From CEF

Membres: EmileCharronDucharme

Émile Charron-Ducharme

Maîtrise
Mise en place d'aires protégées d'initiative autochtone : Le cas du projet de protection du Pipmuakan du Conseil des Innus de Pessamit.
Université Laval

Directeur: Jean-Michel Beaudoin
Codirecteur: Jérôme Cimon-Morin

Formation

Projet de recherche

Mise en contexte

Au Québec, depuis 2021, la Loi sur la conservation du patrimoine naturel inclut une disposition qui permettrait aux communautés autochtones de la province de proposer au gouvernement des aires protégées d’initiative autochtone (APIA). Ce nouveau statut reste cependant à être développé par l’État québécois en collaboration avec les nations autochtones de la province à travers l’élaboration d’un « guide » (L.C.P.N. Art. 4.8.). Les Premières Nations du Québec ont ici l’opportunité de s’approprier ces nouvelles formes d’aires protégées autochtones et d’institutionaliser de nouveaux leviers de réappropriation de leur territoire. Le projet d’APIA Pipmuakan du Conseil des innus de Pessamit pourrait être le véhicule idéal pour la communauté dans la reprise de leurs capacités à s’autogouverner et à créer des espaces pérennes où pratiquer et transmettre leur culture et faire vivre leurs savoirs.

Problématique

Problème 1: Qu’est-ce qu’une aire protégée innue ? Il faut connaître la vision, les besoins et les valeurs que les innus de Pessamit rattachent à la conservation de leur Nitassinan avant de planifier sa protection.

Problème 2: Comment insérer la vision innue dans le statut d’APIA ? Pour concrétiser la mise en place d’un projet d’APIA sur le Nitassinan de Pessamit, il faut d’abord : comprendre les besoins des Premières Nations en matière de protection de leur territoire, et identifier comment la littérature peut informer les de tels projet dans un contexte québécois.

Objectifs

Notre équipe de recherche se penche sur ce projet de communauté, en tant qu'étude de cas, en s'appuyant sur deux objectifs:

  1. Documenter comment la communauté de Pessamit se représente le projet d’aire protégée Pipmuakan.
    1. Documenter les fondements de la protection sous forme d’APIA.
    2. Développer une vision de mise en valeur pour l’APIA Pipmuakan, compte tenu des fondements de la protection.
  2. Accompagner la communauté dans le processus de définition d’un cadre conceptuel pour le statut d’APIA.

Méthodologie

Objectif 1

Le groupe de discussion et l’entretien individuel seront utilisés au sein de la communauté pour récolter les témoignages des Pessamiulnuat sur leur expérience du territoire, de la culture Innue, et de leur vision des fondements culturels de la protection du Pipmuakan et de sa mise en valeur.

Objectif 2

Un cadre conceptuel qui s’arrime aux besoins de la communauté sera formulé en consolidant la vision des Pessamiulnuat à propos des APIA à l’aide d’une revue systématique de la littérature. Ce cadre sera partagé avec d’autres communautés intéressées par le statut d’APIA dans le but de contribuer à la définition du statut provincial d’APIA.

Récupéré sur http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.EmileCharronDucharme
Page mise à jour le 01/06/2022 à 11h55 Heure de l'Est (GMT-5)