouveau projet touchant des milieux naturels à Longueuil, tant que la Ville n'aura pas consulté la population afin de «réactualiser» son plan de conservation qui date de 2005. Dans un communiqué de presse publié en fin de journée, la Ville de Longueuil a annoncé qu'elle procédera d'abord à la mise à jour de son Plan de conservation et de gestion des milieux naturels « avant d'autoriser de nouveaux projets de développement, notamment dans sa zone industrielle ». « Avec ce souci accordé à la préservation des milieux naturels, nous contribuons sans l'ombre d'un doute à la ceinture verte du Grand Montréal », souligne la mairesse St-Hilaire.
5 mai 2015
Tordeuse : les mesures pour atténuer l'impact sont insuffisantes, selon Résolu et Boisaco 
Un article dans Ici Radio-Canada
Les entreprises Produits forestiers Résolu et Boisaco estiment que les mesures visant à atténuer les impacts de l'infestation de tordeuse des bourgeons de l'épinette sont insuffisantes. Des tarifs réduits pour le bois touché et du financement pour une étude sur la qualité des copeaux ont notamment été annoncés par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Laurent Lessard, à Baie-Comeau, il y a une dizaine de jours. Des entreprises forestières sur la Côte-Nord espéraient de meilleurs tarifs pour le bois infesté par la tordeuse des bourgeons de l'épinette. Lors de son passage à Baie-Comeau, le ministre Lessard a annoncé des tarifs réduits pour ce bois, qui sont rétroactifs au 1er avril 2014. « Depuis des mois, on se heurte à une discussion [...] de sourds où les pistes de solution sont sur la table, lance le porte-parole de Produits forestiers Résolu, Karl Blackburn. Malheureusement, les décisions ne viennent pas. Ce n'est pas tellement un bon signal pour l'industrie forestière de la Côte-Nord. »
4 mai 2015
Feux de forêt : la SOPFEU sur le qui-vive 
Un article dans Ici Radio-Canada
Au terme d'une fin de semaine pendant laquelle 50 feux de forêt ont éclaté à travers le Québec, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) lance un appel à la vigilance. Tous les feux qui ont pris naissance au cours de la fin de semaine ont été causés par l'humain, affirme la SOPFEU. La combustion de rebuts et d'herbes serait en cause. Actuellement, 16 incendies sont toujours actifs. Sur l'ensemble du territoire québécois, 80 hectares de végétation ont été la proie des flammes samedi et dimanche. Les régions les plus durement touchées sont les Laurentides et l'Outaouais.
4 mai 2015
Cerf de Virginie: un projet pilote est mis en place 
Un article dans La Tribune
De passage à Sherbrooke pour rencontrer des représentants des secteurs forestiers et fauniques, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, a annoncé son intention de mettre sur pied un projet pilote de restriction sur la taille légale des bois dans la région de l'Estrie. La mesure sera doublée de fonds et de ressources ministérielles responsables d'établir les modalités et le suivi du projet qui pourrait être instauré au plus tôt pour la saison 2016.
4 mai 2015
Tembec réduit ses activités de sciage à son usine de La Sarre 
Un communiqué de Tembec
En raison d’un manque d'approvisionnement en bois, l’usine Tembec à La Sarre annonce la fermeture de son troisième quart à la scierie pour une période de deux semaines, soit du 4 au 15 mai 2015. La fermeture du troisième quart affecte 20 emplois directs. Ceci s’ajoute aux cinq semaines d’arrêt que l’usine a dû subir depuis l’été dernier, en raison aussi du manque d'approvisionnement de bois. Tembec déplore devoir s’imposer ces arrêts, compte tenu que plus d’un million de mètres cubes de bois résineux en VNR (volumes non récoltés) sont actuellement disponibles dans ses territoires historiques de récolte. Tembec tente toujours d’obtenir du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs un volume annuel de 100 000 m³ supplémentaires de résineux pour son usine de La Sarre afin de pouvoir assurer la continuité de ses activités.
1 mai 2015
Partially logged rainforests could be emitting more carbon than previously thought 
Un article dans Science Daily
Current models of how forests will respond to climate change don't account for differences between adult and juvenile trees. Recent research of forest landscape ecology, finds that climatic buffering from forest canopies is important to consider when projecting the likelihood of regeneration in future forests.
1 mai 2015
GIS study reveals preferred habitat of the Asian elephant 
Un article dans Science Daily
New results show that Asian elephants preferred secondary forests, presumably because of the abundance of ground grass to eat. The study also found that they spend 75% of their time within 1.5 km of their water source.
1 mai 2015
Dull forest glow yields orbital tracking of photosynthesis 
Un article dans Science Daily
New research provides some crucial ground truth for a method of measuring plant photosynthesis on a global scale from orbit. The work shows that chlorophyll fluorescence, a faint glow produced by plant leaves as a byproduct of photosynthesis, is a strong proxy for photosynthetic activity in the canopy of a deciduous forest.
1 mai 2015
Forest canopies buffer against climate change 
Un article dans Science Daily
1 mai 2015
New study provides guidance on assessing species’ vulnerability to climate change 
Un rapport de l'UICN
A study by the IUCN Species Survival Commission (SSC) Climate Change Specialist Group in collaboration with other international experts reviews different approaches for assessing the vulnerability of species to climate change and provides valuable guidance for conservation practitioners. The study found an imbalance in the coverage of different species groups and geographic areas, with the majority of studies focusing on birds, mammals, and plants in North America, Europe, and Australia. “Climate change will be a major driver of biodiversity decline in the coming decades, and accurate predictions of species expected to be affected are essential for gaining time for conservation action -- the sooner we start, the wider the range of options we have,” says lead author Michela Pacifici of the Global Mammal Assessment Program at Sapienza University of Rome.
1 mai 2015
Abolition du Programme de création d'emplois en forêt : perte de plus de 200 emplois 
Un articledans Radio-Canada
Le Programme de création d'emplois en forêt, un programme exclusif à la Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, est abandonné. Son abolition, qui fera économiser 6 millions de dollars à l'État, va entraîner la disparition de plus de 200 emplois. La Matapédia, au Bas-Saint-Laurent, est principalement touchée et la Gaspésie aussi, dans une moindre mesure. Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs Laurent Lessard en a fait l'annonce jeudi, lors de l'étude des crédits, à l'Assemblée nationale.
28 avril 2015
L'importance des corridors forestiers reconnue 
Un article La Voix de l'Est
La Ville de Granby va inclure les notions de corridors forestiers dans son plan d'urbanisme. L'administration municipale cherche à éviter des erreurs d'aménagement du territoire qui nuisent à la circulation de la faune entre les secteurs boisés de la ville. Les promoteurs immobiliers devront maintenant prévoir de tels corridors dans leurs plans. «Effectivement, on a un problème pour assurer la biodiversité des espèces dans certains de nos secteurs boisés», souligne le maire Pascal Bonin. «On a demandé à nos gens au service de l'urbanisme de regarder comment on peut laisser les animaux circuler d'un secteur à l'autre», a-t-il dit hier en entrevue.
27 avril 2015
Forêt Kanasuta : Tembec s'apprête à faire des coupes forestières 
Un article et des entrevues sur le site de Ici Radio-Canada
Tembec s'apprêterait à procéder à des coupes forestières dans la forêt Kanasuta, à l'ouest de Rouyn-Noranda, convoitée par des groupes écologistes pour la création d'une aire protégée. L'Action boréale de l'Abitibi-Témiscamingue, dont l'auteur-compositeur Richard Desjardins fait partie, accuse le gouvernement du Québec d'avoir pris du retard dans le décret d'aires protégées, notamment en ce qui concerne le secteur Kanasuta, qui fait l'objet d'études sur sa protection depuis plusieurs années.
23 avril 2015
Montréal s'attaque à l'agrile du frêne sur les arbres du domaine privé 
Un article dans Le Devoir
La Ville de Montréal étend au domaine privé son combat en vue de sauver les frênes de la métropole. Reconnaissant qu'il ne sert à rien de lutter contre l'agrile du frêne sur les arbres du domaine public si ceux qui poussent à proximité sur des terrains privés sont infestés, la Ville adoptera un règlement qui obligera les propriétaires à agir, tout en leur fournissant un soutien financier pour le faire. Ce règlement, qui visera les propriétaires situés dans les zones où la présence de l'insecte ravageur a été dépistée, obligera ceux-ci à traiter leurs frênes et, s'ils sont gravement atteints, à les abattre et à en disposer de manière sécuritaire.
23 avril 2015
Freiner l'agrile du frêne : microorganismes à la rescousse 
Un communiqué de UQuébec
Ayant causé la mort de dizaines de millions d'arbres depuis sa détection au Canada en 2002, l'agrile du frêne est l'insecte le plus destructeur à avoir envahi l'Amérique du Nord. Ses larves creusent des labyrinthes de galeries sous l'écorce et perturbent la circulation de la sève dans le frêne qui meurt rapidement. Comment contrôler ces ravageurs qui menacent la qualité de vie des citoyens en tuant une grande partie du couvert forestier urbain de la grande ville de Montréal? Le professeur Claude Guertin du Centre INRS-Institut Armand-Frappier explore plusieurs pistes prometteuses faisant appel à des alliés naturels : les microorganismes.
23 avril 2015
Montréal s'attaque à l'agrile du frêne sur les arbres du domaine privé 
Un article paru dans La Presse
La Ville de Montréal étend au domaine privé son combat en vue de sauver les frênes de la métropole. Reconnaissant qu'il ne sert à rien de lutter contre l'agrile du frêne sur les arbres du domaine public si ceux qui poussent à proximité sur des terrains privés sont infestés, la Ville adoptera un règlement qui obligera les propriétaires à agir, tout en leur fournissant un soutien financier pour le faire. Ce règlement, qui visera les propriétaires situés dans les zones où la présence de l'insecte ravageur a été dépistée, obligera ceux-ci à traiter leurs frênes et, s'ils sont gravement atteints, à les abattre et à en disposer de manière sécuritaire.
23 avril 2015
Les Atikamekws présenteront leurs enjeux à l'ONU 
Un article paru dans Le Nouvelliste
Le grand chef de la Nation atikamekw, Constant Awashish et le chef de la communauté de Manawan, Jean-Roch Ottawa, se feront entendre jeudi matin lors de la quatorzième session de l'Instance permanente sur les questions autochtones de l'Organisation des Nations Unies (ONU). Ils présenteront devant l'assemblée les principaux enjeux de gestion du territoire et de développement durable auxquels la Nation est confrontée.
23 avril 2015
Budget fédéral 2015 : more of the same 
Un article paru dans LaPresse
On avait cru voir poindre le début de l’ombre du bout de la queue d’un retour du balancier vers la recherche fondamentale dans le budget fédéral de l’an dernier. Or il faut croire que ce début d’ombre du bout d’une queue pendait dans le vide, à en juger par l’enthousiasme avec lequel le budget 2015 replonge dans le créneau de la recherche appliquée, «dirigée en entreprise» et qui «génère des avantages économiques». Essentiellement, analyse l’Association canadienne des professeurs d’université, il n’y a que 10 millions $ d’argent neuf pour la recherche dans l’exercice financier 2015-2016.
22 avril 2015
La lutte contre l'agrile du frêne ne serait pas perdue d'avance 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
La lutte contre l'agrile du frêne ne serait pas perdue d'avance, contrairement à ce qu'affirment certains experts. Robert Lavallée, un chercheur scientifique en gestion des ravageurs forestiers à Ressources naturelles Canada, s'inscrit en faux contre cette idée. Lundi, l'horticulteur Jean-Pierre Martel expliquait en entrevue à Bernier et cie que c'était « trop peu, trop tard », et que les dommages causés par l'agrile étaient irréversibles. Selon Robert Lavallée, il est vrai que les ravages de l'agrile du frêne sont irréversibles. Toutefois, ils peuvent être ralentis par divers procédés.
22 avril 2015
Les Innus disent à ARBEC de faire ses devoirs 
Un article dans l'Étoile du Lac
Le Conseil des Innus de Pessamit (Betsiamites) tient à affirmer qu’il n’est en rien responsable de la suspension par le « Forest Stewardship Council » (FSC), du certificat de la société Arbec pour l’unité d’aménagement forestière 24-52. Il s'agit d'un immense territoire de coupe de quelque 1,1 million d'hectares, au nord de la région administrative du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Du même coup, le Conseil soutient qu'il ne saurait non plus être question de « partie de bras de fer » entre la Première Nation et la forestière puisqu’il n’y a pas, à proprement parler, de conflit.
22 avril 2015
Les agriculteurs planteront 100 000 arbres dans la Ceinture verte du Grand Montréal 
Un communiqué du Jour de la terre
L’Union des producteurs agricoles (UPA) et le Jour de la Terre Québec feront équipe pour planter pas moins de 100 000 arbres à temps pour les célébrations du 375e anniversaire de Montréal, offrant ainsi aux citoyens d’aujourd’hui et de demain un milieu de vie de meilleure qualité. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme 375 000 arbres, qui vise à augmenter le couvert forestier de la région métropolitaine d’ici 2017.
22 avril 2015
Planter un arbre chez soi pour le Jour de la Terre 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
Près de 375 arbres seront distribués aux Montréalais en ce Jour de la Terre pour encourager les citoyens à planter des arbres sur leur terrain. Le maire de Montréal, Denis Coderre, lance le programme Un arbre chez vous. Il plantera le premier des 375 arbres au Collège de Montréal. Plusieurs autres maires et élus de Montréal participeront à des plantations dans leur arrondissement. Ce projet fait partie du programme 375 000 arbres, qui vise à augmenter de 3 % l'indice de la canopée, c'est-à-dire l'étendue du couvert d'arbres au sol dans le Grand Montréal, d'ici 2017.
22 avril 2015
Laval plante sa « Forêt du 50e » au Centre de la nature 
Un article sur le site de Ici Radio-Canada
Des citoyens soulignent le Jour de la Terre et les 50 ans de la Ville de Laval en plantant 50 arbres « indigènes », c'est-à-dire qui ne requièrent que très peu de soins, au Centre de la nature. Ces 50 premiers arbres constituent les premiers spécimens de la « Forêt du 50e » inaugurée à Laval.
22 avril 2015
World's largest sovereign wealth fund takes stand against deforestation 
Un article dans Science Daily
Norway's Government Pension Fund Global — the world's largest sovereign wealth fund — is adopting standards to avoid investing in companies linked to tropical deforestation, sending a strong signal that forest destruction is not an acceptable practice for responsible businesses, reports Rainforest Foundation Norway. Conducting an analysis of the Norway’s Government Pension Fund Global's (GPFG) annual report, Rainforest Foundation Norway finds that while the fund still invests 137 billion Norwegian kroner ($19.7 billion) in sectors tied to deforestation, it has strengthened its policies to reduce exposure to companies that destroy forests.
22 avril 2015
How much of the Amazon rainforest would it take to print the Internet? 
Un article dans Science Daily
Today (22 April) is Earth Day 2015 where worldwide events are held to demonstrate support for environmental protection. Student study suggests that 0.002% of the Amazon rainforest, which spans 5.5 million square kilometers and houses approximately 400 billion trees, would be required to print the non-explicit Internet.
21 avril 2015
Des postes abolis dans les bureaux du forestier en chef 
Un article dans ICI Radio-Canada
Le forestier en chef supprime 14 postes dans l'ensemble de ses bureaux au Québec, dont cinq au siège social de Roberval. Le régime minceur que lui impose le gouvernement Couillard le force à une réorganisation de son personnel. À Roberval, le bureau passe donc de 17 à 12 employés. Cependant, les cinq employés touchés ont accepté des postes dans les bureaux régionaux du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Gérard Szaraz, le forestier en chef, insiste pour dire que le centre administratif de son organisation demeure à Roberval.
21 avril 2015
La fragmentation des forêts menace la biodiversité 
Un article dans McGill Channels
Une nouvelle étude montre que 70 pour cent des forêts qui subsistent dans le monde se trouvent à moins d’un kilomètre d’une lisière boisée. Cette étude, qui fait l’objet d’un article publié le 20 mars 2015 dans la revue Science Advances, montre les effets, d’une importance insoupçonnée, de la fragmentation des habitats, soit le morcellement de grands écosystèmes en parcelles plus petites à la suite d’activités telles que la construction routière et l’exploitation forestière ou minière. Si les écologistes s’entendent généralement pour affirmer que la destruction des habitats menace la biodiversité, le rôle exact de la fragmentation des écosystèmes demeure une source de débats ‒ parfois animés ‒ entre ces spécialistes.
21 avril 2015
57 ans d’étude sur la prédation menacés en Ontario 
Un billet dans le blogue Sciences dessus dessous dans le Soleil
Cette fois-ci, ce n’est pas le gouvernement conservateur qui menace de forcer l’arrêt de longues expériences en leur coupant les vivres. Ce sont plutôt les loups de l’Isle Royale qui sont eux-mêmes en train de stopper la plus longue étude du monde sur les relations prédateurs-proies…
21 avril 2015
http://quebec.huffingtonpost.ca/paul-stuart/une-economie-diversifiee-_b_7102494.html 
Lettre ouverte cosignée par huit experts canadiens du secteur forestier paru dans le Huffinton Post
La chute des prix du pétrole a mis en lumière la vulnérabilité de l'économie canadienne. Le Canada doit se doter d'une économie manufacturière diversifiée qui sera moins sensible au ralentissement d'un secteur dominant. Nous devons renforcer notre base manufacturière traditionnelle, notamment par la promotion de l'innovation et du développement durable au sein de notre secteur forestier qui soutient des régions entières. C'est dans cet esprit que se tiendra à Polytechnique Montréal, du 10 au 13 mai, la 3e conférence FIBRE. Cette alliance rassemble 8 grands réseaux universitaires, pas moins de 700 professeurs et chercheurs, des partenaires de l'innovation, comme l'Association des produits forestiers du Canada, l'institut FPInnovations, Ressources naturelles Canada et le Conseil de la recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG).
21 avril 2015
Amazon rainforest losses impact on climate change, study shows 
Un article dans Science Daily
Human activity has removed more than one-tenth of trees and plants from the Amazon rainforest since the 1960s, a study shows. Widespread removal of trees has contributed to a rise in the amount of carbon dioxide in the atmosphere, increasing the potential impact of climate change, researchers say.
20 avril 2015
Tembec coupera dans une forêt mythique 
Un article dans le Journal de Montréal
a compagnie Tembec s’apprête à couper du bois dans la forêt Kanasuta, dont Richard Desjardins et l’Action Boréale souhaitent la protection depuis plusieurs années. La forêt Kanasuta est située à l’ouest de Rouyn-Noranda, tout près de la frontière ontarienne. Elle est très importante pour les écologistes puisqu’il s’agit d’une des dernières forêts non perturbées de l’Abitibi. Il s’agit aussi d’un lieu riche au niveau archéologique puisque les autochtones y sont présents depuis 8000 ans.
18 avril 2015
Wildfires emit more greenhouse gases than assumed in California climate targets 
Un article dans Science Daily
A new study quantifies the amount of carbon stored and released through California forests and wildlands. The results indicate that wildfires and deforestation are contributing more than expected to the carbon emissions, which could affect the ability to meet state mandatory goals to reduce greenhouse gases to 1990 levels by 2020.
18 avril 2015
FSC suspend la certification d'Arbec 
Un article dans le Quotidien
L'organisme de certification Forest stewardship council (FSC), a suspendu jeudi le certificat pour l'unité d'aménagement forestière 24-52 en raison de l'incapacité pour l'entreprise spécialisée dans l'industrie du sciage d'obtenir le «consentement pleinement éclairé" de la bande innue de Betsiamites. Cette nouvelle tombe à un mauvais moment pour les détracteurs de la papetière Résolu qui citaient en permanence le comportement sans reproche de l'entreprise de la famille Saputo pour avancer que le président Richard Garneau était l'architecte de ses propres malheurs. Arbec n'a ainsi pas été en mesure de répondre à une «Demande d'action corrective majeure» émanant du conseil de bande, enfreignant ainsi la règle du «consentement pleinement éclairé".
15 avril 2015
Le Canada se réchauffe deux fois plus vite 
Un article dans le Journal de Québec
Le climat au Canada s'est réchauffé de 1,6 degré Celsius au cours des 60 dernières années, deux fois plus rapidement qu'ailleurs dans le monde, soutient le directeur général du groupe Ouranos, le climatologue Alain Bourque. Les pays nordiques qui vivent avec la neige et la glace comme le Canada vivent des changements climatiques amplifiés. «Dans les régions arctiques on remarqué une élévation des températures de 3 à 4 degrés», a expliqué M. Bourque, qui participait ce matin au Sommet sur les changements climatiques qui se tient à Québec.
