Cote-Germain2018

Reference

Côté-Germain, C. (2018) Dynamique de bois mort en rétention forestière linéaire de la forêt boréale aménagée du nord-ouest du Québec. Master's thesis, Université du Québec à Montréal. (URL )

Abstract

Au cours des trois dernières décennies, l'étude du bois mort dans les forêts du monde a retenu l'attention de la communauté scientifique. En effet, son importance pour la biodiversité est largement documentée, ce qui motive l'industrie forestière et les gouvernements à modifier les pratiques sylvicoles pour conserver une structure de bois mort adéquate au maintien de la faune et de la flore qui y sont associées. Pour ce faire, la forêt boréale du Québec est généralement aménagée par des coupes équiennes avec une rétention d'habitats résiduels entre les aires de récoltes principalement de forme linéaire (séparateurs de coupe et bandes riveraines). L'objet de cette étude est donc d'évaluer la dynamique de bois mort dans ces forêts résiduelles dans le but de (i) caractériser le recrutement de bois et ses facteurs explicatifs sous-jacents au cours de son évolution depuis la coupe (jusqu'à 30 ans), (ii) évaluer la durabilité des habitats linéaires et le potentiel de recrutement de bois mort à long terme et (iii) d'évaluer les patrons de dégradation pour deux espèces d'arbre dominantes dans leurs écosystèmes respectifs (peuplier faux-tremble et épinette noire). L'étude a été réalisée en forêt boréale au nord de l'Abitibi-Témiscamingue. On y a mesuré la structure verticale et horizontale dans 26 séparateurs de coupe et 29 bandes riveraines répartis sur deux sous-domaines bioclimatiques (Sapinière à bouleau blanc et Pessière à mousses de l'Ouest) et couvrant une chronoséquence de temps depuis la coupe de 3 à 30 ans. De plus, des galettes de chicots et de billes au sol de peupliers faux-tremble (PET) et d'épinette noire (EPN) ont été prélevées. La dernière année de croissance de ces galettes a été déterminée par une analyse dendrochronologique. Les résultats montrent que les arbres en bordures de coupe (<6 mètres) sont grandement perturbés par l'ouverture, tandis qu'une largeur minimale de 100 mètres pour les séparateurs de coupe assure une forêt d'intérieur de qualité apte à soutenir un apport continu de bois mort semblable à celui des forêts matures qui forment des massifs. En général, les rétentions étudiées n'étaient pas dans un état de détérioration (disponibilité d'arbres morts sur pied) et démontraient une certaine durabilité à long terme en matière de recrutement de bois mort sur pied. Les patrons de dégradation du peuplier faux-tremble et de l'épinette noire ont montré une certaine vulnérabilité à la coupe forestière, mais la longévité de chicots est similaire aux données reportées dans les études en forêt naturelle pour la même région. Dans l'ensemble, nos résultats indiquent que les aménagements forestiers auraient avantage à élargir les habitats résiduels pour répondre efficacement aux objectifs de conservation de la biodiversité, notamment celle associée au bois mort.

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@MASTERSTHESIS { Cote-Germain2018,
    AUTHOR = { Côté-Germain, C. },
    TITLE = { Dynamique de bois mort en rétention forestière linéaire de la forêt boréale aménagée du nord-ouest du Québec. },
    SCHOOL = { Université du Québec à Montréal },
    YEAR = { 2018 },
    NOTE = { CEFTMS, Drapeau, P. and Harvey, B.D. },
    ABSTRACT = { Au cours des trois dernières décennies, l'étude du bois mort dans les forêts du monde a retenu l'attention de la communauté scientifique. En effet, son importance pour la biodiversité est largement documentée, ce qui motive l'industrie forestière et les gouvernements à modifier les pratiques sylvicoles pour conserver une structure de bois mort adéquate au maintien de la faune et de la flore qui y sont associées. Pour ce faire, la forêt boréale du Québec est généralement aménagée par des coupes équiennes avec une rétention d'habitats résiduels entre les aires de récoltes principalement de forme linéaire (séparateurs de coupe et bandes riveraines). L'objet de cette étude est donc d'évaluer la dynamique de bois mort dans ces forêts résiduelles dans le but de (i) caractériser le recrutement de bois et ses facteurs explicatifs sous-jacents au cours de son évolution depuis la coupe (jusqu'à 30 ans), (ii) évaluer la durabilité des habitats linéaires et le potentiel de recrutement de bois mort à long terme et (iii) d'évaluer les patrons de dégradation pour deux espèces d'arbre dominantes dans leurs écosystèmes respectifs (peuplier faux-tremble et épinette noire). L'étude a été réalisée en forêt boréale au nord de l'Abitibi-Témiscamingue. On y a mesuré la structure verticale et horizontale dans 26 séparateurs de coupe et 29 bandes riveraines répartis sur deux sous-domaines bioclimatiques (Sapinière à bouleau blanc et Pessière à mousses de l'Ouest) et couvrant une chronoséquence de temps depuis la coupe de 3 à 30 ans. De plus, des galettes de chicots et de billes au sol de peupliers faux-tremble (PET) et d'épinette noire (EPN) ont été prélevées. La dernière année de croissance de ces galettes a été déterminée par une analyse dendrochronologique. Les résultats montrent que les arbres en bordures de coupe (<6 mètres) sont grandement perturbés par l'ouverture, tandis qu'une largeur minimale de 100 mètres pour les séparateurs de coupe assure une forêt d'intérieur de qualité apte à soutenir un apport continu de bois mort semblable à celui des forêts matures qui forment des massifs. En général, les rétentions étudiées n'étaient pas dans un état de détérioration (disponibilité d'arbres morts sur pied) et démontraient une certaine durabilité à long terme en matière de recrutement de bois mort sur pied. Les patrons de dégradation du peuplier faux-tremble et de l'épinette noire ont montré une certaine vulnérabilité à la coupe forestière, mais la longévité de chicots est similaire aux données reportées dans les études en forêt naturelle pour la même région. Dans l'ensemble, nos résultats indiquent que les aménagements forestiers auraient avantage à élargir les habitats résiduels pour répondre efficacement aux objectifs de conservation de la biodiversité, notamment celle associée au bois mort. },
    KEYWORDS = { Recrutement d'arbres morts sur pied, trajectoires de dégradation du bois, peuplier faux-tremble, épinette noire, rétention forestière linéaire, forêt boréale mixte, forêt boréale résineuse, aménagement durable des forêts, structure de la végétation, conservation de la biodiversité },
    OWNER = { Daniel Lesieur },
    TIMESTAMP = { 2018-12-11 },
    URL = { https://archipel.uqam.ca/11464/ },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...