Arnaud Benoit-Pépin

Étudiant à la Maîtrise
Expliquer l’utilisation d’une structure linéaire par les prédateurs du caribou boréal ainsi que son compétiteur apparent
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Directeur: Louis Imbeau
Codirecteur: Osvaldo Valeria
Collaborateur: Mariano Javier Feldman

Projet actuel

Au Québec, l’exploitation forestière accroît constamment le niveau de perturbation anthropique dans l’écosystème forestier. Ces perturbations rajeunissent la matrice forestière entrainant une modification de la densité et de la distribution des espèces fauniques provoquant le déclin du caribou boréal en Amérique du Nord. De plus, l’implantation de structures linéaires anthropiques dans le paysage est un facteur prépondérant du système prédateurs-proies affectant négativement le caribou en favorisant la réponse numérique et fonctionnelle de ses prédateurs. Notre objectif est d’expliquer par des facteurs locaux et du paysage comment l’intensité d’utilisation du loup, de l’ours noir, du lynx ainsi que du compétiteur apparent du caribou, l’orignal, varie sur différentes structures linéaires naturelles et anthropiques avec l’aide de caméras de surveillance. Dans le site faunique du caribou de Val-d’Or, une sélection aléatoire stratifiée de chemins gravelés (n = 33) et de chemins d’hiver (n = 28) de classe inférieure ainsi que de milieux riverains (n = 19) a été faite pour comparer leurs caractéristiques ainsi que l’intensité d’utilisation de ces espèces. Pour ces 4 grands mammifères, la différence du couvert latéral entre le milieu environnant et la structure linéaire explique principalement son niveau d’intensité d’utilisation. Pour le loup et le lynx, l’utilisation par leurs proies respectives (orignal, castor et lièvre) affecte positivement leur intensité d’utilisation. Une proportion plus élevée d’habitat du lièvre semble favoriser l’intensité d’utilisation du lynx. La distance à un chemin forestier de classe supérieure affecte légèrement à la baisse l’intensité d’utilisation du loup et de l’ours tandis que le même patron se produit pour le lynx par rapport à une augmentation de la densité de chemins forestiers. Essentiellement, ce sont les chemins gravelés qui présentent l’intensité d’utilisation la plus élevée. Avec une intensité d’utilisation similaire entre les chemins d’hiver et le milieu riverain, nous recommandons que les efforts de restauration liés à la fermeture de chemins forestiers visent principalement les chemins gravelés présentant des conditions propices de différence du couvert latéral.

Intérêts de recherche

  • Perturbation Anthropique et conservation
  • Écologie Animale

Formations académiques

  • M. Sc en écologie et aménagement des écosystèmes forestiers, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (En cours)
  • B.Sc. en environnements naturels et aménagés, Université Laval à Québec (2019)

Conférences Affiches

  • Présentation affiche : Expliquer l’utilisation d’une structure linéaire par les prédateurs du caribou boréal ainsi que son compétiteur apparent.
    • 14e Colloque annuel du CEF 2021.
    • 46e Colloque annuel SQEBC 2021.
    • 23e Colloque annuel CAFD 2021.
    • 18e Colloque NACW 2021.

Conférences Présentations

  • Présentation : Expliquer l’utilisation d’une structure linéaire par les prédateurs du caribou boréal ainsi que son compétiteur apparent :
    • 15e Colloque annuel du CEF 2022.
    • 47e Colloque annuel SQEBC 2022.
    • 24e Colloque annuel CAFD 2022.

Publication

Formations professionnelles

  • Université Laval : Auxiliaire de recherche 1er cycle : Travail terrain sur l’étude d’une population de chèvres de montagne et de marmottes des rocheuses à Caw Ridge en Alberta.
  • Université Laval : Auxiliaire de recherche : aide terrain pour un projet de maitrise. Objectif : évaluer l’impact de la pêche sportive avec remise à l’eau ainsi que la température sur le succès reproducteur du saumon atlantique de la rivière Rimouski.
  • Université Laval : Stagiaire à l’étude d’impact environnemental de l’illumination du pont Jacques-Cartier, spécifiquement sur la faune aviaire et les insectes.
  • WSP Canada Inc. : Technicien de terrain en environnement pour des travaux associés à des études d'impacts (avant, pendant et après) pour des projets miniers:

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Le CEF est un
regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Colloque du CEF ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Formations et Écoles d'été ****************** **********************************************************

Formations et Écoles

********************************************************** *************** Pub - Colloque CLE ***************** **********************************************************

********************************************************** ********* Mémoire CEF Changements Climatiques ************ **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

  • Voici une liste (clairement incomplète) des packages R axés sur l'écologie! N'hésitez pas à ajouter à la liste

Voir les autres...