15 avril 2015
A Gorgeous Atlas of New York Tree Species 
Un article dans City Lab
Though New York can sometimes seem like a drab warren of chain-link fence and oily pavement, the city actually has an impressive number of trees. On the streets alone—not counting private properties and parks—there were 592,130 at last reckoning, a leafy explosion you can now peruse in this great visualization of tree species. Jill Hubley, a Brooklyn web developer whose last project involved mapping local chemical spills, made the chlorophyllous cartography with data from the 2005-2006 Street Tree Census. Zoomed out, it looks kind of like oodles of stained cells under a microscope...
14 avril 2015
Colombia heads plan to create ‘ecological corridor’ and establish the world’s largest protected area 
Un article dans Eye on Latin America
Colombia proposes an ambitious plan that would establish the world’s largest ‘ecological corridor’, protecting vast swathes of Amazon rainforest stretching from the Andes to the Atlantic coast, with the help of Brazil and Venezuela. Colombia has announced plans to lead a project that would see the creation of the world’s largest ‘ecological corridor’ across northern South America as part of the region’s contribution to the global fight against climate change. The reserve, which was proposed last week by Colombian President Juan Manuel Santos, would cover some 135 million hectares (1.35m km²), linking the Andes Mountains to the Atlantic Ocean via the northern Amazon Rainforest. It would become the largest protected area in the world, a title currently held by the Pacific Remote Islands Marine National Monument, which covers 1.27m km².
14 avril 2015
Manque de candidatures féminines: deux chercheuses démissionnent 
Un article dans l'Actualité
Deux chercheuses membres d’un comité de sélection chargé de reconnaître l’excellence en matière de science et de génie viennent de démissionner de leur porte pour attirer l’attention sur le manque de candidatures féminines. Judy Illes et Catherine Anderson ont démissionné du comité de sélection du Panthéon canadien des sciences et du génie, ce mois-ci, après qu’elles eurent réalisé qu’aucune femme n’avait été mise en nomination pour une deuxième année consécutive.
14 avril 2015
Industrie forestière : Québec autorise la vente de bois rond sans preneur à l'extérieur de la province 
Un article sur le site de Radio-Canada
Le gouvernement du Québec autorise pour les trois prochaines années la vente à l'extérieur de la province de bois ronds sans preneurs. Les bénéficiaires de garantie d'approvisionnement, les titulaires de permis de récolte de bois aux fins de l'approvisionnement d'une usine et les titulaires de contrats de vente conclus avec le Bureau de mise en marché des bois sont concernés par cette annonce. La nouvelle a été bien accueillie par Tembec.
13 avril 2015
L'énigme Greenpeace 
Un texte d'opinion de Bertrand Tremblay paru dans Le Quotidien
Il a la tête d'un artiste ou plus précisément d'un acteur de cinéma avec une barbiche qui prolonge sa chevelure ondulée pour encadrer une bouche toujours souriante. À sa première présence au Cercle de presse du Saguenay la semaine dernière, Nicolas Mainville, responsable de la campagne forêt chez Greenpeace, joua au pédagogue en s'appliquant à convaincre, avec l'aide de tableaux projetés sur grand écran, des étudiants à la fois sceptiques et rébarbatifs.

Cette séance d'information avait quelque chose de surréaliste. Elle présentait, dans un encadrement sympathique, le directeur québécois du mouvement perçu, chez nous, comme le perturbateur qui, avec de redoutables armes économiques, ajoute aux malheurs qu'internet fait subir aux employés d'une industrie en profonde mutation.

13 avril 2015
Pas d'avenir sans changements 
Un article dans Le Quotidien
Le ministre responsable des Forêts et de la Faune, Laurent Lessard, remettra dans les prochaines heures un rapport à la table des partenaires indiquant que l'industrie forestière québécoise est à la croisée des chemins et que, sans action énergique, elle est condamnée à un lent déclin qui se traduira par la baisse des emplois, des exportations et une chute de la valeur ajoutée pour ce pilier économique du Québec.
13 avril 2015
Réserve «faunique», dites-vous? 
Un texte d'opinion dans Le Devoir
De brèche en brèche, quiconque observe le paysage en traversant le parc des Laurentides peut constater que ce précieux patrimoine est sérieusement abîmé.
13 avril 2015
Entailler ses érables du haut d'une échelle 
Un article dans Le Soleil
Depuis deux ans, la production de sirop d'érable de son ami dépassait largement la sienne. Ce printemps, Marco Cloutier a donc pris les grands moyens et a décidé de faire comme lui: il a entaillé ses érables du haut... d'une échelle!
10 avril 2015
Platform provides near-real time analysis of deforestation in non-Brazilian Amazon 
Un article dans Mongabay
A new platform will provide critical near-real time information and analysis on emerging threats to forests in the non-Brazilian Amazon. Officially announced today, the Monitoring of the Andean Amazon Project (MAAP) in an initiative launched by the Amazon Conservation Association and Conservación Amazónica-ACCA. The platform allows the public to scrutinize activities in the Earth's most biologically diverse forest: the Western Amazon of Bolivia, Colombia, Ecuador, and Peru. "The ultimate goal of MAAP is to distribute important technical information in a timely manner and in an easy-to-understand format in both English and Spanish," states the MAAP web site.
10 avril 2015
Les chauves souris sont sauvées 
Un article dans Huffington Post
Des chercheurs américains ont découvert une bactérie qui pourrait être utilisée dans la lutte contre le syndrome du museau blanc, qui décime les chauves-souris en Amérique du Nord. Une équipe de chercheurs de l'Université de la Californie menée par Joseph Hoyt a recueilli 40 échantillons de bactérie sur la peau de quatre espèces de chauves-souris, dont trois qui hibernent dans les Maritimes et qui ont été touchées par la maladie. M. Hoyt indique que 6 des 40 échantillons se sont avérés prometteurs dans la lutte contre le champignon qui cause le syndrome du museau blanc. Deux échantillons étaient particulièrement efficaces.
10 avril 2015
Une arche de Noé des graines en Norvège 
Un article dans Tela Botanica
Le projet de centraliser sur l’île de Svalbard la conservation de toutes les semences mondiales prend forme sans faire l’unanimité. Du blé, du riz, du mil, de l’aubergine, du sorgho... Tout ce que l’on peut imaginer ou presque comme semences de cultures vivrières, se trouve aujourd’hui dans des banques de gènes, méthodiquement rangé. Dans les temps anciens, seules les fermes protégeaient précieusement les graines de la récolte, destinées éventuellement à être échangées avec celles des voisins et surtout, replantées l’année suivante. « La nécessité de conserver les ressources génétiques a pris toute son importance dans les années 1960 concomitamment à la révolution verte », raconte Jean-Louis Pham, responsable du projet Arcad de conservation des semences méditerranéennes à Montpellier. Depuis, des organismes nationaux ou internationaux ont vu le jour, collectant ces graines dans le monde entier.
9 avril 2015
Le Plan Nord PLUS modeste 
Un article dans Le Journal de Montréal
Oubliez l’engagement libéral d’un Plan Nord PLUS. Ceux qui ont cru que Philippe Couillard présenterait une version bonifiée du Plan Nord réaliseront qu’il s’agissait de poudre aux yeux électorale. Ce qui a été présenté hier est plus modeste que l’ambition de Jean Charest de générer des investissements de 80 milliards et la création de 20 000 emplois sur 25 ans. Les chiffres sont coupés de moitié.
9 avril 2015
PLAN NORD: Toujours un mirage 
Un article dans Le Devoir
Le premier ministre Philippe Couillard s’est livré mercredi à un grand déploiement pour présenter la nouvelle mouture du Plan Nord auquel son prédécesseur, Jean Charest, avait lui-même consacré deux lancements d’envergure. Mais la multiplication des annonces ne rend pas le projet plus solide. Le Plan Nord est au pire un mirage, au mieux un coup de dés. Sur le fond, on y revient toujours : exploiter le Nord, c’est développer des mines. Est-ce là une activité au rendement assuré ? Non. Est-ce une activité qui nourrit le Trésor public québécois ? Non. Est-ce un secteur où la bonne entreprise citoyenne domine, ne serait-ce qu’en ramassant ses dégâts ? Non plus.
9 avril 2015
Le Plan Nord bien accueilli par l'UMQ 
Un article dans Le Quotidien
L'Union des municipalités du Québec (UMQ) accueille favorablement la nouvelle mouture du Plan Nord dévoilée par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. «Les priorités d'action du gouvernement vont dans le sens des propositions formulées par l'UMQ pour soutenir les municipalités au nord du 49e parallèle, notamment en matière de mise à niveau des infrastructures municipales et de l'offre de logement. C'est une bonne nouvelle pour les communautés nordiques et pour le Québec», a soutenu la présidente de l'UMQ et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.
9 avril 2015
Forest degradation as bad for climate as deforestation, says report 
Un article dans Carbon Brief
Degradation of tropical forests could be as severe a problem as full-scale deforestation when it comes to their carbon emissions. While not as widely recognised within policymaking circles, the steady deterioration of forests across places such as the Amazon and Borneo could be responsible for 6-14% of all human-caused emissions. This is the finding of a new review into the state of the world's tropical forests, conducted by the International Sustainability Unit, a charity backed by Prince Charles. The problem demands a re-evaluation of forest policy, which leans towards stemming deforestation as the key to curbing tropical forest emissions, says the report. Carbon Brief looks at the role of forests in curbing climate change.
8 avril 2015
Greenpeace veut épauler Produits forestiers Résolu 
Un article dans le Journal le Lac St-Jean
Le directeur de Greenpeace Québec, Nicolas Mainville voulait remettre les pendules à l'heure, au cercle de presse, concernant le conflit qui l'oppose à Produits forestiers Résolu. Le directeur voudrait, entres autres, trouver un équilibre entre protection et exploitation de la forêt.
8 avril 2015
Plan nord 2.0 : de bons objectifs de conservation dont il faut assurer la mise en œuvre 
Un communiqué de Nature Québec
La SNAP Québec et Nature Québec accueillent favorablement les objectifs de conservation inclus dans la nouvelle mouture du Plan Nord, dévoilés ce matin à Montréal par le gouvernement du Québec. Ces objectifs permettraient au Québec d'atteindre les cibles internationales fixées à Nagoya dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique. Présent à l'annonce en tant que membre de l'Assemblée des partenaires, le directeur général de la SNAP Québec, Patrick Nadeau, a tenu à souligner l'ampleur des objectifs de conservation reconduits dans le Plan Nord - soit la création de 20 % d'aires protégées d'ici 2020, ainsi que la préservation de 50 % du territoire nordique de l'activité industrielle : " nous saluons ces engagements et nous espérons qu'ils permettront de protéger les écosystèmes les plus sensibles et les plus remarquables de cet immense territoire, en collaboration avec les communautés concernées.
8 avril 2015
Société du Plan Nord: La région sera aussi représentée 
Un article dans le Quotidien
Le gouvernement du Québec procédera à une nouvelle série de nominations dans lesquelles la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean aura son représentant au sein du conseil d'administration de la Société du Plan Nord qui en compte déjà huit; mais n'a pas l'intention de nommer d'élus locaux au comité technique sur la protection de 50 % du territoire couvert par ce projet de développement économique.
8 avril 2015
Un nouveau Plan Nord de 22 milliards $ et 10 000 emplois 
Un article dans le Soleil
Le cycle baissier du prix des métaux n'a pas freiné les ardeurs du gouvernement Couillard, qui a dévoilé mercredi la nouvelle mouture du Plan Nord, dont les cibles sont un peu moins ambitieuses que sa première version. Accompagné d'une dizaine de ministres, le premier ministre Philippe Couillard s'est déplacé à Montréal mercredi pour dévoiler en grande pompe les nombreux aspects de sa promesse formulée lors de la dernière campagne électorale. Le gouvernement Couillard estime que les investissements devraient totaliser environ 22 milliards $, ce qui devrait créer 10 000 postes lors de la période de construction et générer 9730 emplois pendant la période d'exploitation.
7 avril 2015
Condition of tropical forests 'worsening', could become 'critical' 
Un article dans Mongabay
World leaders are continuing to overlook the worsening condition of tropical forests despite the biome's vast potential to help mitigate climate change, support local livelihoods and ecosystem services, and stabilize global agriculture, warns a comprehensive review published by a body founded by Prince Charles. Synthesizing a large body of reports and academic research, The Prince of Wales's International Sustainability Unit's Tropical Forests: A Review lays out the current state of tropical forests, their importance, the threats they face, and what will be needed to save and restore them. The report emphasizes the role tropical forests play in addressing pressing environmental problems, especially climate change.
7 avril 2015
Une nature riche dans la Petite-Nation 
Un article dans La Petite Nation
On retrouve des espèces menacées ou vulnérables à plusieurs endroits dans la Petite-Nation, dont au Parc national de Plaisance, à Kenauk, au territoire du lac-en-Coeur et à la réserve écologique Forêt-la-blanche. L'Outaouais est la deuxième région comptant le plus d'espèces menacées parce que le territoire est au sud et que l'on retrouve ainsi plus d'espèces qu'ailleurs dans la province, explique le président de la Coopérative Des Forêts et des Gens, un organisme ayant comme mission d’expérimenter et de partager des connaissances et du savoir-faire favorisant l’intégration harmonieuse de l’être humain dans le milieu naturel, Patrick Gravel.
7 avril 2015
Comité consultatif sur le Plan Nord : La région encore oubliée 
Un article dans Le Quotidien
Le gouvernement du Québec ne juge pas nécessaire d'intégrer les élus municipaux ou représentants régionaux au comité consultatif sur la mise en oeuvre de la politique de protection de 50% du territoire du Plan Nord. Et ce, même si les impacts pourraient être considérables pour les communautés forestières dont la survie repose sur l'exploitation de la forêt boréale commerciale. Il s'agit d'une seconde structure mise sur pied par le gouvernement du Québec qui ne comptera pas d'élus provenant des régions couvertes par cette stratégie de développement économique. Un peu plus tôt cette semaine, Le Quotidien publiait la liste des membres du conseil d'administration de la Société du Plan Nord sur lequel aucun élu ne siège, en plus de l'absence totale d'une représentation du Saguenay-Lac-Saint-Jean contrairement à la Côte-Nord, l'Abitibi et le Nord-du-Québec.
6 avril 2015
La saison des feux de forêt officiellement commencée 
Un article dans ICI Radio-Canada
Même si la neige est encore bien visible, la saison des feux de forêt en Ontario a officiellement commencé le 1er avril. Un peu partout en province, les équipes qui combattent ces incendies commencent à préparer cette nouvelle saison. Tout au long du mois, les pompiers forestiers se rapporteront à leurs casernes pour débuter leur entraînement annuel explique Shayne McCool, porte-parole du ministère des Richesses naturelles. « La formation au cours des prochaines semaines est très importante pour se rafraîchir la mémoire et se préparer pour l'été », explique-t-il.
6 avril 2015
La tordeuse de l’épinette pourrait envahir plus vite la région 
Un article dans La Frontière
L’épidémie de tordeuse des bourgeons de l’épinette qui sévit au Témiscamingue pourrait s’étendre plus rapidement que d’habitude à l’Abitibi. L’insecte pourrait également délaisser sa diète habituelle pour se délecter de l’épinette noire, une essence économiquement très importante pour la région. En 2012, 96 510 hectares de forêts avaient été défoliées par l’insecte dans la région, dans une zone qui s’étendait de Témiscaming à Notre-Dame-du-Nord et jusqu’au lac Simard à l’est. À la fin de 2014, la superficie atteignait à présent 190 820 hectares de forêts, dont 121 573 hectares considérés comme gravement touchés. En 2013, la part de forêts gravement infestées ne concernait que 22 289 hectares.
5 avril 2015
Le CIFQ rend hommage aux grands bâtisseurs de la forêt 
Un communiqué du CIFQ
À l'occasion de l'événement Hommage aux grands bâtisseurs auquel a participé aujourd'hui, le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), M. André Tremblay, a tenu à joindre sa voix à celle du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, pour souligner la contribution exceptionnelle de ceux qui ont construit et façonné l'industrie forestière d'aujourd'hui. « Derrière les raisons sociales qui sont fréquemment évoquées se cachent des personnes passionnées qui, avec le soutien de leurs proches, ont consacré leur vie à bâtir des entreprises qui sont aujourd'hui des modèles pour les Québécois, a déclaré M. André Tremblay. Souvent partis de rien, les hommes et les familles honorés aujourd'hui ont marqué de façon significative l'histoire forestière du Québec. Ils méritent notre admiration ».

Organisée à l'initiative du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, la cérémonie a permis de rendre hommage à plusieurs familles des grands bâtisseurs de l'industrie forestière québécoise qui ont créé de grandes entreprises comme : Barrette-Chapais inc. Bois d'œuvre Cédrico inc., Roland Boulanger et cie ltée, Forex inc., Groupe Crête inc., Chantiers Chibougamau, Cascades Canada inc., Groupe de Scieries GDS inc., Groupe Lebel, Kruger inc. et Maibec inc.

2 avril 2015
Russia and Canada lead the world in forest loss in 2013 
Un article dans Mongabay
ussia and Canada led the world in forest loss, accounting for nearly forty percent of the 18 million hectares of forest lost globally in 2013, reveals a new analysis based on high resolution satellite imagery. The research — released today on Global Forest Watch, a forest monitoring and research platform — was led by Matt Hansen of the University of Maryland and involved Google, World Resources Institute (WRI), and other institutions. The findings indicate that the global forest crisis is far from solved — global forest loss has in fact increased by nearly a third since the early 2000s. Loss in boreal regions has increased at the fastest pace, rising by nearly 50 percent over the past 13 years. Loss in Russia and Canada alone amounted to 15.1 million hectares in 2012 and 2013.
2 avril 2015
Création d'une aire protégée de 10 000 kilomètres carrés : 3000 emplois dans la balance 
Un article dans Le Quotidien
a proposition de quatre groupes environnementaux de créer une aire protégée de 10 000 kilomètres carrés se traduira, selon les méthodes de calculs reconnues par le gouvernement du Québec, par la disparition de 3000 emplois et une perte d'activité économique de 200 M$ uniquement pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. La Société pour la nature et les parcs du Québec (SNAP), le Regroupement québécois des conseils de l'environnement, Nature Québec et Boréalisation ont présenté cette semaine ce qu'ils considèrent une piste de solution pour régler la crise forestière affectant la région. Selon ces organismes, la création de l'aire protégée permettrait de satisfaire les critères de l'organisme de normalisation FSC et ainsi de reconduire les certificats de la papetière Résolu.
2 avril 2015
Quatre projets controversés au Québec 
Un article dans L'Étoile du Lac
Plusieurs projets immobiliers ou industriels ont soulevé dans la dernière année l’indignation des groupes de protection d’espèces en péril. En voici quatre touchant le caribou forestier, le béluga, la rainette faux-grillon et les plantes menacées.
2 avril 2015
La protection des plantes en déclin passe par la création d’aires protégées 
[-Un article dans L'Avantage]
CHANGEMENT CLIMATIQUE. Environ le tiers des plantes vasculaires menacées, vulnérables ou susceptibles d’être désignées, au nombre de 392 au Québec, sont victimes d’un déclin élevé. Celles-ci sont en péril dans plus de 10% des sites où elles se retrouvent. Cinq plantes accusent même un déclin de 90% ou plus. « Les botanistes du ministère vont réviser la situation des espèces au cours de l’année et on peut s’attendre à un déclin encore un peu plus marqué », a souligné Line Couillard, spécialiste des espèces menacées au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).
1 avril 2015
La faune du Québec de plus en plus en danger 
Un dossier dans Le Soleil
Alors que la faune du Québec est plus que jamais menacée, de nombreux spécialistes estiment que les efforts accordés à leur protection diminuent. TC Media vous présente un portrait sur la biodiversité québécoise. D’année en année, le nombre d’espèces animales désignées par le gouvernement du Québec comme étant menacées ou vulnérables* ne cesse d’augmenter. En 2015, 38 animaux différents figurent sur la liste, alors qu’il y en avait 25 en 2005 et 8 en 2000. De plus, 115 espèces sont susceptibles d’être prochainement désignées menacées ou vulnérables.
