Retour page principale 

Voyages antérieurs

2007

2005

2007

Participants 2007

  • Étudiants inscrits à la Maîtrise en biologie (3440):
    • Sara Bastien-Henri
    • Éric Beaulieu
    • Sarah Chabot
    • Elsa Etilé
    • Catherine Malo
    • Alix Rive
    • Élizabeth Turcotte
  • Étudiants inscrits à la Maîtrise en sciences de l’environnement (3850):
    • Louis-Étienne Robert
  • Étudiants inscrits au Doctorat en biologie (3805):
  • Étudiants inscrits au Doctorant en sciences de l’environnement (3669) :
    • Jérôme Laganière
    • Nicolas Mansuy

Plan de la visite (du 25 avril au 6 mai 2007)

  • Visite de Tupper et conférences (26 avril):
  • Discussion et visite des environs de Panama (27 avril)
  • Visite de Soberania, Prorena et Galeta (28 avril)
  • Visite du parc Metropolitain et grue (29 avril)
  • BCI (30 avril et 1 mai)
    • Visite de BCI avec Gwen Keller
    • Présentation de Jim Dalling : La forêt humide d'altitude à Fortuna.
    • Excursion à la tombée de la nuit
    • Visite de la parcelle permanente de 50-Ha avec Liza Comita 
  • Visite de Sardinilla: Plantation mixte de Catherine Potvin (2 mai)
  • Visite de Fortuna  (3 mai)
  • Visite du Laboratoire d’Achotines sur le thon et d’une forêt secondaire (4 et 5 mai)

Impressions de voyage de Lionel Humbert

Nous étions partis pour 10 jours avec Christian Messier au Panama. Ce petit pays marque la limite sud de l'Amérique centrale et est un haut lieu de l'écologie. Toutefois, avant d'en venir à l'écologie il faut d'abord expliquer sa formation.

Un peu d'histoire
Le Panama est le pays qui a fait la jonction entre les Amériques. Cette jonction provient de deux événements géologiques: le volcanisme et la subduction. Le volcanisme a permis la formation d'îles et les mouvements de subduction entre les plaques tectoniques Coco, Caraïbes et Sud américaine les a soulevées pour aboutir à la géomorphologie actuelle. La migration des espèces des deux Amériques a été alors possible.

L'isthme du Panama est rapidement devenu une plaque tournante pour les échanges biotiques entre l'Amérique du Sud et du Nord créant une diversité biologiques impressionnante. C'est d'ailleurs l'une des principales raisons de l'attrait des écologistes pour ce pays. Une autre raison est la protection du pays contre les ouragans et tempêtes tropicales grâce à une situation géographique exceptionnelle. Les perturbations naturelles à grandes échelles sont donc presque inexistantes et les forêts surannées sont courantes.

Barro Colorado Island

Le dernier événement d'importance fut la construction du canal en 1907-1914. L'élévation du niveau des eaux d'environ 26 mètres, formant un immense lac au plein centre du pays, menât a l'isolation de Barro Colorado Island  (BCI). Cette île est utilisée depuis 100 ans comme un grand laboratoire d'écologie théorique. Les recherches à BCI concernent surtout la biodiversité, la dynamique forestière et la coexistence des espèces. Le plus impressionnant est sûrement la parcelle permanente de 50 ha, dont tous les arbres > 1 cm sont mesurés et cartographiés au 5 ans. Cette parcelle contient plus de 350 espèces et il faut 8 mois à 10 personnes pour prendre les mesures. La recherche effectuée sur BCI est gérée par le Smithsonian Tropical Research Institute  (STRI) qui s'occupe aussi de d'autres sites et projets au Panama. Dans le parc Métropolitain au coeur de la ville de Panama on étudie la canopée à l'aide d'une grue de 50 mètres. Les sites du projet PRORENA  testent des plantations d’espèces natives dans l’intention de les intégrer dans des programmes de développement forestier durable. Les mangroves de Galetta permettent d'étudier la zone de transition entre la forêt et l'océan. Près du barrage hydroélectrique de Fortuna on se concentre sur la forêt d'altitude et une parcelle permanente de 6 ha a été mise en place.

Et la forêt dans toute cette science ?

Ce qui frappe le plus est la diversité des espèces. Pas de surprise de ce coté là, on comprend mieux l'intérêt des scientifiques pour expliquer cette diversité et les mécanismes de coexistence. La plupart des espèces sont rares pour un oeil nordique. En fait, c'est le cauchemar du forestier Canadien. De plus, la qualité des bois est aussi diverse. Cote à cote on peut trouver du balsa, de l'acajou et un bombacacia (arbre creux qui se remplit d'eau). Comme si cela ne suffisait pas, certains arbres sont "agressifs". Les acacias sont protégés par une armée de fourmis furibondes, d'autres espèces ressemblent à des hérissons. Enfin, que penser des arbres dont l'écorce est photosynthétique?

Pour la faune c'est un peu différent. Alors que chaque oiseaux semblent différent: toucans, aras, perruches, colibris, colombes, albatros, pélicans ... il y a peu d'insectes, à part les fourmis, et peu d'autres animaux, enfin à première vue. Car la nuit tout s'anime de façon impressionnante. C'est l'heure de la chasse et des amours! Des lucioles et autres insectes faisant de la lumière, des crabes, tarentules, araignées, serpents, geckos. On hume l'odeur des félins. Dans les mangroves et sur les plages c'est tout aussi impressionnant. Les crabes sont les rois de la fête, tant par leur nombre que par la diversité des espèces. Les bernards l'ermite et autres crustacés sont aussi présents en grand nombre. Les eaux aussi sont riches en poissons et mammifères marins. On l'aura compris il y a une explosion de la vie, mais il faut savoir attendre la bonne heure.

Au final, pour un écologiste, il y a autant de sujets d'étude possible que d'énumérations dans ce texte.


Photos d'étudiants


Le site de Lionel Humbert:


2005

Participants 2005

  • Étudiants inscrits à la Maîtrise en biologie (3440):
    • Simon Bilodeau Gauthier
    • Martine Camiré
    • Marie-Noëlle Caron
    • Pascal Côté
    • Susy Domenicano
    • Marie-Lou Lefrançois
    • Amélie Poitras-Larivière
    • Annick St-Denis
    • Marie-Andrée Vaillancourt
  • Étudiants inscrits à la Maîtrise en sciences de l’environnement (3850):
    • Jean-François Ouellet
  • Étudiants inscrits à la Maîtrise en géographie (3268-3269):
    • Roxane Bolduc
  • Étudiants inscrits au Doctorat en biologie (3805):
    • Virginie-Arielle Anger
    • Dominique Gravel

Le film "La deforestación una vision panamena"

"La deforestación una vision panamena" est un film réalisé par Martine Camiré, Jean-François Ouellet et Amélie Poitras-Larivière de type documentaire et d'une durée de 25 mins. Sa grande qualité leur a permis de remporter le prix du public hors-concours lors du Caméléon, le Festival du film étudiant de l’UQAM. Pour des raisons technologiques le film a été re-compressé et re-dimensionné.


Un article paru dans la revue Vertigo

CONSERVATION ET RESTAURATION DE LA FORÊT TROPICALE DU PANAMA : enjeux et pistes de solutions  Par Simon Bilodeau Gauthier et Pascal Côté (Vertigo vol. 6 no. 2.)

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...