Loïc D'Orangeville

Professeur
Faculty of Forestry and Environmental Management
University of New Brunswick

tel: 506-458-7232

Formation

Post-doctorat UQÀM (Dan Kneeshaw  ), 2015-2018.
Post-doctorat Indiana University (Rich Phillips  ), 2015-2017.

Ph.D. Université McGill, 2009-2013.
Titre de thèse: Global changes and the balsam fir ecosystem: Effects of increased soil temperature, nitrogen deposition and water stress on soil chemistry and xylogenesis.

M.Sc Université de Montréal, 2004-2007.
Titre de thèse : Insuffisance de la régénération naturelle dans les jeunes forêts de feuillus du sud du Québec issues de la déprise agricole.

B.Sc. Sciences biologiques, Université de Montréal, 2001-2004.

Expérience professionnelle

2007-2008 Conseiller scientifique - biologiste pour le Conseil du patrimoine de Montréal (organisme consultatif de la Ville de Montréal). Responsable de l’analyse de l’impact de projets de mise en valeur et de développement sur le patrimoine naturel de l’île de Montréal.

2006-2007 Professionnel de recherche, Institut de recherche en biologie végétale, Université de Montréal.

Projets en cours

Réponse de la forêt boréale au climat du XXe siècle.

Collaborateurs : Louis Duchesne (MRNF), Daniel Houle (MRNF et Ouranos), Benoît Côté (McGill), Dan Kneeshaw (UQAM), Neil Pederson (Harvard Forest).

Pour mieux anticiper la réaction de la forêt boréale québécoise au climat futur, nous comptons mesurer comment les températures, précipitations et sécheresses passées (1950-2000) ont affecté la croissance des principales essences boréales à travers le Québec. L’analyse d’un réseau exceptionnel de données de croissance couvrant 29 582 peuplements du 46e au 52e parallèle, nous permettra de délimiter les zones plus à risque suivant un réchauffement du climat ainsi que l’effet de modifications climatiques selon les saisons et les espèces en cause.

Détermination du contrôle exercé par le sol sur la réponse des arbres au stress hydrique dans l’Est de l’Amérique du Nord.

Collaborateurs : Rich Phillips (Indiana U.), Dan Kneeshaw (UQAM), Justin Timothy Maxwell (Indiana U.), Neil Pederson (Harvard Forest), Louis Duchesne (MRNF).

Les caractéristiques souterraines des arbres exercent un contrôle majeur sur leur réponse aux sécheresses. Dans les forêts de l’Ouest de États-Unis caractérisées par une saison sèche, l’épaisseur du sol contrôle la productivité et les caractéristiques des peuplements à l’échelle locale car elle influence fortement le volume racinaire potentiel et l’eau disponible pour les plantes. Dans les régions plus humides de l’est de l’Amérique du Nord, l’abondance de sols minces suggère que la réponse des arbres durant les sécheresses pourrait également être contrôlée par l’épaisseur du sol. Afin de tester cette hypothèse, je propose d’établir un gradient environnemental de profondeur de sol à l’échelle de l’Est de l’Amérique du Nord (cartes géologiques disponibles) et de comparer les taux de croissance et d’assimilation du C (bases de données dendrologiques) durant les sécheresses historiques.

Application d’un gradient expérimental de sécheresses sur la régénération après coupe.

Collaborateurs : Daniel Houle (MRNF et Ouranos), Louis Duchesne (MRNF) et Benoît Côté (McGill).

Les modifications au cycle des sécheresses anticipées pour les prochaines décennies risquent d’affecter le taux de survie et de croissance des principales essences plantées après coupe, soit l'épinette noire, l’épinette blanche et le pin gris. Notre niveau actuel de connaissances sur l’adaptation de ces espèces à de telles conditions est insuffisant pour pouvoir prévoir leur réponse. Afin de mieux connaître leur tolérance aux sécheresses, nous avons mis en place un dispositif expérimental de sécheresse artificielle in situ, dans un peuplement représentatif de la forêt boréale québécoise ayant été récemment coupé. Plutôt que d’interrompre entièrement les précipitations et ainsi créer un évènement extrême isolé, l’approche que nous avons appliquée consiste à soumettre ces semis à différentes intensités de sécheresse tout au long de leur croissance selon un design expérimental novateur permettant d’intercepter diverses fractions du volume de précipitations à l’aide d’abris et ainsi recréer la variabilité naturelle des précipitations. Ces traitements nous permettront de caractériser la survie, la croissance et les caractéristiques nutritives des arbres en fonction de leurs apports en eau.