1 avril 2015
Despite agreement, Hydro fells trees in Bois-de-Liesse park 
Un article dans The Gazette
On March 25 the City of Montreal issued a press release heralding an agreement with Hydro-Québec to maintain the biodiversity of plants and animals on servitudes owned by the utility on green spaces on the island. The agreement, signed on March 24, specifically mentions parks in the Anjou and Ahuntsic-Cartierville boroughs. On March 25, resident Denis Lemieux, who lives next to the entrance of the Bois-de-Liesse nature park in Pierrefonds-Roxboro, got a hand delivered note explaining that trees in the adjacent park would be cut down the following day.
1 avril 2015
Deforestation is messing with our weather, and our food 
Un article dans Science Daily
Insight into how large-scale deforestation could impact global food production by triggering changes in local climate has been gained by new research. In the study, researchers from the United States and China zero in on albedo (the amount of the sun's radiation reflected from Earth's surface) and evapotranspiration (the transport of water into the atmosphere from soil, vegetation, and other surfaces) as the primary drivers of changes in local temperature.
31 mars 2015
Un oiseau de 12 grammes peut voler sans escale au-dessus de l'Atlantique 
Un article dans La Presse
La paruline rayée, un oiseau qui pèse seulement 12 grammes, effectue sa migration de l'Amérique du Nord vers l'Amérique du Sud en survolant l'océan Atlantique sans s'arrêter pendant deux à trois jours, selon une étude publiée mardi. Depuis cinquante ans, les scientifiques cherchaient à confirmer cette prouesse. Une équipe internationale de biologistes, qui publient le résultat de leurs travaux dans la revue scientifique britannique Biology Letters, est convaincue d'avoir trouvé des «preuves irréfutables».
31 mars 2015
Climate Change Threatens to Kill Off More Aspen Forests by 2050s, Scientists Say 
Un article dans le NY Times
The beloved aspen forests that shimmer across mountainsides of the American West could be doomed if emissions of greenhouse gases continue at a high level, scientists warned on Monday. That finding adds to a growing body of work suggesting forests worldwide may be imperiled by climate change. The new paper analyzed the drought and heat that killed millions of aspens in Colorado and nearby states a decade ago. Such conditions could become routine across much of the West by the 2050s unless global emissions are brought under control, the study found.
31 mars 2015
La faune du Québec de plus en plus en danger 
Un article dans L'Action
Alors que la faune du Québec est plus que jamais menacée, de nombreux spécialistes estiment que les efforts accordés à leur protection diminuent. Portrait de la biodiversité québécoise. D’année en année, le nombre d’espèces animales désignées par le gouvernement du Québec comme étant menacées ou vulnérables* ne cesse d’augmenter. En 2015, 38 animaux différents figurent sur la liste, alors qu’il y en avait 25 en 2005 et 8 en 2000. De plus, 115 espèces sont susceptibles d’être prochainement désignées menacées ou vulnérables. Dans Lanaudière, la liste comprend 14 animaux ou poissons dont cinq espèces menacées
31 mars 2015
Unifor déplore l'inaction de Québec 
Un article dans Le Quotidien
Le président du syndicat Unifor affilié à la FTQ de la scierie Résolu de Dolbeau-Mistassini, Daniel Leblond, comprend difficilement que le gouvernement du Québec n'ait toujours pas lancé les études d'impacts socioéconomiques sur l'application du projet de Plan de rétablissement du caribou forestier 2013-2023, 18 mois après la tenue du Rendez-vous national de la forêt québécoise. Au cours d'une entrevue qu'il accordait au Quotidien, le leader syndical a déclaré avoir été grandement surpris la semaine dernière lorsque le premier ministre Philippe Couillard a déclaré que des études d'impacts socioéconomiques seront réalisées pour évaluer les retombées de la problématique du caribou forestier. « Avec les engagements pris lors du Rendez-vous de la forêt québécoise et les déclarations du premier ministre Couillard à l'effet qu'il ne se perdrait pas un emploi pour un caribou, on avait l'impression que les études avaient été commandées. »
31 mars 2015
Researchers map seasonal greening in US forests, fields, and urban areas 
Un article dans Science Daily
Using the assessment tool ForWarn, US Forest Service researchers can monitor the growth and development of vegetation that signals winter's end and the awakening of a new growing season. Now these researchers have devised a way to more precisely characterize the beginning of seasonal greening, or 'greenup,' and compare its timing with that of the 14 previous years. Such information helps land managers anticipate and plan for the impacts of disturbances such as weather events and insect pests.
31 mars 2015
Travelling pollution: East Asian human activities affect air quality in remote tropical forests 
Un article dans Science Daily
Researchers have detected a human fingerprint deep in the Borneo rainforest in Southeast Asia. Cold winds blowing from the north carry industrial pollutants from East Asia to the equator, with implications for air quality in the region. Once there, the pollutants can travel higher into the atmosphere and impact the ozone layer.
30 mars 2015
La lutte contre les feux de forêt fera les frais de la mauvaise santé économique en Alberta 
Un article dans Radio-Canada
L'Alberta envisage de réduire le financement de la prévention et de la lutte contre les feux de forêt cette année pour faire des économies. Le budget consacré à l'environnement prévoit 6,5 millions de dollars de moins pour son programme FireSmart, qui comprend une enveloppe pour le débroussaillage et la coupe d'arbres dans les communautés situées dans des zones forestières. En tout, le ministère de l'Environnement doit réduire ses dépenses de 35 millions de dollars. Environ 150 postes ne seront pas pourvus, ce qui permettra d'épargner la moitié de cette somme.
30 mars 2015
Grant to help Ste-Anne-de-Bellevue diversify urban forest 
Un article dans The Gazette
The urban forest in Ste-Anne-de-Bellevue will go through a transformation this summer with the help of a $12,500 grant from the TD Green Streets program. The program, a collaboration between the TD Friends of the Environment Foundation and Tree Canada, distributes grants to communities across Canada to improve or increase urban green spaces. Ste-Anne-de-Bellevue’s project was one of 22 selected from 125 applications. Ste-Anne councillor Ryan Young helped shape the project, which will see the town’s ash tees replaced by a diversity of tree species. Ash trees are under siege by the invasive emerald ash borer, a tiny pest that has destroyed an estimated 50 million ash trees in North America over the last 13 years.
30 mars 2015
Aires protégées: Laval face à un ultimatum 
Un article dans Le Courrier de Laval
Le Conseil régional de l'environnement (CRE) de Laval et le Mouvement Ceinture Verte (MCV) somment l’administration Demers de récupérer la responsabilité de ses arbres de rues et de protéger d’un statut de conservation à perpétuité entre 7 et 9 % du territoire lavallois d’ici septembre 2016. Cet ultimatum s’inscrit dans la foulée de la Conférence canadienne sur les forêts en milieu urbain (CCFU), dont Laval sera la ville hôte dans 18 mois.
30 mars 2015
Produits forestiers Résolu accusée de mentir par un client 
Un article dans Le Journal de Québec
La multinationale 3M affirme qu’elle n’a pas renoncé à la forêt boréale
Un gros client de Produits forestiers Résolu affirme qu’il n’a pas renoncé au papier provenant de la forêt boréale, contrairement aux prétentions de la forestière canadienne, qui s’en servait pour justifier la fermeture d’une machine de son usine à Alma. «Ce n’est pas vrai que nous ne voulons plus de papier venant de la forêt boréale», affirme Stephen Sanchez, porte-parole de la multinationale 3M, qui commercialise les fameux Post-it, en entrevue au Journal.

Le porte-parole de Résolu, Karl Blackburn, affirmait pourtant dans une lettre adressée au Journal et publiée sur son fil Twitter la semaine dernière que «la multinationale 3M, un acheteur important de papier, a annoncé sa volonté de ne plus acheter des produits de la forêt boréale», pour expliquer en partie la fermeture de la machine numéro 9 à Alma. Si ces gros acheteurs de papiers quittent le navire, c’est à cause des pressions des environnementalistes qui leur demandent de tourner le dos à la forêt boréale, a expliqué M. Blackburn.

30 mars 2015
Conflit entre Produits forestiers Résolu et les écologistes: vers une sortie de crise 
Un article dans Le Soleil
Après des mois de bataille acrimonieuse et très publique entre Greenpeace et Produits forestiers Résolu, des écologistes ont brandi une branche d'olivier, lundi. Disant vouloir rompre avec les «déclarations incendiaires», quatre groupes environnementaux ont présenté lundi, à Québec, un plan de sortie de crise impliquant des mécanismes de compensation pour l'entreprise. «Nous, on pense qu'on peut faire toutes les tournées de promotion de notre foresterie qu'on veut à l'étranger, ça ne donnera pas grand-chose si ce n'est pas appuyé par une certification», a indiqué Christian Simard, directeur de Nature Québec, un des quatre groupes impliqués.
30 mars 2015
Virage forestier 
Un article dans Le Quotidien
Texte d'opinion de M. Denis Villeneuve, président de l'Ordes des ingénieurs forestiers du Québec
Dans les dernières semaines, le secteur forestier du Québec a été au coeur d'une tempête médiatique. D'abord, le conflit entre PFR et Greenpeace. Au centre du litige, la perte de certifications FSC sur des territoires au Lac-Saint-Jean. Auparavant, Richard Desjardins (publiait des chroniques) soulignant la publication du rapport Coulombe, il y a dix ans. Même si certaines vérités y ont été énoncées, elles m'ont laissé un goût amer puisqu'elles sont injustes. Elles font fi des dix années d'évolution du secteur. Comme si l'Erreur boréale et la Commission Coulombe n'avaient eu aucun impact sur les pratiques forestières du Québec. Comme si nous étions restés les bras croisés à attendre que la tempête passe. Pourtant, la grogne populaire qui a suivi l'Erreur boréale et les évidences scientifiques de la commission Coulombe nous ont entraînés dans une démarche douloureuse mais nécessaire: tout remettre en question. | Réaction à ce texte de M. Marcel Lapointe 
30 mars 2015
La Flore laurentienne de Marie-Victorin a 80 ans 
Un article dans Huffington Post
La célèbre Flore laurentienne du frère Marie-Victorin aura 80 ans le 1er avril. Il s'agit d'un livre phare dans l'histoire des sciences au Québec, une œuvre monumentale qu'on peut encore lire et utiliser aujourd'hui. L'ouvrage impressionne. Avec ses 917 pages grand format, ses 22 cartes et ses 2800 dessins, il est le fruit d'une trentaine d'années de travail. Marie-Victorin et ses collaborateurs ont en effet recueilli, classé, caractérisé des dizaines de milliers de spécimens pour dresser ce panorama détaillé de la flore du sud du Québec. Une flore qui couvre un territoire allant de l'Outaouais au Bas-du-Fleuve, de la frontière américaine à l'Abitibi et au lac Saint-Jean et Saguenay - donc, ce qu'on peut appeler la Laurentie, un découpage, il est vrai, plus politique que géologique ou botanique.
30 mars 2015
Glimpses of the future: Drought damage leads to widespread forest death 
Un article dans Science Daily
The 2000-2003 drought in the American southwest triggered a widespread die-off of forests around the region. A team of scientists developed a new modeling tool to explain how and where trembling aspen forests died as a result of this drought, based on damage to the individual trees' ability to transport water. Their results suggest that more widespread die-offs of aspen forests triggered by climate change are likely by the 2050s.
30 mars 2015
Good luck and the Chinese reverse global forest loss 
Un article dans Science Daily
Analysis of 20 years of satellite data has revealed the total amount of vegetation globally has increased by almost 4 billion tons of carbon since 2003. This is despite ongoing large-scale deforestation in the tropics. An Australian-led international team of scientists published the findings in Nature Climate Change, finding a range of causes for the increase. "The increase in vegetation primarily came from a lucky combination of environmental and economic factors and massive tree-planting projects in China," said Dr Yi Liu a lead author and remote sensing scientist from the Centre of Excellence for Climate System Science at the University of New South Wales.
30 mars 2015
Citizen scientists map global forests 
Un article dans Science Daily
New global forest maps combine citizen science with multiple data sources, for an unprecedented level of accuracy about the location and extent of forestland worldwide. "The new maps rely on a combination of recent multisensory remote sensing data, statistics, and crowdsourcing," says the lead author of the study. "By combining different data sources, and incorporating the input of trained citizen scientists, we were able to produce new maps that are more accurate than any existing data source."
29 mars 2015
Canada Leads the World ... On Forest Degradation 
Un article dans Sustainable Business
Harper has shifted Canadian priorities toward extraction so completely that Canada now leads the world on forest degradation - responsible for 21.4% of damaged or destroyed virgin forests, says Forest Watch. "Most logging done in Canada is still in virgin forests," Peter Lee of Forest Watch Canada told Canada.com. While logging and tar sands expansion is largely to blame for forest loss in many parts of Canada - fragmenting and degrading ecosystems - wildfires from climate change are a newer problem, transforming many northern boreal forests into shrub lands, says Lee. Russia comes in second at 20.4%, followed by Brazil at 14.1%.
29 mars 2015
La Ville de Laval protège plus de 10 % de son territoire et prévoit faire l’acquisition des trois grandes îles de l’archipel Saint-François 
Un article dans L'Écho de Laval
La Ville de Laval désire préciser que le pourcentage de milieux naturels protégés sur le territoire lavallois correspond à 10,4 % en 2015, contrairement à une déclaration récente du Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval. La Ville de Laval protège déjà une portion significative de son territoire par différentes réglementations environnementales et travaille activement, en partenariat avec le gouvernement du Québec, à l’acquisition des trois grandes îles de la rivière des Mille Îles pour leur préservation.
28 mars 2015
L'industrie forestière de l'Outaouais a l'oeil sur un «petit programme» 
Un article dans Le Droit
Québec consacrera un peu plus d'un demi-milliard de dollars cette année dans la forêt. Mais en Outaouais, c'est un petit programme d'à peine 10 millions $ pour toute la province qui risque de susciter le plus d'intérêt dans le milieu. Le montant doit servir à entretenir les «chemins à double vocation», ces routes empruntées par les compagnies forestières pour aller chercher le bois, mais aussi par des chasseurs et des pêcheurs, pour se rendre à des territoires de chasse et des pourvoiries. Le budget déposé par le ministre des Finances, Carlos Leitao, vient aussi confirmer le maintien des sommes pour les travaux sylvicoles. Un montant de 225 millions$ y sera consacré. Québec vient ainsi de sécuriser environ 200 emplois en forêt dans la région de l'Outaouais.
27 mars 2015
Major publisher retracts 43 scientific papers amid wider fake peer-review scandal 
Un article dans Le Washington Post
A major publisher of scholarly medical and science articles has retracted 43 papers because of “fabricated” peer reviews amid signs of a broader fake peer review racket affecting many more publications. The publisher is BioMed Central, based in the United Kingdom, which puts out 277 peer-reviewed journals. A partial list of the retracted articles suggests most of them were written by scholars at universities in China, including China Medical University, Sichuan University, Shandong University and Jiaotong University Medical School. But Jigisha Patel, associate editorial director for research integrity at BioMed Central, said it’s not “a China problem. We get a lot of robust research of China. We see this as a broader problem of how scientists are judged.”
27 mars 2015
Dépenses: éducation et santé ciblés 
Un article dans Le Journal Métro
Les ministères de l’Éducation et de la Santé seront considérablement mis à contribution pour freiner la croissance des dépenses de programmes à 1,2 pour cent. [..] En éducation, une réduction des dépenses de 29,1 millions $ dans l’enseignement supérieur est réalisée grâce à la révision des programmes de subventions, indiquent les documents du Conseil du trésor. Les dépenses administratives de l’éducation seront également diminuées de près de 6 millions $.
27 mars 2015
L’Acfas s’inquiète du silence persistant du gouvernement sur une politique intégrée de la recherche et de l’innovation dans le budget du Québec 
Un communiqué publié par l'ACFAS
Consciente de l’importance du retour à l’équilibre budgétaire, l’Association francophone pour le savoir – Acfas prend acte de la décision du gouvernement de maintenir les crédits attribués aux Fonds de recherche du Québec à la hauteur de ceux de 2014. Elle souligne également l’effort supplémentaire de 15 millions de dollars sur trois ans pour une gamme de mesures relatives à la capacité d’innovation en entreprises - touchant notamment la relève en recherche - ainsi que plusieurs autres initiatives, surtout dédiées à l’innovation. Par contre, le silence persistant du gouvernement concernant l’avenir de la Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI) reste inquiétant pour le milieu de la recherche et de l’innovation du Québec. En effet, le caractère intégré de cette politique, ayant fait l’objet d’un vaste consensus, n’apparait plus clairement dans le budget présenté aujourd’hui.
27 mars 2015
Budget Leitao 2015: déception en matière d’environnement 
Une chronique de Steven Guilbeault dans le Journal Métro
Personne ne s’attendait à de grande chose en matière d’environnement dans le budget 2014-2015 déposé ce jeudi par le ministre québécois des Finances, M. Carlos Leitao. Nous le savons depuis longtemps, la priorité du gouvernement Couillard dans le cadre de ce budget est le retour à l’équilibre budgétaire. Cela étant, plusieurs se questionnent sur la manière dont le gouvernement s’y prend pour retrouver cet équilibre et cela est d’autant plus vrai dans le secteur de l’environnement. Alors que les dépenses de programmes ont augmenté en moyenne de 40% au cours des dix dernières années (61% pour la santé, 43% pour l’éducation), celui de l’environnement a plutôt diminué de 5%. La situation n’est pas différente cette année puisque le budget de ce ministère se voit imposé une autre compression de 3,3%.
27 mars 2015
Le budget Leitão en bref 
Un article dans Le Devoir
Coup de pouce pour les fonds de travailleurs - Alors que le gouvernement fédéral travaille à l’abolition de son crédit d’impôt pour les fonds fiscalisés, Québec leur donne un coup de pouce. Ainsi, le crédit d’impôt pour Fondaction CSN qui devait revenir à 15 % cette année — après avoir passé quelques années à 25 % — sera plutôt de 20 %. Cette mesure, qui n’impose aucune limite aux émissions du fonds, coûtera 6,3 millions cette année et 4,5 millions l’an prochain. Québec prévoit aussi d’élargir le mandat du Fonds Valorisation Bois, mis sur pied il y a quelques années avec le Fonds FTQ. Ce fonds pourra maintenant investir dans des sociétés qui développent de nouveaux usages pour la fibre de bois.
27 mars 2015
L’environnement écope une fois de plus 
Un article dans Le Devoir
Le plan d’austérité libéral n’épargne pas le ministère de l’Environnement, qui voit de nouveau son budget de dépenses être réduit. L’enveloppe passe ainsi de quelque 153,5 millions à 148,5 millions de dollars, soit une baisse de 5 millions de dollars. Le volet « protection de l’environnement » encaisse notamment un recul de 3,1 millions. Une autre somme de 1,8 million est retranchée au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).
26 mars 2015
Aires protégées et caribou forestier : Couillard promet une étude 
Un article dans Le Quotidien
Une étude économique indépendante pour mesurer les répercussions de la mise en place d'aires protégées et du plan de rétablissement du caribou forestier sera réalisée au cours des prochains mois. C'est la promesse que fait le premier ministre Philippe Couillard à la suite de son adhésion personnelle et de son gouvernement au mouvement Alliance forêt boréale. Il souhaite mettre le pied sur l'accélérateur pour que toutes les problématiques forestières que subit la région soient atténuées le plus vite possible.
25 mars 2015
Lettre ouverte de la relève à Richard Desjardins 
Un texte d'opinion publié dans Le Journal de Montréal
Le cynisme affiché dernièrement par M. Desjardins à l’égard des forestiers et de la foresterie en général est percutant. Dans les années 1990, il a su relever plusieurs lacunes du domaine forestier québécois nécessitant des améliorations. La commission Coulombe et un nouveau régime forestier en ont ainsi indirectement découlé. M. Desjardins écrivait dans sa chronique du 11 mars dernier cette phrase plutôt surprenante: « on se serait aussi attendu à ce que l’Université Laval, [...] utilise ce cash pour insuffler une bonne dose de sciences écoforestières à son cursus scolaire au lieu de continuer à faire de ses étudiants des extracteurs professionnels de mètres cube de bois.»
