Bouchard2014

Référence

Bouchard M. (2014) Le système racinaire du pin gris en plantation âgé de 18 à 25 ans. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi. (URL )

Résumé

Le pin gris est la deuxième espèce d'arbre principalement plantée au Québec et la production des semis pour la plantation est essentiellement produite en récipient. La culture en récipient à parois rigides engendrerait des malformations importantes du système racinaire, dont les malformations pourraient induire l'instabilité de l'arbre occasionnant à long terme la formation d'une tige sinueuse. Pour rétablir la rectitude de sa tige, l'arbre produit du bois de compression, qui est reconnu pour sa faible résistance mécanique. L'objectif principal de cette étude visait à établir un lien entre le développement racinaire du pin gris en plantation et la croissance et la qualité de la tige (forme et bois de compression), et ce en fonction de trois types de cultures, deux en récipients (45-110 et 67- 50) et une méthode de production à racines nues. À cette fin, 40 tiges dominantes ainsi que leur système racinaire ont été analysées. Les arbres provenaient de huit plantations âgées de 18 à 25 ans. Sur le système racinaire, des informations descriptives ont été notées afin de connaître la répartition latérale, la profondeur d'enracinement ainsi que l'âge des racines. L'écart vertical a été mesuré pour évaluer la sinuosité des tiges et le bois de compression a été quantifié par une analyse de tige. En moyenne, chez les arbres étudiés, on retrouvait 31 racines par arbre, qui se départageaient à 67 % en racines horizontales et à 33 % en racines verticales et 70% des arbres possédaient un pivot alors que des pseudopivots furent observés chez 55 % des sujets. La distribution des racines latérales autour des pins gris était relativement uniforme avec un nombre plus élevé de racines latérales retrouvées selon l'orientation Est - Ouest. L'écart vertical moyen des tiges était de moins de 3,5 cm et le faible ratio de bois de compression (4,2 %) était concentré principalement dans la section proche du sol. Le temps de résidence en récipient n'influencerait pas la croissance des racines et de la tige de façon permanente. Les premiers effets de la culture en récipient se seraient adoucis avec le temps. Nous émettons donc l'hypothèse que les malformations racinaires rapportées dans la littérature; enroulement racinaire, absence du pivot et concentration des racines le long du sillon de scarification, durant les premières années suivant la mise en terre semblent s'être estompées avec l'âge chez les pins gris dominant des plantations échantillonnées.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Bouchard2014,
    AUTHOR = { Bouchard M. },
    TITLE = { Le système racinaire du pin gris en plantation âgé de 18 à 25 ans. },
    SCHOOL = { Université du Québec à Chicoutimi },
    YEAR = { 2014 },
    NOTE = { CEFTMS, Krause, C. },
    ABSTRACT = { Le pin gris est la deuxième espèce d'arbre principalement plantée au Québec et la production des semis pour la plantation est essentiellement produite en récipient. La culture en récipient à parois rigides engendrerait des malformations importantes du système racinaire, dont les malformations pourraient induire l'instabilité de l'arbre occasionnant à long terme la formation d'une tige sinueuse. Pour rétablir la rectitude de sa tige, l'arbre produit du bois de compression, qui est reconnu pour sa faible résistance mécanique. L'objectif principal de cette étude visait à établir un lien entre le développement racinaire du pin gris en plantation et la croissance et la qualité de la tige (forme et bois de compression), et ce en fonction de trois types de cultures, deux en récipients (45-110 et 67- 50) et une méthode de production à racines nues. À cette fin, 40 tiges dominantes ainsi que leur système racinaire ont été analysées. Les arbres provenaient de huit plantations âgées de 18 à 25 ans. Sur le système racinaire, des informations descriptives ont été notées afin de connaître la répartition latérale, la profondeur d'enracinement ainsi que l'âge des racines. L'écart vertical a été mesuré pour évaluer la sinuosité des tiges et le bois de compression a été quantifié par une analyse de tige. En moyenne, chez les arbres étudiés, on retrouvait 31 racines par arbre, qui se départageaient à 67 % en racines horizontales et à 33 % en racines verticales et 70% des arbres possédaient un pivot alors que des pseudopivots furent observés chez 55 % des sujets. La distribution des racines latérales autour des pins gris était relativement uniforme avec un nombre plus élevé de racines latérales retrouvées selon l'orientation Est - Ouest. L'écart vertical moyen des tiges était de moins de 3,5 cm et le faible ratio de bois de compression (4,2 %) était concentré principalement dans la section proche du sol. Le temps de résidence en récipient n'influencerait pas la croissance des racines et de la tige de façon permanente. Les premiers effets de la culture en récipient se seraient adoucis avec le temps. Nous émettons donc l'hypothèse que les malformations racinaires rapportées dans la littérature; enroulement racinaire, absence du pivot et concentration des racines le long du sillon de scarification, durant les premières années suivant la mise en terre semblent s'être estompées avec l'âge chez les pins gris dominant des plantations échantillonnées. },
    OWNER = { Daniel Lesieur },
    TIMESTAMP = { 2019-09-24 },
    URL = { https://constellation.uqac.ca/2774/ },
}

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - ABC CBA 2020 ****************** **********************************************************

31 mai au 4 juin 2020

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...