Payette2014

Référence

Payette, M. (2014) Freiner la propagation de ravageurs du bois par phytosanitation aux micro-ondes et identification d'envahisseurs potentiels par tests de préférence d'hôte. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal. (URL )

Résumé

Les matériaux d'emballage en bois (MEB) sont des vecteurs importants pour l'introduction de larves d'insectes xylophages et de pathogènes forestiers. Des exemples célèbres d'espèces introduites par du bois importé, comme l'agrile du frêne, Agrilus planipennis (Fairmaire), et la graphiose de l'orme, Ophiostoma ulmi (Buisman) et O. novo-ulmi (Braiser), témoignent du danger que posent les pestes exotiques sur la biodiversité forestière et urbaine autant au niveau écosystémique qu'économique. Les normes internationales sur les matériaux d'emballage en bois No. 15 (NIMP No. 15) proposent soit la fumigation au bromure de méthyle ou le traitement thermique avec une combinaison température/temps de 56°C/30 min pour éliminer tout organisme à l'intérieur des MEB. Ce projet a deux volets. D'abord, avec le but de développer un traitement plus fiable et plus économique, j'ai testé l'efficacité de l'irradiation utilisant des micro-ondes comme traitement phytosanitaire sur des larves de Monochamus scutellatus (Say) et sur quatre pathogènes fongiques d'arbres dans les MEB. Les résultats indiquent que la combinaison de 56°C/2 min a donné 100% de mortalité chez les larves et de 65°C/2 min a inhibé la régénération de la majorité des échantillons chez toutes les espèces sauf Chondrostereum purpureum (Pers.) Pouzar (1959). Le traitement peut efficacement tuer certains organismes dans le bois à de durées plus courtes (2 minutes ou moins) que les 30 minutes recommandées, mais de futurs expériences sont nécessaires pour évaluer les combinaisons température/temps optimales pour éliminer le plus d'espèces possible. Ensuite, j'ai tenté de déterminer quels insectes xylophages indigènes aux Québec avaient la capacité de sélectionner et de compléter leur cycle de vie dans une essence européenne, l'épinette de Norvège. Ceci avait pour but d'évaluer leur potentiel invasif en Europe ou dans des plantations déjà établies en Amérique du Nord et pour pouvoir les cibler dans de futures expériences avec les micro-ondes. J'ai identifié quatre coléoptères xylophages compatibles avec l'épinette de Norvège dont M. scutellatus. Cette approche a permis franchir une première étape pour déterminer le potentiel envahisseur de ces espèces. La capture de M. scutellatus supporte également la pertinence de l'utilisation de ses larves pour des études cherchant à optimiser le traitement d'irradiation aux micro-ondes ou à tester d'autres traitements phytosanitaires au Québec.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Payette2014,
    TITLE = { Freiner la propagation de ravageurs du bois par phytosanitation aux micro-ondes et identification d'envahisseurs potentiels par tests de préférence d'hôte },
    AUTHOR = { Payette, M. },
    SCHOOL = { Université du Québec à Montréal },
    YEAR = { 2014 },
    NOTE = { CEFTMS, Work, T.T. and Drouin, P. },
    ABSTRACT = { Les matériaux d'emballage en bois (MEB) sont des vecteurs importants pour l'introduction de larves d'insectes xylophages et de pathogènes forestiers. Des exemples célèbres d'espèces introduites par du bois importé, comme l'agrile du frêne, Agrilus planipennis (Fairmaire), et la graphiose de l'orme, Ophiostoma ulmi (Buisman) et O. novo-ulmi (Braiser), témoignent du danger que posent les pestes exotiques sur la biodiversité forestière et urbaine autant au niveau écosystémique qu'économique. Les normes internationales sur les matériaux d'emballage en bois No. 15 (NIMP No. 15) proposent soit la fumigation au bromure de méthyle ou le traitement thermique avec une combinaison température/temps de 56°C/30 min pour éliminer tout organisme à l'intérieur des MEB. Ce projet a deux volets. D'abord, avec le but de développer un traitement plus fiable et plus économique, j'ai testé l'efficacité de l'irradiation utilisant des micro-ondes comme traitement phytosanitaire sur des larves de Monochamus scutellatus (Say) et sur quatre pathogènes fongiques d'arbres dans les MEB. Les résultats indiquent que la combinaison de 56°C/2 min a donné 100% de mortalité chez les larves et de 65°C/2 min a inhibé la régénération de la majorité des échantillons chez toutes les espèces sauf Chondrostereum purpureum (Pers.) Pouzar (1959). Le traitement peut efficacement tuer certains organismes dans le bois à de durées plus courtes (2 minutes ou moins) que les 30 minutes recommandées, mais de futurs expériences sont nécessaires pour évaluer les combinaisons température/temps optimales pour éliminer le plus d'espèces possible. Ensuite, j'ai tenté de déterminer quels insectes xylophages indigènes aux Québec avaient la capacité de sélectionner et de compléter leur cycle de vie dans une essence européenne, l'épinette de Norvège. Ceci avait pour but d'évaluer leur potentiel invasif en Europe ou dans des plantations déjà établies en Amérique du Nord et pour pouvoir les cibler dans de futures expériences avec les micro-ondes. J'ai identifié quatre coléoptères xylophages compatibles avec l'épinette de Norvège dont M. scutellatus. Cette approche a permis franchir une première étape pour déterminer le potentiel envahisseur de ces espèces. La capture de M. scutellatus supporte également la pertinence de l'utilisation de ses larves pour des études cherchant à optimiser le traitement d'irradiation aux micro-ondes ou à tester d'autres traitements phytosanitaires au Québec. },
    URL = { http://archipel.uqam.ca/6346/ },
    TIMESTAMP = { 2019-10-17 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...