24 mars 2015
Alliance forêt boréale veut rétablir les faits sur la gestion de la forêt boréale 
Un article dans Le Quotidien
L'Alliance forêt boréale, un organisme issu de la Conférence des préfets du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a dévoilé ses activités et son plan d'action pour défendre la foresterie durable et les emplois qui y sont rattachés. En conférence de presse à Saguenay, le président de l'Alliance, Jean-Pierre Boivin, a expliqué que la mise en place de l'organisme s'est amorcée il y a deux ans. Toutefois, les relations tendues opposant Produits forestiers Résolu à Greenpeace et à FSC Canada forcent aujourd'hui les préfets à présenter leur organisme. « Lorsqu'on a parlé en 2012 de créer cet organisme-là, c'est qu'on voyait apparaître des images de notre forêt boréale qui n'était pas la nôtre, explique Jean-Pierre Boivin. On s'est dit comment rétablir les faits au niveau de notre population. »
24 mars 2015
Alliance forêt boréale veut rétablir les faits sur la gestion de la forêt boréale 
Un article dans Le Journal de Québec
La Conférence régionale des préfets du Saguenay–Lac-Saint-Jean, par l’intermédiaire de l’Alliance forêt boréale, se porte à la défense de la foresterie durable et lance un appel au gouvernement du Québec. L’organisme qui vient de nommer comme président Jean-Pierre Boivin, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine demande formellement au gouvernement du Québec de mettre en place une table de travail réunissant le gouvernement, les élus régionaux et FSC Canada. «On désire comprendre la mécanique de certification et les actions à mettre de l’avant pour rétablir les choses», affirme le président. L’organisme considère qu’il est «impératif que le gouvernement du Québec commande une étude socioéconomique sur la norme FSC, ses impacts, ses avantages et ses inconvénients». | Reportage vidéo du Huffington Post 
24 mars 2015
Une quinzaine de pays s’engagent dans un programme de reforestation 
Un article dans Le Soir
A l’issue d’une conférence à Bonn (Allemagne), l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) a annoncé un projet de restauration plus de 60 millions d’hectares de forêt d’ici 2020. Le total des engagements s’élève désormais à « 61,9 millions d’hectares » pour un objectif de 150 millions d’hectares d’ici 2020, précise l’organisme international.
24 mars 2015
Loi biodiversité en France : l'Assemblée nationale l'a votée 
Un article dans Humanité-Biodiversité
L’Assemblée nationale a voté, le 24 mars 2015, en 1ère lecture, la loi relative à la biodiversité dite «Loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages». Nous y étions, comme pour l’ensemble des débats ! Un vote net: 325 votes pour, 189 votes contre et 34 abstentions.
Ce que contient le projet de loi sur la biodiversité  (Le Monde)
24 mars 2015
Bird nursery' at risk unless half of Canada's boreal forest preserved 
Un article dans CBC.ca
Nature groups urge birders to join campaign to ensure untouched forest stays that way
Leading bird and nature groups are trying to save what they call North America's "bird nursery." They want the Canadian and U.S. governments to protect at least half of the continent's boreal forest from industrial development. The boreal forest is a vast northern swath of trees stretching from Alaska to Labrador. Scientists say the "Boreal Birds Need Half" campaign is a unique chance to protect a forest that is still largely untouched. "In the rest of the world, much of that kind of protection will require restoring and converting habitat that has been degraded or lost," said Jeff Wells, the science and policy director who's leading the project for the Boreal Songbird Initiative.
23 mars 2015
Forêt amazonienne amputée: la lutte du chef Surui continue 
Un article dans La Presse
Emblématique chef indien d'Amazonie, Almir Narayamoga Surui aura mobilisé Google, lancé un plan de gestion forestière, un système de crédits carbone, fait le tour de la planète, obtenu des prix... Et pourtant 40 camions de bois coupé illégalement quittent encore chaque jour son territoire.
23 mars 2015
Western forests decimated by pine beetles not more likely to burn 
Un article dans Science News
Western US forests killed by the mountain pine beetle epidemic are no more at risk to burn than healthy Western forests, according to new findings that fly in the face of both public perception and policy.
23 mars 2015
Des pays s'engagent à la restauration de plus de 60 millions d'hectares de forêt 
Un article dans Le Monde
Ils se sont engagés à restaurer plus de 60 millions d'hectares de forêt d'ici 2020. L'Union internationale de conservation de la nature (UICN) a annoncé qu'une quinzaine de pays avaient pris cet engagement samedi 21 mars à l'issue d'une conférence à Bonn (Allemagne).
21 mars 2015
Sustainable Development Goals and forestry: Lessons from Peru 
Un article dans CIFOR News
A decade ago, forests along the Ampiyacu River in northeastern Peru were being logged, hunted and fished unsustainably by outsiders with no management plan and no input from local communities.

So the Huitoto, Bora, Ocaina and Yagua communities along the river joined together to create a protected area and patrol their lakes and forests to take firmer control over their customary lands. It has paid off: Fish and game animals are returning, they say, making it easier for them to feed their families. Some communities are even developing timber management plans.

21 mars 2015
Shrinking habitats have adverse effects on world ecosystems 
Un article dans Science News
An extensive study of global habitat fragmentation -- the division of habitats into smaller and more isolated patches -- points to major trouble for a number of the world's ecosystems and the plants and animals living in them.
21 mars 2015
Some mushrooms glow, and here's why 
Un article dans Science News
Researchers finally have an answer to why mushrooms glow. The light emitted from those fungi attracts the attention of insects, including beetles, flies, wasps, and ants. Those insect visitors are apparently good for the fungi because they spread the fungal spores around.
21 mars 2015
Amazon's carbon uptake declines as trees die faster 
Un article dans Science News
The Amazon is losing its capacity to absorb carbon from the atmosphere, reveals he most extensive land-based study of the Amazon to date. From a peak of two billion tons of carbon dioxide each year in the 1990s, the net uptake by the forest has halved and is now for the first time being overtaken by fossil fuel emissions in Latin America.
21 mars 2015
Plants' defensive responses have downstream effects on nearby ecosystems 
Un article dans Science News
Chemical changes that occur in tree leaves after being attacked by insects and mammals can impact nearby streams, which rely on fallen plant material as a food source, report scientists. The study shows how interactions between terrestrial and aquatic ecosystems are an essential part of understanding ecological responses to climate change.
21 mars 2015
Forest managers hindered in efforts to use prescribed burns to control costly wildfires 
Un article dans Science News
Land managers use prescribed burns to help prevent wildfires and protect the ecosystem. They prefer to burn every few years, but costs, liability and proximity to development prevent them from performing the prescriptive burns.
21 mars 2015
L’ONU appelle à renforcer des efforts pour conserver des forêts en bon état dans le monde 
Un article dans Abidjan News
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé la communauté internationale à renforcer des efforts pour ralentir le déboisement des forêts dans le monde, conserver des forêts en bon état et donner à tous les moyens de faire face au changement climatique. Il s'est exprimé ainsi dans un message publié à l'occasion de la Journée internationale des forêts qui est célébrée chaque année le 21 mars. "Quelque 1,6 milliard de personnes, dont certaines appartenant aux plus de 2.000 cultures autochtones, tirent leur nourriture, leurs combustibles, leur bois d'œuvre et leur revenu de la forêt. Les trois quarts de l'eau accessible proviennent de bassins versants forestiers. Les forêts retiennent les glissements de terrain et l'érosion et, en cas de raz de marée, les mangroves réduisent les pertes en vies humaines et les dégâts matériels", a indiqué M. Ban dans son message.
21 mars 2015
Rien à voir avec Greenpeace 
Un article dans Le Journal de Montréal
Résolu mise sur le Tennessee et y investit 105 M$ pour y transférer des emplois d’Alma
N’en déplaise au premier ministre Couillard et au maire Jean Tremblay, ce ne sont pas les attaques de Greenpeace qui ont causé les récentes pertes d’emplois dans l’industrie québécoise des pâtes et papiers, mais plutôt les conditions favorables d’exploitation dans le sud des États-Unis. C’est ce qu’a constaté Le Journal en se rendant à Calhoun, au Tennessee, où l’entreprise Résolu investit actuellement 105 millions $US dans la modernisation d’une usine, alors qu’elle a annoncé récemment la fermeture d’une machine à papier à Alma, laissant 85 travailleurs sans emploi.
21 mars 2015
Foresterie : rien n’est permanent, sauf le changement! 
Un texte d'opinion paru dans le site de l'OIFQ
Denis Villeneuve, ing.f., Président, Ordre des ingénieurs forestiers du Québec - Dans les dernières semaines, le secteur forestier du Québec a été au cœur d’une vaste tempête médiatique. D’abord, le conflit entre Produits forestiers Résolu et Greenpeace a pris énormément d'ampleur dans les médias. Au centre du litige, la perte de certifications FSC par Produits forestiers Résolu sur des territoires au Lac-Saint-Jean. Et la semaine passée, c’était au tour de Richard Desjardins d’allumer les projecteurs sur le secteur forestier, dans une série de 7 articles, soulignant en quelque sorte la publication du rapport Coulombe, il y a 10 ans. Même si certaines vérités ont été énoncées dans ces articles, je dois vous avouer qu'ils m’ont laissé un goût amer.
21 mars 2015
Le rapport Coulombe, 10 ans plus tard 
Un texte d'opinion paru dans Le Journal de Montréal
Jocely Lessard, ing. f., Fédération québécoise des coopératives forestières - Nous avons toujours aimé Richard Desjardins. Son angle est pamphlétaire, mais en proposant sa vision forestière il a accentué la réflexion publique. Sa récente série de chroniques confirme que sa plume est toujours aussi lumineuse et porteuse d’images fortes. Son mépris pour ceux qui œuvrent dans le secteur forestier est malheureusement toujours aussi intense. Les coopératives sont présentes en forêt depuis 75 ans. Elles ont été les témoins d’une évolution constante des pratiques. Il reste certainement encore à faire, dans un difficile contexte de reconfiguration des marchés, mais les changements sont indéniables depuis le Rapport Coulombe. Richard Desjardins touche à des cordes sensibles, mais il prend aussi plusieurs raccourcis qui nuiront à l’image du secteur, s’il est le seul à établir le bilan. Comment un chanteur fait-il pour avancer des constats aussi tranchants pour un sujet si complexe? Tentons de rétablir quelques faits...
19 mars 2015
Carbon emissions flatlined last year 
Un article dans Mongabay
Global carbon emission plateaued last year, according to International Energy Agency, even as the world's economy grew three percent. This is the first time carbon emissions have stalled in the absence of an economic collapse. The news provides tentative hope that the world may finally tackling climate change ahead of much-anticipated climate talks in Paris. "This is a real surprise. We have never seen this before," said IEA's chief economist, Fatih Birol. "There could not be better news for Paris." According to the IEA's, global emissions of carbon dioxide in 2014 were 32.2 billion tonnes, the same number as 2013.
19 mars 2015
Surmortalité des arbres en Amazonie, le puits de carbone décline 
Un article dans Le Journal de Montréal
La forêt amazonienne est en train de perdre sa capacité à absorber le dioxyde de carbone (CO2), principal gaz à effet de serre dans l’atmosphère, du fait d’une surmortalité des arbres, révèle une étude menée sur plus de 30 ans, publiée dans la revue Nature. Ces conclusions font suite à un vaste inventaire mené par les chercheurs, qui ont étudié pendant plus de 30 ans le sort de 321 parcelles de forêt amazonienne, suivant la croissance de 200 000 arbres, consignant les disparition et naissance de chacun d’eux.
19 mars 2015
Le ministre Lessard rappelle les gestes concrets qui sont posés pour la protection et la promotion de la forêt 
Un communiqué du MFFP
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, a tenu à rectifier ce matin dans une lettre ouverte certaines affirmations quant à la gestion de la forêt publique québécoise. Le régime forestier actuel met en œuvre une variété de moyens permettant de pratiquer une foresterie durable, notamment par l'aménagement écosystémique, et en s'appuyant sur les connaissances scientifiques les plus à jour. « Le 1er avril 2013, nous avons, en collaboration avec nos partenaires forestiers, implanté l'un des régimes forestiers les plus rigoureux et les plus reconnus au monde. Nous en sommes fiers et nous tenons à en faire la promotion. Il est essentiel de dire que, selon le Forest Stewardship Council (FSC), nous avons la forêt la plus certifiée au monde », a déclaré le ministre Lessard.
19 mars 2015
Protected Zones Not Enough To Stop Deforestation 
Un article dans The Asian Scientist
Establishing protected areas in forests is one way to keep deforestation at bay and safeguard biodiversity. However, a study led by researchers from the National University of Singapore (NUS) has revealed that such a measure is ineffective in the case of biodiversity-focused protected areas in Indonesia. Their results have been published in Global Environmental Change. The research, led by Assistant Professor Roman Carrasco of the Department of Biological Sciences at the NUS Faculty of Science and Assistant Professor Alex Cook of NUS’ Saw Swee Hock School of Public Health, found that the monitoring and prevention of road construction within protected areas and stepping up control measures in illegal logging hotspots would be more effective for conservation than reliance on protected areas alone.
19 mars 2015
Where are the hotspots of plant diversity along boreal streams? 
Un article dans Science Daily
The patterns of plant species diversity along Swedish boreal streams are closely linked to flow of surface and sub-surface water. The linkages between vegetation and hydrology are tight, and according to a researcher, they are threatened by poorly designed forest management.
19 mars 2015
Cessons de blâmer Greenpeace 
Un texte d'opinion publié dans La Presse
Que l'on appuie ou non ses méthodes, l'organisation n'a rien à voir dans la perte des certificats FSC de Résolu. [..] Il est ironique d'entendre que la fermeture de la machine no 9 de Résolu à Alma serait une conséquence de la perte d'un certificat FSC, lorsque RÉsolu a aussi fermé ses usines de Shawinigan, Celrmont et Baie-Comeau et que les approvisionnements de ces usines provenaient de forêts qui sont toujours certifiées FSC.
18 mars 2015
Miser sur nos industries: Les forêts du Québec, ressource d’avenir 
Un texte d'opinion du CIFQ paru dans Le Journal de Montréal
Le ministre des Finances présentera prochainement un budget qui devrait ramener le Québec en situation d’équilibre budgétaire. Nous souscrivons pleinement à cet objectif qui vise à arrêter l’endettement des générations futures. Le gouvernement contrôle ses dépenses, c’est un pas. Pour atteindre la prospérité, il faut aussi augmenter les revenus. La forêt : au cœur de la solution. Les Québécois sont attachés au développement durable. Nous devons cependant garder à l’esprit que ce concept prône un équilibre entre les enjeux environnementaux, sociaux et économiques. Il est tout à fait compatible avec la croissance de nos entreprises et la transformation responsable de nos forêts.
18 mars 2015
Honduras pledges forest protection after discovery of ancient site 
Un article dans Mongabay
Earlier this month, National Geographic made big news: the discovery of what it called a "lost city" below the thick jungles of Honduras. While the coverage has led to scientists crying sensationalism, it also resulted this week in a commitment of protection by the Honduras President, Juan Orlando Hernández, for a long-neglected portion of the country. Located in Honduras' wild and remote La Mosquitia region, the ruins are imperiled by encroaching deforestation for cattle-ranching which the field team warned was just 20 miles away. World-renowned ethnobotanist, Mark Plotkin, who was a part of the team that first explored the centuries-old site in February, said the presidential commitment was a "bold move."
18 mars 2015
Les forêts du Québec, ressource d’avenir 
Un texte d'opinion publié dans Le Devoir
Le ministre des Finances présentera prochainement un budget qui devrait ramener le Québec en situation d’équilibre budgétaire. Nous souscrivons pleinement à cet objectif qui vise à arrêter l’endettement des générations futures. Le gouvernement contrôle ses dépenses, c’est un pas. Pour atteindre la prospérité, il faut aussi augmenter les revenus. Les Québécois sont attachés au développement durable. Nous devons cependant garder à l’esprit que ce concept prône un équilibre entre les enjeux environnementaux, sociaux et économiques. Il est tout à fait compatible avec la croissance de nos entreprises et la transformation responsable de nos forêts.
18 mars 2015
Les 15 espèces qui ont le moins de chances de survivre dans le monde 
Un article dans Le Monde
Le titre sonne comme un appel à cliquer sorti du site BuzzFeed : « Les 15 espèces animales qui ont le moins de chances de survivre. » C’est pourtant de la très sérieuse revue scientifique Current Biology qu’il s’agit. Dans son numéro du 16 mars, elle publie le compte rendu d’une étude internationale, coordonnée par l’université du sud Danemark, qui classe les animaux menacés en fonction de leurs chances de survie. Avec, tout en bas de l’échelle, quinze espèces presque condamnées, parmi lesquelles une salamandre, plusieurs grenouilles, des rongeurs et des oiseaux marins.
18 mars 2015
La forêt amazonienne éponge de moins en moins le carbone émis par l’homme 
Un article dans Le Monde
La forêt amazonienne est malade et c’est l’une des plus mauvaises nouvelles apportées par la science, ces dernières années, sur le front climatique. Jeudi 19 mars, dans la dernière édition de la revue Nature, une centaine de chercheurs publient les résultats d’un projet de recherche gigantesque, conduit depuis plus de trois décennies et destiné à surveiller, dans un monde plus chaud, l’évolution de la jungle d’Amazonie. Le fait saillant des conclusions présentées est que celle-ci éponge de moins en moins le dioxyde de carbone (CO2) anthropique. Environ un quart de celui-ci est actuellement absorbé par la végétation terrestre, les forêts tropicales jouant un rôle prépondérant dans ce processus.
18 mars 2015
L’arbre qui cache la forêt  
Un article dans Estrie Plus
On a eu droit ces derniers jours à un concert de gros mots autour de l'enjeu des emplois et de l'exploitation de nos forêts. Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère en accusant l'organisation écologique Greenpeace de « terrorisme économique » dans le dossier de Résolu et du respect de la norme FSC pour « Forest Stedwardship Council ». La forêt publique québécoise est sous pression. L'exploitation forestière intensive a pour principale conséquence de menacer son renouvellement et celui des espèces animales qui y vivent comme le caribou forestier. En même temps, les emplois se font rares dans les industries de la forêt et les gens des régions sont inquiets de leur avenir et de leurs emplois. Le gouvernement du Québec qui se fait une gloriole de ne pas intervenir dans l'économie n'aide pas vraiment la situation en coupant dans les régions notamment les organismes de développement qui seraient susceptibles de contribuer à concerter les acteurs dans un pareil dossier.
18 mars 2015
Greenbelt makes GTA more, not less, livable 
Un article dans The Star
As Ontario revisits legislation protecting 1.8-million acres of land around the region, it should dismiss critics who argue that the Greenbelt makes homes less affordable in the GTA.
A 10-year anniversary is usually cause for celebration. That should certainly be the case with Ontario’s Greenbelt, the 1.8 million acres of protected farmland, wetlands, watersheds and green spaces that surround our region. The Greenbelt has helped to reduce sprawl, protect our natural environment and provide food for our growing urban region. Now that we have a decade of experience to consider, the province is formally reviewing its two marquee planning policies: the Greenbelt Act and the Places to Grow Act.
18 mars 2015
Spectacular Lost Hummingbird Rediscovered after 69 years amid Rampant Fires across the Sierra Nevada de Santa Marta in Colombia 
Un article de Proaves
An intense and prolonged dry season in the Sierra Nevada de Santa Marta combined with fires set by Kogi indigenous people for agricultural purposes has devastated its fragile high-elevation habitat (páramo), home to a suite of endemic plants and animals. Two conservationists Carlos Julio Rojas and Christian Vasquez who work at ProAves’ “El Dorado” nature reserve in the mountain range, carried out investigations to document the fires. On March 4th 2015, the photographed the spectacular Blue-bearded Helmetcrest – a hummingbird that was last seen in 1946 and feared quite possibly extinct. Unfortunately, the habitat of the three birds they saw is threatened by ongoing fires. A scientific article detailing the rediscovery was published today in the journal Conservación Colombiana and is available online at www.proaves.org with further photos.
18 mars 2015
Amazon's carbon uptake declines as trees die faster 
The Amazon is losing its capacity to absorb carbon from the atmosphere, reveals he most extensive land-based study of the Amazon to date. From a peak of two billion tons of carbon dioxide each year in the 1990s, the net uptake by the forest has halved and is now for the first time being overtaken by fossil fuel emissions in Latin America.
18 mars 2015
Près de 300 000 $ sont remis à des collectivités pour des projets de foresterie urbaine innovateurs 
Un communiqué de La Fondation TD des amis de l'environnement et Arbres Canada
Des collectivités de partout au Canada mettent en œuvre des projets innovateurs pour étendre et entretenir les espaces verts urbains; et aujourd'hui leurs efforts sont reconnus. Dans le cadre du programme Ma rue, mes arbres TD, la Fondation TD des amis de l'environnement (FAE TD) et Arbres Canada ont offert à 22 collectivités, dont quatre au Québec, des fonds pour soutenir des projets de foresterie urbaine et de verdissement. « Avec le nombre élevé de demandes reçues cette année pour la réalisation de remarquables projets, il parait incontestable que les municipalités québécoises continuent de partager notre passion et notre engagement pour le verdissement des collectivités au profit de tous, affirme Amélie Picher, directrice régionale de la Fondation TD des amis de l'environnement.
