Joseph Djeugap Fovo

Doctorat

Spécialité: Pathologie forestière

Épidémiologie de la cercosporiose du Ricinodendron heudelotti au Cameroun, analyse génétique des populations du pathogène et méthode de lutte.

Directeur: Louis Bernier
Codirecteur: FONTEM Dominic AJONG

jdjeugapfovo@yahoo.fr
joseph.djeugap-fovo.1@ulaval.ca

Formation

  • Automne 2009 : Inscription au Doctorat en sciences forestières (Pathologie forestière) à l’Université Laval, Québec, Canada;
  • 2004-2007 : MSc. Biotechnologies et Productions Végétales, spécialité Phytopathologie, Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA), Université de Dschang, Cameroun;
  • 2000- 2002 : MSc. (Maîtrise) Biologie Végétale, option phytopathologie, Faculté des Sciences, Université de Dschang, Cameroun;
  • 1996-2000 : Baccalauréat (licence) Botanique, Faculté des sciences, Université de Dschang, Cameroun.

Projet

Les forêts du Bassin du Congo, en dehors de leur vaste étendue, offrent 184 millions d’hectares de terre arable dont 14 millions seulement sont cultivées. Les populations rurales riveraines à ces forêts ont toujours menées une vie en harmonie avec celles-ci et en dépendent quasiment. C’est le cadre idéal où elles prélèvent gratuitement l’essentiel de leurs produits de subsistance, vestimentaires et sanitaires (produits bio) à travers la cueillette, le ramassage et la chasse. En revanche, de nos jours, la surexploitation de son bois, la pression démographique galopante et la pratique intensive de l’agriculture itinérante sur brûlis entraînent une diminution alarmante de sa biodiversité. Les populations ainsi privées de leurs patrimoine ancestral, socle de leur vie, se trouvent obligées de s’exoder vers les villes à la recherche d’un nouveau cadre de vie. Conscients de cette situation, les gouvernements des pays du Bassin du Congo ont mis sur pied une politique de gestion raisonnée et durable du secteur forestier intégrant les populations riveraines. L’un des volets essentiel de cette politique est la domestication des essences forestières prisées des populations (Ricinodendron heudelotii, Garcinia kola, Canarium scheweinfurthii, Irvingia gabonensis, etc.) et des industries du bois (Clorophora excelsa, Triplochiton scleroxylon, Aucoumea klaieneana, Diospyros spp, etc.) afin de sédentariser les indigènes, de sauvegarder l’intégrité de l’environnement et des ressources naturelles et, de préserver la biodiversité. Cette politique vise aussi à booster l’économie des pays de la sous-région car la forêt représente 60% du PIB hors pétrole au Gabon, 50 et 20% des recettes d’exportation de la République Centrafricaine et du Cameroun et plus de 100.000 emplois. Par ailleurs, les 184 millions d’hectares qu’offrent ces forêts, représentent un bien public mondial pour l’avenir de la planète car malgré l’intensité de sa destruction, elles constituent toujours l’un des poumons important de la biosphère avec une richesse faunique et floristique endémique à préserver.

OBJECTIF GENERAL

L’objectif général de l’étude est de connaître l’identité biologique du pathogène responsable de la cercosporiose du Ricinodendon heudelotii au Cameroun afin de proposer une stratégie de lutte contre cette importante pathologie.

OBJECTIFS SPECIFIQUES

Pour atteindre l’objectif général visé, nous envisageons de:

  • Isoler, identifier et caractériser la flore cryptogamique associée aux nécroses racinaires, caulinaires et foliaires du R. heudelotii grâce aux outils de génomie moléculaire
  • Déterminer l’agent causal (postulat de Koch)
  • Faire des études épidémiologiques de cette maladie (incidence et sévérité de la maladie, période de latence, densité des lésions, relevés climatiques, densité de semis, etc.) avec possibilité d’établir une échelle de mensuration visuelle rapide de la maladie (classe de la maladie).
  • Proposer un programme de gestion durable de la maladie.

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF,
suivez-nous sur

et

et lisez les blogues
de nos membres!

********************************************************** ***************** Cours du CEF **************************** **********************************************************

Cours du CEF

Cours d’été en statistiques bayésiennes – Summer school in Bayesian statistics 
École d’été en statistiques bayésiennes. Maximum de 20 participants.
14 au 18 août | Orford Musique (à 30 minutes de Sherbrooke)
Aménagement des écosystèmes forestiers (ENV7010) 
14 au 25 août 2017, FERLD, Abitibi
Cours sur la complexité 
24-29 septembre 2017, Toscane, Italie

********************************************************** ***************** pub - Carapace ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Maudite pub - Budworm ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Maudite pub - Colibri **************************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Maudite pub - NewForest **************************** **********************************************************

********************************************************** ********** Maudite pub 6 - Au coeur de l'arbre *********** **********************************************************

...Une exposition
virtuelle sur l'arbre!

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...