From CEF

Membres: JeromeLaganiere

Jérôme Laganière

Doctorat en sciences de l'environnement (2007-2011)
Influence de la composition forestière sur la séquestration du carbone dans les sols du Bouclier boréal

ISE-UQÀM

Directeur: David Paré
Codirecteur: Yves Bergeron

Coordonnées
Centre de foresterie des Laurentides
1055, rue du P.E.P.S.
C.P. 10380 Succ. Ste-Foy
Québec, QC G1V 4C7
Tél.: 418-648-4329
Téléc.: 418-648-5849
Courriel:

PROJET DE RECHERCHE

La compréhension du rôle des forêts et leur aménagement sur le cycle global du C est fondamentale pour accroître notre capacité à prédire et atténuer les conséquences des changements climatiques. Les peuplements mixtes sont abondants dans le paysage canadien et on avance qu'ils seraient plus productifs que les peuplements purs, parce qu'ils utiliseraient différemment les ressources disponibles (hypothèse de séparation de niche) et de façon moins compétitive (hypothèse de réduction de la compétition), mais aussi par l'amélioration des conditions abiotiques. Toutefois, la littérature traitant du rôle joué par les forêts mixtes en terme de séquestration de carbone est pratiquement inexistante et requiert plus d'attention étant donné les préoccupations environnementales actuelles.

Le but de la recherche proposée est d'évaluer comment la composition forestière (c.-à-d. l'espèce d'arbre et/ou la mixité) affecte les mécanismes de séquestration du C dans les sols du Bouclier boréal. Plus particulièrement, cette étude visera à évaluer si les forêts mixtes composées de conifères (épinette noire ou pin gris) et de peupliers faux-tremble du nord-ouest ontarien et de la région de l'Abitibi-Témiscamingue au Québec emmagasinent et séquestrent plus de C dans leurs sols que leurs forêts pures respectives en s'attardant sur (1) la forme et la stabilité de la réserve de C du sol, (2) le régime de température du sol et son incidence sur la dynamique du C et (3) le bilan de C du sol (gains vs pertes) actuel et projeté par modélisation dans divers scénarios de changements climatiques.

Ces travaux permettront donc l'avancement des connaissances au niveau des associations interspécifiques chez les arbres et sur la dynamique du carbone dans le sol, les différentes formes de carbone et leur stabilité, la sensibilité de la décomposition à la température et la rétroaction aux changements climatiques. Si l'étude conclue que les forêts mixtes sont plus productives et qu'elles séquestrent plus de carbone que les forêts pures, de meilleures stratégies d'aménagement forestier pourront être envisagées et s'en suivront des bénéfices économiques et écologiques directs.

FORMATION

PUBLICATIONS

Mise à jour 22 février 2015

Total des citations358
citations/article40
h-index8
i10-index8

*Dans le top 3% des articles les plus cités de la revue depuis 2010*

MÉMOIRE, THÈSE ET RAPPORTS

PRÉSENTATIONS SCIENTIFIQUES (avec comité de lecture)

PRÉSENTATIONS SCIENTIFIQUES (sur invitation)

Récupéré sur http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.JeromeLaganiere
Page mise à jour le 24/02/2015 à 16h31 Heure de l'Est (GMT-5)