17 mars 2015
La production de bois en forêt privée - Une cohérence nécessaire 
Un article dans L'Avantage
Monsieur Rénald Bernier, président du Regroupement des sociétés d'aménagement forestier du Québec (RESAM), se dit fier des conclusions de la rencontre hivernale portant sur la récolte de bois. Les 12 et 13 mars derniers, une soixantaine de représentants des 42 groupements forestiers du Québec se sont penchés sur plusieurs enjeux comme la mobilisation des propriétaires, la règlementation, la main-d'œuvre, la mise en marché, l'alliance avec l'État et l'expertise. RESAM désire d'ailleurs souligner la participation d'industriels lors des ateliers du jeudi après-midi.
17 mars 2015
Coping with the anthropocene: How we became nature 
Un article dans Science Daily
Overpopulation, the greenhouse effect, warming temperatures and overall climate disruption are all well recognized as a major threat to the ecology and biodiversity of the Earth. The issue of humankind's negative impact on the environment, albeit hotly debated and continuously present in the public eye, still only leads to limited policy action.
17 mars 2015
New report connects human health to biodiversity protection 
Un article dans Mongabay
During February, the 14th World Congress on Public Health in Kolkata, India, revealed a new "ground-breaking" report entitled, Connecting Global Priorities: Biodiversity and Human Health, which demonstrates human health benefits yielded from protecting Earth's biodiversity. It's designed to be the new "flagship publication," acting as a primary source of information that supports the upcoming 2015 development agenda and sustainable development goals of the United Nations. The report was developed by the Secretariat of the Convention on Biological Diversity (SCBD) and the World Health Organization (WHO). It features contributions from many partners and over 100 experts, including Biodiversity International, COHAB Initiative, EcoHealth Alliance, Harvard School of Public Health, United Nations University, Wildlife Conservation Society's Health & Ecosystems and many more.
17 mars 2015
Can voluntary sustainability standards survive in emerging markets? 
Un article dans Mongabay
Last month, Price Waterhouse Coopers (PwC) published a new edition of its The World in 2050 report. Confirming the findings of previous studies, the report describes a shift in economic power from the global north to the south. PwC projects that the US' and EU's share of world GDP will face a steady decline from around 33 percent in 2014 to about 25 percent by 2050. At the same time, emerging markets like China, India, Brazil, Russia, Indonesia, Mexico, and Turkey (the so-called E7 countries) are gaining in importance as both producers and consumers in the global economy. Much has been written and said about this power shift, but its implications for environmental governance are less well understood, including its impact on voluntary sustainability standards (VSS).
17 mars 2015
Le fond des bois 
Un article dans Le Devoir
En Amérique comme ailleurs, la forêt est longtemps apparue comme un territoire situé hors de la loi. Les bandits autant que les simples d’esprit s’y réfugiaient. Elle était le théâtre de la pulsion indomptée. Sa sauvagerie et son immensité rappelaient à chacun que nous ne sommes pas, tant s’en faut, les maîtres du monde que nous habitons.
17 mars 2015
Forest managers hindered in efforts to use prescribed burns to control costly wildfires 
Un article dans Science Daily
Land managers use prescribed burns to help prevent wildfires and protect the ecosystem. They prefer to burn every few years, but costs, liability and proximity to development prevent them from performing the prescriptive burns.
17 mars 2015
Post-fire logging can reduce fuels for up to 40 years in regenerating forests, new study finds 
Un article dans Science Daily
Harvesting fire-killed trees is an effective way to reduce woody fuels for up to four decades following wildfire in dry coniferous forests, a study has found. "Large wildfires can leave behind thousands of acres of fire-killed trees that eventually become fuel for future fires. In the past, post-fire logging has been conducted primarily to recover economic value from those fire-killed trees," said the study's leader.
17 mars 2015
Scientists question tropical protected areas' role under climate change 
Un article dans Science Daily
New research highlights how poor connectivity of protected area (PA) networks in Southeast Asia may prevent lowland species from responding to climate change. Tropical species are shifting to higher elevations in response to rising temperatures, but there has been only limited research into the effectiveness of current protected area networks in facilitating such movements in the face of climate change.
16 mars 2015
Le conflit forestier s'envenime | Produits Forestiers Résolu pourrait être exclu de FSC 
Un article dans Le Journal de Montréal
La compagnie Produits Forestiers Résolu pourrait perdre toutes ses certifications forestières si son conflit avec le système international de certification et d’étiquetage FSC se poursuit. «Les conséquences pourraient être très importantes et dépasser de loin les frontières du Québec», prévient le président du Forest Stewardship Council (FSC) Canada, François Dufresne. En perdant ses certifications, l’entreprise qui a annoncé l’abolition de 85 emplois à Alma au début du mois se verrait exclue d’un gigantesque marché mondial de clients qui achètent exclusivement des produits du bois certifiés FSC. C’est notamment le cas de IKEA, de Home dépôt, et de la Ligue nationale de hockey.
16 mars 2015
FSC met en demeure Résolu 
Un article dans Le Devoir
Le Forest Stewardship Council (FSC) vient de mettre en demeure Produits forestiers Résolu de cesser ses attaques contre la crédibilité de cette norme internationalement reconnue en matière de saine gestion forestière. « Nous mettons en demeure Produits forestiers Résolu de cesser immédiatement ses activités et communications discriminatoires et de prendre les mesures correctives et préventives appropriées pour se conformer à l’ensemble des statuts du FSC », écrit son directeur général, Kim Carstensen, dans une lettre publiée lundi sur le site officiel du FSC. « Nous ne pouvons plus tolérer de tels incidents », ajoute-t-il.
16 mars 2015
FSC exige une intervention immediate de la part de Produits Forestiers Résolu 
Un communiqué de FSC Canada
Dans une lettre au président de Produits Forestiers Résolu Canada , FSC a demandé à Résolu de cesser immédiatement ses activités discriminatoires contre le FSC et de prendre les mesures correctives et préventives appropriées assurant le respect de tous les statuts de FSC et des exigences reliées à la politique d’association et de membership. La lettre fait suite à plusieurs mois d’attaques publiques répétées de la part de Résolu envers la gestion et les politiques du FSC, depuis la suspension des certificats FSC de Résolu .
16 mars 2015
Le lilas menacé par l'agrile du frêne? 
Un article dans LaPresse
L'agrile du frêne a causé la mort de millions d'arbres au Québec et ailleurs en Amérique du Nord; des ravages que les spécialistes croyaient limités aux populations de frênes... Or, des arbres de la même famille, comme le lilas et l'olivier, pourraient aussi être la cible de l'insecte destructeur. Don Cipollini, un chercheur de la Wright State University, dans l'Ohio, a découvert l'été dernier que l'agrile s'était attaqué à des arbres à neige. Le Chionanthus virginicus - de son nom scientifique - est de la famille des oléacées, au même titre que le frêne, le lilas, l'olivier ou le jasmin.
15 mars 2015
Kanasuta 
Un texte d'opinion de Richard Desjardins paru dans Le Journal de Montréal
7e texte de la série - Le rapport Coulombe 10 ans plus tard
Par trois fois depuis 2002, L’Action boréale a réussi à convaincre les compagnies forestières de se retirer du territoire Kanasuta, un paradis naturel – tout le monde en convient – situé à l’ouest de Rouyn-Noranda et jouxtant la frontière ontarienne. «Au boute du boute» de la route 117. Des lacs et des rivières à profusion, des montagnes, un lieu mythique habité par les Algonquins depuis plus de 8000 ans. Les eaux s’y séparent pour aller soit vers le Saint-Laurent, soit vers la baie James. Leur autoroute 20 de l’époque, quoi... C’est là qu’ils reprenaient leur souffle. Tout comme d’Iberville et ses pirates quand ils allaient «bouter» les Anglais hors de la baie d’Hudson.
14 mars 2015
Industrie forestière - Couillard, Résolu et l'arbre qui cache la forêt 
Un communiqué de Québec Solidaire
La députée solidaire Manon Massé a été stupéfiée d'entendre le premier ministre Philippe Couillard tenter de responsabiliser un groupe écologiste pour les pertes d'emplois en région. « Depuis qu'il est au pouvoir, Philippe Couillard a mis la hache dans les programmes de développement économique qui permettaient de créer de l'emploi en région. Aujourd'hui, il a du culot de blâmer Greenpeace pour une fermeture d'usine au Saguenay--Lac-St-Jean. S'il y en a un qui performe bien en matière de perte d'emplois, c'est bien lui. M. Couillard souhaiterait qu'on regarde l'arbre qui cache la forêt, mais la population n'est pas dupe », a déclaré la porte-parole de Québec solidaire en matière de forêt et de développement durable.
14 mars 2015
Forêt québécoise : protéger les emplois c’est protéger la biodiversité 
Un texte d'opinion de Nicolas Mainville dans Le Journal de Montréal
Le premier ministre Philippe Couillard, le maire de Saguenay, et la compagnie Résolu ont, cette semaine, tout fait pour diffuser le message que Greenpeace est en train de détruire les emplois. En réalité, ceci ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Nous sommes grandement préoccupés par les pertes d’emplois dans la région du Lac St-Jean. Nous voulons trouver des solutions qui seront bénéfiques pour les communautés et notre forêt publique, comme nous l’avons fait ailleurs au Canada. La santé de notre forêt est directement liée à la viabilité des emplois à long terme.
14 mars 2015
Certification FSC : les Atikamekw menacent des entreprises forestières 
Un article dans Radio-Canada
Les Atikamekw d'Obedjiwan menacent de faire perdre la certification FSC à plusieurs entreprises, dont Produits forestiers Résolu (PFR), si elles persistent à couper la forêt de leur territoire ancestral en Haute-Mauricie sans leur autorisation. PFR, Kruger, Barette Chapais et Gestion forestière du Saint-Maurice détiennent notamment des garanties d'approvisionnements forestiers sur ce vaste territoire, mais sans l'autorisation formelle de la nation atikamekw, déplore le chef d'Obedjiwan. Christian Awashish a de plus en plus de difficulté à contenir la colère de son peuple. « Il va falloir régler la question dans un court laps de temps, sinon ça pourrait dégénérer en conflit sur le territoire. »
14 mars 2015
La belle loi 
Un texte d'opinion de Richard Desjardins paru dans Le Journal de Montréal
6e texte de la série - Le rapport Coulombe 10 ans plus tard
Notre ministre Laurent Lessard, responsable des forêts, résumait, il n’y a pas longtemps, l’essentiel de ses préoccupations: «Nous sommes tributaires de ce qui se passe aux États-Unis.» Cela veut dire que lorsque la construction va bien là-bas, on fait rouler les usines. Lorsque ça ne va pas, on les ferme. Voilà où nous en sommes rendus après 150 ans de foresterie: une cour à bois américaine.
13 mars 2015
Infoman : C'est la faute à Greenpeace 
Un prise d'opinion d'Infoman sur Radio-Canada
Jean-René Dufort félicite le maire de Saguenay d'avoir attaqué des intellectuels de Greenpeace. Si l'entreprise Produits forestiers Résolu a perdu sa certification FSC, c'est à cause de ces barbus en anorak. Cela n'a rien à voir avec le fait que la certification est attribuée par un organisme de portée internationale. Sauver la planète? Faible excuse!
13 mars 2015
La CSN plaide pour que Résolu retrouve sa certification 
Un article paru sur le site de Radio-Canada
La CSN demande à Produits forestiers Résolu (PFR) de récupérer sa certification environnementale FSC le plus rapidement possible pour éviter de nouvelles pertes d'emplois. Selon la centrale syndicale, le groupe écologiste Greenpeace n'est pas responsable des difficultés que connaît actuellement la papetière. « Même si tous les écologistes se retiraient complètement de ce dossier demain matin, ça ne ferait pas en sorte que PFR retrouve sa certification. C'est FSC qui est en charge de ça », mentionne le président de la CSN, Jacques Létourneau.
13 mars 2015
Philippe Couillard invite Greenpeace « à se préoccuper du monde » 
Un article paru sur le site de Radio-Canada
Il réagissait à la sortie du maire de Saguenay, Jean Tremblay, qui invitait plus tôt cette semaine les travailleurs et les syndicats à se mobiliser « contre Greenpeace et les intellectuels de ce monde ». Philippe Couillard a refusé de commenter les propos du maire Tremblay, mais a plutôt lancé une invitation à Greenpeace. « J'aimerais ça vous entendre parler du monde un peu, lance le premier ministre. Réalisez les impacts de vos actions sur les travailleurs et sur les familles, et proposez des solutions. La solution, ça ne peut pas être "ce n'est pas grave, ils se trouveront d'autres emplois". »
13 mars 2015
Greenpeace comparée à «des terroristes» 
Un article paru dans le Journal de Québec
Richard Hébert, le maire Dolbeau-Mistassini, traite Greenpeace de «terroristes environnementaux et d’idéologues de bas niveau» et met en doute les intentions réelles des dirigeants de Greenpeace. «Leur but serait-il de la vengeance? Leurs actions risquent de fermer des régions. Je demeure très préoccupé par ce qui se passe, explique Richard Hébert. «Peut-être vont-ils poser des gestes avec comme objectif de fermer l’usine de Dolbeau». Du même coup, il décoche des tirs à l’endroit du gouvernement Couillard en se questionnant sur les résultats des négociations en cours afin que PFR recouvre sa certification environnementale FSC du Lac-Saint-Jean.
13 mars 2015
Resolute and Greenpeace at loggerheads 
Un article paru dans The Gazette
There is trouble in the forests of Quebec and Northern Ontario. Greenpeace, the environmental group whose tactics have led to arrests from Vancouver Island to Arctic Russia, is locked in a battle with Montreal-based Resolute Forest Products over the paper-maker’s logging practices in the slow-growing boreal forest. To convince Resolute’s customers to switch to greener suppliers, Greenpeace is using social media and spectacular protests. Last March, to bring the distant dispute home to Montrealers, Greenpeace activists scaled the cross on Mount Royal, draping banners that demanded justice for the boreal forest.
13 mars 2015
Les bonnes intentions : des oui, des mais 
Un texte d'opinion de Richard Desjardins paru dans Le Journal de Montréal
5e texte de la série - Le rapport Coulombe 10 ans plus tard
Il m’est arrivé une fois de parler avec l’ancien premier ministre Parizeau. Je lui demande s’il trouve normal qu’année après année les redevances forestières que le Trésor public encaisse de la part de l’industrie ne suffisent jamais à compenser pour les travaux de sylviculture que nous assumons. Il me répond: Non, ce n’est pas normal. La forêt est toujours gérée selon un modèle colonialiste. Lévesque aurait voulu changer tout ça dans les années 60, mais il en avait plein les bras avec la nationalisation de l’électricité. Et rien n’a été fait. Hélas!
13 mars 2015
Scientists question tropical protected areas' role under climate change 
Un article dans Science Daily
New research highlights how poor connectivity of protected area (PA) networks in Southeast Asia may prevent lowland species from responding to climate change. Tropical species are shifting to higher elevations in response to rising temperatures, but there has been only limited research into the effectiveness of current protected area networks in facilitating such movements in the face of climate change.
12 mars 2015
FSC: le maire de Saguenay s’attaque à une norme approuvée par l’industrie, rappelle Greenpeace 
Un article dans Le Devoir
Le Forest Stewardship Council (FSC) n’est pas une règle « imposée » par les « intellectuels » de Greenpeace, contrairement à ce que prétend le maire de Saguenay, Jean Tremblay. Il s’agit en fait d’une norme internationalement reconnue en matière de saine gestion forestière, rappelle Nicolas Mainville, responsable de la campagne Forêt chez Greenpeace. « Oui, on fait la promotion de cette norme, a-t-il expliqué mercredi. Mais la norme FSC ne provient absolument pas de Greenpeace. Elle a été mise sur pied il y a plus de 20 ans par des entreprises du secteur, des syndicats, des nations autochtones et des groupes environnementaux.
12 mars 2015
Résolu: Philippe Couillard ne fera pas changer les pratiques de Greenpeace, selon un porte-parole (VIDÉOS) 
Une entrevue à Radio-Canada
L'appel du premier ministre Philippe Couillard ne fera pas changer les pratiques de Greenpeace, a prévenu jeudi le porte-parole québécois du groupe écologiste, Nicolas Mainville. "Il a une profonde incompréhension du rôle de Greenpeace. On accompagne les entreprises lorsqu'elles font du bon travail sur le terrain", a déclaré M. Mainville en entrevue à La Presse Canadienne. Après le maire de Saguenay, Jean Tremblay, il y a quelques jours, le chef du gouvernement libéral s'en est pris à son tour à Greenpeace, affirmant que l'organisme ne pouvait pas se laver les mains des pertes d'emplois au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
12 mars 2015
La question des aires protégées 
Un texte d'opinion de Richard Desjardins paru dans Le Journal de Montréal
4e texte de la série - Le rapport Coulombe 10 ans plus tard
Nous, Blancs agriculteurs venus d’Europe, il nous fallait de la place pour cultiver et aussi du bois pour construire des maisons. La forêt nous apparaissait comme une sorte d’ennemie, d’autant plus qu’on pouvait s’y perdre, s’y faire manger tout rond par les bibittes ou simplement tuer par un Iroquois.
12 mars 2015
Greenpeace va trop loin 
Un article dans Le Quotidien
« Greenpeace ne doit pas seulement prendre en compte les aspects environnementaux, mais doit aussi considérer les effets de leurs campagnes sur les travailleurs de la forêt. » Le député de Roberval et premier ministre Philippe Couillard considère que l'organisme environnemental va trop loin. Même s'il demeure prudent dans ses commentaires, il juge la situation suffisamment préoccupante pour remettre Greenpeace à l'ordre. « Notre rôle est de rétablir la vérité. Nous avons le système forestier le plus strict au monde. Il faut le rappeler.
12 mars 2015
FSC: le maire de Saguenay s’attaque à une norme approuvée par l’industrie, rappelle Greenpeace 
Un article dans Le Devoir
Le Forest Stewardship Council (FSC) n’est pas une règle « imposée » par les « intellectuels » de Greenpeace, contrairement à ce que prétend le maire de Saguenay, Jean Tremblay. Il s’agit en fait d’une norme internationalement reconnue en matière de saine gestion forestière, rappelle Nicolas Mainville, responsable de la campagne Forêt chez Greenpeace.
12 mars 2015
Tordeuse de bourgeons d'épinette: tentative de freiner l'infestation 
Un article dans Le Soleil
Devant l'infestation de tordeuse de bourgeons de l'épinette (TBE) dans les forêts de l'Est québécois, Ressources naturelles Canada veut maintenant tenter de ralentir, voire de stopper cette épidémie à la frontière avec le Nouveau-Brunswick. Car pour le Québec, il n'y a plus grand-chose à faire pour freiner cet insecte ravageur.
12 mars 2015
Une idée verte qui prend racine 
Un article dans Le Fil
S'inspirer des forêts naturelles pour aménager un espace qui produit des noix, des fruits, des champignons et des plantes comestibles, voilà ce que propose le concept de forêt nourricière. Est-ce réaliste? Oui, croit Caroline Dufour-L'Arrivée, du Département de phytologie, qui travaille à la mise sur pied d'une entreprise pour aider ceux qui veulent se lancer dans ce type d'aventure.
12 mars 2015
Humans adapted to living in rainforests much sooner than thought 
Un article dans Science Daily
An international research team has shed new light on the diet of some of the earliest recorded humans in Sri Lanka. The researchers analyzed the carbon and oxygen isotopes in the teeth of 26 individuals, with the oldest dating back 20,000 years. They found that nearly all the teeth analyzed suggested a diet largely sourced from the rainforest.
12 mars 2015
Post-fire logging can reduce fuels for up to 40 years in regenerating forests, new study finds 
Un article dans Science Daily
Harvesting fire-killed trees is an effective way to reduce woody fuels for up to four decades following wildfire in dry coniferous forests, a study has found. "Large wildfires can leave behind thousands of acres of fire-killed trees that eventually become fuel for future fires. In the past, post-fire logging has been conducted primarily to recover economic value from those fire-killed trees," said the study's leader.
