From CEF

Membres: DorianGaboriau

Dorian Gaboriau

Doctorat
Impacts des régimes de feux de forêt prédits jusqu’en 2100 dans les Territoires du Nord-Ouest, sur le maintien des activités traditionnelles Tłı̨chǫ

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue & Université de Montpellier

Directeurs: Hugo Asselin, Adam Ali
Codirecteurs: Martin-Philippe Girardin, Christelle Hely-Alleaume

Centre de foresterie des Laurentides 1055 rue du Peps, G1V4C7 Québec, QC, Canada

Résumé

Les changements climatiques planétaires affectent les écosystèmes forestiers boréaux en modifiant la structure et la composition des peuplements ainsi que la fréquence, la taille, et la sévérité des incendies forestiers. Ces dernières décennies, le nord-ouest de la forêt boréale canadienne a été particulièrement marqué par une augmentation de l’occurrence d’évènements de feu extrêmes. Près de 400 feux ayant brûlé plus de 3,6 millions d’hectares de forêt ont été enregistrés durant l’année 2014 dans les Territoires du Nord-Ouest. Or ces incendies majoritairement étendus et sévères affectent par le fait même, la capacité des populations autochtones à maintenir leurs activités traditionnelles. Dans un contexte où la récurrence de ces évènements risque d'augmenter avec le changement climatique, cette étude vise à prédire l’occurrence spatio-temporelle des évènements de feu extrêmes jusqu’en 2100 à l’échelle régionale des Territoires du Nord-Ouest. Cette recherche est spécifiquement conçue pour évaluer le risque du point de vue de la vulnérabilité des communautés autochtones de la nation Tłı̨chǫ. Pour cela, nous étudierons la répartition des régimes de feux de forêt récents et passés, afin de mieux caractériser les événements de feu extrêmes et de mieux comprendre les conditions climatiques et environnementales corrélées à leur éclosion. Ces informations alimenteront un modèle dynamique de prévision des feux pour les prochaines décennies, basé sur des simulations climatiques et environnementales. Les prévisions émises permettront d’évaluer le degré de risque futur du point de vue de la vulnérabilité du peuple Tłı̨chǫ, en lien avec les pratiques qu’ils exercent sur leur territoire. L’intérêt final est de fournir un outil d’aide à l’élaboration de mesures de gestion forestière pour les peuples autochtones et les aménagistes forestiers dans le but de limiter les effets néfastes des incendies prédits.

Mots clés : Forêt boréale, Risque de feu, Nation Tłı̨chǫ, Territoires du Nord-Ouest, Evènements de feu extrêmes

Formation académique

Compétences

Stages

Détection et caractérisation de la distribution spatio-temporelle des feux de forêt en milieu boréal eurasien à partir de données issues de télédétection

Analyses spatiales, programmation Python, analyses statistiques sous R, base de données SQL, MODIS products

Projet PREREAL (Predicting Circumboreal Fires - http://www.prereal.org)

Encadrants :

Cécile Remy (cecile.remy@uqat.ca) Christelle Hély (christelle.hely-alleaume@univ-montp2.fr) Samuel Alleaume (samuel.alleaume@irstea.fr)

Détection et caractérisation du linéaire de haies (bocage) à partir d’imagerie satellitaire SPOT 6 et à partir d’une méthode orientée objet

Fusion d’images, traitement de bases de données IGN, traitement géomatique

Projet Aéroport Grand Ouest (AGO) en partenariat avec la DREAL 44

Encadrant : Samuel Corgne (samuel.corgne@univ-rennes2.fr)

Récupéré sur http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.DorianGaboriau
Page mise à jour le 15/03/2018 à 15h17 Heure de l'Est (GMT-5)