Houle2008

Reference

Houle, M. (2008) Utilisation de l'habitat et patron de déplacement du loup gris dans la forêt boréale aménagée. Master's thesis, Université Laval. (PDF )

Abstract

L’objectif de cette étude était d'évaluer les effets cumulés des activités forestières sur la sélection d'habitat du loup gris (Canis lupus). Nous avons utilisé des fonctions de sélection des ressources afin d'évaluer si l'utilisation des structures anthropiques variait en fonction de leurs abondances dans le paysage. Durant la période d’utilisation de la tanière, la probabilité d’occurrence du loup sur les routes augmentait avec la densité de routes tandis que l'utilisation des coupes diminuait avec leur abondance locale. Pendant la période d’utilisation des sites de rendez-vous, l'utilisation des routes et des coupes en régénération (5-15 ans) était plus faible dans les zones où ces structures étaient abondantes. Finalement, lorsque les loups étaient nomades, l'utilisation des coupes récentes (<5 ans) diminuait avec un accroissement de leur abondance dans le paysage. Les effets cumulés des activités forestières peuvent donc avoir des conséquences considérables sur l’organisation spatiale du loup et donc sur la dynamique prédateur-proie en forêt aménagée. The purpose of this study was to assess the cumulative effects of logging activities on habitat selection by gray wolf (Canis lupus). We used resource selection functions to evaluate whether the use of anthropogenic features, such as roads and cutblocks, varied according to their abundance in the landscape. During the denning period, the probability of wolf occurrence on roads increased with roads density, while the selection of cutblocks decreased as their local abundance increased. During the rendez-vous period, the selection of roads and regenerating cutblocks (5-15 years) decreased in areas of the landscape where these anthropogenic features were abundant. Finally, during the nomadic period, the selection of recent cutblocks (<5 years) decreased as their local abundance increased in the landscape. We conclude that cumulative effects of logging activities can have profound effects on landscape use by wolves, thereby influencing predator-prey spatial dynamics.

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@MASTERSTHESIS { Houle2008,
    AUTHOR = { Houle, M. },
    TITLE = { Utilisation de l'habitat et patron de déplacement du loup gris dans la forêt boréale aménagée },
    SCHOOL = { Université Laval },
    YEAR = { 2008 },
    NOTE = { CEFTMS, Fortin, D. },
    ABSTRACT = { L’objectif de cette étude était d'évaluer les effets cumulés des activités forestières sur la sélection d'habitat du loup gris (Canis lupus). Nous avons utilisé des fonctions de sélection des ressources afin d'évaluer si l'utilisation des structures anthropiques variait en fonction de leurs abondances dans le paysage. Durant la période d’utilisation de la tanière, la probabilité d’occurrence du loup sur les routes augmentait avec la densité de routes tandis que l'utilisation des coupes diminuait avec leur abondance locale. Pendant la période d’utilisation des sites de rendez-vous, l'utilisation des routes et des coupes en régénération (5-15 ans) était plus faible dans les zones où ces structures étaient abondantes. Finalement, lorsque les loups étaient nomades, l'utilisation des coupes récentes (<5 ans) diminuait avec un accroissement de leur abondance dans le paysage. Les effets cumulés des activités forestières peuvent donc avoir des conséquences considérables sur l’organisation spatiale du loup et donc sur la dynamique prédateur-proie en forêt aménagée. The purpose of this study was to assess the cumulative effects of logging activities on habitat selection by gray wolf (Canis lupus). We used resource selection functions to evaluate whether the use of anthropogenic features, such as roads and cutblocks, varied according to their abundance in the landscape. During the denning period, the probability of wolf occurrence on roads increased with roads density, while the selection of cutblocks decreased as their local abundance increased. During the rendez-vous period, the selection of roads and regenerating cutblocks (5-15 years) decreased in areas of the landscape where these anthropogenic features were abundant. Finally, during the nomadic period, the selection of recent cutblocks (<5 years) decreased as their local abundance increased in the landscape. We conclude that cumulative effects of logging activities can have profound effects on landscape use by wolves, thereby influencing predator-prey spatial dynamics. },
    OWNER = { brugerolles },
    TIMESTAMP = { 2008.11.24 },
    URL = { http://archimede.bibl.ulaval.ca/archimede/files/22dffef9-3742-4fd5-8f67-b9d7f13b356c/25728.pdf },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...