From CEF

Membres: ClementHardy

Clément Hardy

Doctorat
Comparaison des effets à long terme et sur de grandes échelles des méthodes équiennes et inéquiennes d’aménagement forestier.
Université du Québec à Montréal

Emploi étudiant
Prise en compte des changements d'albédo terrestre liés aux opérations forestières dans le bilan radiatif des forêts du Québec.
Ministère des Forêts, Faune et Parcs du Québec

Directeur: Élise Filotas
Codirecteur: Christian Messier

       

Nouvel atelier : Mieux s'organiser en science avec des logiciels gratuits et des méthodes étonnantes ! !

Nouvel atelier : Apprendre à utiliser le module FRS pour LANDIS-II (en anglais). !


Animation de routes forestières simulées
avec le module FRS

🔬 SUJET DE RECHERCHE DE DOCTORAT

Mon doctorat concerne les effets de l'aménagement forestier dit "inéquien" sur les paysages forestiers.

L'aménagement inéquien est un type d'aménagement forestier qui tend à conserver une structure d'age hétérogène au sein des peuplements forestiers. Pour ce faire, il est possible de faire des coupes répétées au sein d'un peuplement forestier, durant lesquelles on choisira avec soin une partie des arbres du peuplement à couper.

Différentes études ont montré que ce type d'aménagement pourrait conserver un meilleur approvisionnement en différents services écosystémiques (e.g. stockage de carbone, biodiversité, acceptabilité visuelle) que l'aménagement équien. L'aménagement équien (e.g. coupes à blanc), quant à lui, est plus traditionnellement utilisé en Amérique du Nord. Il permet de récolter plus de biomasse par unité de surface que l'aménagement inéquien.

Il est alors important de savoir quels peuvent être les effets de l'aménagement inéquien lorsque celui-ci est utilisé pour remplacer l'aménagement équien. Cependant, regarder les choses à l'échelle du peuplement forestier n'est pas suffisant. En particulier, c'est à l’échelle du paysage que d'autres effets non visibles à l'échelle du peuplement peuvent apparaître et êtres pris en compte.

Je travaille actuellement sur la comparaison des effets des méthodes équiennes et inéquiennes sur la fragmentation et la composition des paysages. Pour ce faire, je travaille avec le modèle de simulation de paysages forestiers LANDIS-II , pour lequel j'ai développé une extension permettant de simuler dynamiquement la construction de routes forestières, le module FRS .

A terme, mes recherches devraient pouvoir explorer d'autres impacts des méthodes équiennes sur les paysages forestiers, sur les émissions de carbone (liées au déplacement des ouvriers et des équipements de foresterie), et sur différents services écosystémiques.


🧰 OUTILS ET ATELIERS

Vous pouvez les retrouver sur ma page GitHub :  .


L'université Pierre et Marie
Curie à Paris vue du ciel.

🎓 FORMATION

🌍 EXPERIENCE EN ECOLOGIE

Université du Québec à Montréal (UQAM), Montréal, Québec
Encadrant : David Bird et Olivier Aubry (Professeurs à l’UQAM)

Terrain dans les montages
des Pyrénées francaises.
Centre de Recherche et de Formation en Eco-Ethologie de l'Université de Reims (CERFE)
Encadrant : M. Mergey-Barbe, Ingénieure au CERFE
Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), Montpellier, France
Encadrants : V. Grosbois, N. Gaidet-Drapier, chercheurs de l'Unité de Recherche "AGIRs" du CIRAD
Laboratoire de Biométrie et de Biologie Evolutive (LBBE), CNRS 5558, Lyon, France
Encadrant : G. Daniel, Doctorant
SOPTOM - Village des Tortues, Gonfaron, France
Encadrant : Bernard Devaux (Directeur), Romain Levasseur (Intendant)

✒️ PUBLICATIONS

📣 COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES


Echanges au colloque du CEF
de 2019 à Chicoutimi.
Retrieved from http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.ClementHardy
Page last modified on August 23, 2021, at 03:03 PM