Boué2018

Référence

Boué, C. (2018) L'impact des récoltes de la biomasse forestière sur la composition et la diversité des champignons dans les souches résiduelles. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal. (URL )

Résumé

Les pressions grandissantes liées au réchauffement climatique poussent les gouvernements à mettre en place des politiques visant à trouver des alternatives aux énergies fossiles. Dans ce contexte, il est possible qu'une intensification de la récolte de la biomasse résiduelle après une coupe forestière se produise. Dans cette étude, nous avons comparé l'impact du traitement de coupe avec protection de la régénération du sol et de la récolte intensive de la coupe à arbre entier, sur la composition des champignons vivants dans les souches résiduelles 5 ans après la récolte. Dans le traitement de la coupe avec ébranchage dans le parterre du sol, 84 m3ha-1 (SE= 15 m3ha-1) e matière ligneuse est laissé au sol après la coupe alors qu'elle est de 28 m3ha-1 (SE= 3 m3ha-1) pour la coupe à arbre entier. Nous avons échantillonné la sciure de bois à partir de 43 souches résiduelles dans les deux traitements afin de quantifier les taxons de champignons présents en utilisant le séquençage d'ADN. Nous avons identifié les unités taxonomiques opérationnelles des champignons (OTUs) présents en utilisant l'approche de séquençage nouvelle génération en ciblant la sous-unité ribosomique du gène ITS. Nous n'avons pas observé de différence concernant la diversité alpha, mesurée par l'indice de Shannon, entre le traitement de la coupe ébranchage dans le parterre du sol et le traitement de la coupe à arbre entier. De plus, nous n'avons observé que peu de différences concernant la composition des OTUs fongiques entre les échantillons des deux traitements en utilisant une approche multidimensionnelle non métrique (NMDS). Cependant nous avons observé par l'analyse de l'abondance des espèces, que des espèces telles que Peniophorella pallida (Bres.) KH Larss. et Rhizoscyphus ericae (D.J. Read) W.Y. se retrouvent principalement dans le traitement de la coupe à arbre entier contrairement à Phlebia livida (Pers.) Bres. et Cladophialophora chaetospira (Grove) Crous & Arzanlou, qui se retrouvent principalement dans le traitement de la coupe avec ébranchage dans le parterre du sol. Aucune espèce de pathogène ne se retrouve parmi les 20 espèces les plus abondantes de notre étude. Par contre, l'espèce pathogène Serpula himantioides (Fr.) P.Karst se retrouve principalement dans le traitement de la coupe à arbre entier. Cette espèce est reconnue comme causant d'importantes pertes de population de conifères. Notre étude montre que prélever de façon intensive la matière ligneuse n'a pas d'effet sur la diversité et les communautés des champignons dans les souches résiduelles 5 années après la coupe.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Boué2018,
    TITLE = { L'impact des récoltes de la biomasse forestière sur la composition et la diversité des champignons dans les souches résiduelles },
    AUTHOR = { Boué, C. },
    SCHOOL = { Université du Québec à Montréal },
    YEAR = { 2018 },
    NOTE = { CEFTMS, Work, T.T. and Kembel, S.W. },
    ABSTRACT = { Les pressions grandissantes liées au réchauffement climatique poussent les gouvernements à mettre en place des politiques visant à trouver des alternatives aux énergies fossiles. Dans ce contexte, il est possible qu'une intensification de la récolte de la biomasse résiduelle après une coupe forestière se produise. Dans cette étude, nous avons comparé l'impact du traitement de coupe avec protection de la régénération du sol et de la récolte intensive de la coupe à arbre entier, sur la composition des champignons vivants dans les souches résiduelles 5 ans après la récolte. Dans le traitement de la coupe avec ébranchage dans le parterre du sol, 84 m3ha-1 (SE= 15 m3ha-1) e matière ligneuse est laissé au sol après la coupe alors qu'elle est de 28 m3ha-1 (SE= 3 m3ha-1) pour la coupe à arbre entier. Nous avons échantillonné la sciure de bois à partir de 43 souches résiduelles dans les deux traitements afin de quantifier les taxons de champignons présents en utilisant le séquençage d'ADN. Nous avons identifié les unités taxonomiques opérationnelles des champignons (OTUs) présents en utilisant l'approche de séquençage nouvelle génération en ciblant la sous-unité ribosomique du gène ITS. Nous n'avons pas observé de différence concernant la diversité alpha, mesurée par l'indice de Shannon, entre le traitement de la coupe ébranchage dans le parterre du sol et le traitement de la coupe à arbre entier. De plus, nous n'avons observé que peu de différences concernant la composition des OTUs fongiques entre les échantillons des deux traitements en utilisant une approche multidimensionnelle non métrique (NMDS). Cependant nous avons observé par l'analyse de l'abondance des espèces, que des espèces telles que Peniophorella pallida (Bres.) KH Larss. et Rhizoscyphus ericae (D.J. Read) W.Y. se retrouvent principalement dans le traitement de la coupe à arbre entier contrairement à Phlebia livida (Pers.) Bres. et Cladophialophora chaetospira (Grove) Crous & Arzanlou, qui se retrouvent principalement dans le traitement de la coupe avec ébranchage dans le parterre du sol. Aucune espèce de pathogène ne se retrouve parmi les 20 espèces les plus abondantes de notre étude. Par contre, l'espèce pathogène Serpula himantioides (Fr.) P.Karst se retrouve principalement dans le traitement de la coupe à arbre entier. Cette espèce est reconnue comme causant d'importantes pertes de population de conifères. Notre étude montre que prélever de façon intensive la matière ligneuse n'a pas d'effet sur la diversité et les communautés des champignons dans les souches résiduelles 5 années après la coupe. },
    URL = { http://archipel.uqam.ca/11954/ },
    TIMESTAMP = { 2019-10-17 },
}

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - ABC CBA 2020 ****************** **********************************************************

31 mai au 4 juin 2020

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...