Pamerleau-Couture2016

Référence

Pamerleau-Couture E. (2016) Impact de trois interventions sylvicoles sur la structure des peuplements, la croissance et la qualité du bois de l'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) en forêt boréale. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi. (URL )

Résumé

Traditionnellement, les forêts d'épinette noire de l'Est du Canada sont exploitées par la coupe totale. Ce type de coupe est, toutefois, associé à la simplification de la structure et de la composition des forêts. De ce fait, différents types de coupe partielle ont récemment été mis au point afin de réduire les écarts entre les forêts aménagées et celles naturelles, selon le principe de l'aménagement écosystémique. De plus, les coupes partielles visent à augmenter la croissance des arbres résiduels grâce à la diminution de la compétition, et par le fait même à augmenter la rentabilité des futures interventions. Par contre, l'augmentation de la largeur des cernes de croissance, à la suite de coupes partielles, peut nuire à la qualité du bois. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'effet de trois types de coupe partielle appliqués à des peuplements d'épinette noire, équiens et inéquiens, sur la structure des peuplements (la répartition spatiale, la distribution diamétrale et la structure d'âge des arbres résiduels, ainsi que la quantité et la distribution diamétrale des arbres morts) et la croissance radiale des arbres résiduels. L'effet d'une augmentation de la croissance radiale sur les propriétés du bois (masse volumique, caractéristiques des trachéides, propriétés mécaniques) et sur le diamètre des branches a aussi été évalué. Les coupes partielles étudiées sont la coupe avec protection des tiges à diamètre variable (CPTDV), la coupe avec protection des petites tiges marchandes (CPPTM) et l'éclaircie commerciale (EC). Cinq blocs, correspondant à une station traitée jumelée à une station témoin (120 à 400 m2), ont été échantillonnés pour chaque type de coupe partielle. La structure des peuplements ainsi que la croissance radiale des arbres résiduels ont été évaluées avec l'ensemble des épinettes noires présentes dans chaque station. Afin d'analyser les propriétés du bois et le diamètre des branches, cinq épinettes noires par station ont été récoltées aléatoirement parmi celles ayant une augmentation de croissance d'au moins 20 % comparativement aux 10 années précédant la coupe dans les stations traitées et parmi l'ensemble des arbres dans les stations témoins. Après l'application des trois types de coupe partielle, la structure d'âge ainsi que la distribution du diamètre des arbres résiduels étaient semblables à celles des stations témoins. Ces résultats démontrent que les coupes partielles peuvent maintenir la structure initiale des peuplements et convenir à un aménagement écosystémique des forêts. Toutefois, une quantité de bois mort inférieure a été observée à la suite des coupes partielles, ce qui peut nuire à la biodiversité associée à ces legs biologiques. La croissance radiale des épinettes noires résiduelles a été augmentée à la suite de la CPPTM et de l'EC grâce à la diminution de la compétition. Toutefois, la croissance radiale moyenne était limitée à la suite de la CPTDV, en raison de la présence de grappes d'arbres résiduels. La croissance radiale était positivement influencée par le temps depuis le traitement et la longueur du houppier, tandis qu'elle était diminuée par le degré de compétition et l'âge des arbres. L'augmentation de la largeur des cernes de croissance, à la suite des coupes partielles, ne cause pas d'effet néfaste sur la qualité du bois de l'épinette noire. En effet, seuls de faibles changements de propriétés du bois ont été observés. À 1,3 m de hauteur, bien que la masse volumique moyenne des cernes de croissance n'ait pas changé à la suite des coupes partielles, celle du bois initial a diminué à la suite de la CPPTM et de l'EC. Toutefois, cette diminution n'a pas nui aux propriétés mécaniques du bois; aucune corrélation n'a été observée entre ces deux attributs. De plus, seules de faibles corrélations ont été détectées entre certaines caractéristiques cellulaires et la masse volumique du bois, et aucune corrélation avec les propriétés mécaniques n'a été observée. La masse volumique a également été évaluée à différentes hauteurs le long de la tige. Les propriétés mécaniques de l'ensemble de la tige n'ont pas semblé affectées par les coupes partielles, car aucune diminution de la masse volumique n'a été observée le long de la tige. Toutefois, des branches de plus fort diamètre, principalement dans la première moitié du houppier, ont été observées à la suite des coupes partielles. Cette différence a été davantage observée après la CPPTM et l'EC, ce qui pourrait nuire à la classification du bois provenant de ces deux types de coupe. Bien qu'elles nécessitent quelques ajustements (p. ex. plus de bois mort de fortes dimensions, moins de grappes d'arbres résiduels), ce projet démontre que les coupes partielles étudiées pourraient être adéquates, en peuplement d'épinette noire, afin de maintenir les bénéfices écologiques et économiques. L'ensemble des résultats de cette thèse contribue aux connaissances générales sur les coupes partielles, tout en contribuant au développement durable des peuplements forestiers.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@PHDTHESIS { Pamerleau-Couture2016,
    AUTHOR = { Pamerleau-Couture E. },
    TITLE = { Impact de trois interventions sylvicoles sur la structure des peuplements, la croissance et la qualité du bois de l'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) en forêt boréale. },