Effet d’un gradient expérimental de sécheresses et de température sur les taux de respiration microbienne et de décomposition.

Collaborateurs : Sylvie Tremblay (MRNF), Marie-Claude Lambert (MRNF), Daniel Houle (MRNF et Ouranos).

Ce projet expérimental consiste à combiner des «open-top chambers» avec des gouttières transparentes afin d’établir un gradient de température et d’humidité du sol en sous-bois afin de simuler les conditions climatiques futures en forêt boréale. La respiration du sol et la décomposition de la matière organiques seront suivis. Un dispositif préliminaire a été suivi en 2015, et le dispositif final sera installé au printemps 2016.

Impact du réchauffement du sol sur l’activité microbienne en pessière et sapinière.

Collaborateurs : Sylvie Tremblay (MRNF), Marie-Claude Lambert (MRNF), Daniel Houle (MRNF et Ouranos).

Certains modèles prévoient que la forêt boréale pourrait devenir une source nette de CO2 d’ici la fin du siècle, entre autres à cause d’une hausse de la respiration microbienne du sol. Notre compréhension de l’effet du réchauffement climatique sur la respiration est encore incomplète. Une expérience de transfert de sols a été menée dans divers peuplements, alors que des carottes de sols d’une pessière et d’une sapinière ont été déplacées au sud dans un sol plus chaud. La respiration, la minéralisation et les caractéristiques physico-chimiques ont été suivies plusieurs années.


Publications avec comité de lecture

Zhao S, Pederson N, D'Orangeville L, HilleRisLambers J, Boose E et al. (in revision). The International Tree Ring Data Bank (ITRDB) revisited: Data availability and global ecological representativity.

Itter M, D’Orangeville L, Dawson A, Kneeshaw D, Duchesne L, Whitehouse C, Finley A. (accepted). Boreal tree growth exhibits decadal-scale ecosystem memory to drought and insect defoliation, but no negative response to their interaction. Journal of Ecology

Kannenberg S, Maxwell J, Pederson N, D'Orangeville L, Ficklin DL et al. (accepted). Soil texture, hydrology, and drought timing control drought-induced legacy effects in temperate forests. Ecology Letters

D'Orangeville L, Houle D, Duchesne L, Phillips RP, Bergeron, Y, Kneeshaw D. (2018). Beneficial effects of climate warming on boreal tree growth may be transitory. Nature Communications 9: 3213.

D’Orangeville L, Maxwell J, D. Kneeshaw, N. Pederson, L. Duchesne, T. Logan, D. Houle, D. Arseneault, C.M. Beier, D.A. Bishop, D. Druckenbrod, S. Fraver, F. Girard, J. Halman, C. Hansen, J.L. Hart, H. Hartmann, M. Kaye, D. Leblanc, S. Manzoni, R. Ouimet, S. Rayback, C.R. Rollinson, R.P. Phillips (2018). Atmospheric water demand and timing regulate temperate forest sensitivity to drought. Global Change Biology 24: 2339-2351.

Tremblay S, D’Orangeville L, Lambert M-C, Houle D. (2018). Transplanting boreal soils to a warmer region not only increases heterotrophic respiration but also temperature sensitivity. Soil Biology and Biochemistry 116: 203-212.

Duchesne L, D'Orangeville L, Ouimet R, Houle D, Kneeshaw, D (2017). Extracting coherent tree-ring signals across spatial scales from extensive forest inventory data. PLoS One 12(12): e0189444.

