From CEF

Membres: OlivierVillemaireCote

Olivier Villemaire-Côté, ing.f., M.Sc.

Candidat au doctorat en sciences forestières, Université Laval


La régénération du thuya occidental dans un contexte de densité élevée d'ongulés

Directeur: Jean-Claude Ruel
Codirecteur: Jean-Pierre Tremblay


Description du projet

Les populations de cervidés connaissent par endroits une croissance importante. Plus particulièrement, le cerf de Virginie va en plus s'aggréger dans des zones d'hivernage à la limite nord de son aire de répartition, augmentant la pression de broutement.
Malgré tout, les dynamiques liées au broutement ne sont que très peu prises en compte dans les décisions d'aménagement des forêts. Afin de mieux intégrer la perturbation naturelle qu'est le broutement dans l'aménagement écosystémique, il importe ainsi de bien comprendre les complexes intéractions entre le broutement et les autres perturbations structurant les forêts.
C'est dans ce cadre que s'insèrent les travaux de ma thèse, qui porte sur les effets des pressions de broutement sur la regénération du thuya occidental, espèce faisant face à des problèmes de régénération en grande partie causés par le broutement du cerf de Virginie.

Broutement simulé sur semis de thuya
Bien qu'il soit reconnu que le thuya est très résilient au broutement, il y a très peu de connaissances sur l'impact du broutement sur la croissance et la forme des semis. Hors, le broutement jouant généralement un rôle clé dans la régénération du thuya, il est essentiel de comprendre comment il impactera le temps requis pour que le thuya sorte de la zone de vulnérabilité au broutement, et comment la forme de l'arbre sera affectée.
Nous avons ainsi mis sur pied une plantation dans laquelle nous réalisons une expérience de broutement simulé. Nous y testons l'effet du timing (dormance vs croissance active), de la fréquence (1 ou 2 ans), et de l'intensité du broutement sur la croissance du thuya, en conditions d'ombre et de lumière.

Régénération du thuya après coupes partielles
Les facteurs influençant la régénération du thuya après coupe partielle sous forte pression de broutement restent méconnus. Nous avons ainsi mis sur pied un dispositif de suivi après coupes partielles au Nouveau-Brunswick. Nous y évaluons l'établissement et la croissance du thuya dans diverses conditions, et faisons un suivi biannuel des semis afin d'évaluer le rôle des saisons dans le broutement du thuya. Nous devrions ainsi mieux comprendre les conditions favorisant la régénération du thuya dans un contexte industriel.

Le rôle du broutement dans la régénération du thuya en trouées
Le thuya, ayant une croissance relativement lente et étant tolérant à l'ombre, tend à être favorisé par l'ouverture du couvert forestier et à devenir dominant dans des peuplements plus âgés. La dynamique des trouées devrait ainsi lui être généralement favorable. Une forte pression de broutement pourrait par contre venir contrecarrer l'effet positif des trouées sur l'établissement et la croissance du thuya. Nous avons ainsi étudié la régénération du thuya en trouée en Gaspésie, dans une zone ayant un gradient temporel d'occupation de la forêt par les cervidés.

Formation et expériences

Maîtrise en sciences forestières (M.Sc.), Université Laval, 2017
Titre du mémoire: Le développement des plantations de thuya occidental (Thuja occidentalis L.) à l’intérieur et à l’extérieur des ravages de cerfs de Virginie

Stage de recherche en foresterie tropical, University of the Sunshine Coast, 2017
Dans le cadre de ce stage au Tropical Forests and People Research Centre, j'ai contribué à divers projets de recherche portant sur la foresterie tropicale et la restauration de paysage forestier en Australie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Tanzanie.

Baccalauréat en aménagement des ressources forestières (B.Sc.), University of British-Columbia, 2014

Publications

Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Communications scientifiques

Bourses

Récupéré sur http://cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.OlivierVillemaireCote
Page mise à jour le 20/10/2019 à 19h55 Heure de l'Est (GMT-5)