FuentealbaSagnePureswaranEtAl2018

Reference

Fuentealba, A., Sagne, S., Pureswaran, D., Bauce, E. and Despland, E. (2018) Defining the window of opportunity for feeding initiation by second-instar spruce budworm larvae. Canadian Journal of Forest Research, 48(3):285-291. (URL )

Abstract

Pour survivre, les jeunes larves de lépidoptères doivent trouver des sites d’alimentation. La qualité des feuilles change rapidement durant leur expansion ce qui laisse une étroite fenêtre d’opportunité pour l’établissement des larves qui se nourrissent tôt au printemps. Nous avons étudié l’effet de la synchronisation phénologique entre le débourrement de l’épinette noire (Picea mariana (Mill.) Britton, Sterns & Poggenb.) et du sapin baumier (Abies balsamea (L.) Mill.) d’une part et l’émergence de la tordeuse des bourgeons de l’épinette (Choristoneura fumiferana (Clemens) d’autre part, sur le comportement alimentaire des jeunes larves ainsi que globalement sur la survie et la croissance des larves dans des conditions de laboratoire. Nous avons corrélé ces variables avec le développement des bourgeons et la coriacité des aiguilles durant la saison de croissance. Nos résultats montrent que les larves du deuxième stade qui émergent tôt étaient incapables de se nourrir des bourgeons de l’épinette noire ou du sapin baumier. Sur le sapin baumier, la tordeuse des bourgeons forait dans les vieilles aiguilles et avait un bon taux de survie et une bonne performance. Par contre sur l’épinette noire la tordeuse des bourgeons demeurait à la surface des aiguilles et avait un taux élevé de mortalité et une faible croissance. Dans le cas de la deuxième cohorte qui émergeait plus tard, la consommation de bourgeons a graduellement augmenté sur l’épinette noire tandis que c’était déjà le comportement prédominant sur le sapin baumier et aucune différence de performance n’a été observée entre les espèces hôtes. Par conséquent, le débourrement de l’épinette noire constitue une étroite fenêtre d’opportunité étant donné que les larves sont souvent incapables de forer dans les vieilles aiguilles. Nos résultats indiquent que la coriacité mécanique pourrait être un obstacle qui empêche les jeunes larves de forer dans les vieilles aiguilles de l’épinette noire. Nos résultats confirment l’importance de l’écologie du deuxième stade larvaire de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, ce qui indique que si le réchauffement du climat entraîne éventuellement une amélioration de la synchronisation phénologique entre la tordeuse des bourgeons de l’épinette et l’épinette noire, la survie des larves pourrait augmenter. [Traduit par la Rédaction]

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@ARTICLE { FuentealbaSagnePureswaranEtAl2018,
    TITLE = { Defining the window of opportunity for feeding initiation by second-instar spruce budworm larvae },
    AUTHOR = { Fuentealba, A. and Sagne, S. and Pureswaran, D. and Bauce, E. and Despland, E. },
    JOURNAL = { Canadian Journal of Forest Research },
    YEAR = { 2018 },
    NUMBER = { 3 },
    PAGES = { 285-291 },
    VOLUME = { 48 },
    ABSTRACT = { Pour survivre, les jeunes larves de lépidoptères doivent trouver des sites d’alimentation. La qualité des feuilles change rapidement durant leur expansion ce qui laisse une étroite fenêtre d’opportunité pour l’établissement des larves qui se nourrissent tôt au printemps. Nous avons étudié l’effet de la synchronisation phénologique entre le débourrement de l’épinette noire (Picea mariana (Mill.) Britton, Sterns & Poggenb.) et du sapin baumier (Abies balsamea (L.) Mill.) d’une part et l’émergence de la tordeuse des bourgeons de l’épinette (Choristoneura fumiferana (Clemens) d’autre part, sur le comportement alimentaire des jeunes larves ainsi que globalement sur la survie et la croissance des larves dans des conditions de laboratoire. Nous avons corrélé ces variables avec le développement des bourgeons et la coriacité des aiguilles durant la saison de croissance. Nos résultats montrent que les larves du deuxième stade qui émergent tôt étaient incapables de se nourrir des bourgeons de l’épinette noire ou du sapin baumier. Sur le sapin baumier, la tordeuse des bourgeons forait dans les vieilles aiguilles et avait un bon taux de survie et une bonne performance. Par contre sur l’épinette noire la tordeuse des bourgeons demeurait à la surface des aiguilles et avait un taux élevé de mortalité et une faible croissance. Dans le cas de la deuxième cohorte qui émergeait plus tard, la consommation de bourgeons a graduellement augmenté sur l’épinette noire tandis que c’était déjà le comportement prédominant sur le sapin baumier et aucune différence de performance n’a été observée entre les espèces hôtes. Par conséquent, le débourrement de l’épinette noire constitue une étroite fenêtre d’opportunité étant donné que les larves sont souvent incapables de forer dans les vieilles aiguilles. Nos résultats indiquent que la coriacité mécanique pourrait être un obstacle qui empêche les jeunes larves de forer dans les vieilles aiguilles de l’épinette noire. Nos résultats confirment l’importance de l’écologie du deuxième stade larvaire de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, ce qui indique que si le réchauffement du climat entraîne éventuellement une amélioration de la synchronisation phénologique entre la tordeuse des bourgeons de l’épinette et l’épinette noire, la survie des larves pourrait augmenter. [Traduit par la Rédaction] },
    DOI = { 10.1139/cjfr-2017-0133 },
    EPRINT = { https://doi.org/10.1139/cjfr-2017-0133 },
    OWNER = { DanielLesieur },
    TIMESTAMP = { 2018.03.13 },
    URL = { https://doi.org/10.1139/cjfr-2017-0133 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Colloque **************************** **********************************************************

1er au 3 mai 2019
UQAC

********************************************************** ********************* Traits **************************** **********************************************************

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

Cours intensif sur l'analyse des pistes 
6-10 mai 2019, Université de Sherbrooke
Cours intensif : Taxonomie et méthodes d’échantillonnage en tourbières 
6-17 mai 2019, Université Laval
Dendrochronological Fieldweek 2019 
16-21 mai 2019, Station FERLD
Traits Fonctionnels des Organismes - École thématique internationale 
19-24 mai 2019, Porquerolles, France
Cours aux cycles supérieurs: Terrain avancé en géographie 
10-15 juin 2019, FERLD, Abitibi-Témiscamingue
École d'été « Drones et télédétection environnementale » 
13-14 juin 2019, Sherbrooke
Ecole d'été en Biologie et Ecologie intégratives 
6-12 juillet 2019, Pyrénées françaises
École d'été en modélisation de la biodiversité 
19-23 août 2019, Orford
Cours aux cycles supérieurs: Aménagement des écosystèmes forestiers 
19-30 août 2019, Station FERLD

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...