D'Orangeville L., Duchesne L., Houle D., Kneeshaw D., Côté B., Pederson N. (2016). Northeastern North America as a potential refugium for boreal forests in a warming climate. Science 352, 1452-1455. pdf 

Phillips RP, Ibáñez I, D’Orangeville L, Hanson PJ, Ryan MG, McDowell N (2016). A belowground perspective on the drought sensitivity of forests: Towards improved understanding and simulation. Forest Ecology and Management 380: 309-320.

D'Orangeville, L., D. Houle, L. Duchesne, and B. Côté. (2016). Can the Canadian Drought Code predict low soil moisture anomalies in the mineral soil? An analysis of 15 years of soil moisture data from three forest ecosystems in Eastern Canada Ecohydrology 9: 238-247.

D'Orangeville, L., Houle, D., Côté, B., and Duchesne, L. (2014). Soil response to a 3-year increase in temperature and nitrogen deposition measured in a mature boreal forest using ion-exchange membranes. Environmental Monitoring and Assessment 186:8191-8202.

D’Orangeville, L., Côté, B., Houle, D., Whalen, J. (2013). Reduced mineralizable carbon in a boreal forest soil after three years of artificial warming. Canadian Journal of Soil Science 93(5): 567-572.

D’Orangeville, L., Houle, D., Côté, B., Morin, H. and Duchesne, L. (2013). A three-year increase in soil temperature and atmospheric N deposition has minor effects on the xylogenesis of mature balsam fir. Trees 27(6): 1525-1536.

D’Orangeville, L., Houle, D., Côté, B., Duchesne, L. and Morin, H. (2013). Three years of increased soil temperature and atmospheric N deposition have no effect on the N status and growth of a mature balsam fir forest. Biogeosciences 10: 4627-4639.

D'Orangeville, L., Côté, B., Houle, D, and Morin, H. (2013). The effects of throughfall exclusion on xylogenesis of balsam fir. Tree Physiology 33:516-526.

Duchesne, L., Houle, D, and D'Orangeville, L. (2012). Influence of climate on seasonal patterns of stem increment of balsam fir in a boreal forest of Québec, Canada. Agricultural and Forest Meteorology,162-163:108-114.

D'Orangeville, L., Bouchard, A. and Cogliastro, A. (2011). Unexpected seedling growth in the understory of post-agricultural forests from Eastern Canada. Annals of Forest Science, 68: 759-769.

D'Orangeville, L., Bouchard, A. and Cogliastro, A. (2008) Post-agricultural forests: Landscape patterns add to stand-scale factors in causing insufficient hardwood regeneration. Forest Ecology and Management, 255(5-6):1637-1646. PDF 

Conférencier invité (trois dernières années)

Estimating memory to climate anomalies in temperate stands (2018). 29th Annual Harvard Forest Ecology Symposium, Petersham (MA), USA.

Boreal forests of Eastern Canada: beneficial effects of climate warming on growth may be transitory (2018). Michigan State University, Hanover Forest Science Seminar Series, East Lansing (MI), USA.

Vulnérabilité à la sécheresse des forêts québécoises (2017). 7e Symposium Ouranos sur les changements climatiques, Montréal (Québec), Canada.

Forêts et sécheresses: quel impact pour le Québec? (2017). Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Québec (Québec), Canada.

Stress hydrique et croissance dans les forêts tempérées et boréales de l'Est de l'Amérique du Nord (2016). Institut de recherche sur la forêt, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda (Quebec), Canada.

Drought sensitivity and carbon implications in temperate and boreal forest ecosystems of Eastern North America (2016). Department of Biology, Wilfrid Laurier University, Waterloo (Ontario), Canada.

Réchauffement et anomalies climatiques: quel impact sur la croissance forestière dans l'est de l'Amérique du Nord? (2016). Département des Sciences fondamentales, Université du Québec à Chicoutimi, Saguenay (Quebec), Canada.

Tree growth response to recent droughts: interspecific variability and environmental controls across eastern North America (2016). Department of Biology, Indiana University, Bloomington (Indiana), United States.