    SCHOOL = { Université du Québec à Chicoutimi },
    YEAR = { 2016 },
    MONTH = { may },
    NOTE = { CEFTMS, Krause, C. and Pothier, D. },
    ABSTRACT = { Traditionnellement, les forêts d'épinette noire de l'Est du Canada sont exploitées par la coupe totale. Ce type de coupe est, toutefois, associé à la simplification de la structure et de la composition des forêts. De ce fait, différents types de coupe partielle ont récemment été mis au point afin de réduire les écarts entre les forêts aménagées et celles naturelles, selon le principe de l'aménagement écosystémique. De plus, les coupes partielles visent à augmenter la croissance des arbres résiduels grâce à la diminution de la compétition, et par le fait même à augmenter la rentabilité des futures interventions. Par contre, l'augmentation de la largeur des cernes de croissance, à la suite de coupes partielles, peut nuire à la qualité du bois. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'effet de trois types de coupe partielle appliqués à des peuplements d'épinette noire, équiens et inéquiens, sur la structure des peuplements (la répartition spatiale, la distribution diamétrale et la structure d'âge des arbres résiduels, ainsi que la quantité et la distribution diamétrale des arbres morts) et la croissance radiale des arbres résiduels. L'effet d'une augmentation de la croissance radiale sur les propriétés du bois (masse volumique, caractéristiques des trachéides, propriétés mécaniques) et sur le diamètre des branches a aussi été évalué. Les coupes partielles étudiées sont la coupe avec protection des tiges à diamètre variable (CPTDV), la coupe avec protection des petites tiges marchandes (CPPTM) et l'éclaircie commerciale (EC). Cinq blocs, correspondant à une station traitée jumelée à une station témoin (120 à 400 m2), ont été échantillonnés pour chaque type de coupe partielle. La structure des peuplements ainsi que la croissance radiale des arbres résiduels ont été évaluées avec l'ensemble des épinettes noires présentes dans chaque station. Afin d'analyser les propriétés du bois et le diamètre des branches, cinq épinettes noires par station ont été récoltées aléatoirement parmi celles ayant une augmentation de croissance d'au moins 20 % comparativement aux 10 années précédant la coupe dans les stations traitées et parmi l'ensemble des arbres dans les stations témoins. Après l'application des trois types de coupe partielle, la structure d'âge ainsi que la distribution du diamètre des arbres résiduels étaient semblables à celles des stations témoins. Ces résultats démontrent que les coupes partielles peuvent maintenir la structure initiale des peuplements et convenir à un aménagement écosystémique des forêts. Toutefois, une quantité de bois mort inférieure a été observée à la suite des coupes partielles, ce qui peut nuire à la biodiversité associée à ces legs biologiques. La croissance radiale des épinettes noires résiduelles a été augmentée à la suite de la CPPTM et de l'EC grâce à la diminution de la compétition. Toutefois, la croissance radiale moyenne était limitée à la suite de la CPTDV, en raison de la présence de grappes d'arbres résiduels. La croissance radiale était positivement influencée par le temps depuis le traitement et la longueur du houppier, tandis qu'elle était diminuée par le degré de compétition et l'âge des arbres. L'augmentation de la largeur des cernes de croissance, à la suite des coupes partielles, ne cause pas d'effet néfaste sur la qualité du bois de l'épinette noire. En effet, seuls de faibles changements de propriétés du bois ont été observés. À 1,3 m de hauteur, bien que la masse volumique moyenne des cernes de croissance n'ait pas changé à la suite des coupes partielles, celle du bois initial a diminué à la suite de la CPPTM et de l'EC. Toutefois, cette diminution n'a pas nui aux propriétés mécaniques du bois; aucune corrélation n'a été observée entre ces deux attributs. De plus, seules de faibles corrélations ont été détectées entre certaines caractéristiques cellulaires et la masse volumique du bois, et aucune corrélation avec les propriétés mécaniques n'a été observée. La masse volumique a également été évaluée à différentes hauteurs le long de la tige. Les propriétés mécaniques de l'ensemble de la tige n'ont pas semblé affectées par les coupes partielles, car aucune diminution de la masse volumique n'a été observée le long de la tige. Toutefois, des branches de plus fort diamètre, principalement dans la première moitié du houppier, ont été observées à la suite des coupes partielles. Cette différence a été davantage observée après la CPPTM et l'EC, ce qui pourrait nuire à la classification du bois provenant de ces deux types de coupe. Bien qu'elles nécessitent quelques ajustements (p. ex. plus de bois mort de fortes dimensions, moins de grappes d'arbres résiduels), ce projet démontre que les coupes partielles étudiées pourraient être adéquates, en peuplement d'épinette noire, afin de maintenir les bénéfices écologiques et économiques. L'ensemble des résultats de cette thèse contribue aux connaissances générales sur les coupes partielles, tout en contribuant au développement durable des peuplements forestiers. },
    OWNER = { Daniel Lesieur },
    TIMESTAMP = { 2019-09-24 },
    URL = { https://constellation.uqac.ca/4122/ },
}

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - ABC CBA 2020 ****************** **********************************************************

31 mai au 4 juin 2020

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...