Delisle-Gagnon2014

Référence

Delisle-Gagnon, V. (2014) Expansion de l'érable à sucre (Acer saccharum Marsh.) à la limite nordique de son aire de répartition, au Bas-Saint-Laurent (Québec). Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Rimouski. (URL )

Résumé

L'augmentation en abondance de l'érable à sucre (Acer saccharum Marsh.) est documentée au travers de l'ensemble son aire de répartition dans le nord-est de l'Amérique du Nord. Par exemple, dans la région du Bas-Saint-Laurent, au Québec, l'abondance de l'érable à sucre s'est considérablement accrue au cours du XXe siècle. Cette étude a pour but de documenter la dynamique de l'expansion locale de l'érable à sucre, dans une région située à la transition entre la forêt feuillue nordique et la forêt boréale mixte. À l'intérieur d'une zone de 3 km2 , la structure et la composition du couvert forestier et de la banque de plantules ainsi que plusieurs variables environnementales ont été mesurées dans 84 placettes systématiquement positionnées. Une analyse en composante principale a été effectuée afin d'observer la variation structurelle et environnementale de ces placettes regroupées en 4 groupes selon le diamètre des érables à sucre qu'elles contiennent. L 'historique des perturbations et la composition de la forêt préindustrielle ont été reconstitués à partir de documents d'archives produits par la compagnie Priee en 1930 et d'une série de photos aériennes et d'images satellitaires prises entre 1977 et 2012. L'érable à sucre était complètement absent des relevés d'archives, alors qu'il domine maintenant 43% des placettes inventoriées en 2011. Les plus gros érables et les peuplements d'érables les plus denses se retrouvent aux plus hautes altitudes. La faible abondance d'espèces compétitrices dans la banque de plantule qui est saturée en érable à sucre suggère qu'il s'agit de peuplements stables et résilients sous le régime de perturbations et le climat actuels. Le statut de codominant qu'occupe l'érable à sucre dans les forêts à la marge des érablières sommitales suggère que son établissement y est plus récent. L'expansion de l'érable à sucre se serait donc progressivement déroulée, au cours du XXe siècle, depuis des semenciers isolés en positions sommitales jusque dans les bas versants, où l'on observe même une avancée récente de la régénération de l' érable à sucre dans des forêts dominées par des conifères comme le sapin baumier et l'épinette blanche. L'expansion de l'érable à sucre ne semble donc pas terminée, particulièrement dans un contexte d'exploitation forestière visant les essences résineuses et de changements climatiques globaux favorisant, sous nos latitudes, les espèces feuillues tempérées. -- Mots clés: érable à sucre, enfeuillement, érablière à bouleau jaune, forêt tempérée nordique, aménagement des forêts, Bas-Saint-Laurent.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Delisle-Gagnon2014,
    AUTHOR = { Delisle-Gagnon, V. },
    TITLE = { Expansion de l'érable à sucre (Acer saccharum Marsh.) à la limite nordique de son aire de répartition, au Bas-Saint-Laurent (Québec). },
    SCHOOL = { Université du Québec à Rimouski },
    YEAR = { 2014 },
    MONTH = { oct },
    NOTE = { CEFTMS, Sirois, L. and Arseneault, D. },
    ABSTRACT = { L'augmentation en abondance de l'érable à sucre (Acer saccharum Marsh.) est documentée au travers de l'ensemble son aire de répartition dans le nord-est de l'Amérique du Nord. Par exemple, dans la région du Bas-Saint-Laurent, au Québec, l'abondance de l'érable à sucre s'est considérablement accrue au cours du XXe siècle. Cette étude a pour but de documenter la dynamique de l'expansion locale de l'érable à sucre, dans une région située à la transition entre la forêt feuillue nordique et la forêt boréale mixte. À l'intérieur d'une zone de 3 km2 , la structure et la composition du couvert forestier et de la banque de plantules ainsi que plusieurs variables environnementales ont été mesurées dans 84 placettes systématiquement positionnées. Une analyse en composante principale a été effectuée afin d'observer la variation structurelle et environnementale de ces placettes regroupées en 4 groupes selon le diamètre des érables à sucre qu'elles contiennent. L 'historique des perturbations et la composition de la forêt préindustrielle ont été reconstitués à partir de documents d'archives produits par la compagnie Priee en 1930 et d'une série de photos aériennes et d'images satellitaires prises entre 1977 et 2012. L'érable à sucre était complètement absent des relevés d'archives, alors qu'il domine maintenant 43% des placettes inventoriées en 2011. Les plus gros érables et les peuplements d'érables les plus denses se retrouvent aux plus hautes altitudes. La faible abondance d'espèces compétitrices dans la banque de plantule qui est saturée en érable à sucre suggère qu'il s'agit de peuplements stables et résilients sous le régime de perturbations et le climat actuels. Le statut de codominant qu'occupe l'érable à sucre dans les forêts à la marge des érablières sommitales suggère que son établissement y est plus récent. L'expansion de l'érable à sucre se serait donc progressivement déroulée, au cours du XXe siècle, depuis des semenciers isolés en positions sommitales jusque dans les bas versants, où l'on observe même une avancée récente de la régénération de l' érable à sucre dans des forêts dominées par des conifères comme le sapin baumier et l'épinette blanche. L'expansion de l'érable à sucre ne semble donc pas terminée, particulièrement dans un contexte d'exploitation forestière visant les essences résineuses et de changements climatiques globaux favorisant, sous nos latitudes, les espèces feuillues tempérées. -- Mots clés: érable à sucre, enfeuillement, érablière à bouleau jaune, forêt tempérée nordique, aménagement des forêts, Bas-Saint-Laurent. },
    OWNER = { Daniel Lesieur },
    TIMESTAMP = { 2018-09-10 },
    URL = { http://semaphore.uqar.ca/1039/ },
}

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - ABC CBA 2020 ****************** **********************************************************

31 mai au 4 juin 2020

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...