11 mars 2015
Le PDG de Résolu se réjouit du « cri du cœur » du maire Jean Tremblay 
Un article et une entrevue sur Radio-Canada
Le PDG de Produits forestiers Résolu se réjouit de l'intervention du maire de Saguenay contre Greenpeace. Le maire Jean Tremblay est furieux contre le groupe écologiste qui, estime-t-il, met en péril, par ses actions, l'avenir de l'industrie forestière dans la région. (Un texte de Gérald Fillion) En entrevue à RDI économie, Richard Garneau a parlé d'un véritable « cri du cœur du maire, qui a compris que ça allait avoir beaucoup d'impact dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean; on parle d'environ 3000 emplois ».
11 mars 2015
On se serait attendu 
Un texte d'opinion de Richard Desjardins paru dans Le Journal de Montréal
3e texte de la série - Le rapport Coulombe 10 ans plus tard
Ce rapport Coulombe (2004) était riche de contenu. Il y avait dans cette équipe, entre autres, un ingénieur forestier, un informaticien de la forêt, un biologiste, un sociologue. Ils ont rapidement cerné les problèmes pressants et proposé des solutions parfois radicales, mais néanmoins réalisables. Confronté à la rigueur de l’analyse, le gouvernement n’a pas eu d’autre choix que de l’accepter, du moins en paroles.
11 mars 2015
Agrile du frêne: valoriser les arbres coupés pour réduire la facture 
Un article dans le Journal Métro
La lutte à l’agrile du frêne, qui coûte déjà plusieurs millions de dollars par année, pourrait être amortie si l’on valorisait le bois coupé. Actuellement, les centaines de frênes coupés à Montréal en 2014 ont été déchiquetés en copeaux pour être brulés dans les papetières québécoises. Bref, les parties de ce bois noble ne sont pas valorisées.
10 mars 2015
Calculating economic value of forests often overlooks biodiversity, study finds 
Un article dans Forest News
If you are a land-use planner in a tropical country, how do you decide whether an area should be used to grow food, conserved for its biological diversity or protected for its ecosystem services (such as erosion control or pollination)?

Conventional yardsticks for measuring the value of ecosystem services miss the nuances of highly varied tropical landscapes, researchers say. They especially underestimate the economic value of places with high biodiversity; these sites are often far from populated areas, according to a new study in the journal Biological Conservation.

10 mars 2015
99 strange collective animal names 
Un article dans Mother Nature Network
Whether it's a shrewdness of apes, a pandemonium of parrots or a zeal of zebras, lots of animals have bizarre, little-known names when they cluster into crowds.
10 mars 2015
L'enquête publique 
Un texte d'opinion de Richard Desjardins paru dans Le Journal de Montréal
2e texte de la série - Le rapport Coulombe 10 ans plus tard
Jamais nous ne nous attendions, Robert Monderie et moi, à ce que notre documentaire L’Erreur boréale (1999) produise un tel effet auprès du grand public. Nous ne nous doutions pas à quel point les Québécois sont attachés à leur forêt. Comme un arbre en guise de colonne vertébrale. Les vacances préférées des gens d’ici: une chaloupe, une canne à pêche, un petit feu le soir, une tite toune.
9 mars 2015
New information helps predict future climate change impacts on global tropics 
Un article dans Science Daily
New measurements of tropical forests are being collected by scientists to gain a better understanding of how they respond to seasonal climate variations. "A better understanding of tropical forest behavior is needed because tropical forests serve as the lungs of Earth," noted a contributor to the study. "Tropical forests breathe in carbon dioxide -- a potent greenhouse gas -- and store it as vegetation biomass through photosynthesis."
9 mars 2015
Greenpeace comparée à «des terroristes» 
Un article dans Le journal de Québec
Richard Hébert, le maire Dolbeau-Mistassini, traite Greenpeace de «terroristes environnementaux et d’idéologues de bas niveau» et met en doute les intentions réelles des dirigeants de Greenpeace.
9 mars 2015
Amazonie : survolez la forêt avec Google Street View 
Un article dans N-3ds.com
Envolez-vous au cœur de l’Amazonie tout en restant chez vous. C’est désormais possible avec Google Street View. L’application vous permet de visiter la verdoyante forêt amazonienne, ainsi que ses rivières et ses villages. Cela a été fait en collaboration avec une association de la région.
9 mars 2015
Un oiseau que l'on croyait disparu est redécouvert 
Un article dans Huffington Post
Un oiseau que l'on croyait depuis longtemps disparu a été redécouvert en Birmanie par des scientifiques qui se sont servis pour cela d'un enregistrement de son chant, selon leur rapport publié dans une revue spécialisée. Cet oiseau, la Timalie de Jerdon (chrysomma altirostre altirostre de son nom scientifique, en anglais Jerdon's Babbler) est un petit oiseau brun de la taille d'un moineau. Il avait été vu pour la dernière fois en Birmanie en 1941 et l'espèce était considérée comme complètement disparue.
9 mars 2015
La faute à Napoléon  
Un texte d'opinion de Richard Desjardins paru dans Le Journal de Montréal
1er texte de la série - Le rapport Coulombe 10 ans plus tard
Ramolli sérieux par la Conquête en 1760, le Québec français, on était 60000 – la population de Granby aujourd’hui – encore ami avec pas mal d’Indiens, désargenté, s’est réfugié dans l’art de fabriquer de belles turlutes et beaucoup d’enfants par femme, laissant tout le reste de la réalité aux Britanniques. En fin de compte, tout nous a échappé, sauf Hydro-Québec et Bombardier, dont j’ai vu le logo incrusté dans les métros de Barcelone, de Mexico et de Paris. Sauf qu’ici, il n’y a même pas de train...
9 mars 2015
Climate change: why the Guardian is putting threat to Earth front and centre 
Un éditorial du Guardian
As global warming argument moves on to politics and business, Alan Rusbridger explains the thinking behind our major series on the climate crisis.
6 mars 2015
In the American West, a burnt forest is a healthy forest 
Un article dans The Ecologist
ire is an essential part of the life-cycle of the forests of the American West, writes George Wuerthner, and the complex, biodiverse habitat that burning creates sustains hundreds of species that cannot survive without it. So please - no more talk of forests 'recovering' after fire - OK?
6 mars 2015
Green lungs of our planet are changing 
Un article dans Science Daily
Are leaves and buds developing earlier in the spring? And do leaves stay on the trees longer in autumn? Do steppe ecosystems remain green longer and are the savannas becoming drier and drier? In fact, over recent decades, the growing seasons have changed everywhere around the world, according to research based on satellite data. The results are expected to have consequences for agriculture, interactions between species, the functioning of ecosystems, and the exchange of carbon dioxide and energy between the land surface and the atmosphere.
6 mars 2015
The (Forest) Island Effect 
Un article dans le site IUCN
Could planting trees in islands, rather than in rows, improve the rate of tropical forest recovery?
When one thinks about forest restoration likely the first thing that comes to mind is planting trees. This isn’t the only way to restore deforested land, but it is one of the most common. When we plant trees, we usually plant them in rows. But think about what a naturally recovering forest looks like in an area that was previously used for agriculture or livestock grazing. After a few years this land will typically sport scattered patches of young trees and shrubs in a highly disorganized, yet more organic pattern. As a restoration ecologist I have thought a great deal about how to design land recovery strategies that are both cost effective and as similar to natural processes as possible. Would planting trees in patches or islands rather than in systematic rows produce a more heterogeneous, resilient system? Could we reduce restoration costs by requiring fewer seedlings to grow, plant, and maintain?
5 mars 2015
Rosemère poursuivie parce qu’elle veut protéger une forêt 
Un article dans le Journal de Montréal
La municipalité de Rosemère fait face à deux poursuites totalisant près de 22 M$ parce qu’elle souhaite protéger une des dernières forêts sur son territoire.Les Habitations GERMAT réclame à Rosemère la somme de 5,2 M$ parce qu’elle lui refuse un permis de construction pour développer ses lots dans le boisé. Une autre entreprise, détenue par Normand Goyette et Jessica Pilon, exige depuis 2010 une compensation s’élevant à 16,7M$. « C’est clair, les gens ne veulent pas que l’on développe ce qui reste du boisé du Grand Côteau. De Montréal à Mont-Laurier, il y a beaucoup de monde qui nous surveille. C’est un joyau de notre territoire, on n’a pas l’intention d’y toucher», argumente la mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc.
5 mars 2015
Humans cause erosion one hundred times faster than normal 
Un article dans Mongabay
Experts have long linked deforestation and intensive farming to worsening erosion rates around the world. Although studied extensively, determining erosion rates due to human-induced activities has rarely been quantified by scientists. However, new research conducted by geologists finds that erosion rates in the southeastern United States increased one hundred times after the arrival of European colonists in the 1700s due to tree clearing and unsustainable agriculture practices. One of the researchers, Paul Biermann, a geologist from the University of Vermont, told mongabay.com that he has been studying erosion rates and landscape change ever since he came to Vermont and saw the dramatic human imprint on the landscape.
4 mars 2015
Direct evidence that drought-weakened Amazonian forests 'inhale less carbon' 
Un article dans Science Daily
Direct evidence of the rate at which individual trees in the Amazonian basin 'inhale' carbon from the atmosphere during severe drought has been provided by an international research team. Researchers found that while the rate of photosynthesis was constant among trees on plots unaffected by drought, rates on the six drought-affected plots dropped significantly (as compared with before the 2010 drought). They also discovered that while the growth rates of drought-affected plots were unchanged, levels of tissue maintenance and the general health of trees were reduced.
4 mars 2015
Amazon deforestation 'threshold' causes species loss to accelerate 
Un article dans Science Daily
One of the first studies to map the impact of deforestation on biodiversity across entire regions of the Amazon has found a clear 'threshold' for forest cover below which species loss becomes more rapid and widespread. By measuring the loss of a core tranche of dominant species of large and medium-sized mammals and birds, and using the results as a bellwether, the researchers found that for every 10% of forest loss, one to two major species are wiped out. This is until the threshold of 43% of forest cover is reached, beyond which the rate of biodiversity loss jumps from between two to up to eight major species gone per 10% of disappeared forest.
4 mars 2015
Genetic data can help predict how pine forests will cope with climate change 
Un article dans Science Daily
Data from only a small number of gene variants can predict which maritime pine trees are most vulnerable to climate change, scientists report. The results will improve computer models designed to forecast where forests will grow as the climate changes, and promises to help forestry managers decide where to focus reforestation efforts. The results will also guide the choice of tree stocks.
3 mars 2015
Some tropical plants pick the best hummingbirds to pollinate flowers 
Un article dans Science Daily
Rather than just waiting patiently for any pollinator that comes their way to start the next generation of seeds, some plants appear to recognize the best suitors and 'turn on' to increase the chance of success. These findings stem from the discovery that the showy red and yellow blooms of Heliconia tortuosa, an exotic tropical plant, recognize certain hummingbirds by the way the birds sip the flowers' nectar. The plants respond by allowing pollen to germinate, ultimately increasing the chances for successful seed formation.
3 mars 2015
500 000 $ pour Lucien Bouchard, c’est approprié, estime Couillard 
Un article dans ICI Radio-Canada
Le premier ministre, Philippe Couillard, ne trouve pas exagéré le contrat de gré à gré de 500 000 $ que son gouvernement a accordé à Lucien Bouchard pour agir comme médiateur dans le différend entre l'État québécois, l'entreprise Produits forestiers Résolu et les communautés cries et innues du Lac-Saint-Jean. Interrogé mardi à Paris, où il poursuit sa visite officielle, M. Couillard a souligné que la somme évoquée ne concernait pas que M. Bouchard, mais aussi « ceux qui l'entourent ». Pour le reste, l'importance de l'enjeu et la compétence de M. Bouchard justifient à ses yeux pleinement ce mandat. « Il faut absolument régler cette question-là, plaide-t-il. C'est tellement important pour le Québec cette question de certification des produits forestiers de Résolu, notamment dans ma région, le Lac-Saint-Jean. Il y a littéralement des milliers et des milliers d'emplois et des centaines de millions de retombées économiques en jeu ».
3 mars 2015
Contrat de gré à gré de 500 000 $ pour Lucien Bouchard et son adjoint 
Un article dans le Journal de Montréal
L'ancien premier ministre Lucien Bouchard et son adjoint pourront toucher jusqu'à 500 000 $ pour la médiation du litige entre le gouvernement du Québec, Produits forestiers Résolu et les communautés cries et innues du Lac-Saint-Jean, a appris notre Bureau parlementaire. Nommé par le gouvernement Couillard en janvier, Me Bouchard est chargé de dénouer l'impasse entre les Cris et Québec, après que le régime forestier convenu dans la paix des braves ait été étendu à certains territoires se trouvant à l’extérieur des limites établies par la Convention de la Baie-James et du Nord québécois.
2 mars 2015
Coupe de bois sur Antiscosti : un moratoire est réclamé 
Un article dans Radio-Canada
Plus de la moitié des résidents de Port-Menier s'oppose à la coupe de bois de la société en commandite SOLIFOR sur l'Île d'Anticosti. Cette société détenue par le Fonds de Solidarité de la FTQ a commencé ses travaux l'an dernier.
28 février 2015
Résolu appuie les efforts de Québec pour défendre la production forestière de la province 
Un article dans Radio-Canada
Produits forestiers Résolu salue les efforts de promotion du gouvernement québécois à l'étranger pour contrer la campagne du groupe écologiste Greenpeace, qui discrédite les pratiques environnementales de la multinationale.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, a expliqué le régime forestier à une trentaine de représentants du Québec à l'étranger. Il a aussi rencontré de grands acheteurs américains et européens pour les informer de la rectitude environnementale à laquelle l'industrie est soumise dans les forêts publiques de la province.

27 février 2015
Modern logging techniques benefit rainforest wildlife 
Un article dans Science Daily
The value of a modern logging technique has been revealed for maintaining biodiversity in tropical forests that are used for timber production. The most comprehensive study of Reduced-Impact Logging (RIL) to date has been completed, surveying wildlife communities over a five-year period before and after timber harvesting.
26 février 2015
Researchers propose improvements for Peru's protected areas 
Un article dans Mongabay
In a study published recently in PLOS ONE, researchers examined Peru's network of protected areas. They found that many of these don't exist in the areas most important for preserving the country's biodiversity and addressing its threats, and suggest alternatives to make the system more effective. To understand the conservation gaps identified through this study, it is first necessary to know what a conservation goal is.
26 février 2015
Contribution de près de 1M$ de Desjardins au projet Carbone boréal 
Un article dans Le Courrier du Saguenay
Desjardins a versé une importante contribution de près d’un million de dollars à l’Université du Québec à Chicoutimi pour son projet Carbone boréal, piloté par la Chaire en écoconseil.
26 février 2015
Saint-Laurent, dernier refuge contre l’agrile du frêne 
Un article dans Le Journal Métro
L’agrile du frêne continue d’être un véritable fléau pour Montréal. Selon le dernier recensement effectué par la ville, sur les 19 arrondissements, un seul résiste cette année à la contamination. Saint-Laurent, grâce à un investissement de plus de 100 000$, ne compte actuellement aucun cas recensé sur son territoire. En 2011, lorsque l’agrile du frêne a été découvert pour la première fois à Saint-Laurent, les élus n’ont pas tardé à agir. «Dès que nous avons trouvé des frênes infectés, nous avons réagi rapidement afin de les abattre et de vacciner les arbres présents dans leur entourage immédiat. Nous avons donc immédiatement réduit le foyer d’infestation,» explique Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent.
26 février 2015
Des mesures de protection des milieux humides reportées de trois ans 
Un article dans La Presse
Le gouvernement Couillard a reporté hier de trois ans l'adoption de mesures permanentes pour protéger les milieux humides. Le ministre de l'Environnement, David Heurtel, a également lancé une vaste refonte d'un régime d'évaluation environnementale qu'il juge trop lourd.
26 février 2015
Forest tree seeds stored in the Svalbard seed vault 
Un article dans Science Daily
A new method for the conservation of the genetic diversity of forest trees will see its launch on 26 February 2015, as forest tree seeds are for the first time stored in the Svalbard Global Seed Vault on the Spitsbergen Island, protected by permafrost. Conserving the genetic resources of forest trees is part of the mandate of the Natural Resources Institute Finland.
25 février 2015
Felling of tropical trees has soared, satellite shows, not slowed as UN study found 
Un article dans Science Daily
The rate at which tropical forests were cut, burned or otherwise lost from the 1990s through the 2000s accelerated by 62 percent, according to a new study which dramatically reverses a previous estimate of a 25 percent slowdown over the same period.
25 février 2015
Le gouvernement Harper annonce un nouvel investissement dans l'innovation en foresterie 
Un communiqué du gouvernement fédéral
La secrétaire parlementaire Kelly Block, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada et ministre de l'Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l'Ontario, l'honorable Greg Rickford, a annoncé aujourd'hui un investissement de 20,6 millions de dollars destiné à soutenir l'innovation dans l'industrie forestière, en appui à la création et au maintien d'emplois pour les Canadiens. Cette nouvelle aide financière à l'industrie forestière fait partie de la stratégie d'ensemble suivie par le Canada pour accroître la capacité d'innovation et la compétitivité de cette industrie. La secrétaire parlementaire en a fait l'annonce pendant le discours programme qu'elle prononçait à l'occasion du congrès annuel de l'Association de l'industrie forestière de l'Ontario, tenu à Toronto. Les fonds annoncés aujourd'hui soutiendront en 2015-2016 les recherches que réalisera FPInnovations, l'organisme national de recherche que dirige l'industrie forestière du Canada, en vue d'appuyer la mise au point de technologies, de procédés et de produits de pointe dans l'industrie.
25 février 2015
Québec modernisera sa loi sur l'environnement 
Un article de Radio-Canada
Le ministre du Développement durable David Heurtel reporte d'encore trois ans l'adoption d'une loi sur les milieux humides, mais annonce une « modernisation » du régime d'autorisation environnementale de la Loi sur la qualité de l'environnement (LQE). Le ministre Heurtel affirme que le régime sera plus « clair », plus « prévisible » alors que seront maintenus les plus « hauts standards en matière d'environnement ». Par exemple, une nouvelle LQE permettra d'alléger les demandes d'autorisation lors de transferts d'entreprise ou de renouvellement de certifications, précise-t-il.
25 février 2015
Promotion sur la scène internationale - Le ministre Lessard présente le régime forestier aux représentants du Québec à l'étranger 
Un communiqué du gouvernement du Québec
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, a fait une présentation sur le régime forestier québécois à une trentaine de représentants du Québec à l'étranger dans le cadre de son plan de promotion de la forêt. « Avec la reprise du marché du bois d'œuvre et l'augmentation de la demande internationale pour des produits à faible empreinte écologique, le Québec doit saisir l'occasion de se faire connaître comme un fournisseur écologique de bois. Cette rencontre témoigne une fois de plus de notre volonté de faire rayonner la gestion forestière du Québec partout dans le monde », a tenu à préciser le ministre Lessard.
23 février 2015
La Société de cogénération de Saint-Félicien sera approvisionnée en écorces 
Un article sur le site de Radio-Canada
Le gouvernement du Québec vient en aide à la Société de cogénération de Saint-Félicien pour résoudre son problème d'approvisionnement en écorces et assurer le maintien de ses activités.
23 février 2015
Une recherche de moins en moins distincte 
Un article dans Le Devoir
En novembre dernier, l’Association canadienne pour le savoir (Acfas) a appelé les chercheurs à se faire entendre pour protéger les investissements gouvernementaux en recherche. Entrevue avec sa présidente, Louise Dandurand, dans un contexte politique qui laisse planer plusieurs doutes sur l’avenir de la recherche universitaire. Le gouvernement Couillard demeure flou sur ce qui subsistera de la Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI). Est-ce que cela vous inquiète ? Nous sommes extrêmement inquiets. La communauté scientifique l’est dans son ensemble. Depuis l’arrivée du gouvernement Couillard, c’est le silence radio. Une première décision qui nous a surpris et inquiétés, ce fut de scinder le couple « recherche » et « innovation » dans deux ministères différents...
23 février 2015
Tordeuse du bourgeon d'épinette : l'industrie forestière juge l'aide insuffisante 
Un article sur le site de Radio-Canada
Alors que le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, se réjouit de voir s'intensifier la récupération du bois infesté par la tordeuse des bourgeons de l'épinette, les entreprises forestières de la Côte-Nord estiment toujours insatisfaisantes les propositions du ministère.