Changements climatiques et sécheresses accrues: L'est de l'Amérique du Nord comme refuge hydrologique pour la forêt boréale? (2016). Département des Sciences biologiques, Université du Québec à Montréal, Montréal (Québec), Canada.

Eastern North America as a potential refugium for boreal forests in a warming climate (2016). Harvard Forest, Harvard University, Petersham (Massachusetts), USA.

Impact des changements climatiques sur les forêts du Québec (2016). Colloque des étudiants à la maîtrise en Sciences de l’Environnement, Université du Québec à Montréal, Montréal (Québec), Canada.

Adaptation de la forêt à la sécheresse: à quoi s'attendre au Québec et dans le reste de l'Amérique du Nord (2015) inistère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Québec (Québec), Canada.

Adaptation to drought in the boreal forests of Quebec, Canada (2015). Plant Sciences Dept., McGill University, Sainte-Anne-de-Bellevue (Québec), Canada.

Couverture médiatique

Le Droit, Adapter la forêt au nouveau climat , 11 septembre 2018.
Regard sur l'arctique, Au Canada, la hausse du mercure s’attaque à la forêt boréale du Québec , 29 août 2018.
Radio-Canada – L’heure de pointe Toronto, L’impact du réchauffement climatique sur la forêt boréale , 23 août 2018.
Radio-Canada - Y'a des matins, Un chercheur estime que le réchauffement menace la forêt boréale , 21 août 2018.
Radio-Canada - Bonjour la côte, Impacts des changements climatiques sur la forêt boréale , 21 août 2018.
Radio-Canada - le 6 à 9, Déclin accéléré de la forêt boréale , 21 août 2018.
Radio-Canada - Le café show, Déclin accéléré de la forêt boréale , 21 août 2018.
Le Devoir, Changements climatiques: la forêt boréale va fructifier, puis décliner , 20 août 2018.
Actualités UQÀM, Deux degré maximum , 13 août 2018.
L'Actualité, Les arbres passent à l'ouest , 11 mai 2018.
The Atlantic, American Trees Are Moving West, and No One Knows Why , 17 mai 2017.
Mongabay, Canada's eastern boreal forest could become a climate change refuge , 16 septembre 2016.
Radio-Canada Première - Les samedis du monde, La forêt boréale menacée , 25 juin 2016.
Wildlife Society, Wildlife habitat thrives in northern boreal forests , 22 juin 2016.
Nature - Research highlights, Ecology: A climate refuge for trees , Nature 534, 439-439 (2016).
Daily Vice, Quebec’s boreal forest could be a Noah’s ark for Canadian Wildlife , 20 juin 2016.
CBC, Quirks & Quarks, Boreal forest may find refuge in Québec , 18 juin 2016.
BusinessInsider, Scientists think Canada’s boreal forest could be resilient in a warming climate , 18 juin 2016.
La Presse, Le nord du Québec, refuge de l’épinette noire? , 17 juin 2016.
ClimateWire, Northeastern boreal forests may escape worst consequences of warming , 17 juin 2016.
Motherboard, Why climate change could benefit parts of Canada’s boreal forest , 16 juin 2016.
ActualitésUQAM, L’exception québécoise , 16 juin 2016.
The Canadian Press, Quebec boreal forest could be climate change refuge: study , 16 juin 2016.
CBC News, Canada’s eastern boreal forest could thrive with climate change, study suggests , 16 juin 2016.
ScienceDaily, Canadian forests a refuge as warming creeps north: Study says higher rainfall will help some trees survive , 16 juin 2016.
Gizmodo, The most hopeful place on earth for climate change , 16 juin 2016.

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

École d'été : Modélisation de la biodiversité 
19 au 24 août 2018, Orford

********************************************************** ***************** Pub - Carapace ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Budworm ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Colibri **************************** **********************************************************

********************************************************** ********** Pub 6 - Au coeur de l'arbre *********** **********************************************************

...Une exposition
virtuelle sur l'arbre!

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...