From CEF

Membres: MarioFontana

Mario Fontana

Doctorat
Facteurs régissant la productivité du saule au Québec
Université du Québec à Montréal

Directeur: Nicolas Bélanger
Codirecteur: Michel Labrecque

Formation académique

Thème de recherche: l’étude des interactions sol/saule

Introduction:
Le saule est un genre pionnier à croissance rapide qui est utilisé par l’homme depuis des millénaires (stabilisation des berges, paniers en osier, aspirine, phytoremédiation, etc). Ainsi, la culture intensive en courte rotation à des fins de production bioénergétique laisse entrevoir une alternative de revalorisation des centaines de milliers d’hectares terres marginales au Québec, conjointement à une revalorisation de résidus organiques.

Axes de recherche
Le dispositif expérimental concernant les 1er et 2eme volets comporte 10 cultures intensives à courtes rotation de Salix miyabeana SX67 dispersées au sein du Québec méridional, c’est à dire soumises à des conditions climatiques et pédologiques très hétérogènes. Le 1er volet de ce travail consiste développer un outil de diagnostique permettant d’estimer le potentiel de productivité pour un site donné. Pour ce faire, des modèles pédo-climatiques de productivité sont élaborés afin de discriminer et de quantifier les facteurs abiotiques limitant la productivité. Ainsi, les résultats d’analyses physico-chimiques des sols, dendrochronologiques (utilisées pour estimer la productivité passée) et des modélisations climatiques (BioSIM) effectuées pour les différents sites ont été mis en relation par l’entremise d’analyses statistiques multi variées.

Le 2ème volet de ce travail est centré sur la relation entre la nutrition et la productivité. L’effet des facteurs climatiques et pédologiques sur les nutriments foliaires, les traits foliaires et le comportement photosynthétique y sont largement étudiés. Les processus régissant la productivité sont donc appréciés sous un autre angle et la multitude des relations causales permet de valider les hypothèses à l’aide d’un modèle d’analyse des pistes.

Le 3ème volet de ce travail consiste à comparer le comportement phénologique lié à la productivité de 4 différents cultivars de saule sur un dispositif expérimental in situ a Boisbriand (région de Montréal). Ainsi, l’évolution de la canopée, des traits foliaires, des propriétés photosynthétiques ainsi que celle des nutriments foliaires ont été suivis au cours d’une saison. La dynamique nutritionnelle est alors mise en relation avec les critères morphologiques et photosynthétiques selon les 4 cultivars, permettant de dégager les comportements spécifiques au genre ou au cultivar.

Partenaires impliqués: CEF, TÉLUQ (science et technologie), UDEM (Géographie physique), IRBV


Financement: frnqt


Réalisations

Articles

Communications

Affiches

Travail précédent

Mon projet de master a porté sur l’impact du travail du sol et s’est appliqué à quantifier l’effet du travail réduit vs labour quant aux propriétés physiques et biochimiques du sol. Ce travail a été effectué en collaboration avec l’école d’ingénieur de Lullier HEPIA, le FIBL, ainsi que l’université de Genève.

Formations complémentaires

Récupéré sur http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.MarioFontana
Page mise à jour le 29/07/2016 à 16h44 Heure de l'Est (GMT-5)