23 février 2015
Agrile du frêne: 12,9 millions pour reboiser Montréal 
Un article dans La Presse
Le verdissement et la lutte contre l'agrile du frêne s'accélèrent à Montréal: l'administration Coderre a annoncé hier un investissement de 12,9 millions visant à atteindre les objectifs de plantation d'arbres et à combattre l'insecte ravageur. De cette somme, 5,1 millions iront directement à la lutte contre l'agrile du frêne, dont l'évolution est «exponentielle», selon le parti d'opposition Projet Montréal. De huit arbres contaminés en 2011, Montréal est passé à 572 frênes infectés en date d'hier. Il y a deux ans, ce chiffre s'établissait à 149.
23 février 2015
L’agrile du frêne a battu des records en 2014: La Ville de Montréal injecte 12,9 millions pour protéger et reboiser les espaces publics 
Un article dans Le Devoir
Malgré tous les efforts, l’agrile du frêne poursuit ses ravages à l’échelle de l’île de Montréal. À défaut de pouvoir enrayer l’épidémie, l’administration Coderre s’est engagée dimanche à injecter près de 13 millions de dollars en 2015 pour combattre le petit insecte venu d’Asie et accélérer ses efforts visant à reboiser les espaces publics. À Montréal, où l’on dénombre 200 000 frênes sur le domaine public, un arbre de rue sur cinq est un frêne. De 2011 à 2013, près de 200 arbres ont été abattus sur le territoire. L’année 2014 aura été record, puisque 572 arbres ont dû être coupés et détruits en raison de l’insecte ravageur, uniquement sur les terrains publics. En tenant compte des arbres rasés sur des terrains privés, le bilan monte à près de 1100 frênes disparus. L’année 2015, elle, s’annonce encore pire.
23 février 2015
Want Your City to Thrive? Look to Its Trees 
Un article dans CityLab
Communities like Culver City, California, are focusing on urban forest plans to help protect a major economic and environmental asset: the tree canopy. To paraphrase a beloved children's book, trees are nice—they give us oxygen, filter air pollutants, and absorb rainwater. Plus, research shows that trees in urban areas slow down traffic, foster civic pride and identity, and improve property values. These perks haven't been lost on officials in Culver City, a neighborhood in ever-greenifying Los Angeles whose picturesque tree-lined streets are among the most coveted and expensive places to live in the area. Like a growing (sorry) number of American cities, Culver City is developing an urban forest master plan to ensure the long-term health and sustainability of its tree canopy.
19 février 2015
Assessing carbon stock value of forests is tricky business, study finds 
Un article dans Mongabay
With financial incentives encouraging maintenance of carbon stocks and the increased popularity of carbon trading between countries, a forest has become economically a lot more than a clump of trees that supplements livelihoods. A forest now has an intrinsic value by just existing, a value that can be measured in economic terms. A study recently published in Forest Ecology and Management examines the carbon stock value of forests in Guyana, finding dramatic differences between different kinds of cover and land-use types. Tropical forests are among the most valuable in terms of carbon stocks. Globally, tropical forests sequester about 2.4 billion metric tons, according to a study published in Proceedings of the National Academy of Sciences in 2011. However, the same forests come under the most intense conversion pressures, due to factors like logging, forest fragmentation and clearing for agriculture. Another study, published in Science, showed that land conversion accounted for emissions of about 1.3 billion metric tons of carbon per year between 1990 and 2007.
19 février 2015
Le secret de vieillesse des baobabs expliqué par leur cavité 
Un article dans La Presse
Des chercheurs ont percé le secret de l'extraordinaire longévité des baobabs d'Afrique en s'intéressant à l'étrange cavité d'un spécimen mozambicain âgé de 900 à 1400 ans, formé par plusieurs pousses ayant fusionné. Le baobab de Lebombo, emblématique des nombreux baobabs dont la silhouette massive et les branches ressemblant à des racines ornent les savanes arides du continent, affiche l'honorable circonférence de 21,44 mètres, selon un article publié récemment par la revue scientifique PLoS One. Situé près du célèbre parc sud-africain Kruger, l'arbre est sur un sentier écologique fermé aux touristes.
19 février 2015
Le mépris de la science 
Un éditorial dans La Presse
Il y a un lien entre l'éclosion de cas de rougeole au Québec et la fermeture évitée de justesse de l'Observatoire du Mont-Mégantic. Il y a aussi un lien entre ces deux incidents et la bataille, dite citoyenne, contre les compteurs intelligents d'Hydro-Québec. Ce lien, c'est la science. Ou plutôt, l'existence de courants, extrêmement troublants, de refus de la science, qui s'expriment ici et ailleurs, de refus des décisions qui reposent sur la connaissance et la recherche, d'incompréhension du rôle central que peut jouer la science dans une société avancée.
18 février 2015
Bat populations in post-wildfire habitats 
Un article dans Science Daily
Researchers are measuring bat populations in post-wildfire forests of Arizona. Bats are considered an indicator species of habitat health.
18 février 2015
Long-term changes in dead wood reveal new forest dynamics 
Un article dans Science Daily
Healthy forest ecosystems need dead wood to provide important habitat for birds and mammals, but there can be too much of a good thing when dead wood fuels severe wildfires. A scientist compared historic and recent data from a forest in California's central Sierra Nevada region to determine how logging and fire exclusion have changed the amounts and sizes of dead wood over time.
18 février 2015
Scientists identify the 13 most important research challenges to face global change in the Mediterranean region 
Un article dans Science Daily
Scientists consider it key to understand why droughts kill so many trees and the influence of local forest histories on tree mortality. They also warn that we know very little about the joined effects of different disturbances on each ecosystem, and highlight the necessity to plan research projects covering more time and space.
18 février 2015
Electricity from biomass with carbon capture could make western US carbon-negative 
Un article dans Science Daily
Biomass conversion to electricity combined with technologies for capturing and storing carbon, which should become viable within 35 years, could result in a carbon-negative power grid in the western US by 2050. That prediction comes from an analysis of various fuel scenarios. Bioenergy with carbon capture and sequestration may be a better use of plant feedstocks than making biofuels.
18 février 2015
Selective logging causes long-term changes to forest structure 
Un article dans Mongabay
Selective logging is causing long-term changes to tropical forests in Africa by facilitating the growth of weeds and vines, which reduces plant diversity and diminishes carbon storage, reports a new paper published in the journal Ecological Research. The paper, led by Roberto Cazzolla Gatti of the University of Tuscia and the Euro-Mediterranean Centre for Climate Change, is based on field data from more than 500 plots in Sierra Leone, Ghana, Cameroon and Gabon. The researchers compared several traits across primary, selectively-logged, and secondary forests to evaluate the impacts of selective timber harvesting on forest structure. They found that even low-intensity logging causes sustained ecological changes to African forests.
18 février 2015
Conservation de la Faune: vous me lancez de la poudre aux yeux avec votre prix honorifique 
Un blogue de Tommy Montpetit dans Huffington Post
La Loi sur les espèces menacées ou vulnérables (LEMV) fêtait ses 25 ans en juin dernier. Dans le cadre du Forum science environnement qui se tient le 18 février 2015, le gouvernement du Québec souhaite souligner la contribution de quelques individus à la protection des espèces menacées, dont la mienne dans la catégorie Conservation de la Faune. J'ai eu la chance de recevoir nombre de prix et reconnaissances au cours des dernières années pour le travail acharné que l'on me reconnaît à vouloir protéger la rainette faux-grillon. À chaque occasion, je me suis senti honoré et privilégié. Cette fois-ci, cependant, c'est un profond malaise qui m'envahit. Plutôt qu'une médaille au cou, j'ai l'impression que c'est une poignée dans le dos qui m'attend si je participe à cette cérémonie. À l'image de la mise en œuvre de cette loi, cette reconnaissance m'apparaît n'être que de la poudre aux yeux.
17 février 2015
Rosemère poursuivie parce qu’elle veut protéger une forêt 
Un article dans le Journal de Montréal
La municipalité de Rosemère fait face à deux poursuites totalisant près de 22 M$ parce qu’elle souhaite protéger une des dernières forêts sur son territoire.Les Habitations GERMAT réclame à Rosemère la somme de 5,2 M$ parce qu’elle lui refuse un permis de construction pour développer ses lots dans le boisé. Une autre entreprise, détenue par Normand Goyette et Jessica Pilon, exige depuis 2010 une compensation s’élevant à 16,7M$.

« C’est clair, les gens ne veulent pas que l’on développe ce qui reste du boisé du Grand Côteau. De Montréal à Mont-Laurier, il y a beaucoup de monde qui nous surveille. C’est un joyau de notre territoire, on n’a pas l’intention d’y toucher», argumente la mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc.

17 février 2015
Québec met fin à deux programmes de subvention de la recherche en forêt 
Un article sur le site de Radio-Canada
Le gouvernement Couillard vient d'abolir le volet V du Programme de recherche en partenariat sur l'aménagement et l'environnement forestiers, ainsi que le Programme d'appui à la recherche forestière.
17 février 2015
Laval et la Corporation du Bois de l’Équerre s’entendent pour trois ans 
Un article dans L'Écho de Laval
La Ville de Laval renouvelle son partenariat avec la Corporation pour la mise en valeur du Bois de l’Équerre pour une durée de trois ans. L’entente, rétroactive à 2014, s’étend jusqu’en 2016. Le contrat confie la gestion des 118 hectares à l’organisme qui en assurera la surveillance, l’entretien, la conservation et la mise en valeur. En plus, il sera en charge de l’accueil des citoyens et du programme de sensibilisation et d’éducation auprès de la population. «Cette entente permettra aux bénévoles de l’organisme sans but lucratif de poursuivre ses activités éducatives et récréatives afin que toute la communauté lavalloise puisse accéder à ce lieu unique, et qu'elle prenne conscience des bienfaits d'une telle richesse en milieu urbain», a souligné Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose et membre du comité exécutif.
12 février 2015
Québec et l'industrie s'entendent 
Un article dans Le Quotidien
L'industrie forestière et le gouvernement signent une entente pour établir un meilleur partage des rôles et des responsabilités de planification et de certification forestières afin d'accroître son efficacité. Cela pourrait éviter les problématiques pour l'obtention de certaines normes environnementales comme FSC.
10 février 2015
COMPRESSIONS AU MINISTÈRE DE LA FAUNE: Plus de 100 postes seront supprimés 
Un article dans Le Devoir
L’ensemble du Québec subira les contrecoups des compressions imposées par le gouvernement Couillard au ministère de la Faune. Pas moins d’une centaine de postes de professionnels devraient être supprimés, révèlent les informations obtenues par Le Devoir. Une situation qui soulève de vives inquiétudes au sein même du ministère, qui se voit amputer d’une part importante de son expertise scientifique. Selon ce qui se dégage d’une compilation de données chiffrant les compressions du secteur Faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), plus de 100 emplois ont été supprimés ou devraient l’être au cours des prochains mois. Aucune région du Québec n’a été épargnée par le plan mis en place par les libéraux. Parmi les postes de professionnels qui disparaîtront bientôt, on compterait une vingtaine de biologistes, donc des scientifiques. « Plusieurs sont des jeunes possédant déjà des années d’expérience dans leurs domaines respectifs. Donc, en clair, on perd une part importante de la relève », a expliqué une source qui a souhaité conserver l’anonymat, par peur de représailles.
9 février 2015
Développement forestier - Selon les Chefs de la Nation Innue, le premier ministre Couillard s'en prend inutilement au caribou 
Un communiqué de la Nation Innue
Bien que le développement économique soit également une préoccupation majeure pour la Nation Innue, les Chefs Innus restent convaincus que la protection de la faune et de la flore est fondamentale dans une perspective de développement durable. « Monsieur Couillard maintient que seul un petit pourcentage des hardes de caribou forestier se situe au Sud de la forêt exploitable et que ces hardes cohabitent avec les coupes forestières, alors que les experts gouvernementaux eux-mêmes contredisent cette position » mentionne le Chef Martin Dufour, d'Essipit. Selon ses propres experts de l'Équipe de rétablissement du caribou forestier au Québec, l'aire de répartition de cette espèce se situe approximativement entre le 49° et le 55° de latitude Nord. Le Nitassinan - territoire de la Nation Innue - se situe en partie dans cette aire de répartition.
9 février 2015
Québec injectera 450 millions sur 2 ans en travaux sylvicoles 
Un article dans Les Affaires
Québec injectera 450 millions de dollars sur deux ans dans des travaux sylvicoles dans les zones d'exploitation forestière, soit 225 millions en 2015-2016 et la même somme en 2016-2017, mais n'est pas encore prêt à annoncer une révision de la limite nordique d'exploitation. L'annonce des investissements a été faite lundi par le premier ministre Philippe Couillard à Dolbeau-Mistassini, dans sa circonscription de Roberval au Lac-Saint-Jean. Les investissements en travaux sylvicoles sont habituellement annoncés sur une base annuelle mais la décision d'en faire une annonce sur deux ans vise à assurer une plus grande sécurité aux travailleurs forestiers qui oeuvrent dans ce domaine.
9 février 2015
Espèces menacées: le gouvernement enfonce le clou 
Un blogue de la SNAP
Des postes de biologistes supplémentaires seront supprimés au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), a dévoilé Le Devoir. Les experts concernés travaillent entre autres sur les espèces menacées - dont le caribou de la Gaspésie - et sur la biodiversité du territoire nordique. Ces coupures s'ajoutent aux 53 postes abolis au sein du même ministère, en août dernier, et ont toutes été dénoncées par l'Association des Biologistes du Québec et plusieurs groupes environnementaux. Tout cela alors que les équipes de rétablissement qui travaillent sur le sort de 14 espèces vulnérables ou menacées au Québec sont suspendues jusqu'en avril prochain, sans promesse d'être remises sur pied.
6 février 2015
L’ABQ demande au gouvernement de protéger l’expertise des biologistes au sein de la fonction publique 
Un communiqué de l'ABQ
L’Association des biologistes du Québec (ABQ) s’inquiète des coupures de postes de biologistes annoncées au gouvernement du Québec. La société québécoise se prive ainsi d’une expertise vitale dans le contexte de protection de l’environnement, de préservation des espèces animales et de développement de zones naturelles. Ces coupures affecteraient plus d’une dizaine d’employés du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), dont au moins neuf biologistes. La direction générale de l’expertise sur la faune et ses habitats (DGEFH) serait cette fois particulièrement touchée et ce, sans égard à l’importance des dossiers dont elle est responsable. Ces coupures s’ajoutent au 15% des postes de cette direction qui ont été perdus à l’automne 2014, pour une diminution totale d’environ 30% des postes en seulement deux ans.
5 février 2015
Scientists, conservationists call for more inclusive efforts to save forests 
Un article dans Mongabay
A group convened by one of the world's leading scientific institutions has issued a call for greater protection of primary forests and more inclusive approaches to conservation. Last month the California Academy of Sciences in San Francisco brought together 167 scientists, educators, civil society leaders, artists, and interested members of the public at the Forest Solutions Summit to discuss approaches for bolstering protection and wiser management of global forests. The one-day event featured dozens of speakers from around the world, ranging from an Ethiopian conservationist to a high school teacher from Minnesota.
5 février 2015
Ecosystem services pioneer wins $1M award 
Un article dans Mongabay
Forest Trends, a non-profit that is working to develop market-based tools and approaches to value ecosystems for the services they afford, has won a million dollar award from the John D. and Catherine T. MacArthur Foundation. The MacArthur Award for Creative and Effective Institutions, announced today, was given to nine organizations, all of which were previous MacArthur grantees. Forest Trends was selected for "[bringing] the value of forests into the modern economy."
5 février 2015
50 ans d'histoire et de succès 
Un article dans Le Fil
Plus grande forêt d'enseignement et de recherche universitaire au monde, la forêt Montmorency est, depuis 50 ans, un immense terrain de jeu pour les chercheurs, les étudiants et les amoureux du grand air.
5 février 2015
L’expertise scientifique écope 
Un article dans Le Devoir
Austérité oblige, le couperet tombe de nouveau sur le ministère de la Faune. Le Devoir a appris que le gouvernement Couillard éliminera des postes de scientifiques qui travaillaient sur des projets liés à des espèces en péril, au contrôle de la rage et à la faune aquatique. Des compressions qui risquent d’avoir des impacts majeurs dans plusieurs régions du Québec. Les informations obtenues auprès de différentes sources révèlent que 11 des 22 professionnels contractuels travaillant pour la Direction générale de l’expertise sur la faune et ses habitats (DGEFH) et basés à Québec perdront leur poste au cours des prochaines semaines, voire des prochains mois. La majorité d’entre eux travaillaient pour le gouvernement depuis plus de cinq ans. De ces onze nouvelles suppressions de postes, neuf frappent des biologistes qui menaient des projets majeurs en matière de gestion de la faune.
5 février 2015
Shade coffee is for the birds 
Un article dans Science Daily
The conservation value of growing coffee under trees instead of on open farms is well known, but hasn't been studied much in Africa. So biolgists studied birds in the Ethiopian home of Arabica coffee and found that "shade coffee" farms are good for birds, but some species do best in forest.
4 février 2015
Communities create timber company to protect Sumatran forest 
Un article dans Mongabay
The village of Pekandangan sits on the border of Register 39, a 41,000-hectare protected forest containing the headwaters of the Way Seputih River. The Way Seputih is the longest and most important river in the area, providing irrigation to the rice fields in Lampung Tenga before flowing into the Betik swamp and the Java Sea. The protected area is also home to rare and endangered species such as Sumatran tigers (Panthera tigris sumatrae) and sun bears (Helarctos malayanus). Realizing the ecological value of the area, M. Sidik established an NGO called the Way Seputih Conservation Foundation to protect the watershed. He expected convincing the locals to stop cutting down the forest would be difficult. What he didn't expect was that the best way to do this would be to establish a timber cooperative.
3 février 2015
Québec cède sa souveraineté à FSC 
Un article dans Le Quotidien
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs prend un virage important alors qu'il a choisi de soumettre à la norme FSC (Forest Stewarship Council) les dispositions du Règlement sur l'aménagement durable des forêts qui permettra de mettre en vigueur certaines dispositions particulières du nouveau régime forestier.
3 février 2015
De nouveaux outils pour un aménagement durable des forêts dans les réserves fauniques 
Un article dans Gaïa Presse
La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a réalisé un important projet pour les réserves fauniques sous sa gestion dans la province, grâce au soutien financier de la Fondation de la faune du Québec et son programme Gestion intégrée des ressources pour l’aménagement durable de la faune en milieu forestier. Le but du projet visait à examiner comment l’aménagement écosystémique préconisé par le nouveau régime forestier pouvait être contributif à la vocation de conservation, de mise en valeur et d’utilisation de la faune des réserves fauniques.
3 février 2015
« Un arbre sait s’il est de la même espèce que son voisin ou non » 
Un article dans Terra Eco
On les pense immobiles, silencieux, presque inertes. Tout faux. Les arbres sont loin d'avoir révélé tous leurs secrets. Entretien passionnant avec le biologiste Francis Hallé, à l'origine du film de Luc Jacquet, « Il était une forêt ». Un grand entretien sur les arbres ? Là, maintenant ? Oui. Parce que parler des arbres avec Francis Hallé, c’est aussi s’interroger sur la nature humaine. Il est l’auteur d’un Eloge de la plante (Seuil, 2014) et d’un Plaidoyer pour l’arbre (Actes Sud, 2005). Il fut l’un des premiers hommes à explorer la canopée des forêts tropicales, cet écosystème aussi riche que méconnu où la cime des grands arbres rencontre les premiers rayons de soleil. Après une carrière tout entière consacrée à l’étude du végétal, le biologiste Francis Hallé est aujourd’hui, à 77 ans, l’acteur, le témoin et le vulgarisateur des énormes avancées scientifiques actuelles dans ce domaine.
2 février 2015
Tree species influence boreal forest fire behavior, subsequent effects on climate 
Un article dans Science Daily
For a better understanding of how forest fires behave and interact with climate, scientists are turning to the trees. A new study shows that differences in individual tree species between Eurasia and North America alter the continental patterns of fire -- and that blazes burning the hottest actually cool the climate.
2 février 2015
Côte-des-Neiges - Notre-Dame-de-Grâce: Les arbres touchés par l'agrile du frêne recyclés 
Un article dans TVA Nouvelles
Les ébénistes de l'arrondissement de Côte-des-Neiges - Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG), à Montréal, sont les premiers à recycler les arbres abattus à cause de l'agrile du frêne. Ils se servent maintenant d'une partie de ce bois pour faire du mobilier urbain. Depuis l'an dernier, les services de CDN-NDG ont déjà découpé plus de 230 frênes qui ont été infestés par l'agrile du frêne, ce petit insecte qui ravage la couche de l'arbre située entre l'écorce et le bois du tronc. Il y a quelques semaines, l'arrondissement a annoncé qu'ils en découperaient 430 additionnels au cours des prochains mois.
