Jérome Garet

Maîtrise
Impact de l'évolution du volume après l'âge de sénescence sur la possibilité forestière.
Chaire de recherche industrielle CRSNG - Université Laval en sylviculture et faune
Université Laval

Directeur: David Pothier
Codirecteur: Frédéric Raulier

Formation

  • M.Sc. en sciences forestières, 2008 (Université Laval)
  • B.Sc. en aménagement et environnement forestiers, 2006 (Université Laval)

Projet de maîtrise

Le contexte actuel du secteur forestier est notamment caractérisé par les difficultés d’approvisionnement des usines de transformation en raison des baisses successives du niveau de possibilité forestière (baisse de 13 % pour le prochain calcul pour la région d’étude). Ainsi, l’amélioration du processus de calcul de la possibilité forestière constitue une des priorités des gestionnaires forestiers québécois qui doivent s’assurer d’un approvisionnement maximal dès maintenant sans toutefois compromettre celui des générations futures. Le calcul de la possibilité forestière détermine la quantité de bois pouvant être récolté périodiquement pour un territoire (Côté, 2003). Dans le cadre d’un aménagement forestier durable, cette étape constitue un élément essentiel de l’aménagement des forêts afin de maintenir les capacités de production et de renouvellement des écosystèmes (Côté, 2003). C’est d’ailleurs sur ce principe que repose le calcul de possibilité à rendement soutenu qui estime le volume pouvant être récolté à perpétuité sans diminuer la capacité productive du milieu forestier (Ministère des Ressources naturelles, 2003).

La structure d’âge déséquilibrée des forêts de la Côte-Nord, avec une prédominance de peuplements matures ou sénescents, ajoute de l’importance à certaines variables clés du calcul de la possibilité forestière. Ainsi, plusieurs peuplements seront récoltés après l’âge d’exploitabilité, voire durant la période de sénescence. Or, il serait important d’améliorer la précision des prédictions de l’évolution du volume des peuplements au cours de cette période puisqu’elles sont incertaines en raison d’un manque de documentation. De plus, la structure déséquilibrée des forêts fait en sorte qu’un grand nombre de peuplements est disponible à la coupe pour une même période. L’ordre de sélection de ces peuplements pour la récolte peut influencer le niveau de possibilité. Le recours à l’optimisation permettra une sélection chronologique plus précise et appropriée de ces peuplements qui devrait maximiser le niveau de possibilité. Il est également nécessaire de s’assurer que l’application sur le terrain des scénarios de récolte proposés soit valide et optimum. Ceci est possible en tenant compte des contraintes spatiales, qu’elles soient légales ou opérationnelles, et en ayant recours à la spatialisation.

********************************************************** ***************** Colloque du CEF ************************ **********************************************************

1 et 2 mai 2017
Coeur des sciences de l'UQAM

********************************************************** ***************** Mycorhizes 2017 **************************** **********************************************************

10-11 mai | Université Laval

********************************************************** ***************** R à Québec **************************** **********************************************************

25-26 mai | Université Laval

********************************************************** ***************** Formation CEF **************************** **********************************************************

CEF-Formation

Introduction aux systèmes d'information géographique avec QGIS
20-22 mars 2017 | Univ. Laval
Introduction à GGPlot2 
13 avril 2017 à l'UQAM | 20 avril 2017 à l'UQAT

********************************************************** ***************** Cours du CEF **************************** **********************************************************

Cours du CEF

Analyse des pistes et modélisation par équations structurelles pour écologistes 
1–5 mai 2017 | Université de Sherbrooke
Path analysis and structural equation modelling for ecologists 
May 1–5 2017 | Université de Sherbrooke
Cours d'été: Terrain avancé en environnement (GÉO 6041) 
Cours aux cycles supérieurs de 3 crédits offert par François Girard, du 2 au 7 juillet 2017 à la Forêt Montmorency non loin de Québec.
Cours d’été en statistiques bayésiennes – Summer school in Bayesian statistics 
École d’été en statistiques bayésiennes. Maximum de 20 participants.
14 au 18 août | Orford Musique (à 30 minutes de Sherbrooke)
Aménagement des écosystèmes forestiers (ENV7010) 
14 au 25 août 2017, FERLD, Abitibi
Cours sur la complexité 
24-29 septembre 2017, Toscane, Italie

********************************************************** ***************** Maudite pub - Budworm ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Maudite pub - Colibri **************************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Maudite pub - NewForest **************************** **********************************************************

********************************************************** ********** Maudite pub 6 - Au coeur de l'arbre *********** **********************************************************

...Une exposition
virtuelle sur l'arbre!

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...