From CEF

Membres: MathieuNeau

Mathieu Neau

Maîtrise

Impact du réchauffement climatique sur la phénologie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, le sapin baumier et l'épinette noire dans la forêt boréale à l'Est du Québec

Université du Québec à Montréal

Directrice: Deepa Pureswaran
Codirecteur: Daniel Kneeshaw


Description du projet

La tordeuse des bourgeons de l'épinette (Choristoneura fumiferana) est l'insecte le plus destructeur des peuplements de conifères en Amérique du Nord. Au Québec, elle est intervenue de façon épidémique tous les 30 à 40 ans durant le 20ème siècle. Depuis 2006, elle revient en force et la Côte-Nord est présentement la région la plus touchée par la TBE (80% de l'aire défoliée du Québec, DEPF, 2012 ). Cette région était pourtant faiblement affectée lors des précédentes épidémies de TBE.

Dans un contexte de changement climatique, la TBE devrait migrer vers le Nord au cours des 50 prochaines années (Régnière et al., 2012), et devrait couvrir la forêt boréale essentiellement constituée d'épinette noire, qui était peu ou pas affectée par la TBE auparavant. La Côte-Nord subit peut-être actuellement les conséquences de cette migration. L'épinette noire est actuellement l'espèce hôte la moins impactée par la TBE, le sapin baumier étant l'espèce la plus impactée. Mais avec le changement climatique et la migration de la TBE, l'épinette noire pourrait être plus défoliée à l'avenir. Ainsi, les forêts d'épinette noire au Nord du Québec seraient plus menacées par la TBE. L'objectif de mon projet est donc de déterminer si une modification du climat pourrait accentuer l'effet de la TBE sur le sapin baumier et plus particulièrement sur l'épinette noire.

Mon terrain d'étude se situe à la Côte-Nord, au Nord de Baie-Comeau, le long du Chemin de la Toulnustouc. J'y observe la phénologie de la TBE, de sapins baumiers et d'épinettes noires dans différents microclimats pour avoir une idée de comment la phénologie de la TBE et ses espèces hôtes pourraient être affectées suite à une élévation de température.

Références :
- DEPF (2012). Aires infestées par la tordeuse des bourgeons de l'épinette au Québec en 2012. Rapport MRNF Quebec: 21 p.
- Régnière, J., R. St-Amant et P. Duval. 2012. Predicting insect distributions under climate change from physiological responses: spruce budworm as an example. Biological Invasions.


Formation


Contributions scientifiques

Présentations orales :


Récupéré sur http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.MathieuNeau
Page mise à jour le 12/02/2013 à 18h13 Heure de l'Est (GMT-5)