2 février 2015
Un pas de géant pour la protection des milieux humides forestiers dans la MRC de Lotbinière 
Un article dans GaïaPresse
L’Association forestière des deux rives (AF2R) est fière de dévoiler, en cette Journée mondiale des milieux humides, les résultats très satisfaisants de son projet de conservation volontaire de milieux humides forestiers dans la MRC de Lotbinière. Lancé au printemps 2014, le projet a permis de rejoindre près d’une vingtaine de propriétaires fonciers et de conserver vingt (20) milieux humides. Le tout représente près de 100 hectares de milieux naturels protégés qui constituent des habitats fauniques et floristiques importants du territoire.
2 février 2015
L’agroforesterie pour lutter contre les friches agricoles 
Un article dans GaïaPresse
Les friches agricoles, conséquences inexorables à l’abandon de terrains ruraux, pullulent dans certains territoires. Leur redonner vie est devenu un enjeu socio-économique pour les populations avoisinantes. Illustration en Gaspésie, dans la MRC du Roché-Percé, théâtre d’un laboratoire géant d’expérimentations en agroforesterie.
2 février 2015
Nouveau schéma d'aménagement de Montréal : "Nous avons obtenu la protection définitive et officielle du Bois Angell comme parc régional " - Le maire Georges Bourelle 
Un article dans Le Lézard.com
Le maire de Beaconsfield , Georges Bourelle, est particulièrement heureux d'annoncer la protection définitive et la conservation officielle du Bois Angell comme parc nature de l'agglomération de Montréal, après plus de 30 ans d'efforts et de négociations de toutes sortes en ce sens.
2 février 2015
La dégringolade du huard fait le bonheur de l’industrie forestière 
Un article Radio-Canada
Après une décennie en dents de scie, les producteurs canadiens de bois d'œuvre, notamment en Ontario, espèrent hausser leurs exportations aux États-Unis, grâce à la baisse de la valeur du dollar canadien. La situation rend le bois canadien moins cher par rapport à la devise américaine. L'industrie canadienne connaît une reprise, selon le professeur de foresterie Luc Bouthillier de l'Université Laval de Québec. Il ajoute, toutefois, qu'en Ontario, par exemple, plusieurs défis se posent.
30 janvier 2015
When is a forest a forest? How definitions affect monitoring 
Un article dans Mongabay
“We live in a world of constant beta,” explains James Anderson, communications officer for the World Resources Institute’s (WRI) Forests program. Nearly every week features are tweaked on the Global Forest Watch (GFW) platform, an innovative mapping system that allows users to track changes in global forest extent, among other features. Constant innovation in technological capability as well as broad social engagement, allowing for more on the ground verification, keep GFW on the cutting edge of forest monitoring. However, one fundamental thing remains elusive: what exactly is a forest? With forest definitions differing from country to country, and primary forests, secondary forests, and even tree plantations all perceived collectively as "tree cover" by satellite data, how does one accurately keep tabs on land changes?
30 janvier 2015
Forêt pétrifiée: les cailloux qui portent malheur 
Un article dans Science Presse
Dans le parc de la forêt pétrifiée, en Arizona, qui rassemble des millions de fragments d’arbres fossilisés, il y a une pile de roches qui fait à présent la taille d’une camionnette: ce sont tous les cailloux qui avaient été volés et qui ont été renvoyés au parc par leurs illégitimes propriétaires.
30 janvier 2015
A 10,000-Year-Old Forest Has Been Discovered, And It's Under Water 
Un article dans Smithsonian Mag
Ancient oak trees found on the bottom of the North Sea represent a prehistoric woodland that likely spanned thousands of acres.
n amateur diver out for an expedition off the coast of Norfolk recently stumbled upon an exciting ecological find less than 300 yards from shore. The diver, Dawn Watson, was swimming in just over 20 feet of water when she came upon massive tree trunks lying on the ocean floor, some with branches spanning over 26 feet, Reuters reported. Scientists say that the wood, which is believed to be oak, is the remainder of a lush prehistoric forest that thrived on the spot over 10,000 years ago.
29 janvier 2015
Loi sur les milieux humides : une adoption qui tarde 
Un article dans Gaïa Presse
Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) profite de la Journée mondiale des zones humides, qui est célébrée chaque année le 2 février, pour dénoncer le fait que le gouvernement du Québec n’a toujours pas adopté une loi permettant de conserver adéquatement les milieux humides. Pourtant, un certain consensus existe entre les différents secteurs d’activité sur ce que devrait contenir cette loi qui est attendue au plus tard en avril 2015.
28 janvier 2015
Radical transparency: tracking deforestation through satellite imagery 
Un article dans Mongabay
Floating softly through the vacuum of space, the Landsat 7 satellite has faithfully provided imaging of the entirety of earth’s surface, every 16 days, since 1999. Now a series of technological developments has made this silent spectator a dominant force in tracking forests worldwide. From his personal computer in Redwood City, California, Rhett Butler, founder and director of mongabay.com, identified an area of recent deforestation on the island of Sumatra. In less than 72 hours, he was bumping along a freshly cut logging road in a 4x4 Jeep, following his GPS to the coordinates of the identified forest loss. Rounding a hill, Butler came face to face with a massive clearing, oil palm seedlings already planted amidst the ruins of the freshly cut forest.
28 janvier 2015
Des cours abolis par dizaines dans les universités  
Un article dans Le Devoir
Les universités sortiront grandement affectées par les compressions, selon une nouvelle compilation d’« effets concrets » réalisée par des syndicats en enseignement. Partout, des abolitions de cours, par centaines dans certains établissements, sont prévues ou sont déjà en train de se faire, d’après des documents obtenus par Le Devoir. Les informations colligées par la Fédération nationale des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) permettent de dresser un portrait plutôt désolant de la situation. « Les administrations disent qu’elles sont obligées de couper, le gouvernement dit qu’elles ont d’autres alternatives pour couper ailleurs que dans l’enseignement, mais nous, pour éviter d’être piégés, on va dans le concret et les impacts réels », souligne Sylvain Marois, vice-président du regroupement université à la FNEEQ-CSN.
27 janvier 2015
Carbon accumulation by Southeastern U.S. forests may slow  
Un article dans Science Daily
Carbon accumulation levels in the Southeastern US may be slowing due to forest dynamics and land use changes, according to findings of a new study. The research is the first to isolate the impacts of forest disturbances, such as fire, disease, and cutting, as well as the impacts of land use change using permanent monitoring locations across the Southeast making it one of the most thorough carbon studies completed.
27 janvier 2015
La population de monarques bondit de 69% au Mexique  
Un article dans La Presse
Le nombre de papillons monarques qui ont rejoint leur aire d'hivernage au Mexique a bondi de 69% par rapport au creux noté l'an dernier, a indiqué mardi le Fonds mondial pour la nature (WWF). L'an dernier, les papillons ne recouvraient que 1,67 acre, soit la superficie la plus faible depuis que des données ont commencé à être compilées en 1993. Cette année, ils couvrent 2,79 acres, d'après des chiffres compilés par les responsables mexicains de l'environnement et dévoilés mardi.
27 janvier 2015
Protection des trois grandes îles : il est temps d'agir  
Un article dans l'Écho de Laval
L'organisme Sauvons nos trois grandes îles interpelle la Ville de Laval, le gouvernement provincial et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour leur demander d'agir au plus vite. En effet, la mise en réserve des îles Saint-Joseph, Saint-Pierre et aux Vaches, décrétée en 2012 et prolongée en 2014, viendra à échéance en juin 2014, sans possibilité cette fois d'être renouvelée. "Le temps presse, il faut agir", constate Huguette Larochelle, présidente de l'organisme. Sauvons nos trois grandes îles demande ainsi à la CMM, au gouvernement et à la Ville de Laval "d'assurer aux îles une protection perpétuelle inaliénable au moyen du cadre juridique adéquat."
27 janvier 2015
High-Altitude Forests in the Himalayas Harder Hit by Droughts  
Un article dans Scientific American
Forests at high-altitudes in the Himalayas and Tibetan Plateau are at risk of dying off or retreating downslope as a result of climate change, threatening the region’s rich biodiversity, researchers warn. “This is in contrast to the situation in other mountains, such as the Alps” where most long-term ecological studies have been based, says Achim Bräuning, a climate scientist at the University of Erlangen-Nuremberg, Germany.
26 janvier 2015
Des aires protégées adaptées en périphérie de Québec ? 
Un article dans Gaïa Presse
Deux municipalités périurbaines de Québec, Stoneham-et-Tewkesbury et Saint-Gabriel-de-Valcartier, ont été ciblées dans une étude portant sur les aires protégées de catégorie IV, V VI. Ce projet a été financé par la Conférence régionale des élus (CRÉ), qui a comme objectif d’atteindre 12% du territoire en aires protégées et d’explorer l’établissement de 3% supplémentaire en aires protégées moins stricte et plus adapté au milieu habité. Concrètement, la mise en place de ces mesures de protection a pour but de sauvegarder l’intégrité écologique tout en maintenant les activités humaines sur un territoire.
22 janvier 2015
Des loups seront abattus pour protéger des caribous 
Un article dans La Presse
Environ 184 loups gris vont être abattus depuis des hélicoptères en Colombie-Britannique pour protéger des hardes de caribous, une décision du gouvernement de la province dénoncée vendredi par les écologistes.
22 janvier 2015
400-Year-Old Arctic Plants Frozen by Glaciers Come Back From the Dead 
Un article dans Inhabitat
A crop of 400-year-old plants that were wiped out by glaciers have come back from the dead, BBC News reports. Researchers exploring the Teardrop Glacier high up in the Canadian Arctic say that the ice has been retreating at a rate of three to four meters every year since 2004, exposing land that has been covered since the Little Ice Age that took place between AD 1550 and AD 1850. While on a recent expedition, the University of Alberta team discovered something that had a “greenish tint.” It turned out to be ancient bryophytes sprouting new growth after 400 years of dormancy!
22 janvier 2015
Londoners Living Near Street Trees Get Prescribed Fewer Antidepressants 
Un article dans CityLab
Londoners who live near more street trees get prescribed fewer antidepressants. The largely U.K.-based research team—which includes some of the field's leading scholars—report that this association held true even when controlling for other local variables like socioeconomic status.
21 janvier 2015
Couperet imminent dans les universités 
Un article dans Le Devoir
Abolition de cours, diminution des salaires, rétrécissement des congés et augmentation de la tâche… À quelques semaines du dépôt des budgets, le climat de morosité s’amplifie dans les universités alors que le couperet se prépare à tomber.
20 janvier 2015
Why we need a buffer around Gros Morne National Park 
Un article dans The Independant
For me, the year started out on a bright note. On Jan. 5, over 30 artists and scientists signed an open letter calling for a buffer zone around Gros Morne National Park. They were concerned because there have been a number of developments proposed within and near the park in recent years, including hydraulic fracturing and the Muskrat Falls transmission line. It was only last September that I lamented in this column that we didn’t have public figures standing up for environmental conservation in this province. While some may question the “star power” of the individuals who signed the letter, I think it was a brilliant move. If one judges the success of such a letter by the attention it garnered in the media, then I think it was an unqualified success.
20 janvier 2015
Warming climate likely will change the composition of northern forests, study shows 
Un article dans Science Daily
Visitors to northern forests in coming decades probably will see a very different set of trees as the climate warms, a new study shows. The study used a unique long-term outdoor experiment to examine the effects of climate change on trees in the boreal forest along the U.S.-Canadian border.
15 janvier 2015
Les voies de la science sont impénétrables 
Un article dans Le Fil
Selon Louis Bernatchez, couper les vivres à la recherche fondamentale, c'est priver de carburant le moteur de l'innovation technologique.
15 janvier 2015
Une vaste consultation sera entreprise 
Un article dans Le Quotidien
Le gouvernement du Québec et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs vont entreprendre une vaste consultation afin d'en arriver à une diminution des unités d'aménagement forestier utilisées pour établir les territoires de récolte forestière et établir la possibilité forestière.
15 janvier 2015
20 years after reintroduction, Yellowstone wolves find balance 
Un article dans Billings Gazette
For six months every two years, Kirsty Peake and her husband move from the United Kingdom to Montana for one reason: to spend the winter watching wolves. “We never come in the summer; there are too many people,” she said while standing next to her spotting scope near Tower Junction on a relatively warm morning — about 28 degrees. Peake said after seeing the wolves for the first time in 1999, she and her husband were so enthralled that they organized tours to help pay for their return to Yellowstone again and again until 2005 — just to see the park’s wolves, and on some days they don’t.
14 janvier 2015
3D laser mapping 'weighs' trees 
Un article dans Science Daily
A laser scanning technique is being developed by scientists to 3D map the structure of trees in order to determine the biomass and carbon stocks in forests more accurately than by other methods. The authors of the study hope their research will provide better understanding of the role of forests in reducing man-made CO2 emissions and give an effective framework for climate policymakers. Matthew Stock reports. Video provided by Reuters.
14 janvier 2015
Protection d’un corridor forestier d’importance majeure au Québec 
Un article sur le site de Gaïapresse
Une pièce manquante au sein du casse-tête de la conservation au Québec vient d’être acquise afin d’être protégée à perpétuité. Grâce à un projet conjoint entre Conservation de la nature Canada et Corridor appalachien, ce sont plus de 345 ha de forêts et de milieux humides qui sont maintenant conservés au mont Foster dans les Cantons-de-l’Est. | Article de La Presse 
14 janvier 2015
Forêt tropicale : pourquoi 2014 a été (plutôt) une bonne année 
Un article sur le site de consoGlobe
Les bonnes nouvelles pour la forêt tropicale ne sont pas si fréquentes… La déforestation se poursuit certes – 104 millions d’hectares de « paysages forestiers intacts » dégradés entre 2000 et 2013, l’Amazonie a perdu 25% de surface non perturbée sur la même période – mais les efforts des défenseurs des forêts tropicales ont porté des fruits encourageants en 2014. Voici cinq bonnes raisons pour lesquelles la cause des forêts tropicales a progressé l’année passée.
14 janvier 2015
De nouveaux outils pour un aménagement durable des forêts dans les réserves fauniques 
Un communiqué de la Fondation de la faune du Québec
La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a réalisé un important projet pour les réserves fauniques sous sa gestion dans la province, grâce au soutien financier de la Fondation de la faune du Québec et son programme Gestion intégrée des ressources pour l’aménagement durable de la faune en milieu forestier.
13 janvier 2015
Des fermetures de scieries inévitables 
Un article dans Le Quotidien
Des fermetures additionnelles d'usines de sciage sont nécessaires pour permettre à l'industrie québécoise de retrouver le chemin de la rentabilité lorsque la capacité de transformation et l'offre de bois rond disponible reviendront en équilibre dans le contexte du nouveau régime forestier québécois.
13 janvier 2015
Gold rush threatens tropical forests in South America 
Un article dans Science Daily
A global "gold rush" has led to a significant increase of deforestation in the tropical forests of South America. This is according to new research publish today, 14 January, in IOP Publishing's journal Environmental Research Letters, which has highlighted the growing environmental impact of gold mining in some of the most biologically diverse regions in the tropics. Researchers from the University of Puerto Rico have shown that between 2001 and 2013, around 1680 km2 of tropical forest was lost in South America as a result of gold mining, which increased from around 377 km2 to 1303km2 since the global economic crisis in 2007.
12 janvier 2015
Hirondelles en chute libre 
Un reportage à La Semaine verte de Radio-Canada
Il n'y a pas si longtemps, l'arrivée des hirondelles, fidèles au rendez-vous, marquait le retour de la belle saison. Mais depuis quelques années, les populations d'hirondelles déclinent très rapidement. Récit d'une disparition troublante. Reportage à la minute 14:09 
10 janvier 2015
Salvaging the ecosystem after salvage logging 
Un article dans Science Daily
After a forest fire, logging companies often follow to do what is called salvage logging--salvaging the timber that has not been completely destroyed by the fire. The economic benefit is clear. But the ecological effects are unknown, experts say.
10 janvier 2015
Les experts indépendants 
Un texte d'opinion dans Le Quotidien
Où sont les experts indépendants (dans le dossier de la forêt)? C'est là-dessus que devraient se mobiliser les élus régionaux. Comme les chercheurs le mentionnent, leurs travaux permettent de s'enligner vers une utilisation durable de la ressource forestière. Ce qui sous-tend qu'il y a encore pas mal de progrès à faire. J'ajoute que ces recherches n'auraient pas eu la même ampleur ni la même orientation sans la pression exercée par les environnementalistes, regroupés ou indépendants, et tous les citoyens préoccupés par les enjeux d'occupation du territoire. La société civile quoi!
9 janvier 2015
Are human behaviors affecting bird communities in residential areas? 
Un article dans Science Daily
A new study shows that habitat alteration may be less important than other factors-- such as human behavior-- in driving the effects of "exurban" development on bird communities. These unexpected results are fueling more questions that may ultimately lead to informed landowners lessening their impacts on local wildlife.
9 janvier 2015
NASA finds good news on forests and carbon dioxide 
Un article dans Science Daily
A new NASA-led study shows that tropical forests may be absorbing far more carbon dioxide than many scientists thought, in response to rising atmospheric levels of the greenhouse gas. The study estimates that tropical forests absorb 1.4 billion metric tons of carbon dioxide out of a total global absorption of 2.5 billion -- more than is absorbed by forests in Canada, Siberia and other northern regions, called boreal forests.
9 janvier 2015
Muddy forests, shorter winters present challenges for loggers 
Un article dans Science Daily
he period of frozen ground has declined by an average of two or three weeks since 1948, research shows. During that time, wood harvests have shifted in years with more variability in freezing and thawing to red pine and jack pine -- species that grow in sandy, well-drained soil that can support trucks and heavy equipment when not frozen.
9 janvier 2015
Génomes d’oiseaux: le déluge 
Un article dans Science Presse
Quarante-cinq nouveaux génomes d’oiseaux publiés en même temps, à travers 28 recherches scientifiques: le rêve des ornithologues du monde entier... et le cauchemar des journalistes scientifiques. Comment distinguer le révolutionnaire de l’accessoire entre la découverte de gènes qui expliqueraient comment les ancêtres des oiseaux ont perdu leurs dents ou ont appris à chanter. Ou bien comment les manchots se sont adaptés à l’Antarctique. Ou encore, l’identification d’un «big bang de l’évolution», peu de temps après la disparition des dinosaures, qui a conduit à la diversification en ces 10 000 espèces qu’on recense aujourd’hui. Avec cette profusion de nouvelles données, les experts de ces différentes espèces en ont pour des années de travail.
9 janvier 2015
Chauffage: un projet de règlement pourrait menacer certains oiseaux 
Un article dans Le Devoir
Qui l’eût cru? Le nouveau projet de règlement de la Ville de Montréal sur le chauffage au bois pourrait représenter une menace pour certains oiseaux. Le martinet ramoneur, un oiseau migrateur désigné comme espèce menacée au Canada, niche dans les cheminées. Or, le nombre de cheminées susceptibles d’accueillir ces oiseaux pourrait diminuer avec l’interdiction des poêles au bois non certifiés à compter de 2020, craint le Regroupement QuébecOiseaux (RQO). En décembre dernier, la Ville a tenu des consultations sur la nouvelle mouture de son règlement sur les appareils de chauffage et plus d’une vingtaine de mémoires ont été déposés à cette occasion.
7 janvier 2015
A tree grows in Montreal? Most likely a maple 
Un article dans The Gazette
Montreal’s team of choice may be the Canadiens, but when it comes to trees, this is definitely a maple leaf city. An analysis of the tree inventories of Montreal’s boroughs shows the maple is the most common tree in the city: more than 113,000 of them, distributed across 60 species. Among them, the Norway maple (an invasive species that’s crowding out the sugar maple) and the Silver maple are the most numerous species, with 43,000 and 38,000 of them, respectively.
7 janvier 2015
Jeunes chercheurs en temps d’austérité 
Un article dans le site d'Agence Science-Presse
Les nouvelles coupes touchant les universités affecteront-elles les jeunes chercheurs? Les principaux intéressés sont unanimes et sans illusions. Ces coupes se répercuteront sur l’emploi, les budgets et même le soutien à la recherche.

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...