From CEF

Membres: EvelynBelien

Evelyn Belien

Chercheuse postoctorale
Université du Québec à Chicoutimi

Directeurs:
Hubert Morin
Sergio Rossi

Projets en cours

Working title: Stem radius variations of Balsam fir before, during and after Hemlock looper outbreak

Collaborateurs: Hubert Morin (UQAC), Louis Duchesne (MFFP), Daniel Houle (MFFP)
Le sapin baumier est une importante espèce hôte pour l'arpenteuse de la pruche, et les dommages que l'insecte amène aux peuplements peuvent être énormes. Dans ce projet étude nous étudions l'effet de la progression de l'épidémie sur la croissance et la physiologie du sapin. Nous utilisons des données de croissance inter et intra-annual ainsi que des variations radiales du tronc avant, pendant et après l'arrivée l'épidémie.

Les principales questions de recherche sont: -Comment les différentes étapes de l'épidémie se reflètent dans na croissance de l'arbre et dans les variations radiales du tronc? -Pourquoi certains arbres sont attaqués et d'autres non, y a t'il des différences en vigueur avant l'épidémie?

Variance in phenology and growth within and among boreal provenances of Black spruce

Collaborateurs: Sergio Rossi (UQAC)

Projets terminés

Xylogénèse et physiologie de l'épinette noire mature sous exclusion de pluie Projet terminé

Projet de doctorat 2010-2015
Directeur: Hubert Morin
Codirecteur: Annie Deslauriers

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’impact des changements climatiques, plus précisément la sécheresse, sur la formation du bois, la phénologie du cambium, les relations hydriques et la physiologie de l’épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP) dans son milieu naturel. Différentes mesures ont été employées pour présenter une vue d’ensemble de l’effet d’une exclusion de pluie sur les relations hydriques de l’épinette noire. Un dispositif expérimental a été mené pour exclure la précipitation, combinée avec un suivi à haute résolution des variations radiales du tronc, de l’anatomie et de la physiologie de l’épinette noire mature. Les hypothèses étaient qu’ une sècheresse causera une réduction en potentiel hydrique; (1) suivi par une réduction en activité cambial et photosynthétique, moins de trachéides, des trachéides plus petites ayant des parois plus épais et une période de formation de bois plus courte; (2) ceci mènera à une plus grande contraction du tronc et éventuellement à une réduction en variations radiales; (3) pendant la sècheresse l’épinette noire pourra employer des moyens alternatives pour absorber l’eau.
En général, les résultats suggèrent que l’épinette noire n’est pas sensible aux conséquences négatives à court terme d’une réduction d’eau au niveau du système racinaire. La phénologie de la formation du bois n’a pas été affectée. Aucune différence n’a été observée entre les arbres témoins et traités au niveau du potentiel hydrique et de la photosynthèse.
Les variations radiales du tronc ont été analysées avec une technique d’analyse séquentielle et les patrons journaliers de rétrécissement et gonflement ont été extraits. L’analyse des variations radiales du tronc a démontré que, malgré la réduction de l’eau disponible, les arbres sont tout de même capables de maintenir leurs cycles journaliers de contraction et expansion.
Les caractéristiques cellulaires des arbres traités et témoins ont été comparées après les trois années de l’expérience. Contrairement aux attentes, l’effet de l’exclusion de pluie n’a pas augmenté ni persisté avec la répétition du traitement.
Puisque l’épinette noire ne semblait pas être fortement affectée par l’exclusion de pluie, la possibilité de l’absorption foliaire a été explorée dans une expérience en serre avec des jeunes épinettes. Les résultats de cette expérience ne démontrent pas d’évidence pour l’absorption foliaire chez des jeunes épinettes noires.

Publications

Beliën Evelyn, Rossi Sergio, Morin Hubert, Deslauriers Annie et Gaudard Joseph. (2014). Testing foliar absorption in black spruce (Picea mariana (Mill.) BSP) saplings. American Journal of Experimental Biology, 1, (1), p. 52-60.

Belien E, Rossi S, Morin H, Deslauriers A (2014) High-resolution analysis of stem radius variations in black spruce [Picea mariana (Mill.) BSP] subjected to rain exclusion for three summers. Trees 28:1257–1265.

Belien E, Rossi S, Morin H, Deslauriers A. 2012. Xylogenesis in black spruce subjected to rain exclusion in the field. Canadian Journal of Forest Research 42: 1306–1315.

Autres communications

2014, WorldDendro, Melbourne, présentation
High resolution analysis of stem radius variations in black spruce subjected to repeated drought.


2013, International symposium on wood structure in plant biology and ecology, affiche
Wood anatomy of mature Black spruce un de repeated drought. – Best poster award


2012, 6ième colloque du CEF, présentation
Xylogenesis in black spruce subjected to a rain exclusion in the field.


2012, assemblée du laboratoire associé de Montabor, présentation
Xylogénèse de l’Épinette noire soumise à une exclusion de pluie en forêt.


2011, 7th International conference on disturbance dynamics in boreal forests,affiche
Xylogenesis in back spruce subjected to artificially induced drought.


Récupéré sur http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.EvelynBelien
Page mise à jour le 25/09/2019 à 08h57 Heure de l'Est (GMT-5)